Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Lun 7 Nov 2016 - 8:10

Firemane a écrit:
Pour les autres couples mal assortis en général : peur d'être seuls, manque de tendresse... C'est finalement chose commune.
Ce qui n'en est pas moins idiot.

Je trouve ça un peu court et radical Wink
Mes parents sont "mal assortis", une mère sensible, un peu rêveuse, artiste, altruiste, proche de ses enfants : un père pour qui la carrière était le plus important, qui ne voulait pas d'enfants, incapable d'exprimer ses sentiments... bref.
Ils se sont connus en 1964, et sont toujours ensembles... même si parfois, ça tenait a un fil.
Car au delà de leur différences profondes, et des reproches qu'ils se font, un profond respect mutuel les unit, ainsi que le sens des responsabilités envers leurs enfants.

De façon plus générale : certains couples sont des sortes "d'arrangements" ou on est loin de l'amour fou, mais ou des liens de nature différentes (nous dirons, pragmatiques) peuvent au final donner une histoire qui dure, et qui a tout de même des bases solides (et ou des sentiments forts existent, même si on est loin de l'amour "Disney")

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par chuna56 le Lun 7 Nov 2016 - 11:12

Firemane a écrit:
Pour les autres couples mal assortis en général : peur d'être seuls, manque de tendresse... C'est finalement chose commune.
Ce qui n'en est pas moins idiot.

Le truc sur l'inconscient des mecs indisponible, c'est rigolo moi je suis intéressé par des gens qui n'en ont rien, mais alors RIEN à foutre de ma tronche.

Food for thoughts

Ya pas de jugement à avoir Rolling Eyes
On fait comme on peut, pas forcément comme on veut.

On fait en fonction de nos peurs, de nos angoisses.

les humains se débattent contre eux même, en essayant d'être heureux le plus possible. On est maladroit, on fait au mieux...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5182
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Sun Simiao le Lun 7 Nov 2016 - 13:36

soso a écrit:
Sun Simiao a écrit:Pourquoi ne pas se satisfaire d'avoir été choisi par l'autre pour vivre ensemble, alors justement qu'il est devant une multitude de choix possible sentimentalement -et sexuellement ?

L'amour tel que je le ressens, est au-delà de notre amour-propre.

Si la personne avec qui tu vis en aime une autre alors le mieux c'est de la laisser partir, sinon c'est égoïste. Je ne pense pas que l'on puisse aimer profondément "au présent" une personne (donc y penser fort et avoir une relation) et vivre en même temps avec une autre dans la durée. Bien évidemment je ne parle pas des histoires passées, ça c'est différent, c'est normal d'y penser de temps en temps, si cela n'affecte pas le présent. Je peux accepter une infidélité sexuelle mais pas une infidélité sentimentale, je veux l'exclusivité sentimentale (dans une situation bien établie). Mais je suis admirative de celles (rare je pense) qui peuvent vivre les deux sereinement sans souffrance aucune. C'est très beau sur le papier mais je reste tout de même septique.

   Mon intervention dans le contexte du débat n'a pas été claire : je n'envisage pas d'avoir une relation forte et profonde avec quelqu'un et dans le même temps, que nous ayons des relations parallèles, je ne sais pas si je peux généraliser aux autres, mais ça me paraît improbable -à moins de ne pas savoir ce que l'amour peut être.
Mais dans le même temps, aventure sexuelle ou pas au sein d'un couple, je ne crois pas à l'idée d'exclusivité sentimentale, effective : c'est pour moi se leurrer soi-même sur ses propres sentiments et sur ceux de l'autre. Ce qui peut exister, c'est un engagement à rester en couple avec une personne et de préférence, à être fidèle sexuellement -je ne vois pas comment, lorsqu'on aime, ne pas prendre pour soi-même cet engagement. Mais si, la passion assagie, quelque aventure sentimentale/sexuelle arrivait, elle ne saurait pas facilement ébranler un lien solide. D'un autre côté, bien sûr, si l'amour disparaît, si les deux membres du couple s'éloignent, le couple a des chances de mourir, bien que parfois il puisse ressusciter.
  Je me répète, je ne vois pas comment aller imaginer que son partenaire pourrait n'être infidèle que sexuellement, à moins qu'il ne soit très "primitif". Et s'il est fidèle, pourquoi donc ne pourrait-il pas avoir des sentiments amoureux envers d'autres personnes ? A moins d'être en couple avec une personne incapable d'aimer ? Imaginer le contraire me semble être de l'amour-propre déplacé et générer une attente, une exigence folle, démesurée. Peut-être en raison de mon grand âge et de ma culture, je place à côté d'une très bonne entente intellectuelle, physique et émotionnelle l'engagement réciproque comme le plus important dans une relation si l'on souhaite qu'elle dure, mais aussi pour dépasser les apparences égoïstes de l'amour : l'amour-propre, justement.
La quasi totalité des couples qui durent ont connu des périodes où l'un des partenaires éprouvaient des sentiments amoureux pour quelqu'un d'autre, à divers degrés, sans vouloir pour autant quitter son conjoint qui évidemment a souffert de la situation, par amour-propre (du soupçon né de l'intuition à l'évidence manifeste, les degrés sont nombreux bien sûr) ; comme celui qui aimait ailleurs souffre généralement aussi par amour-propre de ne pas être aussi parfait qu'il/elle aurait voulu être. Et tous se sont approchés de la signification profonde de l'amour en surmontant cette véritable épreuve.
avatar
Sun Simiao
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 631
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Fiohepnaburn le Mer 9 Nov 2016 - 21:03

Je voulais tout de même te répondre Sin Sumao avant de ne me consacrer qu'au irl pour l'instant. Prends en compte ma notion de "préférée" c'est elle qui est importante dans mon discours (quand tu me parles de "degrés" c'est exactement ce dont tu fais référence aussi il me semble). Si effectivement, après 15 ans de vie commune, la personne va "voir ailleurs" (ce que je conçois) mais aussi "aime ailleurs" (là c'est plus plus plus compliqué) alors il faudra réfléchir pour savoir pourquoi elle reste, si c'est pour de mauvaises raisons (confort, habitude, peur du changement, ménage fait, image familiale ou sociale, qui sont de mauvaises raisons pour moi), là oui je confirme c'est la rupture.

Tu as juste une phrase qui me gêne : Et s'il est fidèle, pourquoi ne pourrait-il pas avoir des sentiments amoureux pour une autre personne?
Pourquoi dans ce cas être fidèle? Je n'ai pas envie de frustrer un partenaire alors qu'il est amoureux. A moins d'être incapable d'aimer? Pourquoi être fidèle si on a des sentiments amoureux pour quelqu'un d'autre, sinon pour se conformer à ce que l'autre attends? Si un compagnon a des sentiments "amoureux" pour une autre personne alors qu'il le vive, sinon là je suis égoïste et lui il ment. A nous ensuite de voir si on peux ou pas le supporter. Si ce n'est pas important alors cet état amoureux stoppera ou alors il se transformera en sentiments profonds et donc le couple de base s’éteindra. Si le lien est solide, beau, les intérêts communs, les échanges toujours présent, et si bien évidemment, notion très importante : s'il y encore du sexe! Si pour moi ça vaut le coup de faire l'impasse sur quelques aventures mais si ton partenaire est follement épris d'une autre (sentimentalement et durablement), cela est-il possible qu'il partage encore tout ceci avec toi? J'en doute. Plus de partage, plus de couple donc. Je ne suis pas polygame "sentimentale" (je te parle pas d'amourettes de 3 jours bien évidemment), j'ai trop lu de bouquin romantique pour en être capable  Very Happy , foutue!  Very Happy mais tu as mon admiration.

De toute évidence, malgré quelques "différences" nous avons la même signification de l'amour véritable en tout cas, bien que je sois à un niveau moins moins "élevé" que le tien :-). Bien à toi.

Fiohepnaburn
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 428
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Belena le Lun 5 Déc 2016 - 22:02

moi, je suis HP, selon la psy, hehe
J'aurais aimé faire comme toi, avoir des amis " pour m'amuser", comme tout le monde… vivre …
Je crois que tu ne vois pas la chance que tu as de pouvoir avoir des plans fesse…
et de rigoler un peu, de te permettre de vivre finalement…
Moi, je n'ai jamais pu faire ça, jamais… vraiment…

Avec de amis? Encore moins.
Je pense trop aux autres, j'ai une conception élévé de l'amitié, loin d'un plan de fesse, mais je suis trop idéaliste… je sais… trop gentille.
Déjà j'ai eu du mal à avoir un copain, et une fois trouvé, je ne suis pas prête à le laisser tomber, j'ai eu du mal a en avoir déjà un…
Je ne crois pas qu'avoir un copain à vie soit à la mode, je pense que les gens se sentent seuls, veulent avoir des enfants et un moment donné, arrêtent les aventures pour trouver un/e époux/ épouse… Je ne sais pas si c'est toujours l'amour qui les pousse à être en couple… Et la plupart du temps les gens ne sont pas trop exigeants… et doutent tout le temps...
Moi, je pense que mon choix, être en couple à vie, et très amoureuse, est désuet, carrément… De plus, les gens ont une double vie, mariés mais en cherchant des amants, etc, pour se sentir encore " femme" ou "homme"… Moi, je ne me suis jamais posé des questions pareils… Femme? Oui, point.
J'ai arrêté de me comparer aux autres, et je ne me compare plus jamais.
Avant, j'ai voulu essayer d'être comme les autres, en vain, j'ai essayé des relations avec des inconnus, mais même ça, a choqué les gens… En effet, coucher avec des amis est bien vu, et les inconnus, mal vu, car on pense à la prostitution…
Alors, j'ai raté même ça, essayer de faire comme tout le monde.
En effet, tout ce que tu fais, est normal, au moins, tu n'es pas hypocrite, tu avoues ne pas vouloir être avec n'importe qui… et chercher…
Il faut que tu saches, que les gens, choississent un ( et pensent être amoureux/amoureuse) , et ensuite, ils/elles regrettent, ont des doutes, et divorcent avec des enfants … encore pire...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Lun 5 Déc 2016 - 22:46

Belena a écrit:De plus, les gens ont une double vie, mariés mais en cherchant des amants, etc, pour se sentir encore " femme" ou "homme"…

Faudrait pas généraliser quand même...

Belena a écrit:
En effet, coucher avec des amis est bien vu,

Ou ça ? Par qui ?
Dans "mon" monde, je ne vois pas ça spécialement bien (ou spécialement mal d'ailleurs), mais
le coup des "fucking friends" c'est tout sauf ma tasse de thé perso.


Belena a écrit:
et les inconnus, mal vu, car on pense à la prostitution…

Pareil, tu généralise l'attitude que les gens ont la-dessus. Et puis si tu le racontes pas... pas de problèmes Razz

Belena a écrit:
Il faut que tu saches, que les gens, choisissent un ( et pensent être amoureux/amoureuse) , et ensuite, ils/elles regrettent, ont des doutes, et divorcent avec des enfants … encore pire...

Les généralisations / simplifications / jugements implicites semblent être un peu ton soucis
(soit dit sans vouloir t'offenser Smile )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Belena le Mar 6 Déc 2016 - 9:03

Godzille, j'étais très cynique hier soir, un peu lasse je pense, désabusée … mais je ne juge pas…
Je sais bien que il y a des gens honnêtes, mais pourtant, ce que je dis, ça existe bel et bien… Et le fucking friends est très bien utilisé, pour ceux ou celles qui sont célibataires, et comme dit Oslo, ont envie de se faire aimer… et câliner pour quelqu'un de proche.
Je ne ferme pas les yeux à cette réalité Godzilla.
Et oui, désolée je généralise et même je fais une caricature cruelle, mais c'est pour mieux exprimer mon désarroi, pour me plaindre… Et tu ne m'offenses pas. Je voulais juste bousculer les gens honnêtes, qui ne se sont pas sentis concernés.
J'ai été toute ma vie tachée de " vieux jeu", puritaine, pire, "moraliste", pour les copains de Faculté, quelques uns/unes… qui profitaient à fond de leur jeunesse… Ils/ elles sont aujourd'hui marié(es) avec des enfants.Je me pose une question: ils/ elles ont changé(es)??? Ils/ elles ont perdu leurs beautés, leurs charmes,certes, leur appât pour la chasse, ça c'est sûr, âgées de 40 ans, personne ne les regardent comme avant.
( je parle d'eux, à 40 ans il y a des gens très beaux et belles)…
J'ai un élève en cours, qui sort avec pas mal de filles et trompe ses copines, et je lui a dit que ça c'est mal car il fait du mal aux autres, il m'a répondu: Madame, on est jeune, il faut profiter, lorsqu'on sera vieux on va être marié et avec les enfants, le travail… Il faut profiter de la vie dans la jeunesse…
Il n'est pas le seul dans ce cas, il est un élève très populaire au lycée. Les filles attendent pour sortir avec lui, font la queue.
Bien sûr, on rentre dans la morale, dans ces choses là…. L'hédonisme… le plaisir...
Je pense que si tes amis sont d'accord pour coucher avec toi, tout va bien… Pareil pour les inconnus. On n'est pas dans une société catholique non plus.
Je ne parlais pas avec des implicites, ce que j'ai dit est très précis. Je parle d'une réalité générale, acceptée par la société. Et je ne juge pas. Je ne dis pas si ça c'est bien ou mal.
La société va condamner plus les infidélités dans le mariage, mais là, les gens ne disent pas, comme tu dis, " il ne faut pas dire"… mais ça existe toujours. Encore une fois, il faut comprendre que je ne parle pas " de tout le monde"...
Je te rappelle qu' en France un couple sur trois divorce, et les infidélités sont la cause dans le 80 % des cas… sans parler de l'ennui qui ressentent les gens en couple...
La réalité est là…
L'amour à vie, est un idéale, et comme tous les idéaux, ne sont pas accessible à tous les mortels…
C'est que fait Oslo est la norma , et sa recherche d'amour absolu, est la finalité de 80 % de la population en France et en Europe...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Mar 6 Déc 2016 - 9:17

OK merci Belena pour ces précisions Smile Ca arrive d'être las et désabusé, je ne te jette pas la pierre Smile
Mon cas personnel n'est pas forcément passionnant, mais peux éclairer ma réaction : je me sens très loin de ces comportements (infidélités, ennui en couple, "fucking friends") - je ne juge pas forcément (disons que tout dépends des circonstances précises et des personnes, s'ils cédent simplement à la "mode", etc) mais c'est tellement loin de mon fonctionnement que bon...
Je suis ultra "vieux jeu" moi-même en fait (je n'ai eu qu'une seule relation de couple, de 10 ans, un vrai "grand amour", avec des hauts et des bas certes, mais pas de tromperies, ni même d'envies dans ce sens - ma compagne est partie, pour tout un tas de raisons (... l'une d'elle étant que je ne suis pas parfait non plus ^^), mais elle a fait 6 mois de dépression lié à la prise de cette décision (elle ne voulait pas me blesser, même si inévitablement... elle l'a fait, mais je pense qu'elle avait de bonnes raisons d'arrêter la relation : y compris pour MON bien, en fait... bref c'est compliqué ^^ mais rien à voir avec certains couples qui se séparent "pour un oui ou un non")
Je sais que les divorces un peu trop fréquent, engendre souvent un grand gachis, parfois (souvent ?) des problèmes pour les enfants, etc... après je suis pas dans la tête des gens, tout ça est compliqué...
Bon il fait beau, pensons à autre chose Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Belena le Mar 6 Déc 2016 - 9:39

Je suis comme toi.
Je suis très idéaliste, en couple depuis 16 ans, et heureusement, car les mecs m'ont toujours vu comme " trop sérieuse", même des mecs intellos… Pour mes aventures avec les "inconnus", j'ai essayé d'imiter les autres filles, mal mais bon, mes aventures n'ont duré pas plus d'une soirée, et jamais les mecs voulaint coucher avec moi… Un m'a dit que " j'étais froide".
Maintenant, professeur, pas mal d'élèves tombent amoureux de moi, ils me le disent, je ne fais jamais tout comme tout le monde...
J'étais très triste avant… à cause de ça… mais j'aurais dû m'accepter je pense, alors que j'ai passé mon temps à analyser les autres...
Les relations ne sont pas faciles, bien sûr il y a des bas, comme tu dis…
J'ai besoin des relations vrais, en amitié et en amour… mais malheureusement je me suis toujours cognée contre une réalité bien différente. Néansmoins j'ai de la chance avec mon compagnon, et avec mes quelques ami(es).
Bon, enchantée de te connaître.
Je pensais que les HPI étaient plus morales que les autres ( c'est mon cas je pense) ,plus idéalistes mais je me trompe, encore j'idéalise, les HP sont comme tout le monde… Ils/ elles font le fucking friends… dommage… quoique tout le monde n'est pas testé HP sur ce forum, et ça c'est dommage aussi …
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Mar 6 Déc 2016 - 9:47

Smile L'essentiel est que ton couple corresponde à tes attentes Very Happy
C'est pas un mal d'être idéaliste, hein, surtout dans ce domaine.
Même si c'est pas simple parfois de "l'assumer" dans notre société.
Après, faut aussi se demander "a qui profites le crime" : des relations moins stables, c'est autant d'occasion de faire consommer les gens (on change plus souvent de fringues, appart, voitures, + tout ce qui a trait au marché de la séduction/culte du corps, bon c'est pas très clair, mais je vois pas comment le dire autrement : en résume "l'instabilité amoureuse" grosso modo est plus profitable à la société de consommation, quelque part c'est juste logique... pas très réjouissant je te l'accorde)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'instabilité

Message par Belena le Mar 6 Déc 2016 - 10:04

Godzilla a écrit:Smile L'essentiel est que ton couple corresponde à tes attentes Very Happy
C'est pas un mal d'être idéaliste, hein, surtout dans ce domaine.
Même si c'est pas simple parfois de "l'assumer" dans notre société.
Après, faut aussi se demander "a qui profites le crime" : des relations moins stables, c'est autant d'occasion de faire consommer les gens (on change plus souvent de fringues, appart, voitures, + tout ce qui a trait au marché de la séduction/culte du corps, bon c'est pas très clair, mais je vois pas comment le dire autrement : en résume "l'instabilité amoureuse" grosso modo est plus profitable à la société de consommation, quelque part c'est juste logique... pas très réjouissant je te l'accorde)
Bien sûr… Le couple stable est " désuet", suranné je dirai, même " transgresseur" - être à vie avec une personne !!! Mon Dieu!! … En effet, la société ne cherche pas la stabilité des gens ni leur bonheur. Mais le contraire est vrai aussi, les couples stables avec des enfants vont consommer plus: logement, voiture, crédits… vacances… études pour les enfants... Les gens divorcent moins si sont en chômage, ou avec un travail peu rémunérateur …
Il faut être heureux comme on est, mais pas chercher à faire comme tout le monde- " Tout le monde a des amants, eh bien, moi, j'en veux un!" Ahh, tout le monde se marie autour de moi, je suis malheureuse, et pas moi!!!" Il faut s'assumer, être mûrs, et savoir ce qu'on veut, ne pas se mentir, et s'écouter… ne pas faire comme tout le monde- comme les copines… mais comme nous voulons etc
Ça demande un peu de courage et d'intelligence...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Mar 6 Déc 2016 - 10:09

Belena a écrit: Il faut s'assumer, être mûrs, et savoir ce qu'on veut, ne pas se mentir, et s'écouter… ne pas faire comme tout le monde- comme les copines… mais comme nous voulons etc
Ça demande un peu de courage et d'intelligence...

Oui voila c'est exactement ça Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Belena le Mar 6 Déc 2016 - 10:10

Wink
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Mabac le Ven 16 Déc 2016 - 15:05

oslo a écrit:Le truc de départ c'est que j'ai constaté que :
- la relation de couple foire à chaque fois dans ma vie
- les mecs qui m'intéressent pour construire un truc, ne veulent pas de moi
- les mecs intéressés pour construire un truc, ne m'intéressent pas
- j'ai pas été amoureuse de quelqu'un depuis 6 ans
- j'ai un mal fou à m'engager dans une relation unique, de manière durable car comme expliqué plus haut, les mecs qui m'intéressent ne s'intéressent pas à moi. (je suis très difficile en termes de mecs aussi faut le dire)
- je suis généralement toujours attirée par des gars indisponibles (pb d'engagement, post-rupture, pas intéressés, déjà en couple, etc.)
- j'ai un besoin inconditionnel d'affection/tendresse/sexe/complicité, etc.

DONC, au vu de tout ça je me dis que finalement l'histoire d'être en couple c'est pas le modèle qui me convient + parce qu'aussi j'aime bien être libre (forcément c'est plus facile).
DONC, au vu de tout ça je me dis qu'être seule, mais entourée (sexfriends, plan-sexe, amis) m'irait peut-être bien, MEME SI, ça ne me satisfait pas non plus complètement, parce que ça veut dire que je dépends de plusieurs personnes (ou d'au moins une), que ces personnes ne sont pas toujours disponibles pour moi, car je ne suis pas LEUR personne, parce que je ne ressens pas d'être "aimée" ou "recherchée" par ces personnes et donc ça me rend triste et je me sens seule.


Je me retrouve assez dans tes questionnements amoureux et la pratique (utilisation ?) des sexfriends. Si l'on peut fonctionner un peu par analogie, j'aurais tendance à dire que tout ce que tu pointes ici ne semble être que la peur de l'engagement finalement. J'entends ici un engagement affectif et un investissement émotionnel en quelqu'un qui peut nous décevoir, nous détruire ou nous faire atteindre une euphorie déstabilisante. En somme, perdre le contrôle. Pour moi, il y a deux parties dans une relation, si tu ne peux agir sur l'autre, tu peux agir sur toi. Les plans culs, c'est pratique : petite montrée d’adrénaline, sentiment d'être désirée, pas de routine, uniquement de bons moments etc. Les mecs indisponibles sont aussi pratiques : toujours pas d'engagement réel (cela n'empêche d'imaginer qu'ils pourraient quitter l'autre ou abandonner leurs angoisses pour nous, après tout, on en vaut un peu la peine quand même). Il est plus aisé de couper ses sentiments et d'agir uniquement dans une recherche de désir qui rend vivant que d'affronter les moments délicats où l'on se livre. Quant aux mecs qui se montrent intéressés... et bien c'est pas intéressant ! Tout semble tout cuit, quel ennui ! Et puis, il doit peut-être même y avoir un problème pour qu'ils s'intéressent un peu à nous finalement.
C'est facile de rester dans le rôle de la nana libre, funky, mignonne et juste un minima pas trop conne. En même temps, on voudrait être considérée pour son intellect, respectée et être aimée...
Bref, je pense que tu saisis là où je veux en venir. A mon sens, cette problématique amoureuse que tu rencontres relève de ton estime de toi, l'acceptation de ce que tu veux/es, le lâcher prise et surtout, accepter d'être blessée.
avatar
Mabac
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 67
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 30
Localisation : Dijon / Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Pieyre le Ven 16 Déc 2016 - 16:43

Florilège
A la fois je crois en l'amour, la rencontre, je pense qu'au fond j'aimerais vraiment trouver quelqu'un avec qui partager ma vie.
J'ai jamais essayé les "plan culs", j'ai toujours refusé de justesse, et je ne regrette pas.
Parce que je peux pas faire ça. C'est pas moi qui décide, c'est mon inconscient : dès que ça va trop loin , je me sens pas bien, limite j'ai la nausée. Je me dis que ce n'est pas la bonne personne avec qui faire ça.
On oscille entre des besoins induits par nos hormones et des choix de vie intellectualisés.

Entre l'instinct de se reproduire et la stabilité relative qu'il entraîne en opposition au besoin de conquête et de renouvellement.
C'est un fonctionnement auquel j'aspire. Pour le peu d'expérience que j'en ai eu, j'en ai gardé l'impression que c'est bien ce que je cherche. Un truc solide, stable, qui s'inscrit dans une continuité générationnelle. Je sais même pas honnêtement qui sont mes ancêtres à moi. Enfin plutôt je le sais, mais il n'existe pas de notion de continuité dans mon arbre généalogique. Pourtant ma maman a pris le temps de faire son arbre généalogique. Mon père aussi. Peut être du fait que je viens de deux familles très dissemblables, ou peut être du fait que ma maman est fâchée à mort avec sa famille (et avec l'humanité aussi), son père, son frère, elle déteste le monde entier, même si elle refuse un peu de l'admettre. Ou peut être ça vient de moi aussi, tout simplement. Pendant longtemps je ne voulais dépendre affectivement de personne : surtout pas de mes parents. Je les voyais comme des individus perdus dans la masse.
La vie de couple, dans le sens du fait de partager une complicité intime (spirituelle et charnelle), dans le sens d'avoir quelqu'un sur qui compter à n'importe quel moment, sans défaillances, c'est quelque chose auquel, au fond de moi j'aspire.
Un ami m'a dit toute à l'heure "il y a toujours des conséquences, le sexe c'est jamais anodin". Et il a raison !
Si on veut QUE du sexe, il reste l'onanisme, hein. Ou le sexe tarifié.
je pourrais très bien envisager une relation "stable" mais avec chacun son espace, vivre pas loin par exemple sans forcément partager le même lieu d'habitation. Je pourrais m'inscrire dans ce genre de truc dans la durée, je pense.
Mon but : une sorte de passion sereine.
J'ai envie de fonder une famille, avec ou sans gosse, alors un plan Q c'est juste une perte de temps et un moyen (quand on a des principes tels que les miens, qui ne sont pas ceux de tout le monde heureusement) de se rendre indisponible pour une rencontre amoureuse.
Boarf, quand je vois toutes les chemins tortueux que vous prenez pour être épanoui affectivement, sexuellement, vous sentir en confiance dans vos ptit coeurs et vos ptits cerveaux, qu'à coté moi je voudrais juste être aimé pour qui je suis, par une femme, et prendre nos mains l'un dans l'autre pour avancer sur le chemin de la vie, tel des partenaires d'une grande aventure, où je l'accepterais telle qu'elle est, et qu'elle m'accepterais tel que je suis, et que même ça, ce truc si simple, si naturel, si innocent, si niais ... je n'y parviens pas ... bah, je ne comprends pas, et j'abandonne. Peut-être devrais-je éteindre ma lanterne, dans une résignation triste et tragique. Mais même me rouler en boule, et pleurer l'échec de cette entreprise qui me tient à coeur, je n'en ai plus la force.
La vie est tellement difficile souvent...que l'amour et l'amitié sont nos rares raisons de poursuivre l'aventure. Et plus c'est difficile, plus c'est rare, plus ça a de prix à nos yeux. Vous croyez pas ? Alors bah voila je sais que le couple qui dure plus de 5 ans, c'est déja un petit exploi mais moi je me donne le rêve le plus fou parce que j'ai besoin de rêver. Rêver de finir mes jours avec l'homme que j'aime ou que j'aimerai bientôt. Tant pis si ça marche pas la première, la deuxième, ben ce sera l'histoire qui arrivera quand elle arrivera. Mais j'ai besoin d'aimer et d'admirer un autre sur cette terre et dans cette vie. Un autre dont je prendrais soin jusqu'à nos derniers jours. C'est peut-être maso...je sais pas...c'est mon rêve
C'était le pari se faciliter la vie en étant deux et devenir l'un pour l'autre un faciliteur pour vivre cette foutue vie et ne pas être un obstacle dans nos projets personnels de vie et nos projets communs de vie. Il m'a apprivoisée (ce fameux noli....) et je lui ai accordé ma confiance me gardant de me figurer le connaître tout à fait et lui de même. Aussi sommes nous très complices et nous pouvons nous dire les choses quand une gêne s'insère entre nous avant que l'orage gronde.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18316
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Belena le Ven 16 Déc 2016 - 21:46

Bref, je pense que tu saisis là où je veux en venir. A mon sens, cette problématique amoureuse que tu rencontres relève de ton estime de toi, l'acceptation de ce que tu veux/es, le lâcher prise et surtout, accepter d'être blessée.
Je suis d'accord avec ton opinion Mabac…
Oslo a dit aussi " que toutes ses copines étaitent en couple", alors être en couple c'est bien! Eh bien, si tes copines se jettent pour la fenêtre, Oslo, tu te jettes aussi??
Il me semble une réflexion pas très mûre. Si tu es jeune je peux comprendre que tu sois un peu perdue, mais tu as du vécu. Il faut avoir le courage de commander sa propre vie, de la diriger, et d' arrêter de se comparer aux autres. Il faut juste savoir s'écouter et faire une introspection très sérieuse, et en avoir le courage de le faire. C'est plus facile de suivre les autres, de s'amuser un peu, et de se rendre compte un soir qu'on est triste et seule… Et se réjouir dans notre malheur , sans plus… et puis regarder si les autres font " comme nous", si " je suis normale". Et puis demander aux gens dits " intelligents". Eh bien, une personne intelligente sait très bien ce qu'elle veut et comment elle peut l'avoir.


avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Mathieu593 le Jeu 29 Déc 2016 - 14:22

Haha vaste question !

Je ne l'envisage pas dans le sens ou chaque rencontre étant unique, chaque union formée est différente.
Je suis à la base un grand romantique. Le plus important pour moi étant l'engagement dans la relation, quelque soit sa forme, et la sincérité. Je ne cherche pas forcément à former un couple classique.

Actuellement, je suis avec une femme plus agée et nous vivons séparément. Cela n'empêche pas fidélité, réciprocité et engagement l'un envers l'autre. J'ai connu des histoires qui n'ont duré que deux jours et d'autres beaucoup plus longues. Mais avant tout, j'ai besoin de ressentir la femme. Je ne peux pas partager mon intimité avec une femme que "je ne sens pas" et qui ne dispose pas d'une sensibilité au moins aussi forte que la mienne.

L'amour est pour moi quelque chose qui se construit (à ne pas confondre avec l'attirance). Il me faut beaucoup de temps avant d'aimer. J'aime prendre mon temps.

Donc pour répondre à la question initiale, pour moi la relation amoureuse est avant tout un ensemble de valeurs à partager avec ma compagne (fidélité, engagement spirituel, respect mutuel). Peu importe la forme (vivre ensemble ou pas, à distance ou pas). Tant que nous nous respectons.

Mathieu593
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 53
Date d'inscription : 14/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par oslo le Lun 20 Mar 2017 - 20:03

Mabac a écrit:
oslo a écrit:Le truc de départ c'est que j'ai constaté que :
- la relation de couple foire à chaque fois dans ma vie
- les mecs qui m'intéressent pour construire un truc, ne veulent pas de moi
- les mecs intéressés pour construire un truc, ne m'intéressent pas
- j'ai pas été amoureuse de quelqu'un depuis 6 ans
- j'ai un mal fou à m'engager dans une relation unique, de manière durable car comme expliqué plus haut, les mecs qui m'intéressent ne s'intéressent pas à moi. (je suis très difficile en termes de mecs aussi faut le dire)
- je suis généralement toujours attirée par des gars indisponibles (pb d'engagement, post-rupture, pas intéressés, déjà en couple, etc.)
- j'ai un besoin inconditionnel d'affection/tendresse/sexe/complicité, etc.

DONC, au vu de tout ça je me dis que finalement l'histoire d'être en couple c'est pas le modèle qui me convient + parce qu'aussi j'aime bien être libre (forcément c'est plus facile).
DONC, au vu de tout ça je me dis qu'être seule, mais entourée (sexfriends, plan-sexe, amis) m'irait peut-être bien, MEME SI, ça ne me satisfait pas non plus complètement, parce que ça veut dire que je dépends de plusieurs personnes (ou d'au moins une), que ces personnes ne sont pas toujours disponibles pour moi, car je ne suis pas LEUR personne, parce que je ne ressens pas d'être "aimée" ou "recherchée" par ces personnes et donc ça me rend triste et je me sens seule.


Je me retrouve assez dans tes questionnements amoureux et la pratique (utilisation ?) des sexfriends. Si l'on peut fonctionner un peu par analogie, j'aurais tendance à dire que tout ce que tu pointes ici ne semble être que la peur de l'engagement finalement. J'entends ici un engagement affectif et un investissement émotionnel en quelqu'un qui peut nous décevoir, nous détruire ou nous faire atteindre une euphorie déstabilisante. En somme, perdre le contrôle. Pour moi, il y a deux parties dans une relation, si tu ne peux agir sur l'autre, tu peux agir sur toi. Les plans culs, c'est pratique : petite montrée d’adrénaline, sentiment d'être désirée, pas de routine, uniquement de bons moments etc. Les mecs indisponibles sont aussi pratiques : toujours pas d'engagement réel (cela n'empêche d'imaginer qu'ils pourraient quitter l'autre ou abandonner leurs angoisses pour nous, après tout, on en vaut un peu la peine quand même). Il est plus aisé de couper ses sentiments et d'agir uniquement dans une recherche de désir qui rend vivant que d'affronter les moments délicats où l'on se livre. Quant aux mecs qui se montrent intéressés... et bien c'est pas intéressant ! Tout semble tout cuit, quel ennui ! Et puis, il doit peut-être même y avoir un problème pour qu'ils s'intéressent un peu à nous finalement.
C'est facile de rester dans le rôle de la nana libre, funky, mignonne et juste un minima pas trop conne. En même temps, on voudrait être considérée pour son intellect, respectée et être aimée...
Bref, je pense que tu saisis là où je veux en venir. A mon sens, cette problématique amoureuse que tu rencontres relève de ton estime de toi, l'acceptation de ce que tu veux/es, le lâcher prise et surtout, accepter d'être blessée.


Après 107 d'absence sur ce topic, je lis ta réponse. Et tu sais quoi ? Dernièrement j'en suis arrivé EXACTEMENT aux mêmes conclusions en discutant de ça avec une amie proche.
Et depuis je repense à cette discussion, je repense à mes histoires, mes rencontres et finalement, plus j'y réfléchis, plus ça prend du sens.
Mais comment sortir de ça ? Car je crois que c'est devenu un espèce de mécanisme bien rodé depuis le temps, limite inconscient...

oslo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par oslo le Lun 20 Mar 2017 - 20:25

Belena a écrit:Bref, je pense que tu saisis là où je veux en venir. A mon sens, cette problématique amoureuse que tu rencontres relève de ton estime de toi, l'acceptation de ce que tu veux/es, le lâcher prise et surtout, accepter d'être blessée.
 Je suis d'accord avec ton opinion Mabac…
Oslo a dit aussi " que toutes ses copines étaitent en couple", alors être en couple c'est bien! Eh bien, si tes copines se jettent pour la fenêtre, Oslo, tu te jettes aussi??
 Il me semble une réflexion pas très mûre. Si tu es jeune je peux comprendre que tu sois un peu perdue, mais tu as du vécu. Il faut avoir le courage de commander sa propre vie, de la diriger, et d' arrêter de se comparer aux autres. Il faut juste savoir s'écouter et faire une introspection très sérieuse, et en avoir le courage de le faire. C'est plus facile de suivre les autres, de s'amuser un peu, et de se rendre compte un soir qu'on est triste et seule… Et se réjouir dans notre malheur , sans plus… et puis regarder si les autres font " comme nous", si " je suis normale". Et puis demander aux gens dits " intelligents". Eh bien, une personne intelligente sait très bien ce qu'elle veut et comment elle peut l'avoir.



Je me questionne sur mes envies, sur mon vécu actuel et passé, et sur mon éventuel avenir sentimental et affectif. Je vois effectivement le monde autour de moi s'intégrer dans un modèle sentimental qui semble fonctionner pour eux, et oui au fond j'aimerais que ma manière de vivre l'amour et l'affection soit aussi simple que celle qui semble appartenir au reste du monde. trouver ma personne, être deux et s'aimer blablabla. Mais apparemment ça ne l'est pas vraiment. Alors oui, je compare ce que moi je vis et ce que mes amies/connaissances vivent, parce que le reste du monde c'est aussi un reflet sur ma personne et c'est aussi ce qui me fait réfléchir à toutes ces choses. Je n'ai jamais eu aucun problème à assumer mes choix sentimentaux et affectifs, donc il ne s'agit pas de vouloir faire comme les copines, loin de là. C'est parce que je me questionne personnellement, qu'au départ j'ai créé ce topic.

oslo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Belena le Lun 20 Mar 2017 - 21:21

Je ne pense pas que se comparer aux autres soit une solution ... tu as une vision trop romantique de l'amour , et ce n'est pas le bon chemin à suivre ... l'amour se construit avec le temps et le respect de soi et de l'autre... rien avoir avec les films et les romans d'amour et encore moins avec l'image assez irréelle qui nous donne la société capitaliste. Cet amour n'existe même pas ... D'ailleurs la plupart des gens sont ensemble pour fonder une famille ou pour ne pas se retrouver seuls, ce n'est pas mieux non plus . Je me méfie du reflet des autres , faux la plupart de temps, subjectif aussi . Pour rancontrer une personne bien , libre, tu dois te respecter toi même, sinon tu seras condamnée aux relations toxiques. L'amour et l'amitié éternelle est seulement pour ceux qui savent les trouver dans le maremagnum d'une vie trop courte ...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par oslo le Lun 20 Mar 2017 - 21:24

ahaha moi romantique, mmh non carrément pas !!
Le bon chemin à suivre est celui qui me conviendra Wink


oslo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Madeleine le rebelle le Mar 28 Mar 2017 - 17:41

Je n'envisage plus.....l'amour est une illusion
On m'as trop brisé le cœur
La plus par des personnes veulent aimer avant tout pour leur propre bonheur
avatar
Madeleine le rebelle
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 28
Localisation : Lorient

http://www.virginieharpe.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par -Benoit- le Mar 28 Mar 2017 - 18:22

Avoir des attentes, c'est être déçu d'avance.
La peur , les blessures, la crainte d'y laisser des plumes.
Etre démoli après une rupture, ne fait que mettre en évidence une chose : seuls , nous devrions être solide. Si c'est le cas, l'autre n'est plus à craindre, car on ne lui donne pas le fardeau de notre propre bonheur, de notre propre guerison.
Finalement, être amoureux c'est être libre.
A vous lire, il semblerait que ce soit parfois l'inverse Wink

(Je dis ça, je dis rien : je suis un vieil ours solitaire Wink )
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 839
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

L'amour

Message par Belena le Mar 28 Mar 2017 - 18:43

-Benoit- a écrit:Avoir des attentes, c'est être déçu d'avance.
La peur , les blessures, la crainte d'y laisser des plumes.
Etre démoli après une rupture, ne fait que mettre en évidence une chose : seuls , nous devrions être solide. Si c'est le cas, l'autre n'est plus à craindre, car on ne lui donne pas le fardeau de notre propre bonheur, de notre propre guerison.
Finalement, être amoureux c'est être libre.
A vous lire, il semblerait que ce soit parfois l'inverse Wink

(Je dis ça, je dis rien : je suis un vieil ours solitaire Wink )
Bien sûr que l'amour rend libre, le vrai amour…  pas l'autre: la passion amoureuse rend esclave, le sexe sans contrôle aussi… Le problème est la définition que l'on donne à la relation amoureuse: relation passionnelle et passagère ou amour éternnel ? -attention- là on est dans deux régistres différents et contradictoires- à ne pas mélanger.
Dans le premier régistre- on laisse les plumes- on est dans la passion - et on le confond avec l'amour- mais pourtant pour une personne avisée c'est facile de faire la différence- la passion est l'obsession pour l'autre, le désir, et l'égoïsme- je cherche mon plaisir et je cherche l'autre qui va me l'offrir- je pense aimer- mais je veux l'autre- je veux jouir- c'est une relation intense et de courte durée, car je ne construit rien- je ne m'écoute pas- je cherche à jouir et à souffrir- ce sont des rélations déstructrices, car il y a toujours l'un qui profite de l'autre, qui caches des choses, ou ment…
Dans la relation amoureuse- je cherche à connaître l'autre et moi- même- à dialoguer- à accepter l'autre- je pardonne- j'écoute- je construit une relation stable- l'amour se construit petit à petit- le désir surgit de l'amitié et de la confiance- c'est une relation indestructible au- delà du temps et de l'espace et parfois au-delà de la mort physique… Les personnes capables de se respecter construissent plus de relations stables et / ou supportent plus la solitude ( dans l'attente d'une rélation solide).
Ça n'empêche pas d'autres types relations- mais sans les obsessions et la destruction- on peut vouloir un moment donné vivre une aventure, et trouver une personne qui est d'accord- et puis  on est conscient de la finitude- sans se faire souffrir.
 Mais toutes les relations basées sur le consentement et l'altruisme sont spécifiques des personnes matures et responsables.
L'on s'aperçoit que les gens qui vivent des rélations superficielles toute leur vie sont moins épanouis que les autres- sont plus frustrés aussi.
Et aussi d'autres relations amoureuses existent, je radote- l'amitié- la vrai- L'Amitié- fait parti des relations indestructibles et qui rendent heureux. Tout n'est pas le couple dans la vie. Et puis accepter la solitude- c'est l'essentiel: s'aimer soi-même.


Dernière édition par Belena le Ven 31 Mar 2017 - 23:45, édité 1 fois
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 638
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par pholcid le Ven 31 Mar 2017 - 18:44

Je me retrouve pas mal dans ce que tu écris Belena.

J'envisage la relation amoureuse comme un partage; si je partage de l'amour avec une femme elle est ma compagne dans le plein sens du terme. Mon égale. J'ai pour ma part besoin de l'existence d'un contrat moral de fidélité, ainsi que d'honnêteté et de respect: si à un moment donné elle veut aller voir ailleurs, elle m'en fait part pour rompre au préalable. Ma conception suppose que le sexe est le prolongement des sentiments. Je n'ai jamais couché avec une femme sans le moindre sentiment, comme ça, "pour le fun". Pour moi, ça n'a aucun sens. Et j'ai besoin de pouvoir me connecter à l'autre, et bien sûr je lui laisse sans barrière la possibilité de se connecter à moi. Pour finir, cette relation telle que je la vise suppose qu'il y ait un regard similaire, proche, sur le monde et la vie: que l'on regarde en gros dans la même direction. Tout en ayant des domaines propres à chacun (passions, boulot, amitiés...) qui in fine contribuent à enrichir le couple. Je suppose que c'est "bateau"? Je m'en fous. Partage encore. Je ne conçois rien d'autre qu'un partage.
avatar
pholcid
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 157
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 41
Localisation : Nîmes

https://bandcamp.com/pholcid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum