Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Sam 26 Déc 2015 - 20:16

Tu veux une clope N6 ? 
(C'est pour la sécu)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 26 Déc 2015 - 20:22

Merci, Mily, c'est bon, j'en grille suffisamment. Sad

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5588
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par 'C.Z. le Sam 26 Déc 2015 - 20:31

Numero6 a écrit:Je crois qu'un truc horrible est de reconnaitre que l'on ne souffre pas. C'est vouloir se libérer d'une addiction.

Je note.

Numero6 a écrit:Quoique... Reconnaitre que les autres ne cherchent pas à vous faire souffrir, c'est bien chiant aussi.

Je note pour ma mère, mais elle va mal le prendre donc je vais éviter.

Pété de rire

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 26 Déc 2015 - 20:52

Je chouine pas, j'ai les yeux qui transpirent ! Triste

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7845
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Gontranounet le Sam 26 Déc 2015 - 21:10

Numero6 a écrit:Je suis censé relever un défi, là ?

Ça te fait quoi ma caille de citer Nietzsche, on est proche de l'érection ou de la pollution nocturne ?

Essaye avec Kant ou Kierkegaard, tu vas voir elles sont bonnes aussi ces deux salopes.

Un narcissisme décidément à fleur de peau, et à la vulgarité névrotique.
Ce n'est vraiment pas sérieux, un forum de surdoués qui philosophent en roue libre sans maîtriser les pensées du plus grand d'entre-tous. Vous en êtes une vedette symptomatique.

Gontranounet
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Gontranounet le Sam 26 Déc 2015 - 21:11

Mily a écrit:Tu veux une clope N6 ? 
(C'est pour la sécu)

Caractère passif qui se repose sur les autres pour répondre. C'est plus banalement féminin que militaire.

Gontranounet
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 26 Déc 2015 - 22:34

Les filles, je crois qu'on tient un modèle de compétition. Ce qui m'énerve c'est qu'à l'évidence il est beaucoup moins con qu'il tente de le faire paraitre (remarquez, c'est pas difficile), puisque il a su reconnaitre que « Ce n'est vraiment pas sérieux, un forum de surdoués qui philosophent en roue libre sans maîtriser les pensées du plus grand d'entre-tous. »

Tu exagères ma biche, le plus grand, le plus grand, je suis un génie, mais le plus grand, tu pousses un peu mémère dans les orties...

Quoique, en y réfléchissant bien, t'as peut-être pas tort...

Alors donc comme ça tu veux maitriser mes pensées, fais chauffer la colle, ça risque d'être drôle.

Réservé au suceur de FN:
Si jamais tu te contentes de signaler que tu ne parlais pas de moi mais de celui qui te sert de cerveau, finalement c'est peut-être possible que tu sois aussi con que tu en as l'air.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5588
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par nikko76 le Sam 26 Déc 2015 - 22:40

Mily a écrit:Faut quand même l'avouer, pas moment, ça fait du bien de chouiner.

Je suis d'accord, mily. Mais tant que la plainte est un point de départ....Lorsqu' elle devient une fin en soi, pour l'individu, là commence le cauchemar. J'en connais des comme ça, ben je regrette de les connaitre ! Rolling Eyes

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 26 Déc 2015 - 22:46

Principe de la connerie en cascade.

Ce n'est vraiment pas sérieux, un forum de surdoués  Pété de rire

Ce n'est vraiment pas sérieux, un forum de surdoués qui philosophent  Pété de rire

Ce n'est vraiment pas sérieux, un forum de surdoués qui philosophent en roue libre  Pété de rire

Ce n'est vraiment pas sérieux, un forum de surdoués qui philosophent en roue libre sans maîtriser les pensées  Pété de rire

Ce n'est vraiment pas sérieux, un forum de surdoués qui philosophent en roue libre sans maîtriser les pensées du plus grand d'entre-tous. Pété de rire

Pour atteindre ce niveau de sérieux, il faut au minimum sucer Nietzsche déguisé en Bozzo le clown chaque 29 février.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5588
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Sam 26 Déc 2015 - 22:54

Nikko76 oui c'est ce que j'ai dit après à ma facon brute de décoffrage: ok et maintenant on reste comme ça ou on cherche une solution ? 

Mais j'ai remarqué que certaines personnes ne supportaient pas l'approche problème -> solution et ne cherchaient que de l'écoute. 
Pour ceux là, essayer de proposer une solution entraîne une réaction négative, peut être parce que cela ressemble à une tentative de minimiser la souffrance. Comme si on leur disait "tu n'as qu'à faire comme ça". 
J'ai tenté le questionnement actif avec des questions ouvertes, après validation totale de la souffrance, et on dirait que ça passe mieux.


Dernière édition par Mily le Sam 26 Déc 2015 - 23:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 26 Déc 2015 - 22:57

Ben moi, j'aime bien les cascadeurs. Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7845
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Sam 26 Déc 2015 - 23:04

Gontranounet a écrit:Un quart d'heure et toujours pas de réponse. Il lit la page que Wikipedia consacre à Nietzsche pour savoir quoi répondre le narcissique à la présentation la plus à rallonge de tout le forum ?
Voir page 5 de ce salon pour correction d'inexactes informations.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par nikko76 le Sam 26 Déc 2015 - 23:07

J'ai des patients qui utilisent la plainte comme une béquille...on peut pas la leur enlever, sans quoi ils se cassent la binette. Ils ne veulent surtout pas qu'on les aide à trouver une solution ! Dans ces cas là, à part écouter et soupirer intérieurement, y a rien à faire. J'ai mis des années à le comprendre (je suis assez con), mais pour ces individus, la souffrance et sa verbalisation lancinante est une raison d'être, la colonne vertébrale sur laquelle ils ont construit leur vie....c'est comme ça. Twisted Evil

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 26 Déc 2015 - 23:16

EAP a écrit:
Gontranounet a écrit:Un quart d'heure et toujours pas de réponse. Il lit la page que Wikipedia consacre à Nietzsche pour savoir quoi répondre le narcissique à la présentation la plus à rallonge de tout le forum ?
Voir page 5 de ce salon pour correction d'inexactes informations.

Il est à moi ! Je l'ai vu le premier ! T'es un petit nouveau, t'as pas le droit de jouer, « correction d'inexactes information » c'est abusé là, tu triches.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5588
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Sam 26 Déc 2015 - 23:23

Nikko76, je suis assez d'accord avec ton ressenti. J'ai l'impression que certains utilisent la dépression comme d'autre l'alcool.

90 % des problèmes des alcooliques disparaissent à l'arrêt de l'alcool, alors que dans la tête d'un alcoolique c'est le contraire, il pense qu'il arrêtera l'alcool quand il ira mieux.

Pour la dépression, ça semble suivre le même schéma, ça finit même par devenir une identité.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5588
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Sam 26 Déc 2015 - 23:27

@Numéro 6 : pas de souci ! Bon appétit !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 27 Déc 2015 - 1:23

- Donc si j'ai bien compris, tu ne veux plus souffrir ?
- Oui, c'est bien ça

- Tu ne veux plus souffrir ?
- non, je ne veux plus souffrir

- Tu ne veux plus souffrir
- nooon !

- Mais tu ne veux plus souffrir
- Bon t'as fini !! On a compris

- Tu ne veux plus souffrir
- Merde, Va chier !!

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3104
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par LONETTE le Dim 27 Déc 2015 - 3:20

Pété de rire Je souffre aussi du colon irritable !!

LONETTE
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 26/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par LONETTE le Dim 27 Déc 2015 - 3:22


LONETTE
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 26/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par 'C.Z. le Dim 27 Déc 2015 - 10:15

Dam' ! Pour une fois que je m'endors à une heure raisonnable, y'a un troll qui débarque ! Je l'ai loupé !

Nietzsche, le plus grand philosophe ? Il n'y a pas une couille dans le potage là ? Je veux dire une croyance ? Moi qui pensais que le seul philosophe qui valait quelque chose c'était moi... C'est pas comme ça que ça marche ? On écoute les vieux et on ne fait que ce qu'on veut ?

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par 'C.Z. le Dim 27 Déc 2015 - 10:29

nikko76 a écrit:J'ai des patients qui utilisent la plainte comme une béquille...on peut pas la leur enlever, sans quoi ils se cassent la binette. Ils ne veulent surtout pas qu'on les aide à trouver une solution !  Dans ces cas là, à part écouter et soupirer intérieurement, y a rien à faire. J'ai mis des années à le comprendre (je suis assez con), mais pour ces individus, la souffrance et sa verbalisation lancinante est une raison d'être, la  colonne  vertébrale sur laquelle ils ont construit leur vie....c'est comme ça. Twisted Evil

J'appelle ça du terrorisme hystérique, parce qu'avec ces gens là, on doit passer son temps à faire attention à ce qu'on dit et à faire gaffe que le soupir ne s'extériorise qu'une fois qu'ils sont partis. J'avais une copine comme ça, non deux en fait, y'en a une sur FB, c'est des plaintes continuelles, je l'ai masquée. L'autre, je me suis foutue dans la merde avec en acceptant de préparer une randonnée à cheval de trois jours avec elle... Putain, plus j'y pensais, plus je me plaignais intérieurement d'avoir accepté cette corvée. Heureusement, elle m'a saoulée la veille du départ et je l'ai envoyée chier. Je suis partie en rando avec une fille cool la semaine d'après.

Je dis ça, mais ça m'arrive souvent de me rendre compte que je me cache derrière des souffrances qui n'ont pas lieu d'être, c'est plus des angoisses. Ma psy m'a dit au bout de quelques séances que j'aurais toujours besoin d'une béquille. Putain, la connasse, rien de tel pour me faire réfléchir... Et merde, obligée de s'assumer pour avancer, sinon on devient un boulet...

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Dim 27 Déc 2015 - 10:49

Je fais en sorte de n'en vouloir qu'à moi même, mais même en faisant attention, il arrive qu'on récolte les merdes des autres, et putain que ça me fait chier. À part vivre seul sur une autre planète, je vois pas, et encore, ils sont capables de débarquer à l'improviste, il n'y a pas de refuge, que des moments de répit. facepalm

PS : Bah, c'est de bonne guerre, à une époque, j'ai pas mal semé ma merde. Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7845
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par nikko76 le Dim 27 Déc 2015 - 11:47

[quote="Centaure Z'ailée"]
nikko76 a écrit:
J'appelle ça du terrorisme hystérique, parce qu'avec ces gens là, on doit passer son temps à faire attention à ce qu'on dit et à faire gaffe que le soupir ne s'extériorise qu'une fois qu'ils sont partis.
terrorisme hystérique, c'est pas mal, ça ! Oui... y a de l'hystérie, dans la plainte. Moi même, j'ai mon petit passager hystérique à l'intérieur de mon crâne. Il arrête pas de geindre....Je le laisse faire, l'écoutant d'une oreille distraite, ou haussant les épaules, en soupirant. Il sera toujours là, toujours avec la même plainte. Faut juste s'habituer à sa présence insistante. Quant le terroriste hystérique est un autre - pis, un "ami" (ou une amie...) et qu'on est pas payé pour l'écouter, là, par contre, cela devient compliqué.

Une petite citation de Goethe, que j'aime bien et qui colle au thème : " Parler est un besoin, écouter un art...."

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Dim 27 Déc 2015 - 12:27

J'ai un pote qu'on surnomme Got et qui est parfois éméché et il dit un peu près ça aussi. mais on l'a réadapter à notre sauce : 

parler avec goût est un art presque culinaire et l'art dégoutter les spaghettis est un art.


Dernière édition par six s'if le Dim 27 Déc 2015 - 12:29, édité 1 fois (Raison : il n'y a pas de fautes, on dégoutte les pâtes, du verbe dégoutter les pâtes.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 30 Déc 2015 - 20:33


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum