Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 4 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Dim 3 Mai 2020 - 0:32

*

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 4 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Nianiania le Mer 13 Mai 2020 - 14:38

-le!

Nianiania

Messages : 541
Date d'inscription : 10/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 4 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par horizon artificiel le Jeu 21 Mai 2020 - 2:18

Je n'ai jamais le temps de noter mes rêves et je les oublie assez vite. Mais comme j'avais vu qu'il y avait un fil dédié, j'ai décidé de raconter mes rêves des deux dernières nuits (avant de les oublier).

Hier :

Je vois une pièce, on dirait une suite dans un hôtel. La porte est ouverte. Léonardo di Caprio en costume noir chemise blanche est devant une femme dont la tenue fluctue selon les angles de vue entre la combinaison de Beatrice Kiddo, mais de couleur blanche au lieu de jaune, avec des bandes noires, et un ensemble jupe tailleur noire, blouse blanche col serré. La femme est blonde, queue de cheval basse. Son visage fluctue entre celui de Uma Thurman et Gwyneth Paltrow.

Il y a aussi un jeune garçon qui fluctue entre plusieurs visages et d’un âge compris entre 4 et 6 ans. Il est en jean baskets ; la couleur de son sweat change selon les angles de vue.

L di C dit : "tu vas faire ce que je te dis et tu comprendras à la fin "

Là je me rends compte qu'il me parle et que je suis la femme en tailleur/combi et je me dis " qu’est-ce que je fais là, c’est pas moi. En vrai je suis châtain et je traîne toujours en jean ".

L di C me dit : " vite, ils vont arriver, on sort et toi tu protèges le gamin. Tu comprendras à la fin "

moi :  "OK "

On court tous les trois dans les couloirs. Di Caprio  se bat contre tous les méchants qui nous poursuivent pendant que je cours (en combi blanche à bandes noires) en tirant le garçon par la main.
On arrive dans une autre salle et on met l’enfant dans une caisse.

Puis Léonardo di Caprio saute par la fenêtre du 8 ème étage après m’avoir dit " c’est OK ". Je me demande ce que je dois faire.
Des types arrivent et je dis que je suis la directrice et que je fais l’inspection de la chambre (je suis en tailleur). Ils partent.

Puis je regarde la caisse ; elle est ouverte et vide. Je regarde partout, pas d’enfant. Il a dû sauter par la fenêtre

Je saute par la fenêtre pour aller chercher di Caprio et retrouver l'enfant.
J’atterris en douceur.

Mais il y a un attroupement à quelques mètres car des personnes se sont écrasées en sautant : ce sont les types méchants que j’avais vus. Je me dis : " les nuls, ils ne savent même pas sauter et atterrir vivants ". Ils avaient décidé de sauter après avoir regardé par la fenêtre d’une autre chambre. Ils avaient vu Di caprio en bas.

Je demande à Di Caprio où est l’enfant. Il me répond " ne t’inquiète pas ; c’est fini "
Je réponds : " non il faut que je sache ce qu’il est devenu. "
Et là apparaissent mes enfants quand ils avaient 4 et 6 ans. Ils se tiennent par la main devant moi et disent d'une seule voix : " maman, retrouve l’enfant, nous aussi on a été petits comme lui ".

Je les serre et je dis :" que c’est agréable de vous serrer et de vous embrasser alors que vous êtes adultes aujourd'hui et que vous n’aimez plus mes câlins et mes bisous. "

Et là ils fusionnent et deviennent le garçon qui avait disparu (qui fluctue avec l'apparence de mes enfants).

Tout le monde applaudit. Le réalisateur crie " coupez ! " Je me réveille.

(C'était mon remake d'inception. Donc c'est pour ça que c'était di Caprio et je devais donc le savoir à l'avance....)


-----------------------------

Aujourd'hui :

Je suis sur une échelle en train de peindre le plafond d’une chambre. Je suis décoratrice d’intérieur (pas en vrai seulement dans le rêve) et je refais tout un appartement toute seule au quatrième étage d’une résidence. J’entends du bruit dans le couloir et la porte d’entrée s’ouvre :

- Coucou ma poule, c’est maman, je passais dans le coin.

Je ne la vois pas d'où je suis et je réponds :
- Pourquoi tu viens ici ? Je travaille, je n’ai pas le temps de discuter. Qui t'a donné l'adresse ? 
- C'est ton mari chéri. C’est pas grave, je vais manger un bout 
- J’ai rien à manger et la cuisine n’est pas installée 
- T’inquiète pas pour ça j’ai apporté de quoi manger 
- Essaye quand même de ne pas salir et de ne pas déranger car je vais venir faire le plafond de la cuisine dès que j’aurai fini la chambre et je n’aurai pas le temps de ranger le désordre 
-  Bien sûr 

Quelques minutes plus tard ma mère crie :
- Viens vite, il y a un problème !

- Non je ne viens pas, je n’ai pas le temps. Ma brosse et mon rouleau vont sécher. Viens toi-même expliquer ici mais reste à la porte de la chambre sans entrer
- J’étais en train de manger des bouts de viandes…. 
- Ah! pourquoi tu as apporté de la viande alors que tu sais que je n’en mange pas ? 
- de toute façon, c’est pas chez toi ici 
- c’est pas chez toi non plus 
- je suis passée par Auchan avant de venir et il y avait une offre spéciale sur la viande 
- je m’en fiche de ça 
-  Là j’étais en train de manger des bouts de viande dans la cuisine et je me suis rendu compte que le cochon était encore vivant. 
- N’importe quoi. Il ne pouvait pas être emballé vivant 
- si. Il était dans un cellophane et maintenant il est par terre dans la cuisine 
- quand-est-ce que tu vas arrêter de te comporter comme si tu étais une gamine immature et que c’était moi ta mère . J’en ai marre de devoir toujours réparer tes conneries. Bon je vais venir voir ton histoire d’offre spéciale 

Dans la cuisine, je vois un cochon entier gisant par terre écorché et partiellement décharné à côté d’un grand morceau de plastique qui devait être l'emballage. Je crie :
- Quelle horreur ! Comment tu l'as porté jusqu'ici ?
- Le gardien m'a aidée.

Ma mère me montre le couteau avec lequel elle a prélevé des morceaux ; la lame est cassée. Elle dit :
- j’ai réussi a couper des tranches à la surface mais pas en profondeur, il était encore congelé. Maintenant il a complètement dégelé et il est vivant 
- t’es nulle ; je vais l’emmener chez le véto. 

Là le cochon se met à parler (avant que je le mette dans un charriot pour l'emmener chez le véto) :
- si tu veux je peux me transformer en prince charmant ou en super héro.
- ça va pas, j’ai passé l’âge des histoires à la con et j’ai un appartement à refaire. Et comment tu pourrais remplacer les morceaux qui te manquent ? 
- Ben je suis magique, je suis le cochon de l’histoire…. 
- celle du cochon qu’il ne fallait pas manger d’un coup parce qu'il pondait des lingots d'or ?
- Oui entre autres.

Et là le cochon se lève et se transforme en gars. Il ressemble à Sacha Baron Cohen en mode déterré mais sapé VIP.
Et je dis :
- t'as une tête de walking dead.
- ça sera régénéré dans une heure
- bon donc tout est pratiquement rentré dans l’ordre. Partez tous les deux maintenant. Je ne veux plus vous voir. J’ai du boulot 

J’ai travaillé tout le reste de la journée tranquille dans mon rêve et je me suis réveillée.

------------------
En prime un petit dernier
la semaine dernière :

Je rêve que je me réveille à cause d'un bruit dans le bureau. Je vais voir et je trouve un gars en bermuda beige, t shirt rouge, casquette noire et lunette de soleil. Il a des sandalettes avec des chaussettes, un peu comme les belges et les allemands.... mais ça lui va assez bien et lui donne un air cool.
Je le reconnais (c'est confiteor) et je luis dis : "t'as pas l'air d'un vieux grincheux en vrai" (désolée, c'est un rêve ; je n'avais pas mon libre arbitre)
Il répond : "c'est parce que je suis venu avec une apparence de jeune mais c'est pas vraiment moi. Je suis sorti de l'ordi pour te demander la date".
Je réponds : "26 décembre 1985" et il s'évapore. Je retourne dormir.

-----------------

C'était marrant de mettre ces rêves par écrit. Mais je ne pourrais pas m'astreindre à le faire régulièrement car ça prend trop de temps.....

horizon artificiel

Messages : 514
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum