Ce besoin impossible à cerner

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 13:39

Curieux ressenti, depuis quelques semaines - antérieur aux vacances, donc.
Le sentiment de désirer quelque chose, de désirer recevoir quelque chose - mais impossible, impossible de cerner quoi.
Imaginez, pour l'exemple trivial, un gamin qui chercherait à faire "une liste au père Noël" et ne voit pas quoi y mettre.
Il regarde autour de lui et ne voit pas quel objet supplémentaire lui ferait plaisir. Autrefois, il aurait résolu la question de cette manière très simple, mais là, il se sent complètement rassasié.
Il voit des changements possibles à terme dans sa vie, qui pourraient être agréables, mais il sent aussi que "ce n'est pas ça".
Il a l'impression que l'objet de ce désir est simple et qu'il pourrait le tenir, le délimiter entre ses deux mains. Ce n'est ni abstrait ni complexe, il le sent. Mais entre ses mains, il ne voit rien. Il pressent mais il est incapable de déterminer la chose, l'entité qu'il devrait placer entre ses mains.
Il ressent presque physiquement le manque, l'absence de cette Chose entre ses deux mains.

Mais il est... je suis bloqué là: je ne sais pas ce qu'est cette entité que je désirerais tenir là.

Si quelqu'un peut m'aider à y voir plus clair.
Merci sunny 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Fata Morgana le Ven 30 Aoû 2013 - 13:41

Un désir sans objet ? As-tu pensé à une frustration ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 13:48

Sans objet identifié.
Ben oui, bien sûr qu'il y a une frustration, mais laquelle ?
Nous souffrons de ne pas parvenir à avoir d'enfant; mais ce n'est pas ça non plus. ça m'a l'air fondamentalement autre.
Je ne peux pas mieux l'illustrer en disant que dans une situation classique, c'est le genre de sentiment de manque qu'on règle par un achat compulsif de joli gadget qui rend heureux dans la pub, neuf, multicolore et clinquant. Sauf que là, ces choses-là ne m'intéressent plus et que je n'en désire réellement aucune, sans même prendre en compte le raisonnement très pragmatique qui sait pertinemment qu'un achat compulsif ne règle le problème qu'un temps très bref et le laisse revenir ensuite, fondement de notre sooociété de consommation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par fleur_bleue le Ven 30 Aoû 2013 - 13:59

Peut-être s'agit-il d'un besoin qui est plutôt de l'ordre du sentimental? Y a-t-il des situations concrètes dans lequel ce sentiment de manque est particulièrement fort?

Je connais un sentiment peut-être comparable, mais qui est plutôt un sentiment de solitude, même avec des gens, parce que l'échange qui existe à ce moment-là ne correspond pas à ce que je voudrais, qu'il n'y a pas le genre de proximité que je voudrais...

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 14:12

Il y a toujours des moments de solitude, ce qui est une forme de manque de reconnaissance (si on était reconnu, on serait entouré).
Madame et moi avons tous deux des soucis on va dire... classiques de Z, et c'est vrai que par moments on a le sentiment d'être seuls à tourner en rond dans notre puits, mais ça ne dure pas, parce que ce n'est pas la réalité de chaque jour. Nous ne sommes ni isolés, ni incompris - ni l'un par l'autre, ni par notre entourage (une chance !)
Un sentiment de routine, peut-être, de manque de piquant. Mais on retombe alors sur l'impossibilité de trouver ce qui y remédierait.

Une espèce de manque de chose reçue. Comme si je m'étais interdit de demander pendant des années et que maintenant que je suis prêt à oser demander, l'objet de la demande est oublié. Certains se rappellent peut-être de posts stupides de ma part où je disais que j'avais interdit à mon entourage de me souhaiter mon anniv, a fortiori de me faire des cadeaux, parce que je ne voulais pas les déranger. Maintenant, je les laisse souhaiter, mais pour ce qui est de "cadeaux", je trouve ça toujours aussi vide. Je n'ai pas besoin de voir leur pensée vis-à-vis de moi matérialisée dans un 56 000e bouquin ou bon fnac dont je ne saurais que faire. Je n'ai pas à me priver, je n'ai pas de désir de ce côté-là.

Et pourtant il y a un sentiment diffus de faire des efforts qui ne sont pas reconnus. C'est peut-être ça qui se tapit derrière ce "manque". Mais en même temps, d'une part il n'y a rien à attendre des autres en termes de reconnaissance, d'autre part, si on ne reçoit rien, c'est qu'on ne mérite rien. Et enfin, je suis toujours parfaitement incapable d'imaginer quelle forme de reconnaissance comblerait le manque en question.

Seulement, j'ai beau passer en revue ce que je pourrais recevoir pour constater que je ne le désire pas, cela ne me fait pas dépasser ce sentiment de manque/besoin/frustration. De sorte que la réponse logique "Tu ne manques de rien" est cohérente, mais ne semble pas la bonne, malgré tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par jmd le Ven 30 Aoû 2013 - 14:14

Essaie ceci :

- fermer les yeux et de porter son attention sur la zone qui se trouve entre la gorge et le bassin pendant quelques minutes, jusqu'au moment où un ressenti vague et confus se forme dans cette zone. (Ce ressenti est le sens que le corps a de ton interaction avec le monde extérieur, le sens de ce qui est impliqué).
- ensuite soit une image émerge et tu la décris soit tu décris ce que tu ressens physiquement.
- tu essaies de ressentir ce que ta description provoque dans cette zone.

N'y a-t-il pas une ouverture, même subtile, de ce ressenti ? (sous forme d'une détente par exemple).

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 14:37

jmd : malheureusement, il n'est venu, ni rien ni une chose, mais une palanquée.
Dont: le sentiment de manquer d'amour par incapacité à se sentir digne d'être aimé, même quand c'est formulé de manière très claire, mais aussi le manque de beau dans l'existence (mais ça, impossible d'y remédier avant un an), le manque de concret aussi (pas pour rien que ça se trame dans les mains.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Fata Morgana le Ven 30 Aoû 2013 - 14:41

d'autre part, si on ne reçoit rien, c'est qu'on ne mérite rien.
Euh...Suspect

Sans prendre de pincettes, ça fait un moment que je te lis et j'observe quand même un réel manque d'estime de soi...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 14:53

Sans blague. Laughing 
Disons que la possibilité "je ne reçois pas parce que je ne mérite pas" est une option.
Mais toute question d'estime de soi mise à part, je ne suis pas assez naïf pour croire que dans notre belle société libérale, chacun reçoit selon son mérite. (Ni que ce soit par insuffisance de libéralisme, s'il ne reçoit pas). Les personnes méritantes qui ne reçoivent pas leur dû sont légion. Ce n'est pas un critère. Passons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par filigrane le Ven 30 Aoû 2013 - 14:54

moi je désire une chose qui donnerait du sens à toutes les choses.
Est-ce que ton besoin n'est pas en rapport avec ça?

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par jmd le Ven 30 Aoû 2013 - 14:58

Fusainposteur a écrit:jmd : malheureusement, il n'est venu, ni rien ni une chose, mais une palanquée.
C'est bien, cela montre que le processus est fécond.

Et ce sentiment de manquer d'amour par incapacité à se sentir digne d'être aimé, ce manque de beau dans l'existence et ce manque de concret aussi, quand tu les cites, qu'est-ce que cela fait dans la zone comprise entre la gorge et le bassin, est-ce que cela change quelque chose au niveau du ressenti ?

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 15:03

filigrane a écrit:moi je désire une chose qui donnerait du sens à toutes les choses.
Est-ce que ton besoin n'est pas en rapport avec ça?
Non. De ce point de vue-là, je ne suis pas en manque, plutôt en surabondance.

qu'est-ce que cela fait dans la zone comprise entre la gorge et le bassin, est-ce que cela change quelque chose au niveau du ressenti ?
Au risque de te décevoir, rien de particulier...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par jmd le Ven 30 Aoû 2013 - 15:07

Cela ne te fait rien de ressentir celà ? Reste avec cela pendant quelques minutes.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 15:18

Rien du tout. Où veux-tu donc en venir ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par jmd le Ven 30 Aoû 2013 - 15:27

Il y a déjà un certain nombre de choses (une palanquée) qui ont émergé de l'attention que tu as portée au ressenti (au "sens" que le corps a de ce que tu veux).

En ressentant comment ce qui a émergé peut résonner à l'intérieur de toi (comment tu peux les ressentir à leur tour), d'autres peuvent venir.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 15:30

Ce sont des associations d'idées, en fait, hein. Pas des ressentis physiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Fata Morgana le Ven 30 Aoû 2013 - 15:30

Il y a une "technique" qui consiste, pour juger de l'origine d'un ressenti, de regarder à quoi il mène.

J'aime bien jouer de la guitare électrique. On a une sensation de puissance phénoménale.
Souvent j'ai un besoin physique de sentir le geste de mon bras et le contact rugueux des cordes tendues et tordues sous les doigts de ma main gauche. Comme un picotement, un désir sensuel qui attire mon attention. Comme si ma main n'était pas tout à fait à sa place sans cela.
Une présence en creux est une formule beaucoup plus juste.


Dernière édition par Fata Morgana le Ven 30 Aoû 2013 - 17:23, édité 1 fois (Raison : faute)

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par jmd le Ven 30 Aoû 2013 - 15:38

Fusainposteur a écrit:Ce sont des associations d'idées, en fait, hein. Pas des ressentis physiques.
Non ce ne sont pas des associations d'idées. Ce sont des interactions entre d'une part un ressenti global de notre situation (qui se forme quand nous portons notre attention vers l'intérieur) et des symboles (phrases, images, gestes) qui en ont émergé.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par fleur_bleue le Ven 30 Aoû 2013 - 15:55

Peut-être alors que ce besoin n'est en fait pas un besoin d'aujourd'hui, mais un besoin ancien? Je crois me souvenir que tu évoquais déjà ce manque de reconnaissance par rapport à ton enfance, avec un désir d'être VU en tant que personne, plutôt que d'obtenir quelque chose de matériel...
Ceci dit, je ne sais pas vraiment comment remédier à ça... J'y suis pas trop non plus.  

Pourquoi ne peux-tu pas remédier à l'absence de beau dans ta vie avant un an? N'y a-t-il pas moyen d'en introduire au moins un peu, par-ci, par-là?

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 16:01

jmd > Oui, je veux dire qu'au niveau de la nature, c'est une pensée, pas un ressenti de nature physique.

fleur bleue > il y a peut-être de ça mais je n'arrive pas à en être sûr.

Pourquoi ne peux-tu pas remédier à l'absence de beau dans ta vie avant un an? N'y a-t-il pas moyen d'en introduire au moins un peu, par-ci, par-là?
Parce que nous avons déjà fait pratiquement tout le possible concernant notre cadre de vie et notre quotidien sans déménager fort loin; et ça, comme il faut bien gagner sa vie, même quand on vit simplement, c'est le plan à déployer à l'échéance d'un an. D'ici là, on ne peut pas faire beaucoup de progrès supplémentaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 16:12

Fusainposteur a écrit:Il voit des changements possibles à terme dans sa vie, qui pourraient être agréables, mais il sent aussi que "ce n'est pas ça".
Très rapidement et sans avoir lu les autres posts, en guise de simple partage d'expérience : j'appelle cela mes phases de gestation.

J'en ai connu deux particulièrement importantes :
1. avant mon divorce
2. avant mes tests Z.

Et c'est vraiment se sentiment-là... la sensation très forte de se dire qu'il "va se passer quelque chose" mais quoi ?
Mon acupunctrice avec laquelle je papote aussi beaucoup m'a dit "tu es sur le point d'accoucher".
Mais c'est le type d'accouchement pour lequel il n'y a malheureusement pas de péridurale.

Mon expérience, mes échanges, mes lectures m'ont depuis le temps invité à me faire confiance et à faire confiance à la vie.
Tu peux voir dans cette phrase des banalités, mais c'est bien ainsi que cela se passe pour moi.

Je me laisser traverser. Je laisse advenir. Je laisse émerger...

Mon message peut être perçu comme léger, mais ces phases-là sont tout sauf confortables.
Et s'il faut plonger, tourner en rond, pleurer, douter, se sentir au bord du gouffre, être impatient etc. eh bien je ne lutte pas.
Je ne lutte surtout pas. Au contraire... J'accompagne le mouvement. Je surfe sur la vague. Je me complais dans ma douleur, mes pleurs, mes doutes.
Je m'isole et j'y vais à fond.


Une fois les grosses contractions passées, c'est la délivrance...

Des pistes apparaissent.
Les projets reviennent.
Les idées aussi...

Jacques Salomé est pas mal pour ça (il a l'air superficiel mais ses "trucs et astuces" m'ont vraiment aidée).
Je l'ai malheureusement lu il y a longtemps.
Il faut chercher les bouquins ou autres supports où il dit qu'il a cessé de se battre.

Dans un genre différent, j'ai assisté il y a tout aussi longtemps à une magistrale conférence de Jean-Pierre Lefebvre, prof de traduction littéraire à l'ENS rue d'Ulm.
La conférence était intitulée : "traduire en marchant".
Même principe : ne pas lutter, laisser advenir...

Au bout du voyage : l'orgasme intellectuel. Si, si Pété de rire 

En espérant ne pas être totalement à côté de la plaque...

BON COURAGE.


Dernière édition par Fabuliotte le Ven 30 Aoû 2013 - 17:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par jmd le Ven 30 Aoû 2013 - 17:08

Fusainposteur a écrit:Il ressent presque physiquement le manque, l'absence de cette Chose entre ses deux mains.
Peux-tu rester en contact avec ce ressenti, l'accueillir ? Peux-tu le décrire physiquement ?

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 17:19

C'est déjà fait.

Fabuliotte: j'ai peur que tu n'aies mal compris la phrase que tu cites. Quand je dis: "des changements possibles à terme dans sa vie, qui pourraient être agréables, mais il sent aussi que "ce n'est pas ça"", cela veut dire que le ressenti qui est l'objet de ce fil n'est PAS en rapport avec ces changements. Ce que je ressens, ce n'est pas du tout quelque chose du genre "il va se passer quelque chose". Ce que cette phrase signifiait, c'est que ce "manque" n'est pas une bête impatience par rapport aux changements programmés et qui ne sont pas pour tout de suite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 18:07

Fusainposteur a écrit:Ce que cette phrase signifiait, c'est que ce "manque" n'est pas une bête impatience
Je ne parlais pas non plus d'une "bête" impatience Wink mais je vois ce que tu veux dire.
Je me suis donc laissée emporter par une espèce de lyrisme à exprimer coûte que coûte... (ça déborde, ici, je suis désolée Embarassed Embarassed ).

Dans ce cas, je ne peux pas beaucoup t'aider. Je le regrette. La sensation dont tu parles est quelque chose que je ne pense pas avoir expérimenté.
Et dans une démarche typiquement fabulesque, je prends dès que je le peux, le temps de lire intégralement les autres posts de ce fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 9:20

En fait le sentiment dominant - et c'est pour ça que je le trouve puéril - c'est un truc du genre: attendre que quelqu'un m'accorde enfin la permission de m'offrir quelque chose (c'est con, hein ?) sauf que je ne sais pas quoi. Est-ce à force de "m'être privé" de plein de trucs, auto-exclu, auto-puni pendant des années...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce besoin impossible à cerner

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum