J'ai perdu le sens de ma vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par MichelAngelo79 le Lun 23 Avr 2012 - 14:04

Bonjour à toutes et à tous,

Je ne sais pas par où commencer, alors je vais vous raconter comme ça vient...
Je suis un extra-terrestre, enfin c'est ce que me dit ma femme à défaut d'être aussi un grand malade, me dit-elle très souvent avec un grand sourire. Mon entourage (très proche) dit de moi que je suis excessif en tout, extraverti, avec un débit de parole conséquent, mais super attachant. Le reste de l'entourage, le moins proche, me fuit. Je n'ai que 2 ou 3 vrais amis fidèles, qui ne me jugent pas, pour le reste ma vie sociale est un désert complètement pourri.
Il faut dire que parler de la pluie et du beau temps, de la castration du caniche de la voisine (pauvre bête) ou disserter sur le bébé de la voisine qui fait caca mou (la voisine ou le bébé ?), ben ça m'emmerde d'une force....
J'ai 42 ans, une fille de 13 ans et je suis responsable d'une UAP...
J'ai beaucoup travaillé, gagné mes gallons à la force du travail. J'arrive à produire beaucoup plus que mes collègues dans un temps plus court, ce qui me laisse du temps pour glander et rêvasser (ce qui les irrite énormément).
Je ne suis pas bardé de diplôme, autodidacte dans plein de domaines, j'ai découvert hier un qualificatif qui me va bien : Scanneur.
C'est fou ! 20 ans pour trouver ce mot, hier sur internet. Comment ai-je pu passer à coté de ça ?
En presque 20 ans de carrière, j'ai fait une dizaine de boites, et plein de métiers différents. Je me suis même mis à mon compte.
Je suis un bâtisseur, je construis, je réorganise puis ensuite je laisse les clés car le quotidien me gonfle.
A chaque départ, je vendais tout, meubles, maison, pour repartir à zéro, comme pour fuir (chercher ?) quelque chose.
NB: je remercie ma petite femme chérie de me supporter tous mes travers depuis 27 ans.

Aujourd'hui j'ai battu un record de durée dans une fonction, 6 ans. J’ai la chance d'avoir une totale liberté et je m'invente des challenges en parallèle de mes activités quotidiennes. Ma direction me laisse faire. Ma DRH a-t-elle compris avant moi ?
Je vis un certain mal être depuis plusieurs années maintenant. L'impression que je ne pense pas comme les autres, que je ne suis pas compris, que je suis en perpétuel décalage.
Je transforme en réussite tout ce que je fais, j'ose, je remets en question les certitudes de l'entreprise, j'essaie un tas de choses, rien ne m'arrête...
Je perçois que tout est possible et que c'est dans la tête des gens que ça bloque le plus souvent, alors je fonce. Je brise tous les freins, je m'interdis tout paradigme. Un coach m'a qualifié une fois de bulldozer.
Mes collègues s'opposent à moi, ma direction me suit...Suis-je devenu le cinglé à abattre ? celui qui bouleverse le train-train ?
Je réussis là où les collègues ont échoué peu avant. J'aime le fait d'avoir trouvé la solution, j'apprécie le résultat technique et je n'ai jamais de pensée dégradante au sujet de ceux qui ont échoué avant. Cela dit, ma réussite est souvent mal perçue et critiquée.
J'apporte régulièrement une solution très simple à un problème, en contournant le problème lui-même. Je les aborde de façon différente. Je m'aperçois que très souvent ils ne comprennent pas. Je le vis mal car j'ai le sentiment qu'ils se liguent contre moi. Ils torpillent mon projet. Mon chef me dit "Explique leur en détail"; très bien, mais comment expliquer ce qui est logique ? Que le noir est noir ?. Je sèche les réunions, et si je me fais attraper je ne mens jamais. Je dis toujours pourquoi je ne suis pas venu : "Je m'emmerde". ça laisse généralement un froid mais bon...
Enfant j'étais hyper sensible. Sensibilité émotionnelle que j'ai enfouie au fond de moi peu à peu, blessé, déçu par des amis qui ont abusé de ma naïveté. Je gardais mes sentiments uniquement pour les gens que j'aimais.
Un jour j'ai participé à une formation de management : PCM. Grande découverte : persévérant - Travaillo avec une empathie NULLE, ZERO. Est-il possible de biaiser inconsciemment les résultats ?
Cela m'a bouleversé. Je pense que je suis toujours hyper sensible, j'ai besoin qu'on me dise qu'on m'aime, tout le temps. Je donne tout à ceux que j’aime et sans conditions.

J'étais très bon élève en primaire. J'aimais la lecture et les sciences, l'histoire. Je dévorais les bouquins, je faisais de la musique, du dessin, de la poterie...J'aimais démonter la chaîne stéréo de mon père.
Enfant et ado j'avais quelques copains, mais pas plus que ça. J'aimais déjà beaucoup les filles Very Happy .
Au lycée j'ai senti apparaitre ma différence et affirmé mon indépendance. Adulte j'ai été profondément bouleversé par la naissance de ma fille et le décès de membres très proches de ma famille. Là, j'ai réalisé que je n'étais pas immortel.
J'ai perdu le sens de mon existence, sens que je cherche encore aujourd'hui. Je ne suis pas croyant et j'envie ceux et celles qui le sont, la vie doit être plus simple pour eux, portés par cette évidence.
J'oriente ma pensée à partir de lectures scientifiques, Hubert Reeves, Broch, Charpak.
J'ai l'impression que mon cerveau ne s'arrête jamais. Même quand je dors il m'arrive de me réveiller avec la solution à un problème.
Je la note sur un carnet posé sur la table de nuit. Je ne vous parle pas de mes périodes d’insomnie liées à une hyperactivité cérébrale.
J'ai une imagination débordante, pleine de fantasmes aussi. Je viens de terminer mon premier livre, une nouvelle de science fiction.

Il m'arrive de rentrer le soir et de me confier à ma douce chérie, de pleurer sur mon désastre relationnel avec mes collègues.
Concernant l’hypersensibilité, j’ai une ouïe d’un gamin de 12 ans, c’est le médecin du travail qui l’a détecté. J’entends les ultrasons de la clôture anti-animaux du voisin ainsi que les bruiteurs anti-moustiques etc…. La nuit, j’entends la ronflette du transformateur du radio-réveil. Pour les concerts, j'utilise des bouchons d'oreille.
Je ne quitte jamais mes lunettes de soleil, même quand il pleut. Cela me vaut des moqueries régulières. Je ne supporte pas les néons des hypermarchés, mal de crane garanti au delà de 20 minutes d’exposition.
J’exprime mes émotions et sensations avec une expression démesurée. Par exemple dans les manèges à sensation, je suis obligé de maitrisé ma respiration comme un plongeur en apnée pour ne pas tomber dans les pommes. Les descentes sont les plus dures à supporter, mais je gère.
J'ai du mal à faire confiance aux personnes qui cherchent le contact avec moi, à rentrer dans mon intimité.

Je me suis amusé à répondre au questionnaire en ligne sur un site de HP et je me retrouve dans quasi tous les traits psychologiques énoncés.
Je ne souhaite pas "mesurer" ça, pour différentes raisons :
Je me sens différent, j'ai simplement envie d'avoir des discutions (enfin intéressantes) avec des gens qui me ressemblent.
Je ne souhaite pas faire le test pour le moment car je ne sais pas ce que je ferai de ce chiffre.
130 ? 140 ? 128 ? Ça change quoi ? Peut-il m'aider à améliorer mes relations sociales avec les gens ?
J'aimerais tant redonner un sens à ma vie, je ne manque de rien et je ne me sens pas heureux. Aujourd'hui je veux arrêter de fuir et faire face à mon mal être.

Voila, c'est moi et je vous salue.




Dernière édition par Toniosco67 le Lun 23 Avr 2012 - 15:31, édité 1 fois

MichelAngelo79
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 46
Localisation : Scanneur intersidéral

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par Envol le Lun 23 Avr 2012 - 15:07

Salut !
Bienvenu ici, et merci pour ton témoignage.

Envol
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par siamois93 le Lun 23 Avr 2012 - 16:53

Je te comprends bien dans ce que tu décris au boulot.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par ♡Maïa le Lun 23 Avr 2012 - 21:15

Salut Tonio,
ta présentation m'a touchée, pour plein de raisons (le boulot, le sens de la vie,...). J'espère que tu trouveras ce que tu cherches ici, en attendant, bienvenue ! Smile

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par Invité le Lun 23 Avr 2012 - 22:16

On se connait, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par Waka le Lun 23 Avr 2012 - 22:30

Bonjour Toniosco67!

Supère présentation, bienvenue à toi Smile

Waka

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par MichelAngelo79 le Mar 24 Avr 2012 - 7:29

azenor a écrit:On se connait, non ?
Salut azenor, je ne sais pas si nous nous connaissons. Ma photo est morphée, c'est un mélange de moi et de ma femme lol ! c'est horrible cette tronche hein ?
Peut-être connais-tu ma femme ? si c'est le cas il faut qu'on discute Razz

A tous le mode, merci beaucoup pour vos petits mots, cela me touche.
Tonio

MichelAngelo79
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 46
Localisation : Scanneur intersidéral

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par MichelAngelo79 le Mar 24 Avr 2012 - 10:05

Je me rappelle d'un épisode de Dr House où le gars, HP et souffrant de je ne sais plus quelle pathologie, prenait régulièrement un sirop qui diminuait son intellect. Ainsi, il disait se sentir plus heureux, moins torturé.
Je ne me rappelle plus du nom de ce médicament ;-)

Mon humeur aujourd'hui : première fois que je rêve d'être un "scanneur intersidéral". WOUAIhhhhhhhhh trop cool ! Razz

MichelAngelo79
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 46
Localisation : Scanneur intersidéral

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par Arkenciel le Mar 24 Avr 2012 - 10:43

Ca faisait longtemps que je n'étais pas venu sur ce forum mais bienvenue quand même =)

Ta présentation est extraordinairement touchante !

Arkenciel
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 202
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : Dans la Lune ;)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par siamois93 le Mar 24 Avr 2012 - 12:28

Aller visiter chaque étoile, juste pour leur dire "bonjour !"

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai perdu le sens de ma vie.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum