Peur de ce que je suis

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par L'arbre le Ven 27 Fév 2015 - 16:09

"L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner d'excuse."
(Jules Renard)

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Ven 27 Fév 2015 - 16:21

N** de d*** de connexion de ta m*** la *******!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! AHHHHHHHHHHHH merd!!! et merde!!!!


Bon je disais brièvement que dès que je j'affronte je me fais mal plus qu'autre chose. Comme si j'étais déjà en bas disloqué entre les pierre essayant désespérément de me rassembler

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par L'arbre le Ven 27 Fév 2015 - 16:35

essais de trouver des bases solides, ce qu'il t'aide pour te sentir bien, rassemble tous ça et constitue toi une défense plus importante pour être capable de combattre et avancer.

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par Sérendipité le Ven 27 Fév 2015 - 16:42

L'arbre a écrit:essais de trouver des bases solides, ce qu'il t'aide pour te sentir bien, rassemble tous ça et constitue toi une défense plus importante pour être capable de combattre et avancer.
Wahou, serais-tu ma psy cachée ? Elle m'a dit la même chose !
Sommes toute, c'est plus facile à dire qu'à faire... Ne crois-tu pas ?

*Le non-savoir est le fondement de tout, il crée le tout par un acte qu'il répète à chaque instant, il produit ce monde et n'importe quel monde, puisqu'il ne cesse de prendre pour réel ce qui ne l'est pas. Le non-savoir est la gigantesque méprise qui sert de base à toutes nos vérités, le non-savoir est plus et plus puissant que tous les dieux réunis.*
"Emil Michel Cioran "

Ok c'est pas très productif, je sors... Au galop !

Sérendipité
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 35
Localisation : Dans la Ville Rose

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par Aïris le Ven 27 Fév 2015 - 18:27

dodow a écrit:Salut à toi Evilbee,

Oui c'est un peu la conclusion que j'en tire. C'est pourquoi j'ai une appréhension quand à ma manière d'avancer.
J'ai peur de faire comme pas mal de personnes, à savoir tâtonner, réessayer, changer. Aïe mon bas d'laine.
Ça m'angoisse pas mal.

Comme tu as pu le lire, je ne trouve pas mon déclic interne qui me mette sur la bonne voie, à savoir moins voir arrêter de consommer.
Déjà je ne cherche plus à consommer "trop fort" je me contente de produit non transformé (bon c'est déjà pas mal hein)
Je ne sais pas ce qui est ancré si profond et qui m'empêche de "décrocher"

En tout cas merci pour tes conseils, et merci de m'avoir lu

Dodow
Bonjour Dodow,

As-tu déjà envisagé de t'adresser à un médecin addictologue ? il existe des services spécialisés dans la prise en charge et l'accompagnement de personnes souhaitant se libérer de leur addiction.
Le suivi psychologique fait partie de cet accompagnement; il a entre autres pour but d'aider le "patient" à identifier le pourquoi de son addiction ; l'écoute est différente car ce sont des professionnels qualifiés en addictologie, pas forcément des psychiatres stricto sensu.
Cette approche là, plus ciblée mais peut-être moins "violente", sera peut-être plus adaptée à ce que tu recherches. Elle nécessite cependant que tu te sentes prêt à t'investir dans une vraie démarche de sevrage , et c'est alors là que les difficultés se situent ....

Aïris
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 52
Localisation : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par evilbee le Ven 27 Fév 2015 - 18:47

Et souvent tu as des associations d'aide qui sont gratuite ( car je sais ce que le coup financier peut représenter quand on se lance dans notre mieux être ) .

evilbee
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 23/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Ven 27 Fév 2015 - 20:00

Reuh  à tous,


Evilbee, Aïris:
J'ai déjà eu quelques expériences dans le passé concernant une thérapie contre l'addiction.
J'ai fais une bien grosse connerie (vol d'argent) auprès de la mère. (J'ai pas les intérêts en plus c'est déjà ça)
C'est là que les parents ont découvert le poteau rose. Enfin la mère à confirmé les hypothèses du père.

Résultat, suis allé en thérapie de groupe. J'ai fait deux séances et me suis barré.
J'ai essayé de moi même, j'ai tenu 3mois au mieux puis c'était reparti.
J'ai vu une psy (mais alors me souviens plus spé en quoi?) mais j'ai fais qu'une séance et n'y suis pas retourné.

Du coup j'ai arrêter de me mettre le stress et je penais ça comme ça venais : Lorsque je bossais beaucoup j'avais pas le temps, donc peu de conso et lorsque j'étais en repos / week end là c'était le "rattrapage".
Petit constat, d'année ma conso en gr/jour augmente (ça ne redescend jamais).
Là je stabilise entre 3.5-4gr/jour donc pour moi ça me semble raisonnable pour le moment (d'ici que j'ai mon déclic). J'ai par contre arrêté les concentrés en tout genre concernant ce produit.

Du coup j'ai plus trop d'avis sur cette question concrètement. Mais merci de réactiver l'idée.

Après (pendant que j'y pense), j'ai gardé une mauvaise image de la tabacologue lorsque j'ai un tour à l'hôpital. Grosso modo je demandais un patch et j'avais le droit à une soupe moralisatrice et dégradant des consommateurs de ganja. Résultat je lui ai dis ce que je savais et que je croyais concernant le produit. Bon en gros elle est partie un peu précipitemment fumer sa clope!



Mais merci quand même



Dodow


Dernière édition par dodow le Ven 27 Fév 2015 - 20:02, édité 2 fois (Raison : Faut bien signer quand même! et faut pas oublier de citer les personnes concernées)

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Ven 27 Fév 2015 - 20:12

L'Arbre,

C'est pertinent ce que tu dis et j'en ai conscience. Mais à mon sens pour avancer et me créer une base solide je dois éliminer la merde sous l'emplacement des fondations (essaye de construire un building sur un marais. Ben sa s'casse la gueule).
J'ai l'impression d'y être devant ma montagne mais il y a tellement de brouillard que je n'arrive pas à apercevoir où est le chemin pour commencer à la gravir. Du coup j'essaye d'un côté, de l'autre, et je me casse la gueule à chaque fois, retombant à mon foutu point de départ. Ah, cependant oui une chose est sur (et positive si on a le bon point de vue) je sais par où il ne faut pas passer.
Donc j'en viens à me demander si il me faut un meilleur équipement pour ne pas me casser la gueule et "passer en force" (je crois que c'est ce que je j'essaye de faire) ou bien alors est ce que je demande une carte détaillée de la montagne à un guide. Un guide oui, mais quand je regarde autour de moi je ne vois pas de guide de Montagne. J'en vois bien un ou deux avec une grande pancarte "guide de montagne" mais ils ont l'air d'être vêtu d'une combinaison de plongée ou d'un maillot de bain et une planche.
Est-ce que je dois aller vers eux? Moi personnellement non, j'ai pas envie de mourir au fond d'un canyon parce l'un d'eux à voulu faire trempette. Alors oui je sais je devrais regarder autour de moi, mais je ne sais pas ou regarder

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Ven 27 Fév 2015 - 23:01

https://www.youtube.com/watch?v=FPdFZEVkzqo

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Ven 27 Fév 2015 - 23:36

https://www.youtube.com/watch?v=z7VYeH5R9CA

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Ven 27 Fév 2015 - 23:46

https://www.youtube.com/watch?v=qtGjXWp_qgo

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Sam 28 Fév 2015 - 14:18

http://www.youtube.com/watch?v=WLJ2yq-rLLw

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Dim 1 Mar 2015 - 3:19

Bon, c'est mort impossible de fermer l’œil,

les allers retours de la voisine et ses copines en talons hauts dans le couloir de l'immeuble C'EST BON! RAS L'BOL!
nan mais franchement, ça vous arrive à vous aussi des conneries dans ce genre? que des saloperies que vous n'y pouvez rien et qui vous ronge l'existence?
Pourquoi? c'est ce putain d'mot qui revient tout l'temps, POURQUOI bordel?
Pourquoi quand je me décide enfin d'aller acheter mes clopes y a plus mon tabac?
Pourquoi les putains d'portes claques pile quand je vais me coucher?
Pourquoi les autres se satisfont de toutes ces imperfections quotidienne, nuisible pour toute personne censée!!!
pourquoi, pourquoi, pourquoi????
J'ai l'impression qu'un foutu pantin démoniaque s'amuse à me compliquer l'existence!
Au hasard, demain matin madame va se lever à 9h, et qui est-ce qui va se faire réveiller....
Et merde. Na, merde!

Ça va que vous dormez.....

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Dim 1 Mar 2015 - 5:26

En voyant le nom sur la liste des rendez vous il ne pu s'empêcher d'y repenser. Cette vieille blessure au visage ne s'est jamais vraiment cicatrisée.
Les émotions refont surfaces, il se revoit agonisant, humilié.
Ce rendez vous ne sera pas comme les autres.

La semaine défile, ce bon docteur enchaîne ses patients, à la chaîne, méthodiquement, impartiale. Il ne cesse de peaufiner les détails de son dernier rendez vous.
Jeudi, 17h45, la secrétaire enfile sa parka, prend ses clés de voiture dans son sac et s'en va. Il est en fin seul.

"Monsieur Doratti? c'est à vous!"

Il s'efface pour le laisser entrer dans son cabinet. Il ne le dévisage pas, hésitant de savoir si le temps lui permettra de masquer son identité.
D'un geste ferme et lent, il pointe son bras en direction du fond de la salle et il invite Mr Doratti à venir s'installer sur le fauteuil d'opération.
Il s'exécute.
Il éteint son halogène disposé derrière son bureau, puis se dirige vers le fond de la salle. Sa tension interne grimpe, il sent ses palpitations parcourir son corps.

Il allume la lampe scialytique , la pointe en direction de son patient. Il se retourne, ouvre un tiroir et en sort un masque à usage unique. Il l'enfile, se retourne.
"Alors, ouvrez grand la bouche. C'est parfait, merci"
Il se penche, et avance son bras en direction de la bouche de ce cher Mr Doratti. Sa main tremble, il se ressaisit.
"Ne laisse rien paraître" se dit-il.
Il saisit fermement la mâchoire, tourne celle ci légèrement vers la droite.
"hmmm c'est pas géniale votre affaire. Va falloir retirer cette molaire"
Ça y est, il cesse de se repasser en boucle son programme, c'est le moment de l'exécuter.

Il prend une seringue, la remplie d'anesthésiant, mais bien sur, pas n'importe lequel.
Il se retourne, saisit le menton "ne bougez pas" et plante l'aiguille dans le haut de sa carotide
"hmpf! c'est pas à côté là?!" s'exclame t il!
"rassurez vous tout est normal, vous ne ressentirez rien"

Il le relâche, se redresse "bon, attendons que ça agisse"

Très rapidement, Mr Doratti commence à ne plus sentir l'extrémité de ses membres, il sent sa tête lourde, sa perception visuelle est ralentie. Il transpire, cherche de son regard incrédule où se trouve se bon docteur. Il ne le voit pas. Sa langue est paralysée, il ne peut articuler. Il émets de bref gémissements haletants . Il ne peut plus bouger.

Le docteur se retourne de nouveau. Sort un scalpel et le saisit.

Il saisit à pleine main le visage de son patient, se penche, et lui incise les paupières. Ce pauvre Mr Doratti gémit, impuissant.
Il se redresse, pose son scalpel sur la servante et saisi une pince.
Il se place plus proche, afin de mieux voir ce qu'il fait. Il retire les morceaux de chairs et les place dans un petit récipient en inox en forme de haricot.
Il plonge sa pince derrière chaque œils afin d'en sectionner les nerfs optiques.

Il se lève. Il se retourne et repart vers son bureau. Il saisit sa sacoche située en dessous, et sort une boite en métal. Il l'ouvre et saisit son contenu. Une seringue et un sécateur.
Mr Doratti, commençant à trembler aurait semble t il besoin d'un peu d'adrénaline.

Il s'avance vers la chaise, pose le sécateur. Il saisit le bras droit de son patient et plante la seringue dans son bras.
"Voilà qui devrait faire l'affaire!"
Mr Doratti convulse quelque instants dans un gémissement bruyant.

De nouveau conscient, le docteur prend en main son sécateur et sectionne les doigts de Mr Doratti les uns après les autres.
Les effluves de sang  rende le sol collant, maculant ses chaussures. Une odeur chaude et métallique commence à se faire ressentir.
S'en est fini de Mr Doratti

Le docteur, jouissant devant cette scène se met à sourire. cruellement.
Il retire son masque, se dirige vers le lavabos, afin de préparer "laprès".
Il se sèche les mains avec sa petite serviette en coton.
Il se penche pour retirer sa chaussure gauche, l'enlève.
Il se penche pour retirer sa chaussure droite, le téléphone sonne

Je décroche

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par smokin'zeb le Dim 1 Mar 2015 - 11:54

Alors tu as finalement pu faire un bon dodow?

Pour ma part je n'ai jamais réussi à commencer une psychothérapie malgré deux ou trois tentatives quand je me sentais au fond du trou... En ce moment c'est pas la fête, mais je sais par expérience qu'on traverse des phases au cours d'une vie. Et qu'il faut savoir parfois laisser faire le temps... Pas facile, j'en sais quelque chose, et puis chacun a ses spécificités, sa sensibilité, ses traumatismes... Et voir un psy peut sans doute s'avérer utile si on en ressent le besoin, en essayant de travailler sur soi avec la bonne personne.

Je me suis souvent demandé si je n'étais pas schizo, maniacodépressif, autiste, et parfois tout simplement névrosé... Mais ces termes ne sont peut-être que des étiquettes, chacun est singulier, et je préfère me rassurer en me disant que je suis juste différent (on est tous différents, mais certains le sont plus que d'autres il me semble...). Le tout est de savoir l'accepter, de comprendre son fonctionnement et de parvenir à se construire sur cette base.

Finalement, je me demande s'il ne s'agit pas de force, de volonté dans toutes ces questions (spéciale dédicace aux amis de Zarathoustra...) : est-ce que j'ai la force de surmonter les obstacles qui m'empêchent de tracer ma propre voie, de libérer mon potentiel, de vaincre mes peurs, mes doutes et leurs apparitions démoniaques dans mon esprit? De maîtriser mon chaos intérieur pour me transformer et me réaliser?

Pour ce qui concerne les addictions, et bien... La fumette a été longtemps un refuge et une source d'inspiration à la fois. Ça calme les angoisses (ou ça les empire, ça dépend...), ça permet de supporter la solitude (mais ça la renforce souvent également, surtout quand on est introverti), on dort mieux. Et positivement, ça affine et stimule la sensibilité, ça libère l'imagination, donc c'est propice à la création artistique. Le souci c'est qu'on tombe vite dans l'excès et qu'on peut se retrouver coupé des réalités, des autres... J'ai souvent fait des pauses plus ou moins longues, le sport et les changements d'air aidant... Mais j'ai du mal à me modérer, c'est tout ou rien, donc le petit joint du soir c'est pas pour moi, et je préfère complètement arrêter. Après, pour pouvoir arrêter, il faut le sentir, le vouloir, et il n'y a que toi pour faire cela. Ça m'a pris plusieurs années...


smokin'zeb
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 27/02/2015
Localisation : Planète Mars, Kallisté, Hexagone...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par Sérendipité le Dim 1 Mar 2015 - 19:15

dodow a écrit:En voyant le nom sur la liste des rendez vous il ne pu s'empêcher d'y repenser. Cette vieille blessure au visage ne s'est jamais vraiment cicatrisée.
Les émotions refont surfaces, il se revoit agonisant, humilié.
Ce rendez vous ne sera pas comme les autres.

La semaine défile, ce bon docteur enchaîne ses patients, à la chaîne, méthodiquement, impartiale. Il ne cesse de peaufiner les détails de son dernier rendez vous.
Jeudi, 17h45, la secrétaire enfile sa parka, prend ses clés de voiture dans son sac et s'en va. Il est en fin seul.

"Monsieur Doratti? c'est à vous!"

Il s'efface pour le laisser entrer dans son cabinet. Il ne le dévisage pas, hésitant de savoir si le temps lui permettra de masquer son identité.
D'un geste ferme et lent, il pointe son bras en direction du fond de la salle et il invite Mr Doratti à venir s'installer sur le fauteuil d'opération.
Il s'exécute.
Il éteint son halogène disposé derrière son bureau, puis se dirige vers le fond de la salle. Sa tension interne grimpe, il sent ses palpitations parcourir son corps.

Il allume la lampe scialytique , la pointe en direction de son patient. Il se retourne, ouvre un tiroir et en sort un masque à usage unique. Il l'enfile, se retourne.
"Alors, ouvrez grand la bouche. C'est parfait, merci"
Il se penche, et avance son bras en direction de la bouche de ce cher Mr Doratti. Sa main tremble, il se ressaisit.
"Ne laisse rien paraître" se dit-il.
Il saisit fermement la mâchoire, tourne celle ci légèrement vers la droite.
"hmmm c'est pas géniale votre affaire. Va falloir retirer cette molaire"
Ça y est, il cesse de se repasser en boucle son programme, c'est le moment de l'exécuter.

Il prend une seringue, la remplie d'anesthésiant, mais bien sur, pas n'importe lequel.
Il se retourne, saisit le menton "ne bougez pas" et plante l'aiguille dans le haut de sa carotide
"hmpf! c'est pas à côté là?!" s'exclame t il!
"rassurez vous tout est normal, vous ne ressentirez rien"

Il le relâche, se redresse "bon, attendons que ça agisse"

Très rapidement, Mr Doratti commence à ne plus sentir l'extrémité de ses membres, il sent sa tête lourde, sa perception visuelle est ralentie. Il transpire, cherche de son regard incrédule où se trouve se bon docteur. Il ne le voit pas. Sa langue est paralysée, il ne peut articuler. Il émets de bref gémissements haletants . Il ne peut plus bouger.

Le docteur se retourne de nouveau. Sort un scalpel et le saisit.

Il saisit à pleine main le visage de son patient, se penche, et lui incise les paupières. Ce pauvre Mr Doratti gémit, impuissant.
Il se redresse, pose son scalpel sur la servante et saisi une pince.
Il se place plus proche, afin de mieux voir ce qu'il fait. Il retire les morceaux de chairs et les place dans un petit récipient en inox en forme de haricot.
Il plonge sa pince derrière chaque œils afin d'en sectionner les nerfs optiques.

Il se lève. Il se retourne et repart vers son bureau. Il saisit sa sacoche située en dessous, et sort une boite en métal. Il l'ouvre et saisit son contenu. Une seringue et un sécateur.
Mr Doratti, commençant à trembler aurait semble t il besoin d'un peu d'adrénaline.

Il s'avance vers la chaise, pose le sécateur. Il saisit le bras droit de son patient et plante la seringue dans son bras.
"Voilà qui devrait faire l'affaire!"
Mr Doratti convulse quelque instants dans un gémissement bruyant.

De nouveau conscient, le docteur prend en main son sécateur et sectionne les doigts de Mr Doratti les uns après les autres.
Les effluves de sang  rende le sol collant, maculant ses chaussures. Une odeur chaude et métallique commence à se faire ressentir.
S'en est fini de Mr Doratti

Le docteur, jouissant devant cette scène se met à sourire. cruellement.
Il retire son masque, se dirige vers le lavabos, afin de préparer "laprès".
Il se sèche les mains avec sa petite serviette en coton.
Il se penche pour retirer sa chaussure gauche, l'enlève.
Il se penche pour retirer sa chaussure droite, le téléphone sonne

Je décroche

Histoire de mettre de la musique sous cette histoire :

Sérendipité
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 35
Localisation : Dans la Ville Rose

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Dim 1 Mar 2015 - 19:56

:-)

Jadoreuh!

Le texte ramené à une lecture de 3:45 ça le fait. Juste dommage, le dernier thème commence un chouilla trop tard.
En plus j'adore les craquements du tabouret, ça met du piquant :-De

Merki

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par Sérendipité le Dim 1 Mar 2015 - 20:35

Tu peux même l'écrire dans cette version. Ce serait sympa, si t'y mettais ton texte.

Sérendipité
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 35
Localisation : Dans la Ville Rose

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Dim 1 Mar 2015 - 21:18

L'idée est terrible, malheureusement suis nulos en montages de ce genre.
Ta des compétences là d'dans? Ça peut faire l'objet d'un travail (fil rouge) ?

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par guyom zigre doUx le Dim 1 Mar 2015 - 23:09

"Prochain rdv le 16/03 (il part en vacance...), je sais pas si je vais maintenir ce rdv..."

fuir cet homme prehistorique

bon courage et tutti !

bounce

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Dim 1 Mar 2015 - 23:11

Yop,

Préhistorique carrément? aurais tu décelé quelque chose de primitif en lui? (à part ses stylos Mt Blanc^^)

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par guyom zigre doUx le Dim 1 Mar 2015 - 23:18

les hommes préhistoriques avaient au moins le souci d'une auto formation permanente sinon ils mourraient tres tres jeunes ...

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Dim 1 Mar 2015 - 23:23

Oué, autant me faire des frites avec un silex

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par guyom zigre doUx le Dim 1 Mar 2015 - 23:24

l'humour sauvera le monde , oui

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par dodow le Dim 1 Mar 2015 - 23:26

Je crois que c'est ma dernière arme

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de ce que je suis

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum