Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par KumihO le Mer 25 Oct 2017 - 9:57

Et hop !

Mes yeux ébahis se posent sur une conversation... datant d'un an maintenant, à peu de choses près. Quelle ne fut pas mon enchantement quand je vis que la dernière réponse date d'hier, 22:41 ! Ok, j'en fais des caisses je me calme...

Au passage, +1 pour ce qu'a dit Sâdhanâ, la puissance de l'intention, y'a qu'ça d'vrai.

/!\ Attention, ce qui va suivre est purement subjectif, tenez-en compte svp, cela m'évitera de multiplier les "à mon sens", "pour moi", "pour ma part" et donc allègera le texte. Wink /!\

Bah en fait, même si le sujet m'inspire énormément (l'amour), les mots manquent à la démonstration.

Et c'est peut-être ça, au final, le secret. Vivre. Arrêter de ne faire confiance qu'à l'intellect, se reconnecter à soi en tant qu'unité coprs/esprit, tout en ayant conscience de notre dualité ("Prends la pilule rouge, Neo, et tu verras le monde tel qu'il est !" Very Happy ).

Plus simplement, j'ai rencontré ma femme en septembre 2008. Dès le début, le choix a été fait de l'honnêteté. Elle ne m'aurait pas forcément choisi au premier abord (et à raison) et le choix n'aurait pas forcément été évident pour moi non plus.
Pourtant, plusieurs périodes de nos vies ont passé, aussi extraordinaires les unes que les autres, et je suis heureux d'être dans celle où nous sommes aujourd'hui.
La passion ! Pu***n ! La période de grand malade ! Physiologiquement (les phéromones, y'a que ça de vrai !) et physiquement. Faire l'amour quand on veut, où on veut. Dans un jardin public en pleine nuit, juste avant de partir au boulot au risque d'arriver un peu en retard... le pied ! Vraiment ! Shooté... endorphine, sérotonine, dopamine... vous aurez beau chercher les drogues les plus puissantes, ce sont celles sécrétées naturellement par votre cerveau et en quantité juste qui vous feront le plus d'effet.

Et la passion, comme toute période, a sa fin. Voir un feu s'éteindre, petit à petit et en pleine conscience est douloureux, voir terrifiant. Le psychiatre qui m'a suivi pendant sept ans m'a dit :
"La peur peut être transcendée."
D'un point de vue physique, un feu dont l'intensité diminue émet moins de chaleur... à moins qu'on ne s'en rapproche. Tout est une question de point de vue et bien sûr de mouvement. Le gros souci avec la baisse d'intensité de la flamme est aussi une baisse de l'intensité lumineuse, c'est à dire qu'elle et moi avons arrêté d'être ébloui l'un par l'autre. L'oeil retrouve une acuité normale, elle comme moi commençons à voir les différences, les petits défauts ou mauvaises habitudes de tout un chacun. De mon côté, un goût parfois trop prononcé pour le sexe, tout de suite maintenant et en quantité, avec elle bien évidemment. Mais trop pour elle. A noter que nous venons de trouver des solutions à cet écueil, au bout de neuf ans.

-- Je remercie au passage ma femme pour sa patience et ne le fais pas uniquement parce qu'elle lira ce texte. Par contre, vu qu'elle n'est pas là au moment de l'écriture de ce pavé, je me concentre sur mes défauts, ce qui a pu et peut être réglé de mon côté, par souci d'honnêteté (et aussi parce que j'ai terriblement envie de continuer faire l'amour avec elle, pour une période de ma vie la plus longue possible. Je t'aime mon amoureuse !!!! <3 ) --

Alors oui, la fin de la passion est comme faire un deuil. Ce n'est pas agréable, pour personne. Par contre, en acceptant ce deuil, en l'accueillant, on grandit. A y réfléchir, rester dans la passion est comme rester dans l'adolescence. Avec ses qualités hein ? Une énergie phénoménale, la sensation de pouvoir conquérir le monde et un mode "balek, no rule !" assez fun au demeurant. Et ses défauts aussi... Une inconstance dans les choix, des moments de flottements aussi intenses que la sensation de conquérir le monde et honnêtement, la peur que "tout s'arrête". La peur de ne plus pouvoir être aimé/apprécié par son ami pour la vie, rencontré deux jours auparavant, à cause d'une broutille. La peur de ne pas être "intégré au moule" parce qu'il y a une différence de point de vue entre la personne et le groupe.
Pour la passion, les mécanismes sont les mêmes. Autant pour les qualités que pour le pendant le plus négatif : la peur. De vécu : la peur que ma femme m'aime moins car elle a un appétit sexuel différent du mien. La peur de ne pas être "intégré au moule" parce que l'environnement me bassine avec un "nombre hypothétique de rapport par semaine" et que je ne suis peut-être pas tout à fait dans la norme établie, dans un sens comme dans l'autre.
A ce sujet, je n'ai eu la réponse que le week-end dernier. La vraie bonne quantité de rapports physiques qu'on peut avoir avec son ou sa partenaire par unité de temps est tout simplement celle qui permet aux deux partenaires de s'exprimer en accord avec leurs propres désirs ET de manière équilibrée dans le couple. Tout un programme hein ? Pour celles et ceux qui ont pu ne pas suivre : aucune norme, chaque personne est différente donc chaque couple est différent, cqfd. Merci au passage à la formatrice de ce week-end pour cette précision indispensable.
Et le deuil s'est fait... petit à petit. Jusqu'au bilan honnête qu'il est possible de faire sur sa propre vie de couple. Que les écueils de la vie de tous les jours sont en proportion inférieure à tout ces "petits riens" qui font que le couple dure.

Parce qu'honnêtement, je n'aime pas ma femme comme au premier jour. Sincèrement. Je l'aime différemment. Différemment et pourtant un élément est constant dans ma manière de l'aimer : je l'aime honnêtement. Du mieux de mes capacités, au présent. Ce qui veut dire que j'accepte de vivre des moments peut-être plus difficiles mais surtout, surtout, de vivre des moments d'exaltation, par dessus tout à SES côtés.

Pour situer le contexte de ce message, un petit historique concernant les grandes phases de ma vie :

- Conscience de vouloir plus que tout fonder une famille, et ce depuis l'adolescence.
- Perte de virginité sur le tard, mal vécue (du fait que l'accès au statut d'homme passe pour mes camarades de l'époque par cette étape obligatoire, bullshit !).
- Période d'abstinence totale volontaire (quitte à ne pas avoir de rapport sexuel partagé, autant ne pas en avoir du tout).
- Rencontre de ma femme et "accès" à une vie sexuelle régulière.
- Passion.
- Diminution de la passion avec pour ma part une période hypersexuée (médicalement : une incapacité totale à la satiété sexuelle).
- Deuil de la passion...
- Et bien sûr par la suite,canalisation et fin de la période hypersexuée.

Ce que je veux dire par là est que je ne prétends pas avoir la science infuse au sujet de la relation amoureuse, bien au contraire. Chaque histoire est différente et c'est ce qui fait la richesse de ce que l'on peut vivre, chacun de notre côté. J'ai aussi conscience que parler de relation amoureuse avec pour thème principal le sexe est réducteur à l'extrême. Conscient aussi que le sexe dont il est régulièrement question au long de ces pages est un ciment du couple. Faire l'amour, au sens de "fabriquer de l'amour". Sans en fabriquer du tout, le couple a du mal à perdurer... comme à l'inverse, en fabriquer trop conduit au risque d'overdose.

Sur ces considérations amoureuses, je vous laisse. Et si vous avez lu jusqu'ici, et bien entendu sans aucune comparaison possible avec l'amour que je porte pour ma femme, je vous aime pour votre patience.

Belle journée à vous,

Bisous !!!!!

KumihO

Messages : 55
Date d'inscription : 12/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Jeu 2 Nov 2017 - 19:17


Daviid
Hello,

voici ma modeste contribution et mon cahier des charges de la relation amoureuse :
- amour passionné, assez fusionnel
- fidélité totale, aidée par l'absence d'aller voir ailleurs
- amour qui dure toute la vie
- sensualité, romantisme, élégance
- beaucoup de communication
- volonté d'être constructif dans les disputes
- vie commune
- séduction permanente. Le couple étant pour moi une promesse mutuelle de tenter à 2 l'aventure. Pour autant, il faut entretenir la relation. C'est un CDI, pas un statut fonctionnaire.

D'une manière générale je crois que l'amour version moi n'est possible que si on rencontre la bonne personne. Je crois aussi qu'on ne peut pas chercher l'amour. Tout au plus y être ouvert.


- je reprends car j'aime beaucoup cet absolu.

Pour moi rapidement :
- complicité et rires. Vivre sans rire c'est inconcevable pour moi.
- savoir prendre le temps de se poser pour etre totalement Avec l'autre. Des moments d'osmose totale Entre deux individualités.
- la magie renouvelée chaque jour, s'émerveiller au son de sa voix, ou d'une expression sur son visage quand il pense.
- fidélité absolue et loyauté ( meme si le désir pour un autre corps ou un autre etre peut survenir surtout après quelques années, etre conscient du mal que l'on fait en y cédant)
- ne pas disparaître dans l'autre, exister toujours. Se nourrir l'un l'autre de nos univers riches et se faire rêver aussi. S'émerveiller de ce que l'on n'est pas.
- avoir des moments seuls pour continuer à construire son soi, son paradigme, cheminer toujours plus loin, rester curieux du monde et des autres. Se rendre riches de cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par izo le Jeu 2 Nov 2017 - 20:05

Elle est bizarre cette question. « Comment envisagez vous la relation amoureuse ? » C’est elle qui m’envisage plus que je peux le faire et met à plat tous mes fondamentaux en la matière. L’´amour est renversante et pas dans le sens qu’on voudrait en plus, la coquine.
izo
izo

Messages : 3081
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par MattLA le Jeu 2 Nov 2017 - 20:16

Je suis censé être tombé sous cet amour mais je ne le suis pas. Je suis en relation sans aimer, il vaut mieux que je la quitte avant de faire mal.

L'amour est une fusion entre deux personnes qui se ressemblent et se comprennent, c'est pourquoi elle va au gré des rencontres et est donc surprenante.

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Patate le Jeu 2 Nov 2017 - 20:38

A deux.
Patate
Patate

Messages : 2384
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Pieyre le Jeu 2 Nov 2017 - 20:53

Ce n'est pas très politiquement correct ça, à l'heure où le plaisir individuel doit l'emporter. Et pourquoi pas trois ou davantage comme les polylibidinaux ? Tu es bonne pour le camp de rééducation, toi.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par izo le Jeu 2 Nov 2017 - 21:20

Ce qui est bien, c’est que les gestes de l’amour délivrent les amoureux, ou amants, ou partenaires ou participants de la gêne qui résulte de la présence parfois destructrice de l’autre. Ils sont un refuge. Certains voient ce corps à corps comme un combat alors que non, c’est une retrouvaille avec soi même par le biais de l’autre ce qui est extraordinaire, d’autant plus qu’au final c’est l’autre qui est au bout de la chaîne (métaphore ici hein pas Fouet ) pas soi.
izo
izo

Messages : 3081
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par MattLA le Jeu 2 Nov 2017 - 21:21

tu t'adresses à qui pieyre ?

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Patate le Jeu 2 Nov 2017 - 22:23

Pieyre a écrit:Ce n'est pas très politiquement correct ça, à l'heure où le plaisir individuel doit l'emporter. Et pourquoi pas trois ou davantage comme les polylibidinaux ? Tu es bonne pour le camp de rééducation, toi.

C'est ce qu'il se dit dans les lieux bien informés Wink
Patate
Patate

Messages : 2384
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Jeu 2 Nov 2017 - 23:28

Tarifée, je ne l'envisage plus que tarifée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Godzilla le Ven 3 Nov 2017 - 0:01

.


Dernière édition par Godzilla le Jeu 17 Mai 2018 - 20:24, édité 1 fois
Godzilla
Godzilla

Messages : 10300
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Sâdhanâ le Jeu 17 Mai 2018 - 19:18

un peu trop fusionnelle comme beaucoup ici, avec pas mal d'indépendance.
Chu:pas polyandre,envie du grand amour qui dure jusqu'à après.

chu nulle en séduc avant couple.
Mais une fois lancés, je peux faire mal dans le n'importe quoi.
En couple je sais pas. J'ai vécu 10 ans en couple, l'espace perso me manquait un peu.
Ou zalors je m'expatrie en Italie du Sud, on ira habiter dans un palazzo délabré assez grand pour vivre ensemble et chacun de son côté avec nos ateliers de créa ce que tu veux, avec des palmiers au milieu de nulle part.
envisager la relation amoureuse: hard bullshitplay, écoute, culture, voyages divers.Je veux pas d'un mec qui se renie/ me demande de me renier dans la zone commune.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1137
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par oyans le Jeu 17 Mai 2018 - 19:59

Le couple est fédérateur et le temps mâche les espoirs.
L'amour se féconde, se dessine d'un trait léger et minutieux et s'apprivoise au fur et à mesure des désillusions.
l'annonce, s'est un rêve irréel, mais avant tout, faut-il encore que la vie nous saisisse de son étreinte amère, tandis que le couloir de la mort apparue! palpite sans cesse à nos veines et là, en ce point vélique d'une tempête psychologique terrible, s'opère une réfraction, quant au passé encore bien présent et l'on sent que tout se mêle: joie, colère, chagrin et les larmes, tout autant que les blessures du corps et le passage du temps rendant nos chairs pendantes et adipeuses.
Il y a en moi, l'espoir d'un non-retour, comme le saisissement transcendant d'une impasse, un endroit où tout se noue dans l'abandon des choses futiles et des plaisirs vains.
J'en pense qu'une certaine douleur, transcrit l'image que nous nous faisons du couple tel qu'il existe dans l'incarcération cérébrale de notre être , mais le couple n'est ni alliage fondu, ni vœu ultime et promesse éternelle...
La pensée peut-elle féconder cela? la raison est elle le carcan de nos émotions les plus intimes, lorsque le monde vibre au rythme effrayant du doute, se frayant un chemin, parmi nos désirs corruptibles et corrupteurs, au moment si craint, de ne plus savoir, de ne plus vouloir, ce qui en nous, fabriquait notre bonheur?
J'ai toujours reçu ce qui ne m'était pas promis, comme une grâce, une grâce exceptionnelle, de cela, je ne regrette rien de ce que la vie m'a offert ou repris.

Bien entendu l'alliance plus mystique qu'elle ne soit de fer blanc, bien entendu l'amour une pensée, une pensée pour un corps que j'aime, tout autant que l'esprit qui nous mène, toi et moi vers des rivages mystérieux, l'eau tranquille... Et le courant glisse, petites cascades, rochers, plages, naufrage de regrets et séparation d'un bras à un autre bras, mille cas, rien d'impossible, pourtant aimer, croire.
Pour aimer il faut croire, qu'ainsi et pour toujours, ne serait ce qu'un jour...
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Sâdhanâ le Jeu 17 Mai 2018 - 20:18

ouuiiii.... croire.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1137
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Comment envisagez-vous la relation amoureuse ? - Page 5 Empty Re: Comment envisagez-vous la relation amoureuse ?

Message par Invité le Sam 26 Mai 2018 - 11:57

Je ne l'envisage pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum