Comment vivez-vous vos séparations?

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Comment vivez-vous vos séparations?

Message par imposteur le Lun 22 Oct 2012 - 0:38

Je laisse la question ouverte, je préciserai peut-être mon point de vue plus tard...
imposteur
imposteur

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 1:01

Très mal...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 9:22

Très mal....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 9:52

(


Dernière édition par Théodicée le Lun 18 Fév 2013 - 22:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 19:07

J'évite les parations, donc ça va.

C'est marrant, suite à ta reflexion, j'ai cherché...
Sé-paration.
Pré-paration.

En fait la racine latine je pense est sépa, donc
sépa-ration
prépa-ration
décla-ration
procu-ration
considé-ration

Bref, je regarde ce que veut dire ration...
et je tombe sur ratio...
qui est du domaine du compte du calcul...

sur separatio... action d'être séparé...

Mais séparé de quoi... d'un calcul... Si quelqu'un connait l’étymologie du mot, je suis preneur.

Je m'avance ;
sépa = diviser
ration = les comptes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Lun 22 Oct 2012 - 19:17

Pour vivre en ce moment une période particulièrement dure ou ma relation bat sérieusement de l'aile, pour dire, il nous faut un temps loin l'un de l'autre pour éviter de nous détruire.
Juste ça, cette impression qu'elle s'éloigne, d'être loin d'elle, de la savoir imprécise, doutant ou un truc comme ça, j'en peux plus, je crois mourir.
Je chavire, ma pensée est tout le temps sur elle, j'ai des flashs, son parfum, ses yeux, sa bouche, ça me creuse le ventre, une rage de dent du cœur, cette douleur diffuse, impossible de dormir longtemps, quand je me réveille ça repart, j'ai la tête qui fait que ça.
Alors la séparation, pour l'avoir déjà vécu, un cataclysme, un avant gout de la fin, un de ces moments ou je maudis cette pensée en spirale furieuse, est-il possible de le vivre bien avec une sensibilité extrême?
Bon ça m'a fait du bien d'en lâcher un peu mais tout le monde a compris, mal très très mal même, je me dis c'est la dernière, la prochaine et patati et patata... Tu parles...
Et puis combien de temps il faut pour l'oublier?
Combien de temps cette souffrance?
Un enfer, y a pas...

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par kim meyrink le Lun 22 Oct 2012 - 19:27

les séparations, qu'elles soient amoureuses ou amicales suscitent toujours en moi des pensées très noires. Je me sens abandonnée et toutes mes blessures plus ou moins anciennes se réveillent toute ensemble pour me rappeler tous mes échecs sociaux ou émotionnels passés... Même si c'est stupide j'ai l'impression que je ne serai jamais aimée. Et puis, peu à peu, cela s'estompe et je passe ( plus ou moins) à autre chose.
kim meyrink
kim meyrink

Messages : 118
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : sud de la france

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Lun 22 Oct 2012 - 20:07

Absolument!!
Les blessures anciennes qui se réveillent, avoir l'impression de se retrouver petit face à ses premières blessures, ses premiers démons, oui, oui, ça me le fait aussi!!
Abandonné, perdu, incapable de vivre seul, dépendant affectif...
Et puis plutôt, enfin en ce qui me concerne, avoir l'impression que je ne saurai plus aimer personne d'autre tellement c'est fort. (mais ce que tu dis n'est pas stupide pour autant)
Ceci dit, mon état ne me rend pas très objectif...


Dernière édition par Factotum le Lun 22 Oct 2012 - 20:08, édité 1 fois (Raison : virgule de trop, hop!)

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 20:17

kim meyrink a écrit:les séparations, qu'elles soient amoureuses ou amicales suscitent toujours en moi des pensées très noires. Je me sens abandonnée et toutes mes blessures plus ou moins anciennes se réveillent toute ensemble pour me rappeler tous mes échecs sociaux ou émotionnels passés... Même si c'est stupide j'ai l'impression que je ne serai jamais aimée. Et puis, peu à peu, cela s'estompe et je passe ( plus ou moins) à autre chose.
*
Voilà, tu as tout dit!

et je peux te dire que là, je vois très très bien de quoi il s'agit vu que je viens de ma faire plaquée (après moults promesses et déclarations)...
donc sentiment d'angoisses ENOOORME, anorexigène et tout le bordel.
et oui Factotum, tu le dis très bien; cette sensation d'abandon,cette satanée dépendance affective qui nous enlève notre objectivité, notre libre arbitre,oui c'est un ENFER.
je ne connais pas pire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 20:19

et toi imposteur?
tu les vis comment?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Lun 22 Oct 2012 - 20:43

avrille a écrit:cette satanée dépendance affective qui nous enlève notre objectivité, notre libre arbitre,
C'est le plus dur je crois, perdre sa faculté de prendre du recul, incapacité de réfléchir autrement qu'en bouclage funeste, douleurs réveillées par des souvenirs, avoir la sensation d'être bloqué sur souffrir.
Quelle difficulté d'aller vers le mieux!
Comme si on prenait du plaisir à se rouler dedans

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 20:46

oui,c'est ENORMEMENT d'energie d'aller vers le mieux,quand on se sent lourd comme du plomb, écrasé par nos peurs.
perdre le recul c'est vrai que ça nous fait faire n'importe quoi ( certains n'ont pas de limites, moi j'arrive à peu près à en mettre)
et toi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 20:51

"séparé de quoi...d'un calcul"
Merci de m'avoir fait rire!

Mis en pate a écrit:
J'évite les parations, donc ça va.

C'est marrant, suite à ta reflexion, j'ai cherché...
Sé-paration.
Pré-paration.

En fait la racine latine je pense est sépa, donc
sépa-ration
prépa-ration
décla-ration
procu-ration
considé-ration

Bref, je regarde ce que veut dire ration...
et je tombe sur ratio...
qui est du domaine du compte du calcul...

sur separatio... action d'être séparé...

Mais séparé de quoi... d'un calcul... Si quelqu'un connait l’étymologie du mot, je suis preneur.

Je m'avance ;
sépa = diviser
ration = les comptes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 21:22

Une séparation est une séparation, un au-revoir d'un amour qui fut beau. Je préfère une séparation à la fin ultime...L'être aimé doit partir vers d'autres horizons, qu'il soit heureux.
Une relation arrive à sa mort quand les deux ne peuvent plus y être heureux. Une séparation est une nouvelle chance pour se retrouver.
Je ne dis pas qu'elle est joyeuse à vivre. Le désespoir est immense. Mais dites vous que nous pouvons être heureux en dehors de cette relation. La vie n'est pas finie. Celui ou celle avec qui on ne vit plus va suivre une autre route. Qu'il y soit heureux et que vous trouviez votre propre chemin.
Il est d'autres séparations plus dures à vivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Lun 22 Oct 2012 - 21:56

avrille a écrit:perdre le recul c'est vrai que ça nous fait faire n'importe quoi ( certains n'ont pas de limites, moi j'arrive à peu près à en mettre)
Il est bien là mon problème, l'impression que je n'en ai pas. Ne plus savoir vraiment qui je suis et ce qui est bon pour moi, quelles sont mes limites.
La souffrance est telle que je ne sais pas faire autre chose que la soulager, du genre essayer de revoir l'autre même si je sais qu'il ne faut pas.
En avoir tellement envie que ça me ronge, impossible de voir le demain et la nouvelle chance de me retrouver.
Certes ça vient avec le temps mais pour le moment, dans le feu de l'action, j'en chie.
SoleilSombre a écrit:Une relation arrive à sa mort quand les deux ne peuvent plus y être heureux. Une séparation est une nouvelle chance pour se retrouver.
C'est tellement vrai! Mais j'y arrive tellement pas!! Je veux être avec elle, même si c'est dur, on y arrivera (voilà ça recommence, ça tourne en rond).
Ce que tu dis est tellement juste et pourtant, elle est bien là la difficulté, entendre ça.

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Mar 23 Oct 2012 - 1:51

SoleilSombre,

Je crois comprendre que tu as vécu la perte d'un être cher et tu as raison, il vaut mieux le savoir faire un autre chemin, le plus heureux possible, que de le perdre complètement.
De manière étrange, la confirmation qui me faisait si peur est arrivée ce soir, celle que j'aime me quitte.
Tes mots prennent une dimension émouvantes dans ces circonstances et je te remercie, ils me font l'effet d'un baume, je m'y accroche dans un moment ou le désespoir est immense.
Je lui ai dit "soit heureuse", je pense que la vie n'est pas finie et pleine de surprise, une autre fois peut-être, j'ai mon chemin à trouver, il y a d'autre séparation plus dure à vivre.
Je te remercie donc pour ce partage qui m'aide tellement ce soir, tes mots vont tourner dans mon esprit cette nuit, avec les souvenirs de ces moments merveilleux, mon trésor ces souvenirs.
Comment vivez-vous vos séparation? Comme on peut... Le désespoir est immense mais la vie continue, grâce à quelques mots partagés qui redonnent de l'espoir, à un zèbre qui a pris le temps de nous envoyer un message d'espoir, qui m'aide et me réchauffe, merci SoleilSombre

Je vais essayer de dormir Bouhouhou

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mar 23 Oct 2012 - 11:23

La séparation, je la vis mal mais j'intériorise pour ne pas le faire subir à l'autre, aux autres...C'est toujours une grande source de remises en question...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mar 23 Oct 2012 - 11:49

Factotum,

Je ne sais pas quoi répondre....Cela m'apporte beaucoup d'avoir pu t'aider par quelques mots.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par AlwaysOnTheRun le Mar 23 Oct 2012 - 12:19

Je n'ai eu que peu de séparation, bien que je n'ai pratiquement jamais été seul depuis mes 20 ans...

Tout ce que je peux en dire c'est que l'idée même d'abandonner la personne que pourtant je n'aimais plus m'était impensable jusqu'à ce qu'elle me trahisse. Mais ma loyauté, mon engagement était tels que j'ai survécu plusieurs années en me voilant la face. En réalité on avait pas du tout la même vision du couple. Je suis exclusif et loyal. C'est la puissance de l'electroshock qu'il a fallu qui est impressionante.

Quant à comment je l'ai vécu? très mal, mais j'ai très vite retrouvé une personne avec qui je suis maintenant marié. Le coup de foudre, le vrai. Je ne savais pas vraiment ce que c'était avant. Après il faut apprendre à dompter ses différences pour ne pas que la vie soit trop difficile...

Oui, c'est plutôt sombre, j'en suis désolé.
AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Mar 23 Oct 2012 - 21:33

bonjour,
la séparation pour moi,qu'elle vienne de moi (rarement)ou de l'autre,c'est le même résultat......l'échec .....
mon divorce,bien qu'étant un soulagement pour moi sur le coup,m'a complètement détruite sentimentalement !
toutes mes valeurs,ils les à piétinées (infidèlité,mensonge,profit,etc)
je ne me suis aperçue de sa trahison qu'une fois que j'ai quitté le domicile!
sa charmante (pégoratif bien sûr)à eue la bonne idée de me teléphoner pour me demander si j'étais encore amoureuse de mon mari!(culottée!)
donc je me refugie comme à chaque fois dans un célibat prolongé en étant incapable d'envisager la moindre relation avec qui que ce soit!(en général ça dure un ou deux ans,sauf cette fois où ça fait quatre ans et demi maintenant!et je m'enferme sans plus voir personne car incapable de refaire confiance!donc comment rompre ce cercle infernal?trahison,abandon,pourquoi si peu de gens savent t'ils aimer?
ça devient de plus en plus dur de m'approcher et mes solitudes prolongées n'arrangent rien!
j'aimerais trouver la relation qui me conviendrais mais n'y crois guerre ,je l'espère c'est tout!et j'essaye de passer au dessus de ma peur de la rupture (encore!)trouver ses valeurs chez l'autre,j'ai pas encore connu!


MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mar 23 Oct 2012 - 22:12

Vos histoires me touchent, j'ai mal pour vous.. Et j'ai cru comprendre que beaucoup d'entre vous ne se sentent en effet pas capable de quitter la personne qu'ils aime/aimait. Une loyauté exacerbée, ou la peur du changement, d'une nouvelle vie avec de nouvelles habitudes.. Je ne sais pas, tout ce que je peux en conclure personnellement c'est que j'ai eu la chance ou la mal chance (je n'ai pas encore assez de recul pour décider de ce que furent pour moi les 2 histoires que j'ai vécu).

La première, de 4 mois, puis séparation pour cause de départ à l'étranger. Relation à distance, à 17 ans, c'était pas top mais ça été très dur de sentir au fond de soi que ce ne serait pas possible, néanmoins j'ai pu reprendre le dessus après 1an et demi. J'en conclu aujourd'hui que c'était un beau "premier amour" qui à eu une fin un peu houleuse mais qui est désormais un souvenir pas trop lourd.

La deuxième (et dernière jusqu'à aujourd'hui). Très intense, un zèbre, il me quitte au bout d'un an et demi sans réel motif. Pour ma part une des choses les plus difficile est de se faire une raison lorsqu'il n'y en a pas. Aujourd'hui ça fait presque 6 mois, on se parle toujours (peu mais ON n'a pas envie de se perdre de vue je crois). Je sais que cette histoire restera à jamais spéciale, je suis persuadée que je ne pourrai probablement pas retrouver un tel lien avec une autre personne. C'est ce feeling inexplicable qui nous fait réaliser, ou non, que c'est lui/elle.. A mon plus grand regret, il y a mis fin. Je ne lui en veux pas, il n'a pas voulu me faire de mal.

Aujourd'hui j'ai dit à un camarade que tout ce que je souhaitais c'était d'être seule (ni histoires sérieuses, ni flirts), d'une part parce que mon coeur est en convalescence d'autre part parce que j'ai peur.. Il m'a rétorqué "ça me fait marrer ces gens qui font genre j'ai de l'expérience, et j'ai des principes". Ca n'a fait que consolider mon idée de vouloir rester seule et que mon ex était peut être bien "l'homme de ma vie".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Mar 23 Oct 2012 - 22:30

je comprend bien le fait de mettre "son coeur en convalescence",lui laisser le temps de TOUT digérer,le bon comme le mauvais!
la precipitation à revivre trop rapidement une autre histoire reviens à se jeter sous le premier metro venu parce qu'on à raté le sien!
l'amour que tu as pour cette personne mérite que tu t'y arrete un peu ....attendre que la douleur s'estompe un peu pour tout poser à plat et agir en fonction après!
ce n'est que mon avis!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par AlwaysOnTheRun le Mar 23 Oct 2012 - 22:45

L'important c'est de le partager. Il y a des personnes loyales. Il faut les trouver
AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mar 23 Oct 2012 - 22:58

AlwaysOnTheRun a écrit:L'important c'est de le partager. Il y a des personnes loyales. Il faut les trouver

SI tu cherche tu trouvera pas, si tu cherche le bonheur tu l'aura pas, si tu l'oubli tu le vivra.

( allez c' est parti , je vais me mettre à bosser, rmmmm .. )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Mar 23 Oct 2012 - 23:10

ne rien vouloir ,ne rien attendre,,je suis comme ça ,en dépression!
mais je vais pas rester comme ça éternellement,parce qu'il ne suffit pas d'arreter de chercher pour trouver ,il faut surtout avoir de la chance !
on est pas tous égaux face à l'amour !
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mar 23 Oct 2012 - 23:13

mumu117 a écrit:ne rien vouloir ,ne rien attendre,,je suis comme ça ,en dépression!
mais je vais pas rester comme ça éternellement,parce qu'il ne suffit pas d'arreter de chercher pour trouver ,il faut surtout avoir de la chance !
on est pas tous égaux face à l'amour !

On est pas "face" à l' amour.
Sinon défini amour .

( as tu lu mon dernier msg mumu ?, c 'est un peu embêtant ce système de conversation Neutral )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 18:31

L'important c'est de le partager. Il y a des personnes loyales. Il faut les trouver
Je rigole la... je ne pense pas qu'en amour il y a des personnes loyales.
Je pense même que l'amour n'est pas, que c'est un mythe que l'on nous a mit dans le cerveau pour nous sociabiliser et nous controller dès notre jeune enfance.
Pourquoi j'avance cela, par mon (ou mes) parcours de vie.
Le plus beau geste d'amour que j'ai eu ces derniers temps (sur 6 mois) et un geste purement gratuit réalisé par une personne qui n'avait pas conscience de ce qu'elle faisait.
A côté de cela, je dois gérer le stress d'un divorce (comme bcp ici en fait), et depuis que je vois d'autres personnes avec cette étiquette "libre" sur la tête, je me rends compte du désastre...
Mais j'ai toujours été libre et l'amour m'a plutôt emprisonné.
Par lui j'ai accepté mes beaux-parents, j'ai donné, pardon créé une vie... fais des choses qui ne collaient pas à moi.
Pour au final me retrouver dans un appart "miteux" ou je dois reconstruire un château fort avec de hautes et fortes murailles, des douves et des landes d'herbes couvertes de poix afin de ne plus à l'avenir m’effondrer...
Je me rends compte que l'on fantasme toujours sur l'autre.
On aime une image, rarement un être.
Ma vie amoureuse est une catastrophe et j'en conclue pour ma sauvegarde que l'amour n'existe pas.

Et ce midi une belle blonde m'a dit ; "Tu es socialement quelqu'un d"intéressant"...
Je recommande deux bières et je fais tous pour m'endormir le plus profondément possible.
Qui m'aime me suive...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par AlwaysOnTheRun le Mer 24 Oct 2012 - 18:41

[quote="Mis en pate"]
Je me rends compte que l'on fantasme toujours sur l'autre.
On aime une image, rarement un être.
Ma vie amoureuse est une catastrophe et j'en conclue pour ma sauvegarde que l'amour n'existe pas.

Je l'ai pensé aussi, très fort, il y a quelques années. Mais ma vie suivante me donne envie de croire autre chose. Pour ma sauvegarde aussi. J'imagine que ça te rejoint un peu si j'avance qu'on pourrait considérer que comme dans la plupart des domaines, ici il n'est encore question que de points de vue? Et de réciprocité ou non de ceux-ci?
AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Mer 24 Oct 2012 - 19:49

Je pense même que l'amour n'est pas, que c'est un mythe que l'on nous a mit dans le cerveau pour nous sociabiliser et nous controller dès notre jeune enfance.
Alors là, c'est moi qui rigole. L'amour EST. Et même, c'est la vie. Pourtant je vis la perte d'un, et ça fait mal. Je crois pourtant que l'amour nous pousse à nous sublimer. Par exemple cette histoire de Guillaumet qui pour l'amour des siens à survécu une semaine dans les montagnes réalisant un exploit.
Et puis les animaux n'aiment pas, seul l'humain est capable de ce sentiment inutile, là t'as raison mais dans un sens atavique, l'humain est par l'amour qu'il a pour ses proches.
Du coup, bien sur c'est un phantasme social, mais quel phantasme!! Et puis contrôle, contrôle de quoi? Quel contrôle a-t-on sur des amoureux?
Mais j'ai toujours été libre et l'amour m'a plutôt emprisonné.
Oui mais quelle prison délicieuse! Dis-moi, la solitude n'est pas une prison? Vivre juste pour soi, dans l'accomplissement des ses désirs, une simple mécanique désir/assouvissement qui ne mène, enfin de mon point de vue, qu'à une existence sans sublimation. Être soi oui, dans le contact à l'autre, la recherche de l'échange, et quid de l'échange sans amour?
Je me rends compte que l'on fantasme toujours sur l'autre.
On aime une image, rarement un être.
Bien sur et voilà un travail intéressant, confronter ce phantasme, cette image avec la réalité, subtil ajustement qui permet d'apprendre sur soi, d'évoluer.
Ma vie amoureuse est une catastrophe et j'en conclue pour ma sauvegarde que l'amour n'existe pas.
N'est-ce pas là un aveu? Se sauvegarder d'une remise en question narcissiquement dérangeante? N'est-ce pas là une simple recherche de tranquillité pour un manque de confiance en soi et de fait éviter la critique inhérente à la confrontation à l'autre? Je dis ça dans le cadre du dialogue, pas de critique personnelle et ne présuppose rien de ce que tu es, je prends tes mots pour ce qu'ils sont, pas comme un reflet de ce que tu es, je ne te porte pas une attaque personnelle.
Qui m'aime me suive...
Et toi, tu suis qui?


Dernière édition par Factotum le Mer 24 Oct 2012 - 21:56, édité 1 fois (Raison : Faute d'othographe)

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Mer 24 Oct 2012 - 20:01

là j'avoue que c'est ce qui s'appelle argumenter......
ah l'amour nous fait (par son absence) être trop fiers parfois ,pour se protéger dire des choses ou avoir des comportements inverses à ce que notre coeur veut!logique mais dommage de se mentir en permanence pour se protéger!
l'amour est certes une prison ,et encore......pas sure car on s'y laisse prendre en connaissance de cause!
mais la solitude elle s'impose et n'est pas toujours recherchée!et est au final plus destructrice que l'amour car lui donne des ailes,l'autre donne la mort dans l'ame!
courage à tous les prisonniers!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 21:57

C'est la révolte de la douleur qui parle chez Mis en pate...Après la tempête, la vision du monde change. Ce changement viendra avec le temps.
On aspire tous à l'amour, quelle que soit sa forme...On en rêve tous. Personnellement, un bon gros amour à me rendre bête comme une ado me fait envie Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Mer 24 Oct 2012 - 22:15

Je suis d'accord...
On aspire tous à l'amour, quelle que soit sa forme...
Je me permet de préciser que sans amour il n'y a pas de vie HUMAINE
Je crois que l'amour est le propre de l'Homme et même que l'Histoire s'est faite à travers des histoires d'amours, mais je sors du sujet qui est plutôt la fin de ces amours, au moins dans la relation car je l'aime toujours, elle est bien là ma terrible désespérance, je l'aime et ne peux plus vivre avec elle Bouhouhou


Dernière édition par Factotum le Ven 26 Oct 2012 - 0:10, édité 1 fois

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 22:20

Mince ! Je suis venue enlever mon texte après discussion avec un ami mais le problème est que tu l'as mis en citation et je ne peux pas enlever la citation...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Le Breton Furieux le Mer 24 Oct 2012 - 22:39

.


Dernière édition par Factotum le Ven 26 Oct 2012 - 0:11, édité 1 fois

Le Breton Furieux

Messages : 266
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 57
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 9:14

C'est la révolte de la douleur qui parle chez Mis en pate...Après la tempête, la vision du monde change. Ce changement viendra avec le temps.
On aspire tous à l'amour, quelle que soit sa forme...On en rêve tous. Personnellement, un bon gros amour à me rendre bête comme une ado me fait envie

Oui, c'est exactement vrai.
Cela je ne le nie pas.
La révolte de la douleur.
Et j'ajouterais absurde.
Et comme toi, un bon gros amour d'ado me ferait envie mais avec ma tête d'adulte. Sauf que les amours d'ados sont ceux qui par définition font un jour souffrir. Et que là, niveau douleur, j'en ai ma claque.

Mais oui, c'est cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 9:16

Factotum a écrit:Enlève, j'enlèverai

Ce n'est pas grave Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par John94 le Jeu 25 Oct 2012 - 22:03

Pour ma part, j'accorde une très grande liberté à celle que je définis comme partenaire. Non pas dans le sens ou elle peut me tromper, mais plutôt dans le sens ou elle a le droit de partir à n'importe quel moment, et je dois être adapté.

En fait, je me suis toujours fait laché au moment ou je pensais que ce serais sérieux.

Après la rupture, c'est un moment affreusement douloureux, ou je m'enferme dans mes idées noirs, ou j'écoute de la musique spécialement pour les ruptures (Saez "Quand on perd son amour" et "putain vous m'aurez plus"), ou je chante ces chansons en boucle. D'ailleurs j'ai l'impression que ma voix est plus jolie quand j'ai la gorge nouée.

Sinon, il y a la poésie que je compose quand je suis mal qui est extrêmement cathartique, parce que le récit de la souffrance permet de mieux l’extérioriser, et puis je me dit que j'ai pas tout perdu, j'ai au moins eu un poème.

Après, le temps passe et les désillusions avec, et je repart pour une autre tentative d'épanchement de ma dépendance affective

John94

Messages : 30
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 25
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 22:08

et je dois être adapté
Tu dois être.

un devoir s'il tu lui en donne l existence doit par définition te rendre heureux


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Jeu 25 Oct 2012 - 22:50

ma chanson "déprime sentimentale ".....isabelle boulet "parles moi" écouté en boucle juste avant mon divorce!
du masochisme à l'état pur mais qui nous parle tellement dans notre douleur face à un amour perdu!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Jeu 25 Oct 2012 - 22:53


je me suis emmelé les sabots là!dsl




Dernière édition par mumu117 le Ven 26 Oct 2012 - 1:22, édité 2 fois
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Jeu 25 Oct 2012 - 22:57

je viens de la réecouter car je ne pouvais plus l'entendre
la douleur est toujours là mais différente......toujours violente, mais plus envers la perte de l'homme que j'aimais tant!
plutot la douleur du souvenir de cette douleur!


Dernière édition par mumu117 le Ven 26 Oct 2012 - 7:27, édité 1 fois
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 23:03

La chanson qui me touche dans le creux de mon coeur est My Immortal d'Evanescence...Pourtant le metal et moi, ça fait quatre !
(Je ne sais pas mettre de vidéo sur le forum !)


Dernière édition par SoleilSombre le Jeu 25 Oct 2012 - 23:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Jeu 25 Oct 2012 - 23:07

je ne sais pas faire aussi c'est pourquoi j'ai copie l'adresse du lien!
j'adore évanescence,cette voie qui va au plus profond des tripes!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2012 - 23:13

C'est celle là la dernière qui m'a fait craquer.



Mais la musique est un vecteur. Elle exalte des sentiments.
J'aime la musique.
Oui là me concernant il y a un amour.
J'aime la musique!!!
JE L'AIME.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Jeu 25 Oct 2012 - 23:18

tres belles paroles .......
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par MysticApocalypse le Jeu 25 Oct 2012 - 23:24

SoleilSombre a écrit:La chanson qui me touche dans le creux de mon coeur est My Immortal d'Evanescence...Pourtant le metal et moi, ça fait quatre !
(Je ne sais pas mettre de vidéo sur le forum !)

MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par sentio_49 le Dim 28 Oct 2012 - 11:15

Comme ça :

"J'ai l'impression d'avoir la gueule de bois...c'est étrange comme sensation. Je serai bien infouttue de dire si c'est spécifiquement lui ou l'atterrissage forcé avant d'avoir atteint la destination de vacances. Vous savez ce si beau séjour sous les tropiques, en all inclusive, que j'avais commandé un certain 14 juillet...peut-être que le père Noël était trop occupé à préparer son one man show annuel pour lever le sourcil broussailleux sur mon cas. Remarquez, on a pas idée de commander des cadeaux avant l'heure ! J'ai toujours eu une sainte horreur d'écouter les flonflons de la liesse populaire mais peut-être que leur "il y a un temps pour tout - y compris pour passer les commandes au Super Padre à rennes -" doit avoir une fonction.
M'en fous de toutes façons, je n'aime pas écouter les autres, enfin si, mais pas leur sale habitude de mettre des murs, des barrières, des limites de partout.
J'ai l'humeur gris souris...j'aurai pu dire rat, mais un rat c'est énorme et moi, là, j'ai juste envie d'être minuscule. Blottie dans des bras rassurants, au fond d'une méridienne, avec un plaid au design scandinave sur le corps, un bol de thé fumant sur la table basse, de la pluie dehors - au moins, la météo serait assortie à mon humeur, là il fait un soleil magnifique, c'en est indécent -. Je regarderai, sans le voir, le monde au travers de ma fenêtre, l'esprit absorbé par je ne sais quoi. D'ailleurs lui même n'en saurai rien : je dois avoir une option "off" quelque part sous le boitier de mon câblage...c'est fou comme parfois sans le vouloir, la transmission se coupe nette. Je peux rester des heures à regarder l'invisible sans qu'il ne se passe rien, comme si je m'étais absentée de moi-même. Je m'imagine avec un écriteau sur le front "Partie chercher du pain, je reviens".

Je me suis saoulée d'images de compositions d'un futur digne d'un film américain où tout le monde chante, rit et joue autour d'un BBQ Weber et soudain..."Heu, la miss, on a pas les crédits pour faire le film". Je reste clouée sur place, la bouche bée, les yeux écarquillés, et tous les grands plans qui se cassent comme une vitre qu'on explose. Y a des débris de partout, je ne comprends pas tout. Comment ça on a pas les crédits ? J'étais pourtant si sûre...j'avais juste oublié de vérifier auprès des financiers si tout était ok pour eux avant de commencer à acheter caméra et bobine, éclairage et décor.

Lui avec ses yeux bleus azur, ses bras si rassurants, son corps si adapté...sa main chaude sur mon front et soudain, tout un univers qui s'apaisait en moi. Je lui aurai décroché la lune s'il me l'avait demandé. Ou bâtit un château rien que pour lui. Ou les 2. J'aurai pu mettre la lune dans le fond du décor du château. Faut croire que certains hommes n'aiment pas les bricoleuses...tu parles d'une "bricoleuse"...lui qui disait qu'il allait m'arriver des bricoles quand je le cherchais...et qui aimait tant que je le "bricole"...bricoleuse de mes 2 oui !
Que s'est-il passé ?
Moi qui ait tant besoin de donner du sens, que s'est-il passé ?
Je l'ai peut-être saoulé avec mon amour, mon BBQ Weber en 3D avec scènes de famille heureuse et joyeuse, des ballons de toutes le couleurs, des rôles trop bien définis. Il faudrait peut-être que j'arrête de vivre dans un roman.
Dans cette histoire, me suis coupée l'index avec le bord de la page suivante.

J'ai l'humeur gris souris, mais ça ne dure qu'un temps. Je connais les avantages de l'impermanence. N'empêche que j'en ferai bien l'économie.
C'est de ses bras rassurants dont j'ai besoin. De son sourire, de son odeur, de sa voix, de son rire, de son esprit, de sa chaleur...de son jeu à la con et que j'adore, où il faut trouver les chansons en 20 secondes et lui griller la réponse au dernier moment. De refaire le monde avec un bon vin rouge, fermer les yeux ensemble sur la même sensation gustative, ne pas avoir peur de jouer de la guitare imaginaire, danser dans le salon sous un déluge de décibels...le masser de la tête aux pieds, l'aimer avec mon corps, lui donner mon âme lorsqu'il me possède...
J'ai envie de pleurer, je me trouve tellement conne. Il y a des gens allergiques au bonheur, j'aurai peut-être du lui donner un anti-histaminique."
sentio_49
sentio_49

Messages : 22
Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par rebirth le Dim 28 Oct 2012 - 18:52

Comme une mort intérieure. L'impression que c'était l'autre qui faisait battre notre coeur. L'impression aussi que c'est moi qui ai tout fait foiré. Je cherche désespérément des moyens de le faire revenir vers moi, mais je ne trouve rien. L'impression d'être seule sans arrêts, même si la pièce est vide. Quelques moments où je me voile la face et où j'ai l'impression que ça va. C'est encore pire après. Je remets tout en cause. Je dors pour ne penser à rien et rêve de tout ce qu'on a vécu. Je l'imagine sans cesse arriver à l'endroit où je suis et me dire qu'on recommence tout. Je sais que ce n'est pas possible. Et pourtant, j'y pense quand même, je sais que ça me fait plus de mal qu'autre chose et pourtant rien n'y fait. Il est dans dans chacune de mes respirations, dans chacun de mes battements de coeur...

rebirth

Messages : 1
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par follofficielle le Lun 29 Oct 2012 - 8:42

Juste une page qui se tourne au bon moment.
Voila comment je prend ma séparation.
Juste envie de me protéger et surtout protéger ma fille.
Cette foi je n'irais pas le repêcher.
Entre l'amour et la vie, je choisi la vie.
mais je refume (15ans d'abstinence), je dors mal, je ne mange que des fruits secs...
C'est l'orage.
Le beau temps reviendra, ce lien fusionnel destructeur sera enfin rompu.
J'ai des projets, seule.
Ouf
follofficielle
follofficielle

Messages : 692
Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 60
Localisation : lyon

http://nathirouve.fr

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par AlwaysOnTheRun le Lun 29 Oct 2012 - 11:42

Voici une chanson qui résume pour moi assez bien un ressenti indicible bien souvent... Une souffrance avec ou sans... Bref à voir, le clip également est évocateur.


AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum