Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 16:47

Fata Morgana a écrit:Ouais. Et c'est pour ça qu'on reste sur ce fil. Very Happy

Foutues gonzesses, toutes des hyènes. pale

Je vous laisse, je crève la dalle.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par chuna56 le Mar 24 Jan 2017 - 17:10

Moi je pense que les femmes aiment plus le cul que ce que nr6 imagine, après faut voir sur quelle expérience il se base, si c'est uniquement la sienne, on peut en tirer d'autres conclusions.
Enfin du moins des hypothèses, si on veut rester scientifiquement rigoureux.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4483
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pieyre le Mar 24 Jan 2017 - 17:24

Vous voulez que je vous balance un truc de façon gratuite, en fonction d'un fonctionnalisme primaire qui me paraît tellement susceptible d'une vérification scientifique que je ne prends même pas la peine d'aller chercher des articles qui le prouvent :

Les femmes (en moyenne bien sûr) sont très attirées par les rapports sexuel jusqu'à l'âge moyen de leur premier enfant.
Les hommes le sont toujours, sinon lorsqu'ils se sentent diminués quant à leur capacité de séduire.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18008
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 17:40

Les femmes (en moyenne bien sûr) sont très attirées par les rapports sexuel jusqu'à l'âge moyen de leur premier enfant.

Très cher Pieyre : tu peux t'instruire de la sexualité "stérile" des femmes d'un âge certain et d'un certain âge en écoutant la petite soeur de FC : https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-18-janvier-2017

Que tu relèves que la sexualité féminine est liée au désir d'enfants est une excellente chose mais qu'en est-il après ?!
A toutes celles qui souffrent dans leurs tripes de ce putain de désir de sauver l'espèce : vous en faites pas, ça passe !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 17:44

Switch a écrit:"Ya pas un milieu, où on peut bien aimer, y prendre du plaisir (apprécier les orgasmes, par ex), mais ne pas en faire le centre de sa vie " = "je pense qu'au cul comme tous le monde mais j'assume pas"

Numero6 a écrit:Ah ouais, mais alors en fait on voit tous la même chose, alors ?

Chuna, ma pouliche adorée, faut pas foncer tête baissée sur le premier chiffon rouge qui passe. Certes je désapprouve la formulation un peu extrême de Switch, (tu vois j'accepte de me faire traiter de faux-cul sans vergogne) mais c'est un jeu usuel entre mecs, prétendre que les femmes n'aiment pas ça.
On ne fait qu'utiliser votre tendance naturelle à nous contredire, et on attend de voir laquelle va prendre le risque de nous démentir. C'est même pas pour repérer les proies potentielles, les coquines tout le monde les a repérées depuis longtemps, et tous les mecs se taisent en espérant que les autres n'aient rien vu.

On n'est pas complètement idiots non plus, on se doute bien qu'une certaine qui nous chambrent sur la micro-taille de notre bite n'attend qu'une seule chose, qu'on lui prouve le contraire.

Le truc c'est d'imaginer qu'entre la couille gauche et la couille droite on a quand même un cerveau, et qu'on aime bien jouer, aussi, avec.

Tu peux nous dire toutes les horreurs que tu veux, ça ne nous pose aucun problème, la seule chose qui nous est insupportable c'est que tu tiennes à avoir raison devant nous. Parce que là y a outrage.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pieyre le Mar 24 Jan 2017 - 17:52

Cuicui, un exemple ne nous instruit qu'en proportion de la quantité d'exemples qu'on connaît déjà (ou qu'on infère : personnellement, je ne suis pas du genre à compiler; j'abstrais, même si c'est risqué).

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18008
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 17:54

Pieyre a écrit:Vous voulez que je vous balance un truc de façon gratuite, en fonction d'un fonctionnalisme primaire qui me paraît tellement susceptible d'une vérification scientifique que je ne prends même pas la peine d'aller chercher des articles qui le prouvent :

Les femmes (en moyenne bien sûr) sont très attirées par les rapports sexuel jusqu'à l'âge moyen de leur premier enfant.
Les hommes le sont toujours, sinon lorsqu'ils se sentent diminués quant à leur capacité de séduire.

Pyerre, t'es pas cool, tu m'obliges à donner raison à Cuicui. Une femme affraid .

Effectivement, dans les rares cas où les femmes n'y prennent aucun plaisir en temps ordinaire, elles se révèlent des assoiffées quand il s'agit de faire un enfant. Faut en profiter, ça ne dure pas.

Les hommes commencent à décliner vers 35 ans quand les femmes atteignent leur apogée vers 40 ans seulement.

Il y a beaucoup plus de femmes qui se plaignent du manque d'enthousiasme de leurs conjoints que le contraire, désespérées de leur attraction pour la Play-station, les potes ou le football.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pieyre le Mar 24 Jan 2017 - 18:04

Que les femmes se plaignent, d'accord : c'est leur truc. Maintenant, qu'elles en soient plus frustrées que les hommes, je n'en suis pas convaincu.

J'aurais plutôt dit que l'apogée des femmes, c'était vers 15 ans, disons même 20 (de même que chez les hommes, d'ailleurs). Mais, vu que je n'en ai pas connu de moins de 30 ans, je veux bien laisser parler ceux qui en savent plus que moi.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18008
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Hydrolat de Neroli le Mar 24 Jan 2017 - 18:20

C'est des conneries tout ça. Il n'y a que des cas particuliers. C'est par commodité qu'on crée des catégories, mais ce ne sont que des fictions grâce auxquelles on croit pouvoir mieux maîtriser le sujet.

Une chose est sure; Quand il y a amour, le sexe passe au second plan. Il y a un étage au-dessus, un je ne sais quoi sur lequel tous les écrivains du monde se sont cassés les dents. "C'est elle, c'est lui". Ce sentiment est si fort qu'on est toujours étonné quand on constate que les gens ont un tel besoin de partenaires multiples. Vus d'où on est, on a envie de leur dire: "Écoute-moi mon enfant..."
Ça fait paternaliste, mais bien malin qui sera capable de décrire ce je ne sais quoi qui fait d'une existence une histoire.

J'ai chopé une crêve comak et j'ai mal au crâne, donc soyez indulgents.


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 18:22, édité 1 fois
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 18:21

Pieyre a écrit:Que les femmes se plaignent, d'accord : c'est leur truc. Maintenant, qu'elles en soient plus frustrées que les hommes, je n'en suis pas convaincu.

J'aurais plutôt dit que l'apogée des femmes, c'était vers 15 ans, disons même 20 (de même que chez les hommes, d'ailleurs). Mais, vu que je n'en ai pas connu de moins de 30 ans, je veux bien laisser parler ceux qui en savent plus que moi.

Arf, je suis bien embêtée, la seule information que m'a procuré mon expérience personnelle c'est qu'il y a des femmes qui sont doués pour jouir, elles maitrisent le sujet sur le bout de leurs petits doigts. C'est un spectacle divin dont je ne lasserais jamais. En plus, je n'ai pas à me fatiguer et ça, ça m'arrange.

Mais à part ces sujets d'exception, le besoin de relation sexuelle suit à peu près les chiffres que j'ai indiqué. Et besoin de relation sexuelle a une signification qui dépasse largement l'obtention d'un orgasme, je préfèrerais employer le terme de besoin charnel, plus vaste et plus complexe.

Je vais arrêter là, car j'ai toujours trouvé ridicules les hommes qui s'autorisent à pérorer sur le plaisir féminin, même si leurs conclusions sont justes sur le plan biologique ou anatomique. Du moment que ma brune se sent bien dans mes bras tout le reste me parait impudique.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Hydrolat de Neroli le Mar 24 Jan 2017 - 18:23

avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 18:24

Fata Morgana a écrit:C'est des conneries tout ça. Il n'y a que des cas particuliers. C'est par commodité qu'on crée des catégories, mais ce ne sont que des fictions grâce auxquelles on croit pouvoir mieux maîtriser le sujet.

Une chose est sure; Quand il y a amour, le sexe passe au second plan. Il y a un étage au-dessus, un je ne sait quoi sur lequel tous les écrivains du monde se sont cassés les dents. "C'est elle, c'est lui". Ce sentiment est si fort qu'on est toujours étonné quand on constate que les gens ont un tel besoin de partenaires multiples. Vus d'où on est, on a envie de leur dire: "Écoute-moi mon enfant..."


Fata, c'est pas parce ce que tu as raison qu'il faut te croire obligé de le dire. Embarassed

J'aime bien parler de cul moi, je crois que j'aime encore plus en parler que de me mettre à l'établi, c'est pour te dire.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Hydrolat de Neroli le Mar 24 Jan 2017 - 18:26

Non mais je m'en fous que tu parles de cul, c'est marrant. Mais puisque je suis presque dans la catégorie des puceaux pour avoir certaines répugnances, dirons-nous, je porte le débat dans mon domaine de compétence. Diversion classique. Very Happy
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 18:36

Fata Morgana a écrit:Non mais je m'en fous que tu parles de cul, c'est marrant. Mais puisque je suis presque dans la catégorie des puceaux pour avoir certaines répugnances, dirons-nous, je porte le débat dans mon domaine de compétence. Diversion classique. Very Happy

Tu m'obliges à me dévoiler, c'est pas vraiment le truc qui me met le plus à l'aise.

Tu disais qu'une femme qui te proposerait une fellation se verrait opposer une fin de non-recevoir. Mais moi je fais pire, je ne supporte pas qu'une femme s'autorise quelque arrogance en utilisant ma vulnérabilité bitale. Je suis capable de décréter la grève du slip dans ces cas-là, je n'autorise pas une gourgandine à se prétendre pilote de mon gouvernail sans m'avoir témoigné des signes d'allégeance.

Je suis pire qu'une gonzesse, faut séduire ma tête avant de me saisir le palonnier.

Mais alors après... quand madame a totalement pris possession de ma tête... va-z-y gamine, fais-toi plez... jusqu'au bout de la nuit...

J'adore absolument ce moment où je n'en ai plus rien à foutre de jouir tellement c'est bon.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Hydrolat de Neroli le Mar 24 Jan 2017 - 18:42

Non, mais ne te justifie pas.
Simplement, Plus tu cherches à paraître primaire, plus tu te révèles complexe.
Je suis un type très simple qui essaye juste de mettre des mots sur cette simplicité.
je suis banal c'est consternant.
J'ai fais des rencontres. Je vois bien dans le regard des gens quand ils me voient la première fois, c'est écrit: "C'est pas possible, c'est pas Fata ça !"
Mais ce qui est le plus drôle c'est que l'immense majorité de mes amis Irl, ce sont des femmes.
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 19:00

Fata Morgana a écrit:Mais ce qui est le plus drôle c'est que l'immense majorité de mes amis Irl, ce sont des femmes.

Arf, je dois te dire qu'un de mes souvenirs les plus exaltants restent de m'être trouver seul mec entre quatre garces totalement déchainées par les circonstances et l'alcool, et qui déliraient sur les mecs, ces gueux de l'enfer, ça sentait les hormones en fusion, de la femelle partout, déchainées, c'était bô, c'était sublime, de l’œstrogène et du sang giclaient sur les murs.
Il y avait un parfum de sueur et de surenchère, aucune bite se semblait suffisante pour combler leurs ardeurs, il planait des besoins de goumis fracasseurs et de soumission rageuse, du fion autoritaire, intraitables sur la qualité du produit, la revendication d'un service après-vente fiable. Ça sentait l'hormone, ça sentait le foutre, ça sentait la déconnade de femelles qui se chauffent, qui surenchérissent, plus salopes que la pire des salopes. Ça sentait la rivalité, le défi et la cuisse offerte.

Putain. Mais pourquoi c'est pas toujours comme ça la vie ?
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 19:03

C'est surement ce qui me réconcilie le plus avec mon esprit de femelle, pouvoir gouter avec bonheur ce qui ravagerait la tête de la majorité des hommes. Dans ces cas-là, et dans ces cas-là seulement, je me sens privilégié.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Hydrolat de Neroli le Mar 24 Jan 2017 - 19:11

Ouais t'es un obsédé de la queue quoi...

Simplement, Plus tu cherches à paraître primaire, plus tu te révèles complexe.
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 19:38

Fata Morgana a écrit:Ouais t'es un obsédé de la queue quoi...

Simplement, Plus tu cherches à paraître primaire, plus tu te révèles complexe.

Bah oui, faut faire semblant d'être un connard de mec qui endurent ces furies déchainées, pour rester dans le thème de la soirée, dieu que les mecs sont cons avec leur orgueil réduit à quelques centimètres de chair si souvent flasques. Faut faire l'accablé, faut faire semblant de subir l'assaut des amazones, simuler la souffrance, tolérer la folie subite, supporter leurs railleries sur l'insignifiance de notre entre-jambe, et bordel de dieu, quel spectacle extraordinaire, quel bonheur de voir les gonzesses se lâcher en sachant très bien quel est mon rôle, le représentant des porteurs de bites, ce truc qui leur déclenche autant la pâmoison que l'ironie.

Et c'est vrai que jamais je ne me suis jamais autant senti réduit à une queue, je n'avais même pas la force de faire semblant d'être de mauvaise humeur tellement je me régalais. Je me sniffais de l’œstrogène comme on sniffe de la coke, ça virevoltait dans tous les sens.
Quel instant sublime celui de se prendre la tête comme si j'étais accablé et sentir que ces infinies garces rentraient dans la danse et en rajoutaient des tonnes dans leur femelleritude triomphante.

Noyé dans l’œstrogène, c'est la fin que je me souhaite.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Hydrolat de Neroli le Mar 24 Jan 2017 - 19:48

Comment interprêtes-tu le silence qui suit ta tirade ? Wink
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 20:00

Fata Morgana a écrit:Comment interprêtes-tu le silence qui suit ta tirade ? Wink

Aucune idée. Ce sont les réactions qui me surprennent le plus quand je pars dans mes délires, j'ai toujours du mal à envisager que ça puisse concerner qui que ce soit.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par chuna56 le Mar 24 Jan 2017 - 20:02

Bon, je me sens apaisée par la suite de la lecture. Merci Fata, tu m'épargnes un long discours mal rédigé et pas clair.
J'allais parler de ma thèse, de chiffres, de statistiques, d'écart-type, de facteurs, d’interaction entre les facteurs et de modélisation.
J'étais même prête à montrer ma perche et ses flèches.

Bref.

La seule question qui me semble importante : ça s'est fini par un plan à 5 ?
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4483
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par chuna56 le Mar 24 Jan 2017 - 20:06

(n'empêche, j'avais pas vu l'intervention de switch, c'est chiant de bosser Rolling Eyes )
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4483
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 24 Jan 2017 - 20:10

chuna56 a écrit:La seule question qui me semble importante : ça s'est fini par un plan à 5 ?


Nope, l'extase se suffisait à elle-même. Normalement l'ambiance des groupes unisexes se modifient dés l'introduction d'un membre du sexe opposé. Je me sentais comme une femme dans les douches d'un vestiaire de foot avec les mecs qui continuent à parler comme si je n'étais pas là.
Tout en sachant qu'il y avait une tendance à en rajouter dans le délire féminin, j'avais l'impression de servir de catalyseur et je ne demandais que ça.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6634
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par chuna56 le Mar 24 Jan 2017 - 20:16

Je suis décidément bien primaire Embarassed
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4483
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum