fortes emotions et santé?

+28
zebrisse
p2m
Hirondelle78
REGBEL
Invité2
Godzilla
astronaute
SaraharaS
ludion
5/SoSûre/5
RonaldMcDonald
Opossum
cyranolecho
My_illusion
Saphodane
Overkilled Lurker
kutya
Envol
Iza
Orchidée
Fata Morgana
perilla
quarante deux
claradol
siamois93
Catre
Corsaire
zebzeb
32 participants

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par zebzeb Mer 2 Mai 2012 - 15:34

Orchidée a écrit:
J'ai vu que je vivais sous le joug d'une injonction ancestrale: que je devais blinder mon coeur pour lui éviter d'être blesser. J'ai vu que la seule blessure à mon coeur était celle de l'enfermement, et que ça ne venait en aucun cas de l'extérieur. Et depuis, je m'applique à faire taire ma jolie tête bien pensante et à écouter mon coeur. Le résultat est très satisfaisant. Very Happy

idem. Smile mais c'est un entrainement pour se défaire d'une habitude bien ancrée.

cathoo a écrit:
Il y a peu de temps que j'ai compris que je donnais mais ne recevais rien car je n'allais pas vers les bonnes personnes. Depuis que je me donne de l'amour à moi-même, c'est un pas, mais aussi depuis que je commence à apprendre à recevoir sans redonner. Recevoir, c'est très rare pour moi (je commence à peine à changer de sortes de rencontres), mais quand je reçois, j'arrête de voir ça comme une dette et je l'accepte. Je donnerai en retour si je peux sinon je donnerai au suivant, mais j'arrête de m'en inquiéter. Depuis ce temps, l’étau s'est desserré.

genial! tu as tout compris !!

zebzeb

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Invité Mer 2 Mai 2012 - 15:58

Orchidée et cathoo, à vous deux (dans ces deux extraits cités par zebzeb) vous me décrivez !... pale

Injonction : blinde-toi pour ne pas être blessé; ne te réjouis jamais, de peur de déchanter. Tape-toi la tête contre les murs, comme ça, quand tu recevras une tuile, tu ne sentiras aucune différence.

S'aimer ? Il faut déjà s'en juger digne...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Orchidée Mer 2 Mai 2012 - 16:00

T'as déjà laissé une fleur te regarder, cher Fusain? Wink
Orchidée
Orchidée

Messages : 1800
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 60
Localisation : Extraterrestre sur Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Invité Mer 2 Mai 2012 - 16:59

Non... J'ai déjà appris à me laisser la regarder, et ça n'a pas été simple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Orchidée Mer 2 Mai 2012 - 19:11

À Fusain. Si t'as l'goût, tente l'expérience. C'est assez génial. Very Happy
Orchidée
Orchidée

Messages : 1800
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 60
Localisation : Extraterrestre sur Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Orchidée Mer 2 Mai 2012 - 19:34

Cathoo
Zebzeb
Je vois vos textes suite au mien, qu'à l'instant. Je vous reviens demain là-dessus. Very Happy
Orchidée
Orchidée

Messages : 1800
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 60
Localisation : Extraterrestre sur Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Orchidée Ven 4 Mai 2012 - 16:48

Bonjour à toutes et à tous!
Je reviens comme promis.
J'ai relu tout le fil. Toutes vos descriptions me parlent.
Zebzeb. Je lis le début du fil que t'as lancé et je vois 95 sous ton avatar en cherchant ton âge. Deux neurones rigolos connectent dans ma tête et ça donne 95 ans. Merde! il a raison d'avoir peur des douleurs cardiaques! Shocked Pour ensuite réaliser que c'était 95 messages! Ouf! Ange
Ces ''fortes tensions''. Ouf! Rolling Eyes Je me sens vibrer comme une corde de violon quasi en permanence. On m'a pris ma tension une fois. Trop haut pour mon âge. Donc je check à la maison pendant une semaine. Je fais de la méditation. C'machin s'met à descendre à une vitesse vertigineuse. Au point d'en voir des étoiles à chaque fois que je changeais de position trop rapidement. J'ai tout laissé tomber et j'ai continuer à vibrer! Tant pis!
Et je me suis mise à regarder mes émotions comme étant mes climats intérieurs.
J'adore le vent, la foudre, la tempête, les grands froids nordiques, les pluies battantes et torrentielles. Venant d'un pays aux températures extrêmes, -40 à +40, j'ai failli mourir de chaleur lors de mes premiers hivers ici, à -5. Quelle horreur! J'me sentais comme un ours polaire sous un palmier! C'est l'état dépressif assuré!
''Les courses''. Faire mon épicerie, c'est l'équivalent la plus part du temps de traverser l'Atlantique à la nage! Les magasins, on n'en parle même pâs!
Film: La mouche. Génial. (Il y a La mouche 2, pour info). Ou Silence des agneaux ou autre. Une amie a vu ma collection un jour et sa remarque: ''Plutôt glauque ta collection''. Alors que pour moi, ces films m'apaisent!
À la suite de mon texte du 23 avril. En fait, le problème est le suivant L'autre vivant dans les surgelés, entre les p'tits pois et les carottes en cubes, donc se la jouant au cool de service ayant le contrôle de ses émotions, alors qu'en fait, il est g'lé comme une balle avec un ECG quasi plat! Et c'est moi qui m'farcis l'diagnostic de l'échevelée avec mes mouvements cosmiques émotionnels! Et dire que j'ai cru ça! Au secours! Quelle naïve je fais!
''La campagne.'' Pour ma part, pas la solution. Je vis au deux endroits. Même problème vu sous deux angles différents.
''Train of thought''. Génial!
''Acouphènes.'' Quand j'en arrive à ce stade, j'dois vraiment y regarder de près. Habituellement, c'est le jugement de l'autre (que j'ai perçu inconsciemment) par rapport à mon comportement (attitude corporelle, débit verbal) et qu'il catalogue dans ''agitation'', au mieux, et au pire, j'ose même pas y penser! Alors que moi, shus en pleine forme, le vent dans les voiles!
Bien. Je termine ici. Very Happy
Orchidée
Orchidée

Messages : 1800
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 60
Localisation : Extraterrestre sur Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Catre Dim 6 Mai 2012 - 20:07

Toi aussi les films stressants pour les autres t'apaisent?! lol Comment l'expliquer? Bah non, perte de temps, savourons c'est tout.
Catre
Catre

Messages : 1984
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Iza Mar 8 Mai 2012 - 20:34

Bonsoir,

cathoo a écrit: cheers Orchidée!

Pour ma part, j'ai un étau qui me sert les poumons, souvent. Mais de moins en moins souvent. (Avant, il y a déjà eu des épisodes où j'avais un mal fou à respirer, crise d'angoisse.) Et en lisant les chakras dernièrement, je commence à comprendre peut-être un peu. Tu connais sans doute. Le 4e chakra, chakra du coeur mais aussi de l'air, celui du coeur et des poumons et aussi des bras "je donne et je reçois l'amour".
http://angelsplace.perso.sfr.fr/chakras.htm

J'ai ce même étau qui m'enserre le coeur et les poumons et ceci depuis pas mal d'année maintenant. Je sais que c'est émotionnel, le coeur emprisonné, mais ce que tu dis sur "je donne et je reçois l'amour" m'a beaucoup touché, tu viens de m'ouvrir une porte Smile je me rend compte tout à coup que je ne sais pas recevoir sans me sentir coupable.... des fois on peut me dire des choses super gentilles et je ressens pratiquement rien, comme si on me parlait une autre langue, par contre si on me critique, me dit des choses horribles, cela va direct dans le cerveau sans GPS Mad Pas étonnant que mon coeur ait mal....

Une ou deux fois pendant ma méditation, j'avais réussi a accepter (réellement) cette sensation dans la poitrine et tout à coup, l'étau s'est envolé ! bon, cela n'a pas duré, mais je pense qu'à la longue on peut "guérir". J'ai lu un livre qui peut peut-être vous intéresser : "Périls et promesses de la vie spirituelle" de Jack Kornfield. Il y parle notamment, de la guérison du coeur, du corps et de l'esprit (il est question également des chakras). C'est un livre qui fait partie de ceux les plus important pour moi, car comme son titre l'indique, il nous fait bien comprendre que la méditation n'est pas un remède miracle et que la psychothérapie est souvent indispensable et guérir nos blessures anciennes l'est tout autant, blessures morales qui s'imprègnent en nous.

Bonne soirée, le coeur ouvert (essayer tout du moins Smile )
Iza
Iza

Messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2011
Localisation : Var

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Dim 26 Sep 2021 - 22:49

En parlant de coeur, comme si la liste de mes misères psychosomatiques n’était pas assez longue, je découvre depuis deux jours que j’ai des extrasystoles ventriculaires, et ce même au repos. Ça arrive sporadiquement sauf que chez moi c’est constant. Ça fait des mois que ça dure en réalité mais je n’y prêtais pas attention. ça peut expliquer en partie les vertiges, nausées et chute de tension ainsi qu’une certaine intolérance à l’effort.
Un de mes chats se pose toujours sur mon coeur pour y apposer le sien, je fais le lien avec le fait qu’elle fait cela car elle sent que mon coeur ne bat pas normalement. Je vais songer à passer un électrocardiogramme.

J’espère juste que ce soit réversible et que ce n’est qu’un symptôme de plus de mon stress chronique!
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Overkilled Lurker Dim 26 Sep 2021 - 23:20

My_illusion a écrit:En parlant de cœur, comme si la liste de mes misères psychosomatiques n’était pas assez longue, je découvre depuis deux jours que j’ai des extrasystoles ventriculaires, et ce même au repos. Ça arrive sporadiquement sauf que chez moi, c'est constant. Ça fait des mois que ça dure en réalité mais je n’y prêtais pas attention. ça peut expliquer en partie les vertiges, nausées et chute de tension ainsi qu’une certaine intolérance à l’effort.
Un de mes chats se pose toujours sur mon cœur pour y apposer le sien, je fais le lien avec le fait qu’elle fait cela car elle sent que mon coeur ne bat pas normalement. Je vais songer à passer un électrocardiogramme.

J’espère juste que ce soit réversible et que ce n’est qu’un symptôme de plus de mon stress chronique!
Plutôt que d'espérer (c'est humain d'espérer et très spontané) tu ferais mieux de rediriger ton énergie vers la recherche des causes potentielles, de la gravité réelle de ces extrasystoles et ça passe donc par un bilan médical un peu poussé.

Les extrasystoles et les symptômes d'extrasystoles sont souvent non synchrone. On peut avoir l'impression d'en faire une sans en avoir la moindre preuve objective de sa réalité. L'inverse est également vrai. Je ne suis pas médecin, mais j'ai des exemples proches qui me prouvent que même si ce n'est pas le plus courant, c'est tout de même possible. Et comme ce sont des proches (je suis impliqué) j'ai fait de nombreuses recherches.
Aussi il faut savoir qu'il peut y avoir des causes maladives (physiques ou psychiques) permettant d'expliquer les extrasystoles, il en existe en fait de très nombreuses qui passent totalement inaperçues et même qu'un cardiologue ne considèrerait pas comme étant pathologiques.

Mon expérience me dit que chez les zèbres et apparentés, à la base du stress, il y a toujours des émotions qui vont de l'anxiété légère à la crise d'angoisse. Mon explication est que nous avons trop conscience de l'existence de facteurs aléatoires incontrôlables, que le mensonge, la dissimulation, la volonté ou inclinaison à manipuler ou exploiter est hyper fréquente chez les non-zèbres (même si elle n'épargne pas quelque zèbre parfois), le plus nombreux. Et ça, c'est objectivement anxiogène et donc stressant. Pour que cela ne le soit pas il faudrait l'ignorer ou faire comme si nous l'ignorions. Vous tous je ne sais pas, mais moi je ne sais le faire que ponctuellement et ce n'est pas toujours suffisamment longtemps pour que ça soit efficace.

Et l'anxiété ou le stress, c'est du cortisol et bien trop de cortisol pour que ça ne finisse pas par nous empoisonner je ne sais quoi (le système nerveux en premier probablement) et produire des maladies généralement irréversibles.

D'où la nécessité d'avoir des stratégies ou tactiques pour limiter les dégâts.

Mais pour en revenir à la question posée, les extrasystoles non pathologiques existent et il n'existe pas qu'une seule étiologie de l'extrasystole pathologique.
Overkilled Lurker
Overkilled Lurker

Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 62
Localisation : Courdimanche - Val d'Oise - FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Lun 27 Sep 2021 - 7:08

Merci pour ta réponse Lurker,

C’est justement car je suis occupée à faire des examens que la médecin généraliste a écouté le coeur, longuement, et qu’elle a relevé ces extrasystoles. Par banalisation, j’ai répondu « ah mais ça doit être à cause de mon stress chronique !». Puis ça m’a travaillé et j’écoute avec mon stéthoscope régulièrement. J’ai fait écouter à ma collègue veto également.

Des symptômes neurologiques, j’en ai à la pelle.
Tout mon système digestif est dysfonctionnel également.

Ce qui m’inquiète, c’est qu’avec les années, tout s’aggrave.

J’ose espérer que tout provient simplement d’un dysfonctionnement électrique causé par trop de cortisol et adrénaline…

Les prochains rv seront un neurologue et cardiologue vu que ni le médoc ni la psychothérapie ne donnent encore d’effet notable.

Ça risque de finir en congé burn out. Je continue à mordre sur ma chique mais l’épuisement est difficile à contenir, c’est un effort de tous les instants.

Est ce que ça vient du haut potentiel ? D’être miné et sensible à tout ce qui nous entoure? Je ne sais pas, il ne faut pas être HP pour être sensible.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Lun 27 Sep 2021 - 18:43

ya des AD type escitalopram qui peuvent induire des torsades de pointe, je sais pas si ce peut être liê a des extrasystoles.
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Overkilled Lurker Lun 27 Sep 2021 - 21:04

My_illusion a écrit:Merci pour ta réponse Lurker,
Est-ce que ça vient du haut potentiel ? D’être miné et sensible à tout ce qui nous entoure ? Je ne sais pas, il ne faut pas être HP pour être sensible.
Je n'aime pas les généralités. Mais bon, il faut bien communiquer.

Non ce n'est pas une spécificité des HP. Il se trouve juste que c'est plus fréquent chez les HP sans être toutefois une fatalité.
Et c'est en partie en raison d'une plus grande sensibilité (moindre indifférence serait peut-être plus exact) à toutes sortes de choses (perceptions, liens logiques, motifs remarquables, etc.) que le HP est un HP.
Ce n'est pas une condition suffisante et peut-être pas aussi nécessaire qu'il semble si intuitif de penser que ce le soit.
Dans des cas extrêmes l'envahissement sensible est tel qu'on entre dans le spectre de l'autisme. Et parmi eux, les Asperger sont une minorité.

Bref, il y a tout un spectre qui va du trop peu au beaucoup trop (en termes de sensibilité et émotivité). On peut juste dire que les HP sont plutôt du côté du beaucoup trop.
Overkilled Lurker
Overkilled Lurker

Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 62
Localisation : Courdimanche - Val d'Oise - FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Mar 28 Sep 2021 - 9:53

Ok Lurker. Je suis de façon indéniable beaucoup trop sensible à tous les stress qui m’entourent, en exacerbant certains, en me posant une pression terrible, que je dois être capable de tout comprendre et tout faire directement… ne compter que sur moi, pas droit à l’erreur, produire de la haute qualité, devoir donner du 300%, faire systématiquement de l’utile, nettoyer tous les déchets que je vais voir en me baladant… angoisses diverses et intenses.
J’ai toujours nié ce côté sensible en me disant que ce qui n’était pas normal c’est que les autres s’en battent les couilles de tout ce qui « ne les concernent pas directement ».

Mais je suis dans le trop, et ensuite, on doit juste l’accepter ? Se sentir victime de ses émotions? Ou forcer à les modifier ? Est-ce qu’on a le droit de chuter? De tomber en vraie dépression et burn out (je ne sais pas comment je fais pour résister mais je lutte fort) ? Et ensuite, comment on s’en relève ? J’ai la sensation qu’en lâchant prise, on sombre et qu’on ajoutera que des problèmes à sa vie…
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Overkilled Lurker Mar 28 Sep 2021 - 13:55

My_illusion,

Je partage ce sentiment que les "autres" effectivement ne se soucient guère que de leurs propres intérêts et qu'il n'y a que cela qui les motive à la "performance".
"Nous autres" sans même être nécessairement foncièrement altruiste avons le souci de bien faire, de toujours faire mieux, qu'on nous le demande ou que ce soit de notre propre initiative.

Et oui ça nous conduit dans le "trop" et ton premier paragraphe est éclairant sur ce beaucoup trop ce que tu prends sur tes épaules.
Oui on doit l'accepter d'une certaine manière, mais ça ne veut pas dire continuer d'aller dans le sens de notre propre épuisement.
On doit l'accepter, car je ne vois pas comment nous pourrions nous renier au point d'adopter la stratégie du "après moi le déluge" qui est si spontanée chez les autres.

Et donc pour se prévenir de notre propre effondrement (burn-out, dépression, suicide, etc.) il faut trouver un moyen de se "déconnecter" pour pouvoir retrouver la paix nécessaire à un repos nécessaire pour notre santé tant physique que mentale.

Je n'ai hélas pas de recette à te proposer autres que les trucs à la mode (yoga, méditation, taïchi, arts martiaux non compétitifs, etc.) ou plus simplement des activités créatives de pure détente (bref ne pas se focaliser sur un objectif quelconque autre que le seul plaisir de faire).
Désormais que je suis définitivement "sur la touche" pour n'avoir su gérer mon propre stress avec une efficacité suffisant à m'éviter la catastrophe, le jardinage, l'aquariophilie, les promenades avec mes chiens, etc. sont de ces moments de pure détente que j'aurais dû avoir plus tôt dans ma vie.

Je ne raisonne pas en termes de droit quand bien même il y a des impératifs qui s'imposent à moi-même par moi-même (névrose obsessionnelle). Droit et devoir sont des concepts légaux issus de concepts moraux propres à une culture donnée dans le temps et l'espace.
La seule question qui vaille, c'est notre positionnement "naturel" face cette perspective d'effondrement personnel. Tu as las "chance" de la sentir venir, ça te donne un avantage que je n'ai pas eu, être proactif dans sa prévention.
Oui on peut s'en remettre, je m'en suis remis. Mais pas toujours sans séquelles hélas, je le vis.
Je m'en suis relevé grâce à deux facteurs qui se sont ajoutés à mon environnement usuel. Un psychiatre qui a su me trouver un anti-dépresseur qui m'a permis de stopper la chute pour commencer. Puis un petit chiot qui m'a adopté et m'a rendu le rire (je résume, ce n'est pas réplicable à volonté).

La question du "lâcher prise" est entièrement dans ce que chacun comprend de ce que ça signifie. Dans ma compréhension, il faut savoir le faire à bon escient dans des moments qui s'y prêtent ou le rendent utile à notre préservation. Sinon je suis d'accord que le faire en permanence ou trop longtemps ne fait que nous entrainer encore plus vite et plus bas vers le fond.

En résumé, il faut arriver à prendre plus de distance et remettre un peu chaque chose à sa place réelle. On a tendance à agir de manière uniforme vis-à-vis de tout chose qui nous importe, même si nous savons qu'en réalité certaines nous importent ou nous affectent plus que d'autres.
Je te suggère de commencer à différencier en action, fonction de la charge ou pression émotionnelle qui s'y associe. Est-ce bien utile de se rendre malade et de se défoncer pour des broutilles ? Est-ce que ceci ne mériterait pas au contraire un peu plus d'attention ?
Je caricature, mais c'est l'idée de ne pas se laisser submerger, mais de reprendre un peu la main et ainsi se ménager.
Là pour le coup, c'est vraiment l'inverse du lâcher prise.
Sur un voilier chahuter par les vents ne rien faire est suicidaire alors que c'est au contraire la seule chose à faire en cas de calme plat.
De même en cas de tempête s'il faut peut-être se précipiter au départ pour se mettre en situation de réduire la voilure avant qu'il ne soit trop tard, une fois que c'est fait, inutile de courir, juste rester vigilant à la barre pour surfer sur les vagues plutôt que de se faire renverser.

En espérant t'avoir donné des pistes utiles sur lesquelles exercer tes choix, à défaut d'un mode d'emploi prêt-à-utiliser.
Overkilled Lurker
Overkilled Lurker

Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 62
Localisation : Courdimanche - Val d'Oise - FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Mar 28 Sep 2021 - 17:55

Se déconnecter me semble illusoire quand on doit assurer des tâches stressantes au quotidien, la responsabilité qu’elles incombent et l’anxiété de ne pas gérer.
J’ai commencé un nouveau travail et à chaque fois, ça me plonge dans une très forte angoisse tellement je me sens larguée. Moi qui pensais que je devais déjà turbiner fort, on me fait comprendre que je ne commencerai pas une des tâches avant une vraie formation, et que ça prendra bien 6 mois. Je ne m’attendais pas à ce contenu… trop législatif, moi je suis une analyste scientifique, pas une juriste! Mais je me rappelle toujours que j’ai su m’adapter à chaque fois, que je dois me laisser du temps.

J’aimerais craquer, tout abandonner et vivre sur mes économies, et ensuite? Quel est le plan? Comment payer les factures?
Il n’y a personne pour me relever. Ni parents, et les amis, ça va pour loger qqes mois, tout au plus.
Tout vendre pour ensuite vivre où ? En coloc dans une chambre dans une ville polluée et bruyante ? Bivouaquer et manger des baies?
Me trouver un mec riche? Faire de la prostitution?

Il faut un plan…

J’aimerais bien vivre simplement, avec peu de stress. Mais faut bien se loger et manger… comment fais-tu Lurker?

Si je panique d’autant plus, c’est parce que je sens que ma santé ne suit plus ce que je me fais endurer.

Je ne veux pas être une personne qui profite du système et qui se trouve des excuses, je veux me sentir utile et que mon travail ait du sens à mes valeurs.

Les choix sont cornéliens. Je vais tenir tant que je peux. A me rappeler que j’angoisse car j’anticipe. Et qu’il faut avancer step by step.

J’envie ceux qui ont trouvé leur équilibre émotionnel!
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Overkilled Lurker Mer 29 Sep 2021 - 20:15

My Illusion,

Ma propre expérience (information, décision) ne te seras pas utile autrement que par l'exposé d'un point de vue différent du tien, sans même avoir la certitude de cette différence ou même que cette différence étant, elle te serait nouvelle.

J'ai grandi et vécu dans un contexte qui n'existe plus et j'ai fini par avoir eu une vie de famille. Autrement dit, si j'ai connu ta solitude elle n'a pas perduré définitivement de manière aussi extrême. Mais ce n'est pas pour autant que ça a été le bonheur vu que me suis lié à une compagne qui a très vite révélé des troubles psychiatriques majeurs. Ça a été comme avoir préféré la peste au choléra. J'ai fait des choix, des compromis qui n'avaient comme limite que de ne pas être des compromissions.  Je peux t'illustrer cette nuance entre compris et compromission en te disant que bien qu'objecteur de conscience convaincu, j'ai tout de même toujours travaillé plus ou moins sur des projets (directement ou de manière transverse) relevant du secteur de la Défense. Cependant, je n'ai jamais travaillé durablement sur des projets qui incluaient des visées létales. Le durablement est là par honnêteté. Il m'est bien arrivé de me retrouver confronté à de telles situations, mais je les ai toujours avortées d'une manière ou d'une autre. Parce que si j'avais piétiné ainsi mes convictions, je serai tombé malade bien plus vite : l'incohérence de la situation aurait été un poison aussi mortel qu'une mauvaise conscience morale.
Je peux donc difficilement transposer sur ton "début" de vie une situation mienne actuelle qui est de "fin" de vie. Et le contexte socio-économique des années 80, n'était que le tout début de la "crise" qui a conduit à la situation actuelle.

L'autre raison est que j'ai échoué à ne pas sombrer dans le burnout, la dépression sévère qui s'ensuivi et à échapper à de profondes séquelles définitives (fibromyalgie).

Vu que c'est impensable pour toi de pouvoir te déconnecter (au moins assez pour réduire la tension du stress) que tu es clairement noyée par la conscience pointue (le propre des "zèbres") des conséquences de tous les choix que tu envisages, sans qu'aucun des choix déjà imaginé ne t'apporte de solution paisible je ne peux guère que tenter de t'aider à trouver ce plan qui te manque encore. Parce que te dire que tu aurais besoin de te faire aider serait lâche de ma part, sans même compter qu'elle ignorerait la difficulté qu'il y a à trouver personne apte à pouvoir le faire avec des êtres aussi complexes et sensibles que nous le sommes. J'ai envoyé chié gentiment tous les psys qui prétendaient pourvoir m'aider avec des psychothérapies pour "demeurés" (rien de péjoratif, juste un raccourci).

Si tu avais un profil de la normale, je t'aurai dit de faire des tableaux thématiques  style "pour" vs "contre" avec ou non pondération.
J'ai au moins l'expérience que ça ne peut pas fonctionner avec les "zèbres" et j'ai toujours envoyé chier ceux qui m'ont demandé de le faire.

À mon avis, même si tu n'as pas encore de plan, ni même de solution, etc. tu as déjà tous les éléments pour y parvenir. Tu as déjà conscience que ce ne sera pas une révolution brutale, mais du petit à petit, pas à pas, etc. Il ne te manque plus qu'une "méthode" pour aboutir à des options de solutions qui te seraient acceptables, viables, apaisées, etc.
Cette méthode, elle n'existe pas déjà toute prête pour toi. C'est toi seule qui arrivera à la forger à partir de ce que tu sais, vois, observes, connais, etc. Elle ne sera jamais figée, mais en évolution perfectionnement perpétuel, avec des ratés et de vrais progrès.

Tout ce que je peux te suggérer c'est de t'inspirer de formalismes de connaissance et de prises de décisions sous forme de réseaux connectés, par des flux de cause à effet, de prises de décisions, de mises en attente, etc.
Ça ne te donnera rien de plus que ce que tu sais déjà, mais cette "mise en forme" si imparfaite soit-elle, va libérer un peu de place dans ta tête, vu que tu pourras l'avoir en partie sous les yeux à chaque fois qu'utile ou nécessaire.
Ça devrait décongestionner un peu  la "pression" du stress et la place ainsi dégagée dans ton esprit sera propice à identifier de nouvelles alternatives et avec un peu de chance pas la meilleure nécessairement, mais au moins une qui t'offre un espace de liberté de choix et surtout de moindre mal être.
Overkilled Lurker
Overkilled Lurker

Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 62
Localisation : Courdimanche - Val d'Oise - FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Opossum Mer 29 Sep 2021 - 21:27

Une de mes collègue vient d'annoncer qu'elle quitte le travail, pour tenter un changement de mode de vie. Ses problèmes de santé, ainsi que la certitude qu'elle ne pourrait plus travailler dans la structure l'ont décidée, car elles sont trop éloignées des siennes.
Elle va un instant "profiter" du système, puis le quitter si elle en trouve le moyen.


En préambule à ma réflexion, qui n'est qu'une ébauche, les émotions, puis les valeurs (ou l'inverse) sont pour moi l'expression du rapport au monde, de ce qu'on en comprend.

Les valeurs sont construites par l'éducation, etc. Issus de la société.

A partir de quel moment est-ce que les valeurs qui sont miennes reflètent l'idée de la nécessité de ma participation à ladite société, dans son but de survie/continuation ?
A partir de quel moment, si je juge que la société dysfonctionne en règle générale, suis-je responsable de m'en dégager et de ce fait, d'entrer en conflit avec ces valeurs, coupable envers moi-même d'un sentiment qui n'est là que pour protéger cette idée de nécessité de ma participation ?

Ou de même, si j'ai de la culpabilité face à mon incapacité de travailler, en quoi suis-je responsable d'être tombée ?

L'argent, ou moins visiblement, la spécialisation des tâches fait que il est très difficile de retrouver une autonomie. Les flux économiques mis en place par les banques notamment sont des liens forts. La nécessité d'emprunter, qui "relance l'économie", enferme les emprunteurs dans leurs obligations de travail rémunéré, contrat, subordination, spécialisation.

L'équilibre émotionnel n'est pas quelque chose d'acquis. C'est comme sur un chemin, demander à garder la même démarche en terrain plat qu'en terrain caillouteux descendant.
L'image de Overkilled Lurker est correcte pour moi.
J'ajouterai que moins on est chargé, mieux c'est.

J'ai repris les petits jeux vidéos (étais championne hors catégorie du démineur, surtout en période d'examens), après avoir vu un reportage sur les accueillants des appels de détresse. C'est LA chose qui est inutile sous tous les angles possibles.
C'est hautement délassant, en regard de tous ces actes si nécessaires pour faire fonctionner la société et ne pas y être broyé.
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Overkilled Lurker Jeu 30 Sep 2021 - 1:59

Je n'ai pas grand-chose à rajouter à ton analyse opossum. C'est résumé de manière concise et dense.
Je n'aurai pas su le faire en si peu de temps. Si j'ai bien le logiciel, je n'ai pas le matériel qui va avec.
Mais le problème est bien le même pour tous.
Nous sommes contraints à nous conformer ou à crever seuls
Le plus grand nombre fait avec, sans trop en souffrir moralement.
L'aliénation peut être douce pour bien des gens.
Les voies alternatives en marge demandent une volonté sans faille et une méthode claire.
Les jeux d'esprit et logique comme le démineur sont des moments de détente. Mais vu la réaction de My Illusion à la seule idée de relâche, je n'ai même pas pu y penser.
Ne pas se faire broyer c'est déjà bien.
Overkilled Lurker
Overkilled Lurker

Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 62
Localisation : Courdimanche - Val d'Oise - FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Jeu 30 Sep 2021 - 5:08

Merci Lurker et Oppossum,

Je suis malade de cette vie qui ne me sied pas. Faite pour vivre proche de la Nature, les mains dans la terre. Le métier de vétérinaire m’a désillusionnée à plusieurs égards et plus je discute avec confrères/consœurs, plus je me rends compte que ces désillusions sont partagées. Ce métier enregistre d’ailleurs un taux de suicide très élevé. Pour échapper à cette finalité, on se dirige vers un job qui semble protéger du stress. Mais c’est un leurre, le stress est juste différent.

Je pensais que je gérais le stress, mais je l’absorbe.

S’évader par le jeu ou autre, ça permet juste de tenir non? Je n’ai jamais été très attirée par les jeux bien que je connaisse le démineur et lui reconnais ce côté apaisant.

Modifier ses émotions reliées à nos cognitions… c’est ce que la psychiatre essaie de faire avec moi.
Mais je n’ai vraiment pas le sentiment de dysfonctionner. Être malade dans un système malade, c’est normal.

Pas cool ce vécu Lurker avec ta compagne, la solitude n’est pas difficile à supporter si on a des amis-famille. C’est un réel choix de ma part que je ne regrette pas. Pas envie de m’ajouter des problèmes.

Du fait d’être dans la tourmente, l’esprit est finalement très fertile. Il pense à des tas d’alternatives. Si j’arrête de travailler mnt, je peux vivre 1 an sur mes économies avant de devoir vendre la maison. C’est pas mal!

Je n’ai pas besoin de laisser un héritage. Autant dépenser tout ce que j’ai acquis. Mais ici, c’est trop tôt. Comme me dit un de mes frères, il s’entend lui lorsqu’il était coincé dans un boulot salarié pour une téléphonie mobile, ça l’a grave éteint, il a subi qu’un an puis a quitté pour lancer sa propre entreprise qui le fait vivre. Mais comme il est un peu comme moi, il se meurt aussi car il a besoin de plus de Nature. Il m’a confié qu’il se satisferait de couper du bois dans sa forêt. Nous avons grandi dans un bois-forêt, c’est notre racine et pour moi c’est ma réelle maison ce milieu. Les seuls moments où je m’évade vraiment (légèreté et perte de contrôle) c’est quand je peux m’émerveiller des beautés de la Nature. Je sais que j’y revivrai, car je meurs en ville.

Je dois avoir confiance en mon futur, d’autant qu’avec le bagage académique et professionnel que j’ai, je trouverai toujours du travail… donc une vraie pause n’est pas une folie. Heureusement je n’ai pas d’enfant, juste deux chats et un chien, que vais-je faire d’eux me demande-je. J’en suis responsable.

Mes intestins re dysfonctionnent +++, ce filtre premier aux émotions me pourrit la vie. C’est clairement émotionnel.

L’idéal est que je tienne encore. Je mets pierre après pierre en évitant l’anticipation… mes nouveaux collègues semblent penser que parce que je suis la plus jeune, je devrais me taper les tâches plus ingrates. Qu’ils le fassent seulement, cela va juste me déculpabiliser à dégager. Je n’apprécie pas ce genre de mentalité, d’autant qu’ils ont un salaire bien plus élevé. Donc si c’était une boutade, contente de les faire rire. Si c’était sérieux, ils me perdront. Ils ignorent encore à quel point je suis précieuse dans une équipe, l’ancienne équipe pleure déjà après moi.
J’ai l’air bête, mais il suffit d’abuser de moi pour que je sois dans un rejet bien senti.
Donc, à voir. Comme j’ai tendance à voir le négatif en priorité, je ne me fais pas confiance pour ce type d’analyse anticipative.

J’ai déjà quitté un CDI, pourquoi pas quitter le second?

On a qu’une santé, je me le répète tous les jours…

Belle journée à vous !
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Jeu 30 Sep 2021 - 10:01

Overkilled Lurker a écrit: Mais vu la réaction de My Illusion à la seule idée de relâche, je n'ai même pas pu y penser.
On est pas égaux devant ça. Hier, on a eu une formation un peu culcul au boulot, sur le thème "équilibre vie pro vie perso". La dernière partie parlait du lâcher prise. Et c'est là que je me suis rendu compte que j'étais un extra-terrestre, par rapport à mes collègues (dont certain(e)s zébré(e)s). Moi, ça ne me pose aucun problème. Le projet va dans le décor? Eh bien on va ramasser les morceaux.

Je ne suis pas un je-m'en-foutiste, hein, si il y a moyen de faire des choses, alors je m'y colle (je viens de me rajouter une tache casse-couilles, mais importante aux yeux de tout le monde - et faisable à mes yeux). Mais si quelque chose est impossible, eh bien je ne vais pas me mettre la rate au court-bouillon. Alors que mes collègues vont y laisser des plumes. La dame avec qui je bosse beaucoup, il y a quelques mois, s'est retrouvée dans une situation difficile. elle a hérité d'une partie technique (pas son truc), et le formateur-connaisseur est parti un mois en arrêt maladie avant d'avoir fini de la former. et évidemment, il était sur le billard quand tout a pété, et qu'il a fallu tout réparer. Comme je connaissais certains trucs, je l'ai aidée, et on a réparé 90% des trucs. Les 10% restants étaient stratégiques. J'en savais juste assez pour savoir qu'essayer de relancer ça, c'était du suicide. elle n'a pas voulu m'écouter.

Hors de question pour elle d'abandonner, et de perdre encore 3 semaines avant le retour du sachant. Elle m'a harcelé (et c'est pas le style) une journée pour que j'essaye n'importe quoi. Ma réponse "je refuse de tout casser, si quiconque y met les doigts, alors pires seront les choses, et le sachant aura une montagne de réparations à faire". elle a réussi à convaincre une bonne âme dans un pays voisin de tenter le coup. Résultat? Tout cassé, malgré la compétence du pauvre malheureux. Par chance, le sachant n'a mis que quelques heures à tout remettre d'aplomb, de retour de convalescence.

Tout ça pour dire que le lâcher prise, c'est une belle idée, mais autant c'est (trop?) naturel pour certains, c'est impossible pour d'autres. Et, effectivement, My_I me semble de la deuxième catégorie, comme ma collègue. En outre, c'est parfois une qualité, de ne jamais rien lâcher.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3872
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Jeu 30 Sep 2021 - 14:26

Pourquoi juste un « parfois c’est une qualité de ne jamais rien lâcher »? Je l’aurais dit dans l’autre sens « parfois c’est une qualité de lâcher prise »

L’exemple de ta collègue Ronald est malheureux. Mais au moins, elle a fait tout son possible. Et elle a très certainement appris davantage qu’en ayant simplement attendu le retour du sachant. Accepter d’être payé à ne rien faire ce ne devrait pas être une mentalité de « lâcher prise », c’est juste un problème.
Mais c’est ce que je suis occupée à faire et je le vis très mal. Je n’arrive pas à me concentrer sur la matière que je dois apprendre, je n’ai aucun encadrement, le chef est très mou, rien à voir avec le précédent avec qui j’ai de très bon liens.
Un travail de bureau n’est décidément pas fait pour moi. A chaque fois que j’essaie d’entamer un mi-temps y’a une embûche! C’est encore impossible jusque mai 2022 minimum.

My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Jeu 30 Sep 2021 - 19:02

Avec une arme à feu, tu as autant de chances de te rater que de te réussir.

Et peut être que si tu te rates correctement, tu n'auras plus l'occasion de te réussir.

Par contre, je connais au moins deux méthodes infaillibles, qui n'ont rien à voir avec une quelconque DL100, jamais je n'expliquerai ces méthodes (à moins que vraiment on m'expose des arguments très, très solides, et il serait étonnant que je n'arrive pas à casser ces arguments).

Hier, assez tard, certainement sur Arte (ah, non, on me signale que c'était sur franxe2, le royaume des abeilles, disponible en stream), j'ai vu un doc sur une macédonienne qui élève les abeilles, c'est un concentré d'humanité et d'abnégation, toute vilaine qu'elle est, je l'ai trouvée belle, et je l'ai aimée, ses yeux sont magnifiques. Faut le voir, avec un paquet de mouchoirs pour les plus sensibles.

Une maison de retraite pour zèbres et plus si affinités, avec des chevaux... je rêve, c'est tout.

Perso j'ai plusieurs choix, le suicide, la folie dans la continuation, l'attaque frontale désespérée contre un pot en titane (c'est plus qu'en cours même si je vais certainement lâcher l'affaire, écrire tout me suffira), ou, ou, ou, un avenir plus qu'incertain, pour un bon à rien, je reprends à peine mes forces.

Hier encore, j'ai vu l'oeuvre d'assassins institutionnalisés, conventionnels, sans paranoïa, juste que je ne dois pas faire partie des fatalistes faciles.

En France, on piédestalise le peu de guerriers qui meurent en connaissance de cause (paix à toi camarade), pendant qu'un nombre supérieur de cordistes étouffent couramment dans des silos.

Pas confondre lâcher prise et laisser aller, je connais bien la nuance.

bon, là je quitte, j'ai un doc sur la grippe espagnole (dont j'ai raté le début) et vraiment trop de choses à écrire.
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Jeu 30 Sep 2021 - 19:35

Je venais de terminer la journée qu’une migraine ophtalmique a pointé son nez, puis des extrasystoles de fou et une chute au sol. C’est bon, je lâche prise, je vais accepter le congé pour burn out. Je vais me laisser sombrer, une fois qu’on touche le fond, normalement on peut rebondir. Je ne mange presque plus rien. Il n’y a plus aucun jus. Je regarde le réel en face : la corde a lâché.

@Cyrano : si un jour tu peux m’expliquer ton parcours? Je ne jugerai pas. Si j’ai été si dure c’est parce que je luttais moi-même pour ne pas sombrer et qu’avoir en face de moi des personnes qui n’essaient pas du tout de se relever ça n’aide pas. Mais je peux avouer que je suis moi-même faible, c’est comme ça. Je ne suis qu’une humaine…

Me connaissant, je vais pas durer longtemps dans « l’inactivité ». Dès que je retrouverai un peu de force, je la mobiliserai. Je me dis que je pourrais écrire un livre cet hiver… ce froid qui s’installe n’aide pas au moral. Puis je ne lâcherai pas mon activité veto. Je ne veux juste plus de ce job de bureau qui manque de sens. Je ne peux pas faire semblant d’être motivée si je ne le suis pas. Et comme ça ne fait qu’une semaine dans ce job et qu’on ne m’y forme pas, je n’ai pas fait perdre bcp de temps à l’équipe. Et malgré tout, j’améliore un document de travail qui est laconique et mal fait à mon goût… ça doit être clair et suffisant. C’est dans ce genre de tâches que je suis douée : précision, clarté et concision. C’est bordélique dans ce service. Et les gens se montrent souvent plus doués qu’ils ne le sont en réalité.

Je serai utile ailleurs, je l’espère!
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Jeu 30 Sep 2021 - 20:11

je viens juste de changer mon avatar, mais cela n'a aucun rapport, j'étais sur autre chose déjà. Que je n'oublie pas.

Je te réponds (pas en MP, on est une équipe), mais ça va être long, c'est difficile pour moi qui aime être concis, autant j'aime la poésie et le vent, autant je déteste le contre productif.

je me donne environ 50 mn soit le temps de regarder ce fameux doc "le royaume des abeilles" sur France 2 en stream, fais gaffe quand même selon la sensibilité on peut prendre cher, et surtout toi et moi et d'autres, ce, pour de multiples raisons.

Top chrono, il est 20h15, j’éteins la télé, je me mets de la musique, c'est bête, je ne me rappelle plus ce morceau de classique si enivrant, en violon saccadé, ce sera du motorhead, j'ai pris mon portable sur les genoux pour plus d'efficacité.

oui, so sure à raison, prends soin de toi, tu verras demain.


Dernière édition par cyranolecho le Jeu 30 Sep 2021 - 20:21, édité 1 fois
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par 5/SoSûre/5 Jeu 30 Sep 2021 - 20:19

C'est une bonne idée. Ça te permettra très probablement de te requinquer et de pouvoir y voir plus clair et de faire le point. Si tu peux te le permettre.
Et écrire est une très bonne idée aussi.
Les migraines ophtalmologiques sont de curieuses mais efficaces "conseillères". Reprendre son souffle et s'occuper de soi est preuve d'intelligence et de responsabilité. Bon repos.
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 2663
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 50
Localisation : Ici et mains tenantes. Dk

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Jeu 30 Sep 2021 - 20:28

Donc, j'avais oublié que je n'avais pas mangé, c'est important. J'ai mis de quoi sur le grill, ça va prendre le temps que je rédige, avec intermèdes histoire de pas rater la cuisson. 20h28
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Jeu 30 Sep 2021 - 20:32

Peut être un malaise vagal, My ill, fais gaffe, mais panique pas.

Une fois (comme on dit chez toi) je me suis assommé à coup de boule sur du carrelage pour éviter la douleur, je n'y suis pas arrivé, mais tu vois un peu le type.

Le pire, c'est que des paroles m'ont soignées sur l'instant, paroles d'une personne que j'aime: "ça va passer"... ce qui n'était pas dit, mais ça fait du bien de l'entendre.

la suite, me reste 20 mn
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Jeu 30 Sep 2021 - 20:46

Bon courage à toi. Te remettre sur pied sera un autre boulot, pas forcément plus facile, mais désormais obligatoire.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3872
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Jeu 30 Sep 2021 - 21:24

non, j'ai vraiment pas le courage de laisser ça écrit, rien de grave au demeurant


Dernière édition par cyranolecho le Ven 1 Oct 2021 - 2:59, édité 1 fois
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par ludion Jeu 30 Sep 2021 - 21:34

aubergines cyranolecho...

Spoiler:
Et pour le reste, peut-être devrais-tu te rapprocher d'eux : https://www.anticor.org/
ludion
ludion

Messages : 2932
Date d'inscription : 07/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Jeu 30 Sep 2021 - 21:55

oui, j'ai effacé mon com, mais j'envisage, merci ludion


Dernière édition par cyranolecho le Ven 1 Oct 2021 - 3:00, édité 2 fois
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Jeu 30 Sep 2021 - 22:40

Fumble, c'est du football américain. Quand le joueur perd la balle, et que les deux équipes vont se battre pour le récupérer (et l'initiative qui va avec)

La meilleure explication est sur dailymotion, mais le raccourci ne marche pas, alors je mets un lien. Le forum a fait un fumble...

EDIT suite à édition d'un autre intervenant, ce post n'a plus de raison d'être. Je le laisse quand même, juste comme ça.


Dernière édition par RonaldMcDonald le Ven 1 Oct 2021 - 9:04, édité 1 fois (Raison : clarification.)
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3872
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Overkilled Lurker Ven 1 Oct 2021 - 2:00

Je n'ai pas vraiment le niveau pour vous être utile et ma compassion pour votre souffrance ne sera pas un baume efficace.
Ceci dit au cas improbable ou aucun de vous ne l'aurais déjà intégré dans ses connexions, je vous balance sans entrer dans les détails ce qui me parait être d'une cohérence implacable.
Les communautés d'êtres vivants sont aussi des êtres vivants, elles ont leurs organes, elles ingèrent, digèrent et évacuent ce qui reste. Elles ont leurs systèmes de défense et tout ce qui n'est pas reconnu comme faisant partie de l'organisme en question est soit rejeté à l'extérieur soir phagocyté par ce qui fait office de système immunitaire.
Et quand on est zèbre, on est forcément traité comme un corps étranger quand bien même on serait porteur de l'agent mutagène qui pourrait changer la donne. Mais pour l'heure, ça ne remet rien en cause et les sociétés humaines restent calquées sur les modèles primitifs dans leur fonctionnement.
Copinage, corruption, exploitation, dissimulation, hypocrisie, cynisme, etc. Bref c'est un modèle mafieux par excellence.
Alors se battre jusqu'au bout, je comprends, mais pour quoi faire au juste et quel résultat finalement ?
Aussi, il n'y a rien d'étonnant à ce que la dépression soit si fréquente chez ceux qui fonctionnent autrement que la plupart des autres.
Overkilled Lurker
Overkilled Lurker

Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 62
Localisation : Courdimanche - Val d'Oise - FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Ven 1 Oct 2021 - 3:23

Merci Ronald, du coup je comprends d'où ça me vient cette expression.

C'est très sage ce que tu dis overkilled lurker, je vais me calmer, ça servira à rien.

C'est très dur de se sentir lâche.

On m'a toujours "reproché" de pas être une locomotive, mais c'est juste que je déteste la compétition.

Comprendront jamais, c'est ainsi.

Ce mot "ainsi", me parait vraiment trop bizarre.

Je dis pas que je laisse tomber, je dis juste qu'il faut que je me calme, que j'évite d'être dans l'émotionnel.

Surtout qu'on dise pas que j'efface par ruse, juste que j'assume pas d'être aussi violent dans ce que j'écris, alors qu'en fait, ce n'est pas moi qui suis violent.

" mais pour quoi faire au juste et quel résultat finalement ?"

oui, résultat plus qu'aléatoire,

mais surtout pour arriver à me regarder dans mon miroir, pour reprendre un truc usé

c'est dur de se sentir comme un boulet et pas de canon, faut que j'arrête d'être prétentieux

c'est bon de vous savoir là, tous.

Je vais me coucher, en paix.
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Ven 1 Oct 2021 - 12:51

Dommage que tu aies édité Cyrano, j’ai pu lire mais j’ai à peine mémorisé car suis stone à cause de la migraine ophtalmique et visiblement la mémoire qui n’est déjà pas faramineuse en temps normal rame encore plus en ce moment. Étourdissement et nausées font que j’ai du mal à avaler quoi que ce soit donc le cercle vicieux s’intensifie.

Tu n’as plus de jus depuis un long moment Cyrano. 2 ans et demi as-tu écrit. Ça fait peur à se demander « est-ce que le jus va revenir? »

Je ne sais plus réfléchir en ce moment, le corps il dit mierda, il me protège en somme. La migraine ophtalmique est comme une micro lobotomie, elle anesthésie une partie du cerveau. Ça fait pas du bien et en même temps ça fait du bien…

C’est auto provoqué, fascinant comment le système électrique peut nous faire dérailler. Un peu comme
Les fusibles qui sautent pour retirer de la tension.

Mardi la psychiatre me mettra en arrêt maladie. Mercredi je le dirai au chef… je tiens quand même à rendre un travail que j’ai initié de ma propre volonté, pour le prochain.
Ensuite… je vais passer quelques jours dans le fauteuil… à oublier l’horloge et les injonctions diverses. L’appétit reviendra peut-être en faisant ça.
Puis, je vais réfléchir à nouveau et élaborer le plan futur.

Même écrire est un effort. J’aspire qu’à une chose : me coucher.

Bon courage à tous et toutes. Et merci pour les bons mots!



My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par 5/SoSûre/5 Ven 1 Oct 2021 - 12:53

albino sunny
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 2663
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 50
Localisation : Ici et mains tenantes. Dk

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par Opossum Ven 1 Oct 2021 - 13:51

Repose-toi bien.
Ta fatigue semble profonde.
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Ven 1 Oct 2021 - 14:31

oui, désolé My ill, j'ai pas eu le courage de laisser ce que j'avais écrit, c'est trop chargé émotionnellement pour moi.

deux ans et demi, mais si je cumule mes arrêts maladie, j'estime à quatre ans au moins, là, ce n'a jamais été aussi long

j'aurais dû écouter mon corps avant, effectivement il a tiré la sonnette d'alarme plusieurs fois, mais j'ai fait celui qui n'entendait pas, j'ai voulu tenir

oui, c'est ça, plus de jus, mais petit à petit ça revient, petit à petit j'apprends à me préserver du néfaste, des choses qui me minent et que je ne pourrais pas changer. Les périodes de bien être réel sont assez fugaces, mais même rares, elles arrivent de plus en plus souvent.

hier, la spirale infernale avait un peu repris le dessus, et si cela ne me fait pas plaisir car ça m'épuise, c'est un marqueur qui me dit que je dois encore me préserver, autant de moi même que des autres gens normaux, je surestime encore mes forces, je dois être un peu plus humble avec ça.

content que tu puisses prendre un peu de temps pour toi (à partir de mardi prochain donc), tu subiras la critique, ne les écoute pas, ils ne savent pas, à de rares exceptions près

aller mieux, c'est du boulot, et parfois c'est accepter de ne rien faire, du moins rien de ce qui est censé être productif pécuniairement , accepter de se faire du bien, et surtout ne pas culpabiliser (c'est très facile à écrire)

je me suis crû fort, bien au delà de ce que je pouvais endurer, là, j'ai payé, en double voire en triple, mais je vais mieux qu'il y a quelque temps, quand je m'inscrivais ici, 6 ans de cela, j'étais persuadé d'avoir un gros problème psy, alors que ce n'était qu'une dépression mal ou pas soignée

on m'a dit "faible", sans savoir les coups que j'avais pris, et ceux dont je ne me suis pas même aperçu, et en somme c'est un peu comme l'histoire du courage, il se mesure à l'aune de la peur qu'on éprouve, sans peur le courage n'existe pas, comme la force n'existe pas sans faiblesse, et chacune de ces chose peuvent venir de soi ou de l'extérieur

Attention à toi quand tu vas être en arrêt maladie, car quand on n'est pas habitué à lâcher prise, c'est là que le corps se déglingue d'un coup, j'en connais à qui s'est arrivé la veille des vacances, un zona

faut être super indulgent avec soi même et surtout se dire que quoi qu'il arrive, ça va passer (ce qui j'espère va arriver pour ta migraine), ne te laisse culpabiliser ni par les autres, ni par toi même

"Zapper" le plus possible les idées noires, profiter du moindre gazouillis agréable, s'y attarder, se dire que le sombre futur promis n'existe pas, que le passé n'existe plus, que seul le présent compte et d'essayer d'en faire quelque chose de beau et de bon, à l'instant (et ça aussi c'est un boulot de tous les jours, mais tellement agréable )

Je suis encore brouillon et éparpillé, mais c'est un peu de ce que je voulais dire, et si aujourd'hui je n'arrive pas à me faire du bien, tant pis, ce sera demain, au moins que je ne me fasse pas plus de mal

Bon courage. Bisous
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Ven 1 Oct 2021 - 16:55

Merci Oppossum.

A peine j’en parle à mon collègue de la précédente fonction, direct il me dit :reviens chez nous !!!
Je lui explique que j’ai besoin de temps de repos, je lui explique mais il n’a pas l’air de comprendre… il veut m’appeler. Pas pour du forcing j’espère.

Un zona? J’en ai fait un il y a 3 mois. Et un il y a 6 ans.
Je me suis chopée un champignon au bras il y a un mois en escaladant une botte de paille géante que je n’arrive toujours pas à éliminer car mon système immunitaire est down. Un herpès labial il y a une semaine. C’est l’accumulation qui me fait bel et bien avouer que je ne suis pas à la hauteur pour diminuer mon anxiété. C’était déjà dur d’accepter de commencer des AD (depuis deux semaines et ça ne semble faire aucun effet) et mnt d’accepter le congé pour burn out. Ce n’est pas dans mon tempérament d’avouer que je ne résiste plus. Mais la lutte a assez duré. Le job d’avant avait sacrément entamé ma santé, le nouveau m’a juste achevée. Ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais. Le chef ne m’encadre absolument pas, aucune formation, pas d’objectifs clairs, pas de structure, ohlé. Au moins dans l’autre job, je savais ce que je devais faire. Bref, je culpabilise pas ici de les planter car personne ne s’est battu pour que j’intègre l’équipe, ça m’a pris 2ans et demi, le chef ne s’est absolument pas bougé le cul, c’est un passif mou. Ici les collègues sont tous des vieux pas drôles qui me filent leurs trucs comme si j’étais la stagiaire qui sortait de l’école.
Ça fait qu’une semaine, ils vont apprendre peut-être à être un peu plus dans l’accompagnement. C’est pas comme ça qu’il faut se comporter avec moi. Enfin bon, on ne sait jamais comment fonctionne une équipe tant qu’on y entre pas.

Je te souhaite de reprendre confiance en toi Cyrano, paraît qu’on a plein de potentiel insoupçonné Smile

Je vais voir le chat de mon frère qui a probablement la patte cassée, ça me stresse mais au moins je vais me sentir utile. J’suis pas en état physique mais je trouverai encore qqes kilowatts pour faire au mieux.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Ven 1 Oct 2021 - 17:02

Intervention de ma part complètement à la marge, mais l'accueil des nouveaux arrivants dans l'entreprise, c'est quelque chose de clef pour faire progresser l'ensemble. Si il n'y en a pas, ça fera fuir les meilleurs. D'ailleurs, ça te fait fuir.

Plus sur le sujet principal : si effectivement tu n'as plus de défenses immunitaires, l'arrêt longue durée semble nécessaire. Et si c'est pour faire des choses au chat de ton frère, ça me parait particulièrement productif.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3872
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par SaraharaS Ven 1 Oct 2021 - 20:20

Je te souhaite de reprendre des forces. Tu as le droit de te mettre en pause sans te demander si c'est bien ou mal, sinon le corps t'en donne le devoir... Prends soin de toi.
SaraharaS
SaraharaS

Messages : 2079
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Sam 2 Oct 2021 - 10:03

Merci Ronald, la santé avant tout. M’accrocher ne donnera pas de mieux. Suis pas faite pour ce type de job administratif et déstructuré. Hier, j’ai rencontré le grand directeur d’une grande organisation, ça ne me fait ni chaud ni froid, pour d’autres c’est un honneur. Je suis carrément tombée dans un boulot politique, ça alors ! Si ça permettait de réellement modifier des lois why not mais ici il faut retranscrire les lois européennes en lois belges. Ça laisse une marge de manœuvre car il y a pas mal d’interprétation. Faut faire relire en interne puis à tel et tel comité, puis par le service juridique puis faire signer par l’inspecteur untel puis par le cabinet ministériel etc. Un parcours bien relou. Pas du tout mon kiff. Pourquoi c’est un boulot vétérinaire je me demande encore! Assister à des réunions quasi quotidiennes qui te donnent la réunionnite. Tout ça est tellement à l’antipode de mon dessein primaire : être proche de la Nature. Ce job m’aurait permis de gagner très bien ma vie mais ça ne peut pas être le facteur primordial.

Merci Sarah également Smile

Ps: le fémur du chat est fracturé net en plein milieu… fait chier! Il faut une chirurgie orthopédique qui va coûter plusieurs centaines d’euros. Les routes sont trop dangereuses, les chats se font percuter trop souvent Sad
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Sam 2 Oct 2021 - 10:11

et patoune au chat.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3872
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Sam 2 Oct 2021 - 12:06

SaraharaS a écrit:Je te souhaite de reprendre des forces. Tu as le droit de te mettre en pause sans te demander si c'est bien ou mal, sinon le corps t'en donne le devoir... Prends soin de toi.

Je culpabilise déjà, avant même d’avoir demandé ce congé…

Hier, je me suis sentie nulle aussi pour le chat de mon frère. Car après la radiographie, j’ai pas pu faire davantage (je n’ai pas de clou centromedullaire et pas fait ça assez que pour m’y lancer). J’ai mis un bandage tout en sachant que ça tiendrait probablement pas (il est vraiment difficile d’immobiliser un fémur). J’ai dû les renvoyer chez un orthopédiste (ils sont au rendez-vous en ce moment même). Après j’ai fait ce qu’il fallait mais voyant qu’ils étaient dépités, je n’ai même rien demandé comme frais. Je me dis que c’est la famille, mais en même temps je me dis que je ne me respecte pas non plus. Enfin, ça a toujours été le problème de ma vie, je suis en dévalorisation +++ de moi même si j’essaie de pas le faire paraître. Pourquoi est ce que je me mets une telle pression qui doit faire de moi un dieu qui peut tout solutionner ? Être au top niveau, faire de la haute qualité ? Pourquoi ne pas accepter d’être juste humaine avec ses limites en nombre? Est ce que c’est parce que j’ai grandi dans un univers où le moindre faux pas était incendié? Sûr que ça m’a appris à être archi stressée. Genre une question de vie ou de mort si je commettais une erreur ou un simple manquement.
Dire que le simple fait d’avoir fait tomber un petit bocal d’anchois à terre alors que j’étais hyper chargée m’a valu une frappe bien sentie dans la tronche. Un exemple parmi tant. C’est de là que ça vient l’hypervigilance.

Je ne m’autorise pas l’erreur ou l’à peu près.
Même si je sais que plus personne ne me frappera ou m’humiliera. C’est d’un temps passé.

J’espère que je parviendrai à me relever car j’ai toujours repoussé ce moment de
« Lâcher prise » ne le voyant pas de bonne augure.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Sam 2 Oct 2021 - 21:46

La chatoune se fera opérer lundi, ça va aller, fracture simple.

J’ai analysé les résultats de ma prise de sang, elle est globalement excellente ! Même pas de carence en vit D. Mon alimentation est très saine, donc j’avais pas vraiment de doute et je prends qd même pas mal de soleil. Je n’ai même pas de neutrophiles augmentés alors que c’était le cas dans mes précédentes analyses. Pas de CRP non plus (signe inflammation). Pas de déficit ionique, reins et foie fonctionnent très bien. Etc etc. Le seul paramètre anormal et significatif c’est une augmentation de bilirubine dans le sang, et ça g depuis la naissance car déficit en une enzyme pour l’éliminer (syndrome de Gilbert qui est génétique) ca n’a pas de conséquences sur la santé, bénin. 6% de la population a ça.

Bref, je reste avec du psycho et de la neuro. Consulter un neurologue me semble pertinent.
Les extrasystoles viennent aussi d’une stimulation neurologique, enfin je pense.
Le blépharospasme ne s’arrête toujours pas (depuis juin). Les intestins qui déconnent c’est depuis plus de 10 ans. Les migraines ophtalmiques c’est neurologique aussi. Les vertiges je suppose aussi.

Si c’est juste de l’anxiété, il me faut alors un anxiolytique, logique. Mais je trouve ça un peu fort de mettre tout sur le dos de l’anxiété.

En tout cas, je suis contente de ne pas avoir de troubles organiques ou ioniques. Une hypothèse déjà éliminée ! Et hop!
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Dim 3 Oct 2021 - 1:12

C'est à la fois impressionnant, effrayant et fascinant de te voir t'analyser avec une telle précision. Au moins, la prise de sang n'a rien détecté de plus. Reste, euh, le reste, donc, qui n'a pas l'air commode, et pour lequel je ne peux que te souhaiter bonne chance (j'ai pas compris la moitié des mots, mais c'est pas grave, la qualité du récit permet de s'y retrouver quand même).

L'anxiété peut faire beaucoup, beaucoup de dégâts, et les récits que tu nous a faits ne permettent pas d'écarter cette hypothèse, hélas.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3872
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par cyranolecho Dim 3 Oct 2021 - 9:30

Content que ça puisse se réparer pour le chat, effectivement, trop de bagnoles, le petit rouquin du voisin n'y a pas survécu, snif, je raconte pas, ça me fait encore trop mal.

C'est bien que je sois intervenu ici, parce qu'en crachant un peu mon venin (sur mon employeur) j'ai trouvé des solutions viables, pas mégalomaniaques du tout.

Bref, je vais pouvoir retourner au taf un peu plus serein (d'ici 6 mois, faut pas que je m'en demande trop non plus, et puis c'est déjà prévu), et avec des perspectives d'avenir un peu plus sympathiques. Je ne changerai pas le monde, ni la technocratisation des emplois, ni l'informatisation à outrance, ni les biais cognitifs de mes chefs, ni la saloperie ambiante. Par contre je me dois d'observer, un peu plus froidement, en restant fidèle à mes convictions mais sans que cela ne me blesse, j'accepte un peu mieux, parfois je me trouve idiot de ne pas accepter, certes ce qui n'est pas acceptable, mais indéboulonnable.

Puis un peu pareil à propos de personnes toxiques dans mon entourage, je lâche l'affaire, advienne que pourra, je ne suis pas la vierge Marie ni sainte Rita, ni une autre, pas plus que je ne suis Zorro ou Jésus. (Et là dessus, tu m'as donné beaucoup à réfléchir My ill, et je t'en remercie)

Quant au passé, je m'attache dorénavant à "zapper" les mauvais moments le plus que je peux, en me focalisant sur les bons souvenirs, même si la balance ne penche pas en leur faveur ces derniers temps et que ce n'est pas évident.

Le zona aurait dû t'alarmer avant, pour ce qui est de l'herpès (j'ai l'autre) c'est vrai qu'en situation de gros stress, ça revient, mais maintenant il me laisse tranquille.

Là, j'ai eu confirmation que l'otite que j'avais était d'origine "psy", mais ça va mieux, je ne souffre pratiquement plus et je commence à entendre un peu mieux. Du coup ça me pousse encore plus à soigner mon stress chronique.

Pour ce qui est des antidépresseurs, il faut parfois 3 semaines pour que ça fasse son petit effet, on se comprend, ce n'est pas de la cocaïne non plus, on peut être triste en prenant des antidépresseurs, mais on est moins dans la semoule et ça évite les pensées trop noires, le tout noir en fait. ça permet d'être un peu plus objectif, car en dépression on ne l'est pas.

Et si cet antidépresseur ne fait pas effet, faut changer de molécule, on ne peut pas savoir tant qu'on a pas testé.

Les anxios (en plus, car seuls ils masquent la dépression), ça peut être bien pour toi, au moins un moment, le temps de reprendre pied, moi j'y fais très gaffe car je suis vite addict à tout, ce qui apparemment n'est pas ton cas et c'est une chance.

On aimerait que ça aille vite, mais ce n'est pas possible, c'est la patience qu'il faut cultiver, on met des années à se pourrir le crâne, on n'en sort pas en un week end, mais on en sort (à de rares exceptions près, qui sont certainement des impasses, ceux qui n'ont vraiment rien, rien de rien, et encore que certains pourraient trouver quelque chose, dans la religion par exemple, ce n'est qu'un exemple, l'art est bien aussi je pense, la création de toute manière, mais surtout sans besoin de reconnaissance, juste la sienne)

Cyrulnik (qui explique bien qu'il n'a pas inventé le concept de résilience) ne dit pas que la résilience est une recette universelle, il dit seulement que cela existe, et que des contre exemples existent aussi, nous ne sommes pas tous égaux. Mais le seul fait que cette résilience puisse exister est un message d'espoir, pas une injonction, ce n'est pas la schlague, c'est la lumière, un tout petit brin de lumière qui montre le chemin dans un endroit très sombre, et plus on suit cette lumière, cette minuscule étincelle, plus on s'achemine vers le mieux.

Ne jamais oublier que l'effet nocebo est au moins aussi puissant que l'effet placebo.

Je crois l'avoir déjà écrit, mais on sait jamais, si ces extrasystoles sont récentes, donc après la prise de l'AD, voir si cela n'est pas à cause de torsades de pointes, c'est un effet indésirable des derniers antidépresseurs (à voir avec un pro évidemment, je ne suis qu'utilisateur un peu avisé). N'arrête jamais le traitement de toi même, j'en connais qui ont essayé, ils ont eu des problèmes.

Bon, c'est dimanche, je vais à la messe, ou au marché, je sais plus Very Happy
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 4154
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par My_illusion Dim 3 Oct 2021 - 12:51

Merci Ronald,

J'aurai toujours besoin de comprendre en profondeur. Je dors beaucoup et lorsque je me lève, j'ai toujours de l'étourdissement. P-e que ça vient aussi des écrans que je décolle peu... Le cerveau est toujours comme en post crise de migraine (cet état où l'on est sonné). J'essaie de mobiliser de l'énergie pour sortir même juste marcher et cela me demande un effort pour le motiver. Il y a plein de choses que j'aimerais pouvoir faire et c'est comme si le corps disait merde. Je voudrais aller au bois pour voir s'il y a des champignons, ramasser des châtaignes, aller me balader à la brocante de la ville (même s'il pleut ce n'est pas grave), une amie voudrait qu'on se voit mais je n'arrive pas à répondre par la positive.

J'ai regardé le dessin d'animation que la psychiatre m'avait conseillé de regarder il y a deux mois (il fallait la chaine disney+) ça s'appelle "vice versa", ça explique les émotions chez un enfant de 11 ans qui est troublé d'avoir du déménager, quitter ses amis, entrer dans une nouvelle école, sans avoir ses affaires car le camion de déménagement ne vient pas avant plusieurs jours etc. Au commande de son cerveau, 5 émotions s'expriment : la joie qui prend l'ascendance, la colère, la tristesse, le dégoût et la peur.
J'ai vite compris que la joie essayait toujours de taire la tristesse et en moindre mesure les 3 autres émotions, et je me disais "mais enfin, pourquoi! La tristesse est à accueillir!" et c'est la morale de l'histoire... Les souvenirs sont un pattern d'émotions, il n'y a pas de souvenir uniquement joyeux ou uniquement triste, c'est multicolore. La joie voulait sans cesse s'imposer, alors que la tristesse mérite son expression également.
C'est la théorie, évidemment, l'appliquer à sa propre vie est complexe. Je ne ressens pas ces différences émotionnelles. Le dégout, la peur et la colère sont les 3 qui dominent chez moi. Tristesse et Joie sont comme en sourdine. Ces 5 émotions primaires doivent coopérer pour qu'il y ait équilibre.

Je suis contente pour toi Cyrano, vraiment! Un très bon ami à moi me répète souvent "tu ne peux pas à toi toute seule modifier la trajectoire d'un paquebot". C'est vrai. Comme mon collègue qui me répétait souvent "Nos expertises sont consultatives, pas décisives". Il avait été très surpris d'une de mes réactions où je suis sortie en colère d'un comité où j'avais donné un avis négatif sur un dossier car on ne savait rien de la toxicité d'une kyrielle de métabolites et que le comité s'en est fiché car la substance mère est "naturelle". Ca m'avait archi choquée. Principe de précaution mis aux oubliettes. Les évaluations des produits BIO sont superficielles, et dieu sait que c'est pas parce que c'est produit par la Nature que c'est sans danger sur la santé humaine et animale.

Les extrasystoles étaient déjà présentes avant, je n'y avais juste pas prêté attention. Même en vacances, je les sentais. Et je ne prenais pas encore l'AD. L'AD me donne juste des nausées, et encore, je n'arrive plus à savoir car en vacance, mon appétit était également au fond des chaussettes.

Le premier zona est arrivé 6 mois après le suicide de ma soeur, pour moi ce ne pouvait plus être lié, mais le médecin généraliste me disait que oui. C'était dans le dos. L'image du "en avoir plein le dos" ou "trop porter sur son dos" n'est pas mal comme analogie. Le second zona est arrivé quelques jours après qu'un vieux se soit amusé a griffé les voitures de la rue, dont la mienne qui n'avait que 3 semaines. J'ai stressé qu'il continue et qu'il se venge en pire suite au dépôt de plainte.

Je suis une éponge émotionnelle. Même si je m'en suis toujours défendue. Par réaction, je suis souvent dans le rejet. Puis le corps encaisse.

Tenir jusqu'à mon âge sans avoir flanché, c'est assez étonnant. J'ai vécu l'horreur de mes 7 ans à 32 ans. Et malgré tout, j'ai tenu bon, j'ai construit du solide. Pourquoi est-ce que maintenant, à 36 ans, ça décompense, reste énigmatique. Parce que ça a toujours été dur, j'ai toujours du lutter et me forcer à avancer. Je ne sais plus trop ce qu'est la résilience au final. Car je pensais l'être mais si c'est pour décompenser x années plus tard, on ne peut pas parler de résilience.

Je vais prendre l'air, en forçant. Bonne messe ou marché Cyrano lol.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4405
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

fortes emotions et santé? - Page 2 Empty Re: fortes emotions et santé?

Message par RonaldMcDonald Dim 3 Oct 2021 - 13:23

My_illusion a écrit:c'est pas parce que c'est produit par la Nature que c'est sans danger sur la santé humaine et animale.
fortes emotions et santé? - Page 2 Vliegenzwam_47804209
fortes emotions et santé? - Page 2 Amanita-phalloides-%28DG1%29

Voilà deux produits parfaitement naturels. Et pourtant...

Bonne balade à toi, respire bien.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3872
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum