anipassion.com

Les pervers narcissiques

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Mar 23 Avr 2013 - 23:27

Bonjour à tous et à toutes,

Le terme "pervers narcissiques" est récurrent dans ce forum. Et certains disent que les surdoué-es sont des proies faciles pour eux. OK, soit. Mais je m'interroge, ou plutôt m'étonne!
Comment se fait-il que des zèbres se fassent si facilement avoir?

Je ne juge pas, j'essaie juste de comprendre.

Mais pour ma part, lorsque je rencontre quelqu'un: très vite je capte son fonctionnement, perçois ses limites et suis plus ou moins capable de déterminer le degré de confiance que je puis lui accorder (variable en fonction de l'évolution de la relation, bien sûr!) Et ce, parce que l'instinct et la sensibilité tiennent une grande place dans ma vie; en plus, d'une forte réactivité analytique. Ces caractéristiques n'étonnent personne, puisque nous avons à peu près tous les mêmes, ici. Donc, je suis capable de les voir arriver à des kilomètres, ces PN! Du coup, je ne me fais pas avoir...

Avis...

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Mar 23 Avr 2013 - 23:44

Salut ! Perso, j'ai essayé de m'y mettre à la perversion narcissique, mais je n'arrive pas à accorder suffisamment d'importance aux autres (je pense que je suis juste un enfoiré ^_^) héhé

Déconne à part, certains zèbres se font avoir car ils n'ont pas conscience de leur propre valeur, leur lucidité leur fait d'avantage voir leurs défauts que leurs atouts. J'ai vu beaucoup de personnes souffrant de dépendance affective, bon béh c'est la même mécanique derrière, c'est un transfert. L'estime que l'on ne voit pas chez soi, on la voit chez l'autre, et il s'en suit une idéalisation. Dans le cadre du PN, l'autre en profite pour sceller la relation d'une manière assez malsaine. Dans quel but ? C'est un truc qui m'échappe complètement x_X


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Mar 23 Avr 2013 - 23:50

oui, ça se tient...

J'ai connu quelqu'un de destructeur, beaucoup trop paumé pour être un pervers narcissique mais qui me pompait tout mon fluide vital. slurp! Miam! Grignote
J'étais en très grande demande affective, à ce moment-là. J'ai bien failli y rester! J'ignorais ce que j'étais à ce moment-là.

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Ainaelin le Mer 24 Avr 2013 - 0:10

J'ai plus ou moins la même analyse que Str_ange(r). Concernant le but des narcissiques, mon hypothèse est qu'eux-mêmes ont besoin d'amour, qu'il soit réel ou faussé, voire forcé. Ils ont besoin d'avoir quelqu'un qui les idéalise, car cela leur permet de remonter leur ego blessé. En fait, ils ne sont pas si différents que nous, je pense, mais il y a une grosse différence c'est qu'il ne voient que leur propre besoin, et tant pis pour l'autre.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 0:14

anianka05 a écrit:oui, ça se tient...

J'ai connu quelqu'un de destructeur, beaucoup trop paumé pour être un pervers narcissique mais qui me pompait tout mon fluide vital. slurp! Miam! Grignote
J'étais en très grande demande affective, à ce moment-là. J'ai bien failli y rester! J'ignorais ce que j'étais à ce moment-là.
Bah autant j'arrive à comprendre la dépendance affective, autant j'ai du mal à capter ce principe (qui va être volontairement provoqué) dans des rapports entre individus. Quel intérêt ? Ca ne rapporte rien, ça ne rend pas heureux, ça monopolise tous les centres d'intérêts, pinaise quelle chiasse lol

Le gros problème de la dépendance affective est que ça repose sur un comportement psychotique. La personne n'a pas conscience d'avoir un problème, elle met cela sur le compte de l'amour, de ses aléas, de son conjoint, etc. Ca peut durer des années, et la seule façon de casser les scénarios, c'est de mettre un terme à la relation. Ca ne finit jamais bien.

La personne qui projette son idéal sur l'autre, a besoin de l'autre pour se sentir "complète", pour retrouver l'image qu'elle a d'elle-même. Sauf que l'autre, a besoin de souffler, et il aura envie de prendre du recul. Que se passe-t-il ? On redouble d'effort pour que l'autre ne s'en aille pas, on se dit qu'on a fait un truc de mal, on essaie de combler le vide. Puis dans des situations plus ou moins malsaines, on se verra peut-être devenir jaloux, ou psychoter complètement. La dépression chronique n'est plus très loin... erf.

Fait est que l'amour est censé rendre heureux, pas l'inverse (à moins bien sûr d'un décès ou autre, mais bon...).
Des gens se font prescrire des AD alors qu'ils devraient juste rompre, et réapprendre à se connaître, réapprendre à être libre.

Pour avoir cotoyer des PN, (idem j'ai tendance à bien les repérer ^^), j'ai remarqué qu'il y avait toujours un problème au-delà de ce type de comportement. J'ai vu quelques alcooliques entrer dans des scénarios assez pervers, mais comme j'en ai rien à carrer du social, ça me passe souvent au-dessus ^_^ Mais parfois cela cachait un trouble borderline ("tu m'aimes ou tu me détestes"), en sachant que l'alcool peut également cacher un trouble bipolaire...

albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Mer 24 Avr 2013 - 0:25

C'était un alcoolique et les premiers mois avec lui, je respirais mal quand je n'étais pas dans la même pièce que lui! L'horreur! Mais par-contre contrairement à un PN, il ne m'a jamais donné d'espoir et a plusieurs fois essayé de me faire partir, car il ne voulait pas de relation sérieuse avec moi. (voisin de pallier donc complication!)
Au début c'est moi qui me suis fait mon truc toute seul comme une grande (mais une grande fille fragile, seule et persuadée de ne pas valoir mieux que ce tortionnaire!)

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 0:54

anianka05 a écrit:C'était un alcoolique et les premiers mois avec lui, je respirais mal quand je n'étais pas dans la même pièce que lui! L'horreur! Mais par-contre contrairement à un PN, il ne m'a jamais donné d'espoir et a plusieurs fois essayé de me faire partir, car il ne voulait pas de relation sérieuse avec moi. (voisin de pallier donc complication!)
Au début c'est moi qui me suis fait mon truc toute seul comme une grande (mais une grande fille fragile, seule et persuadée de ne pas valoir mieux que ce tortionnaire!)
Argh. Je me suis un peu douté pour l'alcool (l'addiction la plus commune). L'APN (alcoolo pervers narcissique) n'a pas toujours conscience d'entrer dans des scénarios à la con. Il suffit simplement de rabaisser la personne, ou juste faire des réflexions anodines et ciblées (un classique chez les agressifs-passifs), c'est suffisant pour que l'autre se sente minable et désarçonné. Si son ego est déjà fragile, il y a peu de chance qu'il ou elle mette un terme à cette relation, puisque c'est tout ce qui lui reste dans sa vie. Je peux imaginer le calvaire psychologique que ça peut représenter.

La méthode est la suivante. Il faut mettre son bras droit devant soi, et faire un 180° de son poing droit vers la droite en faisant un arc de cercle (je sais, c'est un peu technique). Il faut lever son doigt le plus long vers le haut, et dire à haute voix (attention) : "Va te faire foutre sale con, je te largue, j'ai rencontré un mec qui n'a pas de problèmes d'érection" ^_^
Et tu te casses !! :-)

Evidemment que tu vaux beaucoup mieux !!! Ce n'est pas toujours évident de savoir le pourquoi du comment, connaître le truc qu'on a pu vivre dans notre enfance et qui va provoquer tel ou tel sentiment en nous, mais on peut toujours le sentir venir et lui dire "non merci vieux, c'est cool d'être passé". Quand on part du principe que nous sommes tous imparfaits, que nous doutons tous, et que l'important c'est de vivre ; il n'y a pas de raison de se dire qu'on ne vaut pas plus qu'un autre.

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Mer 24 Avr 2013 - 1:32

Str_ange(r) a écrit:La méthode est la suivante. Il faut mettre son bras droit devant soi, et faire un 180° de son poing droit vers la droite en faisant un arc de cercle (je sais, c'est un peu technique). Il faut lever son doigt le plus long vers le haut, et dire à haute voix (attention) : "Va te faire foutre sale con, je te largue, j'ai rencontré un mec qui n'a pas de problèmes d'érection" ^_^
Et tu te casses !! :-)
Ah oui je vois ! Une sorte de croisement entre le mawashi geri circulaire et le fulguro-poing, en somme What a Face








Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 9:13

anianka05 a écrit: Comment se fait-il que des zèbres se fassent si facilement avoir?

Parce qu'à la base quand même on les aime.. donc on essaie, on s'évertue à comprendre ce qui a provoqué leur colère et, comme on est zèbre, on y est très sensible et on a le cerveau qui se met à bouillonner, à tourner en boucle sur le "pourquoi" de cette colère qu'on ne comprend pas parce qu'on ne peut pas la comprendre. On s'évertue à mettre du sens sur ce qui n'en a pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 11:36

Bliss a écrit:Ah oui je vois ! Une sorte de croisement entre le mawashi geri circulaire et le fulguro-poing, en somme What a Face
mdrrr
Oui c'est totalement ça =)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Mer 24 Avr 2013 - 13:41

Me concernant, c'était une toute autre relation. Malsaine, très même. Mais pas de PN. Mais je pense que les PN agissent consciemment (sans se dire:" je suis un pervers narcissique! gnark, gnark, gnark!" Twisted Evil ) Mais je pense qu'ils savent très bien ce qu'ils font lorsqu'ils cherchent à manipuler et à dévaloriser.

Donc si j'ai bien compris les réponses de certains: un PN va d'abord cacher sa vraie nature, rendre l'autre amoureux et ensuite agir?

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Mer 24 Avr 2013 - 13:43

Str_nge, faudra m'apprendre à faire des fuguro-poings! Ca peut servir!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Laetitia le Mer 24 Avr 2013 - 13:45

http://wiki.zebras-crossing.org/doku.php?id=articles:manipulateur

Laetitia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1204
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Mer 24 Avr 2013 - 13:48

Merci pour le lien, mais la question n'est pas qu'est-ce qu'un PN? mais pourquoi se fait-on "eu?" Alors qu'on est si "intelligent et si réceptif..." Cool

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Laetitia le Mer 24 Avr 2013 - 13:49

Il y a un paragraphe sur le profil des victimes qui répond plus ou moins à la question

Laetitia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1204
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 16:24

anianka05 a écrit: Donc si j'ai bien compris les réponses de certains: un PN va d'abord cacher sa vraie nature, rendre l'autre amoureux et ensuite agir?

Voilà, tout à fait ! J'ai vu le ON-OFF le lendemain du jour où j'ai emménagé chez lui ! le lendemain, d'un coup ! plus la même personne... tu hallucines.

Car bien sûr, s'il avait été comme ça dès le départ, ben je veux bien être un peu conne mais bon, pas à ce point ! je n'y serais pas allée..


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Jeu 25 Avr 2013 - 0:28

anianka05 a écrit:Me concernant, c'était une toute autre relation. Malsaine, très même. Mais pas de PN. Mais je pense que les PN agissent consciemment (sans se dire:" je suis un pervers narcissique! gnark, gnark, gnark!" Twisted Evil ) Mais je pense qu'ils savent très bien ce qu'ils font lorsqu'ils cherchent à manipuler et à dévaloriser.

Donc si j'ai bien compris les réponses de certains: un PN va d'abord cacher sa vraie nature, rendre l'autre amoureux et ensuite agir?
Un alcoolique boit pour différentes raisons, mais souvent il a une image de lui-même assez désastreuse. Il y a plusieurs issues possibles, soit il va déprimer, soit il va projeter sur les autres. S'il projette, tout le monde va lui paraître minable, et s'il a une compagne, c'est elle qui va prendre. Donc on n'est pas vraiment dans un cas de perversion narcissique "calculée", c'est plus un scénario psychologique où l'on va retrouver ce phénomène. A ce jour, en dehors de la psychopathie (à ne pas confondre avec la sociopathie), je ne comprends pas le cas du pervers narcissique "pur". S'il n'y a pas un diagnostique plus haut, je ne saisis pas du tout ce type de fonctionnement (nul n'est parfait :p). Je n'arrive pas à me foutre dans la tête de ces gens.

anianka05 a écrit:Str_nge, faudra m'apprendre à faire des fuguro-poings! Ca peut servir!
Avec plaisir =) Je ne comprendrais jamais qu'on puisse s'en prendre à une femme, d'autant plus que sans les femmes, le bonheur n'existerait pas sur cette Terre. S'en prendre à plus faible que soi, cela fait partie des nombreuses choses que je ne capterais probablement jamais. Ca me rendrait presque violent ^_^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Jeu 25 Avr 2013 - 14:16


anianka05 a écrit: d'autant plus que sans les femmes, le bonheur n'existerait pas sur cette Terre. [/justify]

Que c'est mignon! ^^

Mais contrairement à toi, je comprends très bien le fonctionnement de ces personnes. Je pense qu'elles sont avant tout insatiables; et qu'elles ont, soit avoir un ego surdimensionné, ce qui implique que "tout leur serait dû et donc la fin justifie les moyens." Et ce quoiqu'il en coûte aux autres. Après tout, nous sommes si inférieurs... Ou au contraire, ils souffrent d'un complexe d'infériorité qu'ils n'acceptent pas. Ils sont jaloux, envieux, ne supportent pas que d'autres aient ce qu'ils n'ont pas. Donc on prend tout ce que peut.
Et comme, ces personnes ont bien compris que ce n'est pas comme ça que ça marche, normalement, on cache son jeu. Ce jeu de cache-cache est d'autant plus palpitant qu'on se rend compte à quel point on est puissant! Le Monde leur appartient et leur tourne autour! C'est jouissif! Et comme beaucoup de gens on pense qu'en écrasant les autres, on s'élève... Quelle erreur!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Jeu 25 Avr 2013 - 14:23

Laetitia: merci pour le lien, effectivement je n'étais pas aller au bout et ça répond plus ou moins à ma question.

Mais ça fait drôle car, je me suis beaucoup reconnue dedans! Hier comme aujourd'hui à une différence près, je suis devenue rancunière avec le temps et surtout les évènements!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Laetitia le Jeu 25 Avr 2013 - 14:27

Ce que tu appelles être rancunière, c'est peut être tout simplement refuser de te laisser blesser, et c'est bien. C'est un moyen de défense, non un défaut.

Laetitia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1204
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Jeu 25 Avr 2013 - 14:33

C'est pas faux. En fait mon pardon est accordé à la seconde où je sais que la personne qui m'a fait du mal, a compris et que je sais qu'elle ne recommencera pas. Par-contre, si malgré sa prise de conscience, je sais qu'elle va persister... grrr! Mais je préfèrerais pardonner qd même, car ça permet un lâcher-prise libérateur. Je voudrais ne pas avoir besoin d'attendre quelque chose de l'autre pour passer à autre chose...

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Laetitia le Jeu 25 Avr 2013 - 14:39

Pardonner n'oblige pas à excuser, oublier ni même à compatir.




Laetitia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1204
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par anianka05 le Jeu 25 Avr 2013 - 15:06

oui je sais

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Stephanieee le Jeu 25 Avr 2013 - 15:23

Les PN sont des psychopathes socialement intégrés. Ils ne ressentent aucune émotion sincère (du moins consciemment). Et le pb est qu'ils sont incapables de répondre à des schémas classiques de deuils, blessures affectives etc... Du coup, ils objetisent l'Autre pour lui renvoyer tout ce qu'ils ne peuvent pas vivre émotionnellement. L'Autre lui sert du punching-ball émotionnel. Imaginez ce que vit un Zèbre, lui qui ressent tout!

Par dessus cela, les PN n'ont pas une bonne estime d'eux-mm (mm s'ils le cachent bien) car ils ont de gros conflits intérieurs à régler (les psys considèrent que les PN deviennent ansi, ou du moins se stabilisent dans cet état, à l'âge de 7/8 ans...). Ils vont donc s'en prendre à des gens qu'ils vont envier, pour les aspirer. Les Z sont des gens souvent brillants, qui dégagent une certaine aura, mais bcp n'en ont pas conscience et doutent (syndrôme de l'imposteur). Les PN les détectent, les séduisent puis font volte-face pour les détruire.

Les PN sont des gens malades mais qui s'ignorent. Ils ne souffrent pas car ils ne ressentent rien et, mm s'ils sont très doués pour jouer les règles sociales, ils n'éprouvent pas d'empathie ou de culpabilité.
Un PN est donc irrécupérable car pour être soigné, il faut être conscient d'être malade... Et là, c'est complètement raté.

J'ai également un grand feeling, et avec moi, ça passe ou ça casse. Et ça casse très vite et très souvent. C'est direct. Ce qui ne m'a pas empêchée de tomber sur un PN. Un homme que je connaissais depuis mon adolescence, ami de la famille, le gendre idéal, tjs prêt à rendre service etc... J'étais sur un nuage. Et puis, qd je suis arrivée dans la région pour le rejoindre : Janus aux deux visages. Et là, j'ai déchanté. Il m'a isolé avant de me sucer mon énergie, mes rêves, ma vie. Je crois que si je serais restée, il m'aurait battu ou m'aurait rendu folle (c'est ce qu'il commençait à faire d'ailleurs).
C'est un psy qui m'a sauvé de là, qui m'a dit que j'avais à faire avec un PN et en démontant toute la toile qu'il avait tissé autour de moi...

On est peut-être intuitif, mais on n'est jms sûr de rien. Les circonstances jouuent bcp aussi. Si j'avais rencontré ce type à un autre moment de ma vie (je venais de me séparer et étais en pleine réflexion personnelle), s'il n'avait pas été un ami de la famille, instinctivement, je ne serais pas allée dans cette histoire.... D'ailleurs, j'ai eu un recul au démarrage, il l'a senti et m'a endormi de belles phrases (mariage, bébé...) que j'avais envie d'entendre...
Alors, chers amis Z, ne jouons pas les fanfarons et ayons conscience que cela peut nous arriver à tous, un jour ou l'autre....

Stephanieee
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 36
Localisation : var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Jeu 25 Avr 2013 - 15:51

anianka05 a écrit:Que c'est mignon! ^^
Mééé heu !! Embarassed
Sans mes amies je serai tout perdu x_x

anianka05 a écrit:Mais contrairement à toi, je comprends très bien le fonctionnement de ces personnes.
Bah s'il s'agit bien de psychopathie (comme l'a écrit Stephanieee plus haut), je saisis beaucoup plus facilement le mode de fonctionnement : très froid, très calculateur, et chaque individu ne représente qu'un pion que l'on peut utiliser comme bon nous semble... Il y a une cohérence.
A la rigueur, je pourrais comprendre le truc dans le milieu professionnel, où l'on voit des mecs sans scrupule. Mais très souvent, c'est juste la peur qui les fait agir de façon très pourrie, et de fait, ils peuvent très facilement être mis "hors jeu". En dehors de cas de figure, si la personne n'est pas amputée de ses émotions, de son empathie, de son "humanité" ; il m'apparait inconcevable qu'on puisse nuire à une personne s'il n'y a pas un pète au casque quelque part (je ne suis pas un adepte du mal absolu ^^).

Stephanieee a écrit:Les PN sont des psychopathes socialement intégrés. Ils ne ressentent aucune émotion sincère (du moins consciemment). Et le pb est qu'ils sont incapables de répondre à des schémas classiques de deuils, blessures affectives etc... Du coup, ils objetisent l'Autre pour lui renvoyer tout ce qu'ils ne peuvent pas vivre émotionnellement. L'Autre lui sert du punching-ball émotionnel. Imaginez ce que vit un Zèbre, lui qui ressent tout!
Là, ça me semble plus censé, mais pourquoi avoir inventé le concept de "perversion narcissique" alors qu'il existait déjà le mot "psychopathe" ? A moins qu'on puisse être psychopathe sans souffrir de perversion narcissique ? Moui, pourquoi pas...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pervers narcissiques

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum