Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Oxy le Sam 4 Mai 2013 - 22:37

Je suis nouvelle et j'ai arpenté le site tout l'après-midi... Pas tout vu pas tout lu... survolé, probable... Mais,
Je me découvre, re-découvre dans beaucoup de post, de topic, mais me rends compte que le sujet de la sexualité n'est pas été abordé.
La vie de couple, la famille, les relations avec autrui mais que faite vous du sexe, comment le vivez-vous ?

Je suis encore peut-être un peu jeune et du coup recherche trop de réponse à mes incompréhension et je tourne un peu autour du sujet... je n'en rends compte... désolée...

Voilà mon exemple, et certainement un dévoilement de mes sensations mais quand je suis avec un homme dans une relation sérieuse (j'insiste sur ce mot), je ne sais pas arrêter mon cerveau et de se fait le plaisir est difficile à atteindre. Comment prendre du plaisir alors que notre tête veut gérer et guider tout nos pas / nos gestes ? J'arrive même à pensée à la cafetière qui est restée allumer... Non que je "n'aime" pas la personne avec qui je suis mais...

Alors que dans une relation éphémère, j'ai "l'impression" à certain moment d'atteindre un certain niveau du lacher-prise. Comment expliquer ? qu'une simple étreinte avec un presque inconnu permette de mieux vivre cet acte qui n'est au final pas annodin si on désire avoir une relation avec quelqu'un..

J'ai eu dernièrement une relation où je ne sais par qu'elle magie, je ne pensais plus (ou peu) et laissais aller mon corps, mes mains... et c'était incroyable, surréaliste, irréel presque / énergisant !!!
Mais malheureusement, celle-ci n'a pas duré assez longtemps pour que je puisse trouver un sens à tout cela...

Merci de m'avoir lu et de partager
Oxy
Oxy

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par anianka05 le Sam 4 Mai 2013 - 22:44

Il y a un sujet sur l'orgasme des femmes zèbres. Je sais plus où exactement...

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Oxy le Sam 4 Mai 2013 - 22:47

Je ne parle pas spécialement de l'orgasme en lui même mais de l'acte.

Mais merci je vais y jeté un oeil
Oxy
Oxy

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Invité le Dim 5 Mai 2013 - 20:31

Il y a aussi un sujet sur le sexe Smile

Qui en résumé, énonce : le zèbre a besoin d'amour pour faire l'amour.
Ou d'un feeling vraiment particulier, du genre électrique (un peu celui que tu as vécu).
Une osmose.

Pour le lâcher-prise, chez moi c'est assez naturel... sauf quand je n'ai pas suffisamment confiance.
Et toi, à quoi tu penses ? (car ce que tu penses en dit long sur ce qui t'empêche de te lâcher)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par hellwill le Lun 13 Mai 2013 - 15:45

Il est mignon ce topic, allez je squatte ! Popcorn
hellwill
hellwill

Messages : 372
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 38
Localisation : Ville d'avray

http://www.neryavanta.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Hobbes le Lun 13 Mai 2013 - 17:13

On pourrait reformuler il me semble ton message par "quand je marche sur une planche de 10cm de large à 30cm du sol, tout va bien. Si je mets cette même planche à 10 mètres du sol, je panique, je tremble et je n'y arrive plus".

Mis autrement, on ne peut pas être attaché, faire attention à quelque chose, et en être détaché et insouciant en même temps. Avoir des attentes - de vie de couple, de consrtuction, de fidélité, de bonheur, de partage - sans en avoir. On désire aussi plus souvent ce qu'on n'a pas.

Donc oui, prendre son pied avec un inconnu qu'on se moque de ne pas revoir peut être plus facile, parce qu'on ne craint justement pas de le décevoir, ou de se dire qu'il a tout sauf ça. Etre un peu égoiste dans le sexe aide aussi (j'ai bien dit "un peu !", pas exclusivement). A trop vouloir bien faire pour leur partenaire, des amants en perdent leurs envie, leur flamme torride. La vrai difficulté est de (re)trouver ça dans un couple. Allier mère et amante. Amie et sex friend. Désir et possession. Rivalité et confiance.

Je ne sais pas quelle est la clé. C'est entre lâcher et accepter que c'est comme ça j'imagine. Non, personne ne vit 40 ans de mariage comme la passion de deux amants la première semaine...
Hobbes
Hobbes

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Arkhèss le Lun 13 Mai 2013 - 19:04

Un Jedi doit avoir l’engagement le plus profond, l’esprit le plus sérieux. Celui-ci depuis très longtemps je l’observe et toute sa vie, il a regardé vers l’avenir, vers l’horizon. Jamais l’esprit là ou il était, hum! A ce qu’il faisait. - Yoda
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Lilou7777777 le Mar 14 Mai 2013 - 9:56

L'homme que tu "aimes", ne te fait peut-être pas assez vibrer et être en confiance au point de te lâcher... ?
Peut-être ressens-tu qu'il ne te devine pas assez?

Je dis ça, je ne dis rien....

Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par claudealain777 le Mer 15 Mai 2013 - 9:54

Merci à Oxy d'avoir partagé ce sujet, qui m'interpelle...
Je n'ai pas envie de faire sortir le fil de discussion de sa trajectoire, mais j'ai envie de changer très légèrement d'angle d'attaque, sans pour autant commencer un nouveau sujet de discussion.
Je ne sais pas comment la première fois s'est passée pour vous. Moi, je m'en faisais toute une fête. La découverte d'un monde, d'une nouvelle exo planète, la pierre phylosophale, le Graal enfin conquis.
Et puis... Cette pensée idiote, juste après.
"Ce n'est donc que ça..."
Depuis, cette impression me poursuit. Le besoin d'absolu, qui n'est ancré dans aucune réalité. Si on ne peut pas réinventer la roue, je ne pense pas que l'on puisse réinventer le sexe non plus.
Pour être clair, je ne couche qu'avec des personnes que j'aime (et déjà, cela me fait mal que j'aie eu plusieurs relations). Donc c'est super, mais cette impression gâche un peu la fête...
D'autres ont ce problème? Comment surmontent-ils cela? Une solution pour laisser tomber ce besoin d'absolu à ce niveau-là?
Je sais bien que de freiner son besoin d'absolu est un problème récurent (du moins chez moi) et pas seulement sur ce sujet-là...

claudealain777

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 56
Localisation : Lausanne - Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Invité le Mer 15 Mai 2013 - 10:21

La majorité des premières fois je crois que tout le monde finit par se dire "ah bon? c'est que ça en fait?".
Le truc c'est que... ^^ ça se travaille.

Et les plus doués ne sont quand même pas experts quand ils commencent, c'est comme la musique, faut un peu de pratique.

De même, il faut aussi apprendre à connaitre le partenaire avec qui on le fait. Les gens qui nous correspondent étant souvent zèbres, ils sont plus complexes et nous ne partons pas d'une idée de plaisir purement égoïste quand on aime la personne avec qui on couche.
Donc il y a plus de données que quand tu prends ton pied avec un inconnu dont tu te fiches éperdument.
(Ceci dit pour moi c'est pas plus agréable.)

Le besoin d'absolu... il ne me quitte jamais.
Mais ce cerveau ne s'arrête jamais non plus, alors je choisis des partenaires avec qui je peux partager la multitude de pensées que j'ai, du moins sur le plan concret dans ces moments puisque pour moi c'est un tout.

Cependant je dois bien avouer... que mes phases de célibat sont de plus en plus longues.
Les gens qui répondent à mes exigences, rien que sur le plan sexuel, sont très peu nombreux.

A croire qu'on soit condamnés à être seuls. -_- misère...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Hobbes le Mer 15 Mai 2013 - 11:05

claudealain777 a écrit:Et puis... Cette pensée idiote, juste après.
"Ce n'est donc que ça..."
Ma première fois était bien. Pas topissime, mais bien. Avec une femme que j'aimais, que je connaissais depuis longtemps, avec qui je sortais depuis un moment, et avec qui j'ai vécu une belle histoire.

Mais la "pierre philosophale", je l'ai découverte plus tard, quasi par accident, avec me deuxième partenaire. J'ai vécu des choses incroyables; sensation de lévitation, de désincarnation, de grand tout cosmique, de temps qui s'arrête, de limite entre vie et petite mort, proche d'une NDE... bref ce genre de truc que je classais vite dans les élucubrations de hippies sous exta auparavant. Mais la frustration est venue alors d'ailleurs, parce que ça ne venait de loin pas à chaque fois, et encore moins sur commande. Et si j'ai eu des expériences et relations très agréables depuis, je n'ai plus jamais revécu ça. Elle non plus d'ailleurs. On ne comprend pas pourquoi, ni elle ni moi. On vit bien "sans" depuis, mais tout de même avec ce sentiment qu'un "autre monde" existe quelque part, qu'on l'a visité furtivement, mais qu'on ne serait pas contre le fait de connaitre la route qui y amène ou qu'on nous en donne la clé.
Hobbes
Hobbes

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Invité le Mer 15 Mai 2013 - 11:10

Moi les expériences mystiques sexuelles, ça m'arrive avec des gens avec j'identifie que je "vibre" au même niveau. ^^

C'est une histoire d'énergie.
Enfin c'est comme ça que moi je le comprends.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Lilou7777777 le Mer 15 Mai 2013 - 11:53

Hobbes a écrit:
claudealain777 a écrit:Et puis... Cette pensée idiote, juste après.
"Ce n'est donc que ça..."
Ma première fois était bien. Pas topissime, mais bien. Avec une femme que j'aimais, que je connaissais depuis longtemps, avec qui je sortais depuis un moment, et avec qui j'ai vécu une belle histoire.

Mais la "pierre philosophale", je l'ai découverte plus tard, quasi par accident, avec me deuxième partenaire. J'ai vécu des choses incroyables; sensation de lévitation, de désincarnation, de grand tout cosmique, de temps qui s'arrête, de limite entre vie et petite mort, proche d'une NDE... bref ce genre de truc que je classais vite dans les élucubrations de hippies sous exta auparavant. Mais la frustration est venue alors d'ailleurs, parce que ça ne venait de loin pas à chaque fois, et encore moins sur commande. Et si j'ai eu des expériences et relations très agréables depuis, je n'ai plus jamais revécu ça. Elle non plus d'ailleurs. On ne comprend pas pourquoi, ni elle ni moi. On vit bien "sans" depuis, mais tout de même avec ce sentiment qu'un "autre monde" existe quelque part, qu'on l'a visité furtivement, mais qu'on ne serait pas contre le fait de connaitre la route qui y amène ou qu'on nous en donne la clé.

Pourquoi ne continuez vous pas à "creuser" ensemble ???
J'envie votre expérience !! Very Happy
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Damon44 le Mer 15 Mai 2013 - 11:57

La question du "lâcher-prise est centrale". En ce qui me concerne, lorsque je fais l'amour, j'ai besoin de créer une ambiance afin d'être dans le présent. Je mets un cd que j'aime et que pourrait aimer ma partenaire. J'allume une bougie. En quelque sorte, j'ai besoin de sacraliser l'acte, qu'il soit entouré d'un cérémonial. Cela m'aide beaucoup a me sentir bien et profiter des délices de l'amour.
Damon44
Damon44

Messages : 149
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 41
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Lilou7777777 le Mer 15 Mai 2013 - 12:03

claudealain777 a écrit:Merci à Oxy d'avoir partagé ce sujet, qui m'interpelle...
Je n'ai pas envie de faire sortir le fil de discussion de sa trajectoire, mais j'ai envie de changer très légèrement d'angle d'attaque, sans pour autant commencer un nouveau sujet de discussion.
Je ne sais pas comment la première fois s'est passée pour vous. Moi, je m'en faisais toute une fête. La découverte d'un monde, d'une nouvelle exo planète, la pierre phylosophale, le Graal enfin conquis.
Et puis... Cette pensée idiote, juste après.
"Ce n'est donc que ça..."
Depuis, cette impression me poursuit. Le besoin d'absolu, qui n'est ancré dans aucune réalité. Si on ne peut pas réinventer la roue, je ne pense pas que l'on puisse réinventer le sexe non plus.
Pour être clair, je ne couche qu'avec des personnes que j'aime (et déjà, cela me fait mal que j'aie eu plusieurs relations). Donc c'est super, mais cette impression gâche un peu la fête...
D'autres ont ce problème? Comment surmontent-ils cela? Une solution pour laisser tomber ce besoin d'absolu à ce niveau-là?
Je sais bien que de freiner son besoin d'absolu est un problème récurent (du moins chez moi) et pas seulement sur ce sujet-là...

Je dirai spontanément (sans jugement aucun), "ce n'est que ça" parce que tu "couches" avec des personnes que tu aimes.
En fait, si tu fais l'Amour avec une personne que tu aimes, ce ne sera pas que ça !! Toute la subtilité est là. Tu suis? Wink
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Hobbes le Mer 15 Mai 2013 - 13:44

Lilou7777777 a écrit:Pourquoi ne continuez vous pas à "creuser" ensemble ???
J'envie votre expérience !! Very Happy
Le sexe n'est pas tout. Quoi que, si on avait atteint ça à chaque fois, peut-être qu'on aurrait réfléchi à deux fois avant de se séparer Wink Et si on avait su qu'on allait pas retrouver ça aussi facilement avec quelqu'un d'autre, encore plus. Laughing

Je ne desespère pas cela dit que ça arrive à nouveau (avec une autre, je précise).

Et pour amener un autre témoignage, si le sexe attentionné massage-bougies-encent-musique-carresses-suite-royale-champagne-balledaquin est en général meilleur que tirer un coup vite fait le samedi soir après le film, se prendre comme des sauvages dans une cabine d'essayage en 5min peut aussi être super bon pour les deux. C'est une autre forme de "lâcher prise" que de savoir lâcher le "sexuellement correct".
Hobbes
Hobbes

Messages : 128
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Lilou7777777 le Mer 15 Mai 2013 - 17:10

oui
et
oui
Very Happy
Lilou7777777
Lilou7777777

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Oxy le Lun 3 Juin 2013 - 20:01

Bonjour à tous,

Désolée, j'avais un petit besoin de prendre le large ... Je vous remercie tous pour vos partages et j'ai quelques envies de rebondir... Donc comme dirait un ami, je vais essayer d'ouvrir les vannes...

Hobbes a écrit:On pourrait reformuler il me semble ton message par "quand je marche sur une planche de 10cm de large à 30cm du sol, tout va bien. Si je mets cette même planche à 10 mètres du sol, je panique, je tremble et je n'y arrive plus"....

C'est bizarre Hobbes, j'aurais dit l'inverse, mais au final, je me rends compte que ta vision n'est pas mal non plus, il suffit de savoir regarder du bon côté... Je fais les choix = confiance... dans une relation sérieuse, même si la confiance est là (pardon, je reformule) même si on pense que la confiance est là ... Elle n'y est pas toujours suffisamment pour qu'on puisse réellement profiter du moment partagé.

claudealain777 a écrit:Merci à Oxy d'avoir partagé ce sujet, qui m'interpelle..."

De rien Claudealain... Je suis désolée de m'être absentée aussi longtemps et de ne pas avoir pu réellement échanger avec vous...

claudealain777 a écrit:Je ne sais pas comment la première fois s'est passée pour vous...."

Je ne suis certainement pas la mieux placée pour répondre à ton questionnement et je ne pense pas que ce soit une dérive du sujet... Se fut même une longue bataille pour moi et j'ai souvent pensé que mes soucis liés aux sexes étaient en grande parti dû à "ma" première fois...

Une longue histoire mais pour résumer, je me rends compte que j'ai encore du mal à en parler (à l’écrire) pourtant j'ai réussi il y a peu à communiquer aisément sur le sujet.
Donc, pour résumer ma première fois, je ne l'ai pas choisi et pourtant c'était avec mon petit ami de l'époque... Trop jeune, j'ai pas réussi à affirmer mon Non et ça c'est très mal passé vu qu'il n'était ni doux ni "attentionné" (ce n'est pas le bon mot mais je n'en ai pas d'autre en tête, comment peut-on être attentionné quand on force l’autre à faire ce qu’il ne veut pas)....
Donc, la confiance,… oui, j’ai un monumental problème avec… Je pensais qu’avec le temps ce problème se règlerait mais me rends compte en vous lisant et en ayant lu d’autre topic (comme : Et l'orgasme des filles surdouées ?, désolée messieurs), que au final il n’y a pas que ça… Et franchement, ça fait du bien de le savoir !!! ;-)

Petiteperlegrognonne a écrit: A croire qu'on soit condamnés à être seuls. -_- misère...

J’en arrive de plus en plus à la même conclusion que toi. Et même si j’en arrive à apprécier ma vie de célibataire… Je me rends compte que je me surcharge d’activité pour ne pas me retrouver seule en face à face avec mes quatre murs. Je me prends à rêver que la vie à deux n’est pas si mal que ça…Mais en même temps faire rentrer quelqu’un dans cet espace qui est mien… Lui ouvrir la porte de mon être… Je n’y arrive pas non plus.

Puis, avec le temps, je commence à avoir une vision de « à deux » totalement différente des mœurs inculquées par notre société. Je ne me vois plus vivre avec quelqu’un… Et il est difficile d’expliquer à votre cher et tendre que vous ne voulais pas vivre à deux dans le même chez vous sans froisser son petit égaux mais que s’il prend l’appart à côté du votre vous seriez aux anges… « - Pourquoi payer deux loyers… - Bin comment dire… pour me garder… » Je ne m’imagine vraiment pas dire ce genre de chose mais je le ferai certainement la prochaine fois que je rencontrerai quelqu’un qui me donne envie de construire un bout de route avec…
Par contre, je tiens à préciser, tout ça dans la fidélité… Je n’imagine pas une relation sans fidélité…

Un jour, Petiteperlegrognonne, un jour… Les rêves et l’espoir font vivre…


Hobbes a écrit:Mais la "pierre philosophale", je l'ai découverte plus tard, quasi par accident, avec me deuxième partenaire. J'ai vécu des choses incroyables; sensation de lévitation, de désincarnation, de grand tout cosmique, de temps qui s'arrête, de limite entre vie et petite mort, proche d'une NDE... bref ce genre de truc que je classais vite dans les élucubrations de hippies sous exta auparavant. ..."

Je suis contente de ne pas avoir été la seule à avoir vécu ça mais du coup pour ma part, très frustrée après avec d’autres partenaires parce que je n’arrive pas à retrouver cette magie…
[quote="Damon44"]La question du "lâcher-prise est centrale". En ce qui me concerne, lorsque je fais l'amour, j'ai besoin de créer une ambiance afin d'être dans le présent. Je mets un cd que j'aime et que pourrait aimer ma partenaire. J'allume une bougie. En quelque sorte, j'ai besoin de sacraliser l'acte, qu'il soit entouré d'un cérémonial. Cela m'aide beaucoup a me sentir bien et profiter des délices de l'amour.

Je ne suis pas vraiment pour une préparation de l’acte … ça me bloque plus qu’autre chose…

Hobbes a écrit:Et pour amener un autre témoignage, si le sexe attentionné massage-bougies-encent-musique-carresses-suite-royale-champagne-balledaquin est en général meilleur que tirer un coup vite fait le samedi soir après le film, se prendre comme des sauvages dans une cabine d'essayage en 5min peut aussi être super bon pour les deux. C'est une autre forme de "lâcher prise" que de savoir lâcher le "sexuellement correct"...."

Je rejoins Lilou !!! OUI et OUI !!! ;-)
Oxy
Oxy

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par remyy le Mer 5 Juin 2013 - 10:38

Ma toute première fois et comme tout le monde, "ce n'est que ça ?" sauf que le ça étais déjà immense pour moi.

Hobbes a écrit:avec me deuxième partenaire. J'ai vécu des choses incroyables; sensation de lévitation, de désincarnation, de grand tout cosmique, de temps qui s'arrête.
et 30 ans après j'y pense encore. Elle aussi, elle me l'a dis à Noël. Malgré 23 ans sans se voir. Incroyable non ? (Mais pas question de raccrocher les wagons entendons nous bien).

Ensuite avec mes amies ça a toujours été le top... Suivant les saisons, y'a des jours avec ou je décroche la lune, et des jours sans ou je rame comme un malade. Je ne jouis pas même si j'éjacule (comment ça trop cérébral ?). Toujours à vouloir donner du plaisir.

Avec mes aventures, ben pareil. Même si j'ai toujours voulu combler un très gros manque affectif par de trop nombreuses relations des deux sexe.
J'ai parfois décroché la lune avec de parfais inconnus qui me sont devenu indispensables, été un parfais sex-toy pour de belles amazones glacées.
Il étais temps que je m'en rende compte !

Comme le dis Ours, "Faire le constat de la différence, c'est aussi faire le constat de la richesse de l'autre. Et c'est ouvrir un chemin de rencontre vers l'autre. Si celui-ci ne pense pas, ne comprends pas ce qui nous anime, la primo réaction est une frustration d'autant plus intense que l'on a "investit" l'autre du statut de proche. A mon sens la suite est : oui, l'autre est autre et en cela il m'enrichit, me guide et je me construis face à lui - "face à lui", pas en regardant dans le même sens mais en confrontant ce que nous sommes, face contre face, front contre front. " (http://www.zebrascrossing.net/t9836p660-reves-d-ours#468580).

Donc c'est pas gagné, déjà accepter de se poser, regarder l'autre, essayer de voir son visage et se perdre dans ses yeux, peut-être...

Rémyy.
remyy
remyy

Messages : 479
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 54
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Faab le Mar 16 Juil 2013 - 18:47

Bonsoir Oxy,

Pour résumer : ton esprit divague quand tu fais l'amour avec quelqu'un d'important, manifestement pour te gâcher le câlin, parce qu'il y perçoit un danger à neutraliser. Ça t'empoisonne, tu voudrais que ça cesse. C'est ca ? :-)

Il y a deux approches possibles : te persuader au tréfonds de toi qu'il n'y a pas de danger, ou bien dompter tes pulsions de fuite, les obliger à te laisser vivre le temps de bien faire l'amour. La première option, te persuader qu'il n'y a pas de danger, je trouve ça dur, parce que c'est archi-faux : on se met en danger d'être blessé(e) quand on fait l'amour avec quelqu'un qu'on aime. Donc si on ne peut pas éteindre ces peurs, il faut trouver un moyen de cohabiter avec.

J'ai connu plusieurs femmes qui les maîtrisaient en se focalisant sur quelque chose clairement lié à l'étreinte : des rituels, des fétichismes... Il n'y a sûrement pas de recette universelle, à part l'expérimentation et la persévérence.

Pour ma part, je me force à regarder ma peur en face. Je crois même que je l'érotise, en fait. Si je sens une angoisse monter, je m'efforce de voir en elle la sensation d'être vivant, de vivre quelque chose qui mérite d'être vécu, je veux être heureux de ressentir ça. En vérité, le danger est très mesuré : je me suis déjà fait mal en aimant, mais je m'en suis toujours remis, et surtout, tout ce que j'ai vécu de beau a commencé par l'acceptation du danger. Au final, j'ai trouvé moins dur d'outrepasser cette peur-là que celle du rateau (je cite cet exemple, parce que la peur du rateau, l'excitation qui va avec, participe au bonheur d'être accepté quand on a osé se lancer).

Un peu plus loin, tu touches à ce qui ressemble au coeur du problème :

Oxy a écrit:même si on pense que la confiance est là ... Elle n'y est pas toujours suffisamment pour qu'on puisse réellement profiter du moment partagé.
J'ai l'impression que la confiance, on la fabrique d'abord en la donnant, non ? Certes on se met en danger, mais :

  1. si personne ne commence à offrir cette confiance, puis à la pousser plus loin, rien ne se passera jamais. Faites semblant de croire, et bientôt vous croirez.
  2. plus ton partenaire te percevra méfiante, plus lui-même restera sur la défensive.

Moins on investi de risques dans une relation, moins elle a de chances d'être féconde !
Faab
Faab

Messages : 42
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 42
Localisation : Canal du Midi, près de Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Dr. Lecter le Mer 17 Juil 2013 - 1:40

Je vais peut-être placer un petit espoir...

J'ai aussi vécu une relation où le sexe était si intense qu'il en devenait mystique, outrepassant de loin toutes les sensations habituelles, allant jusqu'à la quasi perte de conscience et à des sensations de projection hors de soi ou d'extase nerveuse totale ( je me souviens avoir pété un câble et être parti dans un fou rire tellement c'était incroyablement bon). Comme plusieurs d'entre vous, j'ai désespéré de jamais retrouver cela... Mais je l'ai retrouvé, bien plus tard, avec une autre fille. Certes, pour le reperdre ensuite lorsque nous avons rompu, mais ça laisse supposer que ce n'est pas forcément quelque chose qui n'arrive qu'une fois - par exemple dans mon cas, avec mon premier amour -et qui est perdu à jamais ensuite.

Je pense aussi que les zèbres ont des prédestinations particulières pour créer ce genre d'échanges, mais qu'ils exigent une relation très performante... confiance, respect, écoute, feeling, audace, créativité, sensualité, art de l'érotisme, expérience commune, Amour ou passion extrême...

En poursuivant dans le sujet, est-ce qu'en dehors des pensées parasites qui peuvent survenir pendant l'amour, d'autres "blocages psychologiques" touchent beaucoup d'entre vous ? Car en ce qui me concerne, j'ai une obsession pour la sophistication sexuelle, non pas au sens technique (okay baby on va se faire 380 positions en trois jours ouééé 8D) mais plutôt dans la recherche permanente de l'extase sensorielle et psychologique. Besoin d'absolu, comme il a été dit plus tôt. Cela me rend très créatif, mais je suis continuellement frustré car mes partenaires se complaisent à un stade qui n'est pour moi que le bas de la pyramide. Et comme je suis-un-homme-et-que-je-suis-censé-jouir-juste-avec-ma-bite, mes amantes me demandent souvent "quel est ton problème ?" à vouloir chercher plus loin, plus intense, plus intellectuel aussi... Parfois j'ai l'impression de jouir autant avec mon cerveau qu'avec mon corps - je suis sûr de ne pas être le seul -, je peux tirer autant de plaisir d'une partie d'échecs intéressante que d'une partie de jambes en l'air "moyenne". En somme, je suis en mal de dépassement, de profondeur, de recherche, et comme il n'est pas si facile de rencontrer d'autres zèbres je finis par ne même plus avoir envie de partager des choses puisque les gens moins intenses ne s'embarassent pas de l'idée qu'ils peuvent améliorer leurs ébats pour les changer en quelque chose de profondément, d'incroyablement beau et fort.
Dr. Lecter
Dr. Lecter

Messages : 11
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 25
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par remyy le Mer 17 Juil 2013 - 11:37

Je plussoie.

Comme toi, si je n'ai pas une amante répondant à un désir de communion, au moins sexuelle, je perd rapidement tout intérêt. Mes amants, je m'en rend compte maintenant, n'ont jamais eu d'accroche autre que physique et n'ont jamais fait que combler mes manques.

Aujourd'hui je pose clairement les choses, je ne me retient pas et donne tout ce que mon amante recherche (du moins j'essaie), j'expose mes besoins et on mixe le tout ! Yahou ! (désolé).

Mes seules pensées parasites sont comment l'amener au plaisir. Je sombre dans des abîmes de frustration si ce n'est que bof ! La partie de jambes en l'air dans l'après midi, ou vite fait dans un parc  reste cependant sympa. Quand c'est avec celle que tu partages des ébats plus mystiques oui c'est le mot.

Dernièrement j'ai eu des orgasmes multiples sans même éjaculer.
Complètement cérébraux, plus longs et plus forts. Je ne perd pas conscience mais je ne suis plus là physiquement. Je surfe dans une bulle de lumière orgasmique. C'est très très rare. (Merci à elle).

Pour jouir sereinement, il ne faut rien attendre, rien espérer, mais se donner en confiance.

Bises et partages.

Rémyy.
remyy
remyy

Messages : 479
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 54
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Mimozzz le Mer 17 Juil 2013 - 16:11

Dr. Lecter a écrit:à vouloir chercher plus loin, plus intense, plus intellectuel aussi... Parfois j'ai l'impression de jouir autant avec mon cerveau qu'avec mon corps - je suis sûr de ne pas être le seul -, je peux tirer autant de plaisir d'une partie d'échecs intéressante que d'une partie de jambes en l'air "moyenne". En somme, je suis en mal de dépassement, de profondeur, de recherche
OUI OUI OUI et OUI. J'ai déjà eu physiquement des orgasmes en lisant, en voyant un court-métrage, des peintures, en écoutant de la musique. C'est quelque chose de super intellectuel pour moi aussi.
D'ailleurs il s'est passé pour la première fois de ma vie un truc très étrange hier. J'ai fais l'amour à un ami à moi. On voulait se découvrir. Je suis sa première rencontre zèbre et il est lui même THQI. On voulait voir ce que ça donnait si on fusionnais nos esprits et nos corps. Et en fait j'ai eu l'impression qu'on avait créé un monde parallèle. Quand on est tout les deux, on a pas besoins de mots pour se comprendre, généralement on répète " jsais pas comment dire, mais enfin tu vois" 5 fois par phrase, car c'est juste super fluide entre nous. Mais si quelqu'un d'autre, n'importe qui, se posait à côté de nous , il ne pigerait probablement rien de rien à ce qu'on raconte. On a peint ensemble un tableau, et je trouve qu'il est super représentatif de cette fusion qui à fait naître un monde parallèle. Pourtant on n'est pas amoureux l'un de l'autre. Mais on est complémentaires.
Quand on est ensemble y'a Nous et le monde qu'on décrit par les sens quand on en parle. Ce qu'on voit physiquement s'efface, n'a plus de sens vu que ce sont nos paroles et nos émotions qui créent tout Notre monde. Et quand on fait l'amour, c'est d'autant plus présent, cette sensation onirique. Je comprends plus rien à rien pour le coup.
Vous avez déjà eu cette impression de fonder un monde parallèle, dans une autre dimention spacio-temporelle ? Sans pour autant aimer au sens amoureux la personne je l'entend
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par remyy le Jeu 18 Juil 2013 - 12:22

Oui mais j'étais amoureux. C'est magique. albino
remyy
remyy

Messages : 479
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 54
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Harpo le Jeu 18 Juil 2013 - 13:39

Mimozzz a écrit:
Vous avez déjà eu cette impression de fonder un monde parallèle, dans une autre dimention spacio-temporelle ? Sans pour autant aimer  au sens amoureux la personne je l'entend

Tu peux expliquer la différence que tu fais entre aimer au sens amoureux et ce que tu décris ci-dessus ?

scratch
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Mimozzz le Jeu 18 Juil 2013 - 15:37

justement moi même je la connais pas :??:
La fois où j'ai (cru être?) été amoureuse j'éprouvais un attachement profond envers la personne ( comme avec mes amis) , j'avais envie de leur dire "je t'aime" ( comme avec mes amis) , et j'étais fidèle sexuellement à cette personne ( par obligation de la mention "couple"). C'était juste une relation super approfondie, on connaissais tout l'un de l'autre.
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par U.T. le Mer 24 Juil 2013 - 20:10

Vos témoignages sont très intéressants, et précieux, sur ce fil.
Disons que ça rassure un minimum que certains aient du mal aussi.

Ma seule réelle expérience sexuelle (dans le sens de sentiments et durée) n'est qu'un sombre désert.
Bien sûr, sur le moment on ne le formule pas ainsi, d'autant qu'on est dans la découverte, qu'il est difficile de juger.

Mais avec le recul, comment veux-tu que je... n'ai pas de honte ?! Suspect

C'était tellement nul, tellement fade, tellement loin des fulgurances que mon esprit imaginait.
Je ne comprends même pas ce qu'on foutait, comment c'était possible de transformer un tel partage en une source de frustrations perpétuelle.
Impossible de se parler, de se comprendre, au fond je ne sais même pas vraiment ce qu'elle voulait, et inversement.
L'impression qu'on ne vogue pas dans le même monde, que ça n'a aucun sens.

J'ai fini par me persuader que je n'étais pas fait pour ça, que je ne comprenais rien à la manière dont ça fonctionnait.
Trop intellectualisé pour être dedans. Trop de complexes pour lâcher prise, pour oser.
Une sexualité de sexagénaires à 26 ans, et retour des fantasmes à une main pour tenter misérablement de combler les manques.

Cette envie de puissance, d'absolu, de possession, éternellement inhibée par peur de faire du mal,
qu'elle ne soit pas comprise dans toute sa subtilité et dans toute sa bienveillance malgré les apparences.

Ça va être compliqué de réparer ça maintenant. No
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Alissone le Mer 24 Juil 2013 - 21:46

Pour moi cette partie là est très destabilisante depuis 2-3 ans.
le désir sexuel a complètement déserté chez moi. Je n'ai aucun désir, jamais ...
Lorsque je me "force", du moins que je fais l'effort, le désir finit par venir puis l'extase puisque 95 % des fois nous sommes synchro même si le lacher prise je ne connais pas. Tous mes gestes sont contrôlés et émotions aussi.

Je suis destabilisée par ce désir désertique. Ce n'est jamais moi qui vais chercher mon homme et le repousse souvent, à tel point que maintenant il n'ose plus trop venir, ce que je comprends, j'aurais été vexée plus d'une fois de me faire rembarrer. Mais à 24 ans, j'avoue que c'est très perturbant et que je me pose des questions. dérèglement hormonal ? passage à vide ? esprit trop occupé pour penser à ça ? absence de lacher prise ? trop de complexe et trop mauvaise image de soi ?
Je ne sais pas, peut être tout à la fois ... Pas simple !
Alissone
Alissone

Messages : 5
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 30
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par sylveno le Mer 24 Juil 2013 - 23:05

C'est pas possible de répondre à une telle question comme ça sans connaitre vraiment la personne mais à l'arrache et pour en revenir à la question initiale d'Oxy :
est-ce que tu pense moins quand tu es active que quand tu es passive ?
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 56
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Mimozzz le Jeu 25 Juil 2013 - 8:34

Ultraterrestre : jai connu ce que tu décris ici. Moi ca m'a fait ca lors de ma première fois. Je pense que c'était juste pas la bonne personne. Il y'a des gens avec qui on est plus ou moins compatibles sexuellement parlant je pense. C'était juste pas le cas. On peut toujours essayer d'instraurer un dialogue : plus vous allez vous dire ce que vous voulew ou ne voulez pas , mieux ce sera. On ne peut pas deviner les attentes de l'autre. On peut transformer ce sujet délicat en jeu érotique, et en général le fait de parler de l'intimité sexuelle rapproche énormement un couple. Sincèrement, c'est rattrapable , mais demande des efforts des deux cotés Smile
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par U.T. le Jeu 25 Juil 2013 - 13:05

@ Mimozzz : Oui c'est ce que je pense aussi malgré tout.

Quand on est un peu "traumatisé" par une mauvaise expérience on a du mal à le concevoir,
mais en effet j'imagine que ceci peut être balayé assez vite par une rencontre enrichissante.

Ça rejoint un peu le topic que t'avais ouvert, dans le sens où il vaut mieux se concentrer sur la
connexion naturelle avec une personne plutôt que sur des sentiments bien souvent trompeurs.
Évidemment si on peut avoir les deux c'est encore mieux.  ^^

Merci bien pour ton message  Smile
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Mimozzz le Ven 26 Juil 2013 - 11:20

C'est normal t'inquiète Wink on est tous là pour s'entraider.
Je pense que la connexion naturelle , si elle s'établit positivement peut être suffisante pour avoir une belle et douce relation sexuelle. Mais encore une fois il faut avertir un peu la personne de ses limites et le guider. Le faire avec quelqu'un qu'on aime et avec qui il y a une bonne entente sexuelle est souvent décrit comme mieux, mais je pense qu'il s'agit surtout d'une histoire de détente . Personnellement je me détends facilement et arrive à tout oublier autour de moi sauf mon partenaire donc j'arrive à prendre mon pied. On est juste plus souvent apte à se détendre avec une personne qu'on aime donc les gens pensent qu'on ne peux pas prendre son pied avec un ami
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par U.T. le Ven 26 Juil 2013 - 13:13

Je vois ce que tu veux dire.

Et d'ailleurs en ce qui me concerne et dans la relation dont je parlais, je n'arrivais pas à lâcher prise alors
que j'aimais cette personne dans l'absolu, mais avec laquelle il n'y avait pas cette connexion particulière.

Donc l'amour dans son sens général je pense maintenant que c'est effectivement très secondaire.
Ce n'est plus ce que je recherche.
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Mimozzz le Ven 26 Juil 2013 - 18:48

J'pense que l'amour sans connexion apporte plus de douleur aux deux personnes qu'autre chose. je te souhaite de trouver quelqu'un avec qui tu es sur la meme ''vibe''
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par U.T. le Ven 26 Juil 2013 - 19:24

Tu as tout à fait raison, en l'absence de ce paramètre c'est une chimère qui fait plus de mal que de bien, merci Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? 0009
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Mimozzz le Ven 26 Juil 2013 - 22:45

Pas de problème Wink
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Invité le Mer 11 Sep 2013 - 19:58

Le mieux étant encore de se raconter une petite histoire dans sa tête... Style fantasmes en pleine action ! Il me semble que ça peut aider parfois et certain(e)s, d'une part. D'autre part, il faut reconnaître que c'est une chose délicate car on prend de plein fouet soi (je ne sais pas ce que vous en pensez mais on découvre pas un peu sa nature profonde dans ces moments là ??) et l'autre, cet inconnu (que l'on découvre un peu plus chaque instant, donc situation flippante ou rassurante... en tous cas pas de tout repos, déjà qu'il y a de l'action, enfin j'espère) !!! Et il faut faire comme si tout allait de soi ! Aaaah ouiiii on est bien ! mon cul oui !! (1000 pardons pour la digression) Concentration maximum pour se détendre, ne penser à rien (!) ou au moins a ce qui se passe et qui se passe bien ! Alléluia : ça maaarche ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par David337 le Lun 16 Sep 2013 - 17:21

Super bien ça fait 7 ans que j'ai pas eu de relation avec qui que ce soit et encore moi sexuelle xD... J'ai toujours été entre deux-eaux comme on dit (professionnellement, socialement, + manque de confiance + doutes, etc...) que je n'ai rien pu entamer avec quelqu'un, et les relations amicales en mode faux-self merci bien...
C'est comme une renaissance pour moi depuis peu. Voilà c'était mon message égoïste.

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Peruenio essere le Jeu 19 Sep 2013 - 23:51

Petiteperlegrognonne a écrit:Moi les expériences mystiques sexuelles, ça m'arrive avec des gens avec j'identifie que je "vibre" au même niveau. ^^

C'est une histoire d'énergie.
Enfin c'est comme ça que moi je le comprends.
Pareil, et du coup, s'il n'y a pas cette "vibration", ça donne quelque chose qui à la limite être sympa, mais semble quand un peu mécanique. Ca donne des relations pas très glorieuses et aussi de grand moment de solitudes. ^^ ! C'est comme s'il y a avait un mur invisible : il n'y a pas de "contact direct". Pas au sens physique, mais rapport avec cette vibration. Vous voyez de quoi je parle ?

D'ailleurs pour moi, ça ne s'applique pas que pour le sexe. Les quelques rares personnes que j'aime profondément - et réciproquement sont celles avec qui il y a un contact direct (toujours ces vibrations). Dans mes esprit cela ressemble à un fleuve qui irait dans les deux sens et se matérialise entre la personne et moi.
Il y a aussi ceux qui ne sont pas sur la même longueur d'onde, mais dont leur vibration s'accorde avec la mienne, c'est très agréable.  Là d'ailleurs en amour, ce peut être piège car un accord ne fait pas la danse  Smile

Pardon, j'ai peut-être un peu dévié avec mon histoire de vibration. Je vais chercher s'il y a un sujet là dessus (mais ne vous gênez pas pour le dire si vs êtes au courant d'un fil. D'ailleurs, j'aimerais beaucoup avoir votre avis sur cette histoire de vibration.
Peruenio essere
Peruenio essere

Messages : 70
Date d'inscription : 15/01/2013
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Christelle le Dim 22 Sep 2013 - 16:48

Amoureux 


Dernière édition par Christelle le Dim 27 Oct 2013 - 0:23, édité 1 fois
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Invité le Lun 30 Sep 2013 - 11:24

je re édite car mon propos précédent était à caractère vulgaire

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? T15207

alors que là ça devient déjà beaucoup plus drôle !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Bee_Tnickh le Jeu 17 Oct 2013 - 22:47

La première fois, j'aurais adoré avoir un livre à lire...

Il est arrivé à plusieurs hommes de me désirer, de chercher à me séduire, parfois longtemps, et de se trouver complètement démunis au moment de faire l'amour: "je ne comprends pas ce qui m'arrive" Et généralement, c'était ceux qui avaient eu le temps de parler un peu avec moi, de voir que je n'étais pas qu'une jolie petite cruche...

Curieusement, ce sont les histoire d'un soir, ceux qui n'avaient d’intérêt que pour mon corps, dont je n'attendais rien, qui m'ont apporté une certaine satisfaction.

Si il n'y a pas de désir intense, d'envie de jouer, de séduire en face, qu'on me propose quelque chose de très conventionnel, quasiment hygiénique, il y a de fortes chances pour que je m'ennuie... Je déteste la routine en la matière, autant que la tiédeur, et le prévisible. Quant à la "tendresse"... pff...
J'ai l'impression que j'épuise mes amoureux parfois, parce que je leur demande non pas de la performance - on est pas dans un film X, qd mm - mais de l'intensité, et que je demande cette intensité le soir comme le matin, fatiguée ou pas.
Bee_Tnickh
Bee_Tnickh

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 32
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Aethos le Ven 18 Oct 2013 - 10:56

@Bee_Tnickh... j'aime bien la chute... et pas de reins hein! L'hygiénisme mécanique, la régularité dans la rythmique (j'ai l'impression de me retrouver à 6 ans quand on avait des cours de rythmique tient...)... Cette intensité je la demande aussi... je crois... mes amantes ont souvent été surprises que je ne corresponde pas à l'idée très mécaniciste qu'elle se faisait du "mec"...

Je dois dire que je me suis complétement conformé à ceci, a cette image d'épinal épineuse du mec laboureur acharné et déterminé, afin de satisfaire madame... puis après... je me suis lassé...

De toute façon pour moi pas de sexe hors d'une relation stable... c'est vite vu je n'en vois pas l'intérêt... si c'est un plaisir mécanique je n'ai besoin de personne, pas plus que j'ai besoin de quelqu'un dans ma cuisine ou pour me faire mon linge! J'y arrive seul... La "mieux-value" de l'autre, son altérité et sa différence intrinsèque sont les seules choses qui m'intéresse...

J'adore casser les rythmes, jouer, rire aussi... même si je sais que et vive la compulsion de répétition, je crois finalement que j'ai toujours fréquenté des femmes qui avaient de relativement lourdes inhibitions de ce côté...là.... à mon image sûrement. Je ne sais pas si je suis libéré... j'ai du mal à me libérer de moi-même, mais j'arrive a distinguer plaisir et plaisir... et je sais que lorsque j'aime je me fous un peu du jugement... j'espère juste participer au plaisir de l'autre et l'autre est important pour moi à ce moment.

Je remarque aussi, que quelque soit le genre de l’individu avec lequel la relation sexuelle a lieu, je crois définitivement qu'il faut arrêter avec le "ils aiment tous ça" ou "elles aiment toutes ça"... Juste de la curiosité pour l'autre, mais qui doit accepter aussi, même si les expériences quantitatives antérieures aident à faire moins d'erreur, que l'erreur est condition sine qua non d'apprentissage...et que finalement, dans ce magnifique partage des corps, il y a la curiosité d'apprendre, de comprendre et d'aimer pleinement celui/celle/ceux et celles que l’on aime... sans jugement... juste avec ces petites contractions dans le ventre quand l'esprit subit parfois les assauts du passé, de la morale ou de tout autre objet coercitif hérité ou acquis...qu'il faut alors vite et simplement dépasser...en regardant attentivement le grain de peau, la courbe de la hanche, le petits duvet en bas de la nuque, les plis et recoins secrets que l'autre ignore lui-même/elle-même souvent...
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Peruenio essere le Sam 26 Oct 2013 - 13:19

Est-ce qu'il vous arrive de vous dire que de côté là, il n'y a qu'avec un zèbre qu'il est possible de partager quelque chose de vraiment bien/intéressant/planant/satisfaisant/complet .... ? (tout ça a la fois et plus encore)
Peruenio essere
Peruenio essere

Messages : 70
Date d'inscription : 15/01/2013
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Invité le Sam 26 Oct 2013 - 16:40

Peruenio essere a écrit:Est-ce qu'il vous arrive de vous dire que de côté là, il n'y a qu'avec un zèbre qu'il est possible de partager quelque chose de vraiment bien/intéressant/planant/satisfaisant/complet ....  ?  (tout ça a la fois et plus encore)
Perso, j'en suis (à tort ou à raison) à me dire que c'est la vie de couple qui ne peut être bien/intéressante/planante/satisfaisante/complète qu'avec un zèbre.

No zèbre, no guy..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Wirha Kotcha (sebien) le Sam 26 Oct 2013 - 20:08

Peruenio essere a écrit:Est-ce qu'il vous arrive de vous dire que de côté là, il n'y a qu'avec un zèbre qu'il est possible de partager quelque chose de vraiment bien/intéressant/planant/satisfaisant/complet ....  ?  (tout ça a la fois et plus encore)

Hello,

A ce niveau-là je ne pense pas forcément, ma plus belle histoire d'amour à tous points de vue, et sexe compris, n'était pas avec une zèbre et c'est grâce à elle que j'ai su faire l'énorme différence entre "baiser" et "faire l'amour", désolé pour les termes, mais c'est vraiment différent.

Je pense qu'il faut qu'il y ait une fusion des deux personnes pour que cela soit vraiment parfait... et c'est ma grande crainte actuelle, ne pas retrouver cette fusion, car sans ça, c'est vraiment pas pareil.
Wirha Kotcha (sebien)
Wirha Kotcha (sebien)

Messages : 74
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 36
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par confetti le Dim 27 Oct 2013 - 0:05

sebien a écrit:
A ce niveau-là je ne pense pas forcément, ma plus belle histoire d'amour à tous points de vue, et sexe compris, n'était pas avec une zèbre et c'est grâce à elle que j'ai su faire l'énorme différence entre "baiser" et "faire l'amour", désolé pour les termes, mais c'est vraiment différent.

Je pense qu'il faut qu'il y ait une fusion des deux personnes pour que cela soit vraiment parfait... et c'est ma grande crainte actuelle, ne pas retrouver cette fusion, car sans ça, c'est vraiment pas pareil.
aie aie aie, tu mets le doigt au bon endroit (sans mauvais jeu de mot, bien entendu Wink )

J'ai exactement le même ressenti et la même peur...
confetti
confetti

Messages : 32
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 29
Localisation : Pays-Bas

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ? Empty Re: Comment vivez-vous votre zébritude et le sexe ?

Message par Catslab le Mar 29 Oct 2013 - 5:35

Hop là Wink

De mon coté, c'est sans doute grâce à mon hypersensibilité que j'ai vécu des moments très intenses, mais aussi avec un petit coup de pouce.... Wink
Un jour dans ma quête ( sans ké ) spirituelle, je suis tombé sur un petit livre de poche qui s'appelle "Le tao de l'art d'aimer".
Même si je ne retiens pas tout de ce bouquin ni de tous les principes et que je me les suis adaptés, ça m'a permis de décrocher une partie de mon cerveau ( celui où le hamster sous LSD tourne toute la nuit ) et d'apprendre à ralentir, profiter et échanger.
Bon encore faut-il que la personne impliquée le veuille bien aussi, sinon, comme le dit sebien, c'est de la baise.

Donc pour répondre à la question, je le vis super bien, car j'ai appris à m'utiliser de la meilleure façon pour moi et pour ma partenaire Wink

Catslab

Messages : 33
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 45
Localisation : Thetford Mines, QC, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum