Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Audace le Dim 11 Aoû 2013 - 11:51

Bonjour à toutes et à tous

Je me présente, je m'appelle Henry...
C'est nul, vraiment désolée mais je n'aurai jamais cru un jour me retrouver ici à dire vrai ! Je suis un peu mal à l'aise, d'où le choix de ce pseudo : Audace, j'en ai sans en avoir. Mais bon sang, j'aurai tout aussi bien pu choisir "culot" comme pseudo car pour une non zèbre qui peut-être l'est (je n'ai pas encore lu le livre en question) il faut en avoir du culot pour venir s'inscrire ici. Du moins, c'est comme ça que je ressens la chose, je me mets direct de belles barrières infranchissables manière de bien tourner autour du pot comme je suis en train de le faire Sleep 

En général, je suis à l'aise pour faire ma présentation sur un forum, mais parce qu'en général, j'ai confiance en moi (ou pas), mais là, c'est tellement nouveau pour moi que je ne sais pas quoi dire à part de dire ce qui me passe par la tête (ou pas Rolling Eyes ). J'ai certainement perdu la moitié des lecteurs, je remercie les courageux ou les âmes charitables qui me liront jusqu'au bout I love you 

Allez, je me lance après cette merveilleuse introduction...

Ma présence ici ne vient pas d'une errance sur le net mais d'une information qu'un zèbre m'a donnée. Je suis dans l'écriture d'un roman où l'un de mes personnages est "surdoué". Comme je suis très attachée à la psychologie, ayant fait des études poussées dans le domaine (bien que mon amour pour la psychologie ne se résume pas à mes études qui ne m'ont apporté que peu de choses, mise à part quelques connaissances), et bien que mon personnage gravite dans mon cerveau depuis quelques années déjà, il y a quelques jours, j'ai senti la nécessite de connaître mieux le surdon. J'ai donc fait quelques recherches qui m'ont conduite à entrer en contact avec un HQI. Et ce dernier m'a naturellement aiguillé vers ce forum pour m'aider à mieux cerner la/les personnalités complexes des zèbres (j'ai beaucoup de mal avec le terme de zèbre car je ne connais pas l'ouvrage et donc, ne me sens pas à l'aise de l'utiliser, j'utilise plus facilement surdoué. Cependant, j'ai peur que cela heurte certaines personnes donc j'utiliserai le nominatif zèbre désormais (et parenthèse dans la parenthèse, je suis désolée de mon besoin de justification, mais je le redis, être ici me rend gauche pour la droitière confirmée que je suis))

Mais voilà le problème (ou pas), cette histoire de zèbre, de surdon, me secoue au delà du simple fait de faire une recherche sur un de mes personnages. Pour vous dire, ça me travaille à un point que je n'ai pas réussi à fermer l’œil de la nuit (après avoir parcouru ce forum, partie témoignage). ça se bouscule dans ma tête, des choses que je pensais réglées ne le sont plus, des choses que j'avais mises de côté se sont réveillées et la grande question que j'avais plus ou moins mise de côté pour raison personnelle revient :
qui suis-je ?
D'où ce titre évocateur. Ce n'est pas la première fois que l'éventualité d'être zébrée m'effleure, cependant, le dire à voix haute me remplie de honte. Qui suis-je pour penser ça ? Ou plutôt, de quel droit me penser comme ça ?
Je n'ai pas une intelligence fulgurante, les maths ne sont pas ma botte secrète, ni la physique ou la chimie, ma culture générale est médiocre... et pourtant ! Je pense et comprends le monde de façon très personnelle, pas que je sois du genre à rester dans mon coin et à m'auto-conforter que je détiens la vérité, simplement que quand je confronte mes théories/réflexions à mon entourage ou même sur le net, ça se devient rapidement un match de celui qui dira le plus fort à quel point il a raison et à quel point j'ai tord.
J'ai pris l'habitude de ne plus jouer le jeu du dernier mot. J'essaie au maximum d'éviter les malentendus, de restituer le plus simplement possible mes théories afin d'éviter les mal entendus, mais ça ne marche pas, je reste désespérément seule à penser ce que je pense. Et pourtant, je suis toujours prête à remettre en question mes pensées, c'est un peu ma signature, car ma quête principale est la recherche de la vérité. Je n'ai donc pas peur de remettre tout en cause, d'envoyer valser mes certitudes et convictions pour peu que la personne en face aura une théorie que je trouverai pertinente/logique/sensée/ouverte. Pourtant, au détour de conversations, quand j'en arrive à la partie "le match de celui qui a raison", les réflexions qui en découle tentant de démonter scrupuleusement les miennes, sont souvent peu pertinentes ou empêtrées dans le malentendu. Et quand je tente d'expliquer le malentendu, les "joueurs" se ferment comme des huitres et souvent réduisent mes théories à de la science fiction ou autre chose de vulgarisation décrédibilisante.

Pourtant, il est souvent arrivé que mes théories/réflexions se retrouvaient conspuées/décriées/moquées par mon entourage, et se révélaient pourtant des années plus tard par ces mêmes personnes (qui bien souvent, ne se souvenaient plus de notre conversation) tout à fait valables. Alors, oui, je sais ce qui se jouait à ce moment là pour ces personnes, je sais que c'était leur conscient qui faisait barrière car ce que je disais n'était pas encore concevable, mais il n'empêche que dans ce présent là, j'étais bel et bien seule. Là, j'ai pris l'exemple simple de la psychologie dont mes réflexions se sont avérées justes, mais pour ce qui n'est pas démontrable comme les réflexions sur l'univers, sur les humains, sur la vie et le sens de la vie, tout cela, je suis désespérément seule.

Cela fait-il de moi un zèbre ?

Suis-je un zèbre parce que des idées me viennent comme ça (c'est dans le domaine de la psychologie que je m'en rend le plus compte) sans effort de ma part et sans contrôle ? Suis-je un zèbre parce que je suis capable de comprendre beaucoup de domaines, pour un peu que je m'y penche sérieusement ? Suis-je un zèbre parce que je suis intéressée par tout et n'importe quoi ? Parce que je me sens différente depuis que je suis en âge de réfléchir ?

Voilà la raison de mon inscription. J'aurai pu rester "visiteur" et lire encore et encore pour enrichir mon personnage, mais à dire vrai, ça va bien plus loin maintenant que j'ai mis des mots sur mes pensées tourbillonnantes, car le problème de la pensée c'est qu'elle galope sans retenu, j'ai besoin de la faire s'arrêter pour pouvoir prendre du recul.

J'ai peur de votre jugement, mais j'ai encore plus peur de ne pas savoir qui je suis. Alors, je me suis mise à nue sans le faire car j'ai conscience que cette partie là du forum est visible par tout le monde. Voilà donc ce que je suis prête à exposer, et voilà, même si vos réponses (ou pire vos non réponses avec un nombre de vues qui augmenterait) me font peur car peur de souffrir (hypersensible moi ?)

Alors, j'espère quand même, même si vous ne me reconnaissais pas en tant que zèbre vous m'accepterez dans votre communauté. J'ai besoin de trouver ma place quelque part et j'espère qu'ici en fait partie

Merci à tous ceux qui ont lu jusqu'au bout ma présentation très psychanalytique (je commence fort, j'annonce direct la couleur, au secours What a Face )


Dernière édition par Audace le Mer 4 Déc 2013 - 10:20, édité 1 fois

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Invité le Dim 11 Aoû 2013 - 12:10

Bienvenue audacieuse Audace Wink



Audace a écrit:J'ai certainement perdu la moitié des lecteurs, je remercie les courageux ou les âmes charitables qui me liront jusqu'au bout  
C'est bon, tu peux me remercier lol! 


Audace a écrit: ça se bouscule dans ma tête, des choses que je pensais réglées ne le sont plus, des choses que j'avais mises de côté se sont réveillées et la grande question que j'avais plus ou moins mise de côté pour raison personnelle revient :
qui suis-je ?
Je ne sais pas si tu es zèbre, ce sera à un psy de répondre à cette question si tu le souhaites, mais ton post ressemble beaucoup à celui que j'aurais pu écrire en venant ici... depuis, j'ai fait un test pour confirmer tout ça, et... c'était vrai. Après le "si c'était vrai..", j'ai eu droit au "non, ça ne peut pas être vrai", puis au "Nooonnn... c'est vrai ???" et maintenant "je suis une surdouée". (et ça va vachement mieux).

Audace a écrit:quand je confronte mes théories/réflexions à mon entourage ou même sur le net, ça se devient rapidement un match de celui qui dira le plus fort à quel point il a raison et à quel point j'ai tord
Car c'est bien connu : c'est celui qui crie le plus fort qui a raison... (dérive du césuidikié , petite variante du jeu Le dernier qui a parlé à raison. Bref, des arguments béton armé tout ça geek )

Audace a écrit:  J'essaie au maximum d'éviter les malentendus, de restituer le plus simplement possible mes théories afin d'éviter les mal entendus, mais ça ne marche pas, je reste désespérément seule à penser ce que je pense
Haaa... les trésors d'ingéniosité qu'il faut pour ne pas vexer les autres parce qu'on a compris une chose et pas eux, on connaît bien par ici...


Audace a écrit: J'ai peur de votre jugement, mais j'ai encore plus peur de ne pas savoir qui je suis.
N'aies pas peur Audace, tu trouveras ici bien des gens qui vont tout à fait comprendre ton maelström intérieur car ils l'ont soit vécu (comme moi), soit le vivent encore.

Au galop ! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Invité le Dim 11 Aoû 2013 - 12:11

Bienvenue à toi Smile

Parfois mon manque d'humour me fait peur, je me dis : Il s'appel Henry et il parle au féminin... ( Comme quoi ^^ )

Je pense pas que nous sommes là pour juger, on est souvent jugé en dehors d'ici, et c'est un peu un échappatoire ce site, on peut être soi-même!
Te dire si tu es zèbre ou non, je ne pourrais pas le dire, je ne le sais même pas pour moi, mais à partir du moment où tu te sens bien quelque part, c'est le principal Smile

Bon voyage sur Zc.

Et au plaisir de lire tes théories Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par ♡Maïa le Dim 11 Aoû 2013 - 12:23

Audace a écrit:Qui suis-je pour penser ça ? Ou plutôt, de quel droit me penser comme ça ?
C'est exactement la pensée qui m'a traversée le jour où j'ai feuilleté "par hasard" le "fameux bouquin" dans une librairie... Je l'ai soigneusement reposé et suis repartie vivre 2 ou 3 ans en oubliant totalement cette hypothèse farfelue...
Alors zèbre ou pas, seul un test idoine avec un pro ayant l'habitude de cette thématique t'aidera à lever le voile.
Mais en attendant, il n'y a pas de détecteur à l'entrée ici. Bienvenue Smile

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Boitachat le Dim 11 Aoû 2013 - 12:24

Bienvenue Very Happy 

Mary Poppins a écrit:N'aies pas peur Audace, tu trouveras ici bien des gens qui vont tout à fait comprendre ton maelström intérieur car ils l'ont soit vécu (comme moi), soit le vivent encore.
... Comme moi. Je suis en plein dedans, donc tu n'es pas toute seule Very Happy 

Si tu ne l'as pas fait, il y a quelques bouquins qui pourront t'éclairer. Tu dois probablement les avoir déjà repérés si ça fait un moment que tu traînes dans les parages.

Le terme que j'avais employé en arrivant ici (c'est tout neuf) c'était celui de "vertige".

Joyeux voyage intérieur Smile


Dernière édition par Boitachat le Dim 11 Aoû 2013 - 18:31, édité 2 fois

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Harpo le Dim 11 Aoû 2013 - 12:30

Bienvenu, audacieuse Henry !

Tu sais, lire des longues présentations, bien structurées, et qui dévoilent un peu de l'auteur, c'est plutôt plus intéressant que trois lignes qui ne disent rien.

De plus, tu écris bien.  Et tu fermes parfaitement toutes tes parenthèses, n'enfermant pas ainsi le lecteur dans les méandres de tes mots Wink.

Donc merci pour cette belle présentation structurée et honnête.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Invité le Dim 11 Aoû 2013 - 12:40

Boitachat a écrit:
Mary Poppins a écrit:N'aies pas peur Audace, tu trouveras ici bien des gens qui vont tout à fait comprendre ton maelström intérieur car ils l'ont soit vécu (comme moi), soit le vivent encore.
... Comme moi. Je suis en plein dedans, donc tu n'es pas tout seul Very Happy  
Je pensais à toi en écrivant ça... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Invité le Dim 11 Aoû 2013 - 12:48

Audace bienvenue en public ou en message privé pas si privés que ça.

MP : Pour Toi  (Je sais le bouquet est pas terrible mais sympa quand même...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par jice le Dim 11 Aoû 2013 - 13:10

Bonjour Audace,

Pour quelqu'un qui prétend ne pas être à l'aise, voici une présentation prenante. Bienvenue dans ce forum.

J'ai peur de votre jugement, mais j'ai encore plus peur de ne pas savoir qui je suis.
Je n'ai rejoint ce forum que depuis une dizaine de jours. Je n'ai ni la prétention de connaître les gens, ni comprendre tout ce qui s'y raconte, malgré les heures que j'ai passées à lire de multiples sujets. Mais j'ai découvert que certaines de mes réactions, souvent reprochées comme des tares, étaient des thèmes récurrents ici. Les tabous n'en sont plus, les émotions peuvent être exprimées et acceptées, les réponses sont souvent intelligentes et bien écrites, laissant parfois entrevoir un nouveau croisement là où je n'y voyais qu'une impasse.

Encore une fois, bienvenue.

jice
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 03/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Audace le Dim 11 Aoû 2013 - 15:45

Merci pour vos réponses, je suis soulagée et je mets bien un e à tous les participes car je suis une fille et que j'essaie de ne pas faire trop de fautes d'ortho (même si j'en ai vu pas mal en me relisant @_@)
Pourquoi avoir dit Henry ? Eh bien, j'adore Daniel Balavoine et quand j'ai écrit "je me présente" la suite naturelle (en chanson s'il vous plait) m'est venu. Donc, gomen gomen, je suis une fille et fière de l'être de surcroît. Après, peut-être certains ont fait de l'humour que je n'ai pas compris, auquel cas j'ai envie de dire "euh, oui, il m'arrive souvent de ne pas comprendre du premier coup l'humour, je prends souvent les choses au premier degré et c'est après que j'en ris. Et je ris surtout de ne pas avoir compris, bref...

@Mary Poppins, merci de ton accueil chaleureux, mon appréhension vient de baisser de moitié au moins^^
Alors, zèbre ou pas zèbre, si être ici me fait me sentir mieux, cette question trouvera sa réponse plus tard (ou pas) je ne suis encore qu'à l'étape de me dire (enfin, plutôt de me re-dire) et si moi aussi ? et comme je suis plutôt une locomotive à vapeur, il me faut du temps pour me mettre en route et du coup, du temps pour que cette idée chemine/se fasse une place.
Concernant mon envie de vouloir être comprise par le plus grand nombre c'est une solution que j'ai mise en place vers la fin de mon adolescence quand j'ai commencé sérieusement à me poser les bonnes questions (j'entends par là m'extraire de tous les sentiments négatifs que les autres pouvaient m'inspirer). Alors, bien que cela n'a fait que me confronter à ma différence en terme de pensées, au moins ai-je pu véritablement commencer à apprendre à vivre en société, chemin long et douloureux dont je suis passée par différentes phases difficiles, mais dont je suis sortie victorieuse. A l'heure actuelle, je peux raisonnablement dire que je suis "sociabilisée, capable de faire des rencontres aussi diverses que variées, capable de rester moi-même sans avoir trop à enfouir mes réflexions (bien que la plupart du temps, je les laisse là où elles sont et les fais surgir dès que je sens que c'est possible)"
Mais c'est là où le bas blesse, je crois être dans une phase où l'exploration sociale ayant été plus ou moins réussie, j'en reviens à mes premiers "pas" à savoir, et moi dans tout ça ? Oui, je me suis prouvée que j'étais capable de me sociabiliser, je connais même bons nombres de codes sociaux, mais depuis peu, cela ne me convient plus, d'où ma présence ici (enfin je crois, comme je suis en mode automatique il semblerait, "inconscient, quand tu nous tiens! "). Je sais depuis cette nuit donc (phase insomniaque que je n'avais pas vécu depuis un certain temps) que j'en ai marre de me mettre en sourdine, de taire ce que je pense sous prétexte qu'en face de moi, la personne m'envoie des signaux de "non, je ne peux pas entendre ce que tu as à dire". J'en ai marre de m’étouffer, ou plutôt j'étouffe ou les deux (admirez les pensées emmêlées qui viennent à chaque phrase, j'ai l'impression d'être repartie comme à l'an quarante, et d'une certaine manière, ça me rassure. ça veut dire que je suis toujours là (le je dont je parle est le je d'avant ma "sociabilisation"))
Je suis désolée que mon post ressemble à un long monologue psychanalytique, et je suis désolée aussi de passer mon temps à dire que je suis désolée What a Face 
En tout cas, merci Mary Poppins de penser que je trouverai ici oreilles attentives et compréhensives, cela m'apaise beaucoup^^

@Ailem, merci de ton message de bienvenue, il m'encourage à poursuivre ce fil sur le même ton que mon premier post, à savoir la sincérité.
Par rapport à ton manque d'humour, euh je pense que c'est parce que tu n'avais pas fait le rapprochement avec les premiers mots de la chanson de Balavoine, "le chanteur". Après, ce n'est quand même pas drôle, ou alors c'est drôle dans le fait que mon entrée en matière fût une boutade un peu ridicule (oui, je suis une adepte de l’auto dérision). Après, si je creuse un peu (oui, j'adore creuser ce genre de chose Like a Star @ heaven), la suite de la chanson me correspond bien "j'voudrais bien réussir ma vie, être aimée", puis pour le reste non, ça s'éloigne de mes aspirations... (pfiou, mais je suis bavarde quand même !)
Concernant mes théories, je serai heureuse de les partager tout en ayant peur aussi de le faire. Je crois que cette peur vient du fait qu'actuellement, j'ai de l'espoir d'avoir trouvé ce forum, de l'espoir de ne plus être seule et donc, la peur de me retrouver seule si mes théories étaient considérées comme ridicules/inadéquates/idiotes. Je réalise en écrivant ces mots que j'ai quand même bien perdu confiance en moi au fil du temps et j'ai aussi conscience que ces pensées négatives sont surtout une projection que je fais.
Merci de ton invitation à voyager, j'ai déjà commencé cette nuit avec le topic "impression de déjà vu" et on peut dire qu'en ce moment, je suis déjà en train de voyager en moi même \o/

@Mog, merci de ton accueil et d'avoir précisé qu'il n'y avait pas de détecteur à l'entrée. Tu as mis le doigt exactement sur ma peur première de poster sur le forum "ai-je le droit de rejoindre cette communauté sans avoir de diplôme zébré ?" C'est peut-être pour ça que j'ai tendance à excuser ma présence (quand je me relis, ouh lala, je suis en mode "je parle à inconscient ouvert", pinaise, je le porte bien mon pseudo tout compte fait affraid )

@Boiteachat, merci de ton accueil. Je suis donc une fille, désolée pour la méprise du début de mon post^^ Alors, si tu as lu mes réponses aux autres membres, j'ai débarqué ici cette nuit et j'ai commencé le questionnement du surdon jeudi, donc c'est très frais. Pour le vertige, je ne l'ai pas encore eu et peut-être que je ne l'aurai pas. Ce que j'ai ressenti cette nuit et qui a déclenché mon désir de me faire connaître, c'est le mal être, l'angoisse (deux vieilles amies qui ne m’importunaient plus ) et paradoxalement le soulagement que j'ai eus suite à la lecture de différents témoignages. Comment dire, une inexplicable envie de pleurer sans pourtant y arriver.
Merci de me souhaiter un joyeux voyage intérieur, on peut dire que je m'y suis plongée allègrement pour le coup ! geek 

@Harpo, merci de tes compliments, cela touche beaucoup l'écrivain en devenir que je suis. Et comme je parle aussi à "inconscient ouvert" il est agréable de se dire que son inconscient "conscient" n'est pas si déstructuré que ça. Petite précision, je ne m’appelle donc pas Henry ni Henriette, cela va sans dire^^

@Spacepizza, merci de ton accueil, j'irai lire ton mp dès que j'aurai répondu à tout le monde. Et aussi, ces fleurs pixelisées sont magnifiques Very Happy
edit : lol, le mp que j'avais dans ma boite était en fait le message de bienvenue, donc je n'ai pas compris ta référence aux mps, mais je pense que cela veut dire que nous serons peut-être amenée à discuter en privée sur divers sujet. Merci de cette porte ouverte Smile

@Jice, alors comment t'expliquer... Je n'étais pas à l'aise quand j'ai écrit mon message de présentation car je suis sortie de mes sentiers battus (et non pas des sentiers battus car en général, mes présentations sortent des sentiers battus...). D'habitude, je suis assez enthousiaste quand je me présente, je fais de l'humour aussi et je pars dans quelques délires que je qualifierais de délires floodiens, mais j'essaie toujours de coller aux personnes potentielles qui me liront. Là, c'est pareil mis à part que la population telle que je l'imagine est à un niveau de compréhension supérieur et de ce fait, je n'ai pas pu faire autrement (enfin si, j'aurai pu mais en jouant un rôle, ce que je n'aime pas) que de donner sincèrement les raisons de ma présence et de ce fait, avec tout le cortèges de questions et réflexions qui va avec. Alors, le résultat donne peut-être l'impression que je suis à l'aise, pourtant, émotionnellement parlant, je me suis quand même senti très gauche et dans le besoin de poser convenablement ma pensée.
Ce que tu décris sur tes ressentis du fofo au détour de conversation me rassure beaucoup. J'espère de tout cœur réaliser les mêmes choses que toi et me dire, "voilà, je ne suis pas si seule que ça \o/

Et voilà pour ce long post, je vous remercie à tous chaleureusement de votre accueil I love you

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Invité le Dim 11 Aoû 2013 - 18:14

De rien, c'est un plaisir de lire quelqu'une de prolixe du moment qu'elle a quelque chose de perso / vécu à exprimer. Oui la porte ouverte est grande ouverte vu qu'il n'y a plus de porte (je ne suis plus sur la ville rose mais je ferai le nécessaire ultérieurement pour retourner dans le midi...). Mon clin d'œil façon mp, j'ai pas pigé non plus vu qu'il y a des choses qu'on smilize Smile plus ou moins inconsciemment.

NB : Ok je t'envoie un mp pour prendre 2-3 news de Toulouse au plus tard demain matin. J'ai eu pas mal d'amis à l'époque (un nombre que j'aurais jamais imaginé) d'où le trip du bassin toulousain. Si on se connaissait déjà ce sera un plaisir de se reparler et si on ne se connaissait pas ce serait un plaisir de faire connaissance. A+!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 11 Aoû 2013 - 18:26

Si il y a un truc qui peut te rassuré, cliques sur quelques pseudo au hasard, il doit y avoir la moitié uniquement de testé Wink et pourtant ça n'a pas l'air de les empêcher de ce plaire en ce lieu Wink et nous sommes bien content de les croiser en irl et ici. En gros tu te sens bien, et bien restes aussi longtemps qu'il te plaira !

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16882
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Boitachat le Dim 11 Aoû 2013 - 18:30

Au temps pour moi, Audace ! Je file corriger mon post de ce pas !

Jice a écrit:Je n'ai rejoint ce forum que depuis une dizaine de jours. Je n'ai ni la prétention de connaître les gens, ni comprendre tout ce qui s'y raconte, malgré les heures que j'ai passées à lire de multiples sujets. Mais j'ai découvert que certaines de mes réactions, souvent reprochées comme des tares, étaient des thèmes récurrents ici. Les tabous n'en sont plus, les émotions peuvent être exprimées et acceptées, les réponses sont souvent intelligentes et bien écrites, laissant parfois entrevoir un nouveau croisement là où je n'y voyais qu'une impasse.
C'est très juste. Malgré les appréhensions légitimes, on a le sentiment de pouvoir être enfin compris. Ça fait du bien. C'est pas souvent.

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Si il y a un truc qui peut te rassuré, cliques sur quelques pseudo au hasard, il doit y avoir la moitié uniquement de testé Wink et pourtant ça n'a pas l'air de les empêcher de ce plaire en ce lieu Wink et nous sommes bien content de les croiser en irl et ici. En gros tu te sens bien, et bien restes aussi longtemps qu'il te plaira !
Il y a tout plein des gens pour nous mettre à l'aise ici. Parole de type arrivé il n'y a pas longtemps.

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Zwischending le Dim 11 Aoû 2013 - 19:17

En effet, si tu te sens bien ici, personne ne te demandera tes papiers Smile Cela dit, tu as passé avec brio le test des parenthèses, qui se baladent souvent par ici - avec leurs amis les tirets - Wink

Bienvenue !

(et je dirais même plus, Okaeri !)

Zwischending
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 888
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Audace le Dim 11 Aoû 2013 - 20:32

@ Spacepizza, j'ai appris un mot, prolixe, je suis allée voir sur le Crisco et oui, en effet, mes réponses sont quand même longues à lire What a Face Mais pour ma défense (même si je ne suis pas dans un tribunal et qu'en plus, personne ne me condamne) je dirais que j'en avais quand même gros sur la patate et que j'en ai encore beaucoup mais atténué (pour l'instant) et tout ça grâce à vous (et un peu à moi quand même).
Concernant Toulouse, je crains ne rien t'apporter en terme d'informations car je ne suis du genre coocooning ! Pour dire, je connais à peine quelques bonnes adresses pour aller manger, c'est pour dire rabbit Cependant, bien que je doute qu'on se connaisse, je serai également heureuse d'ouvrir une discussion par mp^^

@Darth Tiger KΛLŤĤŲ, merci de la précision. Dans la mesure où, à mon sens, je ne brille pas particulièrement, j'ai ce sentiment d'être une intruse et donc je prends bien soin de rester à ma place de simple mortelle (c'est à prendre au second degré, hein ?). J'espère que je me plairai ici et que j'apprendrai à me connaitre mieux et à vous connaître mieux aussi Like a Star @ heaven 

@zwizwi, arigatou gozaimasu^^
Alors donc j'ai passé les tests des parenthèses avec brio ? Bon, je capte pas tout mais me vient en mémoire une double parenthèse study Est-ce celle là dont tu parles ou de toutes ?

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Zwischending le Dim 11 Aoû 2013 - 20:49

De la belle parenthèse double (moi je préfère les mêler aux tirets, car sinon, pas sûre de les fermer correctement), et de toutes les autres ! Je suis parenthèsophile sur les bords... mais ce qui rassure, c'est qu'il y en a d'autres dans le coin, les exposant sans complexes Very Happy

Sinon, j'avais lu il n'y a pas longtemps un fil fort intéressant concernant les échanges (ou non-échanges !) d'idées et d'opinions. Ca ne recoupe qu'en partie ce que tu exposais dans ton premier message, mais au cas où, je laisse là le lien.

Zwischending
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 888
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 11 Aoû 2013 - 21:48

Audace a écrit:
@Darth Tiger KΛLŤĤŲ, merci de la précision. Dans la mesure où, à mon sens, je ne brille pas particulièrement, j'ai ce sentiment d'être une intruse et donc je prends bien soin de rester à ma place de simple mortelle (c'est à prendre au second degré, hein ?). J'espère que je me plairai ici et que j'apprendrai à me connaitre mieux et à vous connaître mieux aussi Like a Star @ heaven 


Et un jour tu découvriras qu'au dessus du zèbre, il y a le tigre !

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16882
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par siamois93 le Dim 11 Aoû 2013 - 22:37

Bonjour.
On avait déjà eu http://www.zebrascrossing.net/t6286-j-me-presente-je-m-appelle-henry Smile

Quand tu dis «Pourtant, il est souvent arrivé que mes théories/réflexions se retrouvaient conspuées/décriées/moquées par mon entourage, et se révélaient pourtant des années plus tard par ces mêmes personnes» ça me parle. J'ai vécu ça aussi. Question de vitesse de réflexion je dirai.


Bienvenue donc.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Ardel le Dim 11 Aoû 2013 - 22:51

Salut Audace, et bienvenue ! cheers

Tu fis plus qu'honneur à ton pseudo, en te présentant si complètement ; merci pour cette prose aussi maîtrisée qu'intéressante !

Bah sinon, beaucoup a déjà été dit, Kalthu est passé avant moi pour expliquer que le test ou la "certitude" d'un "surdon" éventuel ne sont pas des pré-requis ici, et que n'y est intrus(e) que celui(celle) qui ne s'y sent pas bien ! Wink

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:
Et un jour tu découvriras qu'au dessus du zèbre, il y a le tigre !
Je dirais plutôt "après" ou "en parallèle" que "au-dessus", ya pas de relation de supériorité, K ! Wink Éventuellement, le tigre peut être vu comme un zèbre accompli ... Et encore, c'est si on tient aux rayures, sinon, on prend ce que l'on veut du moment qu'on se sent bien (extension de mon affirmation ci-dessus - du forum à la vie en général - , mais ce n'est pas vrai pour tout le monde, si le besoin d'une confirmation de l'appartenance au troupeau se fait sentir ... bah c'est qu'elle est sûrement nécessaire.)


Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par krapopithèque le Lun 12 Aoû 2013 - 7:21

http://www.youtube.com/watch?v=Gx5zSE_dL0g&feature=player_detailpage


en un mot : Bienvenue flower sunny flower 

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2068
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Boitachat le Lun 12 Aoû 2013 - 7:39

Ardel a écrit:Et encore, c'est si on tient aux rayures, sinon, on prend ce que l'on veut du moment qu'on se sent bien (extension de mon affirmation ci-dessus - du forum à la vie en général - , mais ce n'est pas vrai pour tout le monde, si le besoin d'une confirmation de l'appartenance au troupeau se fait sentir ... bah c'est qu'elle est sûrement nécessaire.)
C'est très juste ce que tu dis, Ardel. Merci d'avoir nuancé. Le besoin de la confirmation de l'appartenance au troupeau dépend sans doute du point d'ancrage de chacun dans sa construction personnelle. L'important, me semble-t-il c'est de trouver la voie qui permet de construire sainement. Je te souhaite d'y parvenir, Audace.

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Audace le Lun 12 Aoû 2013 - 9:11

@zwizwi, pour ce qui est des tirets, tu les utilises pour faire des apartés ? Je n'ai jamais essayé -ça à l'air pas mal ce truc- même si me connaissant, prise dans l'écriture, je continuerai d'être parenthèsophile, donc^^ Ah oui, pour les tirets, ça me fait penser à un post que j'ai lu hier où une personne donnait ce conseil : plutôt que d'écrire les majuscules pour mettre en relief un mot, y mettre un tiret à travers. Chose que j'ai tout de suite mis en application car, c'est peut-être bête, mais écrire en maj, même pour un seul mot, me donne l'impression de crier, ce qui n'est pas mon in-tention. Sinon, pour conclure, j'utilise les tirets de façon très scolaire.
Merci pour le lien sur le sujet de l'abstraction de son opinion, j'y suis intervenu d'ailleurs. Qu'il est plaisant de pouvoir dire les choses telles qu'elles, sans chercher à savoir si les lecteurs en seront choqués ou pas (oui, sur un autre forum, je me serais bien gardée de dire tout ça, anticipant déjà des remarques telle ques "eh beh toi, tu te prends pas pour une m*rde" ou méchanceté du genre...

@Darth Tiger KΛLŤĤŲ, déjà que je n'ai pas lu le concept zébrien, je nage un peu plus avec celui du tigre lol! Une petite explication du tigre, si le cœur t'en dit, serait la bienvenue^^

@siamois93, merci de ton accueil. Je suis allée sur le fil que tu m'as donné et oui, quelqu'un avait déjà eu cette référence en tête. J'ai parcouru d'ailleurs la première et dernière page et j'espère que, contrairement à l'auteur du premier post, je ne me formaliserai pas si je rencontrais des prises de becs dont je serai au centre (ça m'étonnerait quand même) et resterai parmi vous très longtemps^^
Pour ce qui est de l'exemple que je donnais et que tu cites, concernant la vitesse de mes réflexions, elle doive être un peu plus rapide que la moyenne même si je doute quand même de leur fulgurance, j'ai plutôt envie de dire : prise de conscience précoce et envie de me poser des questions que la plupart ne se posent pas.

@Ardel, merci de ton accueil et de trouver que mon pseudo colle bien à ma présentation^^ C'est vrai qu'on pourrait penser que ce pseudo est un peu présomptueux si on n'a pas lu ce qui m'a poussée à le choisir lol!
Concernant mon idée "d'intrusion", je me sens plus à l'aise maintenant avec ça et me sens un peu plus à ma place au jour d'aujourd'hui. Et pas que sur ce forum, dans ma vie aussi, j'ai l'impression d'avoir pris un nouvel essor (mais il y a du boulot quand même)
Concernant le concept du tigre, tu fais bien de préciser que ce n'est pas une question de supériorité, car j'avais pensé en le lisant "ah ! alors il est question des THQI peut-être ?"

@krapopithèque, merci pour la BA de ce film que je n'ai jamais vu. J'aime bien ces films où il est question de personne qui, grâce à une rencontre, change leur perception du monde et font revenir l'espoir^^ Je le regaderai.
Et merci pour ton accueil.

@Boitachat, merci pour tes encouragements. Effectivement, l'important est de trouver sa voie et d'accéder au bonheur, car c'est tout ce qui compte, être heureux. Pour ce qui est du fameux test, ça me trotte, mais j'oserai me confronter à ce chiffre là quand j'aurai fait le tri dans mon esprit et quand j'aurai aussi retrouver l'aisance cognitive que je réalise avoir perdu ou endormi depuis toutes ses années où j'ai cherché à me sociabiliser. Comme si le cerveau était un muscle (grossièrement car tout de suite, le réseau synaptique me vient en tête) qu'il fallait travailler au risque de l’atrophier et de le fragiliser. J'attends donc de reprendre du poil de la bête dans tous les sens du terme. En tout cas, je réalise que je peux changer cette information dans mon profil, je me sens prête, mais pas maintenant.

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Boitachat le Lun 12 Aoû 2013 - 9:53

mais j'oserai me confronter à ce chiffre là quand j'aurai fait le tri dans mon esprit et quand j'aurai aussi retrouver l'aisance cognitive que je réalise avoir perdu ou endormi depuis toutes ses années où j'ai cherché à me sociabiliser. [...] J'attends donc de reprendre du poil de la bête dans tous les sens du terme
Ça me rassure beaucoup de lire ça, je pense que j'en suis à peu près là également... En passant sur tous les doutes qui vont avec, bien sûr. Je suis juste un peu plus impatient de faire le bilan (même si je suis terrorisé (l'idée de m'envisager non-stupide est presqu'un non-sens... (et paf, les parenthèses))) parce que ça répondrait à énormément de questions que je me pose depuis bien trop longtemps et qui, je m'en aperçois maintenant, me rongent de plus en plus. Je suivrai ton fil de très près Wink

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Audace le Lun 12 Aoû 2013 - 10:14

Et bien, comme quoi, nous nous rassurons l'un l'autre car ton com me rassure aussi (et pas mal le coup des parenthèses \o/)

Pour ma part, ce qui me fait vraiment peur, c'est que les résultats démontrent que je suis désespérément normale et que mon test tourne autour de 100 (ou en dessous même). J'ai vraiment très peu confiance en mes capacités, contrairement à mon enfance et à mon adolescence. Je me suis complètement ensevelie dans la non confiance, cependant, je veux savoir quel est mon chiffre car je préfère la vérité au mensonge. Par contre, si j'apprenais que je suis surdouée, euh... je ne sais pas comment je réagirais. Donc en gros, je me prépare plutôt à un score moyen qu'un score élevé.

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Boitachat le Lun 12 Aoû 2013 - 10:28

Je ne développe pas, mais tu devrais aller faire un tour sur mon texte de présentation... Je pense qu'on partage également les mêmes inquiétudes à propos du fameux test...

http://www.zebrascrossing.net/t12108-orage-orange


Dernière édition par Boitachat le Lun 12 Aoû 2013 - 11:57, édité 1 fois (Raison : Précision)

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou non zèbre ? Zèbre, apparemment...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum