Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par BlueShift le Sam 4 Juin 2016 - 12:28

flotos a écrit:

   Ensuite pour la sensibilité du quotidient, je passe mon temps à me formater le cerveau, car selon moi "la meilleur façon de tricher au jeu de la vie, c'est d'être heureux". Du coup je me force à sourire, me donne une grosse baffe mental quand j'ai une humeur déprimante ou que ma copine me lache son flux d'émotion (ce dernier est le plus difficile à gérer). C'est bête, mais je suis tellement fier de moi quand j'arrive à le faire que j'en suis motivé presque uniquement pour être fier de moi ^^

D'acc avec toi Flotos: moi aussi je joue super fort sur le sourire, la bonne humeur et puis l'auto-dérision (dans ma tête - je tente de rire de moi-même - mais des fois ça marche pas) au quotidien.
J'avais lu que le fait de sourire peut influencer le moral, et je l'ai vérifié. Dingue, et pourtant si simple Smile

J'ai plus de mal avec le flux d'émotion des autres. Et effectivement, t'as l'impression d'être sorti de l'arène victorieux quand tu parviens à te protéger et gérer "like a boss".
Ca me fait réellement jubiler (tant d'aider quelqu'un par l'écoute sans me faire bouffer, que de me dégager d'une personne toxique) Laughing

Est-ce que tu as la même chose? J'ai tendance à essayer de faire voir le beau côté des choses aux râleurs, ou à dédramatiser quand je suis en face d'un/une "drama queen/king" et j'ai constaté que ça ne marche pas toujours. On peut y laisser des plumes.
Une psy m'a donné un outil sympa (mais un peu cruel, donc à n'utiliser qu'avec les gens nocifs): ne pas donner d'énergie.
Je caricature: face à quelqu'un qui essaie de te pourrir le moral et qui en remet des couches et des couches (et que tu sais ne pas être sincère), s'il te dit "la vie est trop dure, je crois que je vais en finir" lui répondre "oui, je comprends. A ta place je ferais pareil".
CRAC. En général ça suffit à les calmer sunny

BlueShift
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par BlueShift le Sam 4 Juin 2016 - 12:36

zelle a écrit:
Depuis plusieurs mois j'écris d'une autre manière sur un cahier. Plutôt que d'énumérer et relater mes difficultés et la misère que l'on me fait, je me positionne comme sujet dans le récit. J'écris "je ressent de la douleur plutôt que "il me fait du mal" etc.

C'est magique. Je suis au centre de l'action. Et je ressent un soulagement physique à chaque phrase ou presque. Je sens que le fardeau s'allège. En plus de cette sensation sur le moment de l'écriture, j'ai vu des effets spectaculaires et durables (6 mois déjà). Parce que cela me fait écrire réellement ce que je ressent. Je trouve des pépites d'histoires relationnelles familiale.

(...)

J'ai encore ce soucis d'accueillir les personnes quand elles arrivent. Cela me joue de sacrés tours. Car je m'ouvre trop, pressée de bien installer la personne, qu'elle ne souffre pas trop dans ce milieu pro très difficile. Sauf que l'on ne fonctionne pas de la même façon. Et je suis très vite coincée dans leur système de pensée (centré sur eux) et leur besoin. Et pas de retour bien sûr. Smile

ça me parle! ça ressemble un peu au "tu qui tue". C'est fou, le pouvoir du "parler en je".
Tu contrôles la situation.
Moi aussi j'écris au quotidien. C'est fort utile, parce que tu peux aussi retourner en arrière pour relire ce que tu pensais il y a 6 mois et voir tes progrès Very Happy

Au boulot, on dirait que j'ai un peu la même difficulté que toi. Désireuse que la personne soit à l'aise, on la bichonne, on est gentille...et puis on se fait bouffer.
J'ai bien redressé la barre: maintenant, j'apprends à poser une distance nécessaire dès l'arrivée d'un nouveau collègue.
Ca me coûte, mais ça marche. Malheureusement, on dirait que les gens ont besoin que tu poses des espèces de balises de "domination" (je déteste ce terme), sinon ils adoptent une position d'alpha. J'ai mis des années à le comprendre et ça me dégoûte toujours autant.

BlueShift
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par zelle le Sam 4 Juin 2016 - 13:52

BlueShift a écrit:J'ai bien redressé la barre: maintenant, j'apprends à poser une distance nécessaire dès l'arrivée d'un nouveau collègue.
Ca me coûte, mais ça marche. Malheureusement, on dirait que les gens ont besoin que tu poses des espèces de balises de "domination" (je déteste ce terme), sinon ils adoptent une position d'alpha. J'ai mis des années à le comprendre et ça me dégoûte toujours autant.

C'est bien ce que je pense aussi. Vu la fréquence à laquelle cela arrive, j'ai aussi l'amère constat qu'il faut dominer. Ce dernier collègue arrivé, m'a aussi joué la scénette de la petite domination et du pouvoir. Donc à moi de faire respecter mon domaine sans trop nous faire de mal. A moi de réfléchir aux arguments. Smile

zelle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1038
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par flotos le Sam 4 Juin 2016 - 18:33

BlueShift a écrit:
J'ai plus de mal avec le flux d'émotion des autres. Et effectivement, t'as l'impression d'être sorti de l'arène victorieux quand tu parviens à te protéger et gérer "like a boss".
Ca me fait réellement jubiler (tant d'aider quelqu'un par l'écoute sans me faire bouffer, que de me dégager d'une personne toxique) Laughing

Est-ce que tu as la même chose? J'ai tendance à essayer de faire voir le beau côté des choses aux râleurs, ou à dédramatiser quand je suis en face d'un/une "drama queen/king" et j'ai constaté que ça ne marche pas toujours. On peut y laisser des plumes.
Une psy m'a donné un outil sympa (mais un peu cruel, donc à n'utiliser qu'avec les gens nocifs): ne pas donner d'énergie.

Je suis d'accord avec toi que l'émotion des autres est le plus difficile. La personne avec qui je vit est proche de lunatique (pas à ce point), et quand elle a 15 minutes de depression en mode "j'y arriverais jamais", bah ça devient moi le dépressif, mais pendant 15*10 minutes... Mais l'avoir au quotidien me permet de relativiser sur l'émotion des gens. En gros chez "les gens" l'émotion est un état passager, alors que pour moi c'est un état pour toute la journée si je le gère pas. (ça me fait passer à la différence entre "ser" et "estar" en espagnol).

flotos
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 20
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par jolindien le Sam 4 Juin 2016 - 21:59

perception en pleine conscience:sur le moment, qu'est-ce qui se passe, c'est comme un état second, ou une plus grande acuité intellectuelle ?

je sais que je suis dans cet état de pleine conscience quand je peux sentir cette énergie circuler dans mon corps (je peux la faire circuler ou concentrer en un endroit particulier comme les mains).
au niveau des mains c'est une sensation de fraicheur, dans le corps quand cela circule, comme une onde qui laisserait la parole à chaque cellule...la sensation pourrait donc se décrire par cette "fraicheur" intérieure,

Je peux alors percevoir les choses extérieures comme elles sont sans l'interface de l'intellect, quand tu écoutes une chanson et qu'elle te fait vibrer, c'est une expression de la pleine conscience que beaucoup de personnes arrivent à vivre sans s'en rendre compte.
Sauf que l'on peut arriver à le générer juste par l'intention sans que l'extérieur ne soit responsable de son apparition.
Une simple main tendue par la fenêtre pour sentir l'air couler sur la peau devient alors une sensation...féerique.
Percevoir le monde ainsi c'est voir sa beauté de l'intérieur, il n'y a plus de séparation, atteindre l'unité peut-être.

L'expérience du soi, un voyage au coeur de l'infiniment petit comme de l'infiniment grand.
Le temps et l'espace disparaissent alors. C'est aussi un aspect de la chose.

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 938
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

HYPERSENSIBILITES PLURIELLES

Message par Azydom le Dim 5 Juin 2016 - 21:52

Bonjour à tou(te)s,
Je suis nouvelle dans ce forum, la question  de l'HS est primordiale pour moi.
J'aime bien la description de l’état de pleine conscience. Penses tu Jolindien que l'HS nous y amène plus facilement, paradoxalement?

Il y a plusieurs catégories d' HS il me semble, d'abord celle de l'émotion des autres, l'empathie qui frôle la sympathie si elle n'est pas contrôlée.
Et puis celle des sens l'hyperesthesie, l’hyper-somesthésie... Elles sont liées, evidemment, nous "sentons-sensitivons" les autres.

Pour ma part, je suis parfois hyperesthésique, mais pas toujours... J'ai alors l'impression que notre hypersensibilité peut être vraiment "jouissive" quand l"environnement scintille (en terme de couleurs, de chaleur, de bruits, de texture de l'air ou de de saturation, de musique, de position de notre corps, de lumière...) , mais peut être très douloureuse quand l’environnement nous envoie des impulse non harmonieux ou dysfonctionne... et là, il provoque, en tout cas en moi, des déchirures incarnées...
Cela aussi dépend de mon humeur (qui peut vraiment etre affectée en bien par la musique).
ALORS JE RECOMMENDERAIS POUR LE TRAIN, LES BOULES QUIES, BIEN SUR, MAIS SURTOUT UNE BONNE LOAD DE MUSIQUE AVEC UN ECOUTEUR. JE PENSE QUE LES BQ AGGRAVENT NOTRE HS. IL NE FAUT PAS TROP EN ABUSER. PLUTOT SE METTRE UN CASQUE AVEC SES MORCEAUX PREFERE. C'EST CE QUE JE FAIS POUR MA PART DANS LE METRO OU LE TRAIN


Evidemment, nos proches comprennent peu... dans les deux sens ...

J'avoue, que je suis plus à l'aise avec l'hypersensitivé que l'hypersensibilité avec mes collègues les humains... (bien que je m'en serve dans mon metier de tous les jours)...

Je commence juste à lire les post de ce forum, et je pense que cela a été déjà abordé, mais nous avons le choix de vivre à découvert ou non, et nottament en terme d'hypersensibilité... Heureux les artistes, dont cette qualité est necessaire à leur création, et est reconnue... pour ceux comme moi qui n'ont pas fait le choix de la création, il nous reste à nous entourer, au mieux, de personnes sensibles... et surtout pas de normopathe.... ; )

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par jolindien le Lun 6 Juin 2016 - 5:41

pleine conscience. Penses tu Jolindien que l'HS nous y amène plus facilement, paradoxalement

Le paradoxe c'est l'humain, que fait-il de son hypersensibilité?
C'est selon son état de conscience, de détachement...d'amour envers lui-même, et donc envers autrui.
Cette hypersensibilité est un formidable atout de vie, encore faut-il pouvoir lever le voile...celui de l'intellect qui veut interpréter la réalité, porter jugement, classer, comparer.
Prenons la mesure de ce que l'on est...pas pour être meilleur que l'autre, mais pour se dépasser soi-même.
le voyage commence à l'intérieur, va falloir se faire tout petit!

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 938
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Azydom le Lun 6 Juin 2016 - 18:46

Oui, tu as absolument raison... notre voyage est intérieur ... Je suis médecin et je me sers parfois de mon hypersensibilité-empathie avec mes patients... mais pas trop tout de même...

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par HPSI le Mer 8 Juin 2016 - 21:07

Bonjour Azydom, comment gère tu ton hyperesthésie ? car moi je suis de plus en plus joviale et hyper heureux de vivre, mais je n'arrive pas à contrôler ça ...?

merci d'avance pour ton aide.

HPSI
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 28
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Azydom le Ven 10 Juin 2016 - 13:31

Bonjour HPSI,
Cela n'est pas un problème d’être jovial et heureux... !

mais si tu as parfois l'impression de t'emballer un peu trop ( aux regards de l'accueil de tes pairs), limite tes stimulations, range toi un soir chez toi seul, si possible ou dans la nature reposante... C'est ce que je fais, mais cela dépend de mon humeur !

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Azydom le Dim 24 Juil 2016 - 17:25

Bonjour,
Je viens de voir et lire ton MP ... ! désolée, je ne peux pas envoyer de mp.

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Dim 24 Juil 2016 - 17:27

Azydom a écrit:Bonjour,
Je viens de voir et lire ton MP ... ! désolée, je ne peux pas envoyer de mp.

Maintenant que tu as posté 5 messages sur le forum, tu peux ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Azydom le Dim 24 Juil 2016 - 17:33

5 déjà ! ; )
Merci Mily : )

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Dim 24 Juil 2016 - 22:55

mon hypersensibilité est en fait muette , c'est paradoxal parce que je suis un grand bavard

les choses qui me touchent le plus me rendent muet

comment je gère ? ben de cette manière là, cela ne provoque rien, les gens ne le voient pas ou se disent que quelque chose n'est pas comme dh'abitude, et personne ne demande

je suis souvent seul par ailleurs même au boulot et mon hypersensibilité peut alors s'exprimer sans que les autres ne le voient

combien de fois je m'extasie rigole grogne ou pleure sur une journée

ces moments là sont inexistants pour le monde

si daventure une chose me touche en présence d'autres personnes je me tais, je ne cache pas mes émotions mais je n'échange pas sur le pourquoi

il m'arrive parfois de vouloir partager mon enthousiasme parfois sur une bêtise alors j'en parle à toutes les personnes que je croise, et si je suis choqué par quelque chose il m'arrive aussi d'en parler à tout le monde

c'est donc assez variable.. je comprends que cela puisse emmerder les autres, je suis dans l'expression parfois presque théâtrale mais c'est moi, c'est ma personnalité , je ne cache pas ce côté artiste ou excentrique

même en réunion "sérieuse" si quelque chose me touche je fais un hors sujet rapide sur cela mais suit suffisamment intelligent que pour le faire rebondir sur le sujet de la réunion, j'ai ce don

j'utilise mes ressentis pour penser plus loin aussi , je refuse souvent de garder cette énergie par devers moi , c'est presque vital de le partager

une sorte de katharsis pour moi

positive ou négative, j'essaie de ne pas engluer les autres quand c'est négatif , j'ai appris avec le temps à assumer cela par devers moi , un effort surhumain parfois

je pense que pouvoir sentir le vivant et le présent est fondamental, paradoxalement j'y suis rarement dans ce présent, je sens une odeur et paf mon esprit vagabonde

je vois une image terrible à la télé je pense déjà aux conséquences ou d'autres choses liées, l"image n'existe plus en soi déjà

parfois je suis submergé par mes émotions alors je les laisse me submerger, lutter contre un fleuve n'a pas de sens

mais mon esprit rationnel reprend vite le dessus

donc un mélange d'hypersensibilité et de surdon

je ne nie pas mes émotions, je les revendique même

c'est mon côté lion et tigre, flamboyant, le taureau est plus sobre

je sui un fameux mélange et ma manière de gérer est en fait.. de ne pas gérer mais de m'adapter à mes propres ressentis en fonction des gens et des circonstances, caméléon émotif en quelque sorte




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Dim 24 Juil 2016 - 22:59

"même en réunion "sérieuse" si quelque chose me touche je fais un hors sujet rapide sur cela mais suit suffisamment intelligent que pour le faire rebondir sur le sujet de la réunion, j'ai ce don "

parfois c'est plus "fun" , l'état émotionnel dans lequel je suis est parfois tel que cela m'inspire et booste un problème bête et méchant et lui fait prendre de l'extension dans une espèce d'euphorie

si les gens autour ont cette intelligence de comprendre qu'il se passe quelque chose on peut monter tous ensemble très haut , car alors il n'y a pas de frein

hélas souvent mon freine .. plus rarement on me laisse dire , si je mélange hypersensibilité et surdon alors je suis en mode créatif, tout est possible


Albert Einstein, ... “L'imagination est plus importante que le savoir.”.

Albert Einstein, ... “La créativité, c'est l'intelligence qui s'amuse"

"le fun" est un état d'esprit, mais le fun cela peut être une émotion puissante, dantesque qui vous submerge fait appel à 100 siècles en remet en cause l'équilibre du monde !






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Loxosceles le Dim 24 Juil 2016 - 23:31

Pour moi, l'hypersensibilité, c'est de me sentir blessé à la moindre remarque, même humoristique. C'est relatif, variable, et je me suis construit un bouclier efficace pour parer certains coups, en mûrissant. Mais parfois, je suis pris au dépourvu. Parfois, ça tape directement sur le bouclier, et rien n'arrive, mais si ça passe la défense, une toute petite remarque peut me rester en tête et me harceler pendant des jours. Parfois, une agression verbale caractérisée me laissera relativement insensible, c'est assez curieux, quoique je pense avoir cerné pourquoi.

Dans les pires cas, cette blessure morale m'épuise physiquement, et je ressens le besoin de m'allonger, voire de dormir quelques heures pour récupérer, permettre à mon esprit de nettoyer un peu la plaie (un effet de mon onirisme prononcé, à mon avis).

Je lie l'hypersensibilité à l'hyperesthésie/sensorialité exacerbée : il peut m'arriver de sursauter lorsque mon interphone sonne (il est bruyant le salaud, et impossible de le couper). Parfois ça me fait mal et me fout en colère, au point que je m'imagine le détruire à grands coups de masse (sans parler de haïr les gens qui sonnent à n'importe quel bouton...).

Boris Cyrulnik parlait dans une vidéo des faibles porteurs de sérotonine, ce qui pourrait expliquer aussi bien les deux particularités. Dans mon cas, les surrénales sont aussi impliquées, comme j'ai pu m'en rendre compte grâce à un bon médecin et un examen adéquat. Je vis dans un stress permanent à cause de cet organe fatigué, ce qui expliquerait à la fois l'hypersensibilité et l'hyperesthésie (je fais notamment de l'hyperacousie, mais j'ai aussi une forte sensibilité tactile qui me provoque pas mal de gêne).


Dernière édition par Loxosceles le Dim 24 Juil 2016 - 23:44, édité 1 fois

Loxosceles
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 110
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 43
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Dim 24 Juil 2016 - 23:42

il m'arrive aussi de me sentir blessé par des petites choses, enfin cela m'arrivait il ya quelques mois, quelque chose a fini par changer

j'ai relié cela à mes abandons notamment, j'ai fini par prendre du recul et comprendre ce que cela activait en moi

je me sens à l'écart de cela mais c'est peut être moi qui me protège désormais plus que jamais de ces choses

je suis très sensible au bruit aussi , aux odeurs, au toucher de certaines matières, jusqu'aux ondes d'une pièce

cela peut être une sensation physique , je ne sais pas pour la sérotonine et les surrénales mais ce serait bien possible

j'ai besoin parfois d'une espèce de bulle sensorielle pour souffler , peut pas mieux dire

je dors beaucoup en ce qui me concerne une forme nécessaire à mon fonctionnement propre

couche tard lève tard

si je suis épuisé émotionnellement le sommeil est la seule solution adéquate le plus souvent


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par zelle le Dim 24 Juil 2016 - 23:52

Pour la sérotonine il me semble que certains antidépresseurs s'occupent de sa recapture... c'est impressionnant cette histoire quand on y pense.

zelle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1038
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Lun 25 Juil 2016 - 0:23

je ne supporte pas les anti dépresseurs ils me .. dépriment , doit y avoir à creuser avec moi lol


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Lun 25 Juil 2016 - 0:29

trouvé ceci fort intéressant

http://www.spirulinedugarlaban.com/troubles_humeurs_depressifs.html

bref b9 et poisson gras , pourquoi pas finalement aussi


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par jolindien le Lun 25 Juil 2016 - 5:40

Ô pays de cocagne,
que ce que je suis bien dans mes montagnes
je laisse mon coeur se reposer
car mon esprit est apaisé

La douceur de vivre n'attend que vous


jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 938
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Azydom le Lun 25 Juil 2016 - 6:42

Bonjour,
C'est si interessant de vous lire tou(te)s !
Je suis vraiment hypercontente d'avoir enfn trouver ce forum... !
Zebulon le zebre :
Oui, le sommeil est aussi pour moi le garant, d'une humeur appaisée et d'une gestion de mes sensibilités les plus adéquates.
Oui, l'ABANDON est aussi une clé ! J'ai ressenti cela en vacances récemment ! Depuis, je suis moins hypersensible au niveau de l'équipe (que j'essaye de coordonner).
en vous lisant, en reflechissant sur moi, je me dis que nous touchons deux concepts distincts :
HYPEREMOTIVITE versus HYPERSENSIBILITE
Probablement que ces deux caractéristiques sont liées à nos fonctionnement et sont des corollaires. Je dirais d'ailleurs, que l'hypersensibilité est l’origine de notre hyperémotivité... Ou enfin, que l'hyperémotivité est une des formes de notre hypersensibilité.  C'est mon avis.
Nous sommes des sensitifs, notre cerveau sent, palpe, beaucoup de choses que cela soit dans les émotions de nos proches, les couleurs, les lumières, les sons...
et notre cerveau le traite - l'analyse - avec toutes les autres données sensitives, - c'est notre potentiel HPI- , puis l'exprime de façon différentes en fonction de notre apprentissage, de façons d’être...

QU EN EST IL DE NOTRE FAÇON DE L EXPRIMER ?

Elle peut être plus ou moins adapté :
- Pas mal Zebulonlezebre de pouvoir en parler en réunion en le reliant au sujet !
- Pas mal aussi de ne pas en parler... mais c'est tout de même triste ... C'est tellement enivrant de pouvoir partager l'extase des sens ! Nous sommes des êtres sociaux ! Pour ma part, je ne l'ai fait qu'avec mes compagnons- mais pas tous.

Mes dys-expressions :
Je suis une "pleurnicheuse"
- je viens d'arretter le SAMU, je ne pouvais plus gérer d'avoir à annoncer aux mamies la mort de leur mari, et je ne vous raconte pas les nuits, les surrénales qui compliquaient encore la tache.. et le fait de ne pas pouvoir rester et de les laisser seules ...

- Mercredi, j'ai participé à un atelier de psychosociale pour les femmes sans abris (mon projet que je suis entrain de monter- accès aux soins pour les femmes sans abris-), j'ai eu les larmes aux yeux, tellement je trouvais cela beau et douloureux à la fois. Il a bien fallut que je me contienne, mais j'ai échappé à la crise de larme de justesse, qui n'aurait pas du tout été à propos, quoiqu'en dise ma psy...

Comment se ressourcer grace à notre hypersensibilité ?
Je me ressource dans la beauté de la nature, et je suis de plus en plus attirée par la Montagne. Vraiment, je pense qu'il y a quelque chose à creuser sur cette montagne... comme pour les dolmens de Karnac, il y a probablement des formes de magnétismes telluriques ou minérales qui nous font rai(é)sonner ... Je veux dire, des formes d'ondes magnétiques en verticales, qui conviennent à nos esprits...
et dans la beauté de la musique...
Nous sommes des êtres RE(AI)SONNANTS

qu'en pensez vous?

Azydom
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 05/06/2016
Age : 44
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Mag le Lun 25 Juil 2016 - 8:11

Bonjour à "toustes" !

Encore à me réveiller avec le café du matin je n'ai lu que ce dernier post (pour le moment), il me met en joie "résonnante" Very Happy
Enfin j'y lis la séparation entre l'hyperémotivité et l'hypersensibilité !
Hier j'écrivais ce qui me venait après quelques jours de réaction sur des écrits définissant l'hypersensiblité que je trouvais "ringards" :
Mag a écrit:..//.. La nuit n'est jamais noire pour moi, j'ai vécu sous les étoiles, fait de longues marches de nuit en montagne, sans lampe, aussi fait l'expérience de faire venir la lumière laiteuse qui m'a permis de sortir de l'angoisse du noir profond et avec cette lumière d'avancer jusqu'au fond d'un oppidum mégalithique que n'importe qui peut visiter pour faire l'expérience…
Le soleil est mon ami et "m'a prévenu" depuis longtemps que je n'avais pas à avoir peur de ses transformations pour peu que je m'y acclimate, le regarder de manière "sécure" en fait partie…
..//..
Le corps humain branché sur la Terre et le Ciel à des capacités inconnues de "la civilisation" qu'elle pourrait se réapproprier, et pour moi l'hypersensibilité est un mode de connaissance qui nous rapproche de celles des "anciens des anciens".
..//..
Vais me reprendre un café et lire le reste :
bonne journée !

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Lun 25 Juil 2016 - 10:48

oui se ressourcer par un contact avec la nature fonctionne bien je trouve mais en vie urbaine ce n'est pas toujours simple, alors s'entourer de plantes et d'animaux peut aider à mon sens , ou aller dans les parcs, nager, faire du sport

des choses abordables au rythme ou on le souhaite

ou demander de l'aide, si on est en milieu psychosocio hard, les intervenants ont besoin aussi d'aide et de soutien, il en faut pas hesiter à le demander

car on ne peut pas donner sans cesse sans recevoir de temps en temps

donc parfois être en permanence dans l'aide des autres cela épuise physiquement et moralement

il faut donc charité bien ordonnée, commencer par soi même, ne pas se laisser engluer par toutes ces émotions et essayer de se réserver des espaces de liberté en dehors de ces choses

le stress par sympathie "souffrir avec" ou empathie , se mettre à la place de, fait subir un stress similaire au stress de la victime

c'est évident

se penser plus fort n'est pas la bonne voie, se ménager pour l'être au bon moment est plus utile

je sais c'est facile à dire et très difficile à faire, mais en situation critique on se découvre parfois des capacités qu'on ne se connaissait pas

je touche du bois.. dubois au pied ! erm

s'agit il alors d'hypersensibilité ou d"'hyperémotivité ? ou d'une personne normale mise dans des conditions anormales justifiant ces hyper ?

ou est ce les seuils de tolérances qui sont plus bas ? alors on doit tenir compte qu'on est plus vite touché personnellement et qu'on a moins de capacité de recul que la moyenne et soit s'éloigner de ces stress soit si on n'a pas le choix, se réserver en effet des lieux de secours, et à) mon sens aussi une écoute, en causer , encore et encore avec des gens dans le même cas

les réunions tribales et les danses, les pleurs collectifs, les musiques qui soignent au moyen âge et des tas d'autres choses montrent que l'humanité depuis longtemps a été confrontée aux stress parfois violents et au nécessités de se soigner personnellement et collectivement

cela n'a pas tellement changé, nous sommes à peine sortis des grottes en quelque sorte non ?

la chaleur humaine est encore ce qui soigne le mieux parfois à la condition qu'il s'agisse de vraies chaleur humaine et non de conventions sociales dénuées d'humanité








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Loxosceles le Lun 25 Juil 2016 - 14:02

Sur la distinction entre hypersensibilité, hyperémotivité, hyperesthésie, ma foi, même si je suis souvent gêné par ce que j'en lis ici ou là (notamment les stéréotypes), et que j'ai tendance à rechigner à utiliser ces termes, je me dis que ce ne sont de toute façon que des mots, qu'il faudrait, idéalement, redéfinir à chaque fois qu'on les emploie. Il est évident, à part ça, que tous ces aspects sont liés. Une certaine "sensitivité" physique doit amorcer les émotions, qui elles-mêmes amorcent les sentiments, ou quelque chose de cet ordre là.



Azydom a écrit:Oui, l'ABANDON est aussi une clé ! J'ai ressenti cela en vacances récemment ! Depuis, je suis moins hypersensible au niveau de l'équipe (que j'essaye de coordonner).

La notion d'abandon me parle. Je crois que c'est ce que j'ai développé ces dernières années et qui me permet, enfin, de ne plus être si mal à l'aise en public, ou en présence des autres, de ne plus avoir à me soucier constamment de comment ils me voient, de ce qu'ils pensent de moi. Grâce à cela, je peux enfin être à peu près moi-même en public. C'est peut-être le fruit d'un travail sur moi-même (j'ai été amené à faire une conférence, et même si il y avait peu de monde, et que je n'ai jamais renouvelé l'expérience, le fait d'avoir sauté le pas m'a peut-être permis de franchir un palier).


Azydom a écrit:Comment se ressourcer grace à notre hypersensibilité ?
Je me ressource dans la beauté de la nature, et je suis de plus en plus attirée par la Montagne. Vraiment, je pense qu'il y a quelque chose à creuser sur cette montagne... comme pour les dolmens de Karnac, il y a probablement des formes de magnétismes telluriques ou minérales qui nous font rai(é)sonner ... Je veux dire, des formes d'ondes magnétiques en verticales, qui conviennent à nos esprits...
et dans la beauté de la musique...
Nous sommes des êtres RE(AI)SONNANTS

qu'en pensez vous?

Tout à fait d'accord, bien entendu. Bien qu'il faille faire attention avec les sites mégalithiques, car on y trouve des énergies diverses, mais n'est-ce pas, justement, un très bon exercice, pour des personnes qui ont une sensitivité physique exacerbée ? Cela a été l'une de mes activités, à l'époque de mon association (qui touchait de près à ce genre de site), et j'ai pu en effet expérimenter le fait que j'étais beaucoup plus sensible que les autres, en moyenne, à ces énergies (même si occasionnellement, une certaine énergie m'était bizarrement inaccessible, au contraire des autres, probablement à cause d'un phénomène de spectre de perception).

Loxosceles
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 110
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 43
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum