dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Lena le Lun 27 Fév 2012 - 12:55

Spoiler:
oui je l'ai vu, justement, c'était pour te le conseiller, au cas où tu serais passé à côté, car je trouve ce film bouleversant pour qui a de l’empathie à revendre. Et Philippe Petit est magnifique et détestable...
jmd a écrit:
les mots ont une histoire avant nous et en dehors de nous, que nous le veuillons ou non.
Comme c'est très justement dit.
C'est pour ça notamment que parfois j'invente des mots, quand les "vrais" ont été trop détournés déjà

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par lafeelicite le Lun 27 Fév 2012 - 17:11

Qu'en pensez vous ?

J'aurais tendance à penser que tu peux te vendre autrement. Une fille qui fait 2x le tour du monde, seule... moi j'ai envie qu'elle me parle de ça plutôt que de son cerveau...
En même temps, je suis pas RH... Bref, ça ne t'aide pas trop.
Spoiler:
Tu vas chercher dans quel domaine?


lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par imposteur le Lun 27 Fév 2012 - 17:33

J'en parle avec certains proches: parfois explicitement comme hp en mettant en avant que ça a autant d'inconvénients que d'avantages, parfois plus subtilement si la personne n'est pas trop ouverte à de nouvelles idées. Les personnes que je soupçonne incapables de me comprendre, je passe à côté d'elles (ou plutôt, elles passent à côté de moi, et heureusement qu'elles n'ont pas conscience de l'opportunité qu'elles perdent ^^).

Comment peut-on espérer se faire des vrais amis s'il y a toujours cette montagne qui nous pèse et qu'on essaye de cacher tant bien que mal? Etre honnête (avec soi et avec les autres) est quelque chose d'essentiel pour moi dans la relation avec autrui (si je ne fais pas l'effort d'être honnête, pourquoi l'autre le ferait-il?).

L'info finira peut-être par faire le tour de la planète et arriver à des oreilles qui ne devraient pas l'apprendre, mais c'est un risque à courir.

Lena: je ne le mettrais pas sur un cv (les données sont personnelles jouent rarement en ta faveur: penses-tu par exemple que "mère de 3 enfants en bas age" t'aidera à trouver du travail?). Si le recruteur est hp, il devrait avoir des soupçons en lisant ton cv Wink

Spoiler:
sans vouloir t'apprendre comment faire un cv, je trouve que ce pdf fait le tour complet (!) de la question, même si c'est encore mieux de participer à la présentation orale qui va avec. J'ai jamais vu un type plus compétent que celui-là dans le domaine de "faire passer un message le plus efficacement possible").

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Ysée le Mar 28 Fév 2012 - 16:58

@rv
Dire qu'on est hqi, c'est qu'on a quelque chose à prouver et / ou à revendiquer.
Qu'est ce qui fait que la relation est un enjeu et que vous souhaitez être vu à travers le prisme de la douance.


Salut, je ne suis pas d'accord avec cette affirmation, que je trouve très réductrice personnellement. J'ai, en ce qui me concerne, parlé sans problème du fait que j'étais HQI (en fait, j'ai plutôt dit :"zèbre" et cela n'a pas du tout choqué mes amis...qui m'ont tout simplement avoué que cela faisait longtemps qu'ils le savaient et en gros "qu'il n'y avait pas besoin de faire un test de QI pour s'en apercevoir (apparemment je détonne Very Happy ). Quand j'en ai parlé avec mes amis, ce n'était nullement dans le but de revendiquer quelque chose ou de prouver quelque chose, mais simplement pour les informer de mes démarches faites et des résutats desdites démarches (ils m'en avaient d'ailleurs demander des nouvelles).

Effectivement, quand on est ami avec quelqu'un, cela vaut la peine de leur dire ce genre de choses, afin qu'ils puissent t'appréhender dans ta globalité. Après, cela ne veut pas dire qu'ils vont te coller une étiquette pour autant.

Ce que j'ai constaté, c'est que tes vrais amis vont continuer à te considérer exactement de la même façon qu'avant et que ce mot "surdoué" ou "zèbre" ne va être utilisé finalement par eux que pour comprendre éventuellement de nouveaux aspects ou d'anciens aspects de toi, mais qu'il ne sera pas pris au sens premier "aahhh, c'est une surdouée donc ...(s'en suit une ribambelle de clichés).

Et je constate que cela a été vrai aussi bien pour mes amis non-z que pour les z.

...ce qui me fait rebondir sur la remarque (pardon, je ne sais plus qui l'a faite) selon laquelle seuls les z seraient capables de comprendre : je pense que ce n'est pas tout à fait vrai. certains non-z, avec leur sensibilité à fleur de peau, sont parfaitement à même de comprendre ce que vit un zèbre.

Ysée
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Mar 28 Fév 2012 - 17:26

Pour parler rapidement de mon expérience perso, je l'ai dit à mes parents et mon frère, à mon meilleur pote, et un soir de beuverie à quelques amis de mes parents.

Bilan des opérations :
- Mon pote a été réceptif. Il m'a écouté. J'ai désormais droit à qqs blagues du style "avec ton cerveau plus développé que le mien..." mais c'est plutôt positif.

- Mes parents m'ont écouté, ma mère surtout. Mais mon père et mon frère ont plutôt mal réagi au truc.

- Les amis, j'en ai rien à foutre What a Face

Au final, au lieu de m'aider, personne n'a pris la peine d'essayer d'en savoir plus sur la douance. Et comme mon père a pas très bien réagi, je fais mon maximum pour paraitre "normal" ou tout du moins ouvert à leur propos, à l'écoute, comme si je me devais continuellement de combler le fossé que j'ai moi même creusé. Alors, le dire a t'il été une bonne idée ? Non. 300% non. Car la seule chose que cela a changé, c'est que désormais que j'ai vidé mon sac, c'est comme si c'était une affaire réglée et qu'on pouvait passer à autre chose. Alors bon...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Tof le Mar 12 Juin 2012 - 11:13

Je pense que ce qui dérange principalement les personnes à qui on parle de la douance (hors concernés), ce n'est pas le fait de nous considérer comme "plus intelligents", mais bien la peur que NOUS les considérions comme "plus bêtes". Personne n'aime être pris pour un con !

Dans mon cas, je crois que la majorité de mes connaissances avait déjà, au moins en partie, conscience de mon "potentiel" et de ma sensibilité. Cela ne les gênait pas, même si je le croyais et que j'essayais de cacher ça par tous les moyens.

Après avoir passé le test (suite à des lectures suite à deux épisodes de Prison Break, haha), j'avais besoin d'en parler et j'ai mis pas mal de monde au courant; avec la plupart cela n'a fait que mettre de la distance, et je pense vraiment que c'est cette peur du regard de "celui qui se croit au dessus" qui dérangeait, qu'elle soit fondée ou non.

Après coup, je me dis que j'aurais du en parler seulement à la famille et amis très proches. Idéalement, peut-être même à personne, mais le choc quand on découvre la douance à l'âge adulte est tel qu'on a besoin de le partager, d'avoir des avis extérieurs, du soutien, de la compréhension, de la reconnaissance. Le seul conseil que je pourrais donner est de ne pas le faire trop vite et de bien réfléchir à qui l'on souhaite en parler.
Avec ceux déjà au courant et que cela a mis mal à l'aise, je pense qu'il faut simplement laisser couler, plutôt que ramener ça sur le tapis. Ce serait un peu leur dire "bon vous allez admettre que je suis surdoué bande de normo-pensants ?", pas étonnant que quand on insiste certains finissent par fuir...

Aujourd'hui, hors ZC, je n'en parle à personne; si on m'en fait la remarque, je pourrai admettre une forte sensibilité, ou des capacités dans tel ou tel domaine, mais sans me risquer sur le terrain de l'intelligence...
Et pour ceux qui n'accepteront pas ces différences là, tant pis, bye bye.

Tof
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2038
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Roslin le Mar 12 Juin 2012 - 17:22

Tof a écrit:Je pense que ce qui dérange principalement les personnes à qui on parle de la douance (hors concernés), ce n'est pas le fait de nous considérer comme "plus intelligents", mais bien la peur que NOUS les considérions comme "plus bêtes". Personne n'aime être pris pour un con !
.

Amen

Roslin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par blackpeony le Sam 24 Nov 2012 - 22:31

Ben moi je viens à l'instant même de me prendre une tôle intersidérale de la part de quelqu'un qui est "une amie". Bon, je ne suis pas testée, mais je compte le faire car mes "symptômes" sont bel et bien là. Ca fait 10 jours que j'ai pris la réalité en pleine figure et depuis, j'ingurgite tout ce que je trouve sur le sujet, espérant secrètement trouver LE truc, qui me dira que je ne suis pas rayée. Sauf que, raté, à chaque fois je me lis tellement que pour la première fois de ma vie, j'ai l'impression d'appartenir à une famille, devrais-je dire un troupeau Very Happy
Alors j'ai essayé d'en parler à mes "amis", qui ne me croient pas, me regardent pour la plupart avec dédain ou pire, un air outré signifiant clairement "comment oses-tu te mettre en avant de la sorte ?" La seule personne qui accepte, c'est un homme rencontré dans le cadre pro il y a un an et demi. Premier de promo en droit, premier de promo à l'école du barreau en connaissant en tout et pour tout 1 article de loi par coeur, musicien, aime peu de gens mais en fréquente énormément, aime à fond, déteste à fond, curieux de tout, anti-conformiste...vous voyez ce que je vois ? Donc, je publie sur Facebook un article intitulé :" Douance et amour" qui explique la difficulté d'un zèbre à aimer en raison de son moulinage permanent et de son hyperssensibilité. Sans dire que ça me concerne, mais en disant : "quand on connaît le sujet la tristesse du surdoué est cruelle" Et là, la copine en question qui répond " Cruelle? Bref. On est pas tous surdoués" . J'ai fondu en larmes en lisant ça. C'est aussi bête que méchant. J'en ai marre de ces commentaires, de ces gens qui me disent que ma solitude est anormale, que je suis jolie et "intelligente", que je devrais pas être seule et que si je le suis c'est que je ne fais rien pour rencontrer quelqu'un. C'est pas vrai. Je rencontre des gens, plein, des hommes, mais rapidement, inconsciemment, je les éloigne. Ou alors, on commence un truc et ils se barrent en courant. j'en peux plus, je voudrais tellement aimer ! Et pourquoi pas être aimée, juste comme je suis, mais personne n'y arrive je crois. Je me suis posée la question des années : "qu'est ce qui est en moi qui fait que mon téléphone sonne peu, tout le monde m'apprécie mais personne ne recherche ma compagnie, les hommes ont peur, je le sens, mais pourquoi ???? Moi j'aime les gens ! Pourquoi" Et cette hyper sensibilité à la con qui me fait pleurer devant un reportage, un film, un livre, une personne. J'en ai ras le bol, je suis malheureuse mais je le cache si bien. Alors je crois que le mieux est de ne rien dire à l'autre, sauf si c'est un zèbre et qu'on en est certain. Désolée pour cette logorrhée verbale, mais je suis profondément triste de vivre tout ça. J'aimerais ne plus être seule.

blackpeony
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 43
Localisation : Grenoble/Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Groustpitchal le Sam 24 Nov 2012 - 22:44

Groustpitchal.

Je ne suis pas taré et je ne me fous vraiment pas de toi.
Mais jamais je ne dirais ce que tu viens de dire de façon aussi directe, encore moins sur un forum.

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1684
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Oxygène le Sam 24 Nov 2012 - 22:46

Oui ! Ben oui..... Tu écris fort bien une réalité bien commune par ici...
Toutes mes condoléances.
Pour ma part, on me l'a rabâché constamment petit ne comprenant pas pourquoi je ne faisais pas mieux. Aujourd'hui, je ne dis plus rien. C'est beaucoup plus simple mais j'avoue aussi avoir trouver l'amour.
Je te souhaite de tout coeur faire de belle rencontre.

Oxygène
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Groustpitchal le Sam 24 Nov 2012 - 22:47

Cela dit, ton message m'a touché.

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1684
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Oxygène le Sam 24 Nov 2012 - 22:48

Groustpitchal a écrit:Groustpitchal.

Je ne suis pas taré et je ne me fous vraiment pas de toi.
Mais jamais je ne dirais ce que tu viens de dire de façon aussi directe, encore moins sur un forum.
Et pourquoi mon gros malin ? Je trouve fort bien écrit et courageux.

Oxygène
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Groustpitchal le Sam 24 Nov 2012 - 22:53

Parce que je suis un gros macho bien sûr !



Dernière édition par Groustpitchal le Sam 24 Nov 2012 - 23:11, édité 1 fois

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1684
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Groustpitchal le Sam 24 Nov 2012 - 23:02

Pour rester dans le topic, en ce qui me concerne (voilà, comme ça c'est bien sage, on ne parle plus de solitude ou de conneries comme ça), seuls mes parents sont au courant. J'ai eu le malheur de parler une fois des gens surdoués à un pote, sans dire que je l'étais peut-être (je n'avais pas encore passé mes tests), depuis il me l'a resservi en pleine gueule lors d'un repas (la conversation était arrivée sur ce sujet, j'étais mal à l'aise et j'attendais qu'on change vite de sujet et bing): "t'es un surdoué toi non ? T'en parles souvent"
Conclusion: il vaut mieux être discret.

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1684
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Oxygène le Sam 24 Nov 2012 - 23:11

Je ne crois pas que tu sois zébré pour répondre ainsi.

Oxygène
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par blackpeony le Dim 25 Nov 2012 - 3:19

Merci à vous deux. Réactions aux polarités extrêmes. Et extrêmes nous sommes n'est-ce pas ?
Vous voyez, la question reste entière (merde, mon cerveau va pas se calmer du coup) ! Personnellement je constate que la différence fait peur et que la peur déclenche l'agressivité. Logique. Je suis tentée de me taire, mais en même temps, je suis tellement en colère. Et quand je suis en colère, en trop plein émotionnel, je ne trouve jamais rien de mieux que de le gueuler haut et fort à la face du monde. Ca, c'est pas logique Exclamation
Faut que j'arrête ça. Je me suis d'ailleurs dit qu'en papotant ici, ça m'aiderait peut-être à ne plus répandre ma tristesse au mauvais endroit.
Greg, je suis heureuse de savoir que tu as trouvé l'amour. Cela me donne de l'espoir !
Bonne nuit et merci !

blackpeony
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 43
Localisation : Grenoble/Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Dim 25 Nov 2012 - 8:59

Avec le recul, je crois qu'en effet à part à son cercle le plus hyperintime, il ne faut rien dire : c'est systématiquement mal pris.
On peut trouver ça scandaleux et espérer que ça évolue, ou bien faire très politiquement correct et penser que c'est vrai, les autres ont le droit d'affubler la douance de n'importe quel cliché, accuser les surdoués de n'importe quelles intentions malfaisantes (se placer au-dessus du commun, voire carrément prendre le pouvoir, cf topic Que reproche-t-on à Mensa), ont donc subséquemment le droit d'infliger aux surdoués un mépris proportionnel à celui dont ils les accusent, penser que c'est vrai qu'on n'a pas le droit d'infliger aux autres l'existence d'une différence et que notre devoir est de raser les murs.
Dans un cas comme dans l'autre, la réalité est là : parler, c'est prendre des coups. Rien à gagner, tout à perdre. Même si quelquefois ça démange parce que si ça pouvait être reçu pour ce que c'est, ça serait bougrement utile pour vivre mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Fata Morgana le Dim 25 Nov 2012 - 9:34

C'est marrant mais moi au contraire tout le monde a dit: "ouf, enfin on comprend mieux !" Shocked

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Oxygène le Dim 25 Nov 2012 - 10:34

Perso, comme ma vie n'est pas d'une grande réussite dites sociale. Étant plutôt pris pour le canard de la famille qui fait de l'ombre à la bonne image de celle ci... Je fais le choix de ne plus rien dire du tout depuis bien fort longtemps. Parler dans le vide à donner le bâton pour ce faire battre, c est fini. Je n'attend plus rien d'eux, de tous en fait.
je crois que c'est ma véritable pathologie, attendre des autres... Vouloir leur plaire. Mais qu'elle belle connerie qui m'anime toujours, qui cherche toujours à se faire reconnaître, aimé de ces semblables. On ne se refait pas....
Maintenant, j'en dis le moins possible et j'essaye de me concentrer sur mon chemin.
Par contre, nous transmettons au mieux les cartes de ce jeu à nos enfants pour qu'ils puissent mieux vivre avec cet état, handicap.

Oxygène
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Dim 25 Nov 2012 - 10:47

Maintenant, j'en dis le moins possible et j'essaye de me concentrer sur mon chemin.

C'est suffocant, mais on n'a pas le choix, et c'est d'ailleurs pour ça qu'on se retrouve ici.
Je me rappelle d'un collègue qui avait fort bien repéré chez moi pas mal de traits typiques de la douance, et qui appréciait mon... disons mon atypicité. Mais je n'aurais jamais osé lui dire que le fil directeur, c'était ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par blackpeony le Dim 25 Nov 2012 - 12:13

Avec toutes ces révélations, j'ai fini par m'en ouvrir à mon médecin traitant : 80 ans, plein d'amis bizarres, mais follement passionnants. Un médecin qui est à force devenu un ami avec lequel je passe des soirées entières à refaire le monde au pur malt. J'aimais son côté "pas comme les autres" et terriblement sécurisant pour moi. Le moindre rhume finit avec lui en réflexion sur de fabuleuses histoires sur le monde et les hommes. Mais bon sang de bonsoir : il l'est, maintenant que j'y mets les mots, je le sais : il-est-rayé ! Alors je l'ai appelé ce matin, lui ai recraché CLAIREMENT mes pérégrinations, dit ce que je vous ai écrit sur ce forum et j'ai gueulé dans le téléphone : Félix, vous croyez que je suis "surdouée" ? Et lui, très calme, de me répondre : "Je l'ai toujours su" Bing bang boum. Il m'a calmée, il m'a dit que c'était une chance de l'avoir compris, qu'il fallait maintenant accepter, rester dans le bon chemin, accepter de réfléchir pour ceux qui ne le peuvent pas autant que moi, leur pardonner, accepter de n'avoir que pour véritables compagnons que ceux qui sont fabriqués pareil, parce qu'eux seuls peuvent m'accepter (enfin même pas tous), et accepter qu'entre zèbres on ne s'appelle pas tous les 4 matins. Et enfin, être consciente que le plus beau, c'est que tout mon être saura accompagner ma petite fille, ma merveille, à travers un monde où elle sera différente elle aussi. Alors je crois qu'à vous lire et à écouter mon ami Félix, ne gardons notre secret que pour ceux qui peuvent l'entendre et l'accepter. Et capitalisons sur cette opportunité de nous retrouver pour nous écouter, nous soutenir, nous conseiller, qu'entre gens de rayures. Je vous souhaite à tous une très belle journée. On le mérite. Et merci d'être là, mon troupeau cabossé. Bien à vous tous,
Virginie

blackpeony
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 43
Localisation : Grenoble/Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Zébu le Dim 25 Nov 2012 - 12:43

Greg a écrit:
je crois que c'est ma véritable pathologie, attendre des autres... Vouloir leur plaire.

C'est un besoin légitime que d'être reconnu et ainsi trouver une place à partir de laquelle on peut se construire.
Malheureusement pour les gens "différents", cette reconnaissance se heurte toujours à une incompréhension mutuelle irréductible car il est impossible pour l'autre de s'identifier à cette différence.
Cela occasionne certainement un défaut narcissique et un sentiment d'imposture qui a pour but de nous en protéger.

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Oxygène le Dim 25 Nov 2012 - 13:34

Je suis super, hyper, grandement heureux pour toi blackpeony. J'imagine le bien, cette chaleur de compréhension et reconnaissance qu à pu te fournir ce réfèrent qui a pour toi certainement beaucoup d'importance.
N'est ce pas la un beau cadeau !
Alléluia Very Happy
Salut zébu, oui... C'est bien ça. En attendant, il faut bien faire son chemin Wink

Oxygène
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par graymalkin le Sam 1 Déc 2012 - 13:32

Invité a écrit:plus que je ne suis pas testée (par contre j'ai raté l'examen de mensa).


pas testée
echec à Mensa


...

quelles preuves de ta douance alors ?


pour ma part, même si je m'en doutais et que tout le monde me le disait, je me suis reconnu et affirmé surdoué après le test positif et l'admission de cet état de fait par Mensa.







graymalkin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 229
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Sam 1 Déc 2012 - 17:01

Ça m'amuse beaucoup de voir dés gens demander un résultat de test en guise de preuve qu'on l'est ou pas. Ça fait un peu penser aux contrôles de police : vous avez vos papiers ? voir au certificat de pureté raciale sur X génération sur le nazisme (est ce que j'exagère vraiment ? On commence avec des petites questions comme ça...)
Y a pas longtemps on m'a dit un truc du même genre ici, : "tiens un HP devrait pas dire cela". Sous entendu en es tu vraiment un ?
J'ai lu des choses très intéressantes sur la nature des tests, leur critères antélivuliens de calcul et le spectre très réducteur de profils qu'ils permettent de déceler.
Alors pour infos, moi j'ai passé le Weiss III et le résultat total donne 135, seulement l'écart performance/verbal est trop important, donc chiffre de 135 non validant... mais extrême anxiété lors du test ayant pu, et ayant très certainement fossé certains résultats de l'aveu de la personne qualifiée qui me l'a fait passé.... Test que j'ai passé d'ailleurs contre l'avis de JSF elle même qui me disait que cela ne me servirait au fond à rien car je finirais tôt ou tard par douté de l'examinateur, du teste, du résultat, de moi même etc..
Donc j'en suis ? J'en suis pas ? Qui se permet de jugé ou pas ? Qui a le droit ou non d'être ici ? On fait une chasse aux sorcière ? On ressort le Maleus Maleficarum et on reprend les tests de ponctum diabolicum ?

Pour revenir au sujet doit-on le dire ou pas ? A une personne connaissant le sujet, oui. A une personne n'ayant que l'image d'épinale du génie des maths comme seul définition du surdoué, non. La première vous comprendra un peu, la second vous jugera prétentieux, mytho, pas net ... C'est mon avis,j qui n'engage que moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum