Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Flo tant le Jeu 29 Nov 2012 - 12:47

J'ai regardé ce reportage sur France 2, j'en avais entendu parlé sur une excellente émission, la tête au carré, sur les autistes. J'ai été ému aux larmes.
Bien des choses sont loin des zébrés, et loin de moi de faire un rapide rapprochement ( je ne voudrais pas froisser des aspi ou leurs entourages, les souffrances ne sont pas comparables et surtout pas en mettre dans un classement)
Mais Voici les points qui m'ont interpellé et qui ont résonné en moi :

- l'approche freudienne des Spy ( pas de tous). Une Spy m'a dit que si j'avais développé mon intelligence c'était un moyen de de défense par rapport à mon enfance difficile. C'est vrai que tous les enfants qui on eu des difficultés sont zébres. D'ailleurs c'est les rayures qui créent les difficultés ou le contraire ?
Dans le reportage nombres de témoignage parle de la stigmatisation des parents et d'une vision éculé et freudienne, pour rappelle Freud à réussi à soigner une personne, en la m'étant sous opiacé. Mais il a apporté une réflexion globale intéressante surtout après avoir rencontré Charcot.

- le fait d'être submergé par ses idées me parle beaucoup, même si cela entraîne moins de conséquence.

- Le rejet et l'incompréhension des normaux pensant, d'être toujours à la marge.

- En 4 émes le CPE de mon école a dit à un maman d'un de mes comparses de classe que j'étais illettré. Certes j'ai un problème avec l'ortografe Very Happy à l'époque je lisais 3 4 livres par semaines et en même temps parfois, je veux dire en chevauchement, pas l'un après l'autre.

Bref et vous ?
Pour les différences franche je pense que mes neurones miroires sont nombreux car je capte vite accent et les sentiments contrairement aux assis.
Pour l'ocytocine je pense aussi en avoir trop que pas assez.
Et on m'a jamais proposé un séjour en h.p. Même si comme le dit Larochefoucault, qui vie sans folie n'est pas si sage qu'il le croit.
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 43
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Fata Morgana le Jeu 29 Nov 2012 - 13:00

J'ai clairement reconnu pas mal de choses, même si je ne suis pas un aspie reconnu.

La sensibilté aux agressions (bruits, mouvements) extérieures qui provoquent une fatigue et un repli sur soi.
Le fait de ne pouvoir supporter la foule.
Le fait de redouter de sortir de chez moi.
La résistance à certains changements.
La capacité de concentration qui exclue tout le reste.
Certaines stéréotypies discrêtes, mais réelles.
Le fait que l'école a été un pur calvaire.
Une certaine candeur dans les rapports sociaux.
Et ainsi de suite.

Je pense donc qu'il y a des points communs entre autisme d'asperger et surdon. Ou plutôt des points de contact.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Flo tant le Jeu 29 Nov 2012 - 13:15

Point de contact.
Cela me plait Very Happy
Mais aussi en étant, différent on à plus de tolérance avec la différence des autres.
Et puis l'évolution explore plein de piste, qui aurait parié sur l'homo sapien ?
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 43
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Flo tant le Jeu 29 Nov 2012 - 14:38

J'ai oublié aussi dans ce qui a raisonné en moi : l'incapacité du système scolaire ( je parle bien du système et donc de ce qui sont dedans sans prendre de recul) de prendre en charge les différents mais la capacité presque génial de les rejeter.
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 43
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Flo tant le Ven 30 Nov 2012 - 11:27

Bon il semblerait que nous sommes que deux à avoir vu ce reportage. Very Happy
Dommage
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 43
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Invité le Ven 30 Nov 2012 - 13:29

non non,vous n'etes pas que deux à l'avoir vu,seulement les gens ont reagi n'importe où(dans le sens "à plusieurs endroits")..donc tu as des reactions sur des fils de presentation(que je n'ai lus qu'en diagonale car commencer une discussion sur un fil de presentation je trouve cela dommage,vu que les fils de presentation ne sont pas lus par tout le monde du tout....de plus je pense que certaines personnes qui s'y connaissent en autisme ne se permettent pas d'intervenir sur des fils personnels,meme si'ls trouvent que ce qui s'y dit n'est pas forcement juste ou pertinent) et sinon sur le fil "autisme" mais qui est dejà de 3 pages,qui n'avait pas été ouvert pour ce doc à la base,qui de plus se trouve dans la partie zebritude,et perso je vois pas ce qu'il fait là ce fil,mais c'est mon coté rigide-juste-pour-etre-chiante..
et pour finir,tu as le lien que j'ai ouvert il y a dix jours pour informer les gens du passage de ce doc (dans sujet tabou) suffit de taper asperger/cerveau d'hugo,tu tombes dessus,il y a quelques interventions...si tu es bon en puzzle,avec ces trois quatre fils,tu reconstitues la synthese
voilà,vous n'etes pas seuls...se servir du moteur de recherche,ça peut etre un poil utile pour la coherence de ces cascades de topics..mais ça j'y crois plus trop,désabusée que je suis ;-)
et puis "trais autistiques chez le zebre" aussi etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Flo tant le Ven 30 Nov 2012 - 14:05

Sur le fil c'est un exercice de funambule. Very Happy
Tu as certainement raison mais je ne me vois pas taper recherche à chaque post.
Bon je suis arrivé après la bataille, je rêvais d'échange de point de vu et bien je vais repartir dans la jungle des posts pour trouver des réponses ou des questions.
Merci à toi Ayaaaahh. je vais voir ton post.
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 43
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Flo tant le Ven 30 Nov 2012 - 14:27

Je noue d'un mouchoir ce post à celui de ayaaaahh
par là
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 43
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Invité le Ven 30 Nov 2012 - 15:26

Un autre petit noeud, a partir de l'intervention de zheibr qui ouvre une discussion sur le doc : le cerveau d'hugo

http://www.zebrascrossing.net/t352p20-l-autisme

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par ISIS75 le Mar 31 Mai 2016 - 3:21

"Une Spy m'a dit que si j'avais développé mon intelligence c'était un moyen de de défense par rapport à mon enfance difficile. C'est vrai que tous les enfants qui on eu des difficultés sont zébres. "
pas vrai, certains sont "juste" psychotiques, d'autres, sociopathes, d'autres, rien de tout cela Wink

"D'ailleurs c'est les rayures qui créent les difficultés ou le contraire ?"
Un peu des deux ?

"Dans le reportage nombres de témoignage parle de la stigmatisation des parents et d'une vision éculé et freudienne, pour rappelle Freud à réussi à soigner une personne, en la m'étant sous opiacé. Mais il a apporté une réflexion globale intéressante surtout après avoir rencontré Charcot.

- le fait d'être submergé par ses idées me parle beaucoup, même si cela entraîne moins de conséquence.

- Le rejet et l'incompréhension des normaux pensant, d'être toujours à la marge."
attention, on peut être mis à la marge mais pas forcément à cause de notre "intelligence" supposée...

"- En 4 émes le CPE de mon école a dit à un maman d'un de mes comparses de classe que j'étais illettré. Certes j'ai un problème avec l'ortografe Very Happy à l'époque je lisais 3 4 livres par semaines et en même temps parfois, je veux dire en chevauchement, pas l'un après l'autre.

Bref et vous ?"
ça m'arrive, oui.

"Pour les différences franche je pense que mes neurones miroires sont nombreux car je capte vite accent et les sentiments contrairement aux assis."
je suppose que tu veux dire, aux Aspies ?

"Pour l'ocytocine je pense aussi en avoir trop que pas assez.
Et on m'a jamais proposé un séjour en h.p. Même si comme le dit Larochefoucault, qui vie sans folie n'est pas si sage qu'il le croit."
je ne crois pas qu'on propose souvent des séjours en HP aux gens... de plus, c'est super rare que les gens y restent toute leur vie, même en ayant une maladie psychique grave...

Je ne sais pas si tu reviendras ici, je vois en tout cas que tu as précisé ne pas avoir passé de test...


Dernière édition par ISIS75 le Mar 31 Mai 2016 - 13:59, édité 1 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par meï le Mar 31 Mai 2016 - 10:17

je tiens à rapeller que cetrains aspis snt aussi surdoués et cumulent donc plusieurs points qui sont propres aux surdoués avec d'autres points purement  autistes.
il n'y a pas forcement etre aspi ou etre surdoué.c'est bien plus complexe que ça.

je connais bcp de surdoués, certains sont aspis.(une minorité.)
je connais bcp d'aspis, certains sont surdoués. Wink (pas tous....)

pour les histoires de reference dans les bouquins et meme souvent encore à la télé, ca ne tient pas compte des réalités d'aujourd'hui non encore étudiées mais des anciens bouquins et vieilles tudes obsolètes.
rien n'est encore fait pour l'autisme comme il se devrait aujourd'hui.on se garde bien de faire de vraies etudes modernes pour ne pas trop mettre en peril les lobbys qui mènent tout le soin psy en France.
l'autisme rapporte...

je ne sais pas qui parle d'ocytocine (j avais vu cette etude passer)mais c'est une etude idiote.je connais bcp de mamans asperger, qui ne manquent pas du totu d'ocytocine.

(totu comme je suis sure et certaine que non seulement les autistes ont une empathie specifique mais qu'elle est forte et trop intense pour etre vécu et gérée au quotidien....donc "invisible"...)

sinon la realisatrice du cerveau d'hugo a voulu faire bien, je pense qu'elle a fait quelque chose de chouette.(j'ai participé au docu, dans les témoignages complementaires sur le DVD.c'etait une chouette experience, une equipe sympa, et la realisatrice etait sincère dans sa demarche. sunny )
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 45
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par ISIS75 le Mar 31 Mai 2016 - 14:01

@meï : fais-tu la différence entre les Aspies et les autistes de Kanner ?
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par meï le Mar 31 Mai 2016 - 21:18

ISIS75 a écrit:@meï : fais-tu la différence entre les Aspies et les autistes de Kanner ?
pour quel sujet? l'empathie ?l'ocyticine? non pas vraiment de toute façon, sauf que les kanners sont encore plus "profondément" enfermés que les aspis...sur le plan des emotions.
avis tout personnel et basé sur un vécu personnel.

pour moi l'autisme est un "spectre" .on peut etre profondément dedans, ou plus superficiellement....et selon, on sera "autiste" visible ou moins..ou quasi invisible.
les aspis sont tous deja sur les bords du "spectre autistique".apres ils se placent eux aussi plus ou moins profondement;..
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 45
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Geoff le Jeu 21 Juil 2016 - 13:07

Hello,
Je me suis en parti reconnu lors du reportage du cerveau d'Hugo. Dur de ne pas être sensible.
En tout cas, ça m'a permis de reprendre confiance et de continuer à me battre et mieux vivre avec cette hyper-sensibilité qui nous secoue tant....

Geoff

Messages : 6
Date d'inscription : 20/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres Empty Re: Le cerveau d'Hugo, le cerveau des zébres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum