Comment vivez-vous vos séparations?

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Harpo le Dim 23 Mar 2014 - 19:16

@Luna Lunneda : Je ne fais pas une telle distinction de mon côté. Je crois plutôt que le verbe aimer est bien insuffisant par rapport à tout ce qu'il peut recouvrir de sens différents. Trop polysémique pour moi Wink.

@Strigide : c'est le mot grandiose qui me gène. Trop grand pour moi ou pour la vie réelle ce type d'adjectifs.

Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 19:22

Harpo, j'utilise ce mot car la grandeur, la majesté et la noblesse sont des choses que je respecte infiniment et que je cherche à avoir partout autour de moi dans ma vie, je m'applique le plus possible à être en symbiose avec eux selon mon échelle de valeur bien sûr, mais je comprends que tu ne le trouves pas applicable à la vie réelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Dim 23 Mar 2014 - 19:25

Je pense qu'il faut aussi du grandiose. Se contenter de médiocrité toute sa vie... La vie aurait quel intérêt alors ? Mieux vaut 30 ans d'une vie passionnée que 90 ans d'un train-train quotidien sans saveur... Enfin pour moi du moins.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 19:30

Je ne crois pas que l'opposé de grandiose soit médiocrité...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 19:33

Je ne peux que t'approuver mille et une fois, Tête d'ampoule. J'ai trop voulu courber l'échine en subissant la médiocrité ambiante (je ne parle même pas des gens en eux-mêmes de ce qu'ils sont, juste de toujours se contenter alors qu'on peut avoir bien mieux sans que ce soit inatteignable !) ça m'a ouvert de larges entailles qui ne sont toujours pas refermées, je pense qu'il ne faut pas aller contre soi, personnellement je ne peux pas "me contenter de" je ne suis pas haineuse si je ne peux pas aller plus haut vers quelque chose mais je continuerais à poursuivre mes idéaux parce que c'est inscrit en moi, avec des émotions très positives, peut-être simplement parfois une tristesse en négatif, il est vrai. Je connais des gens qui se satisfont facilement et voilà, tant pis à mes yeux et tant mieux pour eux, tant qu'on ne me force pas à réformer ce que je suis et ce à quoi j'aspire.

et effectivement Luna, plutôt "bassesse" mais pour moi c'est une notion qui cohabite plus ou moins avec la médiocrité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 19:45

Ce que je veux dire c'est qu'il y a des passions qui peuvent être vécues comme grandioses par les protagonistes qu'elles impliquent, et pourtant leurs motifs peuvent être médiocres aux yeux d'un tiers. Par exemple.
Et inversement, un duo vivant un quotidien d'une banalité affligeante mais qui sont unis par un lien très fort, riche, bref exigeant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Dim 23 Mar 2014 - 19:47

Peut-être que justement le grandiose est dans la richesse de ce lien qui unit un couple d'apparence banale, non ?
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 19:49

Bien sûr, Luna. De toutes façons toutes ces notions sont très personnelles et teintées de subjectivité, l'important c'est que chacun soit dans ce à quoi il aspire profondément. Par contre d'observation personnelle, beaucoup de gens se mettent avec quelqu'un "par dépit" "pour ne pas finir seul" etc, ils avouent eux-même à demi-mots que c'est cela. Mais je suis d'accord sur le fait que cela fluctue d'une personne à une autre.

Voilà, je rejoins encore tête d'ampoule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 19:53

Tête d'Ampoule a écrit:Peut-être que justement le grandiose est dans la richesse de ce lien qui unit un couple d'apparence banale, non ?

Oui ! C'est ce message qui prêtait à confusion: "Se contenter de médiocrité toute sa vie... La vie aurait quel intérêt alors ? Mieux vaut 30 ans d'une vie passionnée que 90 ans d'un train-train quotidien sans saveur"




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 20:00

♚ Strigide ♚ a écrit:Bien sûr, Luna. De toutes façons toutes ces notions sont très personnelles et teintées de subjectivité, l'important c'est que chacun soit dans ce à quoi il aspire profondément. Par contre d'observation personnelle, beaucoup de gens se mettent avec quelqu'un "par dépit" "pour ne pas finir seul" etc, ils avouent eux-même à demi-mots que c'est cela.

Ah ça par contre...

Tiens un autre malentendu auquel j'ai eu droit: j'ai eu le malheur de dire que je n'avais plus spécialement peur de finir seule (ce qui m'épargne les désagréments de la dépendance affective, comme me mettre avec quelqu'un "par dépit", quitte à s'amputer d'une partie de soi et de ses réelles attentes). Ce à quoi on m'a répondu (comme si ça ne pouvait être interprété que de cette façon): "oui c'est normal tu retrouveras probablement quelqu'un". Pas eu envie d'expliquer le cheminement derrière, fatiguée, mais vraiment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Dim 23 Mar 2014 - 20:12

Luna Lunedda a écrit:
Tête d'Ampoule a écrit:Peut-être que justement le grandiose est dans la richesse de ce lien qui unit un couple d'apparence banale, non ?

Oui ! C'est ce message qui prêtait à confusion: "Se contenter de médiocrité toute sa vie... La vie aurait quel intérêt alors ? Mieux vaut 30 ans d'une vie passionnée que 90 ans d'un train-train quotidien sans saveur"
Tout dépend de ce qu'on trouve sans saveur aussi. La beauté, je vais plutôt la trouver dans un couple papy-mamie de 80 ans qui ressent toujours la même tendresse l'un pour l'autre, plutôt que dans deux ados bouillonnants d'hormones qui croient avoir des sentiments profonds et connaître tout de l'amour mais qui vont déchanter très vite. L'extraordinaire n'est pas là où il semble être ; un couple qui s'aime toute la vie, de nos jours, n'est-ce pas un miracle qui mérite de s'en émerveiller ? Le grandiose, j'irai plutôt le chercher dans la profondeur de l'attachement plutôt que dans un feu d'artifice hormonal qui va vite se transformer en pétard mouillé. D'ailleurs, cet amour superficiel, ludique, jetable, est si répandu maintenant, c'est le club des moutons de Panurge, on ne choisit plus son propre chemin. J'ai bien essayé de m'y conformer, et je me suis aperçue que j'y perdrais mon âme si je continuais.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 20:20

Je vois ce que tu veux dire. Mais il y a des couples qui semblent assez iconiques ou devant lesquels beaucoup de gens s'extasient comme s'ils représentaient une forme d'amour indéfectible, alors que derrière ne se cache qu'un jeu de projections mutuelles assez stable pour avoir perduré tant d'années.
Alors voilà, ce sont des personnes qui nourrissent certainement des sentiments très intenses l'un à l'égard de l'autre, des sortes de Tristan et Iseult (parce que Roméo et Juliette ça ne compte pas, ça n'a duré que trois jours), mais au fond ils ne connaissent pas vraiment l'autre, ils aiment plus l'image qu'ils s'en font.

Je précise que je ne porte plus vraiment de jugement moral dessus, bien qu'avant j'aurais estimé que c'était ça la médiocrité en fait, vivre et se complaire dans une certaine forme d'ignorance.

Mais ce qui est terrible c'est d'avoir eu ça sous les yeux enfant puis plus tard de s'apercevoir que c'est ça... chez la plupart des gens (dans le meilleur des cas).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Dim 23 Mar 2014 - 20:32

Justement, c'est aussi ça dont je ne veux surtout pas. Je ne pense pas qu'il puisse y avoir des sentiments profonds sans connaissance mutuelle profonde préalable. Des sentiments intenses, oui ; des sentiments réellement profonds (et de fait durables), quoi qu'on me dira pour tenter de m'en convaincre, je reste définitivement sceptique sur ce point. L'amour a besoin de fondations pour se construire, et les miennes sont faites d'amitié très proche et de respect. Sans cela, rien ne se passera.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 20:43

Si on part du principe qu'il n'y a pas besoin de profondeur (il n'est pas bien balisé ce terme) pour que ce soit durable (ce que j'essayais d'illustrer), je te certifie que ça existe et que c'est typiquement le genre de couple "idéalisé" par les autres, d'ailleurs.
Imagine les pauvres hères comme moi qui voudraient le full package (intensité et pleine authenticité), alors que c'est un problème qui me semble assez irréconciliable puisqu'une véritable connaissance mutuelle où toute idéalisation est évacuée ne peut aboutir que sur un amour-compagnonnage à mes yeux. Donc il faudrait nécessairement sacrifier à l'intensité pour accéder à la profondeur, disons. Enfin, qui sait, d'ici à ce que la vie me présente des contre-exemples...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Dim 23 Mar 2014 - 20:56

Je ne dis pas le contraire, les sentiments peuvent être durables sans profondeur, mais dans ce cas, le temps que ça va durer, ça relève de la loterie, et surtout même s'il y a de l'intimité physique, on ne se rend pas compte du manque d'intimité spirituelle. On se croit proche d'un partenaire qui est en réalité à des années-lumière de nous, on se crée une jolie illusion.
Après c'est là où mon point de vue va sans doute vraiment diverger du tien car même sans idéalisation, je ne ressens pas mon amour réduit à un simple amour-compagnonnage. Je vois ma dernière relation comme quelque chose de magnifique même au-delà de ce qui s'est passé dernièrement et chaque fois que j'y pense, je m'en m'émerveille malgré mon regard habituellement un peu cynique sur la plupart des relations de couple, car j'ai vécu quelque chose d'une beauté à quoi je n'aurais jamais cru avoir accès dans ma vie.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 20:59

Je partage votre ressenti des couples qu'on idéalise et quand on gratte un peu, c'est loin d'être un rêve éveillé à mes yeux...

@ Luna Luneda

Pourquoi penses-tu qu'il est impossible d'avoir l'intensité et l'authenticité? Certes, ça ne se présente pas tous les jours (c'est peut-être pour ça qu'on l'apprécie...) mais ça doit être possible, non?
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 21:05

@ Tête d'Ampoule

Je ne sais pas si ça te dérange, aussi je respecterai si tu n'acceptes pas. Mais pourrais-tu, pour illustrer ton propos, nous donner des exemples concrets de ce que tu as vécu?

De même, de quelle manière as-tu idéalisé ton ex?

Quand tu parles de sentiments sans profondeurs, c'était le cas avec ton ex? Pour toi, qu'est ce qu'un sentiment profond?

Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 21:17

Justement je me dis qu'il y a tellement de loterie et de contingence, en fait...

Un amour compagnonnage peut être magnifique... Surtout en contraste avec des relations où on ne s'est jamais senti(e) particulièrement compris, où l'on se sentait même bridé(e), obligé(e) d'étouffer des pans de sa personnalité ou de les justifier.
Spoiler:
Toutes ces relations où on se dit "retiens tes commentaires ou tes réflexions, revois un peu ta façon d'être. Le pauvre, il risquerait de se sentir en concurrence ou écrasé, et puis il a peut-être raison c'est peut-être toi qui n'es pas normale, te fais constamment des noeuds, ne sais pas être simple, es profondément blessée par des petits riens, n'es jamais à la hauteur en résumé"... Rhalala, toute ressemblance avec une situation vécue n'est que purement fortuite...  Arrow 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 21:28

Kangaroo a écrit:Je partage votre ressenti des couples qu'on idéalise et quand on gratte un peu, c'est loin d'être un rêve éveillé à mes yeux...

@ Luna Luneda

Pourquoi penses-tu qu'il est impossible d'avoir l'intensité et l'authenticité? Certes, ça ne se présente pas tous les jours (c'est peut-être pour ça qu'on l'apprécie...) mais ça doit être possible, non?

Parce que le désir et l'envie passionnée naissent du mystère, de cette petite partie qui nous demeure inconnue et sur laquelle peut s'exercer l'imagination, le fantasme, pour maintenir la flamme.
Quand on connaît vraiment (vraiment) l'autre, alors le lien est plus consistant puisqu'il ne se base plus sur aucune illusion, les sentiments amoureux laissent place à un amour plus profond (sans les turbulences de surface)...
C'est pour ça que je pense que c'est incompatible, théoriquement. Dans la pratique, tu peux avoir une telle joie à partager des moments disparates de complicité, que cela équivaut à l'intensité des sentiments amoureux (pourtant absents).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 21:31

Et tu ne penses pas que la créativité des zèbres entre en jeu à ce moment? Une manière de mettre de la nouveauté et de l'inattendu pour recréer du mystère?
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Dim 23 Mar 2014 - 21:34

Disons que je définirais plutôt les sentiments intenses par la passion amoureuse telle que montrée dans les médias et les amours adolescentes en général, tandis que je définirais plutôt les sentiments profonds comme un attachement tel qu'on peut se révéler tel qu'on est à l'autre d'une façon telle que le lien au lieu de se détruire ne cesse de se renforcer. Des sentiments profonds, ce sont aussi ces couples qui parfois se séparent et qui parfois des décennies plus tard s'aperçoivent de leur erreur, car ils n'ont en réalité jamais cessé réellement de s'aimer. Ce sont aussi ces couples qui même s'ils cessent d'avoir de la passion l'un pour l'autre, gardent une unité familiale très forte et irremplaçable par d'autres relations.

Mon ex, mon premier amour, était justement un amour-passion et j'avais alors pris cela pour de la profondeur. C'était quelque chose de plus physique que spirituel (toutefois pas sexuel à proprement parler car je ressentais trop d'insécurité et je pense que ça m'a bloquée). Je pense que mon propre esprit m'a d'ailleurs trompée à ce sujet car je n'étais jamais tombée amoureuse avant (je précise qu'à ce moment j'étais adulte) et quand les sentiments sont arrivés par surprise, je n'y ai mis aucun frein car je pensais que l'amour ne reviendrait peut-être jamais. Je me suis même forcée à faire des compromis que je ne voulais pas, à trahir mon moi véritable, à me créer un faux self auquel j'allais jusqu'à croire moi-même car sans lui je savais que notre relation était vouée à un échec rapide. Oui, j'ai laissé ma passion se déchaîner non seulement parce que je n'y étais pas habituée, mais aussi par peur de la solitude. Inutile de préciser comment ça s'est terminé. Bref, je me suis mise la honte moi-même.

Mon deuxième amour est peut-être un peu moins intense côté hormonal, pour la simple raison que j'ai acquis de l'expérience et donc j'ai mis volontairement juste ce qu'il faut de frein au début pour ne pas retomber dans le piège de la première fois. Toutefois il est beaucoup plus profond : nous avons pris presque 2 ans à faire connaissance, nous nous sommes apprivoisés, nous deux qui étions si timides et blessés par le passé avons appris à enlever notre carapace et à n'avoir aucun secret l'un pour l'autre. Nous avons soigné les blessures l'un de l'autre, nous avons vu les qualités et les défauts de l'autre mais nous en avons surtout vu la beauté. Nous nous sommes créé un lien de confiance et de tendresse que nous ne partageons avec personne d'autre au monde. Non seulement nous ne nous jugeons pas mais chaque petite imperfection a renforcé notre lien. Et d'une façon qui a été très inattendue pour moi, c'est ainsi que je me suis mise à ressentir de la passion, et même l'attirance sexuelle qui a manqué chez le premier. Mais autant la passion chez le premier était un incendie incontrôlable, autant la seconde est devenue un feu réconfortant et un refuge.

Devinez maintenant pour lequel des deux j'ai eu l'audace de faire 8000 km en avion pour notre première rencontre (alors que je vis sous le seuil de pauvreté)... Le deuxième, hé oui. Le premier voulait déménager à 500 km de là, malgré toute l'intensité de mes sentiments, j'ai immédiatement pensé "oh non, c'est terminé". Je savais que c'était fini. Pour le deuxième, j'ai au contraire vu ces 8000 km comme une promesse d'une nouvelle vie et de bonheur. Et j'ai vécu le plus grand bonheur possible durant les 15 jours qui ont suivi. Même dans les moments les plus sombres, je me console en sachant que je n'ai pas vécu pour rien. Je garde ces souvenirs comme un trésor dont je me souviendrai à jamais et un véritable cadeau.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 21:36

Je ne sais pas si c'est dû à mon expérience personnelle, mais de mon côté, cette phase de découverte que j'appréciais tant quand j'ai découvert les relations à deux, aurait presque tendance à me blaser maintenant. Mais c'est peut être dû au fait que j'ai l'impression de revivre des moments similaires, et que ça enlève le plaisir d'évoluer dans le mystère. J'ai rarement été étonné (en bien) ou surpris ces dernières années.
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Dim 23 Mar 2014 - 21:39

Je sais que beaucoup ont probablement dû te dire ça et que c'est souvent saoulant de l'entendre, mais est-ce que ce n'est tout simplement pas le fait que tu n'as pas encore rencontré la "bonne" personne ?
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 21:44

Kangaroo a écrit:Et tu ne penses pas que la créativité des zèbres entre en jeu à ce moment? Une manière de mettre de la nouveauté et de l'inattendu pour recréer du mystère?

Elle est intéressante ta question parce qu'elle soutend que, si de par ta façon d'être (donc on est d'accord que tu restes authentique, tu ne crées pas de la nouveauté dans le but de divertir l'autre) tu soulèves toujours une énigme, alors tu enlèves la possibilité à l'autre de te connaître tout à fait, et c'est justement cela qui va maintenir l'amour ?
Enfin oui, désolée pour le vieux poncif, mais après tout déjà qu'on a du mal à accéder à la connaissance de soi alors la connaissance de l'autre, "lol"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 21:46

Tête:

Le deuxième n'est pas l'actuel ?
Et, est-ce que vous avez construit cette relation avant même de vous confronter physiquement ? (si c'est trop personnel tu peux me répondre en mp si tu préfères, ça m'intéresse)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 21:54

"déjà qu'on a du mal à accéder à la connaissance de soi alors la connaissance de l'autre, "lol"..." Et je rajoute que du coup ça renverse tout le paradigme, et rajoute une contradiction de plus à mon palmarès, c'est pas trop fort ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 21:54

@ Luna Luneda

Je pense qu'avec 80 ans d'espérance de vie, et un câblage ultra zébré qui nous fait nous remettre en question, qui nous impose de nous intéresser à diverses activités, on va de fait évoluer. Bien sûr qu'il y aura toujours un socle stable en nous qui évoluera peu. Mais quand je vois comment j'étais, comment je réagissais il y a dix ans, et comme je suis maintenant, je suis assez serein sur ma capacité à me renouveler. (mais je suis loin d'être représentatif, je te l'accorde)

Divertir pour divertir... tu m'as pris pour un clown??!
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 21:55

Luna, tu me fais rêver, en fait, tu t'embêtes à écrire sur un forum alors que ton meilleur contradicteur, c'est toi...!
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 21:56

@ Tête d'Ampoule

Je ne suis pas sûr à 100% que ton message m'étais bien adressé, mais tu as sûrement raison!
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 22:08

Kangaroo a écrit:@ Luna Luneda

Je pense qu'avec 80 ans d'espérance de vie, et un câblage ultra zébré qui nous fait nous remettre en question, qui nous impose de nous intéresser à diverses activités, on va de fait évoluer. Bien sûr qu'il y aura toujours un socle stable en nous qui évoluera peu. Mais quand je vois comment j'étais, comment je réagissais il y a dix ans, et comme je suis maintenant, je suis assez serein sur ma capacité à me renouveler. (mais je suis loin d'être représentatif, je te l'accorde)

Divertir pour divertir... tu m'as pris pour un clown??!

Il ya tellement d'hommes qui ont peur de devenir ennuyeux ou de ne plus vendre de rêve à leur copine, que c'est une chance de ne pas avoir à se poser cette question. Avec ses inconvénients aussi: "hey tu me suis toujours après ma 65559ème mutation ?" - se retourne - "ah merde, y'a plus personne ".
La contrepartie c'est de n'être jamais aimé que pour ce que l'on n'est déjà plus (je vous laisse relire trois fois, ça a du sens je le jure), étant passé à d'autres centres d'intérêt ou occupé à développer d'autres potentialités...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 22:12

J'amènerai des nuances à ce que tu as dis sur la mutation et l'évolution. La mutation sous-entend (à mon sens) un changement qui peut être radical. Quand à l'évolution, c'est un processus plus doux.

On ne fera jamais d'un bourrin un cheval de course! (oui, oui, pour moi aussi:!)
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 22:28

Justement rien de radical, on parle pas de passer de Mr Dupont à Jacques Mesrines.
Entends le au sens génétique si cela te dérange moins, nous subissons des tas de petites mutations qui ne nous rendent pas méconnaissable ou ne transforment pas l'ensemble de façon flagrante pour autant. : )

Bon d'autres mutations provoquent des cancers aussi, soit.
/humour douteux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 22:33

J'ai eu un cancer l'an dernier...
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 22:33

...humour douteux
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 22:38

C'est un truc à craindre sur un forum lu par des centaines de personnes de façon aléatoire, tu fais une blague sur une maladie grave (d'autant plus qu'aujourd'hui tout le monde compte dans son entourage une personne atteinte voire décédée d'un cancer) et le type vient de perdre sa grand mère la semaine dernière et tombe là dessus. Misère...  pale 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 22:41

On dira que ta blague marchait dans un autre sens: je suis cancer, soit la mutation des deux agents pathogènes que sont mes parents!
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 22:42

Et au cas où ça n'aurait pas été clair, je n'ai pas eu de cancer, c'était juste une réponse du berger à la bergère...humour pourri, quand tu nous tiens
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 22:44

Kangaroo a écrit:On dira que ta blague marchait dans un autre sens: je suis cancer, soit la mutation des deux agents pathogènes que sont mes parents!

Haha, j'ai la même tare. Not alone.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 22:47

Ah mince. Alors, l'un de nous est de trop sur ce topic, il n'y a pas de place pour nous deux
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 22:54

Ca dépend, deux cancers ça s'annule ou ça se multiplie ?

Sinon j'abats ma carte ascendant, je remporte la main avec ma paire cancer-cancer et tu t'allonges.

(Je tiens à m'excuser pour ce flood perché, je ne recommencerai plus, promis)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Kangaroo le Dim 23 Mar 2014 - 22:57

Tu remportes que dalle; j'ai la même paire à disposition! (faudras trouver mieux la prochaine fois, et OUI, ça vallait bien des excuses!)
Kangaroo
Kangaroo

Messages : 40
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Lun 24 Mar 2014 - 7:36

Bon, séparation demandée et effectuée.

nous cohabitons depuis un mois, mais là je crois que je ne vais pas tenir, il faut que je lui parle,
et mette les choses au point.

car cohabiter avec un fantôme qui s'occupe encore moins de ses enfants, nous préférons les enfants et moi n'être que tous les trois.

donc voilà. ou ma séparation en est.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par dedezhu le Ven 28 Mar 2014 - 20:35

I am not with can not escape
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 64
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par L'ange le Lun 21 Avr 2014 - 23:17

Bon, je n'ai pas eu le courage de lire les quinze pages du sujet pour être dans le "truc", donc je vais répondre directement à l'intitulé du sujet. ^^

Personnellement, je ne suis pas le mieux placer pour donner un avis réel, un avis bien travaillé basé sur de bons exemples.

Mes plus longues relations n'ont jamais excédées les deux mois, donc bon...

Mais je vais donner mon avis quand même, parce que j'ai envie tiens ! Razz

Donc voilà, moi ça dépend avec qui je suis en couple. Il y a celles qui ont réellement quelque chose en plus, une intelligence au dessus de la moyenne, avec qui j'aurais de réelles discutions travaillées et tout, et celles qui le sont moins.

Pour la seconde catégorie, même dans les cas où je me suis un minimum attaché et où la relation a durée ne serait-ce qu'un minimum, je souffre un peu, un ou deux jours, me rappelant les bons souvenirs... Puis black-out complet de tout sentiment, plus rien à foutre, c'est du passé et j'ai le gros smile ! Very Happy

Pour les autres, les filles "spéciales" (bon en fait je dis "les", mais y'en a que deux, une seule avec laquelle je soit sorti.) c'est l'agonie.
La première c'était en 2012. Je l'ai rencontré en début 2010 sur internet, nous nous sommes rapproché sentimentalement en fin 2011 et en milieu 2012 nous nous sommes rencontrés en vrai. Depuis, je l'aime, je n'y peux rien, j'ai essayé de l'oublier bon nombre de fois, j'ai rencontré d'autres filles, elle m'a prouvée qu'elle ne m'a jamais aimé, qu'elle se fou complètement de moi, qu'elle a rencontré d'autres mecs avec qui ça colle carrément mieux, mais je n'y peux rien, je l'aime et rien ne change... Dès que je vois une photo d'elle, dès que je pense à un moment avec elle, dès que j'entre dans une grande ville, ça me rappelle elle, bref...

Et donc j'en souffre sans que rien ne change. ^^
Voilà comment je vis mes séparations. xD
L'ange
L'ange

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Mégalopin le Mar 22 Avr 2014 - 0:50

Faut pas perdre une belle occasion de se faire du mal, chacun de nous est son meilleur bourreau ^^

Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Invité le Mer 30 Avr 2014 - 19:07

je les ai mal vécues alors j'ai disons arrêter de me séparer Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Deedee le Lun 5 Mai 2014 - 13:34

Une copine m'a fait remarquer récemment que c'est parce que je n'avais rien trouvé à lui reprocher que j'avais eu tellement de mal à me remettre de ma grosse peine de cœur.
Je ne m'étais pas mise en colère contre lui, du coup je souffrais encore et encore.

Elle m'a dit "garde la tête haute et mets toi en colère contre ceux qui t'en font baver", alors je passe ce conseil à toutes celles et ceux ici qui en bavent/en ont bavé/en baveront.  Console 
Long hug
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Waga le Lun 5 Mai 2014 - 18:43

Deedee: Oui c'est un bonne piste mais pour ma part j'estime que quand il y a de la colère c'est qu'il y a encore de l'amour, sinon on passe à l'indifférence.
Je vis actuellement une rupture très difficile et je suis partagée entre toute la colère que je peux avoir envers lui et à la fois le manque qui me rend triste et l'amour que j'ai encore pour lui. Je ne sais pas comment sortir de tout ça et je n'aime pas trop ce sentiment de colère car je veux que nos relations futures soient les plus apaisées possibles.

Waga

Messages : 49
Date d'inscription : 02/05/2014
Age : 30
Localisation : Dans l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Lun 5 Mai 2014 - 19:48

Je suis assez d'accord avec vos deux messages à la fois, pour ma part. Avec mon ex, le deuil n'a pu se faire qu'à partir du moment où j'ai réalisé le mal qu'il a pu me faire et où j'ai été furieuse contre lui. La colère a duré quelque temps, et j'avais encore des sentiments. Puis la "colère sentimentale" s'est apaisée d'elle-même, et mes sentiments étaient enfin partis. Certes j'ai toujours un peu de colère mais seulement parce qu'il était un salaud fini, qu'il m'a manipulée, et que j'ai pitié pour la prochaine nana qui tombera sous son charme (en espérant qu'elle sera assez lucide tout de même), mais les sentiments, la jalousie, la tristesse du manque de sa présence ont disparu et de ce côté-là je suis totalement apaisée.
Sans cette colère, s'il n'avait pas été un fumier, je pense que je l'aimerais encore maintenant. D'ailleurs je ne pense pas que les sentiments auraient même eu ne serait-ce que l'occasion de diminuer.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Waga le Lun 5 Mai 2014 - 21:31

Et c'est justement ses comportements qui ont fait que vous vous êtes séparés j'imagine?
Combien de temps ça a pris pour que tu l'oublies vraiment?

Je suis preneuse de vos conseils car là c'est dur pour moi en ce moment cette rupture. Please help

Waga

Messages : 49
Date d'inscription : 02/05/2014
Age : 30
Localisation : Dans l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Comment vivez-vous vos séparations? - Page 6 Empty Re: Comment vivez-vous vos séparations?

Message par Tête d'Ampoule le Lun 5 Mai 2014 - 21:46

C'est lui qui a rompu, il me prenait et me jetait. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois. J'étais trop conciliante et je le savais mais je le faisais afin de sauver mon couple à tout prix (tout en sachant bien dans le fond qu'il était voué au naufrage, mais je me voilais la face), et depuis même si je suis prête encore à beaucoup pardonner, je ne pardonne plus ce qui n'est pas juste et n'a pas fait l'objet d'excuses (sincères, donc si possible par les actes).
Pendant 18 mois, j'étais encore totalement folle de lui. Il me prenait de temps en temps l'idée d'aller jeter un œil sur son mur Facebook pour avoir les dernières nouvelles. Je pensais que peut-être un jour il regretterait aussi ses actes. Un beau jour, j'ai donc été sur son Facebook et je me suis rendue compte qu'au contraire, ses défauts empiraient, il était devenu horrible. (Et cerise sur le gâteau, lui qui était élégant avant avait développé le parfait look beauf.) Je me suis rendue compte alors pour la première fois qu'il me dégoûtait. J'étais furieuse. La colère, pour la première fois, dépassait l'amour et était en train de le mettre en pièces.
La colère a bien duré 6 mois. Et puis, peu à peu, elle est retombée. Pile quand j'ai fait une nouvelle et très belle rencontre d'ailleurs. (J'avais fait d'autres rencontres avant, mais qui ne m'intéressaient pas et je n'étais pas prête.) Une fois la colère partie, mes sentiments étaient partis avec. J'étais prête pour m'investir dans une nouvelle histoire qui serait plus belle.
Surtout si tu en veux à ton ex, laisse éclater ta colère. Souviens-toi de ses défauts. Si c'est une colère de deuil, elle ne durera pas, elle s'en ira. Après tu pourras peut-être même voir ton ex avec les yeux de l'amitié si tu le souhaites. Mais à mon avis, tant que tu seras triste, et tant que tu ne seras pas assez en colère, tes sentiments resteront présents. À toi de voir si c'est ce que tu souhaites. Si tu ne souhaites pas récupérer ton ex, ce que je te conseille, c'est : laisse ta colère faire le deuil. Elle nettoiera tout, ce sera difficile, mais tu te sentiras mieux après, une fois qu'elle aura fait son travail et sera partie. Courage !


Dernière édition par Tête d'Ampoule le Lun 5 Mai 2014 - 21:48, édité 1 fois
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum