cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par kutya le Sam 3 Mar 2012 - 12:44




Pour moi équitation; c'est calme et douceur, si le cheval n'a pas compris, c'est que l'on s'est mal exprimé, le cheval ne nous a rien demandé, il préfère être peinard avec les autres chevaux ! Sur la photo ma fille, équitation "éthologique" ! Very Happy

kutya
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 55
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Sam 3 Mar 2012 - 14:56

Kutya c'est magnifique!!! Ils sont si beaux!!! drunken flower Ils semblent avoir du plaisir tous les deux et travailler fort!

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Choops le Sam 3 Mar 2012 - 18:51

Les chevaux. Ma passion depuis toujours ! Etonnamment, c'est la rencontre avec mon cheval qui a grandement contribué à me faire me poser des questions sur ma propre personnalité.
Je pratique l'équitation "buckaroo" (équitation western californienne qui, pour faire court Smile - est basée sur l'adhésion du cheval dans son travail au sein du ranch). Ces cowboys là ont l'habitude de dire que le cheval est le miroir de son cavalier. C'est tellement vrai. J'ai d'ailleurs retrouvé quasiment la même citation chez Nuno Oliveira et Lucien Gruss.
Les chevaux fonctionnent complètement dans l'émotion. Ils sont extrêment doués pour percevoir l'humeurs ou l'état d'esprit des gens qui les cotoient tout en ayant une gentillesse incroyable. Bref, je pourrais en écrire des pages et des pages donc je vais m'arrêter là Smile
Ceci dit, ça serait intéressant de savoir s'il y a beaucoup de gens qui cotoient les chevaux sur le forum. Je pense qu'il y a beaucoup de similitudes entre la façon de percevoir le monde telle qu'elle est décrite par les membres du forum et celle des chevaux.

Choops
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Corsaire le Sam 3 Mar 2012 - 19:16

Intéressant cette relation aux chevaux très présente chez les zèbres, ça me fait penser à l'identification très fréquente aux loups que j'ai aussi remarquée.

Pour ma part l'équitation fut un des seuls "sports" qui m'aient convenu, et surtout, chose plus intéressante, qui m'ait convenu durant ma période enfantine de grande violence intérieure et extérieure. Quel soulagement ce devait être pour mes parents d'avoir trouvé une activité où je restais zen... Et puis je progressais vite, d'après l'instructeur. Mais même si aujourd'hui j'adore monter, je n'aime que la liberté. Envie de parcourir quelques grands espaces... drunken

Corsaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 290
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 29
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Choops le Sam 3 Mar 2012 - 19:37

Tiens, je n'avais jamais relevé mais c'est vrai qu'on m'a toujours décrite comme ayant un tempérament "très fort" quand j'étais petite alors qu'effectivement, les chevaux imposent d'être calme, précis et patient, ce qui était tout naturel quand j'étais avec eux.

Pour la liberté, je partage aussi. Pour moi, ça se concrétise en partant en balade au petit bonheur la chance avec mon Gros. Je suis rentrée de nuit plus d'une fois lol

Choops
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par kutya le Jeu 8 Mar 2012 - 23:09



Ma fille en spectacle ! Mais tout cela est fini par la jalousie et pour m'atteindre, plutôt que l'affrontement de face !!!

kutya
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 55
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par kutya le Jeu 8 Mar 2012 - 23:32



Bordel ça me manque de voir ma fille heureuse !!!! Sad

kutya
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 55
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Lysange le Ven 9 Mar 2012 - 11:35

Ils sont marrants avec leur crinière bicolore eux! Ils ont un petit côté punk!

Moi je suis super triste, la jument que je montais la plupart du temps, et qui faisait peur à tout le monde (sauf à moi hihihi), je vais plus pouvoir trop la monter parce qu'il y a des meilleures cavalières qui ont débarqué dans le cours. Elle seront mieux pour la choupette... Surtout que pour tout arranger je suis dans un creux de vague. Les périodes où vous avez l'impression de retourner au stade "sac à patates" vous voyez? Les genoux qui se resserrent, les jambes et les épaules qui avancent, la catastrophe quoi...

C'est rare que je m'attache à une cheval mais j'avais un feeling monstre avec elle. Du coup je suis triste... Sad

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Sam 10 Mar 2012 - 16:35

Kutya: J'adore quand il vienne voir ta fille pour coller leur tête contre la sienne! Les miens (qui ne sont pas vraiment les miens) viennent se coller pour que je leur grattouille les oreilles. I love you Je te souhaite que le bonheur revienne.

Lysa:
T'inquiète pas va! Tu remonteras au sommet de la vague. Wink Et tu pourras recommencer à la monter plus souvent j'en suis sûre. Je te le souhaite en tout cas. Moi, c'est mon bas de jambes que je dois solidifier: l'équitation avec des étriers ne travaillent pas les jambes de la même façon qu'à cru, et maintenant je perds un peu l'équilibre et je retombe dans la selle après un saut d'obstacle... à travailler encore et encore... mais j'ai mal au genoux. Neutral

Je suis épuisée par mon camp de 3 jours... Passé les 3 premiers brevets de cavalier d'un seul coup... Very Happy

J'aimerais obtenir un Brevet fédéral d'équitation éthologique 1(BFEE 1). Pour l'instant, il semble que c'est impossible d'importer la certification de la France au Québec (et il n'y a pas d'équivalent non plus). Un dossier suit son cours à ce sujet selon Hélène Perreault. (http://www.x-equo.com/index.html)
Je vais tout faire pour avoir l'argent pour assister à sa clinique d'équitation centrée en mai... mais sinon ce sera pour plus tard dans l'année. Au moins je sens que j'avance.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par KittyCathy le Mer 14 Mar 2012 - 11:20

Bonjour !
Je prends le post en cours de route, ayant découvert le forum depuis peu.
J'ai commencé l'équitation en 2008, et, je trouve que le cheval est une formidable école d'affirmation et de maîtrise de soi !
Je n'ai découvert ma zébritude que récemment, et en lisant vos post, je découvre bien de belles choses, et notamment que les zèbres aiment les chevaux (et réciproquement !) ! Ca fait du bien !
Je suis d'accord, les chevaux qui m'ont menée la vie dure sont aussi ceux que j'apprécie beaucoup après... Ce sont les chevaux qui m'apprennent l'équitation, plus que les moniteurs !
On dit que je suis une éponge à émotions, et les chevaux aussi !
C'est une école d'affirmation de soi car, le cheval a du caractère, et peut faire tout ce qu'il veut si le cavalier ne montre pas que c'est lui qui décide d'où on va et de l'allure, en tout respect de l'animal, bien sûr !
C'est une école de maîtrise de soi, car justement, on ne peut affirmer son "autorité" qu'avec justesse et respect, et cela passe par une meilleure gestion de ses émotions, notamment accepter la peur et la dépasser...
Où est-ce que vous faites de l'équitation ?
Moi, je vais au centre équestre de Chaville, près de Meudon en banlieue parisienne sud. J'ai fait une petite 'pause' mais je compte bien reprendre...
A bientôt ! Very Happy
Cathy

KittyCathy
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 13/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Mer 21 Mar 2012 - 16:13

Bienvenue KittyCathy! Et j'adore ta vision des chevaux et de leur relation avec nous.


J'aime bien le post de Khadamon:
http://www.zebrascrossing.net/t5589-une-histoire-de-cheval?highlight=cheval


Voici une petite histoire de cheval qui m'a beaucoup touchée:

Voilà mon histoire... mon nom est... peu importe, vous trouverez la réponse seul à cette énigme.
J'étais un fringant cheval, je suis devenu un professeur mal compris. Je serai un jour PEGASE lorsque je trouverai celui ou celle qui aura la sagesse de me vouvoyer avant de me dire : "tu...".

Beaucoup de chevaux à 2 pattes m'ont passé sur le dos mais aucun, oui aucun pour l'instant n'a su se fusionner avec moi. Je constate que le plus grand tourment des 2 pattes est d'être à l'écoute de leurs envies et pas des miennes. Leur difficulté à analyser la situation est épuisante.

Un jour, nous étions en randonnée avec tous mes copains. Super... mais voilà qu'à la place de vivre l'instant présent, de faire corps avec moi, mon 2 pattes s'est bloqué. Résultat : je n'ai plus eu sur mon dos qu'un fardeau, j'ai pourtant essayé vainement de lui expliquer que rien ne pouvait lui arriver, qu'il devait et pouvait me faire confiance... rien n'y a fait...

Les 2 pattes sont différents des 4 pattes; ils font beaucoup de bruit pour pas grand chose et cela nous cassent les oreilles. Ils remuent leurs petites lèvres et des sons stridents ou graves s'en échappent, cela nous glace le dos ou nous hérisse le poils et plus on manifeste notre angoisse, plus ils montent dans les sons aigus. Nous autres chevaux, nous ne connaissons qu'un langage, celui du corps, des oreilles, des yeux... Jamais nous n'élevons la voix. Les 2 pattes devraient beaucoup plus nous observer car sans cesse nous leur parlons, bien entendu à notre manière... Notre expression est gracieuse, je dirais même sensuelle, telle la feuille bercée par une légère brise ou l'envol léger et silencieux du héron dans le matin gelé...

Je souhaiterais que les 2 pattes comprennent enfin que repousser tout ce qui n'est pas naturel est en fait très simple mais biensûr cela implique le fait de ne penser qu'à l'instant présent, de ne pas culpabiliser, d'apprendre à recevoir sans donner, que tout ce qui est négatif ne peut, au final, être que positif.

Je me souviens d'un printemps fleuri, l'herbe verte à perte de vue, et hop une petite roulade, comme ça fait du bien. hoooo voilà un 2 pattes qui s'approche de moi, quelle innocence, elle pose ses petits sabots bizarres sur moi, quel calme, quelle passion, pourquoi les petits des 2 pattes sont-ils aussi différents des grands ? où donc passent leur âme de poulain... ?

Aujourd'hui il pleut. Nous sommes tous bien au chaud dans notre maison. Il y a énormément de 2 pattes. Ils nous sortent de notre chambre, nous toilettent. Le toilettage est un moment que j'affectionne, mais tout dépend de la manière dont il m'est prodigué. Il y a les stressés, ceux-là je les aime pas... Il y a les caresseurs, les colériques, les siffleurs, les mal compris. Je suis patient avec tous, je leur montre ce que j'aime ou pas, j'essaie de leur faire plaisir car nous sommes tous ici pour les faire avancer sur le chemin de la sagesse et de l'humilité. Le plus beau jour de ma vie sera celui où enfin ils auront compris que la force négative ne sert à rien avec moi. La force positive, même si je l'a remet en question est beaucoup plus constructive...

Parfois ils nous arrivent des 2 pattes un plus ouvert, un peu plus réceptif. Et là je peux en quelque sorte me donner car ils ont appris à pratiquer le lâcher prise. Ils ont compris que ce qui ne fonctionne pas aujourd'hui, fonctionnera demain... Ils ne se gâchent pas la vie avec des buts à atteindre à tout prix et tout de suite, ils ont appris à respirer et à se détendre. Vous rigolez ! sachez donc que la moitié des 2 pattes ne sait pas respirer correctement. Ce sont des champions de l'apnée. Ils ont des points au ventre et le pire c'est qu'ils s'en étonnent... Ils sont un peu illogique si vous voulez mon avis de cheval expert. Je pense que si les 2 pattes que je porte souhaitent que je me détende et que nous puissons travailler ensemble constructivement, il faudrait d'abord apprendre à respirer !

Je suis fort heureusement un cheval lumière... Les 2 pattes qui viennent à moi ne peuvent que devenir lumineux à leur tour car je n'aurai de cesse de leur renvoyer leur propre image. Plus ils voudront m'imposer leur volonté et leurs révoltes, plus l'image que je leur renverrai sera laide... le contraire fonctionne de même manière, plus ils seront courtois, respectueux, évolué et même rafiné, plus je serai courtois, respectueux, évolué et rafiné, nous pourrons ensemble aller vers l'apogée de notre liaison, nous commencerons alors à ne faire plus qu'un, tel le centaure...

Ensuite viendra le moment où le 2 pattes commençera à découvrir le mot EQUITATION. Cela ne veut pas dire youpi et on nous lance à bride abattue sur des chemins... Pour votre information, nous n'aimons cela que si vous êtes capable de faire corps avec nous. Nous n'aimons pas subir votre fièvre de la vitesse et la liberté ! car au final c'est nous qui avons mal au dos et aux jambes...!

...Merci d'en tenir compte...

Le mot EQUITATION trouvera tout son sens lorsque le centrage, l'équilibre et l'harmonie seront au rendez-vous, et croyez-moi je suis navré de briser vos espoirs mais ce chemin-là ne passe pas par la chose froide et amère que vous nous mettez entre les dents, non cela ne se trouvera qu'à force de travail de remise en question et d'énormes efforts d'abnégation de la part des deux parties.

L'EQUITATION EN HARMONIE ne peut être atteinte que si les 2 pattes sont positifs et prêts à se remettre quotidiennement en question aussi bien physiquement que spirituellement. Rien n'est acquis, tout est travail et sueur. Il faut une vie pour apprendre et une autre pour pratiquer sereinement...

Je n'ai pas encore trouvé ma moitié, peut-être ne la trouverais-je jamais dans cette vie, mais je ne perds pas espoir, un jour les 2 pattes se rendront compte qu'ils ne vont pas forcément dans la bonne direction, qu'ils ne doivent pas se laisser entraîner dans une équitation exemplaire où tout est mécanique, irréprochable et non vivant ! Pourquoi ne pas essayer d'améliorer vos connaissances, réapprendre à aimer, choyer le moindre moment de votre vie et faire comme si demain n'existait pas. Chaque jour respecter ce qui vous est prêté.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Dim 1 Avr 2012 - 21:19


Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par siamois93 le Mar 3 Avr 2012 - 1:08

Je n'ai que trop rarement osé m'approcher de ces grandes betes si sensibles. Et pourtant, ce post me faisant le realiser, il y en souvent eu près de chez moi. Je suis assez sensible aux odeurs et une ecurie ca ne sent pas la rose, ou alors j'ai vraiment tout à apprendre. Et puis grimper sur un animal ca me parait bizarre. Et ne pas lui demander s'il est d'accord ça me gêne aussi. Mais j'aimerais vraiment.
Connaissez vous le livre "De l'intelligence des chevaux" de Maria Franchini ? Notament pour ce qu'elle relate sur les chevaux d'Elberfeld ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Mar 3 Avr 2012 - 14:20

notament pour ce qu'elle relate sur les chevaux d'Elberfeld ?

Ho oui j'en ai entendu parlé (plutôt lu) dans un autre livre! Merci de me le rappeler. bounce

grimper sur un animal ca me parait bizarre. Et ne pas lui demander s'il est d'accord ça me gêne aussi

Et si tu lis tout le fil, tu découvriras qu'il y a beaucoup de gens ici qui sont capable de communiquer efficacement avec leur cheval pour savoir ce qu'il a besoin pour avoir vraiment le goût qu'on fasse des activités avec lui sur son dos, tellement que le cheval vient de lui-même ou nous devance quand il sent notre envie de faire quelque chose. D'accord la communication n'est pas parfaite, mais l'instinct est fort, et le ressentis est rarement trompeur.



J'ai déjà raconté ma petite histoire avec un certain cheval, et j'ai envie de le publier ici. (oui c'est le même que sur les photos que j'ai mis dans le post "bas les masques" qui ne sont plus là).

Je me souviens encore la première fois que je l'ai monté, il y a 3 ans à peu près. Il était jeune, à peu près 5 ans, et un peu fou. :-) Le genre qu'il est calme au pas puis sans prévenir fait un écart au grand galop... juste pour s'amuser. Et on me l'avait confié parce que j'étais assez solide sur ma selle, heureusement que je l'étais. C'était encore un peu un enfant dans ce temps-là.

Je l'aime, c'est surtout avec lui que je suis mes cours. Il a toujours été très distrait, mais énergique. Dans ses périodes "adolescents rebels" il n'écoutait même pas les autres chevaux, pas plus que les cavaliers. Du genre que si un cheval devant lui couchait ses oreilles et le menaçait de son postérieur de le ruer s'il continuait d'avancer, il continuait quand même d'avancer, ce qui lui a valu quelques fois une belle empreinte de sabot sur sa robe...

Il fallait être très patient avec lui. Toujours contre-incurvé dans les cercles parce qu'il regardait ailleurs (ça fait des cercles plutôt carrés), ou il avançait quand on essayait de le monter, s'appuyait sur le mors, etc.

Un jour j'ai perdu patience avec lui et, à cause de mon sentiment, il s'est mis à courir en fou, complètement hors de contrôle, en sautant n'importe quel obstacle et moi qui s'accroche après sa crinière. Je l'ai calmé et demander à ma prof de sortir les autres élèves du manège quelques minutes pour ne pas affoler les autres chevaux, le temps que je me reprenne avec lui. Je suis descendue au sol deux minutes et il se collait sur moi. Un cheval qui se colle sur nous (non pas qu'il nous pousse par contre) demande du réconfort. Alors j'ai travailler ma patience et trouvé d'autres méthodes, comme enlever le mors par exemple... et ça a marché. Après 3 cours libres de pratiques (sans prof ni autres élèves), je suis arrivée dans un cours de groupe à faire un beau beau parcours de sauts calmement tout en énergie et il n'était pas trop distrait, à cru, avec un licou et une simple laisse (donc même pas de rênes). Que je réussisse à faire ça avec ce cheval-là, les gens ont trouvé ça épatant. (Je précise que je n'avais ni cravache ni éperons.)

Il m'apprend encore beaucoup. Je l'aime tellement. J'espère qu'il restera aux Écuries longtemps. J'ai l'impression d'apprendre plus rapidement que les autres justement parce que j'ai une bonne prof qui me laisse sortir des sentiers battues.

La liberté qu'on donne à un cheval quand on a aucune aide artificiel, c'est le meilleur moyen de savoir s'il a envie de faire des activités avec vous ou pas... jamais puni, seulement beaucoup de récompense à la moindre tentation de vous faire plaisir, et beaucoup de détermination pour qu'il sente qu'il peut avoir confiance en vous.

N'oubliez pas qu'un cheval se fiche un peu de qui est le patron... ce qui le dérange vraiment c'est de ne pas être sûr de savoir qui est le patron. Alors si c'est vous qui le nourrissez, l'hébergez, c'est sûr que c'est vous son guide, si vous lui faîte bien comprendre que vous avez la force de le protéger, alors il vous donnera sa force lors de vos directives.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Attalia le Mar 3 Avr 2012 - 14:24

Je suis cavaliere depuis pas mal d'années et vous lire me fait tres plaisir car je vois que votre maniere de voir l'équitation se rapproche bcp de la mienne, hors de toute notion academique rigide.
J'ai la chance d'être la "proprio" de mon gros, un cob croisé appaloosa avec un caractere bien trempé... Et je me retrouve bcp dans vos ecrits Smile

Attalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/03/2012
Age : 34
Localisation : Pernes les Fontaines

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Attalia le Jeu 5 Avr 2012 - 12:40

J'adore ta photo de profil Erebia Smile

et voici mon gros Smile


Attalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/03/2012
Age : 34
Localisation : Pernes les Fontaines

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Jeu 5 Avr 2012 - 16:59

Attalia, il est trooooooop mignon!!! cheers


J'ai dessiné ça parce que j'ai toujours pensé que si j'avais habité au bord de la mer, je serais peut-être devenue biologiste marine... pour voir les orques (épaulards) de près. Rolling Eyes

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Attalia le Ven 6 Avr 2012 - 11:39

Merci Smile

J'aime bcp ton dessin, il est empreint de bcp de liberté ça fait du bien

Attalia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/03/2012
Age : 34
Localisation : Pernes les Fontaines

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par quercy le Ven 6 Avr 2012 - 17:44

je voulais juste partager cette photo qui transpire la liberté!
alors c'est ca le FREE ride??!!

quercy
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 42
Localisation : aix en provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Ven 6 Avr 2012 - 19:52

OUIIIIIIIIIIIIIIIIII!!! Quercy! Mais c'est extraordinaire! Je garde cette photo! Sur quel site tu l'as pris? À quelle école d'équitation ça se passe???? cheers drunken bom sunny

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par quercy le Ven 6 Avr 2012 - 20:47

la fille sur le cheval,travaille a Qadvance en belgique, c'est une hollandaise.l'amie d'une amie.quand j'ai recu cette photo j'ai été scié !!! What a Face
TOUT est ENORME !! la hauteur du troisième obstacle , le fait qu'elle soit a cru et sans renes !!!! l'equilibre parfait on dirait qu'ils vont s'envoler!!!

quercy
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 523
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 42
Localisation : aix en provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Asaka le Ven 20 Avr 2012 - 17:52

Je suis émerveillée autant par le niveau technique que par tout le reste...la simple impression d'harmonie qui se dégage de ce cheval et cette cavalière. Juste époustouflant!!
Pour ma part, je m'amuse quelquefois à monter en licol (je n'ai pas mon cheval, mais le moniteur aime me donner souvent le même à monter, donc je commence à le connaître, le gros) ou à cru...c'est une autre expérience. Forte aussi, autrement forte. Plus je monte, plus j'ai l'impression que les débats sur licol/filet, selle/cru sont stériles...que quand le cavalier est ouvert d'esprit, qu'il monte avec ou sans mors, la relation tend vers un même idéal.

x) ma dernière séance a cru a été assez chaotique, car le gros était tout chaud. Il faisait frisquet, un peu de vent, lui, il adore ça, et ça n'a pas loupé, il a décidé qu'il jouait. Oui, mais il fait son mètre soixante-dix, facile. Et quand il joue, il joue, le gros, donc un bond, deux bonds, un grand trot queue en panache dans le genre "j'allonge comme jamais t'as vu ça", un autre bond et badaboum la cavalière...

Et deux jours après, en balade, mais avec une selle, ce coup-là, on était bien d'accord: lui s'est offert un ou deux petits bonds de gaieté (mais en balade, c'était un peu prévisible de sa part!) et moi et lui nous sommes offert un bon galop. Pour ça, la plaine de chez moi est magique: 3km parfaitement plats à travers les champs, visibilité immense, un sol ni dur ni glissant, et pas de route ou autre danger au bout, donc largement la place de freiner dans le calme et la distinction. Ah, ce cheval.

Asaka
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 22
Localisation : Seine et Marne/ Paris en semaine

http://wildhorses.fr-bb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Sam 28 Avr 2012 - 19:50

HO wow! T'es tellement chanceuse d'avoir 3 KM Shocked rien que pour toi!

...que quand le cavalier est ouvert d'esprit, qu'il monte avec ou sans mors, la relation tend vers un même idéal.

Je suis d'accord. Mais si mon intention est de prouver aux gens que ça ne passe pas que par le mors, et que le cavalier doit surtout s'ouvrir au cheval avec son corps et sa tête, la meilleure preuve que je peux leur donner est justement de leur montrer l'exemple sans mors sinon ils ne me croient pas.

Il y a des choses que je lis, citées des cavaliers hautement en estime chez les mordus d'équitation, qui me frustrent. Ils sont si réticents face à l'équitation éthologique et prennent ça comme une nouvelle mode!

Quelle est la raison pour laquelle les gens ne veulent pas utiliser la méthode d'équitation éthologique (dite équitation le plus naturellement possible, car ce ne sera jamais complètement naturel à ce qui paraît)? Il me semble que c'est par peur de l'anthropomorphisme (c'est-à-dire: interpréter des gestes animales d'après la façon de penser humaine).

L'anthropomorphisme ressemble pour moi au fameux "choc de culture": tu as un humain d'un pays, d'une religion, d'une culture, d'une façon de voir le monde différemment de toi, alors c'est une erreur d'interpréter chacun de ses gestes selon ton propre vocabulaire plutôt que selon le sien.

Les gens ne comprennent pas qu'être égal à l'autre ne veut pas dire être pareil comme l'autre.

Il faudrait que les instructeurs et entraîneur apprennent dès les premières leçons aux jeunes cavaliers à "penser cheval", à être à l'écoute de son instinct, à faire un petit cours d'éthologie (comment les chevaux se parlent entre eux).

Il faudrait ensuite que ces mêmes professeurs apprennent aux cavaliers à traiter le cheval comme égal à l'homme tout en étant clair sur le rôle différent de chacun, car une hiérarchie des rôles ne signifie pas hiérarchie de l'Être (par exemple: tu es inférieur à moi)

Hors, je crois que les gens peuvent apprendre le concept ÉGALITÉ ET DIFFÉRENCE... mais il faut les pousser dans le cul tellement que s'en est fatigant et frustrant. À ce qui paraît, presque ne rien faire et juste donner l'exemple et parler à ceux qui peuvent entendre, ça pourrait mieux faire bouger les choses que de m'essouffler et gaspiller ma salive avec les sourds.


Autre chose que j'ai besoin de leur exprimer: le cheval sauvage n'a pas besoin de l'homme pour vivre et survivre. C'est l'homme qui a besoin de lui. MAIS, aujourd'hui le cheval a besoin de nous pour les protéger de NOUS-mêmes! (on ne veut pas les frapper sur les route comme les cerfs, entre autres) Si ça ne devrait pas faire descendre de leur grands chevaux ceux qui se croient leur sauveurs ça... Suspect

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par siamois93 le Dim 29 Avr 2012 - 0:22

Mais Cathoo, pendant beaucoup de siècles en Europe, l'équitation a été une affaire de militaires, le cheval était une arme de guerre, et l'élevage se faisait en grande partie pour cela.
C'est pour cela qu'il y a tout cet harnachement.
Tu déferres aussi ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Catre le Dim 29 Avr 2012 - 14:55

L'armement oui, j'avais oublié, merci. Mais ça fait si longtemps. C'est comme le fameux "on monte toujours à gauche", ça vient du temps des chevaliers qui portaient l'épée, la majorité était droitiers. Mais aujourd'hui, on peut débourrer son cheval en lui apprenant à être ambidextre, le monter à droite comme à gauche. (Oui, je sais, dans les concours on perdrait des points.) Je crois qu'il faudrait s'adapter à notre époque au lieu de suivre des règles dont les raisons d'antan n'ont plus leur nécessité aujourd'hui.

Déferrer non, parce que ça protège les sabots quand ils doivent passer du temps sur du ciment (pas trop souvent heureusement). Mais si tout n'était qu'en terre et herbe et sable et un simple cours d'eau, et quelques rocher ici et là, je n'aurais pas besoin de les ferrer puisque dans la nature sauvage, le cheval se sert de ces peu de choses pour soigner ses sabots. (l'eau nettoie, les rochers aiguise un peu, bref tout se fait naturellement)

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum