C'est décousu...mais c'est déjà ça

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Oni le Dim 3 Mai 2015 - 15:34



Un pont qui permet le lien, le passage d'une berge à l'autre.  Merci Ayla, pour ça, merci d'être toi.

J'espère que tu as passé un bon We. Des poutoux

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 4 Mai 2015 - 12:43









flower En mai, fais ce qu'il te plait... flower
sunny Bon début de semaine à toustes sunny

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 4 Mai 2015 - 13:22


Surfer sur la vague, se faire happer à son propre jeu, mettre la tête sous l'eau, chercher son air, retrouver calme et horizon, se ressourcer et regagner la terre ferme, apprécier et savourer la beauté du Monde.  






































Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 4 Mai 2015 - 13:31



"Trop Sensible"

T'es Trop Sensible c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop Sensible je sais
Moi aussi ça a faillit me tuer

Tu t'angoisses tu paniques t'es en crise
Quand tu te prends en plein cœur
Sans pouvoir l'exprimer tout de suite
C'est trop fort, ça f'rait peur
Solitaire dans ton monde tu chantes aux étoiles et
câlines la terre
Tu sens notre mère qui gronde
A bout de force mais ne peut plus se taire
Tu sens la souffrance comme une bombe
Le tic-tac, en sourdine
Les puissants qui nous mènent à la tombe
Et se moquent de notre sort en prime

J'aimerais te dire que ce monde livide finira par se réveiller,
Mais j'ai bien peur que ça ne tienne qu'à un fil
Mais rassures toi, toi tu seras sauvé.

T'es Trop Sensible c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop Sensible je sais
Moi aussi ça a faillit me tuer

Avec ta petite gueule d'ange
Tu nous fais voir des masques colorés
Tous ces gens qui te croient innocent
Mais toi tu voyages dans l'obscurité
Avec ta petite gueule d'ange
Tu laisses croire et ne semble qu'indiquer
Que dans ta tête y'a que des fleurs des sourires,
Des papillons et du sucre vanillé
Je ressens ta souffrance
Je la vois, je l'écoute
Être en rage et déçu c'est normal

Mais ce n'est pas la seule route
C'est à toi d'exprimer ta beauté
D'éclairer de tes yeux,
Si autours de toi rien ne brille
A toi d'être fort et d'y croire pour eux
Tout ce monde qui fourmille de fantômes
On t'en fera des croches-pieds
Cherche en toi cette lumière
Au cœur le chemin est bien plus beau que ce qui n'y parait
Ne laisse pas l'ignorance te duper
Ne crois pas à leurs mensonges
Ils te donnent ce qu'ils peuvent , ce qu'ils ont
Existe en toi bien plus que ce que l'on t'a inculqué

T'es Trop Sensible c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop Sensible je sais
Moi aussi ça a faillit me tuer



"Les Passants"

Les passants passant, j'passe mon temps à les r'garder penser, leurs pas pressés, dans leurs corps lésés, leurs passés se dévoilent dans les pas sans se soucier

Que, suspicieuse, à l'affût,
je perçois le jeu de pan, leurs visages comme des masques me fait l'effet répugnant, que faire semblant, c'est dans l'air du temps.

Passe, passe, passera
la dernière restera

L'enfant n'est fait que de fêtes,
le fait est que l'effet se reflète à sa capacité de prendre le fait tel qu'il est
sans se référer à un système de pensée dans sa tête.

L'automne déjà, c'était l'été hier encore, le temps me surprend, semble s'accélérer, les chiffres de mon âge, m'amènent vers ce moi rêvé.

Passe, passe, passera
la dernière restera

Chaque mois se joue dans des cycles différents,
c'est marrant ces remous qui m'animent à travers l'temps d'un état à un autre,
j'oscille inexorablement.

Par les temps je cours à l'équilibre
chaque jugement sur les gens me donne la direction à suivre
sur ces choses en moi à changer
qui m'empêche d'être libre

Les voix se libèrent et s'exposent dans les vitrines du monde en mouvement,
les corps qui dansent en osmose,
glissent, tremblent, se confondent et s'attirent irrésistiblement

Par les temps je cours à l'expression,
chaque émotion ressentie me donne envie d'exprimer les non-dits
et que justice soit faite dans nos pauvres vies endormies

Passe, passe, passera
la dernière restera



"Je Veux"

Donnez moi une suite au Ritz, je n'en veux pas!
Des bijoux de chez CHANEL, je n'en veux pas!
Donnez moi une limousine, j'en ferais quoi?  
Offrez moi du personnel, j'en ferais quoi?
Un manoir a Neufchatel, ce n'est pas pour moi.
Offrez moi la Tour Eiffel, j'en ferais quoi?  

Je Veux d'l'amour, d'la joie, de la bonne humeur, ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur, moi j'veux crever la main sur le coeur.
Allons ensemble, découvrir ma liberté, oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité.

J'en ai marre de vos bonnes manières, c'est trop pour moi!
Moi je mange avec les mains et j'suis comme ça!
J'parle fort et je suis franche, excusez moi!
Finie l'hypocrisie moi j'me casse de là!
J'en ai marre des langues de bois!
Regardez moi, toute manière j'vous en veux pas et j'suis comme ça



Dernière édition par Ayla le Dim 23 Aoû 2015 - 17:45, édité 2 fois

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Oni le Lun 4 Mai 2015 - 20:39


Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 4 Mai 2015 - 23:51



Je viens de trouver la thèse de Caroline Goldman dont Oni m'a parlé, "Enfants surdoués: génie ou folie? Articulations théoriques et projectives."
J'ai lu les premières pages et déjà les citations et l'extrait du débat psychanalyste//neurobiologiste m'égayent les neurones  Very Happy
Je la mets ici pour poursuivre la lecture dès que possible et prendre quelques notes.

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Oni le Mar 5 Mai 2015 - 8:04

Tu as pu trouver le documentaire "Le premier cri"? Celui en lien avec "A new born child". A mon avis tu l'appréciera.

Bon égayement de neurones Wink

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Mar 5 Mai 2015 - 8:10

Stéphane De Groodt. J'aime beaucoup son humour complètement barré, certainement zébré Smile. Sa manière de jouer avec les mots, de jongler avec les sens à friser le cynique à travers l'absurdie..




Quelques unes de ses chroniques sur canal ici
C'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim..


Dernière édition par Ayla le Dim 23 Aoû 2015 - 17:45, édité 2 fois

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Mar 5 Mai 2015 - 11:27



Des arbres se penchent:
C'est plus fort, plus fort que tout.
Accrochée aux branches,
L'air me semble encore trop doux.
Dans l'herbe écrasée, à compter mes regrets.
Allumette craquée et tout part en fumée.

Pendant que les champs brûlent
J'attends que mes larmes viennent,
Et quand la plaine ondule
Que jamais rien ne m'atteigne...

Ce soir-là on s'est embrassés sans se parler.
Autour de nous, le monde aurait pu s'écrouler.
Les yeux cernés, des poussières dans les cheveux.
Au long de mes jambes, la caresse du feu.

Pendant que les champs brûlent
J'attends que mes larmes viennent,
Et quand la plaine ondule
Que jamais rien ne m'atteigne...

Les yeux cernés, des poussières dans les cheveux.
Au long de mes jambes, la caresse du feu.



Laisse-moi zoom zoom zang
Dans ta benz benz benz
Quand tu pointes ton bumpa
Ça m'rend dingue dingue dingue

Girl' t'es sexy, viens voir Kossity
Original work-man, dans la ville de Paris
Girl' t'es jolie dans ton Versace
Viens t'amuser avec un DJ top celebrity
Wine, bouge! carré sur le groove
J'aime les girl's surtout quand les girl's move
Move up, move up, rough comme une louve
Bouge ton corps de la tête aux pieds
Et là j't'approuve
Move up, move up
Girl' wine ton body
Montre-leur que t'as pas peur
D'exciter tous les bandits
Wine comme une vipère, si t'as le savoir-faire
T'inquiète pas, y à pas d'galère
J'le dirai ni à ton père ni à ta mère
Ondule comme un ver de terre
Et jette-moi dans les yeux
Ton regard de panthère

Laisse-moi zoom zoom zang
Dans ta benz benz benz
Quand tu pointes ton bumpa
Ça m'rend dingue dingue dingue

Vas-y Joey explique-leur
Ça se passe à l'arrière d'une Merco Benz Benz Benz
Ouais ! Du coté St-Denis baby
J'te garantis qu'y a des dingues, des dingues
T'es ma mire, je suis une flèche que ton entrejambe attire
Amour de loufiat, on vivra en eaux troubles toi et moi
Mais ce soir faut qu'ça brille, faut qu'on enquille, j'veux du freestyle
J'veux que tu réveilles, que tu stimules mon coté bestial
"Pump" baby, monte sur mon Seine-Saint-Denis fonk
J'te la f'rai façon, j'te cueille, y à que ça qui me rend joke
A ton contact, je deviens liquide
C'est comme un trou intemporel, bouge ton corps de femelle
Regarde le long de tes hanches, je coule
Ondule ton corps, baby, ouais. OK ça roule
Je deviens insaisissable à ton contact l'air est humide
C'est comme une étincelle dans ton regard avide

Laisse-moi zoom zoom zang
Dans ta benz benz benz
Quand tu pointes ton bumpa
Ça m'rend dingue dingue dingue



Viens, contre moi, viens, tout contre moi.
Viens lécher le bout de mes doigts.
Viens sentir le goût de mes lèvres.
Viens plonger dans l'oubli et le rêve.

Parle-moi, parle-moi d'amour.
Je veux des baisers de velours
Et ta peau tout contre ma peau,
Tu me rends folle, c'est vraiment, vraiment trop.

Mais je dois m'en aller.
Je ne veux plus t'aimer.
Mais je dois m'en aller.
Il faut tout oublier.

Tu sais, c'est encore, c'est encore plus fort
Quand je sens le feu de mon corps
Qui me tiens, là, jusqu'à l'aurore.
Doucement, dis-moi les mots que j'adore.



Mais toutes les chansons
Racontent la même histoire
Il y a toujours un garçon
Et une fille au désespoir
Elle l'appelle
Et il l'entend pas
Il voit qu'elle
Mais elle ne le voit pas

On en a fait des films
Et des tragédies divines
De cette situation
Des rocks et du spleen
Mélodie qu'on entend partout
Oh I need you baby
I need you baby
Baby yes I do

C'est toujours "toujours" qui rime avec ouh ouh
Cette chose-là il faut que tu devines
Mon premier c'est désir
Mon deuxième du plaisir
Mon troisième c'est souffrir ouh ouh
Et mon tout fait des souvenirs

Elle s'en colle des peintures
Du crayon sur la figure
Il se met des petites boucles d'oreille
Pour se donner des allures
On veut plaire
On veut des rendez-vous
Puis un jour c'est la guerre

Ce jeu là rend fou

Y a du danger des victimes
Un assassin assassine
L'assassin il faut que tu devines
Son premier c'est désir
Son deuxième du plaisir
Son troisième c'est souffrir oh oh
Et son tout fait des souvenirs

C'est du vague à l'âme teenager
Ou bien des nuits de désir à mourir
Pendu à l'hameçon de l'âme sœur
C'est toujours pousser des soupirs
ah ah...

Mais toutes les chansons racontent la même histoire
Cette histoire il faut que tu devines
Mon premier c'est désir
Mon deuxième du plaisir
Mon troisième c'est souffrir ouh ouh...

Mon premier c'est désir
Mon deuxième est plaisir
Mon troisième c'est souffrir ouh ouh...

Mon premier c'est désir
Mon deuxième du plaisir
Mon troisième c'est souffrir ouh ouh... {2x}

Et mon tout fait des souvenirs ouh ouh...




Là où je vais
Les sons ne sont pas pareils
Le ciel est plus bleu
Il y a plus de soleil
C'est un pays docteur
Un monde intérieur
C'est un long chemin
Je sais
Là où je vais

Là où je vais
Là-bas les peines de coeur
On en rit
Le rire est un docteur
Qui guérit

Là où je vais
Il y a la mer
On peut plonger dedans
On peut songer devant
Oh oh oh...
Laver son coeur
Laver sa mélancolie
La mer est un docteur
Qui guérit

Là où je vais

Les sons ne sont pas pareils
Le ciel est plus bleu
Il y a plus de soleil
C'est un pays docteur
Un monde intérieur
C'est un long chemin
Je sais
Là où je vais

Là où je vais
Dervish Tourner
On danse toute la nuit
La danse est un docteur
Qui guérit

Là où je vais
Il y a l'amour
On peut songer devant
On peut plonger dedans
Oh oh oh...
On devient meilleur
Eclaircie
L'amour est un docteur
Qui guérit

Là où je vais
Là où je vais

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Mer 6 Mai 2015 - 8:20



"Le bonheur est comme un parfum. On le porte sur soi pour le faire respirer aux autres."
(Auteur inconnu)


Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Prince Zeta le Mer 6 Mai 2015 - 14:58

Un petit coucou ici. J'ai pas l'habitude de lire en détail les fils de présentation, mais j'ai eu envie d'en savoir plus après ton premier message. J'ai été profondément touché par ton vécu, et ta progression.

Ayla a écrit:Éloge à ZC: "Tu parles de toi, J'écoute de moi"

Bon courage à toi, ça fait chaud au coeur de voir que tu as trouvé ta voie. Je cherche encore la mienne, mais au moins je sais d'où je viens et où je suis.

L'haptonomie... Je ne connaissais pas, mais ça m'intrigue. Envie d'en savoir plus Smile

Bon vent ! sunny

Prince Zeta
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 230
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 27
Localisation : Mon outil servant à couper du bois.

http://olivier.iffrig.eu/fr/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Mer 6 Mai 2015 - 17:31

Hey! Merci du détour par ici et de ton retour Prince Zeta! Tchao
Sois-y le bienvenu et repasse quand tu veux! J'en ferai de même vers chez toi! Approuve

Ecouter et faire parler ses voix pour trouver sa voie...je commence juste à m'entendre, avant tout le monde parlait en même temps et se fritait et se coupait la parole, un vrai carnage. et moi au milieu de tout ça avec ma souffrance, je devenais dingue de pas pouvoir en placer une ou de me faire rembarrer par tout ce beau monde (un bel héritage introjecté des instances psychiques familiales). Tiens, ça me fait penser à ce court-métrage :



Pour l'hapto, ça se vit plus que ça ne se raconte (pour la comprendre et l'intégrer), mais si tu as des questions, n'hésite pas, ça me fera l'occasion d'essayer d'en parler!

Je pense à ce film "Le désir de vivre" avec Balasko qui joue Françoise Dolto à ses débuts, alors je le poste ici :



Et ça!! J'en ai entendu parler mais j'ai pas encore visionné!! Maintenant que je viens de le trouver (merci Prince Zeta, c'est parti de mes associations d'idées pour te répondre), ça ne saurait tarder!!!!! (y'a le créateur de l'hapto, Frans Veldman dedans! bien curieuse de l'(h)apercevoir!!)



Oni, le Premier Cri! Oui!! je l'ai vu il y a quelques années et j'en garde un très bon souvenir!! Je ne savais pas que cette musique "A new born child" venait de là! Idée

flower Bonne fin d'aprèm! flower

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Jeu 7 Mai 2015 - 7:24









Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Jeu 7 Mai 2015 - 7:30


"Le plus gros problème de la communication,
c'est que nous n'écoutons pas pour comprendre... nous écoutons pour répondre..."
(Auteur inconnu)

Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses,
c'est celui qui pose les vraies questions.
Claude Lévi-Strauss



Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Jeu 7 Mai 2015 - 10:04



Si on t'organise une vie bien dirigée
Où tu t'oublieras vite
Si on te fait danser sur une musique sans âme
Comme un amour qu'on quitte
Si tu réalises que la vie n'est pas là
Que le matin tu te lèves
Sans savoir où tu vas

Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va,
Refuse ce monde égoïste
Résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens,
Bats-toi, signe et persiste
Résiste

Tant de libertés pour si peu de bonheur
Est-ce que ça vaut la peine
Si on veut t'amener à renier tes erreurs
C'est pas pour ça qu'on t'aime
Si tu réalises que l'amour n'est pas là
Que le soir tu te couches
Sans aucun rêve en toi

Résiste

Danse pour le début du monde
Danse pour tous ceux qui ont peur
Danse pour les milliers de cœurs
Qui ont droit au bonheur...

Résiste



You gotta move
You gotta move
You gotta move, child
You gotta move
Oh, when the Lord gets ready
You gotta move

You may be high
You may be low
You may be rich, child
You may be poor
But when the Lord gets ready
You gotta move

You see that woman
Who walks the street
You see that police
Upon his beat
But then the Lord gets ready
You gotta move

You gotta move

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 11:18

Re Smile

Sacré chemin que le tien. Tu n'imagines pas la force que tu démontres. Chapeau bas Smile

Je lis beaucoup de colère dans tes mots. Colère bien légitime ceci dit. Quel est ton rapport au pardon ?

Bonne journée à toi Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Jeu 7 Mai 2015 - 23:10

Merci pour ta visite et ton retour Aimant! C'est encourageant et bienvenu.

Je lis beaucoup de colère dans tes mots. Colère bien légitime ceci dit. Quel est ton rapport au pardon ?
Perception/ressenti très juste, et question bien pertinente et à propos.
J'étais littéralement enragée ces derniers temps tant je m'étais mise en danger. J'ai plongé dans mes eaux profondes seule et sans réserve d'oxygène (j'espèrais illusoirement qu'il y en aurait tout en bas?). J'ai touché mes limites, et ai plusieurs fois douté de pouvoir refaire surface.
Maintenant que je vois un peu plus clair, et que je reprends mon souffle, ma rage de désespoir est redevenue colère latente, émotion saine vu que jusque là, j'étais incapable d'identifier et satisfaire mes besoins vitaux.
J'apprends à m'aimer, prendre soin de moi, me faire ocnfiance dans ms idées et ressentis, et je pense/sens que plus je m'engage sur cette voie, plus ma colère (envers moi-même avant tout, et autrui par état de cause, un rien m'agressait vu l'état fragile/insécure/douloureux dans lequel j'étais en conscience ces derniers temps) s'estompera.
Je devrai trouver le pardon en cheminant sur cette voie.

Plus mes actes seront en accord avec mes convictions, valeurs, exigences, plus l'estime que je me porte fleurira.
Quitter le comportement addictif (toujours issu de ce fond de souffrance) pour opter pour des dépendances saines. Je viens de désamalgamer ces notions cette semaine, et ça me fait grand bien. Ca fait un moment que ça tournicotait. L'Humain est profondément dépendant dans son fonctionnement, dès sa conception, et fondamentalement dans les premières années de sa vie.
La dépendance est un état inhérent à l'Homme. Je n'acceptais pas cela et essayais de me débrouiller toute seule, vu l’environnement toxique dans lequel je me sentais, d'où la mise en place de mon comportement addictif.

Aujourd'hui, en courant, m'est venue l'idée : "Etre libre, c'est choisir les dépendances auxquelles on s'attache". Rien n'est absolu, tout est relatif. Tout est question d'équilibre. Et de conscience, de nos actes et de qui l'on est.

Mes autres réflexions de ces derniers jours (hapto), vu que j'y suis:

Méfiance=Non-vie. Tout est risqué, tout est figé. On n'ose pas, donc on ne vit pas.

Prudence=Vie=Enthousiasme. On ose goûter avec prudence. Si c'est bon, cela mène au plaisir. Si cela n'est pas bon, on se met à l'abri.

Le désir se mature. Si on l'obtient trop vite, on coupe l'élan, la maturation, la satisfaction. (si on remplit tous les besoins d'un nourrisson avant même qu'il ne les ressente et ne les conscientise, comment peut-il savoir qui il est et ce qu'il ressent?)

flower Sur ce, bonne soirée et bon week-end prolongé flower

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Ven 8 Mai 2015 - 7:31


Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Ven 8 Mai 2015 - 13:24



"Beaucoup jugent sans connaître,
Très peu savent,
Les vrais se taisent,
Et les jaloux critiquent sans fondement."

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Sam 9 Mai 2015 - 8:45







Un petit article sur les mandalas et leurs vertus.
Bon samedi à vous!




Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Sam 9 Mai 2015 - 9:44

Extraits d'un article de décembre 2013 sur l'épigénétique et l'héritage traumatique :

"Des expériences menées sur des souris par une équipe de chercheurs de l'université d'Atlanta ont mis en évidence le fait que des événements traumatisants provoquaient des modifications sur l'ADN observé dans leur sperme, et avoir des effets sur le cerveau et le comportement des générations suivantes"

"Précisons également que ce n'est pas véritablement l'ADN qui est modifié, mais la transcription des gènes. Car ce qui impacte le fonctionnement de la cellule, c'est la protéine. On sait qu’un grand nombre de phénomènes qui se situent au niveau du génome interviennent sur la transcription. De telle sorte que le génome fera dire au gène reçu de vos parents des choses différentes de celles qu'on attendait du gène des géniteurs.  C'est ce qu'on appelle l'épigénèse."

"On a découvert il y a une vingtaine d'années ce qui se  produisait : le génome femelle empêchait le gène venant du père de se transcrire, c’est-à-dire d'aller jusqu'à la protéine. C'est ainsi que l'information parentale n'est pas égale ; elle est généralement plus favorable à la transmission des caractères de la mère que de ceux du père."

"Nous sommes influencés culturellement. Mais nous le sommes de multiples façons. Pour cela je vous citerai une autre étude, qui a mis en avant un mécanisme différent mais a abouti à un résultat analogue. Des souris ayant subi une carence alimentaire et ayant été  soumises à un stress apprennent mal. Même bien nourrie, leur progéniture apprend mal, et cela pendant deux générations. Que s’est-il passé ? Les grand-mères mal nourries n’ont pas donné de soins suffisants à la progéniture. De ce fait, cette dernière présente des performances cognitives faibles. Mais ces mêmes souris ne savent pas donner les soins nécessaires aux petits qui, de ce fait également apprennent mal. Linda Crnic, qui fit cette expérience voici trente ans, observa des conséquences des privations et stress infligés à une souris pendant trois générations. Il n’y a pas que les mécanismes génétiques ou épigénétiques qui nous aident à nous souvenir des ancêtres."

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Sam 9 Mai 2015 - 13:55





« Lorsqu’un esprit supérieur entend le Tao,
il le pratique avec zèle.
Lorsqu’un esprit moyen entend le Tao,
tantôt il le conserve, tantôt il le perd.
Lorsqu’un esprit inférieur entend le Tao,
il en rit aux éclats ;
s’il n’en riait pas
le Tao ne serait plus le Tao. »
(Tao-tö-king 41)

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Dim 10 Mai 2015 - 8:57





Now and then I think of when we were together
Like when you said you felt so happy you could die
Told myself that you were right for me
But felt so lonely in your company
But that was love and it's an ache I still remember

You can get addicted to a certain kind of sadness
Like resignation to the end
Always the end
So when we found that we could not make sense
Well you said that we would still be friends
But I'll admit that I was glad that it was over

But you didn't have to cut me off
Make out like it never happened
And that we were nothing
And I don't even need your love
But you treat me like a stranger
And that feels so rough
You didn't have to stoop so low
Have your friends collect your records
And then change your number
I guess that I don't need that though
Now you're just somebody that I used to know

Now and then I think of all the times you screwed me over
But had me believing it was always something that I'd done
And I don't wanna live that way
Reading into every word you say
You said that you could let it go
And I wouldn't catch you hung up on somebody that you used
to know...

Now you're just somebody that I used to know
Somebody
I used to know





In that land across the sea there's a job for you and me
Though our presence there may not be found
We must stay standing there on the battle lines and pray
We must never lay our weapons down
We don't have to be a soldier in a uniform
To be of service over there
While the boys so bravely stand with the weapons made by hand
Let us trust and use the weapon of prayer
Many thousands miles away someone she'd there blood today
With a heart so true and brave they're gone
To a war that's yours and mine let us join the battle line
With a weapon that will save our home
We don't have to be a soldier in a uniform
To be of service over there
While the boys so bravely stand with the weapons made by hand
Let us trust and use the weapon of prayer
And when the planes and tanks and guns have done all that they can do
And the mighty bombs have rained and failed
Still the helpful hand above, on the weapon made of love
And against him none on earth prevail

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Oni le Dim 10 Mai 2015 - 17:48



Un petit Bisous

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Dim 10 Mai 2015 - 21:27

Pour mémo et prise de notes éventuelle dès que possible...


Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum