Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 18:06

Bonjour,
Je suis hypersensible et c'est quelque chose que j'ai énormément de mal à gérer au quotidien et qui empiète sur mes relations avec les autres. J'ai l'impression que tout m'atteint et influence mon humeur. Suis la seule ? :/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Sunshine le Jeu 11 Fév 2016 - 18:21

Je pense qu'on est nombreux dans ce cas (hélas... ?) Entre être touchée au coeur par tout , souvent, n'importe quand, et chercher à me protéger en dressant des fortifs autour de moi... Difficile de dire que je la gère. Je vis avec.

Sunshine
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 373
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Claire l'artisane le Jeu 11 Fév 2016 - 18:25

Tu n'es pas la seule,
c'est épuisant,
mais il paraît que ce n'est pas une fatalité, donc espoir...
Je ne sais pas si c'est une photo de toi, mais la photo et la personne y figurant sont très jolies Smile

Claire l'artisane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 106
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 31
Localisation : Albi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Sunshine le Jeu 11 Fév 2016 - 18:39

C'est gentil... <3...
(je plaisante)
" il paraît que ce n'est pas une fatalité, donc espoir": comment ça? Des pistes? Je suis preneuse...

Sunshine
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 373
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 18:44

Sunshine oui on essaye de se protéger mais ce n'est jamais suffisant.
Claire l'artisane non, j'aurais aimé que ce soit moi hélas... Ce n'est pas une fatalité mais en guérit-on vraiment ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Mily le Jeu 11 Fév 2016 - 18:52

Parlons en de l'hypersensibilité.

Je suis sensible à tout. Aux variations de température, aux bruits, aux intonations, aux expressions du visage, aux odeurs ...
Un simple toussotement au milieu d'une phrase me met en alerte. Je traque en permanence sur le visage de mes interlocuteurs les signaux qui vont m'indiquer de la négativité : si je les ennuie, si je les agace, s'ils se moquent. A la moindre alerte je me referme comme une huitre.
Les manifestations de joie, de tristesse, d'enthousiasme m'épuisent. Je ne supporte pas les éclats de voix que je perçois toujours comme une agression.  
Je réponds aux comportements agressifs avec une hyper-agressivité digne d'un rouleau compresseur. Tant que l'agresseur tient encore sur ses jambes, je tape.
Je n'ai pas fait une nuit complète depuis des mois, je suis en permanence en alerte. Une voiture qui démarre, une porte qui claque chez le voisin, le chauffage qui s'enclenche, et je me réveille.
J'ai déjà plusieurs fois quitté des salles de cinéma au milieu de la séance pour aller m'étendre sur le carrelage des toilettes, des points noirs devant les yeux, parce que le son était trop fort ou la luminosité de l'écran trop violente.
Je suis incapable de loger chez des amis, je réserve systématiquement des chambres d'hotel, parce que même si ce sont mes amis, leur simple présence me met dans un état de tension permanent.

Si on m'envoie un SMS au milieu de la nuit, je me torture pour répondre. Un message sur mon répondeur ou un appel téléphonique inattendu me plonge dans un état de stress à la limite du vomissement.

Je garde tout, jusqu'à l'explosion. Et comme j'essaie de ne pas imposer cette sensibilité, les autres s'en donnent à cœur joie pour me submerger avec la leur, pour rien. Lorsque je me referme, la question est toujours la même "pourquoi tu t'énerves ?"

Je suis en tension permanente ...

Comment je gère ? J'écris pour évacuer, je fais du sport, je cuisine, je danse, je tire profit de chaque moment de solitude pour recharger les batteries.
Et surtout, le meilleur moyen pour moi de relâcher enfin cette tension, c'est le rire. Rien de me détend plus qu'un bon fou rire, un moment de délire complet, quand ça va vite, que ça fuse, que les blagues s'enchainent. Ces moments là sont de véritables ivresses, d'ailleurs un observateur extérieur pensera souvent que j'ai bu. Les personnes avec qui j'arrive à atteindre un état de total relâchement sont extrêmement rares, alors j'en profite à fond.

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3287
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2016 - 19:12

Merci d'avoir donné une réponse aussi développée Smile
Ton cas est pire que le mien c'est dingue, tu dois vivre dans un stress permanent !
Rire te fait vraiment du bien ? Car je ris et plaisante beaucoup au quotidien mais ça ne me rend pas plus heureuse et ça n'enlève pas mon stress :/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016 - 9:51

Mily, je te lis et je m'interroge sur la sincérité de ton post. Depuis que je fréquente ce forum, j'ai compris que beaucoup jouaient un jeu, se moquent des autres, de leurs souffrances et sensibilité.

Se confier ici me parait impossible tant les émotions sont accueillis par des chiquenaudes, des remarques hautaines et dédaigneuses sur les zèbres, ce peuple qui ne sait pas être heureux.

Si tu es sincère, alors tu avais raison, nous nous ressemblons beaucoup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Mily le Ven 12 Fév 2016 - 10:18

Je ne vois pas quel intérêt j'aurais à inventer cela.

La manière dont on me perçoit sur ZC est très révélatrice. Parce que je refuse de me laisser abattre par ma sensibilité, parce que je blague pour ne pas submerger les autres de susceptibilité mal placée, dès que je commence un peu à mettre des barrières ou à repousser des petites agressions glissées "comme ça en passant, mine de rien", tout le monde s'étonne.
Quand j'essaie de faire comprendre de manière diplomate que les livres de JSF et autres productions misérabilistes ne représentent qu'une partie des HP/HQI, et que l'"hypersensible" en face se drape dans son mal-être en m'accusant de mauvaise intention, je me demande s'il/elle se rend compte de ce que je ressens moi, avec MA sensibilité. Alors pour pas m'effondrer moi, j'ironise.
Mais je ne le crie pas sur tous les toits, et non, je n'en parle pas tous les jours, et oui, on peut s'intégrer tout de même malgré cela.
Ce que je reproche en général sur ce forum, c'est le chantage à la sensibilité. C'est devenu l'argument d'autorité.
"Je suis sensible" ... point. On ne peut donc souvent rien dire, la moindre contradiction, divergence d'opinion est un drame, sous prétexte d'hypersensibilité, aucune discussion n'est possible.
Sans un peu d'autodérision, ma vie serait un enfer. Si je survis c'est que je peux rire de moi même et de la vie. Charrier sur la zébritude, c'est un moyen de dédramatiser.

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3287
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016 - 10:42

je suis aussi hypersensible à tel point que je refuse même de le reconnaitre mais je me reconnais presque totalement dans le descriptif donné par Mily

je suis attentif à tant de choses, sans cesse, bruit, sons odeurs, images, pensées des autres que je peux presque sentir dans les imperceptibles mouvements de minuscules parties de leurs corps

je suis sensible aux plantes, aux animaux, à leur manière de bouger , de sentir, de vous regarder, je suis sensible à la misère du monde, àç la joie , aux peines, je les sens miennes

je suis sensible au beau au laid, je me sens mal physiquement si je suis entouré de laid , j'ai besoin de couleurs, de belles choses

je suis sensible au temps, au vent, l 'eau, au soleil, j'absorbe mon lien avec le monde, je l'écoute, je suis empathique ou antipathique

j'ai le besoin de l'écrire, de le partager, de donner ,de recevoir, je me sens hyper-vivant sur-vivant dans tous les sens , des 5 premiers aux suivants qu'il faudrait inventer

je pressens, j'anticipe, je suis au passé au présent au futur, il m'arrive de sentir ce qui s'est produit dans un lieu précis juste en y étant

il m'arrive de pouvoir projeter ce que sera aussi ce lieu... un peu, je suis moins doué pour l'avenir que pour le passé

je suis un être sensible, cela ne signifie pas que je sois faible ou une mauviette, non juste sensible, facilement heurté par la brutalité du monde et l'insensibilité des autres, je ne comprend pas qu'ils ne comprennent pas ces rapports au monde

rien de plus merveilleux que d'être ému des mêmes choses , rien de plus rare aussi

la communion d'un concert , l'extase artistique , ces moments rares ou on est sur la même longueur d'onde qui est si complexe multiple et mélangée qu'elle associe tant de sens-ations , sensationnel

la fusion des corps et des esprits dans l'amour , choisi comme tel et non pris comme un refuge, entre deux êtres construits et conscients d'être à ce moment ce qu'ils sont

cette sensibilité là fait toucher à l'éternité




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Kondomm le Ven 12 Fév 2016 - 11:01

Avant je portais une carapace bien trop pesante qui ne me permettait pas de respirer, un vrai scaphandrier...
Et un jour comme un autre je me suis vu dans le miroir, j'étais étouffé de l'intérieur par mes propres flatulences de ce régime trop riche en "choux-fleurs" et autre broques...
Depuis je continue de péter mais dans ma propre bulle de savon de marseille et quand y a con-tact dans le grand bain de la vie, par générosité ça fait effet Jack Uzi avec quelques relents acres de fugace bonhommie en Ré majeur.
Sûre que ça laisse des traces des murs au plafond façon crépine moucheté, mais ça à l'avantage de me désencombrer le bÔyo de la tête et franchement je revis depuis un an ou deux.
Faut forcer au début, mais après ça vient tout seul...

Réclame Jean Mineur ---> TictactiquetaK...Si toi aussi t'es coincé dans l'embouteillage de leurs vies, coures vite à la pharmacie, "Fuck A albino " et tu diras BWAAA en te faisant plein de cophain(e)s !!!

(Ne pas dépasser le PTAC, peut provoquer des accidents et des fractures, risque d'accoutumance dès la première prise.)
Dispo en format XXL, Ananas compatible.


Dernière édition par Kondomm le Ven 12 Fév 2016 - 11:15, édité 1 fois

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Kondomm le Ven 12 Fév 2016 - 11:13

Spoiler:


Sigmund, j'essuie ton père, tcheuuu...

Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par zeHibou le Ven 12 Fév 2016 - 11:28

Zélie~ a écrit:Mily, je te lis et je m'interroge sur la sincérité de ton post. Depuis que je fréquente ce forum, j'ai compris que beaucoup jouaient un jeu, se moquent des autres, de leurs souffrances et sensibilité.

Se confier ici me parait impossible tant les émotions sont accueillis par des chiquenaudes, des remarques hautaines et dédaigneuses sur les zèbres, ce peuple qui ne sait pas être heureux.

Si tu es sincère, alors tu avais raison, nous nous ressemblons beaucoup.

Zélie, se pourrait-il que ceux qui comme tu le dis "jouent un jeu" ne le font pas forcément pour se moquer, mais simplement pour "jouer"? Pour s'amuser quoi. Pour déconner. Pour rire. Parce que la vie est parfois triste. Parfois insupportable. Alors il nous reste l'humour. La dérision. L'auto-dérision. Le second degré.

zeHibou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 248
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 51
Localisation : location unknown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016 - 12:05

il est sans doute des choses avec lesquelles il est souhaitable de ne pas jouer, certains ne comprennent pas toujours les risques de jouer

la nuance subtile entre jeu moquerie insulte et agression n'est pas toujours maitrisée

le respect c'est quand même pas rien donc et si je sais dans les merdias la norme de l'humour méchant, sur le compte des invités, les détruire , les humilier, les salir juste pour faire audience et "s'amuser"

lemal fait est bien placé, concret, réel, ressenti et plus encore chez un hypersensible

qui aura alors deux choix, ou plus, dont ceux de laborit

fuir les destructeurs, s'en protéger ou être tenté de leur rendre leur agression, voire de les neutraliser

l'attaque est la meilleure défense c'est bien connu mais on s'y perd parfois

l'hypersensible n'a pas toujours envie de se perdre dans la destruction et être mal de ses propres réactions

et cela sauve parfois de cette tentation de rendre

en tout cas je fonctionne comme cela, je préfère m'éloigner des moqueries et blessures que de neutraliser le porteur

si je change d'avis alors mon hypersensibilité devient une arme, extrêmement dangereuse parce qu'elle n'a que peu de limites, pour trouver les failles de "l'ennemi"

souvent l'ennemi ne sait alors même pas qu'il l'est devenu, il reste dans son trip inconscient du mal fait , il continue de s'amuser sans assumer , comprendre, ou même simplement vouloir admettre que ses paroles attitudes ou comportements peuvent blesser les autres et encore plus un hypersensible

maintenant la confiance, le partage et même la critique ou la moquerie ne sont pas des choses inacceptables pour un hypersenseible

j'ai un sens de l'humour de l"auto dérision bien affûté et je considère souvent la critique positive (on l'oublie souvent celle là) et négative comme des moyens de progresser

mais la critique destructive juste pour se marrer, j'ai du mal à y trouver quelque chose, je préfère donc la fuir

je déteste ruquier, comme je détestais fogiel par exemple, je déteste poelvoorde , je n'aime pas la méchanceté, fut ce t elle d'apparat

tout est donc dans la manière, dans la subtilité , après tout je suis intelligent et hypersensible, la moindre des choses est de me respecter en tant que tel

comme à moi de respecter les autres en ce qu'ils sont différents, même à accepter qu'ils soient plus agressifs ou moqueurs

mais cela m'a conduit à comprendre que chacun est unique, et que je ne peux pas aimer tous le monde, et que tous le monde ne m'aime pas

ce qui demeure c'est le choix d'échanger ou d'ignorer

la leçon n'est pas facile à apprendre et parfois on se sent blessé alors qu'il n'y avait aucune intention de blesser devant , juste de l'incompréhension

des mauvaises interpretations d'experiences passées

de sa propre histoire, des filtres personnels sur des indices , des attitudes

pas facile mais utile donc d'oser se confronter , c'est l'utilité de ce forum, rencontrer des gens pas comme soi, pour mieux se connaitre , se jauger , découvrir ceux qu'on aime et les autres qu'on aime moins ou pas du tout

comprendre son hypersensibilité, l'apprivoiser dans certains cas, ou la laisser libre dans d'autres, ce que je suis est ce que je suis mais ce que je suis je ne le montre pas à tous

ces filtres là s'apprennent, j'en suis moins dotés , mais j'ai compris, peu à peu, et continue de comprendre

l'hypersensibilité est donc une faiblesse mais aussi une force, je ne la nie pas, je sais qu'elle peut me faire souffrir, ou jouir de la vie

j'essaie de comprendre en quoi et comment et avec qui

après tout être ce qu'on est est quand même une chouette chose non ? puisque je ne changerai pas ce que je suis, je peux au mois apprendre à savoir quand et avec qui je peux être vraiment ce que je suis

je pense que de ce fait il ya une forme d'autisme parfois chez les zèbres hypersensibles , dans les relations au monde et aux autres, ce n'est pas de l'autisme pour autant même si cela en a la couleur et certaines formes apparentes, c'est en quelque sorte la vitesse de réaction , la disproportion de réaction , l'absence de lucidité typiques de l'autisme mais qui n'est pas du aux mêmes causes mais à la sensibilité nettement plus forte des outils de rapport au monde

le savoir est utile

et personnellement thqi et hypersensible je n'ai pas de problème à me considérer comme handicapé, inadapté ç ce monde et aux gens, je ne suis pas malade pour autant, je suis différent, handicapé d'un nouveau genre, mais conscient de l'être et surtout conscient que ce handicap là est en fait aussi une vraie chance mais qui comme dans le handicap génère du rejet , de la peur, de l'incompréhension

en ce sens il est utile pour un zèbre de se demander comment font les vrais handicapés dans leurs relations au monde, on peut apprendre beaucoup sur les stratégies d'adaptation et les faire sienne, les reconnaitre comme des moteurs d'anti exclusion ou de replis sur ses groupes des comme soi

genre je fais partie des handicapés en chaise roulante, je dois adapter mon mode de vie à certaines contraintes physiques et sociales

je suis zèbre hypersensible je dois adapter mon mode de vie à certaines contraintes physico émotionelles et sociales

voyez l'idée ?

quand la société acceptera les différences comme bénéfiques et non comme une menace de ce qu'elle est , les surdoués seront des moteurs au lieu d'être des menaces

mais cela étant une règle biologique du vivant il faudra que la société passe du stade animal à un stade civilisé, certains le prédisent, l'évolution des hommes, ce que je vois à la télévision et dans le réel me fait penser qu'on est loin de cet éveil

pourtant de plus en plus de personnes s'éveillent , nous sommes donc dans une période historique finalement entre une société aux normes biologiques à une société plus intelligente socialement et humainement et consciente de ce qu'elle est , hélas cela n'est vrai que dans certains pays ou mêmes certaines zones

l'éveil individuel est complexe, l'éveil collectif l'(est plus encore

et il existe des démons qui font du contre éveil, il est plus facile en effet de parler à la bête dans l'homme qu'à son intelligence

c'était la minute philo du vendredi sponsorisée par les pâtes l'usses tu cru

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016 - 12:23

Je ne l'ai pas gérée, je l'ai laissée vivre, libre et surtout respirer Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Ven 12 Fév 2016 - 12:40

Mily, c'était une vraie question, sans procès d'intention.
Pourquoi tu inventerais ça ? Je sais pas. Pourquoi certains le font ?

A jouer, à charrier comme tu dis, ben je ne sais plus quand c'est sérieux et quand c'est pour jouer. Donc je pose la question.
Parce que c'était bien ce que tu as écrit.
Pis surtout c'est bien de se sentir libre de pouvoir exprimer que oui je suis hypersensible, voire susceptible, et que je prends beaucoup sur moi tout le temps. Parce que si j'y fais pas gaffe je pourrais facilement developper une phobie sociale. Mais c'est bien de se dire qu'ici, si je l'exprime, je serai comprise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par fleurdesel le Sam 13 Fév 2016 - 3:54

Mily, tu es un soleil sur ce forum. Et parce que je suis en train de lire Jollien qui cite Nietzsche : "Si tu veux savoir qui est le bon philosophe, mets les tous en ligne. Celui qui rit, c'est le bon" sunny


De mon côté, on me qualifie de trop sensible. J'ai du mal à m'approprier ce terme pour ce qui est ma normalité, je dois toujours me rappeler comment réagissent les autres face aux mêmes événements pour me confirmer que oui, je suis hypersensible.

Comment je gère ? J'ai mis en place plusieurs stratégies :

  • fermer les apports, en particulier j'évite au maximum

    - les informations, trop douloureux pour moi (je dirais même suicidogènes),
    - les personnes ayant des valeurs opposées aux miennes,
    - et celles au milieu desquelles je me sens comme un cheveu dans la soupe ("rhô la la, t'as vu la nouvelle coupe de cheveux de la voisine ?" / "Y'a qu'à faire ça pour résoudre tous les problèmes du monde" /  "faut juste blabla et tout y va fonctionner à merveilles que j'arrête pas de dire" - je t'en prie, fais le au lieu de dire)

  • faire appel à ma raison : quand mon coeur s'emballe, je respire et me pose des questions : que se passe-t-il ? (événement), comment je réagis ? (proportionné ou non), quelles sont les conséquences si je me laisse dirigée par mes émotions ? (hum, ça me déplaît), qu'est-ce que je veux obtenir ? (ah oui, ça), et donc qu'est-ce que je fais pour l'obtenir ?
  • écrire, mettre des mots : parce que la raison me permet de canaliser mais pas d'évacuer, c'est avec l'écriture que j'évacue, en général avec force larmes
  • et éventuellement danser, quand l'écriture ne suffit pas et que ça s'est coincé dans mon corps.

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par licorneau le Sam 13 Fév 2016 - 5:30

@ Mily  :  Oui,oui,oui.   Respect Pour Toi

En ce moment, de m’être trop chargé IRL des émotions de l'autre, je suis en retraite du monde. Je prends des vacances, seul entre mes oreilles.
J'ai la chance d'avoir pour en parler deux personnes connues sur le fofo et devenues très proches ( merci à Sly l'administrateur )

fleurdesel a écrit:

[*]faire appel à ma raison : quand mon coeur s'emballe, je respire et me pose des questions : que se passe-t-il ? (événement), comment je réagis ? (proportionné ou non), quelles sont les conséquences si je me laisse dirigée par mes émotions ? (hum, ça me déplaît), qu'est-ce que je veux obtenir ? (ah oui, ça), et donc qu'est-ce que je fais pour l'obtenir ? Ajout
[*]écrire, mettre des mots : parce que la raison me permet de canaliser mais pas d'évacuer, c'est avec l'écriture que j'évacue, en général avec force larmes
[*]et éventuellement danser, quand l'écriture ne suffit pas et que ça s'est coincé dans mon corps.
[/list]
Une amie ( évoquée plus haut) a mis en place sensiblement la même technique de défense. Elle aurait pu écrire comme toi, et dernièrement, elle me disait :
Ajout :
En face d'une personne, quand celle-ci me transmet une émotion douloureuse, je compare cette émotion avec celle que j'avais avant que la personne n'intervienne et je me dit alors: "Cette émotion ne m'appartient pas. Elle est à l'autre."
Quelques-fois, suite à la violence reçu, et pour avoir ce cheminement que tu décris, elle se met,  en fait, elles  Wink se mettent en retrait du monde. S'en suivent un long silence et/ou des coups de téléphone. Wink

Pour ma part, je m'efforce à me rappeler que l'émotion est une motivation et la cognition est le moyen de passer à l'action, à l'échange, à l'enrichissement par l'expérimentation avec l'autre. Malgré tout, quelques fois, la pause est salvatrice.

Avec l’émotion comme motivation et comme moyen, le risque est de faire du sur-place.
La sensibilité n'indique que la place du curseur de l'émotion.
La cognition, tout le monde en est capable, tout le monde. A une condition toutefois, oser avoir confiance en soi.

Si mon propos peut être perçu comme rude, l'intention est des meilleures. Prenez ça comme le fait d'un timide qui se soigne par l'exubérance.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par jolindien le Sam 13 Fév 2016 - 6:43

Le reflet est-il intérieur ou extérieur
Alors pourquoi se sent-on séparé de cet extérieur
de cet autre
qui est différent car je ne peux m'y reconnaître
car je ne saurai accepter d'être moi
...
S'aimer, comme si tout commençait là
comme si tout y finissait
je vous laisse le soin d'expliciter pour vous même ces quelques mots!


Dernière édition par jolindien le Sam 13 Fév 2016 - 21:50, édité 1 fois

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dehors c'est carnaval.

Message par Kondomm le Sam 13 Fév 2016 - 10:15

J'ai omis de préciser que pour ne plus la subir, je vie en retrait de tout ou presque...
Il ne m'est et ne me sera jamais possible de faire comme tout le monde, niveau interaction "sociale"...
J'ai un jardin d'humanités habilités par les années autour de moi dans lesquels je puise et me recharge car je suis né "malade et fou" et rares sont les terrains au sein duquel je m'épanouis, 5hab/km² est ma limite, sinon j'ai l'autre option.
De cette "folie" a été engendré un masque duquel je n'apprécie de me vêtir, celui de fer n'est pas mon visage et pourtant...
Je "remets le masque" lorsque je dois trabiculer à la façon d'une prostituée, d'ailleurs mes rendez-vous j'appelle ça "des passes" ; l'hypersensibilité m'y est utile pour "lire l'autre", mais c'est pas tout les jours que j'ai affaire à "un gentil messieurs ou une gentille madame"...
Il a bien fallu faire contre mauvaise fortune bon coeur car on ne peut malheureusement pas vivre d'amour et d'eau fraîche dans cette gabegie exo-"gêne", alors je fais ce qui doit être fait pour me préserver et ne plus faner lorsque vient le vent mauvais, je me protège d'avec ce masque duquel je parviens à respirer dans ces milieux pour lesquels je ne suis fait.

Rares sont les individualités qui me permettent de le retirer, en premier lieu ma sécurité j'ai déjà bien trop était spolié, alors ne soyez pas étonné que je torpille, je ne fais que rendre ce dont on veut me charger.


Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par EmiM le Sam 13 Fév 2016 - 13:17


EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Invité le Dim 14 Fév 2016 - 21:22

J'ai clairement pas cette distance.
Darpan explique t'il dans son (ses?) livres comment trouver cette distance ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par EmiM le Dim 14 Fév 2016 - 21:40

Je ne connais pas ses livres, en ce qui me concerne j'ai appris ça grâce à la pleine conscience, c'est à dire être à l'écoute de soi et agir en fonction de ce qui se passe plutôt que de réagir (re-agir)... Cela peut s’acquérir par toutes sortes de procédés (méditation, yoga, suivi psy, développement personnel etc...) à condition d'être rigoureux puisque c'est un travail quotidien pour qu'il devienne naturel dans le temps et que cela n'exige plus d'efforts, mais quand on commence c'est une nouvelle habitude à prendre...
C'est comme dans l'empathie, les gens confondent comprendre le ressenti de l'autre et prendre le ressenti qui ne nous appartient pas... On devient aidant quand on comprend ce dont a besoin l'autre sans s'effondrer en même temps que lui Very Happy Comprendre les émotions ce n'est pas se les approprier. Et cela passe par l'observation de ces dernières pour les comprendre et en faire quelque chose. C'est une question de recul, soit on s'identifie et on est l'émotion (elle devient sujet à notre place), soit on la ressent, on l'observe, on la nomme, on l'écoute et on peut la regarder pour savoir ce qu'elle nous dit et quoi en faire (elle est un objet que l'on peut maitriser ou plutôt gérer)

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Ayumi le Dim 14 Fév 2016 - 22:39

Non t'es pas la seule :/ Mon hypersensibilité me stresse au quotidien et m'apporte énormément d'angoisses. Une odeur, un objet qui me deplaît à la vue, n'importe quoi peu soudainement me procurer de l'anxiété :/
Bon courage en tout cas !

Ayumi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 13/02/2016
Age : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par licorneau le Dim 14 Fév 2016 - 23:46

Attention Ayumi
Je vois ton âge, et je ne peux que te mettre en garde.

Les $$$$ sont en effet des motivations suffisantes pour que certains aidants gardent de la distance vis a vis des émotions. Ils restent toutefois dans la recherche du bénéfice qu'ils peuvent en tirer.
Et s'il se font discrets, il vient un moment ou le sujet du $ est abordé.


Dernière édition par licorneau le Mer 17 Fév 2016 - 1:50, édité 1 fois (Raison : Courrier du Bengale)

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez vous votre hypersensiblité ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum