Les zèbres sont des hyper-conscients

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Lumynose le Lun 16 Avr 2012 - 15:31

+1

(désolé commentaire pas trop constructif, mais qui reflète ma pensée Wink )

Lumynose
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 23
Localisation : 4ème planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Catre le Lun 16 Avr 2012 - 17:18

Équinoxe et Fusain ont eu, semble-t-il, chacun des expériences avec la plupart du temps des gens soit-disant bien pour l'un et soit-disant mauvais pour l'autre.

Je suis d'accord avec le fait que, la plupart du temps, l'humain n'est pas sur le fond gentil ou méchant... mais souvent imbécile.

Un imbécile est quelqu'un qui n'a pas vraiment encore choisi entre le bien et le mal, il n'assume pas ses choix... il est un mouton qui fait ce qu'on lui dit qui est bien ou mal.

Un imbécile est aussi quelqu'un qui répète sans cesse la même erreur (sous des styles différents) parce qu'il est trop lâche pour attaquer le fond du problème, et en plus il a le culot de s'en plaindre.

Un imbécile peut faire des choses vraiment bien... sans avoir conscience de POURQUOI c'est bien selon lui. Et inversement; les imbéciles qui font des choses méchantes font souvent bien plus de dommages que les méchants eux-mêmes.

Il faudrait diriger les imbéciles pour établir un équilibre et une harmonie... malheureusement je vois que c'est souvent le contraire: les imbéciles nous dirigent.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Lumynose le Lun 16 Avr 2012 - 17:21

+1

(arghh décidément j'ai du mal aujourd'hui, mais je suis encore plus d'accord que les 2 visions, une un peu négative et l'autre un peu positive, mais on ne peut pas faire d’amalgame et je crois que les imbéciles peuple ce monde :p )

Lumynose
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 23
Localisation : 4ème planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Catre le Lun 16 Avr 2012 - 17:24

Spoiler:
je crois que les imbéciles peuple ce monde


On parle de moi, là?

Scusez Embarassed

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Invité le Lun 16 Avr 2012 - 18:04

Plu, Fusain, je n’arrive pas à adhérer à ton raisonnement, tout aussi logique qu’il soit. Probablement parce que mes propres conclusions (provisoires ?) sont basées sur l’empirisme (comme tout un chacun ici ?).
D’une façon plus générale, je ne parviens plus, et depuis longtemps, à partager ce regard noir sur l’humain qu’on retrouve à longueur de topics ici.

Mais je n'ai pas un regard noir sur l'humain. D'abord, je suis chrétien (apparemment c'est désormais toléré ici) ce qui s'accommoderait assez mal de la haine de l'homme. Ce que je pense de l'être humain du début du XXIe dans l'Occident technolâtre ne s'étend certes pas à toute l'humanité. Et contrairement à tous ceux qui pensent que la cupidité serait l'horizon indépassable de l'homme, et que tout système devrait en tenir compte, je crois en sa capacité à inventer ou réinventer quelque chose de plus grand (y'a de la marge) que l'orgie, le gavage d'oies actuel.

A la limite, que l'idéologie de la liberté assimilée au libre exercice de la cupidité individuelle ait été imposée par une forme de coercition, engendrée par les citoyens occidentaux libres, ou (ce qui est le plus probable) les deux à la fois s'engendrant sans fin, cela n'a plus d'importance. Pas plus que l'oeuf et la poule. Ce qui compte, maintenant, c'est de s'en dépêtrer, ce qui à mon sens, nécessite de ne pas se tromper de porte. C'est là que je refuse de croire que le vivre-ensemble renaîtra en laissant simplement "chacun libre de faire ce qu'il veut". Ce n'est pas le bon angle d'attaque. Il n'en sortira rien de bon par miracle. Bien sûr que ce serait une liberté d'être dégagé des chaînes de la course à la bâfraison, mais personne ne va le comprendre de cette manière. Le sens du mot est trop dévoyé, personne n'aura l'idée de faire autre chose que continuer à bâfrer. Il faut déjà avoir fait un sacré chemin pour percuter que la vraie liberté, ce n'est pas la libre course au plaisir individuel sans limites.

Avant ça, il y a pas mal d'autres fondamentaux à reconstruire, et déjà la notion de limite, parce que là, on est dans un délire de toute-puissance parfaitement puéril par ailleurs; et la notion de bien commun, le concept de l'autre comme autre soi-même. Quand on n'a pas perdu soi-même ces fondamentaux, on sous-estime la façon dont ils sont perdus chez les autres. On les sous-entend, mais comme l'autre ne les possède pas... ben c'est comme si on donnait un arc à un homme en lui disant "vise la cible" sans lui avoir précisé au départ que la cible, ce n'est pas un autre gars qui passe par là, mais un paillon avec un papier imprimé de cercles concentriques de couleur.
"C'est tellement évident". Mais la crise morale est totale, absolue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Invité le Lun 16 Avr 2012 - 19:05

Avant ça, il y a pas mal d'autres fondamentaux à reconstruire, et déjà la notion de limite, parce que là, on est dans un délire de toute-puissance parfaitement puéril par ailleurs; et la notion de bien commun, le concept de l'autre comme autre soi-même.
Ouaip, on est d'accord qu'il y a du boulot et qu'il est parfois difficile de ne pas baisser les bras. Il faut une patience, une persévérance et une pugnacité à toute épreuve pour faire comprendre à autrui que l'imbécile est un autre soi-même Very Happy
Pour ce qui est de la notion de limite, Fusain, je reste intimement convaincue qu'expérimenter sa propre liberté, c'est inévitablement et très vite rencontrer ses propres limites. Le délire ne peut exister que dans l'abstraction. La mise en pratique, c'est une autre histoire. Qui éduque...
Ici, en milieu rural, où le niveau de vie excède rarement le SMIC, ça n'est pas la mentalité de la course au gavage qui me semble prédominer. J'observe des comportements d'entraide et un développement du Do It Yourself... Peut-être pas par choix, certes, mais les mentalités me semblent avoir évolué, même si elles ont toujours un train de retard sur les faits.
L'évolution des mentalités provient, à mon sens, en partie des discours martelés par les pouvoirs (sensibilisation à l'écologie, notamment, que je remarque y compris chez des personnes de l'ancienne génération), en partie de l'expérience au jour le jour (la peur de l'autre n'est pas forcément très marquée dans le coin, la criminalité y étant plutôt rare).
Je sens que mes discours à moi sont peut-être un peu confus, bon tant pis, je poste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Invité le Lun 16 Avr 2012 - 19:47

Ici, en milieu rural, où le niveau de vie excède rarement le SMIC, ça n'est pas la mentalité de la course au gavage qui me semble prédominer. J'observe des comportements d'entraide et un développement du Do It Yourself

Intéressant, car en ville, la mise en présence de la pauvreté et des biens étalés sans pudeur entraîne plutôt l'envie haineuse, le "tout tout de suite" hystérique, le "moi je veux vite", et quant à l'entraide... Tous les liens sont brisés, ou alors ils se reconstituent au profit du seul clan (la bande, la cité, la "communauté" dont le ciment est beaucoup moins la solidarité de ses membres que la haine de tous les autres). Autour de moi, et toutes couches sociales confondues, c'est ce que je vois et entends... quelqu'un a un truc, ou un truc "sort", il faut l'avoir et tout de suite, c'est obsessionnel...

De ce point de vue-là les mentalités rurales ont un train de retard à préserver soigneusement, car, selon un phénomène classique, il va devenir un train d'avance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Invité le Lun 16 Avr 2012 - 20:19

... À préciser cependant que la ruralité profonde est composée, pour l'essentiel, de personnes âgées ayant toujours vécu de cette façon, il s'agit donc peut-être plus d'un sens de la communauté préservé que retrouvé. De leur famille (générations suivantes). Quelques étrangers (Anglais, Hollandais etc.) qui soit n'y viennent que pour les vacances, soit, comme les quelques jeunes qui s'y installent, ont déjà renoncé à un certain mode de vie consumériste. Donc mon "étude" est peut-être un peu biaisée Smile
Peu importe : appelons ça des pépinières...


Dernière édition par Equinoxe le Lun 16 Avr 2012 - 20:27, édité 1 fois (Raison : Majuscules pour les noms de Peuples, tudieu !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par siamois93 le Mar 17 Avr 2012 - 13:12

Peut-être aussi l'absence de danger. Dans la ruralité, chez les anciens, il y a la conscience de la nature car elle est bien présente, et de ses dangers. Mais le développement humain des civilisations vise il me semble à supprimer le danger. C'est dangereux Very Happy
Et l'absence de liberté en ville c'est dingue ! Résistons, évitons les passages piétons.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Invité le Mar 17 Avr 2012 - 13:48

J'ai peut-être compris ce que liberté résonne, lorsque c'est devenu un mot dont la valeur et le sens initial a changé, selon la présentation faite par Fusain.

Je rejoins le fait que liberté est déguisée en un objet de consommation comme un autre, dont on consomme l'idée, au lieu de la faire vivre, vivre en soi, en lien avec l'Amour et le respect de chacun, puisque si la Liberté dans son essence est comprise, ressentie, alors implicitement elle n'empiète pas sur les autres autour.

C'est cette liberté-là qui est partiellement en sommeil. Partiellement, car son souvenir est là, présent/ recherché / trouvé pour ceux qui la chantent.


Le coeur de la liberté, son esprit essentiel et ultime, est non pas un objet de consommation, mais se ressent de l'intérieur. Mais pour s'en souvenir, il faut aussi la faire vivre, la faire goûter.
Mais donc la goûter au sens ultime, la voir éclairer, pour non pas avoir envie de la posséder, consommer, mais au sens de la "vivre" et "vivre avec elle".
Tout comme je ne possède pas mon conjoint, je n'en fais pas une "chose", le concept de Liberté c'est pareil: je ne "possède" pas la liberté, je ne cherche pas à la posséder, mais je la vis en moi, et je la fais vivre autour de moi également ensuite...




Quels qualificatifs, noms, expressions, mettons-nous chacun selon notre sensibilité sur ces principes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Invité le Mer 18 Avr 2012 - 6:21

siamois93 a écrit:Et l'absence de liberté en ville c'est dingue ! Résistons, évitons les passages piétons.
C'est pas là où on croise des zèbres, normalement ?



Dernière édition par Equinoxe le Sam 16 Fév 2013 - 19:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Invité le Mer 18 Avr 2012 - 8:41

Et l'absence de liberté en ville c'est dingue ! Résistons, évitons les passages piétons.

Non, merci, j'en ai marre quand je suis en voiture de risquer tous les cent mètres d'écraser un guignol qui traverse la rue en diagonale, dos à la circulation, ses énormes écouteurs vissés aux oreilles et la main en train de choisir son morceau, parce que tu comprends c'est trop mégacool d'être openfreenolimit je traverse où je veux et la bagnole j'l'encule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par siamois93 le Mer 18 Avr 2012 - 14:00

Mais les écouteurs ç'est pas moi ! Et "la bagnole j'l'encule" c'est pas moi.
J'ai pas dit d'emmerder les automobilistes, non. Genre "y a que moi qui existe" c'est vraiment neuneu.
Et il y a plein d'endroits où il n'y a pas de passages piétons Smile

J'aime la nature plus que la campagne. Les plantes qui bougent dans le vent, les animaux sauvages (papillons, etc). La richesse et pas la pauvreté.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zèbres sont des hyper-conscients

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum