Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 12:36

Tout à fait d'accord avec toi, je n’apprécierais pas trop de me faire traiter ainsi par un "mal-pensant" lol!
Et oui je me suis encore incrustée dans un de tes fils, tu vas finir par te méfier de moi Pété de rire
Bon je sors.. Je suis dehors

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Sam 20 Avr 2013 - 12:37

depuis environ une semaine je crois K, il aurait surement a dire quelque chose de tres sensé.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 12:45

Darth Lord KΛLŤĤŲ a écrit:Il faut surtout ne pas oublier que nous ne sommes que 2 % de la population. Donc ce n'est pas aux autres de se plier à nous...

Tout à fait!

...et je partage votre agacement!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Ardel le Sam 20 Avr 2013 - 13:19

Moi, j'aime bien Bayadère, parce qu'elle dit ce que je pense, mais elle le dit mieux ^^

En gros, je suis très d'accord à ce qui est dit ici, et je remercie toutes les personnes qui ont ajouté leur pierre à l'édifice, en vrac :

- les 2%de Kalthu : Bianche dit dans sa très belle présentation (récente) que "ce n'est pas la société qui me rejette...loin de là, c'est plutôt moi qui la rejette...". Ben oui, il ne faudrait pas oublier que c'est aux minorités de comprendre la majorité (avec l'aide de cette dernière, bien sur, loin de moi l'idée de dire qu'on doit tout uniformiser sous prétexte que "les autres, ils ont qu'à s'adapter"), et pas à la majorité de se plier à la minorité. On sort un peu du débat initial, mais le "normo-pensant" est parfois un cri de frustration face à l'incompréhension mutuelle (faut pas oublier que s'"ils" "ne vous comprennent pas", vous ne "les" comprenez pas forcément non plus. Le travers étant alors souvent d'enfermer les gens dans des schémas de pensée caricaturaux ... "normalisés", en somme ...)

- les "moldus" de Cilou : je trouve la comparaison très adaptée, quoique "normo-pensant" est beaucoup plus contestable, puisqu'il ne se base sur aucune caractéristique clairement définie (une "norme" à la pensée ? On mesure ça comment ?), alors qu'un moldu, c'est "n'a pas de pouvoir magiques". Par contre, l'association avec une prétendue infériorité, parfois avancée, est commune et tout aussi injustifiée. (Les moldus sont méprisés, mais si les sorciers avaient fait appel aux troupes d'élites du RU, les mangemorts se seraient pris des balles de snipers tirées d'un km et dépassant la vitesse du son, ça m'étonnerait qu'ils aient assez de réflexe pour transplaner avant même d'avoir entendu la détonation. Fin de la parenthèse inutile Smile )
-plein d'autre choses

Et oui, normo pensant, c'est nul !

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par paela le Sam 20 Avr 2013 - 13:25

@Bayadère:
Spoiler:
Grosso modo ( Idea ), un guide est une sorte de modérateur qui s'occupe de la communication plutôt que de l'action, la sanction.

Il faut surtout ne pas oublier que nous ne sommes que 2 % de la population. Donc ce n'est pas aux autres de se plier à nous...

Il n'y a pas vraiment de lutte zèbres VS non-zèbres non plus, en quoi cet argument a-t-il sa place?

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 13:37

@ Paela
donc toi c'est la carotte du zèbre, et les autres, le bâton ? flower


Pour le dernier post... Je pense que l'idée est : nous ne pouvons pas prétendre, en tant que minorité, d'avoir plus le droit d'établir de normes que les autres en ont - et dire ce qui est légitime ou pas.
Pas plus, et non : pas du tout.
En somme : racisme, xénophobie, misogynie, antisémitisme, etc. sont déjà des tares sociales.
Si en plus, on se met à y rajouter le terme de "normo-pensant", nous, les 2% de la population potentiellement concernée pour faire ce genre de distinction à 2 balles (je doute en effet que les gens non-concernés se disent entre eux "tu es normalement intelligent"), ça va finir par être le foutoir et la détestation !

Mais je ne pense pas qu'on veuille dire : nous sommes les 2% opprimés, ou un truc du genre. L'argument est plus unificateur qu'autre chose. "Vivons tous ensemble - peace and love".

(Au rythme ou tourne ce post, je vais finir par mettre Gandhi en avatar Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Au revoir le Sam 20 Avr 2013 - 13:39

Basketball


Dernière édition par Will le Ven 17 Mai 2013 - 14:23, édité 1 fois

Au revoir
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 52
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 101
Localisation : DTC (dans ton cerveau)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 13:41

Je pense que c'est en réponse à ce que l'on peut lire quelques fois, à savoir, c'est aux autres de s'adapter à notre petite personne. Il n'y a bien sûr pas de lutte zèbres VS non-zèbres..et heureusement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par paela le Sam 20 Avr 2013 - 15:11

Ca se tient Smile

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Ainaelin le Sam 20 Avr 2013 - 17:14

Bon, j'arrive après la discussion, et tout ce que j'aurais pu dire a déjà été dit.

Bayadère, j'apprécie beaucoup de tes posts, en tout cas. Et ceci est également l'occasion de féliciter le Seigneur Kalthu pour son idée de Points Kalthu.

Ah si, juste un tout petit truc sur l'histoire des 2% et du fait de se plier. Pour moi, nul n'a à se plier. Disons que je n'aime pas le terme qui sous-entend une soumission. Je préfère dire que, si on veut vivre en société, il faut s'adapter à cette société. Après, je pense que la sociéé (donc la majorité) doit accepter la minorité pour que tout se passe bien. Bref, si vie en société il doit y avoir, c'est à tout le monde d'être tolérant envers l'autre. La vie en société se fonde sur la tolérance envers les différences des autres, tolérance ne signifiant pas "tout accepter" non plus.
Bref, c'est un autre débat si on veut creuser ceci, mais l'idée principale est là.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 17:44

Au contraire, le débat sur la tolérance me semble tout approprié comme suite de ce fil ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Sam 20 Avr 2013 - 21:24

Je regrette infiniment que tu ne sois plus la Bayadere pour une discussion en "live". J'admire la justesse de tes propos.

Que puis je dire face a tout cela?
Tellement de choses mais tout est en vrac dans ma tete, va falloir faire le menage...

Pour commencer, le terme "normo-pensant" agace pas mal alors, comment devrait on appeler les 98% de la population? Les non-zebres? Les non-HQI? Me dites pas que ce serait negatif de leur trouver un nom puisqu'ils vous (j'ignore si je suis HP ou non) ont bien trouve un nom.

Ensuite, c'est ZC qui m'a apprise ce terme, et il y en a qui l'utilise Juste parce qu'ils ne savent pas comment les nommer (comme moi).

Vous avez aussi parler d'adaptation, je pense qu'on devrait s'adapter les uns aux autres. Mais pour cela,la societe doit savoir ce que sont exactement les surdoués. A titre d'exemple, hier je parlais de zebritude a un ami et il m'a dit:" les genies sont tous des fous!"
Remarquez, il ne dit pas les surdoues, mais les genies car dans sa tete, tous les surdoues sont des genies. Et la je lui ai expliqué mais il n'avait pas l'air tres convaincu a la fin.
Je veux dire, la societe nous voit (je dis nous pour calmer les esprits face a ce qui va Suivre) comme etant des gens qui se croient tous permis, comme etant ceux qui detiennent l'intelligence (ce qui n'est pas tout a fait faux d'apres nous, voir spoiler de Kalthu en premiere page). Et croyez moi, ca n'a rien d'agreable de se retrouver face a quelqu'un qui se la pete, voila pourquoi alors parfois, inconsciemment peut etre, ils nous rejettent (je vais devoir continuer avec nous). Et nous, ayant ete maltraites, leur rendons la pareille.
Donc, la prise de conscience devrait se faire des deux cotes pour une adaptation durable.

Je voudrais terminer avec une experience personnelle (Ben, je suis passee a cote du sujet la...)
Quand j'etais enfant, j'ai tres vite compris que j'etais differente (j'ignore la cause, je le precise). Alors au lieu s'attendre que l'es autres s'adaptent a moi et passer ainsi une existence des plus decourageantes, je me suis adaptee a eux. Je ne l'ai pas fait de la maniere la plus intelligente, je le reconnais (mimetisme) mais au moins je l'ai fait et jamais je n'ai eu un air condescandant (enfin, peut etre mais ca n'avait rien a voir avec le QI), je me suis sentie incomprise et frustree, je l'avoue mais je ne regrette jamais de m'etre adaptee a eux.

Et enfin (je termine, c'est promis) je plussoie celui ou celle qui a dit que la facon de penser Vient aussi d'autres facteurs que de l'intelligence. En effet, le fait que je sois une tribale (profil psychogestuel) influe grandement sur ma facon de penser et une tribale et flegmatique pense differemment d'une tribale et colerique, meme s'ils ont exactement le meme QI et quand on Vient ajouter a cela leur profil de je ne sais quoi (le truc des quatres lettres), l'education qu'ils ont recu, leurs experiences perso, leur milieu, leur hormones, etc. Ca fait quelque chose non?

Je termine par dire que je plussoie tes ecrits Bayadere, j'aime bien ta facon de voir les choses et pour ne plus offusquer, j'aimerais sincerement qu'on me conseille quant au comment je dois les nommer.

PS: je suis amateur des parentheses Laughing
PPS: suite a ce qui se passe actuellement sur le forum je tiens a preciser que mon poste est des plus courtois.

Amicalement,

Encre Sombre


Dernière édition par Encre Sombre le Sam 20 Avr 2013 - 21:44, édité 1 fois

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Mag le Sam 20 Avr 2013 - 21:36

Je ne vois pas en quoi le terme "normaux pensant" est inadéquat puisque les tests dont on se réfère pour désigner quantitativement la différence zébrée sont des tests en référence à la norme d'une population Shocked

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par paela le Sam 20 Avr 2013 - 21:49

"normo-pensant" fait plus penser à "personne qui pense comme tout le monde" ==> pas d'originalité ==> péjoratif

c'est mal choisi pour dire "qui a un QI dans la norme" en somme.

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 21:55

Je suis toujours à portée de clavier, Encre sombre ! Very Happy


Pour commencer, appeler les gens les non-zèbres ou les non-HQI, c'est un peu complexe... C'est comme si on leur ôtait une caractéristique, on les privait de quelque chose. On ne va pas me dire que je suis un être non-phallique, je risquerai de mal le prendre - bien que cela soit anatomiquement vrai Wink
Je milite pour une dénomination plus neutre, moins connotée.
On s'est bien trouvé zèbre pour adoucir la dénomination et la connotation de "surdoué", pourquoi ne pas trouver non-plus une jolie métaphore pour ne froisser personne ? (Les gazelles - c'est gracieux, ça gambade ... ou les chevaux, pour leur ressemblance anatomique ? Je n'en sais rien... Un truc joli, en tous cas...)

Confidence pour confidence...
Mes parents me reprochent souvent de me comporter comme si la terre tournait autour de moi. Pas en tant qu'individu, je suis pas narcissique ou quoi que ce soit... Mais j'ai tendance à être très impatiente, très rapidement irritée, très exigeante face aux autres. Je me suis imposé un degré de perfectionnisme tel qu'inconsciemment, je le transfère sur d'autres. Je ramène donc "tout à moi" dans la mesure où j'applique aux autres les critères maladivement hauts que j'ai tendance à m'imposer moi-même. Pas très sain, donc...

J'en oublie les bases élémentaires de la psychologie : l'écoute de l'autre, sa compréhension, sa bienveillance. Je dois apprendre à gérer certaines choses. Il y a un membre de ZC qui a une signature comme celle-ci, sur la bienveillance. Je l'aime bien !

Je n'arrive pas à être mimétique ( ma psy me dit même que je suis une sorte d'extravertie notoire) comme toi, et cela me pose des soucis énormes - je t'envie donc, d'une certaine façon.
Rien qu'hier, je suis sortie en trombe de la classe parce que j'avais raté un DS de chimie orga, et que le prof s'est mis à le corriger devant moi. Le pauvre type ne se rendait pas compte du mal que ça me faisait, c'est un petit jeune encore, un peu lunatique... J'ai presque eu le droit à un rapport d'incident, la merditude absolue pour manquement aux règles élémentaires. Failli, pas eu. Le tout pour une réaction naturelle pour moi, mais finalement, pas la plus reluisante...

Je me rends compte, par exemple, que si je ne ressentais pas tout "plus fort" et n'agissais pas "plus fort" dans certains contextes, cela me faciliterait la vie. Je ne sais pas relativiser, comme le font les autres dans une sorte de sagesse très pragmatique.

S'adapter, ce n'est pas seulement "se plier" à des normes hypocrites et maladives : c'est aussi parfois apprendre des choses saines et utiles dans la vie. Et aussi... Apprendre à apprendre - de tous. Apprendre à apprendre de la vie, tous les jours. C'est vivre, en quelque sorte.

J'ai pratiqué énormément de danse classique, et je sais que l'on peut vraiment apprendre de chacun, des erreurs de chacun, de ses qualités, de ses succès. Encore faut-il prendre le temps, s'armer de patience, et l'observer. C'est une école d'humilité et de recherche d'une grâce absolue, dans laquelle rien n'est jamais idéal. C'est sans doute aussi pour cela que je pense que "l'on" devrait arrêter les ego-trips du style "surdoué = génial". "On", c'est la société, et quelques hurluberlus qui aiment se penser supérieurs aux autres pour manquer le vide abyssal de leurs existences. Le surdoué, c'est juste une personne avec un potentiel intellectuel dans certains domaines précis. Comme un gaucher - qui peut être un joueur de tennis formidable, car atypique et surprenant, s'il s'applique et y travaille. Mais dans la vraie vie, un gaucher écrit aussi bien qu'un droitier - modulo le besoin d'apprendre à positionner sa main sur le papier pour que l'encre ne s'efface pas... Cette Encre Sombre qui est la tienne, aussi !

Je suis sûre que tu arriveras, tôt ou tard, à n'assimiler que ce que tu verras de positif chez les autres. Le mimétisme n'est pas forcément une tare - mais il faut pratiquer un mimétisme sélectif. Parallèlement, tu donneras la place à ce qui mérite d'être exposé, chez toi - et qui n'appartient qu'à toi. Je suis sûre que tu as plein de qualités à dégager des profondeurs, et qui, complétées par les points positifs appris chez les autres, arriveront à constituer un vivier d'une belle couleur, un ensemble brillant avec lequel tu pourras écrire, de ton propre chef, les pages de ta vie.

Cela me fait plaisir d'entendre des membres du forum dire qu'ils sont d'accord avec certaines des choses que j'écris. Ça fait du bien, ça me rassure, et en même temps, ce n'est pas feint... Bref, ça aide à avancer, quand on se remet en question perpétuellement comme j'ai tendance à le faire. ZC - ou comment apprendre à séparer, en soi-même, le bon grain de l'ivraie... Long hug


Dernière édition par Bayadère le Sam 20 Avr 2013 - 22:00, édité 1 fois (Raison : Un peu trop d'erreurs d'orthographe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 20 Avr 2013 - 22:09

Quand je disais que ce n'est pas aux autres de se plier ne signifie pas que nous devons nous nous plier. Juste que - comme Bayadère l'a souligné - le monde ne tourne pas autours de nous et nous n'avons aucune raison de l'exiger.
On vit dans un monde dont on ne s'échappe pas, ce monde à des règles. Comme toutes règles on peut soit les suivre, soit tricher, soit jouer avec soit... Mais elles sont là et il faut faire avec. Donc les discours qui consistent à se mettre comme supérieur (ou alors les autres comme inférieur), ou la bonne blague de voir parmi tous les grands artistes ou scientifiques qu'on admire des zèbres c'est la même chose que de dire normo pensants avec l'idée "ouais mais ils ne pensent pas aussi bien que nous". Bon il ne faut pas oublier que beaucoup utilisent ce terme sans arrière pensée, mais par mimétisme et par simplicité.
En tous cas c'est bien de (re)soulever ce débat très important, car les mots sont rarement neutres.

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 22:13

@ Mag
Je trouve que le terme de normo-pensant a tellement été galvaudé qu'il n'est plus neutre aujourd'hui. Exemple pour exemple... Personne ne dit aujourd'hui d'un noir qu'il est "nègre" - alors que Baudelaire lui-même parlait de son aimée Jeanne Duval comme la "négresse" - avec dévotion et adoration. Le mot n'avait alors pas ce sens repugnant qu'il a, aujourd'hui. Mais imagine que j'appelle ainsi une fille noire dans la rue - c'est le contexte et l'historique du racisme qui font que je n'utiliserai jamais ce terme !

Les mots changent, fluctuent. Ils acquerront des sens que l'on ne leur a pas donné, originellement. Ils désigneront des abominations, ils parleront de tortures ou de folies. On n'y peut rien. Le langage n'est que le miroir de nos préoccupations quotidiennes, de nos peurs, de nos extases. Il sanctionne ou il révèle. C'est le lien aux autres - et en ce sens, quand il risque de devenir délétère ou blessant, il est bon de le signaler et de s'en prémunir.

J'ajouterai enfin que les tests auxquels on se réfère désignent, et se veulent comme des échelons scientifiques (vaste débat, mais ils ont été conçus dans un domaine de sciences). La science a besoin d'étalon, certes. Mais elle n'est, elle aussi, qu'un langage pour évoquer le monde - avec ses particularismes. Dire "normaux pensants" dans un contexte quotidien, c'est comme faire partie de ces gens qui disent "c'est trop hype" pour "c'est à la mode" ou "c'est trop swag" pour - c'est classe. On emprunte des termes à une langue spécifique - sans toujours en connaître la signification. Il faut faire attention à ce genre d'amalgame, alors que tant de mots plus concrets existent ! Et comme des dérives auront toujours lieu, mieux vaut les neutraliser...

Pour te dire l'absurdité de l'image : essaye de mettre en équation le rire spontané d'un enfant. Aura-t-il toujours cette même magie, une fois traduit en plus et en moins ?...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Mowa le Sam 20 Avr 2013 - 22:34

Bouf, le temps de rédiger et vous avez déjà tout dit, et avec trois longueurs d'avance encore... Mais bon, comme je me suis donné la peine de l'écrire, je vous le mets quand même, mon petit pavé redondant.

Je trouve moi aussi le terme "normo-pensant" inadapté, voire injurieux, à double titre: d'abord car il implique, effectivement, un côté normatif péjoratif (ben non, 98% de la population ne peut pas penser "tous pareil", quand même...) , ensuite parce que cette prétendue norme serait celle de la pensée. Or la pensée est un processus qui implique bien d'autres facteurs que la "simple" intelligence mesurée par un test (affects, sens de Soi, croyances, etc.). Rien ne permet donc de dire qu'elle serait plus ou moins "normée" en fonction uniquement du QI

C'est pour cela que je préfère "neurotypique", car on y retrouve bien l'idée de base, qui est qu'il s'agit simplement du mode de fonctionnement neuronal le plus répandu. Sans rien inférer quant à la qualité de la pensée qui en découle. (Pis nouzaut', ben on est des neurAtypiques, voilà tout).

J'aime bien le parallèle avec "moldu", je trouve qu'il résume assez bien tout le dilemme - y compris le mauvais usage qui peut être fait d'un terme qui n'était au départ que descriptif.

Ceci dit, il n'y a aucun besoin d'y avoir recours spécifiquement pour faire étalage de son mépris... Quand on veut, on peut, c'est bien connu.

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 20 Avr 2013 - 22:36

Ben les normo pensant ce sont ceux qui ont un QI de 100 pile poil si on joue avec les termes de toutes façons...

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Mowa le Sam 20 Avr 2013 - 22:53

Si on joue sur les termes, ils sont d'une intelligence normale, pas pour autant normo-pensants. Pensée n'est pas synonyme d'intelligence (et encore moins de "quotient intellectuel", si vraiment on veut pinailler...)

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 20 Avr 2013 - 22:55

en plus

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 23:10

Habituellement j'employais le mot "abrutis" (ex : regarde-moi ces abrutis), mais il est vrai que "normo-pensants" c'est moins insultant Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 23:25

Neurotypique, mouais.
Dans l'idée d'un type purement scientifique, ça passe encore.

Mais je me fais quand même un plaisir perso - je lance un grand concours de la métaphore classe pour ne plus froisser personne à l'avenir.
Un néologisme tout droit bien de chez nous ! Rougit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 20 Avr 2013 - 23:27

les gens

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16881
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 23:29

... Pété de rire
C'est cohérent !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "normo-pensants" - un terme adéquat ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum