Comment vivez-vous vos séparations?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 19 Nov 2012 - 8:40

Je compatis x1000.. Et ressent exactement la même chose en ce moment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Another-Point-Of-View le Mar 20 Nov 2012 - 12:23

Je me persuade que c'est rien, qu'on se reverra. Je garde le sourire. Mais au fond, j'ai le coeur qui passe dans une centrifugeuse à épines. Alors j'essaie simplement d'éviter de m'attacher.
Another-Point-Of-View
Another-Point-Of-View

Messages : 285
Date d'inscription : 30/07/2012
Age : 22
Localisation : Belgique (Hainaut)

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par bleuword le Mar 20 Nov 2012 - 17:26

Moi je partage votre sentiment

Jeune et seule j'ai un peut l'impression de passer à coté de quelque chose, de passer à coté des mes jeunes année
Et je m'en veut.. et m'efforce de ne pas me prendre la tête.

Si il est vraix que je n'est jamais eu de grosse et profonde séparations j'ai reçut de violent coup en remarquant qu'elle en préférer un autre. Surtout quant après plusieurs semaine avec elle, elle préfert les bras d'un autre juste pour un soir. Alors pourquoi jamais les miens ???

C'est le jeux de la vie, faut juste rebondire

Je pense que c'est ce qui nous caractérise, un à tendance à tout prendre de face, mais notre potentiel fait que on trouve tjs de quoi rebondir

bleuword

Messages : 59
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : Perpignan

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tuvatroloinmomo le Jeu 29 Nov 2012 - 15:00

Je n'ai pas lu toutes les reponses, mais ma reponse va ressembler aux autres.. tres mal ! enfin, en tout cas les premieres separations ont ete ultra durs, meme quand c'est moi qui les avaient decidees. Peur de mettre un point final aux choses, de ne plus pouvoir revenir en arriere, peur de se tromper, culpabilite de faire mal, le sentiment de responsabilite vis a vis de l'autre etc.. l'horreur. Alors, ce que j'ai fait, meme si c est un peu lache, c'est dire que je voulais faire un "break". Impossible de prononcer le terme separation. Impossible de prendre une decision definitive. Ceci m'a laisse le temps de m'y habituer sans fermer la porte. C'est super lache, c'est nul, mais je n'arrivais pas a faire autrement. D'ailleurs, je fais encore cela, et puis je me raisonne aussi.. et ca marche parfois !
Tuvatroloinmomo
Tuvatroloinmomo

Messages : 208
Date d'inscription : 29/11/2012
Localisation : Mystere et Boule de gomme

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2012 - 15:53

Moi c'est le mot rupture qui me semble le plus fort.
Plus que séparation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par bleuword le Jeu 29 Nov 2012 - 16:29

Je retient l'idée du break, pour la suite Smile

De toute façon, pardonné mon jeune age et mon aspect candide, mais comment on peut vraiment "rompre" avec quelqu'un ? J'entent bien le mots au sens littéral, dans le même style que cassure
On peut pas vivre avec quelqu'un, puis un beau matin, tout cassé, la mettre dehors en 30s sans un slip propre et ne plus jamais lui parlé ?

J'imagine que c'est tout un processus, mais que une fois les mots dit on s'apperçois que chacun prenais de la distance et que de toute façon on seras amenais à ce revoir pour au moin partager deux ou trois truc.

bleuword

Messages : 59
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : Perpignan

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par fleur_bleue le Jeu 29 Nov 2012 - 16:32

J'ai une copine qui a plus ou moins vécu ça... Relation à distance, certes, mais selon elle un "couple parfait", ils voulaient se marier, avoir des enfants, etc. Puis son copain n'était pas très bien, est allé voir un psy - et le même jour l'a appelé pour lui dire qu'en fait, il ne l'aimait plus. Ils ne se sont plus parlés ni ne se sont revus depuis. Quand ça se passe comme ça, finalement, c'est un peu comme si l'autre était mort...

Mais donc oui, là, il y avait vraiment "rupture".
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par bleuword le Jeu 29 Nov 2012 - 16:40

Dure en effet.

Maintenant que tu le dis je connais quelqu'un qui est rentré d'un long voyage d'affaire, tente de rentré chez lui retrouvé sa fiancé, et la clef marche pas.
Il trouve un mot sur la tapis lui disant qu'elle à changé les serrures, mis toute ces affaires en garde meuble, et qu'elle le quitte.

Rien que le fait d'y réfléchir me met mal à l'aise, alors j'image même pas en vrais

bleuword

Messages : 59
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : Perpignan

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tuvatroloinmomo le Ven 30 Nov 2012 - 16:00

Alors la, personnellement, je n'aurais pas du tout de mal a rompre définitivement et éternellement avec quelqu'un qui change les clés et met mes affaires dans un garde meuble ! Ce que je trouve difficile, 1) c'est d'initier une rupture et donc de porte la responsabilité de la séparation 2) de mettre fin a l'intimité qui a été crée avec une personne. Comme dit le Petit prince, on est responsable de ceux que l'on apprivoise et je trouve que cette responsabilité la est fondamentale

Maintenant, si il y a trahison, foutage de gueule ou tout autre comportement qui montre que le partenaire n'en a rien de faire de mes sentiments, je n'ai pas vraiment de scrupules.. faut pas etre maso non plus !
Tuvatroloinmomo
Tuvatroloinmomo

Messages : 208
Date d'inscription : 29/11/2012
Localisation : Mystere et Boule de gomme

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par bleuword le Ven 30 Nov 2012 - 16:48

tuvatroloinmomo a écrit:Comme dit le Petit prince, on est responsable de ceux que l'on apprivoise et je trouve que cette responsabilité la est fondamentale

C'est beau ce que tu dit.

Cette image soulève un problème ; imagine que tu n'est pas bien avec une personne qui traverse des moments difficiles. Peut tu là quitté, pensé à toi, as ton bien être alors que tu sait que tu vas encore plus faire souffrir cette personne ?
Imagine le cas ou ton conjoint ce retrouverais complétement paralyser, personnellement je pourrais pas vivre comme cela. Pourrais-je la quitté, en sachant la douleur que je provoquerais, qu'elle as besoin de moi et qu'elle auras presque aucune change de retrouvé quelqu'un après ?

Vouloir résoudre tout les problèmes du monde, comme le jeune enfant qui crois pouvoir soigner le sida et qui devient frustré par son échec, et l'un des caractéristique des surdoués.

En quelque mots, avons nous le droit d'être un peut égotiste, de pensé à notre bien être de temps à autres ?

bleuword

Messages : 59
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : Perpignan

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tuvatroloinmomo le Ven 30 Nov 2012 - 18:12

En fait, je pense qu'etre responsable de quelqu'un, cela ne veut pas dire être responsable de son bonheur, ni de son malheur .Cela veut dire s'engager a faire attention a lui, a lui accorder de l'importance a le respecter du mieux que l'on peux. Mais il y a un engagement encore plus fort que celui que l'on doit a quelqu'un que l'on a apprivoise. C'est celui que l'on se doit a soit meme. De la meme maniere que j'evite de faire souffrir quelqu'un que j'aime, j'evite de me faire souffrir moi meme ! Une relation, ce n'est pas un qui se sacrifie pour l'autre. Je ne sais pas ce que tu veux dire par "moment difficiles". Est ce que c'est quelqu'un qui déprime, ou un dependant affectif, ou juste quelqu'un qui a un petit coup de mou pour une raison ou une autre ? Et puis, dans cette notion de responsabilite que je pense que l'on doit avoir vis a vis de quelqu'un qui nous aime, il y a aussi celle de confiance : confiance que l'autre est assez adulte, assez fort pour se debrouiller tout seul. Que je ne suis pas une bequille sans laquelle il ne peut pas vivre. Et ca, c'est tres important aussi.

Et alors pour parler de mon experience personnelle : j'ai quitte quelqu'un apres une relation de 6 ans, en pretextant un "break". il l'a ultra mal pris, genre super deprime horrible. Et moi j'avais l'impression qu'on m'avait empute d'une partie de moi. Ca a ultra super dur. Mais au final, il s'en ait remis, je m'en suis remise. Nous n'avons pas apprecie l'experience, mais si j etais restee avec lui, juste pour ne pas le faire souffrir, c'aurait ete une trahison plus grande je trouve (lui faire perdre son temps, me faire perdre le mien etc etc..

Et de l'autre cote, j'ai ensuite vecu avec quelqu'un de super indépendant. Pour quelqu'un comme moi qui avait une vision un peu passionnée et fusionnel de l'amour, c était horrible. Je pleurais, je me sentais seule et il en avait rien a foutre. Bizarrement, il me renvoyait une image qui disait "mais pourquoi tu veux vivre a travers quelqu'un et precisement a travers moi? tu as tout ce qui faut pour etre independante, alors demmerde toi!". C'etait un peu cruel, mais il a cru en moi a ma place, a sa façon. Et je me suis demmerdee. Donc voila, savoir quitter quelqu'un et ne pas etre tout le temps super attentionné, c est aussi a mon avis lui rendre service..
Tuvatroloinmomo
Tuvatroloinmomo

Messages : 208
Date d'inscription : 29/11/2012
Localisation : Mystere et Boule de gomme

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Fleur de Lotus le Lun 3 Déc 2012 - 12:06

Indescriptible de douleur, non pas tant à cause de la séparation, mais bien à cause de l'attachement qui reste et dont on ne sait pas se défaire.

Je suis en train de me séparer de deux personnes en même temps. Le père de mes enfants (quatre de lui plus un d'un autre avant, mais les cinq sont "nos" enfants) et mon amante de 30 ans de moins que moi, une jeune femme mariée elle aussi, un enfant, et qui a quitté son île et toute sa vie, pour naître à elle même et se rapprocher de moi.

Pour ces deux personnes je me suis damnée, je me suis sublimée, j'ai tout tenté, j'ai fait des miracles, j'ai grimpé au somment des montagnes de leurs peurs, j'en ai déplacé d'autres qui barraient leur chemin, j'ai tout fait pour qu'elles deviennent elles mêmes, lui depuis 30 ans (précisément 27) un homme qui ne s'assumait pas comme tel et que j'ai cru aider à grandir, elle depuis deux ans une femme qui jouait des hommes dans un jeu vidéo pour exprimer ce qu'elle ne savait pas encore d'elle, son désir de posséder une femme comme la sienne.

Ma vie était coupée en deux, épouse dans la vraie vie, l'irl comme on dit, amante dans le jeu, IG comme on dit.

Puis il a fallu rendre la chose visible, dire à l'un ce que l'autre me poussait à dire, j'en aime une autre, mais je ne veux pas te quitter...

Je me suis coupée en deux, j'ai tenté de passer le précipice qui se présentait à nous en les entraînant tous deux. Ils me le demandaient, me disaient l'un et l'autre que je ne devais pas me préoccuper d'eux, comme toujours, mais de moi, de mon désir, de ma personne, de moi... Mais je ne sais pas faire ça, moi, justement... je ne sais être que dans le désir de l'autre, l'aider, le porter, le mettre au monde, l'aimer... l'aimer puissance infinie, moi qui ait dû grandir sans amour et qui a tant d'amour à donner aujourd'hui...

Elle me voulait pour elle seule, mais ne le disait pas. Il me voulait pour lui seul, mais ne l'assumait pas.

Clash, il y a quelques mois. J'ai dû lui rendre sa liberté, il a trouvé à refaire sa vie en quelques jours à peine. Je ne m'y attendais pas, j'ai sombré.
Nouveau clash, il y a quelques semaines. J'ai dû admettre que je n'avais pas vraiment, intimement, rompu avec lui et elle me l'a envoyé dans les dents, m'a repoussée, elle a rompu.

Un mois de naufrage total, de dépression, il n'y a pas d'autre mot. J'ai rebondi, de droite et de gauche, ai trouvé en deux jours une autre vie possible, Paris, un nouveau job, un studio... quand je suis lancée, rien ne m'arrête, tout me réussit... c'est dérisoire de facilité, de "coïncidences"... j'ai décliné et suis revenue me terrer chez moi... un chez moi qui ne l'est plus, le divorce est en cours.

Finalement, j'en suis là, je vais et je viens entre elle et lui, qui tous deux me repoussent et me rattrapent quand je plonge trop profondément.

Ce n'est pas la séparation qui est difficile, c'est de se dire que le lien que l'on ressent en soi, quasi impossible à couper, n'est qu'illusion, miroir de son attente, nostalgie d'autre chose, et qu'on est et qu'on sera toujours, seul(e) face à cette absence...
Fleur de Lotus
Fleur de Lotus

Messages : 1278
Date d'inscription : 30/11/2012
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 14:21

AlwaysOnTheRun a écrit:Je n'ai eu que peu de séparation, bien que je n'ai pratiquement jamais été seul depuis mes 20 ans...

Tout ce que je peux en dire c'est que l'idée même d'abandonner la personne que pourtant je n'aimais plus m'était impensable jusqu'à ce qu'elle me trahisse. Mais ma loyauté, mon engagement était tels que j'ai survécu plusieurs années en me voilant la face. En réalité on avait pas du tout la même vision du couple. Je suis exclusif et loyal. C'est la puissance de l'electroshock qu'il a fallu qui est impressionante.

Quant à comment je l'ai vécu? très mal, mais j'ai très vite retrouvé une personne avec qui je suis maintenant marié. Le coup de foudre, le vrai. Je ne savais pas vraiment ce que c'était avant. Après il faut apprendre à dompter ses différences pour ne pas que la vie soit trop difficile...

Oui, c'est plutôt sombre, j'en suis désolé.

non, ce n'est pas sombre : un bon coup de foudre ne me ferait pas de mal, ça mettrait fin à des années de doute, de questions, à une culpabilité insupportable (que je refoule le plus possible pour ne pas griller mon cerveau).

Je n'ai pas encore parcouru tout les topic. Trop fatigué pour tout lire.

Tout le monde a été étonné que je quitte ma copine. Absolument tout le monde. Couple idéal, uni, tolérant, partageant les mêmes centres d'intérêts, aimant recevoir...
Et tout cela : fracassé.

Mes proches ne m'ont pas jugé, ils ont pris acte.

Question lancinante : qu'est-ce que l'amour ?
Souffrance. Culpabilité. Quel tableau !
Heureusement, il y a eu des moments magiques.
Mais ce p... de doute me bouffe !
Et la culpabilité me tue (presque au sens propre).

En ce moment, je rigole moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 16 Déc 2012 - 14:27

fleur_bleue a écrit:J'ai une copine qui a plus ou moins vécu ça... Relation à distance, certes, mais selon elle un "couple parfait", ils voulaient se marier, avoir des enfants, etc. Puis son copain n'était pas très bien, est allé voir un psy - et le même jour l'a appelé pour lui dire qu'en fait, il ne l'aimait plus. Ils ne se sont plus parlés ni ne se sont revus depuis. Quand ça se passe comme ça, finalement, c'est un peu comme si l'autre était mort...

Mais donc oui, là, il y avait vraiment "rupture".

Le genre de scénario que je connais assez bien...

Question (franchement naïve) : les psys sont-ils dangereux ?

Pour faire péter les couples, certains sont très forts...

Mais peut-être ne sont-ils rien d'autre qu'un prétexte... ?


Pour finir sur la rupture, comment je la vis : mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty très mal

Message par kribil le Sam 22 Déc 2012 - 21:40

nous avons été trop vite, trop intense, trop..trop...
résultats, nous n'avions pas compris que nous étions en dichotomie totale, avec des centres d'attractions différents, des émotions différentes, même le lit....
et pourtant nous nous entendons tellement bien...
que choisir, tenter quand-même ? ou lacher prise?
séparation provisoire?
je n'ai pas la réponse....
pourtant le projet de vie est commun, notre passé identique, notre parcours aussi, nos origines totalement différentes...
et pourtant, je veux y croire
kribil
kribil

Messages : 2
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 56
Localisation : liege

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Ven 22 Fév 2013 - 3:38

Super méga mal.

D'ailleurs maintenant je mords. L'amour c'est mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Merlin le Sam 23 Fév 2013 - 18:07

Bonsoir ou Bonjour sunny

tuvatroloinmomo a écrit:
Comme dit le Petit prince, on est responsable de ceux que l'on apprivoise et je trouve que cette responsabilité la est fondamentale

Le Petit Prince, le Renard et la Rose c'est intemporel...







N'est-ce pas nécessaire de prendre soin, d'apprivoiser, d'offrir de la liberté et du respect et ainsi de vivre une relation épanouissante...?

Définir ce qu'une personne souhaite vivre et espérer la rencontre pour le partager, l'enrichir, l'enjoliver existe et la confiance peut alors s'inscrire dans la relation. Les protagonistes se sentent alors moins en danger. Les peurs diminuent et l'amour grandit.

Cela ne prémunit pas forcément d'une éventuelle rupture et d'un vécu alors souvent très douloureux n'aidant pas au réinvestissement affectif dans une relation sentimentale mais avec le temps cela redevient possible, l'envie devenant plus présente.

Entre temps, il y a l'intérim. Théorie de ma belle soeur maintes fois observée. Les intérimaires n'ont pas forcément souhaité(e)s l'être et cela n'aide parfois pas ni l'un ni l'autre.

Je ne joue plus les intérimaires et je n'envisage toujours pas de relation sans affectif et un investissement entier en préservant la relation du fusionnel et pour cela je pense qu'il n'y a rien de mieux que l'amour inconditionnel.

La rupture me demande un temps très long mais faire le deuil et pouvoir être dans une vraie nouvelle relation passe nécessairement par là je pense.
Merlin
Merlin

Messages : 1111
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 48
Localisation : Présent à Tours ou Là et Maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par gypsyeyes le Sam 23 Fév 2013 - 20:49

je bois...
gypsyeyes
gypsyeyes

Messages : 89
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 48
Localisation : strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Oryx le Lun 25 Fév 2013 - 13:08

Je regarde un peu les posts. Et ça fait du bien. On se sent moins seul, moins misérable. C'est dur pour tout le monde, mais je pense que c'est plus dur quand on est zèbre.

Pour moi il y a deux types de séparation. La séparation où on a quelqu'un d'autre, et celle où on a rien. Dans tous les cas, c'est une mort d'une partie de soi, un arrachement, souvent insupportable. Un horrible sentiment de spoliation, de vide. Je pense vraiment qu'une séparation, une vraie j'entends, celle qui suit une période de fusion et de bonheur à deux, c'est une mort à part entière de la personne qu'on était devenu. Il faut ensuite renaître. Et ça se fait. Mais même une certaine expérience de la vie ne nous permet pas de nous en persuader quand on est au fond de notre mort amoureuse.

Je vois des témoignages qui disent qu'il ne faut plus aimer, que c'est trop dangereux, trop douloureux, qu'au bout, de toutes façons, il y a toujours de la désillusion, voire du dégoût (de l'autre, de soi, des autres, de la vie). Je ne suis pas de cet avis. Pour moi, aimer c'est vivre. Nous sommes faits pour aimer, et vivre sans aimer ça s'appelle survivre. Je pense, mais cela n'engage que moi et nous emmènerait sur un terrain qui sortirait du cadre de ce fil de discussion, qu'il faut repenser la relation amoureuse. Nous sommes tiraillés entre deux forces antagonistes et multiples. Il y a d'une part l'héritage du modèle familial multi-séculaire, d'un romantisme éthéré, et de notre nature qui veut une exclusivité amoureuse impérieuse. D'autre part, il y a l'autre pan de notre nature, qui a besoin de vivre ces instants magiques de l'existence où deux êtres s'émerveillent à se découvrir et se rencontrer.

Il n'y a pas de solution idéale, seulement des voies de moindre préjudice. La mythique "bonne personne" et la fidélité? Certes. Comme dirait l'autre, pourvu que ça dure. L'abstinence amoureuse? Pour certains sans doute. Quelle tristesse. Le libertinage, l'échangisme? Pour d'autres encore. Mais je trouve ça triste aussi (peut-être parce que mon expérience m'en éloigne et que je suis extérieur à ce milieu). Je crois qu'il existe une voie qui correspond mieux à la majorité d'entre nous. Sans développer, je parlerais d'une forme d'amitié, de lien, de proximité, de solidarité, qui transcende la question de l'amour amoureux et du sexe.
Oryx
Oryx

Messages : 116
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 51
Localisation : CHATEAULIN

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par iWok le Lun 25 Fév 2013 - 14:44

Je suis un puits à sec qui attends la mousson...je me contente de nuages de passage...de pluies auxquelles je reste imperméable...
iWok
iWok

Messages : 284
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 29
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Deedee le Mer 27 Fév 2013 - 12:18

Je suis partagée entre la tristesse de savoir que je ne le reverrai plus,
la souffrance du manque qui est déjà présente,
la joie de l'avoir croisé et d'avoir partagé un bout de ma vie avec lui,
la reconnaissance des bonnes choses qu'il m'a apportées.

Et ce sentiment qui me tord les boyaux, de me dire que j'en ai pas croisés beaucoup qui me plaisaient autant Sad
Deedee
Deedee

Messages : 1904
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par gypsyeyes le Mer 27 Fév 2013 - 17:07

il y a outre le manque de l'autre à gérer, le fait de devoir réapprendre à vivre seul. Pour ma part, après 10 ans de vie commune, cet exercice est parfois très douloureux (je me retourne la nuit et bizarrement il n'y a personne sur l'oreiller voisin, un bruit de porte qui claque ....et ce n'est qu'un courant d'air. BRRRRR
gypsyeyes
gypsyeyes

Messages : 89
Date d'inscription : 09/01/2013
Age : 48
Localisation : strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par JCVD le Dim 24 Mar 2013 - 12:00

Très bien !
Un bon bol d'air et on repart sur le bot pied !
En ce moment je vis avec une lycéen et c'est cool.
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par JCVD le Dim 24 Mar 2013 - 12:02

Quel imposture cette question !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par zebra35 le Lun 25 Mar 2013 - 19:12

J'ai toujours l'impression de faire compliquer alors que je pourrais faire simple..

Insatisfaction chronique, je suis toujours à l'origine de mes séparations = L'ennuie, je me lasse, et surtout différence intellectuelle, j'en arrive toujours à me dire " Qu'est ce qu'il est bête!", maintenant, j'ai plutôt tendance à dire "qu'est ce qu'on est différent, ou je dois avoir un problème".

Mes ruptures, j'ai toujours enchainer pour ne pas sombrer.. pas dans le nombre, mais dans la durée: 3relations de 3ans, et j'ai toujours quitté l'un pour l'autre, jamais célibataire ou très peu..

Mnt j'ai enfin l'impression d'avoir trouvé quelqu'un qui me ressemble (et m'oppose à la fois), un zébre dans l'ombre, et comme toujours pour faire simple: bien gradé dans l'armée, ex-libertin ( ou en cours de sevrage ), et 1000 km nous sépare ..

Je dirais pour finir que je suis trop sensible, trop méfiante, trop instable .. juste TROP.
zebra35
zebra35

Messages : 6
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par lila14 le Mar 26 Mar 2013 - 16:22

Bonjour à toutes à tous,

Toute nouvelle sur ce forum, je m'essaie à une première intervention sur un sujet que je viens de vivre !

Je te rejoins Zebra35, je suis "TROP" tout ; ce qui créée chez mes compagnons un grand sentiment d'incompréhension et d'impuissance.
J'ai 31 ans et la facheuse impression que je m'ennuie très rapidement dans une relation. Passée l'excitation des débuts et la découverte de l'autre, je déchante au bout de quelques mois et l'amour (malheureusement je ne suis pas certaine de savoir ce que c'est) s'en va très rapidement.....

J'ai été "testée" il y a peu alors même que j'étais encore en couple. La colère de ne pas voir su plus tôt s'est vite estompée et cela m'a permis d'enfin me dire que j'étais normale dans cette normalité zèbrée.....

Mon compagnon s'est de suite senti en danger face à cela, me répétant que je me croyais plus intelligente ! S'il savait : 30 ans passés à ne pas avoir confiance en moi, compliquant ma relation aux hommes car ne me sentant jamais épanouie et en sécurité....

Séparée depuis un an maintenant et ayant connu une histoire venant de se terminer : l'heure est au bilan....
Et je peux dire que c'est moi qui rompt à chaque fois ou tout du moins qui pousse à la séparation et je n'arrive même pas vraiment à être triste....
Je souhaite profondément fonder une famille mais j'ai l'impression que je n'arrive pas à me stabiliser pour cela.

lila14

Messages : 1
Date d'inscription : 26/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par zebra35 le Mer 27 Mar 2013 - 10:19

Salut Lila14,

oui je te rejoins parfaitement dans ton point de vue.
Ton ex-compagnon était zébré ou non ? Compliqué de construire quelque chose dans notre cas et paradoxalement je ne suis même pas si un jour on trouveras notre complémentarité (sans vouloir te déprimer).

J'ai connu ça également, qui a fait que je me suis séparée du père de mon fils, il pensait que je me surestimais, que je voulais simplement me rendre plus intéressante (je m'en serai bien passée, mais cette découverte m'a permise d'avancer dans ma vie..).

Instabilité, on me l'a reproché dans toute mes relations.. Rolling Eyes

Et niveau professionnelle es-tu stable ?

zebra35
zebra35

Messages : 6
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Bird le Lun 1 Avr 2013 - 20:01

J'ai vécu toutes mes séparations comme si elles ne comptaient pas, en les traitant avec indifférence et en minimisant, voire occultant toutes les émotions qu'elles auraient dû susciter.

Avec le recul, ça n'est pas ce que j'ai fait de mieux ni de plus intelligent. Mad
Bird
Bird

Messages : 1321
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Mélodie c le Lun 1 Avr 2013 - 20:18

@ Bird : Etais tu amoureux ?
Mélodie c
Mélodie c

Messages : 448
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 54
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Bird le Lun 1 Avr 2013 - 20:19

Pas assez sans doute !
Bird
Bird

Messages : 1321
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Aethos le Mer 3 Avr 2013 - 14:09

On est pas amoureux... on le devient... ce n'est pas un état, mais une chose mouvante et changeante...

On tombe amoureux... cet adage veut tout dire... et est exclusif de tout le reste d'ailleurs et de l'autre y compris. On en eput pas prétendre aimer en tombant amoureux. En effet l'"état" transitoire amoureux s'articule autour de la projection de ses propres désirs sur l'autre individus (ou les autres à choix). EN fait de sujet l'autre devient avant tout objet de nos pulsions et non plus sujet des siennes puisque l'on s'en fiche comme d'une guigne ;-)

Nombreux sont celles et ceux confondant "être amoureux" et "aimer"... en ceci l'un n'est pas nécessairement exclusif de l'autre, mais au contraire... mais je crois que l'amour relève plus de l’abandon que de la revendication de ses désirs sur l^'autre en tant qu'ascendant ou illusoire pouvoir de satisfaction personnel.

être amoureux c'est surtout avoir la triste et ridicule impression que des choses nous sont dues tant nous nous trouvons beaux, désirables, irremplaçables, uniques... et tellement désirables. Ce que nous sommes c'est une évidence...par contre l'^humilité veut que l'on se souvienne constamment que l'autre ne nous appartient pas, pas plus que ses désirs...et que même nous sommes bien impuissants à en être la cause première... tout comme de son bonheur... Il suffit alors de se dire que l'on aime l'autre pour ce qu'il est non pas pour ce que nous aimerions... et que quoi que nous fassions, l'illusoire sécurité de la relation ne nous mettra jamais à l'abri de ce que l'autre tombe amoureux ailleurs... si il aime alors vraiment peut-être et à condition que ses vues soient celles-ci, il décidera de demeurer fidèle à l'un plutôt qu'à l’autre, non par renoncement, mais par une conscience absolue que personne n'est mieux ou moins bien et que tzout peut être fait à l'un comme à l'autre... avec l'un comme avec l'autre...et que notre juste place dans ce miracle incroyable d'une relation est celui d'un participant aimant et persévérant qui se réjouit quotidiennement de redécouvrir cet autre qu'il croyait connaître et posséder sous prétexte de peur et d'angoisse...

L'autre vis... l'autre meurt... quoi qu'il arrive il part... et lorsqu'on aime...il part toujours trop tôt... lorsqu’on aime pas...et bien cela ne change rien...
Pourtant les choses ses produisent précisément au moment voulu et l’humilité voudrait que l'on arrête de croire qu'on les provoque plus que cela...
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Deedee le Mer 3 Avr 2013 - 16:56

Je la vis bien mal ma dernière séparation.
L'impression d'être passée à côté de quelqu'un de rare et de vraiment compatible avec qui quelque chose aurait été possible.
Et tous ceux que je croise depuis sont fades ! pale
Deedee
Deedee

Messages : 1904
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mer 3 Avr 2013 - 17:58

Deedee.. si c'est "définitivement définitif" comme rupture, il faudra s'y résoudre sinon effectivement, les autres seront fades si tu idéalises encore votre ex-relation No déjà que c'est difficile..

Courage ma belle (il paraît qu'on s'en sort... Wink )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Mélodie c le Mer 3 Avr 2013 - 18:48

il paraît qu'on s'en sort... Wink
C'est vrai ??
Mélodie c
Mélodie c

Messages : 448
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 54
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 4 Avr 2013 - 18:51

Mélodie c a écrit: C'est vrai ??

J'ai dit "il paraît".. tu as vu la subtilité lol!

Bah... bien sûr qu'on s'en sort mais bon... ce sont parfois de longs mois de tristesse Sad

Bizoo du soir ma belle Smile

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Grands_amoureux_27

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Mélodie c le Jeu 4 Avr 2013 - 19:08

On va y croire !
Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 36129310
Mélodie c
Mélodie c

Messages : 448
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 54
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 14:31

.


Dernière édition par Vics le Ven 13 Juin 2014 - 8:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Deedee le Mar 9 Avr 2013 - 16:20

Salut Vics.
Je suis exactement dans ton cas. Intime conviction, impossible de me le sortir de la tête, et je crois qu'il est zèbre.
Bon, ça ne t'avance pas vraiment hein ? Rolling Eyes En tous cas je compatis...
Deedee
Deedee

Messages : 1904
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 19:12

Bonsoir Deedee,

C'est super d'avoir répondu à mon message. Je compatis avec toi aussi. Pas facile, hein ?
Et qu'en dis-tu, est-ce que l'intime conviction est une forme de clairvoyance, c'est-à-dire, que c'est que l'on se réunira avec eux ? Ou est-ce plutôt que notre désir de renouer est tellement fort qu'il se déguise en intime conviction ?
Clairement : quelle est la réalité, à ton avis ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par legarsenquestion le Mer 10 Avr 2013 - 19:12

Trèèèèèèèèès très mal. J'ai connu une séparation très très douloureuse, d'ailleurs j'a tellement souffert : angoisse cauchemar, crise de tremblement perte d'appétit que ne pouvais plus rien faire.
Une destruction totale. Mais je sais pas comment quelqu'un peut infliger ça à un autre !
moi franchement je ne jetterai jamais quelqu'un comme un déchet car chaque être humain à de la valeur.
legarsenquestion
legarsenquestion

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 29
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Jeu 11 Avr 2013 - 7:28

Legarsenquestion, la personne qui quitte n'est pas forcément dans la démarche de jeter quelqu'un comme un déchet. Non. Une rupture est difficile, douloureuse, et cela doit être d'autant plus difficile pour nous, les zebrés, et encore un cran de plus si c'est nous les quittés.
Dans mon cas c'est encore plus dur, je pense, parce que je commence à avoir de la route derrière, plusieurs séparations à mon actif (même une en cours d'avec mon mari) et que ce n'est que celle-ci, d'avec cet homme de 57 ans, qui me tue à petit feu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par legarsenquestion le Jeu 11 Avr 2013 - 21:56

J'imagine ce que vous pouvez ressentir
legarsenquestion
legarsenquestion

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 29
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Ven 12 Avr 2013 - 18:16

legarsenquestion a écrit:moi franchement je ne jetterai jamais quelqu'un comme un déchet car chaque être humain à de la valeur.

Courbette

C'est l'idéal.. pouvoir quitter quelqu'un dans le respect, l'amour qu'on s'est porté etc.. maintenant, lorsqu'on quitte l'autre c'est trèèèèès rarement ok des deux côtés, donc forcément il y en a un des deux qui souffre (et l'autre qui souffre aussi mais "moins" dans la mesure où il est comme libéré.. ce qui ne veut pas dire qu'il ne souffre pas !). Toutefois, il faut "savoir quitter" et si tu t'es fait jeter comme un malpropre forcément.. c'est encore plus douloureux No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Ven 12 Avr 2013 - 20:15

D'accord avec legarsenquestion... en théorie.
En pratique... !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Ven 12 Avr 2013 - 20:16

Mais je regrette ma brutalité.
Enfin... En même temps... On est comme on est... Et quand on rompt, c'est qu'il y a un problème, normalement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Sam 13 Avr 2013 - 11:13

Pas lu les 8 pages, juste je réponds au sujet.

Séparation: c'est un peu comme une mort ou parfois une naissance, ça dépend des cas...un soulagement ou de l'accablement.

Ce qui est bien avec les séparations, c'est que ce ne sont jamais les même...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Calile le Mar 4 Juin 2013 - 14:51

La dernière, très mal. J'ai cru que j'allais jamais m'en remettre. Je me sentais tellement nulle, tellement moins. Je m'en voulais de ma conduite, je ne faisais que des si, j'aurais voulu remonter dans le temps et faire d'autres choix et j'acceptais pas que ça ce soit terminé comme ça et à tel point que c'était encore douloureux il y a peu, maintenant je suis plus lucide, je me dis que je perdrais mon temps si je retombais dans ses bras.
Mais les ruptures m'anesthésient parfois et fut un temps j'ai cru que je devais vivre seule le reste du temps que mon coeur était fermé à double tour et que ça ne me faisait rien de le savoir...
Calile
Calile

Messages : 16
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Fatal

Message par Segva le Dim 16 Juin 2013 - 21:23

ou presque!

Toutes mes pensées en toile d'araignée prennent des teintes narcissiques et dépressives. 

...Que je n'ai pas bien utilisé mes capacités conciliantes, analytiques, sensibles, empathiques, etc, etc avec la personne la moins acquise, mon couple.
que ce n'est que moi qui devrais éviter les conflits, que c'est moi le problème encore une fois.
 
Comme si je gardais toute cette '''intelligence''' (oui-oui avec 4 guillemets!) pour les autres sauf pour lui. 
Je crapouille mon ego sans retenue et ensuite je le vise aussi, lui en voulant de ne pas faire l'effort de me comprendre. 
Ou de le faire mais pour conclure qu'il ne peut pas me suivre.

Je lui en veux parce qu'il me donne le seul espace partagé où je sens que je peux être moi-même... 
malheureusement j'oublie quelquefois que c'est surtout dans l'intimité amoureuse que je blesse.
Et puis l'angoisse d'avoir encore une fois répété une ancienne formule malgré m'être promis de ne pas la reprendre.

Cette fois-ci ce sera peut-être différent, nous sommes au bord de la séparation, ce qui me mets dans tous mes états mais je me dis que ma prochaine relation serait la première que je débuterais en connaissant ma condition (HP)  
Qui sait si cela fait une différence dès le début (?)

Donc malgré toute cette douleur, j'espère pouvoir larguer les amarres et visualiser le futur seule et heureuse... 
avant de trouver l'amour (de couple) à nouveau
Segva
Segva

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 44
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par krapopithèque le Mar 25 Juin 2013 - 19:26

Avec lâcheté , je fais en sorte que l'on me plaque . elephant
krapopithèque
krapopithèque

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 68
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Deedee le Jeu 27 Juin 2013 - 13:39

Là j'en chie tellement d'avoir été rejetée (par un beau très probablement zèbre avec qui la compatibilité et la limpidité étaient incroyables), que je me dis que c'est pas une vie, pour les hypersensibles, d'avoir des relations. Que c'est une souffrance tellement incroyable, que ça ne vaut pas le coup finalement.
J'ai vécu avec un maniaco-dépressif qui me disait "tu te rends compte, avec ma maladie il faudrait que je prenne des médocs toute ma vie c'est terrible".
Et ben là je me dis que ce qui est encore plus terrible, c'est qu'il n'y a pas de traitement pour les hypersensibles. Que j'aimerais tellement qu'il y ait un médoc contre ça. Un espoir de moins en chier un jour.
(Oui bon je sais, aujourd’hui c'est pas la grande foforme la dame elle voit un peu tout en noir)
Deedee
Deedee

Messages : 1904
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 3 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Mimozzz le Sam 31 Aoû 2013 - 19:10

je ne sais pas si ça a déjà été évoqué dans ce topic, mais nous pourrions évoquer les séparations dont le synonyme n'est pas forcément "rupture". En d'autres mots, je parle de la séparation physique de plusieurs personnes pour une raison x ou y. Exemple : votre partenaire doit partir en voyage d'affaire pour une durée longue ; autre exemple : vous savez que vous n'allez plus voir pendant longtemps votre famille/amis/un lieu.

Je suis hypersensible à ce type de séparations. Je les vis extrèmement mal. J'appréhende la solitude, voir la personne partir et savoir que je vais devoir attendre longtemps avant de la revoir me charcute les intestins. Je me sens vide, pas complète. J'ai besoin en permanence d'un contact fusionnel avec quelqu'un ou alors juste de solitude. Je supporte mal les relations "de surface". Certes, ma solitude peut parfois me mener à la dépression, mais peut me permettre également de toucher des plafonds de bien-être.
Comment être moins blessé par ce types de séparations ?
Comment se réadapter à une vie sans la personne/chose/lieu qui nous manque( même si on sait qu'elle nous aime, qu'on va la revoir d'ici 1 mois) ?
Comment accepter le passé et dire " c'était tellement génial, et là je vais vivres d'autres trucs géniaux" ?

J'ai tellement peur du changement, tellement peur de me sentir en manque et de ne rien pouvoir faire, tellement peur de me retrouver "seule", entourée de relations plates ou de m'enfermer dans la solitude qui finira par me plonger dans la dépression.
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum