Je venais du fond des temps

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:12

Qilin a écrit:Oh que si, tu possèdes ta connaissance, celle que tu t'es forgée de toi, celle que tu t'es forgée de la vie, celle qui vient de la concrétisation de ce que tu as pu faire de tes mains. C'est de cela dont je parle, et par essence de l'amour de soi, avec les imperfections et les forces qui constituent l'être.
Je n'ai pas conscience de cela, même si je le comprend. J'ai le sentiment d'être ontologiquement de l'instant. Ce que je sais, comme le dit ma nouvelle signature, disparaitra comme les larmes dans la pluie. Je suis décalé, presque toujours une fraction de temps à côté de la réalité, un peu comme cette pianiste zèbre "Hélène GRIMAUD" dont je suis complètement fou qui joue sa vie à chaque séquence mélodique, qui démarre un micro pouième après le temps et rattrape ce décalage en 3 ou 4 notes. Ce qu'elle joue est le reflet exact de mon rythme de vie, de pensée, d'émotion. Je ne connais rien en musique, si ce n'est que son jeu est mon esprit et inversement. IlS sautENT d’abimes insondables en abimes insondables, se jouant de la pesanteur et de la bienséance. Alors, l'amour de moi, conséquence de la conscience du capital conscience/connaissance.... c'est très théorique. Oui, dans la glace, le matin, j'essaie d'être en état éthique correct, c'est une tâche quotidienne.

Qilin a écrit:Le sens ... se trouve dans mes actes ... dans leur adéquation avec ce que je suis. Je suis en paix si je ne me trompe pas, et je retrouve la paix si je me trompe et je l'avoue. Ainsi, je suis en équilibre, oscillant certes, mais en équilibre. Et j'ai appris à me pardonner également ... c'est important (y compris pour apprendre à en pardonner un autre) ...
Pardonner ? Mais encore faut-il avoir mal pour avoir à pardonner. Signifier la paix, pour que l'autre soit libéré, cela je sais faire. Pour pardonner, il faut avoir donné et pour donner, il faut l'acte de confiance du don. Le pardon dépend donc de la confiance. Et là, alors, c'est vraiment une autre histoire, car pour moi, la confiance est historiquement le chemin vers la souffrance. Et avant de libérer tous les verrous, c'est complexe. Mais là encore, si la seule personne actuellement qui a accès à mon plus profond devait avoir un comportement blessant, il n'y aurait pas besoin de pardon, puisque celui-ci est inclus dans la confiance. C'est en fait une des expressions de l'amour (voir L'épître de Saint Paul aux Corinthiens : "l'amour excuse tout , ...."), encore faut-il prendre le mot amour au sens de charitas-charité et non désir.


Dernière édition par ours le Mar 15 Jan 2013 - 11:36, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:20

Voilà comment je ressens les choses personnellement :

Pour donner, c'est en soi qu'il faut avoir confiance : Si l'on donne, c'est qu'on croit dans son propre jugement.
Pour arrêter de donner c'est la même chose. Il faut comprendre que cela n'est pas une voie qui nous satisfasse.

Ainsi, ces mouvements sont d'abord une décision qui provient de l'estime de soi. Être aimable c'est être accepté pour ce que l'on est et pas pour ce que l'on fait à mon sens.

Depuis que je sais cela, je ne souffre plus. Et donc je peux me pardonner et pardonner l'autre. Puis continuer ma route. Simplement Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:23

Qilin a écrit:Voilà comment je ressens les choses personnellement :

Pour donner, c'est en soi qu'il faut avoir confiance : Si l'on donne, c'est qu'on croit dans son propre jugement.
Pour arrêter de donner c'est la même chose. Il faut comprendre que cela n'est pas une voie qui nous satisfasse.

Ainsi, ces mouvements sont d'abord une décision qui provient de l'estime de soi. Être aimable c'est être accepté pour ce que l'on est et pas pour ce que l'on fait à mon sens.

Depuis que je sais cela, je ne souffre plus. Et donc je peux me pardonner et pardonner l'autre. Puis continuer ma route. Simplement Smile

J'ai complété pendant que tu rédigeais.
Faut que je réfléchisse à ce tu écris là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:40

Ours a écrit: ...Mais là encore, si la seule personne actuellement qui a accès à mon plus profond devait avoir un comportement blessant, il n'y aurait pas besoin de pardon, puisque celui-ci est inclus dans la confiance. C'est en fait une des expression de l'amour (voir L'épître de Saint Paul aux Corinthiens : l'amour excuse tout , ....)

A mon ressenti Ours (je te prie de m'excuser si je me fourvoie sur l'interprétation que je fais de tes mots) il me semble que cette description de l'amour renvoie à l'amour d'un père vers ses enfants. Il n'est pas possible d'appliquer cela entre deux adultes, chacun maitre de leur existence. Strictement impossible si un partage réel doit s'établir.

Quand à l'épitre de St Paul, c'est aussi de l'amour parental ... puisqu'il parle de nous comme étant les enfants de la déité ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Lemniscate le papillon le Mar 15 Jan 2013 - 11:43





Un petit coucou...et un gros bizou.....

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:46

Qilin a écrit:
A mon ressenti Ours (je te prie de m'excuser si je me fourvoie sur l'interprétation que je fais de tes mots) il me semble que cette description de l'amour renvoie à l'amour d'un père vers ses enfants.
C'est très exact, mais je ne sais pas faire autre chose... alors, je vis comme cela !
C'est probablement l'une de mes différences avec les autres hommes.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:51

Et sans doute vas-tu de blessure en blessure Sad

Je risque d'être dur là ... mais ... Jésus est mort sur la croix pour nous sauver. Je ne vois pas ce signe comme étant à imiter, car il semble l'avoir fait plutôt pour nous montrer ce que céder aux demandes démesurées des autres pouvait donner comme résultat final ...

Te préserver, c'est te donner la chance de croiser quelqu'un qui saura aussi donner comme tu donnes, Ours ... et ainsi d'aller vers une belle sérénité, mon ami Smile

Bien à toi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:54



Pas pu résisté Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 11:57

loooooooooooooooooooooooool

J'aime ton humour Hourra !

Il n'est de sens que dans le partage et l'investissement commun Ours ...

Dur chemin mais si clair une fois qu'il se parcourt en conscience !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Lemniscate le papillon le Mar 15 Jan 2013 - 13:00


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Deviens le Mar 15 Jan 2013 - 14:14

Trop trop bon la pub Pattex!

Bonne journée à tous

Deviens
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 176
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 55
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Lemniscate le papillon le Mar 15 Jan 2013 - 14:36



ça marche aussi...!

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mar 15 Jan 2013 - 14:42

D'accord avec la cador!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Lemniscate le papillon le Mar 15 Jan 2013 - 14:51



Dans le cas où d'ores et déjà, ça ne colle pas...

Bizzzz mon Ours...

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mer 16 Jan 2013 - 18:14

Je viens de refaire un tour sur le compte Picasa de la Zèbrautomnale :



Jean-Jacques Goldman
JE VOUDRAIS VOUS REVOIR
Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman, 2001
Légère adaptation : Ours - Janvier 2013


Cette lettre peut vous surprendre
Mais sait-on? peut-être pas
Quelques braises échappées des cendres
D'une rencontre si loin déjà

Vous en souvenez-vous?
Nous étions fous de nous

Nos raisons renoncent, mais pas nos mémoires
Tendres arborescences, j'y pense et j'y repense
Tombe mon soir et je voudrais vous revoir

Nous vivions du temps, de son air
Arrogants comme sont les amants
Nous avions l'orgueil ordinaire
Du "nous tous c'est différent"
Tout nous semblait normal, nos vies seraient un bal
Les jolies danses sont rares, on l'apprend plus tard
Le temps sur nos visages a soumis tous les orages
Je voudrais vous revoir et pas par hasard

Sûr il y aurait des fantômes et des décors à réveiller
Qui sont vos rois, vos royaumes? mais je ne veux que savoir
Même si c'est dérisoire, juste savoir
Avons-nous bien vécu la même histoire?

L'âge est un dernier long voyage
Un quai de gare et l'on s'en va
Il ne faut prendre en ses bagages
Que ce qui vraiment compta
Et se dire merci
De ces perles de vie
Il est certaines
Blessures au goût de
Victoire
Et vos gestes, y reboire
Ces parfums, Ces regards
Ce doux miroir
Où je voudrais nous revoir


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mer 16 Jan 2013 - 18:16

Long hug

http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Personnalite/Articles-et-Dossiers/Retrouver-l-enfant-en-nous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Renarde20 le Mer 16 Jan 2013 - 18:22

Tu n'es pas tout seul Ours ...
Je t'emprunte la chanson de JJG, parce que c'est lui et aussi parce que ça parle si bien de nous tous là-bas ...
Un ange Long hug

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par ♡Maïa le Mer 16 Jan 2013 - 19:23

Amour

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mer 16 Jan 2013 - 19:32

Poésie verticale (traduit de l'espagnol et présenté par Roger Munier) - Roberto JUARROZ

Collection Poésie POINT - P1503 - ISBN : 2-7578-0025-6

Morceaux choisis (?)

Entourer chaque son d'un cercle,
pour éviter qu'il ne se disperse
comme un amas de plumes arrachées.

Entourer par exemple
le tintement initial d'une cloche,
le bruit que fait le temps quand il lime les choses,
le choc des vertèbres du rêve,
le toucher menu de la pluie,
le frôlement interstitiel d'une chute.

Et de tous les cercles
faire au son une demeure,
pour que le silence cesse d'être une trahison.

Et aussi pour que la vie
qui n'est rien qu'un autre son,
apprenne à construire son propre cercle. (VI, 17)

----------------------------------------------

Une fibre plus mince que la pensée,
un fil au calibre nul,
unit nos yeux quand nous ne nous regardons pas.

Quand nous nous regardons
nous unissent tous les fils du monde
mais celui-là manque,
qui seul donne l'ombre
à la lumière la plus secrète de l'amour.

Quand nous ne serons plus,
restera peut-être ce fil
pour unir nos places vides. (II, 67)

--------------------------------------

Le toucher invente dans la nuit
un dessin nouveau

Et le corps reformule en lui-même
la réalité primordiale

Le toucher est une autre forme de pensée du corps. (V, 43)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Mer 16 Jan 2013 - 19:33

Mog*why a écrit: Amour

J'avais bien envie que tu dises cela....
Un ange

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2013 - 14:52

Un ange

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Renarde20 le Jeu 17 Jan 2013 - 15:00

Moi z'aussi Un ange nan mais Bisous

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2013 - 16:03

Moi, on m'avait dit qu'on était unique et pas domesticable :

Spoiler:
On n'est en fait que des canassons marketés pour la grande distribution.
Un mythe s'écroule !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2013 - 16:04

ahahahahahah !!!!!

Laughing

J'espère que la forme te reviens !!

Amitiés !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Super PY est rive le Jeu 17 Jan 2013 - 16:10

Spoiler:
S'pas gentil pour les canassons!!! Very Happy

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je venais du fond des temps

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum