fortes emotions et santé?

+28
zebrisse
p2m
Hirondelle78
REGBEL
Invité2
Godzilla
astronaute
SaraharaS
ludion
5/SoSûre/5
RonaldMcDonald
Opossum
cyranolecho
My_illusion
Saphodane
Overkilled Lurker
kutya
Envol
Iza
Orchidée
Fata Morgana
perilla
quarante deux
claradol
siamois93
Catre
Corsaire
zebzeb
32 participants

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Dim 3 Oct 2021 - 13:23

My_illusion a écrit:c'est pas parce que c'est produit par la Nature que c'est sans danger sur la santé humaine et animale.
fortes emotions et santé? - Page 3 Vliegenzwam_47804209
fortes emotions et santé? - Page 3 Amanita-phalloides-%28DG1%29

Voilà deux produits parfaitement naturels. Et pourtant...

Bonne balade à toi, respire bien.

RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Lun 4 Oct 2021 - 19:14

Celui du haut n’est pas vraiment mortel, celui du bas oui.

Balade de 2h passées, surtout car je me suis perdue… tête toujours étourdie et s’abaisser-se relever est un effort, et ça me dépite que ce soit à ce point. J’avais envie de me laisser tomber dans les feuilles. Je ne comprends pas pourquoi mon corps est si abattu. Aujourd’hui, j’ai eu je sais pas combien de fois la chiasse.
En fait, je n’accepte pas de demander un congé burn out. Ça n’ira pas mieux ensuite. J’ai découvert aujourd’hui que j’avais droit à 81 jours de congé maladie, pool auquel je n’ai jamais touché en fait. Je garderai le même salaire pendant ces jours. Je trouve ça ouf! Comment ça se fait qu’on soit payé en étant malade? Ça me dépasse. Je suppose qu’on met en burn out un mois puis on voit si on continue. Un mois ne me retapera pas.
Et je stresse aussi car je ne pourrai probablement pas faire mon second job en complémentaire. Je ne vais pas passer mes journées dans le fauteuil quand même? La tête va quand même cogiter.
Je ne vois pas comment on peut se remettre de sa nature anxieuse et dépressive. C’est une composante intrinsèque, il faut alors trouver un autre job, en toute logique. Et régler le reste car c’est toujours multifactoriel. Voir le positif dans la vie… j’ai beau le voir il ne prend pas le pas sur la lourdeur de devoir fonctionner.

Il me faut un cerveau modifié.

Je parle à pas mal d’ami(e)s de ma situation, ça les rend tristes. Mais je sais déjà que d’ici deux semaines max, ils passeront à autre chose. C’est normal, c’est comme ça, chacun doit gérer sa life. Je dois trouver mes propres solutions.

Faut que je me fasse confiance !
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par astronaute Lun 4 Oct 2021 - 20:21

Je vais répéter ce que je t’avais déjà dit my illusion. Il te faudrait quelqu'un dans ta vie.
astronaute
astronaute

Messages : 293
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 33
Localisation : Saturne

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Opossum Lun 4 Oct 2021 - 20:28

Bien si c'est pour qu'elle le vampirise, façon PN, sans doute est-ce mieux de s'abstenir...
Mais ce serait bien de trouver un équilibre émotionnel, via un peu de valorisation, ça oui.
Ce n'est que mon avis.
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Lun 4 Oct 2021 - 22:36

Ah salut astronaute, ça fait longtemps je me suis demandée plusieurs fois ce que tu devenais ! Smile

Vi, comme dit Oppossum, il vaut mieux pas que qqn entre dans ma vie, je le détruirais, je crois. Je ne pense pas que je le vampiriserais façon « PN » mais je le traiterais comme je me traite. Je préfère me détruire seule.

En plus, ça sert à quoi si j’ai pas de libido? Ça n’a pas de sens de se mettre en couple si c’est pour ne pas coucher. Ok les couples asexuels ça existe mais ça reste rare. Pas envie de rendre l’autre malheureux sur tous les plans, lol.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Godzilla Lun 4 Oct 2021 - 22:45

Un couple formé d'un(e) asexuelle et d'un(e) "sexuelle" peut marcher - j'en ai la preuve via mes parents, ensemble depuis 1963 (même si ça n'a pas été un long fleuve tranquille...)
Ceci écrit... cela tient effectivement plus du miracle que de la norme ^^
(mais bon, pas inutile peut-être de dire que les miracles arrivent - rarement mais ils arrivent ^^)
Godzilla
Godzilla

Messages : 3616
Date d'inscription : 04/02/2020
Age : 44
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Mar 5 Oct 2021 - 9:23

My_illusion a écrit:En fait, je n’accepte pas de demander un congé burn out. Ça n’ira pas mieux ensuite. J’ai découvert aujourd’hui que j’avais droit à 81 jours de congé maladie, pool auquel je n’ai jamais touché en fait. Je garderai le même salaire pendant ces jours. Je trouve ça ouf! Comment ça se fait qu’on soit payé en étant malade? Ça me dépasse.


C'est simple : tu cotises pour ça. Enfin, je ne connais pas le système Belge, mais c'est probablement comme ça. C'est comme ça en France, en tous cas. Dès que tu bosses, une partie de ta paye est prélevée pour aller dans les caisses diverses. Puis, tu as des besoins médicaux, et hop, la caisse te paye.

Pendant 20 ans, j'ai lâché de grosses sommes au système français. Sans aucun retour. Puis mon fils est né, et, euh, comment dire, aucun regret d'avoir cotisé toutes ces années. Aux USA, j'aurais probablement eu à payer pas loin d'un million de $. Ici, je n'ai payé que mes sandwichs à l'hôpital et les billets de transports en commun pour aller à l'hôpital. Vu que tu as l'air d'avoir déjà pas mal bossé dans ta vie, je suis sur que tu as déjà plus que payé pour ton arrêt maladie.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Invité2 Mar 5 Oct 2021 - 9:52

Si la vie était un jeu video et que tu avais le choix de te reposer pour régénérer tes points de vie : )

En fait y en a qui choisieraient continuer à travailler, le choix honnête si on peut utiliser ce mot, certains aiment quand c'est difficile, sinon c'est trop facile.
Invité2
Invité2

Messages : 1449
Date d'inscription : 10/10/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par SaraharaS Mar 5 Oct 2021 - 9:58

C'est simple : tu cotises pour ça. Enfin, je ne connais pas le système Belge, mais c'est probablement comme ça. C'est comme ça en France, en tous cas. Dès que tu bosses, une partie de ta paye est prélevée pour aller dans les caisses diverses. Puis, tu as des besoins médicaux, et hop, la caisse te paye.
Voilà, pas mieux que Ronald. Tu en as le droit, ne te fais pas prier et prends soin de ton corps si tu ne veux pas qu'il te lâche en retour. "qui veut voyager loin ménage sa monture".
SaraharaS
SaraharaS

Messages : 2079
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Mar 5 Oct 2021 - 10:19

Vi… merci. Je découvre toutes ces choses… je n’ai pas connaissance de ce genre de données. Je n’ai jamais été un poids/parasite social. Je vais commencer à l’être, marre de détruire ma santé tout ça pour quoi? Avoir un toit, à manger et des voyages? Bof, le calcul est mauvais. En plus là je m’imagine déjà à la rue alors que j’ai le temps de voir venir et que j’ai du background. Je me rends compte que depuis gamine je trime constamment et que ça a toujours été une obligation, pas un choix. J’ai pas pu construire un cocon sécurisant, apaisant. Pas convaincue que ce soit possible aujourd’hui vu l’anxiété qui me tourmente mais faut bien essayer. La suite m’angoisse, je m’imagine toujours complètement seule. Des gens me soutiennent pourtant, systématiquement je me dis « ils sont juste curieux… ensuite ils m’abandonneront » pensée automatique… à changer arghhhhhhh.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par SaraharaS Mar 5 Oct 2021 - 10:22

Je n’ai jamais été un poids/parasite social. Je vais commencer à l’être
En voilà une autre, de pensée automatique à dégager... Wink
SaraharaS
SaraharaS

Messages : 2079
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Mar 5 Oct 2021 - 11:16

Bien vu Sarah, vu les retours incendiaires que ça m’a valu sur ce forum. C’est une façon brutale de m’exprimer qui reflète juste la très haute exigence que je m’impose Wink
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Mer 6 Oct 2021 - 8:29

3 mois d’arrêt.
J’espère que ça va donner un résultat positif…
La psy m’a demandé de consulter un neurologue et cardiologue mais je ne pense pas que le cardiologue soit nécessaire.

J’essaie de me souvenir de ce qu’elle a dit mais la mémoire… je lui ai dit « vous me croyez, vous ne doutez pas du fait que je puisse mentir et manipuler? » et elle a répondu « vous êtes qqn de vrai, d’authentique, de profondément bon » My god ! Et moi qui répond « comment vous pouvez en être sûre ? » et elle me répond qu’elle voit suffisamment de profils différents pour savoir qui elle a en face d’elle. Elle me répète à nouveau que pour elle mon QI est supérieur à 140, je lui dis que non pas à ce point et pour elle, le test que g fait me sous-évalue. Elle me fait trop de compliments et ma pensée automatique négative qui s’enclenche est « est ce que c’est pour fidéliser la patientèle? »
Elle m’a également parlé de la valeur d’une personne, qui ne se mesure pas à son intelligence, sa beauté ou ce qu’elle fait mais à ce qu’elle est. Pour moi, ça ne veut encore rien dire (oups).
Ah et elle a dit que mon auto exigence et perfectionnisme sont une façon de me donner de la valeur et que ça n’est positif que si ça rend heureux.
Elle est perspicace ça oui, j’entends mais je ne peux m’empêcher de penser « comment changer ? » elle me dit « vous ne semblez pas consciente de votre valeur, probablement car votre entourage ne le soulignait pas » en fait je sais que j’ai de la valeur dans mon Faire mais pas dans mon Etre. Et visiblement c’est une erreur cognitive… me faire réaliser que je suis bourrée d’erreurs cognitives va t’il me permettre de les modifier?
Vais-je arrêter d’y tenir mordicus?

Me suis endormie avec une douleur forte au bide (estomac ou colon transverse), le dodo a un peu calmé cette douleur. Je n’ai plus envie de prendre des médocs pour diminuer la douleur, je voudrais croire qu’avec cet arrêt maladie, tout va se rétablir…

Que je rêve un peu…

Je vais profiter de ce temps pour faire des choses qui soignent un peu plus l’âme. Si j’y arrive.

Bonne santé à tous et toutes !
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Mer 6 Oct 2021 - 10:33

Bonne santé à toi. Tu verras l'évolution.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Mer 6 Oct 2021 - 12:30

RonaldMcDonald a écrit:Bonne santé à toi. Tu verras l'évolution.

Merci Ronald Smile j’espère aussi que tu vas bien, qu’avec ton petit ça ira qu’en s’améliorant Wink

Je ne fais que me vider, mal de crâne et difficulté à me bouger.

Viens de recevoir un appel de ma génitrice, je ne réponds pas évidemment mais ça ne m’aide pas, cela fait plus de 4 ans que je suis en silence radio, elle essaie quand même une fois l’an. Qu’elle m’oublie. Je ne veux plus de rappel de souvenirs. Mon corps réagit par effet d’oppression et palpitations. Et je devrais m’en foutre! Je demande juste à ce qu’elle oublie mon existence. Qqn m’a dit « ta maman m’a demandé de tes nouvelles! » et outre la grosse nausée qui est montée je lui ai répondu « ne lui donnez pas ce titre, ce n’est pas une maman! » ça me met un de ces hauts le cœur. Pitié, qu’on respecte mon choix de ne plus avoir de lien.

J’ai ma to do list et pour le moment je n’arrive à rien… c’est pénible d’être prisonnier de son corps. J’ai comme l’envie de vomir mais y’a rien qui remonte alors que ça me soulagerait peut-être.

Piano piano, je suis tellement en colère contre moi. C’est pas la bonne attitude.


My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Mer 6 Oct 2021 - 13:15

ah, nous rédigions ensemble et pas digérions:
Il m'arrive quelque chose d'assez curieux, hier je voulais poster "tu as une valeur que tu n'imagines même pas"...

Et un peu avant j'ouvrais au hasard un livre "les essais de Montaigne" et tombais comme par enchantement sur des phrases assez en rapport avec le sujet (oui, enfin, c'était un autre sujet, rapidement, la mort, la souffrance et comme elle est perçue, je résume très vite, chapitre XIV et XV) (je ne conseille pas de le lire sans qu'on en ait une énorme envie, ce n'est pas une perte de temps, mais cela demande du temps, c'est assez "touffu", ce n'est pas un livre dans lequel il faut se plonger quand on manque de temps)

Comme juste avant je lisais (toujours par hasard), un roman de Pearl Buck dans lequel il est question d'abnégation, entre autres.

Curieux ces conjonctures.

3 mois, cela passe très vite, même si les journées peuvent paraitre des années parfois.

Je ne sais pas si c'est un bon conseil, mais je trouve utile de planifier ces trois mois (chose que je n'ai pas faite et que je regrette).

Ce ne sera pas des vacances, mais si on prend l'exemple des vacances, souvent une semaine ce n'est pas assez, juste le temps de s'apercevoir qu'on y est. La deuxième semaine en général, on y est vraiment, et la troisième, si on a pu en prendre trois d'affilée (rarement de ma vie pour moi) on songe déjà à revenir travailler.

Je le verrais un peu comme ça: 1 mois pour toi, pour décompresser, vraiment, 1 mois pour mettre en place des stratégies, 1 mois pour se consolider. Sans pour autant se prendre le chou si on n'atteint pas son objectif.

Un excès d'optimisme me semble aussi néfaste que du pessimisme. Reste qu'il faut être optimiste, au moins pour cette journée qui s'annonce et ne pas s'en vouloir si cette journée ne se passe pas comme on l'aurait voulu, se motiver plutôt que se punir, être indulgent avec soi, avec les autres (ce qui parfois relève de l'acrobatie).

Ce ne sont que des idées lancées en l'air.

Je risque d'être un peu absent du forum, mais je reviendrais quand je pourrais, parce qu'en vous lisant, tous, je trouve des solutions (au moins pour moi), y compris quand elles n'ont aucun rapport avec ce qui est écrit.

T'as fait un test covid? On sait jamais.

Une mère de substitution pourrait peut être te faire du bien, j'entends par là pas forcément quelqu'un qui t'es proche, mais quelqu'un qui t'aurais inspiré, quelqu'un dont tu te sens proche même si éloigné. J'espère ne pas écrire de bêtise, c'est tellement "brulant" comme sujet.

Moi qui me révolte (intérieurement) un peu parfois à propos de personnes toxiques de mon entourage, je n'ose imaginer si c'était ma mère. Certainement que j'aurais été un peu plus dur, que j'aurais eu du mal à pardonner comme je pardonne souvent.

Impeccable cette to do list.

Là, il semble que tu prennes un retour de manivelle phsysiquement, ça va passer, donne toi au moins une semaine pour aller un peu mieux physiquement, sans te laisser aller (et je doute que tu te laisses aller un jour vu ton opiniâtreté)

oui, sois indulgente avec toi.

je quitte un moment le forum, je n'ai pas fait grand chose aujourd'hui et je dois m'occuper cette fin de semaine.

Bon courage.

cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4144
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par REGBEL Mer 6 Oct 2021 - 17:00

Pour être passé par des états assez intéressants, je me souviens d'une direction que je m'étais donnée : ne faire que ce qu'il est possible de faire. Mais ce qui est possible, le faire absolument. Des fois la victoire du jour c'est de se faire un bon repas ou avoir rangé un coin en bordel qui traînait.
REGBEL
REGBEL

Messages : 240
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Opossum Mer 6 Oct 2021 - 17:13

Bon repos .
Neurologue et cardiologue en vue donc. ^^
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Invité2 Mer 6 Oct 2021 - 17:33

Au travail je me dit ça aussi quand je suis trop crevé ou mal au dos, que je dois pas trop en faire, penser à moi autant qu'aux autres, aimer soi même comme son précédent. A ce moment là je me dit tant pis il y a trop de travail pas ma faute j'ai fait déjà beaucoup maintenant je finis vite je pars. Et le plus important ne pas stresser.
En gros soit travailler soit partir je dirai les deux décisions sont bonnes, les mauvais choix c'est bosser et se plaindre ou partir et s'inquiéter.
Invité2
Invité2

Messages : 1449
Date d'inscription : 10/10/2018
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Mer 6 Oct 2021 - 21:08

Merci Cyrano pour ton retour. Je suis contente que ça te motive en parallèle, je te souhaite aussi d’aller mieux.
Yes ça passe très vite 3 mois… je devrais faire comme toi quitter le forum un moment.

Merci aussi Oppossum. J’ai déjà un RV chez le neurologue lundi. J’ai pas osé demander un second pour cardiologie… ça me semble trop. J’ai l’impression de trop m’occuper de moi et ça me met mal à l’aise. En plus, si c’est pour que le résultat soit « tout va bien » ça me fera culpabiliser. Enfin, je dois pas penser comme ça, mais c’est déjà trop je trouve tout ce que je « m’autorise ». J’ai même envie de m’insulter et de me secouer, comment je peux oser me rendre malade d’une vie que plein de gens enviraient? Ça me fait ressentir que je suis ingrate de la vie.
Ce sont des pensées à éliminer mais elles sont là.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Opossum Mer 6 Oct 2021 - 21:14

Franchement, ça fait 3 ans que j'ai des prises de sang impeccables, (sauf la vitamine D).  J'ai viré mon médecin. ... A force, je commençais à douter de sa compétence à lire les fiches d'analyses sanguines.

L'autre me trouve tout aussi bien en bonne santé, mais au moins, j'ai fait quelque chose, en l'occurrence, demandé un second avis médical.  Me voilà rassurée sur ma parfaite santé physique et ma parfaite inconscience de mes limites.

Ceci est une illustration en très raccourci de la rencontre entre un biais, une croyance sur moi-même et le monde et le conflit qui en est né (peu ou prou).   Mon premier médecin en a été la seconde victime, moi la première  Le noeud se dénoue avec l'assimilation de différents points de vue, objectivés dans la mesure du possible.


Dernière édition par Opossum le Mer 6 Oct 2021 - 21:29, édité 1 fois (Raison : quelques phrases en plus, histoire d'éclairer mon propos)
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Jeu 7 Oct 2021 - 11:51

Ah oui bien sûr Oppossum, il ne faut jamais faire confiance les yeux fermés à n’importe quel professionnel. Un double avis au minimum si on a un doute. D’autant que les machines de laboratoires sont faillibles elles aussi. Les valeurs de références englobent la majorité des résultats normaux que l’on retrouve pour l’espèce humaine mais des écarts atypiques ne signifient pas qu’il y a un problème.
Par exemple, j’ai demandé le dosage de la vitamine B12 et B9. Les deux sont liées. Ma B12 est dans les normes et la B9 est au delà du maximum. Pourtant je ne prends pas de supplémentation en B9 (= acide folique) ce résultat est jugé non significatif, tout simplement. On ne s’inquiète que s’il est trop bas. J’ai lu que trop de B9 pouvait avoir un effet contre l’immunité mais c’est vrai lorsqu’on prend trop de suppléments. Dans mon cas, l’augmentation n’est pas si énorme donc c’est juste un résultat à ne pas tenir en compte. Ça arrive souvent. J’ai également la ferritine basse, mais cette enzyme est directement liée également au dosage en fer qui est tout à fait bon. Donc si c’était significatif, mon taux de fer sanguin devrait être faible.
Analyser une prise de sang n’est pas de juste regarder ce qui s’écarte des valeurs de référence, ça demande de la réflexion.

La prise de sang d’il y a 5 ans montrait un test positif pour une contamination récente de la bactérie de la maladie de Lyme, ce test est erroné tout simplement, j’en ai fait la déduction. Les faux positifs existent pour tout test labo. Ce n’est pas une science complètement exacte.

Il faut aussi vérifier que la prise de sang ait été effectuée à jeun (si on a mangé, on peut avoir des biais avec le sérum qui est trouble), sans hémolyse liée à la prise elle même du sang.

Il y a des tas de subtilités. Je n’ai rien demandé au médecin pour son analyse, je la fais moi-même, j’ai montré à la psychiatre en lui disant que mes paramètres sont globalement excellents et elle me répond « vous auriez fait un très bon médecin ! » bah je le suis, juste pas pour les humains, le principe est le même.

Je suis très rassurée que le bilan sanguin soit très bon, mais cela n’est pas une garantie que la santé soit bonne. On ne peut pas tout voir avec ces analyses, ça dégrossit juste.

Le neurologue va probablement juste me poser des questions, j’aimerais un EEG et un IRMf. Mais ça coûte cher donc à voir si je suis convaincante. Pour moi, le problème central vient de mon système nerveux, je veux bien que l’anxiété augmente l’activité électrique mais ce n’est pas normal que ça me fasse un dysfonctionnement aussi prononcé. Je voudrais aussi voir si j’ai pas un déficit en certains noyaux cérébraux car la dépression c’est pas juste issu des cognitions, il y a une réelle origine fonctionnelle. Alors si on peut ajouter une électrode quelque part pour donner le goût à la vie, de la gratitude à toutes les choses positives qui m’émeuvent à peine, ça serait super de pouvoir agir dessus.
Après, je ne veux pas me déculpabiliser de ma responsabilité, j’ai construis des mécanismes cognitifs qui ne sont plus nécessaires aujourd’hui. Ancrer sa valeur et trouver son noyau sécure en dedans de soi…
Premier jour sans réveil forcé, plusieurs réveils, cauchemars pas trop hard. J’ai l’impression que ça m’a fait un petit peu de bien de rester au lit. Je reste une larve et même si je suis impatiente, je dois respecter le rythme de ce corps qui est occupé à se régénérer. Chiasse encore ce matin mais douleur moins forte. Blépharospasme toujours là. Je garde un neveu et une nièce à partir de demain, faut retrouver donc des forces. Et nettoyer la baraque… je cherche l’énergie.

Bonne journée Smile
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Hirondelle78 Jeu 7 Oct 2021 - 12:16

Autorise toi ce temps de repos nécessaire sans culpabilité ni pression aucune, respecte ces signaux d’alarme que t’envoie ton corps.
Félicite toi de parvenir à ce Lâcher prise.
Force toi si besoin à ne rien faire.
Courage.

Hirondelle78

Messages : 5628
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Jeu 7 Oct 2021 - 14:06

Hello Hirondelle,

Merci pour ton gentil mot, j’espère que tu vas bien Smile

Vi je ne suis qu’au second jour que je me dis « m’enfin trois mois, tu abuses! » et une autre partie qui me dit « même si tu te sens mieux physiquement, ce temps off est nécessaire pour ta psyché ! » je bataille entre le Moi et le Surmoi ? Et c’est précisément là dessus qu’il y a du taff également.
Le fait de croire que je dois être utile chaque jour, que je n’ai pas le droit au repos, qu’il faut que, que je dois. Est un poison à long terme. J’ai déjà répété ce schéma.

Quand je retrace mon histoire, je bosse dur et intensivement depuis mes 10 ans minimum. Il fallait s’occuper des très nombreux animaux, de cette grande villa, de ce grand jardin et de cette génitrice qui se détruisait avec médocs et alcools. Ah et de soi évidemment (me faire à manger était une tâche aussi). J’ai ancré le fait qu’il fallait être résistant, endurant en continu. Ne certainement pas avoir d’échec scolaire, c’était impensable, et je n’avais aucune activité ludique en extra scolaire, même lors des excursions scolaires, génitrice faisait un mot en disant que je ne pouvais pas y aller car elle avait besoin de moi. J’étais conditionnée à cette vie : travailler bien à l’école, ne pas occasionner de problèmes, et travailler à la maison jusqu’au soir. Fallait souvent rentrer à pied de l’école car même venir nous chercher c’était pas une priorité pour génitrice. En plus, ça me faisait déjà culpabiliser car elle conduisait en état d’ébriété et je me souviens que j’étais vissée sur la route à lui dire « attention freine! Change de vitesse! La bordure !!!! » je n’étais jamais rassurée, normal elle s’était cassé trois fois le nez dans des accidents dont un avec un de mes frères. J’étais donc constamment en hypervigilance avec zéro confiance envers cet adulte irresponsable. J’étais également stressée car je voyais bien qu’elle se suicidait à petit feu et elle m’envoyait bouler avec ce que je lui proposais à manger. J’insistais … et je lui donnais la becquée. Comme ça pendant des années. Des responsabilités élevées dans un climat angoissant et maltraitant. Car évidemment, je n’en faisais jamais assez pour elle et elle n’avait aucune empathie, elle n’était pas que négligente mais hautement maltraitante également. Ça a construit ma passoire affective, je suis devenue un robot vis-à-vis d’elle. Comme une auxiliaire de vie. Avec l’autorité d’une mère car oui les rôles étaient totalement inversés.
A la moindre faille ou baisse de régime de ma part, elle me lançait des invectives. Elle cherchait la moindre opportunité pour me renvoyer sa souffrance. Et j’encaissais car j’ai toujours su qu’elle souffrait. Moi c’était pas grave, c’est ce que je pensais à l’époque. Je me pensais très courageuse et solide. Je l’étais, vraiment. Personne ne se doutait de ce que je vivais. J’ai fait illusion. Tout le merci que j’ai eu à l’avoir portée à bout de bras et d’avoir rendu énormément de services jusqu’à mes 32 ans fut de me jeter de la maison en me disant de dire adieu aux animaux. Je cherchais déjà une maison mais elle a voulu me mettre des bâtons dans les roues en me précipitant. Je ne sais pas comment j’ai fait pour bosser à deux jobs + trouver une maison et faire toutes les démarches, seule. J’ai même eu l’énergie de retaper plusieurs pièces dont deux plafonds à refaire. Je sais pas où j’ai trouvé cette énergie. Bien sûr, j’étais déjà fatiguée mais je récupérais assez vite sans trop de désagréments physiques. Insidieusement, la fatigue a dépassé ma capacité à me remettre. Rester assis à un boulot administratif stressant et complexe donnant des problèmes physiques (tendinites, fatigue oculaire, migraines, douleurs musculaires, relâchement ventral, …) m’a fait flipper quand ça a donné jusqu’à du bruxisme. Je me suis dis « bientôt je change de fonction, ça me bottera davantage ! » grosse désillusion argh. Équipe pas du tout encadrante, chef mou, tout est abscon et politisé. Tout ce que je déteste, des réunions où rien n’est clair ni n’avance. Ce qui m’a achevée. Avec la découverte des extrasystoles en plus (qui ne sont pas nouvelles mais que j’ai ignorées) je me suis dis « c’est bon, je vais finir entre 4 planches à ce rythme! »

Je sais que j’ai fait ce qu’il fallait mais c’est difficile à accepter. Je pense déjà à l’après ? Est ce que j’irai mieux ou bien je répéterai le schéma ?
Je sais que je dois trouver un autre job, à mi temps salarié. Pour être plus libre dans mon activité indépendante.

Quand je vois les difficultés de vie actuelle, la pauvreté qui ne fait qu’augmenter. Les états qui prennent les sous un peu partout pour compenser les aides covid. Les jobs sont quasi tous à forte responsabilité, on ne m’acceptera pas pour un job pépère qui ne nécessite pas de diplôme. Je suis coincée dans un niveau A. Faut-il mentir? Cacher ses diplômes ? Je suis nulle pour me vendre et mentir.

Je ne peux pas faire comme trop de personnes à profiter du salaire sans remplir à 100% mes tâches. Ces gens là sont des pros pour se trouver de fausses excuses comme le fait de ne pas avoir le temps…
Ok ils ne font pas de burn out mais faut pouvoir vivre avec son regard dans la glace. Je n’ai pas beaucoup de respect pour les tire-aux-flancs qui bâclent…

Trouver le juste milieu!

Ce n’est pas le monde qui doit s’adapter à moi mais moi qui doit m’y adapter, beuuuuuuuuuurk.

My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Jeu 7 Oct 2021 - 14:18

Ah, pour ta dernière phrase,  on en est tous là (la RH me l'a bien fait comprendre lundi dernier, quand elle m'a évité le licenciement). Spécialement les "zèbres". On est pas assez nombreux - mais aussi bien trop divers et éparpillés - pour plier le monde à nos exigences. Donc on est obligés de s'adapter.

Mais même les autres, en fait, sont dépassés par ce monde qui va ou il veut, et non pas là ou l'humanité voudrait qu'il aille.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Jeu 7 Oct 2021 - 14:33

Ronald, tu as failli te faire licencier ? Shocked

Tu tiens le moral et la santé malgré tout?
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Jeu 7 Oct 2021 - 14:44

My_illusion a écrit:Ronald, tu as failli te faire licencier ? Shocked

Tu tiens le moral et la santé malgré tout?
C'est plutôt parce que je suis défaillant (fatigue, moral) que j'ai failli me faire virer : j'ai craqué et cassé du bois sur le dos d'une collègue sur le chat du chef (je l'ai traitée de psychorigide qui se servait de moi comme d'un paillasson, entre autres - ça ne se fait pas). Il n'a pas aimé du tout. La santé, elle, va à peu près, bizarrement - je ne me plains pas.

Mais mon souci est très simple : j'ai une collègue auprès de qui je n'arrive pas à en placer une, et qui m'interrompt tout le temps (y compris sur les sujets ou je suis l'expert et ou elle ne panne rien). Solution de la RH? Apprendre à faire comme ma collègue. Non, je ne déconne pas. Elle m'a vraiment dit ça (et envoyé chez une psy au passage, en espérant que la psy me donne la confiance en moi pour m'affirmer - donc pour moi aussi écrabouiller les autres lors de réunions).
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par p2m Jeu 7 Oct 2021 - 14:54

envoyé chez une psy au passage
Tu veux dire que tu es obligé?

p2m

Messages : 5963
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par zebrisse Jeu 7 Oct 2021 - 15:26

Hello My_illusion,

My_illusion a écrit:
Le fait de croire que je dois être utile chaque jour, que je n’ai pas le droit au repos, qu’il faut que, que je dois. Est un poison à long terme. J’ai déjà répété ce schéma.

J'ai déjà reperé ce genre de pensées culpabilisantes chez moi par le passé. Maintenant, quand ça se produit, j'essaye de me dire : "je fais ce que je peux !" ... ça permet de lacher cette pression écrasante qu'on se met tout seul.

Par ailleurs, je te souhaite un bon rétablissement !
zebrisse
zebrisse

Messages : 235
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Jeu 7 Oct 2021 - 18:05

p2m a écrit:
envoyé chez une psy au passage
Tu veux dire que tu es obligé?
Techniquement, non. Maintenant, si je n'y vais pas.....
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Jeu 7 Oct 2021 - 18:24

@ Ronald : ça ne peut pas te faire du mal Wink quand on devient irritable c’est aussi un des signes précurseurs qu’on tire sur sa corde. Et irritable je le suis depuis des années loool. L’évolution se fait lentement mais sûrement. Moi qui n’arrêtait pas de dire que le burn out c’était principalement une excuse pour fuir ses responsabilités. C’est multifactoriel, pas que lié au boulot.

@ zébrisse : yes tu as raison, faut revenir à plus d’équilibre, ça fonctionne un temps et puis les démons reviennent.

Je viens de découvrir une série intéressante sur netflix : le cerveau, en bref. Le troisième épisode parle du trouble anxieux, ça explique qu’on ne peut pas en guérir mais vivre avec en le régulant. Que le meilleur combo pour le gérer c’est thérapie TCC + médoc. Mais une femme comédienne disait qu’elle a mis 15 ans à trouver la bonne médication. L’AD que je prends ne me fait aucun effet positif. Ça ou un placebo c’est idem. C’est censé augmenter la sérotonine dans les synapses neuronales. J’ai une amie qui prend le même et chez qui ça fonctionne au top à demi dose et elle le prend depuis 13 ans… elle va avoir 55 ans, elle parvient à vivre avec sans se pourrir l’existence comme avant.
Elle me donne un peu d’espoir d’un mieux.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par isadora Jeu 7 Oct 2021 - 18:50

@Ronald : les paroles s'envolent, les écrits restent. toujours râler à l'oral.

discussion avec ma collègue coloc de bureau ce jour : "ce n'est pas parce qu'on ne manifeste pas un besoin de reconnaissance qu'on n'a pas besoin de reconnaissance, n'est-ce pas !"

la psy payée par la boite ou la mutuelle ?

la recommandation de la RH souligne sa propre incompétence ou tout au moins son inconfort. les RH compétents savent gérer les conflits internes, avant qu'ils ne dégénèrent. c'est même une partie de leur job. avantage pour toi : comme elle n'aime pas les conflits visiblement, elle préfère éviter d'avoir à te virer ou te sanctionner (avertissement, premier niveau de sanction) en risquant un contentieux. par contre, si elle est procédurière et trouillarde, elle a gardé les traces, (copie d'écran), au cas où tu récidives, vilain garnement.
isadora
isadora

Messages : 2580
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par p2m Jeu 7 Oct 2021 - 18:51

Oh que si que ça peut faire du mal de consulter un psy « incompétent » quand on est en état de fragilité. C’est dingue ce genre de dérive où l’entreprise se mêle de ta vie psychique.

p2m

Messages : 5963
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par isadora Jeu 7 Oct 2021 - 19:19

c'est une sorte de mode d'externaliser les côtés peu reluisants de leur boulot, chez les nouveaux RH : ils délèguent à un juriste pour les conflits établis et font appel à une ligne psy dédiée pendant les périodes de restructuration d'entreprise, pour éviter d'être en première ligne.

d'accord avec p2m, pour le côté intrusif. et je trouve ça violent, d'envoyer quelqu'un "se faire soigner". même avec bienveillance, car ça mélange un peu les genres.
isadora
isadora

Messages : 2580
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par p2m Jeu 7 Oct 2021 - 19:38

Outre la violence du côté intrusif, baser un travail psy sur la « motivation » de ne pas se faire virer est pour moi une garantie d’échec à ce que ledit travail aide à retrouver un degré de liberté dans la gestion émotionnelle, ce qui est au moins en partie le but présenté. Serpent caudophage.

p2m

Messages : 5963
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par 5/SoSûre/5 Jeu 7 Oct 2021 - 20:38

Tu as un syndicat ou un tiers du même genre à placer entre la rh et toi ?
Où consulter un avocat sur ce sujet ?
Demander une formation "rebelle ou paillasson" pour voir la réaction ?

https://www.metamorphoses.be/fr/ressources/process-com/process-com-rebelle*

(Hors ton contexte et tous éléments que tu as dans le contexte, au vu de toutes solutions existantes, même disciplinaires ou de négociations/médiations ou donc de formations, ça me semble léger comme travail de rh : Va voir un psy"*)

https://www.idem-per-idem.com/mon-boss-ma-dit-de-prendre-du-recul-et-de-la-hauteur/

Où même un arrêt de ta part ou d'office de la leur*

Parmi ce trop d'ambiguïté et de flou même pas artistique Very Happy, d'où mon post, ça "m'inquiète" pour toi. *

Mais il vaudrait mieux trouver un intermédiaire à placer entre cette rh et toi pour débroussailler ce qui semble plutôt "brouillon".
De un, vérifier qu'ils sont autorisés à le faire, et de deux, que ça ne soit pas utilisé contre toi à savoir et puis d'ailleurs il voit un psy...
Comme souligné P2m, aller dans le psychique, ça me paraît périlleux et bizarre comme relations logiquement professionnelles.
Idées en passant à vous lire. cat

(J'ajoute ce que j'ajouterai  : vous vouliez que je m'affirme, c'est fait et du coup on gagne du temps de psy.

De toute façon, vu le schéma, il y a un os, mieux vaut te protéger et ça pourrait être un mal pour un bien pour toi, et en souhaitant pour ta rh qu'elle n'a pas bluffé ou été légère ou hors procédures sinon elle va marcher sur des œufs. Les lois c'est carré, pas Prosper youp la boum et ta rh fait pas sérieux de ton entreprise. Bon courage à toi cat) *


Dernière édition par 5/SoSûre/5 le Jeu 7 Oct 2021 - 21:04, édité 4 fois (Raison : * ajout ++)
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 2653
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 50
Localisation : Ici et mains tenantes. Dk

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Opossum Jeu 7 Oct 2021 - 22:34

En fait, est-ce que le conseil approprié n'aurait pas été de proposer un coaching ?
La notion de psy est assez reliée à la sphère privée/intime.

Alors soit c'est extrêmement maladroit et la rh compatit un minimum via un conseil déguisé, soit c'est carrément déplacé.
Auquel cas, il s'agit de demander également un psy pour la collègue. Very Happy
Sans rire.
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Ven 8 Oct 2021 - 9:52

Merci pour tous vos conseils. Je vais y aller quand même, un peu comme d'autres en stage ANPE : histoire d'observer. On verra, peut-être ça va aider. Mais je n'y vais pas en victime expiatoire, non. Je verrais si (et comment) la psy réagit à certains trucs, je vais y aller doux, avec des notions comme le HPI(j'en suis à peu près sur) ou Asperger(je me pose beaucoup de questions, mais j'ai aussi de gros doutes dans les deux sens).

Il y a de très bons psys, et de très mauvais. Il y en a aussi de très bons qui ne collent absolument pas à certains profils, et mon profil n'est pas absolument standard (euphémisme). Mais bon, au final, je vois ça comme une expérience. Je vais apprendre des trucs. Et tant pis si c'est de l'incompétence de sa part. Si effectivement j'y vais pour sauver ma place, je vais au massacre, remarque très juste. Il va me falloir faire abstraction de ça. Et essayer de voir si ça peut réellement m'aider.

La psy est celle de la médecine du travail (à deux pas du boulot), mais il est très possible qu'elle m'"oriente", auquel cas ça risque d'être de ma poche. Après, mon salaire n'est pas dérisoire, Donc si ce n'est pas 50 séances, ça doit aller. On serrera la vis sur les yaourts bio à la myrtille des Féroë cueillie à la rosée du matin.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par p2m Ven 8 Oct 2021 - 10:03

RonaldMcDonald a écrit:On serrera la vis sur les yaourts bio à la myrtille des Féroë cueillie à la rosée du matin.
Pété de rire


Oui, toutes réserves mises à part, on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise…

p2m

Messages : 5963
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par isadora Ven 8 Oct 2021 - 10:15

c'est super si c'est dans le cadre de la médecine du travail, car elle sera formée en psychologie du travail et donc bien au courant des mécanismes délétères pour la santé qui sont à l'œuvre dans le monde du travail et des enjeux internes pour "exister" dans l'entreprise. et tu es assuré de la confidentialité. la médecine du travail est une belle médecine, dommage que son périmètre se restreigne sous le coup des lois qui amenuisent son pouvoir.

c'est une bonne nouvelle. pas exclu qu'elle t'ouvre d'autres pistes.

"asperger et HPI ont des caractéristiques communes" disait hier Fabrice Michaud dans sa conférence du congrès de la douance. l'asperger peut cacher la douance  qui devient une douance invisible ou la douance cacher l'asperger qui devient un asperger invisible.

tu t'offriras une yaourtière pour Noël, pour fabriquer les yaourts toi-même, c'est très facile et c'est encore meilleur. Very Happy
isadora
isadora

Messages : 2580
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Finch Ven 8 Oct 2021 - 11:47

My-illusion a écrit:Je voudrais aussi voir si j’ai pas un déficit en certains noyaux cérébraux car la dépression c’est pas juste issu des cognitions, il y a une réelle origine fonctionnelle. Alors si on peut ajouter une électrode quelque part pour donner le goût à la vie, de la gratitude à toutes les choses positives qui m’émeuvent à peine, ça serait super de pouvoir agir dessus.

C'est juste une hypothèse, mais à force de devoir mettre des choses difficiles à distance et de lutter, parfois il me semble que l'anesthésie générale qui nous protège des affects douloureux sur le long terme et qui permet de naviguer dans un univers de post-trauma peut, je dis bien peut, hypothèse, entraîner cette indifférence aux choses positives.

Je sens que je suis vaguement content quand il arrive certaines choses, mais ça va être à 3 sur une échelle sur dix, quand le voisin serait à 8/9 pour le même truc qu'il attendait depuis longtemps, par exemple. L'émoussement affectif quand on a affronté des choses extrêmement difficiles : ceux qui sont forts et résilients et qui y survivent, gardent néamoins des stigmates. Cet émoussement me semble en faire partie, d'après ce que j'ai pu observer sur moi-même et sur d'autres personnes à histoire personnelle en forme de terrain de BMX. Mais bon, ça n'a pas valeur de vérité générale, tout au mieux ce sera une possibilité de schéma réactionnel.
Finch
Finch

Messages : 1319
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Ven 8 Oct 2021 - 11:54

@ Ronald : très bonne attitude d’y en tant qu’observateur, sans a priori. Et sans penser que voir un psy = être malade.
Éviter de se renfrogner ou d’en attendre de trop.

Ça coûte cher, carrément. Même avec remboursement mutuelle, sur les 115 je paie quand même 55. On va dire que c’est un investissement Very Happy
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Ven 8 Oct 2021 - 12:08

@ Finch : oui je pense aussi qu’il y a de ça et c’est étudié, les traumatismes modifient les connexions neuronales, il n’y a pas que les déficits en neuromodulateurs ou l’origine génétique. Je pense que chez moi, c’est surtout génétique (les deux géniteurs, ma sœur, et même un de mes frère a été suivi et pensait au suicide) et traumatiques. Comme tu dis, il y a eu apprentissage de désensibilisation à ce qui était violent, infâme, intolérable, j’ai nommé ça la passoire émotionnelle, je savais rationnellement que ce qui se passait était choquant mais je ne ressentais presque plus rien vis-à-vis de moi, j’agissais tel un robot qui limite les dégâts et ramasse les pots cassés. Lorsque génitrice a fait une réelle tentative de suicide, les pompiers l’ont sortie par la fenêtre du haut et mon frère me dit « hey t’as vu, moeder vole ! » c’était sa façon à lui de ne pas ressentir. Ensuite il m’a dit « aujourd’hui j’ai sauvé une vie, et toi qu’est ce que tu as fait? » merci frère pour tes gentils mots, il a continué par « à toi donc de ramasser son vomis et sa diarrhée! » et le pire… c’est que je l’ai fait. J’ai été plus choquée de son attitude que du reste, et j’ai fait le travail mental suivant « je sais qu’il est émotionnellement ébranlé, qu’il cherche à diminuer son angoisse et il reporte sur moi, je vais donc encaisser sans réchigner! » très mauvais d’avoir réagi comme je l’ai fait. Car je me suis laissée piétiner. Encore et encore. La petite là, elle fera ce qu’on lui dit de faire, elle la bouclera, elle est solide. J’ai appris à n’avoir aucun respect pour moi. Sans cesse en me disant « les autres souffrent c’est pour ça qu’il n’ont pas de respect pour moi ».

Alors oui, anesthésie de soi, de ce qu’on ressent. Aussi bien le négatif que le positif.

La sensation de contentement, de joie, de fierté est tellement courte et peu intense. Pourtant j’en ai réussi des choses dont je peux être fière. Mais ça ne remplit pas, c’est oublié très vite. Par contre, de très simples choses vont me laisser un beau souvenir, comme lorsque mon neveu m’a rendu des framboises qu’il ramassait dans mon jardin, au lieu de tout manger, il a partagé. Et ça bé c’est con mais ça m’a émue. C’est un souvenir que je mets dans ma boîte à trésors.

Alors il y a la psylocybine… un psychédélique qui fonctionnerait très bien pour effacer les traumatismes sans endommager le cerveau. L’état de conscience modifiée qu’apporte cette drogue permet de créer de nouvelles connexions synaptiques, plus joyeuses.
Ça m’intéresse !
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Hirondelle78 Ven 8 Oct 2021 - 14:09

Il y a de ça plus de 20 ans, lors de mon premier burn out, je me souviens que je ne ressentais plus… rien. Le cerveau dispose de son système de survie en te déconnectant ainsi de tes émotions, il te protège tout en faisant de toi une sorte de coquille vide hors d’atteinte tout en te coupant de toi-même.
Ça m’a permis de dépasser ma culpabilité pour pouvoir faire ce qui m’étais vital et que mon « surmoi? » m’empêchait de faire jusqu’alors.

On ressent chez toi une immense culpabilité… d’avoir été victime.
Mais bon, on en a déjà parlé Wink

Hirondelle78

Messages : 5628
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Dim 10 Oct 2021 - 1:07

My_illusion a écrit:....
Alors il y a la psylocybine… un psychédélique qui fonctionnerait très bien pour effacer les traumatismes sans endommager le cerveau. L’état de conscience modifiée qu’apporte cette drogue permet de créer de nouvelles connexions synaptiques, plus joyeuses.
Ça m’intéresse !  

Dent pétée  Ah quand même ... Dent pétée

ça tombe bien, c'est la saison, un peu plus et j'oubliais. Effectivement il semble que c'est en cours d'expérimentation sur le SPT.

La dépression fait tellement de dégâts, notamment sur le long terme, qu'il est très difficile de jauger les effets d'un anti dépresseur, surtout, il faut être patient.

C'est, je pense, un biais cognitif que de prendre pour effets indésirables d'un médicament ceux de la maladie, et cela vaut, je pense encore dieu merci, pour pas mal de médicaments.
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
Quand on va voir un psy(chiatre ou chologue) pour une évaluation, je pense que l'essentiel est de garder son calme et de ne pas en rajouter des tonnes (sous peine de passer pour bipolaire) : qui n'a jamais dans sa vie n'a jamais Very Happy "pété les plombs" surtout dans des circonstances défavorables (surtout quand elles viennent de tous côtés). Et puis être "sanguin" ou peu diplomate à l'instant, ce n'est pas une maladie mentale que je sache. Bien bidon le psy qui pourrait diagnostiquer en une séance, ce n'est pas possible. Et quel psy peut prétendre ne s'être jamais fait manipuler?

Là, je vais peut être devoir consulter un psychiatre (s'il veut bien et parce que j'ai pas mieux) qui milite politiquement à l'opposé de mes convictions, je sens que ça va être compliqué de ne pas développer un faux self en séance.

Tchao
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4144
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Dim 10 Oct 2021 - 4:42

@ Hirondelle : tu sais que j’ai du mal à entendre que je serais victime Wink victime à l’époque, plus aujourd’hui, c’est ma responsabilité d’en faire ce que j’en fais aujourd’hui : un trouble anxieux avec répercussions physiques multiples. Je viens de me réveiller avec les mâchoires serrées, et ça n’a pas lieu d’être.

@ Cyrano : ça donne de l’espoir ces recherches sur la psylocybine. Je ne toucherai pas aux champi hallucinogènes car la dose de psylocybine y est aléatoire, je préfère que la molécule active soit extraite car même 1mg c’est déjà fort. Et me connaissant je suis sensible aux drogues pour ses effets négatifs. Qui tombe à terre en taffant qqes fois sur un joint? Bé moi, je ne pouvais plus contracter les muscles des jambes. Pas franchement une expérience agréable. Et ça n’a pas d’effet notoire contre l’anxiété.

Vi le faux self, c’est pas évident de s’en défaire. Important d’être le plus honnête possible car ce n’est que de cette façon qu’on maximise les chances de pouvoir s’aider.

La méditation est un chemin plus long que la prise de psychotrope qui est son raccourci. C’est pas stupide. Mais faut parvenir à méditer.
Mon cerveau a compris, il suffit plus que j’accepte et que j’applique.

En à peine deux jours, j’ai eu la visite d’un médecin contrôle : une dame aux cheveux roses. Alors évidemment, elle me cuisine… dans la cuisine. Elle me dit à la fin « votre psychiatre réévaluera la durée du congé » laissant sous-entendre que c’est trop long. Ahahaha oui c’est leur job de faire raccourcir au max cette durée.
Merci pour la pression, je ne m’en mets pas suffisamment toute seule!

Je pense que je suis intolérante aux écrans, même du smartphone, ça me donne illico mal de tête et nausée. C’est une piste à creuser.

Pas de trouble psychotique chez moi, ça c’est une certitude, les psychiatres ne sont pas que pour les « dingues » lol. Enfin, jsuis quand même dingue d’une certaine façon (rires).

Selon moi, ce qui n’est pas normal c’est de se sentir bien dans le monde dans lequel on vit Wink
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Lun 11 Oct 2021 - 2:18

Pas d'effet notoire contre l'anxiété... bon, si tu le dis Smile (il est certes avéré que cela peut être dangereux pour certaines personnes, en tout cas pas pour moi)

Oui, un dosage aléatoire de produit psychoactif, il n'y a certainement rien de mieux pour se mettre le cerveau en carafe.

pour ce qui est des écrans et des smartphones, mais pas que, voici un lien:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lumi%C3%A8re_bleue

Concernant la "folie", quand je me sens normal, cela m'inquiète un peu.

Cela rejoint un peu ta dernière phrase.

Considérant le peu que je connais de ton passé et de ton quotidien, je ne vois pas comment un psy pourrait te demander de retourner bosser en l'état.

ça n'a pas lieu d'être, mais c'est.

C'est curieux, mais je te sens un peu plus apaisée, ce n'est peut être qu'une impression.

Prends soin de toi, personne ne le fera mieux.
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4144
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Lun 11 Oct 2021 - 13:07

Visiblement le cannabis a deux effets contraires sur l’anxiété, en fonction de la dose de THC et la sensibilité personnelle: ça peut diminuer tout comme ça peut exacerber l’anxiété. Le CBD quant à lui a toujours un effet anxiolytique.

La lumière bleue ne diminue pas la fatigue numérique, malheureusement. Ça ne fait qu’empêcher l’endormissement. Le neurologue va peut-être me dire d’aller faire un Check oculaire.

J’ai des moment d’apaisement c’est vrai mais tout au long de la journée ça fluctue, l’anxiété persiste. J’ai juste le facteur boulot qui est mis sur pause pour le moment. Je note si évolution positive mais pour l’instant, je ne ressens aucune amélioration. Je dors 11h par jour et je pourrais beaucoup plus si le chat arrêtait de me pousser car elle veut que je me lève. Puis je n’ai pas envie de dormir le jour et vivre la nuit, ce n’est pas bon pour l’organisme.

Hier j’ai promené dans les bois avec ma nièce en poussette car mademoiselle fait sa princesse à ne pas vouloir marcher (elle se plaint de douleurs aux jambes, c’est p-e vrai je ne sais pas) je cherchais en même temps des champignons et chaque fois que je me relève j’ai un de ces étourdissements, je vois limite les étoiles, en tout cas la vue se perturbe. Ça passe vite mais c’est systématique. Je ne ressens pas de mieux global, et je cogitais ce matin, en essayant d’être sérieuse : « en fait, et si t’avais juste plus d’envie et que ton corps te demandait juste que tu t’éteignes? » la semaine passée, j’ai passée une commande veto et je cherchais après un flacon d’euthanasiant mais manque de bol, c’est en rupture de stock. Je ne parle pas de ça à l’entourage, je constate juste que c’est récurrent et je crois que c’est ma seule vraie envie : ne plus devoir lutter. Mon corps m’en fait baver depuis des années, à quoi bon continuer? Hier mon frère me disait « on dirait pas que tu es en dépression! » et je lui ai répondu « oui c’est normal, je masque depuis toujours, c’est juste un faux self ! » il ne me croit pas et je le comprends. Je suis pleine de dynamisme et de sourires. Je lui en veux pas de ne pas me croire. Je ne parviens pas à exprimer, c’est coincé en dedans.

A l’aube de mes 16 ans, une pensée furtive m’avait traversée : «  et si je n’atteignais jamais l’âge de 16 ans? » la pensée fait souvent ce genre d’excès de vitesse que je rabroue aussitôt « dis pas de connerie! » j’ai toujours pensé à la mort, à partir de 10 ans je dirais. Se forcer fut mon leitmotiv « un jour tout sera différent » me répétais-je. Je crois que je me suis bien trompée ! Il faut écouter ses émotions dit-on, moui si je les écoute, je me tue. Car c’est vraiment à de l’apaisement que j’aspire. La vie ne peut pas m’offrir cet apaisement. Et je n’ai même pas de plaintes bien définies à formuler, j’ai tout ce qu’il faut pour être heureuse. Je suis ingrate, c’est tout.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Only4Vegan Lun 11 Oct 2021 - 14:37

Ton corps physique te suivra toujours, jusqu'à tant que tu vivras charnellement. Notre corps a toujours quelque chose à exprimer, refléter ou changer, car l'expérience à partir du physique passe par le corps et tout est relié à ce dernier. Tu peux tuer ton corps mais il peut te tuer aussi. Cela est très différent malgré un résultat physique identique, il en va de ce qui pilote le corps.

Par contre, ce qui apprend et expérimente à partir du corps physique n'est pas physique et ne meurt pas au niveau physique. Donc un soulagement attendu ou escompté n'est que pure illusion, excepté si le destin ou l'expérience est de mourir volontairement dans de telles conditions, ce qui est extrêmement rare et qui, je pense, passe moins par des interrogations ou des luttes internes en interne.

Regardes-toi mieux que cela ai-je envie de dire, même si ton intelligence et bien d'autres choses en toi savent ce qu'il en est. Acceptes ta ou tes faiblesses comme tu acceptes cette vie que tu choisis, c'est la seule libération ou, au départ, soulagement progressif possible. Si la mort, qui fait partie de la vie cyclique, libérait et soulageait quoi que ce soit, je serais le premier à t'y encourager. Mais non, cela n'a rien à voir, et emporter tout ceci avec soi, ce qui n'est pas organique ou subtile physiquement est à conditionner davantage pour la prochaine expérimentation incarnée, plus difficile et éprouvante en ce sens ou cet ensemble de conséquences tant qu'elle n'est pas vécue autrement.

C'est un choix. Il n'y a pas de bon ou de mauvais choix personnel. Il y en a juste pour les corps physique, émotionnel et mental qui, de toutes manières feront avancer ce qui reste, si la force du destin, ou simplement des choses conduit à telle ou telle découverte, même partielle ou infime. Mais s'il s'agit de ces corps en question, certes passagers mais impondérables en toute vie terrestre de la plupart des habitants de cette planète, ce sont les conditions comme les sources de ce qui doit être vécu qui les créent de telles manières et les font évoluer et s'exprimer de telle façon. Entre autres sources l'âme et l'esprit mais pas que puisque la Nature terrestre crée tout corps de matière ici-bas.

Cette Nature évolue elle aussi, la planète accélère telle évolution. Mais la vie selon le plan cosmique n'a de sens et de bienfait apaisant ou tranquillisant qu'à partir d'une vie assez compatible, que ce soit une vie plus en conscience ou une vie plus en aveuglement. Être entre les deux est vraiment difficile dans certains cas même si c'est passager.

Non tu n’as pas tout ce qu'il faut si tu considères que ce qui rend heureux est matériel, même si tu étais la plus riche ou la plus pauvre. Changes de vie ai-je envie de dire. Et si tu veux tout foutre en l'air car cela fait trop, commence déjà par arrêter de travailler autant comme à faire un lien entre ce que tu fais et ce que tu penses être mieux pour ta vie, à dormir le temps qu'il faut. Quand on est malade ou en transition invivable, on arrête les frais : c'est plus simple et constructif que de se laisser dériver ou affaiblir, en laissant aussi tout ce qui permet de changer sa vie comme son être. Au lieu d'éliminer ce qui alerte et qui s'adapte infailliblement pour justement aider et faire prendre conscience de ce qui ne va pas. Tout suicide social, familial, personnel ou autre peut parfois être salvateur. Il n'y a que le suicide tout court qui ne résout rien dans cette vie et qui conditionne la vie ou expérience suivante plus fortement ou durablement de ce ou ces points de vie à résoudre.

Ne pas avoir peur de mourir, même pour solutionner ses gros soucis, c'est être justement capable, qu'on le pense ou non, de résoudre ce qui nous importe avec courage et détermination. Parce que dans ce cas de l'idée ou volonté de suicide, on considère alors que le pire est envisageable. A partir de là, ce courage et ce lâcher prise excessif qui ne résoudrait rien (à part pour autrui le cas échéant) et empirerait le futur de celui ou celle refusant indirectement ou directement les règles de l'univers, c'est ainsi être prêt et à même de vivre ensuite pour affronter bien pire. Autant, si je puis me permettre, zigouiller ce qui nous dérange avant, d'autant plus si on est persuadé de toutes ces choses négatives ou positives prétendument ou objectivement produites par des conditions ou évènements extérieurs à soi.

Ecouter oui mais seulement quand on en a envie ou quand on est prêt. Ce n'est pas un hasard si on se refuse de voir ou d'accepter un certain nombre de choses. Si pour libérer des émotions, et cela m'est déjà arrivé, il faut les ignorer ou ne pas les écouter, c'est sûrement ce qu'il vaut mieux faire. La phase d'acceptation sera inévitable dans tous les cas mais autant se mettre dans les meilleures conditions puisque cela arrive aussi la plupart du temps sans qu'on se rende compte sur le coup, le mental étant lui aussi bien fichu, sous réserve de le placer dans les bonnes conditions.

Il semble que l'extérieur semble plus capital et sensible pour toi, par rapport à ce que tu ressens et penses de ta vie : commences alors par l'extérieur, même si ce n'est la source c'est lié, qu'on le veuille ou non. Si tu fais tout ce qu'il faut dans la vie et que cela va mal, c'est que tu ne fais pas ce qu'il faut pour résoudre ça. Timidement ou avec l'aplomb, change de vie progressivement ou brutalement. Fais quelque chose d'une manière ou d'une autre. Pas de changement de condition, pas de changement de vie conditionnée...

Non seulement forcer ne donne rien mais cela empire. Forcer ne marche que matériellement dans certains cas, une pensée ou un sentiment n'étant pas matériel... Lève le pied bébé, quitte à avoir peur ou à faire peur ! Fais-le délicatement ou à la Stallone, c'est comme tu veux mais fais-le sans scrupules, sans jugement, avec ou sans faux self cela est secondaire car c'est de toi dont il s'agit et personne d'autre, pas un même frère ultra présent ou un parent ultra absent qui ont sûrement leur problématique quoiqu'ils en disent ou pensent...

Only4Vegan

Messages : 40
Date d'inscription : 15/09/2021

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par HAMOND NAM II Lun 11 Oct 2021 - 22:21

Coucou My illusion ,

Je me souviens qu' a des moment de cette existence tout me semblait sombre et sans issue ,comme si rien n' avais de sens ,comme si la soustraction de ma petite âme allé avoir une incidence quasi nul sur l' humanité .... (pour vous dire que parfois la déprime et le mal être n' est pas très bon conseiller et même floute la réalité et le libre arbitre, en manque de sérotonine tout est pourris c' est bien connue lol ...Mais rien ne vaut cette vie c' est reconnue comme rocco nue (petite blaguounette merci dsl ) chaque émotion aussi désagréable ou agréable soit elle ,nous prouve que nous sommes c' est plutôt sympa de sentir les choses avec ces sens =) c' est un plus incroyable ,on banalise trop ce genre d' état vivant Wink ,
chut :"ne le dis à personne mais le fait d' Être te donne un pouvoir d' agir sur toi et tous ce qui t entoure ,tu as simplement le nez bouché "aujourd'hui" ,mais "demain" avec un peu d' espoir,d' envie et de temps les portes s' ouvrirons mais pas celle du paradis,il reste toujours un truck à faire ici patience =), et tu reprendra certainement goût, un chemin plus paisible s' ouvrira et tout ces sensations désagréable petit à petit disparaitrons ,tout viendra de toi et de ton mental ,c' est pour ça qu' il faut travailler dessus ça va être éprouvant et chiant mais pour un moment de répits ça ce tente moi je dis !

Ensuite le milieux d' évolution quotidien est très important ,parfois l' entourage est "toxique" et sa devient compliqué de sortir du cercle "affective" et des liens crée au fur et à mesure du temps , mais parfois c' est mieux pour ses énergie respectif .

En espérant ne pas avoir été trop paternaliste =) ,je pense qu' il y a toujours une solution pour profiter de ce présent qu' est la vie ,il faut simplement trouver un sens et observer l' œuvre à distance et un rien peu être beaucoup =) aux yeux de celui qui vois.

Bien à vous tous

HAMOND NAM II

Messages : 11
Date d'inscription : 04/08/2021
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 3 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Lun 11 Oct 2021 - 23:10

Merci only4,

Je ne crois pas en la réincarnation, je me contrefiche de ce qu’on fera de mon corps mort, aucune importance. Ce n’est plus que de la bidoche en putréfaction.

Je n’ai jamais été heureuse, c’est pas comme si un événement en particulier avait fait perdre le goût à la vie et qu’il suffisait de travailler dessus, et se remémorer les bons souvenirs. J’ai essayé toute cette vie d’allumer de l’envie en moi, ça ne débouche sur rien de solide et suffisant. La vie m’emmerde, l’amour ne m’attire même pas. Et j’ai même pas envie de me tripoter les zones érogènes, c’est nuuuuuuul tout simplement.

Plus envie de faire des efforts, juste envie de me laisser me détériorer. C’est bon, j’ai assez essayé, y’a pas de mieux pour les gens comme moi.

La neurologue a fait un light check, a vérifié les réflexes et sensibilités. Ça merci je sais que ça fonctionne sans prob. Elle pense que l’EEG ne montrera rien… elle m’a rien donné à moudre, m’a juste dit que pour les migraines ophtalmiques faut prendre de la vitamine B2 (ce que je prends déjà) voire de l’amitryptiline qui est aussi un antidépresseur… Elle a dit aussi que le stress abaisse les seuils d’excitabilité neuronale, donc que ça provoque plus facilement les crises et autres symptômes. Comme une forme d’épilepsie. Bref, on en reviendrait à ce seul agent causal : l’anxiété chronique.
Sauf qu’il n’y a pas de traitement salvateur.
J’ai qd même pris le rv cardio même si ça ne m’enchante pas de faire des examens inutiles…

Si c’est juste cette putain d’anxiété contre laquelle g un pouvoir minimal, je vais abandonner car ce n’est pas une vie. J’en ai marre de souffrir et d’être prisonnière de cet organisme qui décompense. Repos repos repos mais j’arrête pas et je me sens toujours mal au réveil et toute la journée. Pourquoi ce fichu spermatozoïde a fécondé l’ovule pfffff. Réfléchir à 50 fois avant de faire des gosses !!!
My_illusion
My_illusion

Messages : 4403
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum