Xième présentation de Fata

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Fata Morgana le Lun 23 Oct 2017 - 19:07

La loi des petits bourgeois mesquins, qui n'a pour tout mérite que d'avoir bâti cet enfer qu'on appelle la société contemporaine, s'abat comme la vérole. Cette ruine puante où des pauvres ères cherchent dans les poubelles de ces pisse-menus le droit de récolter les miettes abandonnées par leurs bourreaux s'appelle la modernité.

Des normo-pensants tous pareils, tous si ordinaires et sans poids, ennuyeux et harcelants envahissent des forums dont on aurait pu penser qu'il trancheraient avec les PMU virtuels qui ne font qu'absorber la bande passante d'un internet voué aux caporaux de la norme. Ils s'attachent à tout aplatir sous leurs écrase-merdes standards.

A peine bons pour les corvées de chiottes qu'on condescendrait à leur confier pour les distraire de leur spleen de niaiseux amorphes, les voilà, ces pitres, dont le crâne ne contient que des mauvaises graisses, qui se mettent en devoir d'équivaloir à des esprits qui ont lutté pendant des décennies sur tous les fronts contre l'imbécilité frivole des jeunes cons à crête de poule et les élucubrations vides de simplets en mal de gloriole à bas prix.

Comment ce cortège de médiocres pourrait-il tenter quoi que ce soit de grand alors même que la grandeur consiste pour eux à postillonner tous les clichés que des médias corrompus débitent à longueur d'année pour atrophier des cervelles déjà insuffisantes au départ ? Ces valets du système annonent leurs inepties essayant de leur donner des airs de phantasmasie, supposée épaissir leurs propos, que n'importe quel pochard éructe entre les pissotières du PMU et les rues nocturnes où les chiens se flairent le cul.

La médiocrité pue comme un marécage stagnant, la complicité obséquieuse de cette engeance de petits bourgeois mesquins traitant avec la désinvolture des inconscients des œuvres auquelles ils n'ont jamais eu la capacité de comprendre quoi que ce soit, gavés qu'ils sont de slogans saugrenus et de d'instructions absurdes, étale ses opinions excrémentielles et ses aberrations désarmantes d'aridité.

On ne sait plus comment traiter ces cerveaux frigides avec leurs valeurs factices et leurs réflexions infantiles.
Ces caporaux ayant obtenu leur minable grade en coupant les ailes de tous ceux qui plânent au-dessus de leurs têtes inoccupées, et dieu sait que pour ce faire il n'est pas besoin de tant de plumes.

Ces éminences auto-proclamées qui vagissent comme des veaux dès qu'on leur met la vérité sous le nez s'affairent à censurer tout ce qui permet à une âme vivante de reprendre haleine dans le dépotoir qui résulte de leurs idéologies bouffones et malsaines.

Des caporaux donc, sous la tutelle des généraux de la chienlit universelle et de la connerie de masse font leur loi de cloportes dans des palais historiés où brillent les ors de la Valeur, les ors du Courage, les ors de la Vérité. Mais ces cancrelats grignottent tout ce qu'ils peuvent des intelligences qui les dépassent, les humilient, les confrontent aux limites étroites de leurs palabres stériles et leur jalousie d'esclaves sue par tous leurs pores un suif de petitesse et de bêtise militante.

Ils mouillent leurs culottes en criant au blasphème simplement parce que quelqu'un fait preuve de ce dont ils sont nativement dépourvus: le caractère.

L'interminable litanie de leurs obscènes revendications, toutes sur la même grille, avec les mêmes mots, les mêmes stéréotypes, les mêmes poncifs, interdit à ceux qui ont gardé la capacité de penser par eux-mêmes de s'exprimer pour favoriser des ribauds incapables d'écrire une phrase correcte. C'est à ces benêts qu'on nous oppose. Dans cet univers de décervelés, se fait écho d'un bout à l'autre de ces forums mal famés, les criailleries des arriérés et les claironnements des sots grandiloquents.

Le monde entier est abruti de leurs dissertations de domestiques, accablé par les conventions qu'ils présentent comme des trouvailles, alors qu'elles ne sont que l'émanation d'un ordre imbécile et d'une norme faite sur mesure pour les veaux.

On entend jusqu'à l'écœurement les mêmes refrains entonnés par les mêmes populaces
issues de rangs de supporters avinés d'un bout de ce pauvre monde à l'autre, et l'intelligence qui continue son chemin de croix sous les huées de cette pègre de satisfaits est réellement christique dans son courage de ne pas céder sous les assauts de la veulerie, de l'idiotie moutonnière et de la logorrhée défaillante des boutiquiers de la cervelle.

Que peut-on tirer de leur brouet intellectuel, hormis la nausée et le mépris ?
Que peut-on faire de ces serves agenouillés devant les étrons encore tout fumants de leurs maîtres à penser qu'ils rabâchent en bons singeurs, en bons écoliers, en bons faussaires ?
Des dandins et des ânes, des guignols et des marionettes se donnent le mot pour réduire toute réflexion à la mesure du récipient malodorant qui leur tient lieu de crâne.

Non mais voilà que la domesticité veut s'assoir sur le trône des rois ? Voilà que des laquais se font fort de tenir tête à des princes ? Voilà ce qui tue la démocratie !
Vous ne connaissez pas la moindre parabole, celle des mauvais maîtres qui profitent de l'absence du Roi pour maltraiter ses héritiers ? Vous ne la connaissez pas ?

Moi administrateur je bannirais les trois quart de cette plèbe ! Moi administrateur je vérifierai qu'au moins les modérateurs sont surdoués ! Moi administrateur je m'en prendrais de toutes mes tripes à toute pensée calibrée sur le patron bouffé aux mites de cette société de crapules bien-pensantes.
Avec des coups de pied sous la queue, je renverrai dans leurs ruelles puant la pisse toute cette coterie de subalternes.
Qu'ils arrêtent de croire que de lâcher de partout leur pissat c'est penser.

Entre les rêveries de niaises hypocrites et les brâmes des cornichons, tenir la barre d'une pensée construite est une gageure. Mais pas au point de mourir pour cette rue fangeuse. Vient un moment où l'honneur entre en jeu. L'honneur de ne pas appartenir à l'aristocratie des couillons et à la confraternité des grues.

A leur contact tout s'atrophie. Tout se déssèche. Tout s'exténue au contact de leur pénurie de vision, de noblesse, de dignité. Ce ne sont que des éteignoirs, leur sommeil de fats est contagieux. Leurs ronflements de pécaris couvre toute pensée un tant soit peu audacieuse.
Au milieu de ce remugle incommodant, défendre une pensée, annoncer une bonne nouvelle, tient de l'héroïsme. Car toute la camarilla des usurpateurs s'entend pour étouffer dans l'œuf la moindre réflexion personnelle. Il pètent et rotent leurs arguments tirés d'une mauvaise presse couchant des inepties sur un papier avec lequel on ne peut même pas se torcher. Ce sont les archétypes de la médiocrité. Des bigots de l'insignifiance, des culs bénis de la platitude.

A coup sûr à fréquenter ces lieux les points de QI ne peuvent manquer de s'évaporer.

Tenez pour acquis que si quelque chose merveilleuse vous arrivait, on vous conchierait  ici de votre bonheur, on lâcherait par envie les chiens de la bêtise et une balourdise de sous-officier bedonnant sur vos perles !

C'est par un système de captation éhontée que vous tirez à vous la véritable valeur des surdoués, pour vous gonfler d'importance grâce aux talents des autres. Imposteurs !

Un jour le Christ en croix apparaît à St Catherine de Sienne. Au spectacle de cette déréliction absolue, aux dimensions divines, la sainte défaille, elle ne sait plus ni que dire ni que faire, et alors, de la Croix dressée sur monde entièrement morbeux, tombent ces mots :
« Ce n'est pas pour rire que je vous ai aimé. »

Ce que vous dites ne vaut strictement rien.

Déjà quand j'errais dans les hôpitaux, tous les carabins étaient jaloux de ma liberté : leur société j'en avais rien à foutre, je m'asseyais sur leurs valeurs de petits cloportes trop payés. Leurs extases me donnaient la nausée. Ils n'avaient aucun goût, aucun charme, aucune de ces petites blessures à l'âme qui fait passer de consommateur hilare à personne humaine sensible.

Puis, à défaut de trouver la solution à ce caractère inflexible, il fut décidé par les modérateurs étroits de la société, n'est-ce pas,  qu'il convenait de me placer dans des centres de « réinsertion » sociale. D'emblée je refusais l'intitulé : on « insère » des vis et des écrous, pas des personnes dignes de ce nom. Alors j'ai déclenché des guerres sans nom dans leur petit univers fermé pour protéger les consommateurs des risques que ma révolte faisait courir à la fluidité des échanges économiques de leurs rues principales où madame Michu, comme il y en a tant n'est-ce pas, et monsieur Ducraignos faisaient leurs petites emplettes pour gaver leurs petites boudines en regardant la télé.

J'avais d'autres problèmes que le souci de m'intégrer à ce zoo où des mochetés et des abrutis s'empiffraient de conneries pendant que de mon âme hantée montait sans cesse ce cri : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Psaume 4,6.

Et aujourd'hui, contre toute attente, j'a dépassé les 60 ans. Ce n'est pas à des morveux et des fillettes frigides de me dire le bien et le mal. Toujours le même esprit rabougri essayera de me faire rentrer mes paroles dans la gorge, toujours les mêmes minables pantins d'un système qui les paye pour être stupides trouveront le moyen de braire et de cracher sur une réalité qui les ignore. Le monde est pourri parce que vos « idées » le sont. Elles sont fausses et meurtrières, c'est un poison, vos idées sont radioactives,
ces sont les miasmes d'une peste partout répandues, elles sont stupides et bonnes pour les consommateurs asservis et accablés de slogans grotesques. Tout est faux chez vous, de vos écoles à vos musées, de vos bars à vos salons, de vos villes à vos chambres à coucher. Tout pue la ruine et le mensonge, la vermine ronge toutes vos belles élucubrations, vos pensées c'est de la merde, et le résultat de tout ça c'est que votre monde pue et que le misérabilisme honteux de vos « convictions » est la cause première de cette horrible puanteur.

Je ne sais même pas s'il reste sur ce forum un surdoué pour mille. On les cherche, mais la teneur des propos est toujours la même, des clones de Paris Match et de Femme Actuelle. Alors ? Qu'est-ce que c'est que ce merdier ? Qu'est ce que c'est que cet attrape nigauds ?
Mentalement, ce sont des puceaux. Ils n'ont jamais vu une réflexion bien bandée devant leurs yeux.

Un surdoué c'est quelqu'un qui voit le fond dans la forme, ou malgré la forme. Mais ici on s'attache à la forme en ignorant le fond – et pour cause : on est normo-typique et on n'y comprend rien. De ces normo-typiques qui encombrent nos trottoirs sans avoir une seule raison à faire valoir pour justifier leur existence.
Pourquoi mettre sur un forum de surdoués des modérateurs qui ne pourraient même pas modérer un forum de couture ?

Ils sont tellement habitués à cette puanteur qu'ils vomissent dès que se déploie l'air du large. Ils lèchent les pavés de leur cellules en jargonnant « Mon présssieux » tellement ils aiment leur esclavage et chérissent leurs chaînes ! Ces petits cabots vetilleux n'ont pour seule ambition que d'usurper la couronne des autres pour régner sur la gamelle
fétide de leurs restes rancis, ces rogatons qu'on leur jette depuis les cercles du pouvoir pour qu'ils assurent la perénnité d'un système si meurtrier et cupide que plus personne n'arrive à croire les chiffres de la corruption tellement toutes proportions sont dépassées. Et réussir dans ce monde, c'est signer qu'on est un vendu, un troufion à la solde de tous les affameurs et de tous les mauvais maîtres. Je méprise au plus haut point cette troupaille de péroreuses et de péroreuses qui justifient leur appartenance à cette confrérie de malfaiteurs que sont les politiques, les professeurs, les gourous psy, les
extracteurs de quinte essence, les philosophes qui ont les moyens financiers de leur hédonisme, et autres « chanteuses » qui ramassent des royallties en te collant leurs trous du cul sous le nez.
Ce monde là est votre œuvre. Votre rejeton, l'excroissance de vos idéaux, l'émanation de vos trahisons et de vos lâchetés. Vos savants sont des vendus, vos conférenciers sont payés pour vous laver le cerveau, vos intellectuels des précieuses ridicules et vos idéaux des inepties aussi loufoques qu'inopérantes.
Je vous accuse d'être innofensifs dans un monde que les mafias mettent en coupe réglée pour dépouiller la veuve et l'orphelin !
J'assiste éberlué à l'effondrement du matérialisme, cette non-pensée réduite à la portion congrue des sensations corporelles ! Et de ce naufrage, moi au moins, j'essaye d'arracher les âmes qui ayant pas totalement apostasié l'intelligence, comprennent que
cette conception est à l'orgine d'un crime contre l'humanité à l'échelle du monde entier !
La conséquence de votre foi idolâtrique est cet immense brasier qui se lève de toutes parts pour vous rendre au centuple de vos iniquités ! Vous avez rejetté la grâce ? voici donc que vient la justice !
Vous êtes indignes de la liberté dont vous vous prévalez ! Elle n'est que le prétexte à des ripailles dégoûtantes et des excès répugnants. Elle sert de cache-sexe à vos horreurs et de justification à vos crimes ! Vous vous prétendez libres alors que vous n'êtes qu'à la remorque de vos penchants les plus bas.
Alors ? Alors je vous laisse dans votre caverne de voleurs. Je vous laisse en compagnie de votre folie et de votre bassesse. Quand la médiocrité s'accouple à la jalousie on obtient une espèce de monstruosité abjecte, un monceau de bordilles juste bon à être jeté aux flammes.


Dernière édition par Fata Morgana le Lun 23 Oct 2017 - 19:42, édité 1 fois

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par isadora le Lun 23 Oct 2017 - 19:29

Attali, je viens de comprendre grâce à toi pourquoi il m'énerve autant, je croyais que c'était juste parce qu'il avait adoubé Macron.

je te sens sur une SlackLine ... t'as un parachute au moins ?

avatar
isadora
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 645
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par ortolan le Lun 23 Oct 2017 - 19:34

.


Dernière édition par ortolan le Jeu 7 Déc 2017 - 21:55, édité 1 fois
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6181
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Fata Morgana le Lun 23 Oct 2017 - 19:40

SlackLine
C'est quoi ?

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par isadora le Lun 23 Oct 2017 - 19:41

un truc de jeune qui remplace le fil du funambule stéphanois Henry's.
mais c'est pareil.
avatar
isadora
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 645
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Fata Morgana le Lun 23 Oct 2017 - 19:44

J'en veux plus de votre salope de démocratie: personne ne me vaut et je ne vaux personne. Cette truie étalée dans ses fesces n'a rien à me dire, rien à m'apprendre. C'est une tonne de graisse confite dans sa bienpensance.
Qu'on fusille cette trainée !

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Pieyre le Lun 23 Oct 2017 - 20:22

Oui, enfin il y a eu des variations dans la démocratie, entre le progressisme égalitariste des premiers temps, le libéralisme économique de droite et de gauche qui a suivi et le retour moral de certains pays qui de se dévoie souvent en tentation d'extrême droite. Avec tout ça, c'est tout de même le libéralisme économique qui semble globalement l'emporter. Mais rien n'est encore joué.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18712
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Fata Morgana le Lun 23 Oct 2017 - 20:39

Tu sais pieyre, ce n'est pas tant au plan politique que je parle qu'au plan spirituel - au sens large. Je ne vois plus aucune profondeur, plus aucune vigueur dans ce que je lis. Les gens me semblent à moitié morts, ils laissent tomber leurs crottes de nez d'un air démoralisé et las. Pas d'idéal, pas de vision, pas de feu. Des endormis.

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par riendautre le Lun 23 Oct 2017 - 21:33

Spoiler:
Bah j'attends qqch de profond de ta part alors

Parce qu'à te lire on ne sentirait que prétention colérique

Fais ce que tu aimerais que l'on te fasse?

Et laisse tomber les médias sur le net bien sûr

"Il n'y a rien"

"Mets toi à écrire sur Mediapart je sais pas"


Dernière édition par riendautre le Mar 24 Oct 2017 - 6:53, édité 1 fois

riendautre
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 174
Date d'inscription : 13/06/2017
Age : 33
Localisation : Vers Pignan

http://brouardthomas.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par riendautre le Mar 24 Oct 2017 - 6:52

Spoiler:
je vais te laisser tranquille et ne souhaite pas parler de choses pouvant être trop personnelles ici, le respect se doit, je vire ce message sur simple demande de ta part comme les autres

"mais"

tu as probablement rebu hier soir

je veux aimerais ou souhaiterais, c toi qui choisit le verbe dans la proposition précédente, que tu te sentes ou parviennes à te sentir, en haut là, dans le crâne, lors des envies de boire, que tu ressentes ce qu'il s'y passe, et que tu acceptes de laisser l'émotion se répandre, s'y vivre, quelle qu'elle soit, sans honte culpabilité ou jugement personnel s'ils viendraient, pour que tu puisses faire autre chose que boire ( euh par exemple ?
douche longue à la température que tu souhaites, écritures sur feuilles ou forums, prières pour toi en premier ptet, par rapport à l'alcool dont tu ne veux juste plus ?, musique, apprendre un truc que tu veux savoir depuis longtemps?, pâtisserie ou cuisine à sentir délicatement, cinoch pas trop impur Smile, balade en famille sans prise de tête organisationnelle genre "hop hop tu discutes pas on sort chérie", ou ptet accepter le fiston dans tout ce qu'il est pour ne pas trop prendre de sa peine et je crois que cela vous aiderait, ou juste tout ce qui te chanterait et qui te ferait du bien...

t un guérisseur aussi mon fata pour moi

mais ptet qu'un peu de pratique bouddhiste ?


riendautre
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 174
Date d'inscription : 13/06/2017
Age : 33
Localisation : Vers Pignan

http://brouardthomas.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 7:44

Fata Morgana a écrit:Tu sais pieyre, ce n'est pas tant au plan politique que je parle qu'au plan spirituel - au sens large. Je ne vois plus aucune profondeur, plus aucune vigueur dans ce que je lis. Les gens me semblent à moitié morts, ils laissent tomber leurs crottes de nez d'un air démoralisé et las. Pas d'idéal, pas de vision, pas de feu. Des endormis.

Bonjour Fata,
Ce matin, j'écoutais une interview d'Eben Alexander dans laquelle ce neurochirurgien décrit son EMI. A un moment, ce qu'il décrivait était si beau que je me suis mise à pleurer. Mon coeur est devenu si humble dans cet instant de grâce!
Que c'était beau!
Et avec mes mots simples, je suis venue te dire ceci : replonge-toi dans cet état de grâce. Ressource-toi.
Car je sens ton coeur si affligé par l'état de ce monde, qu'il se pourrait que tu t'enfonces trop dans sa noirceur, et que ce ne serait pas adéquat.
Enfin du moins, c'est ce qu'il me semble.
Malgré cela, si c'est ton chemin, accompli-le. C'est contradictoire, je le sais.
Parfois, il est nécessaire de plonger dans la noirceur, mais pour y ramener la lumière, c'est le but. Et je souhaite de tout mon coeur, assister à ce moment flamboyant où tu en reviendras, entouré de cette merveilleuse lumière que tu sais si bien répandre.
All is well!

avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 7:58

All is well, ça veut dire pour moi que même si le monde est dans cet état, c'est pour une bonne raison. De toute évidence, l'humanité n'a pas compris quelque chose d'important. Alors les "leçons" seront de plus en plus difficiles.
Beaucoup vont grincer des dents. Et pour les "agneaux de Dieu", ce sera difficile aussi, emportés dans la tourmente....comme Jésus le fut.
Mais ils sauront "garder le cap", humbles et aimants.
Je t'aime. Toi, tu sais dans ton coeur ce que cela signifie et tu sauras accueillir ces mots comme il se doit ;-)
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Petitagore le Mar 24 Oct 2017 - 8:31

Zarbitude a écrit:All is well, ça veut dire pour moi que même si le monde est dans cet état, c'est pour une bonne raison. De toute évidence, (nota: c'est Petitagore qui souligne) l'humanité n'a pas compris quelque chose d'important.

Il est possible que quelque chose d'important nous échappe (pour employer des grands mots, on appelle ça une théodicée), mais dire que c'est là une évidence... c'est, à l'évidence, un refus de s'incliner devant la brutalité et la noirceur ce qu'on observe; ce n'est pas une observation, c'est tout au contraire le refus pur et simple de s'incliner devant ce qu'on observe.

"Plus ça va mal, plus ça va mal"... c'est là qu'elle est, l'évidence (c'est même plus qu'une évidence, c'est une tautologie). "Plus ça va mal, plus ça va bien"... ça, au contraire, c'est à l'évidence de la négation de l'évidence. Il n'est pas inconcevable que ce soit ça la bonne façon d'envisager les choses. Mais ça n'en est pas moins un refus de l'évidence (présentée comme une évidence apparente et en fait une illusion)... donc le contraire exact d'une évidence.

Je veux bien qu'on refuse l'évidence (du moins, j'admets que c'est plaidable: il y a des situations paradoxales où ce que l'on voit est le contraire exact de ce qu'on aurait raison de penser). Mais il faut au minimum être conscient qu'on nie la réalité, ou au moins les apparences de la réalité, quand c'est ça qu'on fait... sauf à décider définitivement que c'est la réalité qui ment et la foi qui a les preuves, ce qui constitue une très belle voie d'entrée vers l'aliénation mentale. La seule chose qui évite d'y tomber directement... c'est le fait qu'en réalité on ne croit pas ce qu'on dit, on se contente de le proclamer à titre purement rhétorique -- et j'ose espérer que c'est ce que tu fais. Ce n'est pas un crime. Mais ça te sert à quoi, à part à te rapprocher des limites de la folie?
avatar
Petitagore
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3508
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 57
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 8:42

Bonjour Petitagore,
Je voudrais vraiment tenter de te dire ce que je pense de cette évidence.
Mais pour le comprendre, il faudrait que tu le comprennes au niveau spirituel.
Et je ne pense pas que tu voudras le faire.
Ohh, pas de mauvaise volonté de ta part, ça, je sais que non.
Mais comment dire sans te vexer? Tu ne le voudras pas ou tu ne le pourras pas, probablement parce que ton esprit rationnel est trop fort.
Alors, je ne le ferai pas.
Mais si à un moment tu sens que tu pourras, alors j'essaierai Wink
Et on verra bien jusqu'où on pourra aller, tous les deux.
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Petitagore le Mar 24 Oct 2017 - 9:30

Zarbitude a écrit:Bonjour Petitagore,

Hello. Very Happy

Tu ne le voudras pas ou tu ne le pourras pas, probablement parce que ton esprit rationnel est trop fort.

Je peux envisager l'idée que la rationalité soit insuffisante. Mais pas qu'elle constitue une faute (et encore moins un péché).
avatar
Petitagore
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3508
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 57
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Fata Morgana le Mar 24 Oct 2017 - 9:33

C'est vrai que l'humanité n'a pas compris quelque chose d'important. Il y a un train à prendre qui pourrait nous emporter dans une toute autre direction, mais c'est simple, les gens préfèrent être les auteurs de leurs errements plutôt que d'accepter la juste direction d'un autre.
Je constate autour de moi les dégâts de la foi matérialiste. Dégâts d'une ampleur inédite. Et qu'on peut faire sonner toutes les trompes qu'on voudra, rien n'y fait, ils s'emberlucoquent dans leur aveuglement. Alors le rôle du prophète n'est pas de faire des câlinous. Bizarrement, alors que je me rends insupportable, je reçois par mail des questions concernant le moyen pratique de rencontrer Dieu. Car les gens sentent un manque profond dans leur vie et les consolations dérisoires que la société leur apporte ne suffit pas à combler ce vide ontologique.
Quant à ceux qui n'ont pas soif, et bien qu'ils ne boivent pas.

Ce matin, j'écoutais une interview d'Eben Alexander
Sur quelle radio, sur quel site ?

Mais pas qu'elle constitue une faute (et encore moins un péché).

Si elle t'éloigne de Dieu au lieu de t'en rapprocher, elle est une idole.

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 9:44

Petitagore a écrit:
Zarbitude a écrit:Bonjour Petitagore,

Hello. Very Happy

Tu ne le voudras pas ou tu ne le pourras pas, probablement parce que ton esprit rationnel est trop fort.

Je peux envisager l'idée que la rationalité soit insuffisante. Mais pas qu'elle constitue une faute (et encore moins un péché).

Je ne crois pas avoir jamais dit une chose pareille...Quoi que....pour moi, le seul pécher, c'est de se croire séparé de Dieu.
Heureusement, même la rationalité peut te mener à Dieu, ça s'est déjà vu ;-)

J'édite mon message pour y rajouter ceci : Se croire séparé de Dieu, c'est ça la plus grande des illusions.
Et je pourrais te dire que, faisant cela, de manière volontaire ou pas, tu te rapproches de la folie, la vraie.
Mais tu vois, ce matin, je regardais la petite pensée que j'ai achetée il y a quelques jours chez le fleuriste. La seule fleur, sur cette petite plante, est en train de se faner....et elle penche la tête, inexorablement. Il faut dire que j'ai une relation particulière avec les plantes, du moins avec certaines.
Et je suis en connexion avec ma petite pensée....parce que je l'aime....vraiment.
Et lorsque j'ai vu qu'elle commençait à pencher la tête, j'y ai vu toute l'humilité qu'il faut pour mourir dignement.
Abdiquer....lâcher prise....accepter simplement...
Ces notions pourraient bien t'indiquer....quelque chose :-)


Dernière édition par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 10:01, édité 1 fois
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 9:48

Fata Morgana a écrit:

Ce matin, j'écoutais une interview d'Eben Alexander
Sur quelle radio, sur quel site ?


Sur YT. C'est une interview de Lilou Macé
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Fata Morgana le Mar 24 Oct 2017 - 9:50

Ah oui, je la connais. Bon Lilou est bien mignonne, mais je préfèrerais entendre Eben Alexander dans un cadre scientifique, parce que le new-age est assez balèze au niveau de la récup en général.


Je poste cette vidéo sans l'avoir écoutée parce que le 2nd morceau s'appelle "Fata Morgana".

"Il y a le problème religieux adulte, celui de l'homme éternel.
Les exigences normales de cet adulte sont telles que celui qui refuserait délibérément tout solution comportant une adhésion de foi au mouvement même de son être se condamnerait dans des régions essentielles de sa psyché au silence, à l'immobilité, à la stérilité, à la mort." Etienne De Greef.

Or je vois l'effet de cette "mort" dans chaque évènement traumatisant et scandaleux de cette société présente. Je constate de partout les méfaits du matérialisme, dans les injustices comme dans la violence, dans les abus et la folie des grandeurs, dans l'inefficacité de la raison pour civiliser les hommes. Au contraire, ne nourrissant aucune espérance, les hommes se battent pour la possession de ce monde ci, d'où des guerres attérantes, économiques, idéologiques, militaires: quand on n'espère rien, on a besoin de compenser ce vide mortel en se donnant une impression de toute puissance ici bas. Et c'est en cela que le matérialisme est la source de tous les maux qui nous frappent. C'est résumé schématiquement, mais les faits sont là.


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 24 Oct 2017 - 10:19, édité 3 fois

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 10:06

Fata Morgana a écrit:Ah oui, je la connais. Bon Lilou est bien mignonne, mais je préfèrerais entendre Eben Alexander dans un cadre scientifique, parce que le new-age est assez balèze au niveau de la récup en général.

Oui je sais, mais moi, j'ai juste écouté ce qu'il disait de son expérience et ça m'a replongé dans la mienne....et c'était bon :-)
Puis j'ai pensé à toi, à la manière dont tu t'épuises sur ce forum et j'ai pensé que ça te ferait du bien de t'y replonger aussi, pour te ressourcer....si jamais tu avais besoin d'une petite pause fraîcheur au milieu de la noirceur :-)
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 10:13

Fata Morgana a écrit:

Je poste cette vidéo sans l'avoir écoutée parce que le 2nd morceau s'appelle "Fata Morgana".
e morceau me fait un peu penser à de la musique orientale, mais bien "punchée".
Ca te ressemble assez.....de la douceur et du punch :-)
Ca donne envie de faire de la danse du ventre mixée à du kick boxing LOL
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Fata Morgana le Mar 24 Oct 2017 - 10:18

Excuse-moi j'ai continué à poster au-dessus.

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 10:20

Fata Morgana a écrit:Excuse-moi j'ai continué à poster au-dessus.

Oui, j'ai vu! Et c'est tellement vrai!
Comprenne qui pourra!
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Zarbitude le Mar 24 Oct 2017 - 10:22

@Petitagore,
Le fin fond de cette histoire qui nous relie, c'est que je pense que tu as peur pour moi.
Et tu sais quoi?
Moi aussi j'ai peur pour toi.
Il y a là quelque chose de très beau, que je n'avais pas vu, jusque là.
J'espère avoir bien "vu" Wink
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5386
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Petitagore le Mar 24 Oct 2017 - 10:28

Fata Morgana a écrit:Si (la rationalité) t'éloigne de Dieu au lieu de t'en rapprocher, elle est une idole.

La rationalité ne me rapproche pas de Dieu (à ma connaissance, Dieu ne se constate pas par des moyens rationnels, n'hésite pas à me détromper), mais je ne vois pas non plus en quoi elle m'en éloigne. Et qu'a-t-elle de commun avec une idole, à part dans tes périodes rhétoriques? Je ne lui élève pas de statues, je l'emploie, c'est tout. Je ne la crois pas vivante. Je ne lui adresse pas de prières (quand il m'arrive d'écrire des programmes informatiques, je ne prie pas la rationalité, à la rigueur on pourrait dire que je lui donne des ordres... mais la réalité est que je sais m'en servir, c'est tout). Je ne lui sacrifie pas des moutons et encore moins des nouveau-nés, je ne me fais pas des scarifications en son honneur... Présenter la rationalité comme une idole, c'est seulement de la littérature (occasionnellement poétique, mais ça ne lui donne pas plus de contenu).

Ne pars pas tout de suite dans tes sempiternels couplets enflammés sur le malhonnête Mammon à qui l'on sacrifie la nature, la beauté, la concorde et la santé de nos petits nenfants etc.: le malhonnête Mammon, je le déteste autant que toi. De très mauvaises décisions sont prises par des salopards invoquant la rationalité, certes (même s'il est généralement patent que c'est la cupidité et non la rationalité qui les guide), mais ce n'est pas moi qui les prends, je les désapprouve avec le même dégoût que toi (tu n'en as pas le monopole) et j'arrive très bien à les condamner avec des arguments eux-mêmes complètement rationnels.

La rationalité n'est pas une idole (ai-je vraiment besoin de t'en convaincre? tu sais bien toi-même que la présenter comme telle n'est que de la littérature). C'est un outil, un très bon outil dont j'ai comme beaucoup d'autres appris à me servir, mais qui comme tous les outils peut être employé pour agir bien ou mal, c'est tout. Ce n'est pas parce qu'un couteau peut faire couler le sang et un marteau faire éclater des têtes que ce sont de mauvais outils et encore bien moins des idoles. Quand un marteau fait éclater des têtes, ça ne prouve pas que le marteau est une idole, mais seulement qu'il est employé par un salaud. C'est la même chose pour la rationalité: le fait que des salopards aient appris à l'employer n'en fait pas une idole, c'est seulement un excellent outil qu'on peut employer bien ou mal, pour construire ou pour détruire.

Je pense d'ailleurs des choses assez similaires sur la foi. Je suis assez peu convaincu que la foi soit un bon outil, mais il est possible que je me trompe, que ce soit seulement un bon outil dont je n'ai pas appris à me servir bien; ça, je ne refuse pas de l'entendre. Mais ça n'empêche pas que la foi, tout comme la rationalité, peut être employée pour construire ou pour détruire. Me montrer ce que tu arrives à construire avec est le meilleur moyen de m'y intéresser. Mais si tu ne l'emploies que pour tartiner ton exécration de la matérialité sans âme, tu n'en fais pas grand-chose d'utile et encore bien moins d'attrayant -- et je peux moi-même exécrer la matérialité sans âme, sans la moindre foi mais avec des tonnes d'arguments complètement rationnels.
avatar
Petitagore
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3508
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 57
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Xième présentation de Fata

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum