Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 15 Fév 2016 - 0:06

Je l'intellectualise, je la pense, je l'observe, je l'anticipe, je la regarde sous un autre angle, elle est toujours là à tout capter, mais en arrière plan, en mode inconscient, pour cela il faut des moments de solitude, de calme, pour digérer le trop plein, se vider, c'est une gymnastique permanente, qui fatigue d'autant plus. Il faut l'apprivoiser, en faire son amie, sinon ce sera votre pire ennemie, surtout en prendre soin.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7841
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par licorneau le Lun 15 Fév 2016 - 0:10

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Je l'intellectualise, je la pense, je l'observe, je l'anticipe, je la regarde sous un autre angle, elle est toujours là à tout capter, mais en arrière plan, en mode inconscient, pour cela il faut des moments de solitude, de calme, pour digérer le trop plein, se vider, c'est une gymnastique permanente, qui fatigue d'autant plus. Il faut l'apprivoiser, en faire son amie, sinon ce sera votre pire ennemie, surtout en prendre soin.

Yep
Dans la compréhension de l'autre, ça fatigue effectivement et il faut de ces moments de calme pour assimiler ce qui est assimilable.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 15 Fév 2016 - 0:19

Je dis M, et la N je la jette ! Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7841
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par licorneau le Lun 15 Fév 2016 - 0:28

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Je dis M, et la N je la jette ! Dent pétée
Very Happy

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par danslesétoiles le Lun 15 Fév 2016 - 9:03

.....


Dernière édition par danslesétoiles le Mar 28 Juin 2016 - 20:33, édité 1 fois

danslesétoiles
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 360
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Lun 15 Fév 2016 - 11:25

EmiM a écrit:

merci beaucoup ! c'est une vraie découverte pour moi

c'est d'une rare profondeur et rejoint des livres que j'ai lu mais c'est dit ici d'une manière presque anodine et simple

les choses évoquées sont pourtant dantesques , ce type a un vrai don de vulgarisation et d'empathie

il est "vrai" et cela se sent

dans le domaine hypersensibilité et amour ceci me parle beaucoup aussi, c'est un peu long mais cela vaut vraiment la peine d'être écouté et surtout entendu



je vais regarder ses autres videos

merci pour ce partage donc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Lun 15 Fév 2016 - 13:13

Hier soir j'ai lu un article sur I'hommage à Ilan Halimi.
J'aurai pas dû le lire, je connais pourtant cette histoire. Là y'avait beaucoup de détails, j'ai été happé, j'ai pas pu m'arrêter avant la fin.
Je n'ai pas pleuré, mais je n'ai pas réussi à sortir ce massacre de ma tête. J'ai gardé une boule coincée dans mon ventre toute la soirée, jusqu'à ce que j'arrive à m'endormir.
Cette histoire me renvoit à mon incapacité à protéger ceux que j'aime. Il faut une grande part d'insouciance pour lâcher prise.
Alors oui quand Darpan en parle, ça parait simple, y'a plus kã !!! Mais y'a des émotions tenaces qui se laissent pas chasser facilement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Bird le Lun 15 Fév 2016 - 13:22

Pour gérer, je me planque chaque jour un moment tranquille tout seul, sans trop de stimuli. Plus ou moins longuement en fonction de la dose d’agressions reçue. Souvent la nuit.

Quand ça n'est pas possible, c'est l'horreur. En tout cas difficile. Besoin d'évacuer, de recharger.

Mes plus grandes faiblesses restent : les petits bruits qui ne s'arrêtent jamais et m'agacent voire me torturent; les volumes sonores importants qui sont carrément douloureux et nerveusement insupportables; et... la susceptibilité que je parviens rarement à contrôler, pas toujours à cacher.

Certains jours je suis totalement à vif, tout me transperce. D'autres franchement indifférent à-peu-près à tout. Ou ça bascule en un quart de seconde pour un rien et je rentre dans ma coquille. Ou fuis.... Grands écarts que je ne vois pas venir.

Bref, plutôt "j'erre" que "gère"... Smile

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Anne Onyme le Lun 15 Fév 2016 - 13:55

Lutter pour se trouver des coins tranquilles très fréquents, des gens qui font attention le plus possible à la sensibilité de soi, comme soi-même, ne pas trop atteindre les autres sans quoi le retour peut être fort. A moins qu'ils ne soient pas trop exposés.

Just my 2 cents of the moment because i just was deceived.

Anne Onyme
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 657
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Bird le Lun 15 Fév 2016 - 16:35

Thomas Jean Brouard a écrit:Ne pas trop atteindre les autres sans quoi le retour peut être fort.

Oui, ça c'est vrai aussi. Notamment à cause de l'humour ironique qui est perçu parfois avec plus de violence qu'on ne se l'imagine

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par licorneau le Lun 15 Fév 2016 - 22:47

Les émotions sont l'irrationnel qui participe à nos motivations. Eh oui, nous avons tous une part d'irrationnel du fait même de nos émotions. La cognition que l'on met derrière rationalise l'irrationnel, ou pour le moins, le minimise.

Pour un hyper-sensible, refuser la force de ses émotions c'est rejeter une motivation, c'est autoriser que la stagnation s'impose.
Nul avancée alors dans la construction de soi.

Un prérequis essentiel encore une fois, que cette émotion soit sienne et non pas venu de l'autre.
Celui qui soit disant sait, mais qui en fait projette ses propres névroses ( névroses, au mieux), celui qui est dans la vrai violence.

C'est ainsi, il nous faut du temps pour trier et assimiler ce qu'on reçoit. Refuser et essayer de gagner du temps, en suivant les conseilleurs, c'est leur confier son devenir, perdre sa liberté.
Refuser ses émotions, c'est s'abandonner à n'être qu'un résultat.
Fabrice Bak l'écrit très bien dans sa description des sphères de cognition et d'émotion. L'équilibre encore une fois est salvateur.


licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par ADR le Lun 15 Fév 2016 - 23:49

L'hypersensibilité... à travers ce concept dont j'ignorais totalement l'existence il y a encore un an, je relis mes réactions et mes comportements. Parfois jusqu'à l'enfance.

Mily a écrit:Je ne supporte pas les éclats de voix que je perçois toujours comme une agression.
Je n'ai pas fait une nuit complète depuis des mois, je suis en permanence en alerte. Une voiture qui démarre, une porte qui claque chez le voisin, le chauffage qui s'enclenche, et je me réveille.

La sensibilité au bruit... elle m'accompagne depuis l'adolescence et s'est accrue au fur et à mesure.
Les Boules Quies m'ont sauvé la vie. Littéralement. Je ne peux pas dormir sans, car j'ai besoin de me sentir totalement isolée du reste du monde. Et cela n'est malheureusement pas suffisant: j'ai aussi besoin de savoir que l'environnement autour de moi est calme, qu'il n'y a pas qlqu'un de l'autre côté du mur qui est en train de faire la fête, même si je ne l'entends pas.

Niveau luminosité également - je suis devenue experte en astuces pour rendre une pièce plus sombre avec le matériel à disposition... Je me sens un peu Mc Gyver dans ces moments  What a Face
(Ah les demies heures passées à coller les rideaux des chambres d'hôtels au mur avec du scotch...)

J'ai commencé plus récemment à mettre aussi des Boules Quies lorsque je prends le train ou l'avion, pour attenuer le bruit des moteurs et les conversations des voisins (les gamins qui crient, mon cauchemar!).

Les voisins... autre grande source de nuisance(s) lorsqu'on habite en appartement.
J'ai frôlé une dépression il y a qlques années: un nouveau voisin venait d'emménager au-dessus et dès qu'il passait le pas de la porte (en la claquant, évidemment!), la torture commençait: des bruits de pas, de chaussures, des coups, où qu'il se trouvait, quoi qu'il fasait...
Je me sentais envahie en permanence et même pendant les rares moments de calme, je redoutais son retour en angoissant à l'avance.

Le claquement de la vaisselle et des couverts, lorsqu'on vide un lave vaisselle par ex., m'agresse physiquement.

Lorsque je prenais le bus le matin pour aller au taf du moment, je gardais mes Boules Quies jusqu'à l'arrivée au bureau.
Impossible de supporter le bruit du bus, des gens autour et des voitures dans la rue à peine levée (ou presque).
Mes oreilles ont besoin d'une bonne heure pour se "réveiller" et ne pas se sentir agressées par le niveau "normal" des sons du quotidien.

Je peux mettre aussi des BQ lorsque je commence à sentir la fatique mais je n'ai pas encore sommeil.
Dès que mes oreilles m'en font sentir le besoin, je les protège avec l'invention de ma vie!  Very Happy


Mily a écrit:Si on m'envoie un SMS au milieu de la nuit, je me torture pour répondre. Un message sur mon répondeur ou un appel téléphonique inattendu me plonge dans un état de stress à la limite du vomissement.

Lorsque j'étais enfant, j'étais incapable de passer un coup de fil, à moins que je ne connaisse la personne à l'autre bout du fil.
Et encore... j'ai besoin d'avoir les expressions du visage de mon interlocuteur pour pouvoir comprendre entièrement son ressenti.
Si la personne est sincère ou pas, etc.

D'un autre côté, il me suffit d'un instant pour percevoir la moindre tension, un conflit soujacent, même chez des inconnus, lors d'une conversation en personne. Les sentiments négatifs sont difficiles à vivre pour moi, je les vis comme s'ils m'étaient adressés.

En ce qui concerne le téléphone, depuis que j'ai travaillé comme réceptionniste/secrétaire/assistante, je vis cela de manière beaucoup plus sereine. Surtout lorsque ce sont des conversations neutres/pragmatiques. Pour le personnel et/ou question délicate, je privilégie les conversations de visu.
Avec cette magnifique trouvaille qu'est le portable, j'ai aussi pris de la distance avec le temps.
Un coup de fil râté (la norme avec moi)? Si c'est important, la personne rappellera ou m'enverra un sms.
Je ne rappelle plus systématiquement les gens qui m'ont appelée.
D'autant plus si c'est un n. masqué (tu ne me dis pas qui tu es? Tant pis pour toi! Je n'en ai que faire What a Face )
Je ne me presse plus à répondre aux sms séance tenante.


Mily a écrit:Je suis incapable de loger chez des amis, je réserve systématiquement des chambres d'hotel, parce que même si ce sont mes amis, leur simple présence me met dans un état de tension permanent.

Tu lis dans mes pensées Mily, c'est pas possible  What a Face
J'étais pareille, cela va mieux depuis que j'ai habité en colocation.

Avant je pensais devoir être toujours disponible pour l'autre, j'étais sur le qui vive - on me parle? On a besoin de moi?
Sinon je développe encore aujourd'hui une constipation psychosomatique. Pas facile de partir entre amis dans ces conditions...

Je terminerai en rejoignant tous ceux qui utilisent la technique de l'isolement et la méditation (je m'enfermais dans les toilettes au taf et je faisais le vide dans mon esprit) pour ne pas être submergée et/ou confuse par ce trop de sensations/d'émotions et trop intense.


Bon courage à tous!


ADR
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 944
Date d'inscription : 16/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Ayumi le Mar 16 Fév 2016 - 0:00

licorneau a écrit:Attention Ayumi
Je vois ton âge, et je ne peux que te mettre en garde.

Les $$$$ sont en effet des motivations suffisantes pour que certains aidants gardent de la distance.
Si un jour, tu lis le genre de message que je cite et que j'ai trouvé sur le site web d'un aidant, avec bien sûr moult tarifications, sauve toi, dans tous les sens de l'expression.
Quid de leur formation.

"Toute prestation est réglée par avance - La première demande se fait par le formulaire de contact - La problématique est définie - Puis vous sera transmis un mail privé pour le suivi des échanges"

- Une problématique = 35€
- 3 x problématiques = 90€ (30€ l'unité)
- 5 x problématiques = 140€ (5 dont 1 offerte)



Après avoir pendant des années mis en application les conseils de plusieurs livres sur : le développement personnel, la psychologie, la PNL, la sociologie, la spiritualité

J'ai le don (ou fardeau) de mettre le doigt là où il faut, pour ne pas dire là où ça fait mal... ( Moi aussi, sur le portefeuille )

Je suis ce que l'on appelle "un différenciateur",  c'est à dire que tout ce qui cloche, tout ce qui est incohérent, tout ce qui est déséquilibré, tout ce qui peut entraver   potentiellement, je le vois... Je vois tout


Je suis autodidacte, je suis disciplinée, je suis           courageuse et j'ai appliqué rigoureusement ce qui était écrit. Et je me suis guérie


Je ne souhaite pas me spécialiser pour les personnes à haut potentiel, cependant, je peux facilement gérer ces cas, l'étant moi-même


Merci pour ta mise en garde Smile
je ferais attention

Ayumi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 13/02/2016
Age : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par ADR le Mar 16 Fév 2016 - 0:32

Et pour la touche d'humour, lorsque la luminosité de l'écran de mon ordi est trop forte et qu'elle est déjà au minimum... je mets des lunettes de soleil Cool

Véridique

ADR
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 944
Date d'inscription : 16/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016 - 3:34

ADR a écrit:Et pour la touche d'humour, lorsque la luminosité de l'écran de mon ordi est trop forte et qu'elle est déjà au minimum... je mets des lunettes de soleil Cool

Véridique

Ah oui, la luminosité de l'ordi. Chaque fois qu'on regardait un truc sur mon ordinateur avec mon ex copain, il augmentait systématiquement la luminosité (réglée au minimum en permanence) en me demandant "mais tu vois quelque chose ?".

Private joke:
J'ai souvenir d'un bistrot à Nancy ou on avait l'air de deux agonisantes toutes les deux pendant que la serveuse rangeait ses verres à grand fracas Pété de rire je me suis senti comprise ce jour là

Pour les voisins, le pire pour moi, c'est quand ils mettent de la musique avec les basses à fond. Parce que même avec les boules quiès, je perçois la vibration des basses, et c'est pire que d'entendre toute la musique. Cela peut me provoquer des tremblements et des crises de larmes.
Pareil pour ceux qui écoutent de la musique avec des écouteurs et que j'entend juste une partie de la musique, je fais une fixette dessus et je me crispe à m'en faire mal physiquement.
Quand c'est comme ça, je vais courir, si la météo (et l'heure) le permet.

J'ai compris que ce n'était pas normal quand un jour, dans le train, j'ai piqué une crise toute seule dans mon coin à cause ... de la porte d'accès au wagon. J'étais assise juste à côté, et à chaque fois que quelqu'un passait, cela faisait un petit choc dans mon dos à l'ouverture et à la fermeture. Le train était plein, impossible de changer de place ... j'ai gentiment pété mon petit câble comme d'habitude, larmes et tremblements incontrôlables ... s'trop bien d'être hypersensible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Bird le Mar 16 Fév 2016 - 10:22

Tout pareil. Sauf qu'au lieu de pleurer je m'énerve tout seul. Aaaargh !

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016 - 11:43

*


Dernière édition par zebulonlezebre le Mar 16 Fév 2016 - 23:36, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par jolindien le Mar 16 Fév 2016 - 11:54

Dit zebulonlezebre,
je voulais t'envoyer un mp...
tu sais le référentiel fixe...absolu, relatif
Enfin voilà!


Dernière édition par jolindien le Mar 16 Fév 2016 - 21:35, édité 1 fois

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 938
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Perséphone33 le Mar 16 Fév 2016 - 17:49

Pour ma part, j'ai trouvé ma façon de la gérer : j'ai appris à l'aimer !
J'adore mon hypersensibilité. Elle fait tout ce que je suis et pour rien au monde je ne voudrais la "soigner" ....
Bien sûr, c'est extrêmement handicapant dans certaines situations, surtout au boulot ! Mais j'essaie d'en parler autour de moi. Les gens sont prévenus donc préparés et ça devient parfois un sujet de rigolade avec les plus bienveillants.
Les autres, je les "em....de" ! En général, j'ai constaté que ceux qui ne comprennent pas, ne veulent pas comprendre car sont envieux (souffriraient-ils d'une carence d'empathie ???).

Cette hypersensibilité fait ce que vous êtes ! Vous rendez-vous compte de la chance que c'est de pouvoir vibrer devant un ballet au point de fondre en larmes, de pouvoir écouter ceux qui souffrent et leur apporter la chaleur humaine qu'ils n'ont pas trouvé ailleurs, de comprendre en coup d'œil ce que votre interlocuteur pense de vous, et tout le reste ...

Moi, j'en souffre dans de nombreuses situations mais je ne veux rien changer !!

Perséphone33
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 12/02/2016
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par licorneau le Mar 16 Fév 2016 - 18:17

Perséphone33 a écrit:Pour ma part, j'ai trouvé ma façon de la gérer : j'ai appris à l'aimer !
J'adore mon hypersensibilité. Elle fait tout ce que je suis et pour rien au monde je ne voudrais la "soigner" ....
Bien sûr, c'est extrêmement handicapant dans certaines situations, surtout au boulot ! Mais j'essaie d'en parler autour de moi. Les gens sont prévenus donc préparés et ça devient parfois un sujet de rigolade avec les plus bienveillants.
Les autres, je les "em....de" ! En général, j'ai constaté que ceux qui ne comprennent pas, ne veulent pas comprendre car sont envieux (souffriraient-ils d'une carence d'empathie ???).

Cette hypersensibilité fait ce que vous êtes ! Vous rendez-vous compte de la chance que c'est de pouvoir vibrer devant un ballet au point de fondre en larmes, de pouvoir écouter ceux qui souffrent et leur apporter la chaleur humaine qu'ils n'ont pas trouvé ailleurs, de comprendre en coup d'œil ce que votre interlocuteur pense de vous, et tout le reste ...

Moi, j'en souffre dans de nombreuses situations mais je ne veux rien changer !!

Impec !

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Claire l'artisane le Mar 16 Fév 2016 - 19:08

ADR a écrit:
L'hypersensibilité... à travers ce concept dont j'ignorais totalement l'existence il y a encore un an, je relis mes réactions et mes comportements. Parfois jusqu'à l'enfance.

Mily a écrit:Je ne supporte pas les éclats de voix que je perçois toujours comme une agression.
Je n'ai pas fait une nuit complète depuis des mois, je suis en permanence en alerte. Une voiture qui démarre, une porte qui claque chez le voisin, le chauffage qui s'enclenche, et je me réveille.

La sensibilité au bruit... elle m'accompagne depuis l'adolescence et s'est accrue au fur et à mesure.
Les Boules Quies m'ont sauvé la vie. Littéralement. Je ne peux pas dormir sans, car j'ai besoin de me sentir totalement isolée du reste du monde. Et cela n'est malheureusement pas suffisant: j'ai aussi besoin de savoir que l'environnement autour de moi est calme, qu'il n'y a pas qlqu'un de l'autre côté du mur qui est en train de faire la fête, même si je ne l'entends pas.

Niveau luminosité également - je suis devenue experte en astuces pour rendre une pièce plus sombre avec le matériel à disposition... Je me sens un peu Mc Gyver dans ces moments  What a Face
(Ah les demies heures passées à coller les rideaux des chambres d'hôtels au mur avec du scotch...)


Heureusement que vous êtes là, que je peux lire des trucs comme ça parfois...
Moi aussi je scotche les rideaux des hôtels, je scotche les oreillers sur les bouches d’aération bruyantes et odorantes des hôtels, et je mets du blanco sur les petites lumières rouges clignotantes des détecteurs de fumée des chambres d’hôtel...

Claire l'artisane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 106
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 31
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par ADR le Mar 16 Fév 2016 - 23:18

Claire l'artisane a écrit:
ADR a écrit:
Niveau luminosité également - je suis devenue experte en astuces pour rendre une pièce plus sombre avec le matériel à disposition... Je me sens un peu Mc Gyver dans ces moments  What a Face
(Ah les demies heures passées à coller les rideaux des chambres d'hôtels au mur avec du scotch...)

Heureusement que vous êtes là, que je peux lire des trucs comme ça parfois...
Moi aussi je scotche les rideaux des hôtels, je scotche les oreillers sur les bouches d’aération bruyantes et odorantes des hôtels, et je mets du blanco sur les petites lumières rouges clignotantes des détecteurs de fumée des chambres d’hôtel...

Personellement je supporte cela assez bien mais ton idée est GENIALISSIME!
Tu as donc ce que j'appelle du Tipp-Ex dans ta trousse de toilette?! What a Face

(Idem pour les aérations bruyantes - les Boules Quies en général attenuent suffisamment ce bruit continu et qui rend fou...
Je dis en général parce qu'aux USA, ils ont des engins qui font un boucan monstre!)

ADR
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 944
Date d'inscription : 16/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par ADR le Mar 16 Fév 2016 - 23:47

Mily a écrit:
ADR a écrit:Et pour la touche d'humour, lorsque la luminosité de l'écran de mon ordi est trop forte et qu'elle est déjà au minimum... je mets des lunettes de soleil Cool

Véridique

Ah oui, la luminosité de l'ordi. Chaque fois qu'on regardait un truc sur mon ordinateur avec mon ex copain, il augmentait systématiquement la luminosité (réglée au minimum en permanence) en me demandant "mais tu vois quelque chose ?".

Story of my life!!!

J'ai perdu le compte du nombre de collègues qui se sont approchés de mon écran, pour une raison ou une autre, et m'ont posé exactement la même question.
A laquelle j'avais envie de répondre par une autre question: lorsque tu m'envoies un mail, je réponds? Oui? Ok
Et je dis n'importe quoi ou ce sont des phrases sensées? C'est compréhensible??? Punaise, incroyable...
Et en plus, je ne fais pas de fautes d'orthographe???

Et alors, FOUS MOI LA PAIX avec la luminosité de mon écran!!!   Groumph

Mily a écrit:
Private joke:
J'ai souvenir d'un bistrot à Nancy ou on avait l'air de deux agonisantes toutes les deux pendant que la serveuse rangeait ses verres à grand fracas Pété de rire je me suis senti comprise ce jour là

Reponse au private joke:
Je l'aurais menottée de mes propres mains pour qu'elle arrête, ste connasse!  Dent pétée

Mily a écrit:J'ai compris que ce n'était pas normal quand un jour, dans le train, j'ai piqué une crise toute seule dans mon coin à cause ... de la porte d'accès au wagon. J'étais assise juste à côté, et à chaque fois que quelqu'un passait, cela faisait un petit choc dans mon dos à l'ouverture et à la fermeture. Le train était plein, impossible de changer de place ... j'ai gentiment pété mon petit câble comme d'habitude, larmes et tremblements incontrôlables ... s'trop bien d'être hypersensible.

Long hug

ADR
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 944
Date d'inscription : 16/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par ADR le Mar 16 Fév 2016 - 23:51

Perséphone33 a écrit:Pour ma part, j'ai trouvé ma façon de la gérer : j'ai appris à l'aimer !
J'adore mon hypersensibilité. Elle fait tout ce que je suis et pour rien au monde je ne voudrais la "soigner" ....
Bien sûr, c'est extrêmement handicapant dans certaines situations, surtout au boulot ! Mais j'essaie d'en parler autour de moi. Les gens sont prévenus donc préparés et ça devient parfois un sujet de rigolade avec les plus bienveillants.
Les autres, je les "em....de" ! En général, j'ai constaté que ceux qui ne comprennent pas, ne veulent pas comprendre car sont envieux (souffriraient-ils d'une carence d'empathie ???).

Cette hypersensibilité fait ce que vous êtes ! Vous rendez-vous compte de la chance que c'est de pouvoir vibrer devant un ballet au point de fondre en larmes, de pouvoir écouter ceux qui souffrent et leur apporter la chaleur humaine qu'ils n'ont pas trouvé ailleurs, de comprendre en coup d'œil ce que votre interlocuteur pense de vous, et tout le reste ...

Moi, j'en souffre dans de nombreuses situations mais je ne veux rien changer !!


Je ne changerais rien non plus, mais comme tu le dis, ce n'est pas simple tous les jours...
Combien de fois j'ai rêvé de devenir sourde, le temps d'une nuit, lorsque je cherchais mon sommeil désespérement après une longue journée, dans une chambre d'hôtel lambda.

ADR
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 944
Date d'inscription : 16/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par licorneau le Mer 17 Fév 2016 - 1:21

Je vous suit sur l' hypersensibilité émotionnelle, mais pas au niveau des sens, enfin pas sur tout.

Je peux dormir n'importe où, lumières, mouvements, bruits, rien me perturbe.
je dormais juste sous le rail de catapulte sur un porte-avions, le premier catapultage du matin me faisait faire trois tours sur moi sans toucher les draps, mais derrière, il pouvait y en avoir dix autres, je me rendormais avec enthousiasme.

Un chose tout de même, il m'est impossible de lire dès lors qu'il y a le moindre courant d'air.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum