Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 1 sur 22 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant

Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 16:47

Fata Morgana a écrit:Ouais. Et c'est pour ça qu'on reste sur ce fil. Very Happy

Foutues gonzesses, toutes des hyènes. pale

Je vous laisse, je crève la dalle.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Chuna le Mar 24 Jan 2017 - 17:10

Moi je pense que les femmes aiment plus le cul que ce que nr6 imagine, après faut voir sur quelle expérience il se base, si c'est uniquement la sienne, on peut en tirer d'autres conclusions.
Enfin du moins des hypothèses, si on veut rester scientifiquement rigoureux.
Chuna
Chuna

Messages : 13661
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pieyre le Mar 24 Jan 2017 - 17:24

Vous voulez que je vous balance un truc de façon gratuite, en fonction d'un fonctionnalisme primaire qui me paraît tellement susceptible d'une vérification scientifique que je ne prends même pas la peine d'aller chercher des articles qui le prouvent :

Les femmes (en moyenne bien sûr) sont très attirées par les rapports sexuel jusqu'à l'âge moyen de leur premier enfant.
Les hommes le sont toujours, sinon lorsqu'ils se sentent diminués quant à leur capacité de séduire.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 17:40

Les femmes (en moyenne bien sûr) sont très attirées par les rapports sexuel jusqu'à l'âge moyen de leur premier enfant.

Très cher Pieyre : tu peux t'instruire de la sexualité "stérile" des femmes d'un âge certain et d'un certain âge en écoutant la petite soeur de FC : https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-18-janvier-2017

Que tu relèves que la sexualité féminine est liée au désir d'enfants est une excellente chose mais qu'en est-il après ?!
A toutes celles qui souffrent dans leurs tripes de ce putain de désir de sauver l'espèce : vous en faites pas, ça passe !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 17:44

Switch a écrit:"Ya pas un milieu, où on peut bien aimer, y prendre du plaisir (apprécier les orgasmes, par ex), mais ne pas en faire le centre de sa vie " = "je pense qu'au cul comme tous le monde mais j'assume pas"

Numero6 a écrit:Ah ouais, mais alors en fait on voit tous la même chose, alors ?

Chuna, ma pouliche adorée, faut pas foncer tête baissée sur le premier chiffon rouge qui passe. Certes je désapprouve la formulation un peu extrême de Switch, (tu vois j'accepte de me faire traiter de faux-cul sans vergogne) mais c'est un jeu usuel entre mecs, prétendre que les femmes n'aiment pas ça.
On ne fait qu'utiliser votre tendance naturelle à nous contredire, et on attend de voir laquelle va prendre le risque de nous démentir. C'est même pas pour repérer les proies potentielles, les coquines tout le monde les a repérées depuis longtemps, et tous les mecs se taisent en espérant que les autres n'aient rien vu.

On n'est pas complètement idiots non plus, on se doute bien qu'une certaine qui nous chambrent sur la micro-taille de notre bite n'attend qu'une seule chose, qu'on lui prouve le contraire.

Le truc c'est d'imaginer qu'entre la couille gauche et la couille droite on a quand même un cerveau, et qu'on aime bien jouer, aussi, avec.

Tu peux nous dire toutes les horreurs que tu veux, ça ne nous pose aucun problème, la seule chose qui nous est insupportable c'est que tu tiennes à avoir raison devant nous. Parce que là y a outrage.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pieyre le Mar 24 Jan 2017 - 17:52

Cuicui, un exemple ne nous instruit qu'en proportion de la quantité d'exemples qu'on connaît déjà (ou qu'on infère : personnellement, je ne suis pas du genre à compiler; j'abstrais, même si c'est risqué).

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 17:54

Pieyre a écrit:Vous voulez que je vous balance un truc de façon gratuite, en fonction d'un fonctionnalisme primaire qui me paraît tellement susceptible d'une vérification scientifique que je ne prends même pas la peine d'aller chercher des articles qui le prouvent :

Les femmes (en moyenne bien sûr) sont très attirées par les rapports sexuel jusqu'à l'âge moyen de leur premier enfant.
Les hommes le sont toujours, sinon lorsqu'ils se sentent diminués quant à leur capacité de séduire.

Pyerre, t'es pas cool, tu m'obliges à donner raison à Cuicui. Une femme affraid .

Effectivement, dans les rares cas où les femmes n'y prennent aucun plaisir en temps ordinaire, elles se révèlent des assoiffées quand il s'agit de faire un enfant. Faut en profiter, ça ne dure pas.

Les hommes commencent à décliner vers 35 ans quand les femmes atteignent leur apogée vers 40 ans seulement.

Il y a beaucoup plus de femmes qui se plaignent du manque d'enthousiasme de leurs conjoints que le contraire, désespérées de leur attraction pour la Play-station, les potes ou le football.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pieyre le Mar 24 Jan 2017 - 18:04

Que les femmes se plaignent, d'accord : c'est leur truc. Maintenant, qu'elles en soient plus frustrées que les hommes, je n'en suis pas convaincu.

J'aurais plutôt dit que l'apogée des femmes, c'était vers 15 ans, disons même 20 (de même que chez les hommes, d'ailleurs). Mais, vu que je n'en ai pas connu de moins de 30 ans, je veux bien laisser parler ceux qui en savent plus que moi.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 18:20

C'est des conneries tout ça. Il n'y a que des cas particuliers. C'est par commodité qu'on crée des catégories, mais ce ne sont que des fictions grâce auxquelles on croit pouvoir mieux maîtriser le sujet.

Une chose est sure; Quand il y a amour, le sexe passe au second plan. Il y a un étage au-dessus, un je ne sais quoi sur lequel tous les écrivains du monde se sont cassés les dents. "C'est elle, c'est lui". Ce sentiment est si fort qu'on est toujours étonné quand on constate que les gens ont un tel besoin de partenaires multiples. Vus d'où on est, on a envie de leur dire: "Écoute-moi mon enfant..."
Ça fait paternaliste, mais bien malin qui sera capable de décrire ce je ne sais quoi qui fait d'une existence une histoire.

J'ai chopé une crêve comak et j'ai mal au crâne, donc soyez indulgents.


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 18:22, édité 1 fois
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 18:21

Pieyre a écrit:Que les femmes se plaignent, d'accord : c'est leur truc. Maintenant, qu'elles en soient plus frustrées que les hommes, je n'en suis pas convaincu.

J'aurais plutôt dit que l'apogée des femmes, c'était vers 15 ans, disons même 20 (de même que chez les hommes, d'ailleurs). Mais, vu que je n'en ai pas connu de moins de 30 ans, je veux bien laisser parler ceux qui en savent plus que moi.

Arf, je suis bien embêtée, la seule information que m'a procuré mon expérience personnelle c'est qu'il y a des femmes qui sont doués pour jouir, elles maitrisent le sujet sur le bout de leurs petits doigts. C'est un spectacle divin dont je ne lasserais jamais. En plus, je n'ai pas à me fatiguer et ça, ça m'arrange.

Mais à part ces sujets d'exception, le besoin de relation sexuelle suit à peu près les chiffres que j'ai indiqué. Et besoin de relation sexuelle a une signification qui dépasse largement l'obtention d'un orgasme, je préfèrerais employer le terme de besoin charnel, plus vaste et plus complexe.

Je vais arrêter là, car j'ai toujours trouvé ridicules les hommes qui s'autorisent à pérorer sur le plaisir féminin, même si leurs conclusions sont justes sur le plan biologique ou anatomique. Du moment que ma brune se sent bien dans mes bras tout le reste me parait impudique.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 18:23

Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 18:24

Fata Morgana a écrit:C'est des conneries tout ça. Il n'y a que des cas particuliers. C'est par commodité qu'on crée des catégories, mais ce ne sont que des fictions grâce auxquelles on croit pouvoir mieux maîtriser le sujet.

Une chose est sure; Quand il y a amour, le sexe passe au second plan. Il y a un étage au-dessus, un je ne sait quoi sur lequel tous les écrivains du monde se sont cassés les dents. "C'est elle, c'est lui". Ce sentiment est si fort qu'on est toujours étonné quand on constate que les gens ont un tel besoin de partenaires multiples. Vus d'où on est, on a envie de leur dire: "Écoute-moi mon enfant..."


Fata, c'est pas parce ce que tu as raison qu'il faut te croire obligé de le dire. Embarassed

J'aime bien parler de cul moi, je crois que j'aime encore plus en parler que de me mettre à l'établi, c'est pour te dire.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 18:26

Non mais je m'en fous que tu parles de cul, c'est marrant. Mais puisque je suis presque dans la catégorie des puceaux pour avoir certaines répugnances, dirons-nous, je porte le débat dans mon domaine de compétence. Diversion classique. Very Happy
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 18:36

Fata Morgana a écrit:Non mais je m'en fous que tu parles de cul, c'est marrant. Mais puisque je suis presque dans la catégorie des puceaux pour avoir certaines répugnances, dirons-nous, je porte le débat dans mon domaine de compétence. Diversion classique. Very Happy

Tu m'obliges à me dévoiler, c'est pas vraiment le truc qui me met le plus à l'aise.

Tu disais qu'une femme qui te proposerait une fellation se verrait opposer une fin de non-recevoir. Mais moi je fais pire, je ne supporte pas qu'une femme s'autorise quelque arrogance en utilisant ma vulnérabilité bitale. Je suis capable de décréter la grève du slip dans ces cas-là, je n'autorise pas une gourgandine à se prétendre pilote de mon gouvernail sans m'avoir témoigné des signes d'allégeance.

Je suis pire qu'une gonzesse, faut séduire ma tête avant de me saisir le palonnier.

Mais alors après... quand madame a totalement pris possession de ma tête... va-z-y gamine, fais-toi plez... jusqu'au bout de la nuit...

J'adore absolument ce moment où je n'en ai plus rien à foutre de jouir tellement c'est bon.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 18:42

Non, mais ne te justifie pas.
Simplement, Plus tu cherches à paraître primaire, plus tu te révèles complexe.
Je suis un type très simple qui essaye juste de mettre des mots sur cette simplicité.
je suis banal c'est consternant.
J'ai fais des rencontres. Je vois bien dans le regard des gens quand ils me voient la première fois, c'est écrit: "C'est pas possible, c'est pas Fata ça !"
Mais ce qui est le plus drôle c'est que l'immense majorité de mes amis Irl, ce sont des femmes.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 19:00

Fata Morgana a écrit:Mais ce qui est le plus drôle c'est que l'immense majorité de mes amis Irl, ce sont des femmes.

Arf, je dois te dire qu'un de mes souvenirs les plus exaltants restent de m'être trouver seul mec entre quatre garces totalement déchainées par les circonstances et l'alcool, et qui déliraient sur les mecs, ces gueux de l'enfer, ça sentait les hormones en fusion, de la femelle partout, déchainées, c'était bô, c'était sublime, de l’œstrogène et du sang giclaient sur les murs.
Il y avait un parfum de sueur et de surenchère, aucune bite se semblait suffisante pour combler leurs ardeurs, il planait des besoins de goumis fracasseurs et de soumission rageuse, du fion autoritaire, intraitables sur la qualité du produit, la revendication d'un service après-vente fiable. Ça sentait l'hormone, ça sentait le foutre, ça sentait la déconnade de femelles qui se chauffent, qui surenchérissent, plus salopes que la pire des salopes. Ça sentait la rivalité, le défi et la cuisse offerte.

Putain. Mais pourquoi c'est pas toujours comme ça la vie ?
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 19:03

C'est surement ce qui me réconcilie le plus avec mon esprit de femelle, pouvoir gouter avec bonheur ce qui ravagerait la tête de la majorité des hommes. Dans ces cas-là, et dans ces cas-là seulement, je me sens privilégié.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 19:11

Ouais t'es un obsédé de la queue quoi...

Simplement, Plus tu cherches à paraître primaire, plus tu te révèles complexe.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 19:38

Fata Morgana a écrit:Ouais t'es un obsédé de la queue quoi...

Simplement, Plus tu cherches à paraître primaire, plus tu te révèles complexe.

Bah oui, faut faire semblant d'être un connard de mec qui endurent ces furies déchainées, pour rester dans le thème de la soirée, dieu que les mecs sont cons avec leur orgueil réduit à quelques centimètres de chair si souvent flasques. Faut faire l'accablé, faut faire semblant de subir l'assaut des amazones, simuler la souffrance, tolérer la folie subite, supporter leurs railleries sur l'insignifiance de notre entre-jambe, et bordel de dieu, quel spectacle extraordinaire, quel bonheur de voir les gonzesses se lâcher en sachant très bien quel est mon rôle, le représentant des porteurs de bites, ce truc qui leur déclenche autant la pâmoison que l'ironie.

Et c'est vrai que jamais je ne me suis jamais autant senti réduit à une queue, je n'avais même pas la force de faire semblant d'être de mauvaise humeur tellement je me régalais. Je me sniffais de l’œstrogène comme on sniffe de la coke, ça virevoltait dans tous les sens.
Quel instant sublime celui de se prendre la tête comme si j'étais accablé et sentir que ces infinies garces rentraient dans la danse et en rajoutaient des tonnes dans leur femelleritude triomphante.

Noyé dans l’œstrogène, c'est la fin que je me souhaite.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 19:48

Comment interprêtes-tu le silence qui suit ta tirade ? Wink
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 20:00

Fata Morgana a écrit:Comment interprêtes-tu le silence qui suit ta tirade ? Wink

Aucune idée. Ce sont les réactions qui me surprennent le plus quand je pars dans mes délires, j'ai toujours du mal à envisager que ça puisse concerner qui que ce soit.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Chuna le Mar 24 Jan 2017 - 20:02

Bon, je me sens apaisée par la suite de la lecture. Merci Fata, tu m'épargnes un long discours mal rédigé et pas clair.
J'allais parler de ma thèse, de chiffres, de statistiques, d'écart-type, de facteurs, d’interaction entre les facteurs et de modélisation.
J'étais même prête à montrer ma perche et ses flèches.

Bref.

La seule question qui me semble importante : ça s'est fini par un plan à 5 ?
Chuna
Chuna

Messages : 13661
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Chuna le Mar 24 Jan 2017 - 20:06

(n'empêche, j'avais pas vu l'intervention de switch, c'est chiant de bosser Rolling Eyes )
Chuna
Chuna

Messages : 13661
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 20:10

chuna56 a écrit:La seule question qui me semble importante : ça s'est fini par un plan à 5 ?


Nope, l'extase se suffisait à elle-même. Normalement l'ambiance des groupes unisexes se modifient dés l'introduction d'un membre du sexe opposé. Je me sentais comme une femme dans les douches d'un vestiaire de foot avec les mecs qui continuent à parler comme si je n'étais pas là.
Tout en sachant qu'il y avait une tendance à en rajouter dans le délire féminin, j'avais l'impression de servir de catalyseur et je ne demandais que ça.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Chuna le Mar 24 Jan 2017 - 20:16

Je suis décidément bien primaire Embarassed
Chuna
Chuna

Messages : 13661
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Kass le Mar 24 Jan 2017 - 20:20

bon, fata a la migraine (pas ce soir chéri ?), et du coup pense que numero6 est complexe alors qu'il est juste ascendant cancer a juste besoin d'un environnement parfaitement sécurisé pour laisser sortir le mollusque. on fera les autres ascendants une autre fois.

pendant ce temps j'apprenais à switch comment utiliser la fonction photo de son smartphone, et maintenant je reçois plein de photos de couilles grattées - j'crois que j'aurais pas dû aller rechercher des bières.


on a beau être de l'élite, on a parfaitement le droit à la décontraction de l'intelligence. au quotidien. et de façon répétée.
mmmmh c'est bon ouiiiii !!!
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 20:31

Numero6 a écrit:
Fata Morgana a écrit:Comment interprêtes-tu le silence qui suit ta tirade ? Wink

Aucune idée. Ce sont les réactions qui me surprennent le plus quand je pars dans mes délires, j'ai toujours du mal à envisager que ça puisse concerner qui que ce soit.

C'est peut-être plus la manière dont tu le dis que ce que tu dis qui attire les gens. Wink
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 21:24

Kass a écrit: j'crois que j'aurais pas dû aller rechercher des bières.

Les bière c'est un bon début mais il manque un truc là. Relis bien Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 21:25

C'est la débandade ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par I am so sure le Mar 31 Jan 2017 - 19:51

I am so sure
I am so sure

Messages : 11855
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 31 Jan 2017 - 20:21

Whala, plus niaiseux tu meurs, mais c'est comme ça qu'on t'aime sosure : sauvage et sans pitié.
" Un matelas de bisous ", sosure, à ton âge, polop, trop tard, tu l'as mérité, c'est fessée cul-nu devant toute la classe. Et fais semblant de souffrir au lieu de roucouler comme d'habitude. Nanmé.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par I am so sure le Mar 31 Jan 2017 - 20:25

Numero6 a écrit:Whala, plus niaiseux tu meurs, mais c'est comme ça qu'on t'aime sosure : sauvage et sans pitié.
" Un matelas de bisous ", sosure, à ton âge, polop, trop tard, tu l'as mérité, c'est fessée cul-nu devant toute la classe. Et fais semblant de souffrir au lieu de roucouler comme d'habitude. Nanmé.

On ne pourrait pas dire, 3 ans de cours ici et en fait je n'ai pas réussi à devenir surdouée  Very Happy
Cul nu il faut attendre l'été ou alors je dois déménager, sinon je risque de givrer des deux hémisphères  Razz
I am so sure
I am so sure

Messages : 11855
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par I am so sure le Sam 4 Fév 2017 - 22:17

Ajoutée le 31 janv. 2016
Le Point Aveugle frappe tout le monde, même les esprits brillants.
Ce biais particulièrement retors exploite l'intelligence de son hôte qui va être employée à cacher ce point aveugle et à croire qu'aucun biais ne se cache dans le raisonnement.

Le point aveugle est le frère siamois du biais de confirmation, aveugle lui aussi, dont nous vous parlions dans le dernier épisode.


Comme les annotations ne fonctionnent pas voici les liens utiles :
Pour soutenir la poursuite de notre projet, visitez notre page Tipeee : https://www.tipeee.com/la-tronche-en-...
Notre facebook : https://www.facebook.com/thetroncheen...
Notre Twitter : @TroncheBiais
Le blog La Menace Théoriste : http://menace-theoriste.fr


Pour votre santé cognitive, consommez plusieurs pages zététiciennes par jour
— Le blog sham & sciences (http://blogs.univ-poitiers.fr/n-yegan...) 
— Le blog Sceptom https://sceptom.wordpress.com/



Cher Monsieur Six, 

J'espère que vous avez bien reçu mon mp afin de vous aider à vérifier si vous avez un point aveugle.

Je vous prie d'agréer, Monsieur Six, l'expression de mes sales rutations distinguées ou pas  Razz tongue cat


Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre 9411
I am so sure
I am so sure

Messages : 11855
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Sam 4 Fév 2017 - 22:27

tous les raisonnements sont biaisés par essence, c'est pas important, l'important c'est de bien biaiser et d'être bien biaisé, pour éviter les frustrations ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par I am so sure le Sam 4 Fév 2017 - 22:31

Spoiler:

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre JEffkbnk_bigger
Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre JEffkbnk_biggerChupaChups ‏

https://twitter.com/chupachupsindia?lang=fr









[ltr]@chupachupsindia[/ltr]











  26 janv.
[size=1]Plus
[/size]
Here’s wishing you a #HappyRepublicDay! Tell us how you can make the Republic Day #SeriouslyFun.
Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre C3BZ44TXEAAG8eW


Very Happy Wink cat affraid Rougit Gêné
I am so sure
I am so sure

Messages : 11855
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 6 Fév 2017 - 12:03

Je te remercie, SoSure, mais y a encore des trucs qui m'échappent.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 6 Fév 2017 - 12:07

«Le rejet des migrants vient de la peur et de l’ignorance»
Asile. Coordinatrice des bénévoles de La Côte, Mireille Reymond Dollfus appelle à plus d’humanité vis-à-vis des requérants d’asile.

L'article complet ici.

Elle est pasteure, ce qui ne l'empêche pas d'être Suisse.

Et donc elle participe au bourrage des urnes, comment peut-on se prétendre humain tout en refusant une immigration massive ?

Je ne sais pas ce qu'ils ont tous, je vote pour un excédent de stock, mais ils veulent vraiment nous en faire bouffer matin, midi et soir de l'immigré ! Steve Jobs et ses iMachins c'était un rigolo en comparaison question marketing.
C'est pire qu'une vitamine nécessaire à ta survie, un pays sans immigration est un pays qui va mourir. Donc, tu ne peux pas t'opposer à l'immigration, c'est une question de survie.

Bien évidemment, toutes les objections de bon sens sont balayées. Plus de dealers ? C'est même pas vrai. Plus de délinquance ? Les chiffres ne reflètent pas la réalité.
L'immigré c'est bon pour ta santé. Et tu fermes ta gueule.

L'argument le plus lourd de sens, elle n'en tient pas compte. Les immigrés de deuxième génération, ceux qui ont quitté un pays qui ne leur plaisait pas pour venir dans un pays qui leur plait, la Suisse, eux ils veulent vraiment que la Suisse reste la Suisse. Or, leurs anciens compatriotes ils les connaissent bien, ils savent qu'ils vont foutre le boxon.

Bon, les commentaires sont significatifs. Les suisses n'ont pas (encore ?) subi le lavage de cerveau qui ravagent les esprits au pays du pinard et de la gaudriole.

Mais alors on s'interroge, mais de quoi elle se mêle la Pasteure, qu'est-ce qu'elle vient nous faire sa morale à deux balles ? C'est quoi son intérêt ? Elle veut se convertir à l'Islam ?

En fait non, il suffit de prendre connaissance de ce portrait de groupe avec femme.


Aaaaah, OK :
Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Captur13

Haaaa, là, on comprend mieux pourquoi l'immigré est bon pour la santé.

Il suffisait qu'elle nous dise que c'était bon pour SA santé, là on aurait compris le principe.

Remarquez, je dis ça, l'immigré est aussi bon pour la santé de certaines entreprises, de certains partis politiques, et je ne connais pas tous les autres à qui ça fait du bien.

C'est un principe de base, je crois que chaque fois qu'on veut nous la faire à l'envers, c'est toujours au nom des plus grands principes de l'humanité éternelle et universelle.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Kass le Lun 6 Fév 2017 - 12:14

ça se lâche en commentaires
Quelle mauvaise foi !
Dent pétée
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par soto² le Lun 6 Fév 2017 - 12:19

Ah Ah c'est ata sans t !  Dent pétée Trinquons
soto²
soto²

Messages : 2760
Date d'inscription : 07/12/2016
Localisation : Au delಠ(31)

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 6 Fév 2017 - 12:24

Il existe en Suisse des endroits encore largement préservés des flux migratoires, si on fait exception de quelques incursions de légions romaines ou un armée de pachyderme de temps en temps, voir de quelques Sarrasins égarés : il s'agit des vallées reculées qui se niches dans les recoins les plus reculé des Alpes.

Là-bas, la consanguinité et la tradition incestueuse a donné naissance à une race tout-à-fait à part : les valaisans.

Le résultat n'est pas si mal, ils ont leur bon côtés, à condition de ne pas porter une plaque d’immatriculation vaudoise et de considérer que le summum de la gastronomie c'est de manger du vieux fromage fondu arrosé d'un breuvage acide qu'ils appelle fendant.
Comparé aux grandes banlieues française, c'est même un endroit très accueillant, surtout si tu portent une croix, voir un soutane et que tu supporte le FC Sion. Le seul bémol, c'est qu'ils ont aussi des femmes, enfin ce qu'ils appellent femmes parce que la distinction entre les sex, eux seuls arrivent la faire, et là, tu commences vraiment à douter des vertus du libre-échangisme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par soto² le Lun 6 Fév 2017 - 12:30

Switch71 a écrit: et là, tu commences vraiment à douter des vertus du libre-échangisme
Bublegum Et encore, tu parles pas de l'effet neuronal du manque de sel en altitude.
soto²
soto²

Messages : 2760
Date d'inscription : 07/12/2016
Localisation : Au delಠ(31)

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Kass le Lun 6 Fév 2017 - 12:33

valaisanne:

(et après elle l'embrasse)
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 6 Fév 2017 - 12:47

A l'origine de la conception des valaisanes, le cahier des charges stipulait que le point essentiel devait être leur capacité de résistance aux valaisans.

Les ingénieurs n'ont trouvé qu'une seule solution pour résoudre cette équation insoluble, les rendre encore pire que les valaisans.

D'où le proverbe local " Toi l'étranger, crains les valaisans et protège-toi des valaisannes ".
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Kass le Lun 6 Fév 2017 - 12:56

[Insolite]Un Vaudois surpris en train de rouler sur la voie de droite sur l’A9
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 6 Fév 2017 - 13:08

Kass a écrit:[Insolite]Un Vaudois surpris en train de rouler sur la voie de droite sur l’A9

Pété de rire

Si à cinquante ans t'as pas d'Imprez', t'as raté ta vie.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 6 Fév 2017 - 13:13

C'est pour ça qu'on a du mal à réintroduire le loup en valais, ils ont pas trop peur des chasseurs, le taux d’alcoolémie offre une bonne protection à la faune local (enfin un accident est vite arrivé) mais les valaisannes, ça leur fout les jetons à hurler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 6 Fév 2017 - 13:17

Tu m'étonnes ! Y parait que même les Grizzly veulent pas y aller.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 6 Fév 2017 - 13:18

Je sais pas m'arrêter.

Tu peux me balancer n'importe quoi, je déroule, je déroule, ça semble aussi inépuisable que la poche de soie pour une araignée.

Mais j'ai pitié. Souvent j'élabore des réponses, mais à la onzième page je me dis que je l'ai un peu chargée ma réponse. Zou, poubelle. " Les tartines auxquelles vous avez échappées ".

On me posa la question du pourquoi des salons privés sur le forum. Je crus supposer que pouvoir échapper aux casse-couilles briseurs de rève m'avait échappé.

Je comptais répondre par une formule laconique, et puis, raté, encore une fois, raté, je tartina sans vergogne et sans aucune raison valable. Sur les minorités, les THQI, les rois de France...

Voici leur histoire :

Vous pouvez sautez les spoilers, c'est juste pour dire que les minorités qui pètent les c... à la majorité, faut pas qu'ils s'étonnent de se prendre de l'hostile par retour de courrier. T'es minoritaire, donc tu te fais oublier.


Minorités contre majorité :
Tu penses que je suis passé à coté du besoin de se protéger des cyniques, des haters, des sexistes ou des homophobes ?
Je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que c'est cela à quoi tu fais référence.

En société nous sommes en permanence influencé par notre entourage. Je dirais même que nous sommes attentifs aux émotions des autres, ne serait-ce que pour se prémunir d'une agression. C'est une sorte de veille permanente, nous sommes vigilants face à ce qui pourrait nous mettre en danger. Plus une pensée est partagée par une large majorité, plus nous prenons le risque de nous exposer en la critiquant.

En ces temps de réalité virtuelle je constate qu'un des enjeux stratégiques consiste à faire croire qu'une idée est partagé par le plus grand nombre. Plus on réussit à faire croire aux gens qu'une idée est partagée par la majorité, plus les gens vont se sentir inclinés à s'y soumettre, comme avant Internet.
Mais le point faible de cette stratégie c'est que précisément ces idées ne sont pas partagées par une majorité.
Tous les groupes minoritaires interdisent que ce fait soit exposé au grand jour, c'est la force du politiquement correct.

Il se trouve que la diffusion large par les réseaux sociaux des nombreux points de vue met à mal cette stratégie, les gens se rendent compte qu'il ne s'agit pas d'une pensée majoritaire. Et progressivement ils se libèrent de la prudence de déplaire, se soumettre à une majorité est une prudence élémentaire, se soumettre à toutes les minorités est un non-sens. La véritable démocratie se joue sur Internet, pas dans les urnes.

Ça, c'est le constat.


Minorité THQI contre la majorité des autres minorités :
Pour ce qui est de mon interprétation, je pense qu'il faut se poser la question du pourquoi de la soumission aux idées de la majorité. Nous avons chacun nos lubies, nos caprices, nos exigences, alors pourquoi les sacrifier à la majorité ?
Je dirais que tout simplement nous avons besoin du groupe. Pour nous protéger, pour profiter de l'expertise des autres, ou parfois sur un forum pour le simple besoin de pouvoir faire la causette. Et comme nous avons besoin de ce groupe, nous avons intérêt à le respecter, l'idéal étant de chercher à le renforcer. Nous avons intérêt à supporter dans ce groupe des gens qui ne nous plaisent pas mais qui augmentent le nombre et qui apportent leur diversité.

Il y a énormément de points de vue ou d'idéologie véhiculée par la majorité du forum qui ne me plaisent pas du tout. Comme je sais à quel point il est illusoire de vouloir faire changer l'opinion des gens, ce serait remettre en cause ce qu'ils ont choisi pour se définir, j'évite particulièrement d'intervenir dans ces cas-là.

J'ai remarqué par exemple que les plus grands surdoués, ceux qui sont des caricatures même de la douance, partagent tous, mais alors vraiment sans aucune exception, une incrédulité devant le concept de douance. Je crois que pour eux ce qui compte ce sont les idées, pas les capacités cognitives nécessaires pour les développer, pour eux il ne s'agit que d'un outil utile, sans plus.
Je crois que si l'on souhaite profiter du groupe des zèbres il convient de taire cette différence, de la mettre en sourdine. Quand S... ou U... reviennent sur cette illusion de la douance, ils tentent d'imposer leur point de vue à la majorité, celles qui a besoin de se remonter les globules avec ce qu'ils pensent avoir de meilleur, leur QI élevé. C'est-à-dire ce qui constitue pratiquement l'âme de ce forum.
Je pense que c'est une erreur. Je pense que sur le fond ils ont raison, mais je pense que c'est une erreur. Profiter d'un groupe en s'attaquant à ses fondements est une erreur.

Les THQI ont raison. Souvent. Ils s'ennuient, très souvent. Pour pouvoir s'exprimer tranquillement, ils ont créé un salon. En lisant les fils du salon THQI, on retrouve une cohérence tout à fait nette. S..., U... et quelques autres ne devraient intervenir que dans ce salon, là où ils ont le plus de chances d'être sur la même longueur d'onde. Mais cet espace est trop restreint, il n'y a pas grand monde avec qui interagir. Une fois que tu as posé que la douance n'a pas la portée qu'on veut bien lui donner, bon, ben, voilà, tu as fait le tour, voilà, voilà, et maintenant on fait quoi ?
Tu auras remarqué les attaques dont sont victimes les THQI. Chaque fois qu'ils se proposaient d'organiser une IRL réservée au THQI, ils ont été bombardés de critiques agressives. Alors que ça dérangeait qui ? Personne, normalement ça n'aurait du déranger personne. Les THQI font leur petite réunion dans leur coin, et grand bien leur fasse.
Cette agressivité m'a beaucoup étonné, je n'en saisissais pas la cause. Je n'ai aucun problème avec l'idée qu'il existe des gens plus intelligents que moi. C'est la proposition inverse qui me paraitrait absurde.
Je croyais que les zèbres étaient vexés de se sentir exclus. Ou bien qu'ils ne supportaient pas l'arrogance perçue des THQI, qui leur renvoyait leur propre arrogance envers les normo-pensants.

Je ne comprenais pas bien, je ne voyais pas le truc. Aujourd'hui je pense que cette agressivité était déclenchée par le fait que les THQI déstabilisent obligatoirement la majorité des zèbres. Les zèbres sont avides de définir leur différence, les THQI les renvoient à leur banalité.
Moi je trouve rassurant de penser qu'il y a des gens plus intelligents que moi, tu imagines l'angoisse du contraire ? Ce serait absolument flippant. Il y a des gens différents, autres, et ça me va très bien. Je ne partage pas leur monde, je n'ai pas leur système de pensée, et, à part une curiosité béate ou malsaine, je n'ai aucune raison de vouloir participer à leur IRL.

Alors pourquoi ils font chier ? Parce qu'ils remettent en cause la base idéologique de la majorité des zèbres, la valeur identitaire du QI supérieur à 130. Le simple fait d'expliquer qu'il ne se passe rien de magique entre 129 et 131 est suffisant. Quand ils insistent pour expliquer que rien ne distingue un surdoué d'une autre personne à part ses capacités cognitives, ils s'en prennent aux valeurs fondatrices du groupe des zèbres.
Je sais qu'ils ont raison, mais encore une fois ils font l'erreur de s'attaquer au totem du groupe dont ils souhaitent faire partie.

S'ils poussaient leur logique jusqu'au bout, ils devraient quitter ZC. Ou bien s'isoler entre eux, ou bien reprendre n'importe qu'elle autre activité, sans tenir compte de la douance, puisqu'ils savent très bien que ça ne veut pas dire grand-chose, pas au sens magique et arborescent que véhicule la théorie des zèbres.
Et je pense que cette solution a été choisie en toute logique par un certain nombre de THQI. Il n'y a lieu de se désoler que les esprits les plus brillants se cassent, c'est juste logique. Je pense que c'est une balance entre le bénéfice tiré du forum et la contrainte de devoir tenir compte d'une théorie qu'ils savent erronées dans ses fondements.

Vouloir bénéficier des avantages d'un groupe implique pour moi de respecter ce qui constitue les valeurs fondatrices de ce groupe, faut pas cracher dans la soupe, quoi. On ne peut pas tirer bénéfice de briller chez les zèbres, d'y trouver la seule communauté qui vous accorde une place privilégiée, et en même temps dézinguer tout azimut.
Je pense que le mieux qu'ils puissent faire c'est de laisser transparaitre quelques signes, quelques pistes, pour que les THQI qui s'ignorent puissent se reconnaitre, ceux qui se cognent la tête contre les murs, qui continuent à se sentir différents quand ils croient avoir trouvé leurs semblables. OK, je ne suis pas seul, OK, je ne suis pas anormal, OK, je suis différent de la majorité, bon, et ben voilààà, il suffisait qu'on m'explique.

Je ne suis pas THQI, mais les THQI ne me posent aucun problème. Et s'ils font leurs trucs dans leur coin, aucun souci, je ne sais même pas qui ils sont, je ne comprends pas toujours ce qu'ils racontent.
Mais quand je les vois dézinguer en place publique le concept de douance, je les considère nocifs, nuisibles pour le groupe.
Bien sur que la douance existe, il suffit de les regarder pour s'en convaincre ! J'ai même l'impression que tout ce qu'on trouve dans les bouquins de JSF ne fait que les décrire.
Eux n'ont rien à gagner à se valoriser par un QI supérieur à 130. Eux font tout leurs efforts pour ne pas être réduits à cette différence, comme un dyslexique fera tout pour masquer son trouble, comme un idiot fera tout pour donner le change.

Je pense que nous nous trouvons dans une situation paradoxale. Une majorité de zèbres qui ne rêvent que de se valoriser par les caractéristiques des THQI, et quelques THQI qui aimeraient bien qu'on leur lache la grappe avec la notion de surdoués. Faut les comprendre, partout où ils passent on les réduit à ça, tellement ça saute aux yeux. Je comprends très bien qu'ils ne souhaitent qu'une chose, c'est qu'on ne les réduise pas à leur cerveau.

Alors ils foutent quoi les THQI chez les zèbres ? THQI ça leur cause pas, zèbre encore moins, j'irai même plus loin, j'ai remarque ce drôle de truc : sur le forum ils ont tendance à s'éviter. Ils se reniflent le cul, ils se disent qu'ils sentent un truc bizarre, là, c chô, et ils s'évitent, un peu à l'image des dominants dans un groupe de bonobos. Je crois qu'ils s'évitent parce qu'ils sentent qu'ils ne pourraient pas s'empêcher de se foutre sur la gueule.
Là, je parle des mecs. Les femmes THQI ont appris depuis longtemps à bien planquer leur différence, passer son temps à consoler des virilités froissées, pff, chiant, autant passer pour une gourde, économie de moyens.

Et je n'ai d'autre explication que celle de vouloir profiter des avantages qu'offre le groupe des zèbres. Pas totalement adapté pour eux, pas parfaits, mais mieux que rien. Il n'y a pas tellement de groupes qui vénèrent autant l'intelligence comme un totem, partout ailleurs l'intelligence n'est qu'une caractéristique parmi d'autres, dans le reste du monde ce qui compte c'est ce qu'on fait avec, partout ailleurs 110 ou 145 c'est pareil, seul le résultat compte.

Vouloir imposer leur particularité aux zèbres, c'est vouloir imposer le concept que la douance ne veut pas dire grand-chose. Donc, on ferme le forum, fini ce point de fixation entre les IRL, les Discord, ce foyer d'accueil pour tous ceux qui n'ont pas encore compris qu'ils vivent dans une époque qui privilégie la niaiserie. Ce n'est leur intelligence qui pose problème, c'est l'époque qui est conne.

Chaque fois qu'une minorité veut imposer ses particularités, cela conduit à la destruction du groupe, par atteinte aux valeurs qui soudent la majorité. Cela entraine forcément une réaction agressive de la majorité, les HQI se font un devoir d'aller tailler des shorts aux THQI. Tant que les THQI se font discrets et enrichissent le forum de leur différence, tout baigne. Quand ils s'attaquent aux fondements du groupe, ils morflent.

Et là, parvenu à ce point de développement, j'étais content. Je me disais que je n'avais plus qu'à transposer le même schéma à tous les autres salons, chouineuses, rationnels, homos, cathos. Tous ceux que s'ils voulaient bien rester dans leur salon, ça me ferait des vacances. Je ne suis pas homo, je ne suis pas rationnel. Bon, pour les cathos et les chouineuses je saurais me montrer magnanime, on sait jamais, ils peuvent toujours servir.

Aaahh, mais non, ça ne marche pas du tout avec les autres salons. Les autres salons ne reflètent que les particularités d'une minorité. Alors que les THQI reflètent autre chose, ils sont quasiment les représentants officiels de la douance.
Et là, paf, le flash subite, l'analogie avec la royauté de droit divin.

Le roi et sa cour était dépositaire de l'autorité de droit divin. Ils en profitaient au passage pour se goinfrer sur le dos de la bête et lutiner de la gourmande arriviste.
Il avait deux missions en échange de ces menus compensations.

- Protéger les bouseux, les manants, ces gens frustres qui ne savent que retourner la terre et se lamenter de leur triste sort.

- Etre le garant de la religion chrétienne à laquelle les manants semblaient très attachés. L'estomac vide et le froid sont des gros fournisseurs de croyance solide. On ne luit demandait pas  forcément d'y croire, le Roi quand il fait popo il le sent bien, lui, que son essence divine est toute relative. Seulement être le garant.

Pas de religion, pas de roi, pas de religion et pas de galipettes avec la Montespan et finies les partouzes à Chenonceaux. Alors mon grand, tu simules et tu fais pas chier le populaire avec tes doutes à la con. Dieu et mon doigt.

Je dirais que les THQI ne sont les rois qu'ici, le seul endroit où l'on pense que l'intelligence change tout. Partout ailleurs je crois qu'on s'en fout.
Je dirais que si tu veux être THQI et zèbre, tu as intérêt à respecter la valeur métaphysique et surnaturelle du 130. Sinon, c'est la guillotine direct, et fini le lutinage des esseulées, prêtes à s'occuper du premier paf venu dont le propriétaire aura eu la malice de la repérer, elle, unique, et de lui garantir que son WAIS à 115 ne veut absolument rien dire, je sens que tu es zèbre, crois-moi, je le sens, c'est tout ce que tu as à savoir, je le sens bien, oouuuiii, oh putain oouuiii, c'était trop bon. Tu vois que le 115 ça ne veut rien dire.

Vous venez d'assister au rituel de la communion chez les zèbres. Je sais, je sais, ça surprend quand on ne connait pas.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 6 Fév 2017 - 13:20

Numero6 a écrit:Tu m'étonnes ! Y parait que même les Grizzly veulent pas y aller.

Les grizzly ? attends je confond tout le temps avec les valaisannes. Tu es certains qu'ils y sont plus ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre Empty Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 6 Fév 2017 - 13:27

Très facile de les distinguer. Quand tu observes à la jumelle un couple grizly-valaisanne, la valaisanne c'est celui qui est encore vivant.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 22 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum