Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

+7
Phedre
strad
augenblick
Black Swan
DiDi
Lanza
Cheschire
11 participants

Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Cheschire Mer 22 Sep 2010 - 3:10

Me revoilà, tout fraîchement débarqué sur le forum. Après quelques lignes d'introduction, dans la partie réservée à cet usage, je viens maintenant vous faire réagir dans l'autre section, celle qui me paraît toute apte à accueillir ma pensée profonde de deux heures du mat.

Voilà, étant tout petit, vers l'âge approximatif de 2 mois et 4 jours, je me suis rendu compte que ma pensée tendait à un métier hors du commun, chirurgien obstétricien du bulbe rachidien durant la période du grand cataclysme, celle qui a ravagé les dinosaures, avant de ravager nos pauvres cerveaux abrutis. Cette ambition professionnelle s'exprimait par le désir constant de ma matière cervicale, à chercher au grand damne de mes parents, une profession qui me permettrait de m'épanouir en tant que dieu vivant sur cette terre, et plus modestement en tant qu'entité royalement assise sur son piédestal.

Bref tout ça pour lancer un débat passionnant qui n'animera que mes soirées personnelles d'un doux sentiment de lassitude, vous regardant gentiment réagir sur le sujet qui m'amène ici. Et toi, en tant que surdoué, pourquoi as tu toujours cherché à explorer les voies parfois nauséabondes du trou du cul des professions malsaines?

Se peut-il que la matière grise en ébullition dans ton joli petit minois, te pousse dans tes derniers retranchements, cherchant par la même, à justifier une existence totalement incomprise du commun des mortels? Ou est-ce plutôt une illusion créée par un cerveau détraqué, persuadé d'une capacité mille fois supérieur à celle du pauvre manant qui travaille dans les usines?

Finalement, ce sentiment de solitude, de décalage avec le monde se caractérise souvent par un mal être qui finit par caractériser et tes choix et ta vie. L'incapacité à se sentir heureux avec le plus simple des bonheurs est-il un doux cauchemar qui te fait doucement fuir? Finalement, ce refus du bonheur que l'on peut trouver en toute chose pour la beauté de la simplicité est-il à dénigrer avec autant de ferveur?

Ou finalement n'es-tu que trop abruti et enchaîné par ta condition d'être merveilleusement supérieur pour ne pas daigner baisser ton regard sur la merde dans laquelle tu viens de mettre le pied?

Je suis, donc je vaut ça. Que personne ne me dicte ma conduite, je préfère suivre comme un mouton ce que tout le monde est d'accord pour affirmer, c'est à dire qu'un mal être constant est le résultat évident d'une tare biologique.

Toi l'être doué de raison, sauras tu me dire ce qui est arrivé en premier? La merde ou ton existence tant contestée par un monde si injuste et infâme?


Dernière édition par Cheschire le Mer 22 Sep 2010 - 5:20, édité 1 fois
Cheschire
Cheschire

Messages : 10
Date d'inscription : 22/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Lanza Mer 22 Sep 2010 - 4:48

Cheschire a écrit:Bref tout ça pour lancer un débat passionnant qui n'animera que mes soirées personnelle
Personnelles. Tssss...
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 45
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Cheschire Mer 22 Sep 2010 - 5:21

Voilà, correction faite.

J'avoue que le français et moi sommes encore un peu en froid tous les deux.
C'est gentil de t'être penché sur mes lacunes de français Wink
Cheschire
Cheschire

Messages : 10
Date d'inscription : 22/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par DiDi Mer 22 Sep 2010 - 9:02

Merci cher-sans-chichi-Cheschire, grâce à toi je suis guérit !

Un MIRACLE ! cheers
DiDi
DiDi

Messages : 166
Date d'inscription : 24/02/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Black Swan Mer 22 Sep 2010 - 10:01

Ohh DIDI !!!

Comme je suis heureuse pour toi !!
Moi je viens d'en perdre deux bras, un autre petit miracle cher Cheschire steuplais...
Black Swan
Black Swan

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 54
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par augenblick Mer 22 Sep 2010 - 10:07

Swan cheers, il faut que tu attendes que les bras du petit garçon que tu as mangé prennent sur tes moignons.

D'expérience, ça prend à peu près 15 jours, mais on a souvent constaté un écart relatif important, du fait des conditions d'avalement : présence de salive, efficacité de la mandibule, taux de graisse du petit garçon, etc.
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Invité Mer 22 Sep 2010 - 13:48

Qui a dit qu'un surdoué était forcémment malheureux, peut être simplement déçu, que les autres soient des erreurs biologiques de l'évolution. C'est bien de ton genre, et de ce que tu annonces de créer un sujet à polémique, voire controverse, puisque chacun peut avoir un point de vue différent et d'autant plus sûrement opposés, tout en sachant pertinemment que tu vas te mettre à dos une bonne communauté et une majorité dans ce forum, c'est bien du troll ça..., Je pense que cela suffit à ce que l'on comprenne mon point de vue, j'attends tout simplement ta prochaine réplique, être de la nuit et du beau matin...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Cheschire Mer 22 Sep 2010 - 14:40

Qui a dit que je l'avais dit? Qui a dit que je créais un sujet à polémique. Finalement, la polémique ne naît dans ton cerveau que d'une interprétation guidée par un sentiment d'agression de ma part qui n'a nullement sa place ici. J'ai dit auparavant que j'étais là pour mettre un coups de pied dans la fourmilière, et finalement, c'est bien ce que je compte faire.

L'interprétation hâtive de mes interrogation, en ne prenant en compte que la possible violence de mes propos n'est en soit pour moi que la preuve d'un cerveau étriqué qui ne cherche pas la compréhension de propos clairement explicites exprimés par mes doutes et ma curiosité débordante.
Ceci dit, tu remarqueras également que je n'ai jamais dit que c'est ce que tu faisais, même si ton interprétation le prendra sûrement pour tel, et à juste raison.

Cette oppression ambiante qui flâne de ci et de là sur ce forum est appliquée ici par vous avec une exquise sensation d'amertume de ma part.
A quoi bon prôner la différenciation et l'acceptation de celle-ci, si tout ce qui ne vous plaît guère de prime abord est tout de suite normalisé et catégorisé de votre part?

L'intelligence ne passe-t-elle pas par la tentative de compréhension de ce qui vous échappe, ou cela n'est-il finalement qu'une jolie façade peinte que vous vous plaisez à utiliser comme bouclier?

A quoi vous sert de venir débattre et échanger, si ce n'est justement que pour se conforter dans une normalité aberrante qui consiste au rejet de tout ce qui paraît "différent"? Vous ne valez alors pas mieux que les gens qui vous "rejettent" ou ne vous comprennent pas? Puisqu'à votre tour vous répétez ce schéma tant dénigré ici...

Cordialement.
Cheschire
Cheschire

Messages : 10
Date d'inscription : 22/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Lanza Mer 22 Sep 2010 - 14:54

Vous ne valez alors pas mieux que les gens qui vous "rejettent" ou ne vous comprennent pas?
La question de la valeur est précisément très sujette à controverse.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 45
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Invité Mer 22 Sep 2010 - 14:55

Cheschire a écrit: J'ai dit auparavant que j'étais là pour mettre un coups de pied dans la fourmilière, et finalement, c'est bien ce que je compte faire.

Si ça c'est pas directement agressif, que te faut-il de plus?
On peut bouger les choses et les faire évoluer sans avoir besoin de mettre un coup de pied dedans, il y a diverses manières de faire.

Cheschire a écrit:
Cette oppression ambiante qui flâne de ci et de là sur ce forum est appliquée ici par vous avec une exquise sensation d'amertume de ma part.
A quoi bon prôner la différenciation et l'acceptation de celle-ci, si tout ce qui ne vous plaît guère de prime abord est tout de suite normalisé et catégorisé de votre part?
Catégorisé quoi, comment et par qui? J'ai rien vu pour ma part, à part des réactions bien accueillantes vu ton agressivité.
On peut très bien aimer la différence et l'acception sans pour autant aimer se prendre les dits coups de pieds de la part de gens que nous ne connaissons même pas.
Accepter et tolérer, ce n'est pas non plus sourire béatement et se laisser faire sans rien dire si on se fait attaquer.

Et tu te crois original avec un discours pareil?
C'est juste puéril, pas grand chose de plus.

Je te dirais donc que si tu veux te faire une place ici, tu peux remettre en cause tout ce qui te plait, mais tu le fais sans violence ( même verbale et même simplement d'intention) et dans le respect.
Si ça te déplait, tu vas voir ailleurs si l'ambiance y est moins oppressante et te rend moins amer.

Désolée pour le manque de tact, mais vraisemblablement, ça n'a pas l'air d'être une notion fondamentale pour toi, donc je m'adapte.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par strad Mer 22 Sep 2010 - 15:40

Cheschire a écrit:Bref tout ça pour lancer un débat passionnant qui n'animera que mes soirées personnelles d'un doux sentiment de lassitude, vous regardant gentiment réagir sur le sujet qui m'amène ici. Et toi, en tant que surdoué, pourquoi as tu toujours cherché à explorer les voies parfois nauséabondes du trou du cul des professions malsaines?


CQFD... mais dis moi, as tu regardé le lien que j'ai posté sur ton profil? Je pense qu'il te fera plaisir. Bonne fin de journée mon petit et aime-toi!

Je crois ne pas être assez intelligent pouvoir répondre à tes messages, je déteste débatroller...
Amuse-toi bien...loin!
strad
strad

Messages : 177
Date d'inscription : 16/08/2010
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Lanza Mer 22 Sep 2010 - 16:22

@Cheschire : ou tu m'abuses, ou je et tu te mêlent et nous emmêlent dans une danse affolée à travers tout ton post.

Donc je me permets une question basique : à qui que tu causes de qui ?
C'est qui tu et qui est je ? Et d'ailleurs, le sais-tu vraiment toi-même ?
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 45
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Invité Mer 22 Sep 2010 - 16:25

Cheschire est banni 24h donc il répondra demain et de façon plus respectueuse j'espère.
(c'est même pas moi qui l'ai banni, les modo ont eu une convergence imprévue de pensée Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Phedre Mer 22 Sep 2010 - 21:41

moi aussi chu fâchée avec le français...mais alors pas le même Wink
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 45
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Martel en tête Mer 22 Sep 2010 - 22:23

Virez moi cette pale copie qui n'arrive pas à la cheville de l'originale !
Martel en tête
Martel en tête

Messages : 855
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par Invité Mer 22 Sep 2010 - 23:15

Je sais pas qui est l'original, mais pour être pâle, c'est pâle.

La formule éculissimée du coup de pied dans la fourmilière et tout le pathos derrière, c'est vu, revu et re-revu des centaines de fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par synapse Jeu 23 Sep 2010 - 10:26

Je suis presque certain qu'après la pluie de cette nuit, les rayures de ce zèbre sont tombées...
synapse
synapse

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par djaïbi Sam 9 Oct 2010 - 19:41

Bonjour Cheschire,

Je suis relativement peu présent sur le forum, mais j'aimerais quand même t'écrire deux ou trois petites choses :

- d'un point de vue strictement formel, c'est vrai que ton style est un peu agressif. Quelque soit le message que tu veux faire passer, un tel style risque d'être mal ressenti par tes lecteurs potentiels. Ca fait partie sans doute de ta volonté de mettre un coup de pied dans la fourmilière, mais question productivité tu risques surtout de t'attirer des réactions de défiance qui sont, je le crois, légitimes. Rien ne t'empêche de poser tes questions de manière plus directes et moins provocatrices, le débat n'en sera pas moins riche.

- sur le fond : je suis peu présent sur ce forum pour deux raisons :
¤ la première c'est que l'existence de ce site m'a permis de voir que je n'étais pas seul, et que je pouvais communiquer avec des personnes qui, d'une certaine façon, me ressemblent. Cela m'a rassuré (se dire qu'on n'est pas tout seul), et m'a suffit (je n'ai pas le besoin de vivre en communauté pour me sentir bien).
¤ la seconde, c'est qu'un certain nombre de sujets et de posts ne me touchent pas tellement car l'insatisfaction chronique de beaucoup de zèbres me dérange (sans méchanceté envers eux) : personnellement, j'essaie de me satisfaire des choses simples, de trouver mon bonheur dans mon travail (même s'il n'est pas tous les jours intéressant), ou encore avec mon entourage. D'autres attendent des feux d'artifices tous les jours dans leur vie, alors que moi j'ai laissé tomber et je tente de me satisfaire du quotidien : c'est idiot, mais parfois je suis juste content et reconnaissant d'être en vie, ou alors je m'émerveille de choses simplettes (dernièrement : mon boss qui trouve une solution parfaite à un problème que je pensais insoluble, un copain qui me conduit à 210 à l'heure sur une autoroute, le goût du miel de sapin... etc.).

Cela me paraît difficile de reprocher à des zèbres ou affiliés de se regrouper ici, de chercher à se sentir normaux alors que cela fait des années voire des décennies qu'ils se sentent à côté de la plaque.

Alors oui, quand certains crachent sur des non zèbres, ils reproduisent ce qu'ils ont vécu et souffert, et cela ne les grandit pas nécessairement. Et alors ? Personne n'a le monopole de la perfection, tout le monde a des failles, moi le premier, toi aussi, et tous ceux qui liront ce post ! C'est peut-être seulement un passage pour se stabiliser, trouver son équilibre. Si, au contraire, certains estiment faire partie d'une noblesse intellectuelle dont l'apanage serait l'autorisation de mépriser les roturiers du QI... là ce sera vraiment débile, mais je ne pense pas que ce soit la majorité des personnes présentes ici.

Nous sommes humains avant tout, et avoir un gros QI, ou être un zèbre, ne doit pas vouloir dire qu'on doit automatiquement réfléchir à toute vitesse sur comment on va être irréprochable, ni même se refuser à toute logique grégaire.

A te lire, cette fois sans agressivité (je suis certain que c'est parfaitement dans tes cordes !)...
djaïbi
djaïbi

Messages : 74
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 42
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par braifs Sam 9 Oct 2010 - 21:36

Smile
Merci pour ce que tu partages djaïbi, et la douceur avec laquelle tu le fais.
Cheshire ne te lira sans doute pas. Malheureusement.

Quoi? 210 à l'heure sur une autoroute? En Allemagne évidemment?
braifs
braifs

Messages : 256
Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres. Empty Re: Un zèbre, deux zèbres, trois zèbres... Un lion, plus d'zèbres.

Message par djaïbi Dim 10 Oct 2010 - 10:04

Ah, c'est pas si sûr qu'il ne reviendra pas... En plus, pour avoir d'office une telle approche (style + questions) c'est qu'il ne doit pas se sentir bien dans sa peau tous les jours. Je lui souhaite sincèrement de trouver son équilibre, après tout il y a toujours moyen de changer de pseudo et de rentrer par la fenêtre sur un forum !!

C'était presque en Allemagne...
djaïbi
djaïbi

Messages : 74
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 42
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum