Un cerveau lent plombé à l'oral

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Un cerveau lent plombé à l'oral

Message par Lucilou Sauvage le Dim 20 Oct 2013 - 18:05

Oui je ne sais pas pourquoi je suis partie sur ce sujet de l'alcool, mais s'il n'était pas aussi apprécié pour les relations sociales, les bistrots n'existeraient pas. Il est rare que l'alcool ne soit pas présent aux repas de familles, aux fêtes, aux anniversaires et il est aussi rare de ne pas rencontrer une personne qui te dit "Allez, quoi, un pt'it verre, ça ne va pas te faire de mal", alors que pour X raisons, tu as décidé d'être abstinent.

Sinon pour le "coaching", je prendrais ça au sens large du terme, ça peut être un bon travailleur social, un bon psy ou autre... Sachant que je ne crois pas trop en une personne "miracle", qui va me sortir de l'impasse en un coup de baguette magique, mais plutôt en la capacité de tirer du bon, de telle ou telle situation, de rebondir sur telle ou telle difficulté, d'accepter momentanément telle ou telle aide.

Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau lent plombé à l'oral

Message par Invité le Dim 20 Oct 2013 - 19:07



Dernière édition par 11Road le Ven 24 Avr 2015 - 1:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cerveau lent plombé à l'oral

Message par Lucilou Sauvage le Dim 20 Oct 2013 - 20:41

Merci Spacepizza! Wink  C'est vrai que pour avoir le choix il faut être un minimum ouvert d'esprit. Faire un choix par contre, est toujours plus compliqué pour moi, et me prends du temps, de la réflexion.
avatar
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum