De bric et de broc (carnets d'errance)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Jeu 8 Nov 2018 - 3:24


Et si vous posez des questions sur les quipus, voilà un site qui récapitule certaines recherches à ce propos : http://khipukamayuq.fas.harvard.edu/WhatIsAKhipu.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Ven 9 Nov 2018 - 2:25



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Ven 9 Nov 2018 - 8:39

L'énigme des Nazcas (le titre de la vidéo est erroné)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par siamois93 le Ven 9 Nov 2018 - 13:26

Merci Ludion, les fontaines du MachPichu, le travail des teintes et des tissus dans les Andes c'est génial, vivant. Par contre je n'ai pas envie de m'extasier face à des ruines dont on ne connait pas l'usage. Ce n'est pas parce que c'est étonnant que c'est bien, les fours crématoires et les chambres à gaz étaient aboutis technologiquement parlant et beaucoup de nos armes sont de haute technologie. Il y a une perpendiculaire à la technologie qu'il est fondamental de ne pas négliger. Et explorer le passé pour éviter d'en reproduire les erreurs ça je suis bien d'accord, pour autant imaginer que c'était génial autrefois... ce n'est pas mes valeurs. La quête technologique n'est pas celle de l'Etre.
siamois93
siamois93

Messages : 4020
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51
Localisation : Somewhere over the rainbow

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Ven 9 Nov 2018 - 15:08

salut siamois93

Bah chacun a le droit de s'extasier devant ce qu'il veut. Ce qui m'intéresse, c'est de voir ce que des peuplades ont pu faire avec des moyens bien inférieurs aux notre en plus que de constater que nous aurions bien du mal malgré nos outils à refaire la même chose.
Les constructions qui ont été réalisées sont encore debout et ont résisté à de nombreux tremblements de terre ce qui ne sera en aucun cas le sort de nos immeubles et autres réalisations. Voilà en tout cas un symbole bien éloigné de l'obsolescence programmée et par là même un certain respect des ressources.
Il avaient donc un autre regard sur le monde et une approche de la matière que nous ne comprenons plus. C'est quand même assez sidérant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Sam 10 Nov 2018 - 13:57

Des chercheurs américains viennent de trouver un moyen d’apprendre le langage à un robot, d’une façon similaire à celle utilisée par les parents avec leurs enfants ! Le but est ici d’enseigner le langage aux IA d’une manière plus naturelle.

Le MIT a publié une article à ce sujet : https://news.mit.edu/2018/machines-learn-language-human-interaction-1031

Et vous trouverez l'article scientifique ici : http://aclweb.org/anthology/D18-1285

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Dim 11 Nov 2018 - 17:55

Des chercheurs américains et allemands viennent de mettre ou point une technologie permettant d'améliorer drastiquement la production d'hydrogène et d'électricité photovoltaïque.

L'article est ici : https://sci-hub.se/10.1038/s41563-018-0198-y

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Dim 11 Nov 2018 - 18:41



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Laisse tomber le Dim 11 Nov 2018 - 20:16

Spoiler:
Merci pour les vidéos.
J'ai regarder sur les Nazca puis enchaîné avec l'origine des religions.

Si il a une chose sur laquelle je bloque, et je sais c'est horrible, c'est sur l'obsession du sacrifice qui semble apparaître chez les Nazca.
J'ai lu le Popol Vuh, alors je ne suis pas spécialiste et je ne crois pas que ça concerne directement les Nazca, mais il me semble que c'est une culture partagée d'Amérique centrale à Amérique latine.
Et c'est dégoûtant, honnêtement assez dégoûtant, sans parler des formes de sacrifices. (y'avait beaucoup d'imagination).
Mais je me demande, si finalement, effectivement, ce n'était pas pour canaliser la violence. Ou plutôt j'ai envie de dire, le délire.

Dans la seconde vidéo, le prof commence en disant que la religion nous sert à assurer la cohérence.
Serait-ce à dire que nous sommes une espèce incohérente ?
Tellement, que nous aurions besoin, au contraire des autres animaux, d'assurer des cultes, des croyances etc.. ?

Et je me pose la question de la raison.
Le monde, la vie, est bourré d’interprétations, quand nous décrivons le réel, nous ne faisons qu’interpréter.
La confusion et le délire, ne serait-ce pas le résultat de cette raison ?
Qu'il nous soit donner la possibilité de décrire le monde, de trouver et donner des raisons, et que son usage, ne soit pas plus subtil que de donner raison à nos impropetés.

Je pense à d'autres choses, mais difficile à extirper.

En tout cas, encore une fois,  merci pour les vidéos.
 
Edit : Je crois que je viens de me rendre compte, que les deux vidéos étaient sur deux fils différents...

Effectivement : http://www.zebrascrossing.net/t36210-conferences-causeries-interviews-reportages-documentaires#1501309

Laisse tomber
Laisse tomber

Messages : 1423
Date d'inscription : 12/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Dim 11 Nov 2018 - 21:04

J'ai pas lu la charte:
Effectivement, la culture du sacrifice est largement établie dans les civilisations précolombiennes. Le Popul Vuh semble être un recueil de traditions orales qui aurait été écrit peu de temps après la conquête hispanique.

J'ose penser que ces traditions, qui heurtent fortement notre morale actuelle, partaient de la religiosité du moment et de la place que l'homme se donnait par rapport à ce qu'il sentait comme lui étant supérieur (forme d'autorégulation ?)
Alors canaliser la violence peut-être pas, mais la paralléliser dans la souffrance humaine avec celle qu'exprime la nature dans ses manifestations (orages, froid, tremblements de terre, éruptions volcaniques (tout ce qui se passait, et se passe encore) en Amérique du sud) pourquoi pas ?

Où est donc la raison oui... N'est-elle pas dans la création d'un mythe originel auquel cette "raison" donne validité pour écarter le doute et induire une croyance permettant de ne pas souffrir de l'environnement inconnaissable qui nous environne ? Donc de décrire le monde d'une façon acceptable, acceptable parce que beaucoup d'entre nous y adhèrent. Peut-être également parce que chacune de ces croyances décrit un pan de réalité, et qu'il est impossible pour un et de les absorber toutes (ne serait-ce que parce que chacune d'elle vient en opposition sur un fragment issu de la morale, le temps et les crédos de l'observateur)...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Dim 11 Nov 2018 - 21:06









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Laisse tomber le Dim 11 Nov 2018 - 22:41

Ludion:

ludion a écrit:J'ose penser que ces traditions, qui heurtent fortement notre morale actuelle, partaient de la religiosité du moment et de la place que l'homme se donnait par rapport à ce qu'il sentait comme lui étant supérieur (forme d'autorégulation ?)
Alors canaliser la violence peut-être pas, mais la paralléliser dans la souffrance humaine avec celle qu'exprime la nature dans ses manifestations (orages, froid, tremblements de terre, éruptions volcaniques (tout ce qui se passait, et se passe encore) en Amérique du sud) pourquoi pas ?

Je conçois totalement que devant des bouleversements climatiques, les bouleversements tout court, l'on puisse se retrouver projeter contre notre propre sensibilité et fragilité, et qu'a partir de là, le sens de présence peut se théoriser.
Ce que je voulais dire, ce n'était pas déjà de penser la violence en tant que comportement primitif, mais de la penser et la lier au délire.
Le mot délire conviendrait mieux donc. Et que ce délire du sacrifice n'est qu'une manifestation de son contrôle et de son besoin d'être. Tout comme une autre religion ne pratiquant pas le sacrifice, pratiquerait la guerre et le crime aussi.

Comme si, l'organisation et le rite fermentaient la catharsis de ces délires pulsionnels. Car il fallait être délirant quand même pour mettre autant d'ingéniosité dans le sang.

Aucun animal ne me semble aussi délirant que l'Homme.

Mais ce n'est pas un véritable jugement de valeur surtout, car ce délire, me semble aussi être attaché a quelque chose de plus large.

Où est donc la raison oui... N'est-elle pas dans la création d'un mythe originel auquel cette "raison" donne validité pour écarter le doute et induire une croyance permettant de ne pas souffrir de l'environnement inconnaissable qui nous environne ? Donc de décrire le monde d'une façon acceptable, acceptable parce que beaucoup d'entre nous y adhèrent. Peut-être également parce que chacune de ces croyances décrit un pan de réalité, et qu'il est impossible pour un et de les absorber toutes (ne serait-ce que parce que chacune d'elle vient en opposition sur un fragment issu de la morale, le temps et les crédos de l'observateur)...

Entre les absorber toutes et n'en absorber qu'une, est-il possible que l'on en absorbe tout de même une certaine multiplicité, suffisamment peut-être pour entrevoir leur "infini" et cette multiplicité même.
Tout à l'heure j'avais envie de poursuivre par ça justement, mais les mots ne sont pas facile à trouver.
Je disais que la raison me semblait nous rendre délirant donc, ou pour être plus précise, qu'elle servait nos délires. Mais je voyais aussi que par elle seule finalement nous pouvions déchirer nos "croyances" en rendant compte qu'elle ne fait qu’interpréter.
En somme, y'aurait-il une méta-raison.


Désolée si ce n'est pas très clair, j'ai du mal à extirper certaines des idées qui me viennent.
Laisse tomber
Laisse tomber

Messages : 1423
Date d'inscription : 12/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Lun 12 Nov 2018 - 23:24

J'ai pas lu la charte:

Bonsoir

Si par délire tu veux signifier "perception erronée de la réalité" je te rejoins en partie, mais ne limite pas la violence à cela. J'y incluerai la notion de "défense de propriété" également (à ce propos, l'ouvrage de Marylène Patou-Mathis, intitulé "Préhistoire de la violence et de la guerre" est assez significatif : https://www.hominides.com/html/references/prehistoire-de%20la-violence-et-de-la-guerre-0763.php ).

Effectivement, je ne crois pas que quelque civilisation que ce soit ne s'articule pas autour d'un mythe fondateur qui soit lui-même une perception fragmentaire d'un environnement et qui cherche à lui donner sens au travers de manifestations ostentatoires. Puis vient ensuite un "clergé", qui se sent en possession de ce mythe, et qui le défend comme sa propriété occultant par là-même sa naissance et le pourquoi originel... (et il n'y a pas que dans la religion que l'on retrouve ce phénomène n'est-ce pas ?)

Je crois d'autre part comme toi qu'une partie de la raison entretien cela, à la fois par désir de perpétuation (ça a marché alors continuons), mais aussi par impossibilité à créer de nouveaux mythes (il faut quand même quelque chose de percutant et du temps pour le mettre en place).
Il faut aussi avoir assez de recul, et une envie de dépasser par la recherche le voile d'ombre que le quotidien plaque sur l'humain pour remettre en question le mythe fondateur... Il me semble que l'humain attend le plus souvent d'avoir le nez contre le mur pour ce faire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Laisse tomber le Mar 13 Nov 2018 - 1:38

Ludion:
Bonsoir aussi,

Je ne crois pas que par délire je veuille signifier absolument cela.
C'est à dire que toute perception de la réalité est quelque part erronée, quand bien même j'en englobe d'avantage et que ma vision est alors plus "large", je n'aurais jamais la totalité et tout les secrets.
Par délire j’entendrais presque notre propre nature. Par exemple, je suis septique au fait que nous puissions redevenir animal. Je me demande si, plutôt, en régressant, nous ne devenons pas plutôt délirant, débile.
Mais là je me dis que c'est peut-être un point de vue totalement affectif finalement. J'en sais rien.
Toujours est-il que ce que j'entends par délire, ce n'est peut-être rien de moins que l'inconscient dominant.

Il y a Nietzsche que j'aime beaucoup, qui disait que la dernière évolution était celle de la conscience. Je me demande.

Je ne connais pas du tout Marylène Patou-Mathis, je passerais chez le libraire.

et il n'y a pas que dans la religion que l'on retrouve ce phénomène n'est-ce pas ?

Tu entends quoi d'autre ?

Il me semble que l'humain attend le plus souvent d'avoir le nez contre le mur pour ce faire.

C'est tragique non ? D'autant plus que pour ma part, je ne suis pas en mesure de démentir.
Le plus souvent n'est-ce pas toujours ?
Laisse tomber
Laisse tomber

Messages : 1423
Date d'inscription : 12/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Saxifrage* le Mar 13 Nov 2018 - 10:11

le prof commence en disant que la religion nous sert à assurer la cohérence.
Cohérence ?... En effet, ce mot ne me semble pas approprié non plus… Cohésion, ne voulait-il pas signifier ?
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 5694
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 36
Localisation : Entre les rochers

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Laisse tomber le Mar 13 Nov 2018 - 12:37

Antinéa:


Il me semble que c'était bien cohérence, mais je peux vraiment me tromper.
Je pense que l'idée de cohérence était pour exprimer celle du sens. Trouver du sens aux choses.
Bien qu'encore selon moi, c'est aussi une réponse physiologique. Mais c'est vrai que ça tient peut-être plutôt à l'idée de Dieu que celle de la religion cette histoire de cohérence, et qu’effectivement la religion apporte elle la cohésion.  
Laisse tomber
Laisse tomber

Messages : 1423
Date d'inscription : 12/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Dim 18 Nov 2018 - 18:51


De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Panneau-ferme-1240x930

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Anathème le Jeu 22 Nov 2018 - 10:29

J'ai pas lu la charte a écrit:
Spoiler:
Merci pour les vidéos.
J'ai regarder sur les Nazca puis enchaîné avec l'origine des religions.

Si il a une chose sur laquelle je bloque, et je sais c'est horrible, c'est sur l'obsession du sacrifice qui semble apparaître chez les Nazca.
J'ai lu le Popol Vuh, alors je ne suis pas spécialiste et je ne crois pas que ça concerne directement les Nazca, mais il me semble que c'est une culture partagée d'Amérique centrale à Amérique latine.
Et c'est dégoûtant, honnêtement assez dégoûtant, sans parler des formes de sacrifices. (y'avait beaucoup d'imagination).
Mais je me demande, si finalement, effectivement, ce n'était pas pour canaliser la violence. Ou plutôt j'ai envie de dire, le délire.

Dans la seconde vidéo, le prof commence en disant que la religion nous sert à assurer la cohérence.
Serait-ce à dire que nous sommes une espèce incohérente ?
Tellement, que nous aurions besoin, au contraire des autres animaux, d'assurer des cultes, des croyances etc.. ?

Et je me pose la question de la raison.
Le monde, la vie, est bourré d’interprétations, quand nous décrivons le réel, nous ne faisons qu’interpréter.
La confusion et le délire, ne serait-ce pas le résultat de cette raison ?
Qu'il nous soit donner la possibilité de décrire le monde, de trouver et donner des raisons, et que son usage, ne soit pas plus subtil que de donner raison à nos impropetés.

Je pense à d'autres choses, mais difficile à extirper.

En tout cas, encore une fois,  merci pour les vidéos.
 
Edit : Je crois que je viens de me rendre compte, que les deux vidéos étaient sur deux fils différents...

Effectivement : http://www.zebrascrossing.net/t36210-conferences-causeries-interviews-reportages-documentaires#1501309


ludion a écrit:
J'ai pas lu la charte:
Effectivement, la culture du sacrifice est largement établie dans les civilisations précolombiennes. Le Popul Vuh semble être un recueil de traditions orales qui aurait été écrit peu de temps après la conquête hispanique.

J'ose penser que ces traditions, qui heurtent fortement notre morale actuelle, partaient de la religiosité du moment et de la place que l'homme se donnait par rapport à ce qu'il sentait comme lui étant supérieur (forme d'autorégulation ?)
Alors canaliser la violence peut-être pas, mais la paralléliser dans la souffrance humaine avec celle qu'exprime la nature dans ses manifestations (orages, froid, tremblements de terre, éruptions volcaniques (tout ce qui se passait, et se passe encore) en Amérique du sud) pourquoi pas ?

Où est donc la raison oui... N'est-elle pas dans la création d'un mythe originel auquel cette "raison" donne validité pour écarter le doute et induire une croyance permettant de ne pas souffrir de l'environnement inconnaissable qui nous environne ? Donc de décrire le monde d'une façon acceptable, acceptable parce que beaucoup d'entre nous y adhèrent. Peut-être également parce que chacune de ces croyances décrit un pan de réalité, et qu'il est impossible pour un et de les absorber toutes (ne serait-ce que parce que chacune d'elle vient en opposition sur un fragment issu de la morale, le temps et les crédos de l'observateur)...

fr.wikipedia.org/wiki/Moloch
fr.wikipedia.org/wiki/Ba%27al_Hammon
fr.wikipedia.org/wiki/Sacrifice
fr.wikipedia.org/wiki/Homme_des_tourbi%C3%A8res
Anathème
Anathème

Messages : 94
Date d'inscription : 19/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Laisse tomber le Jeu 22 Nov 2018 - 18:36

Merci.
Laisse tomber
Laisse tomber

Messages : 1423
Date d'inscription : 12/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2018 - 19:03



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2018 - 20:40



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Anathème le Sam 1 Déc 2018 - 1:59

de nata
Anathème
Anathème

Messages : 94
Date d'inscription : 19/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Dim 2 Déc 2018 - 20:04



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

De bric et de broc (carnets d'errance) - Page 3 Empty Re: De bric et de broc (carnets d'errance)

Message par Invité le Dim 2 Déc 2018 - 22:27



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum