Relations amoureuses... 2 phases .

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Lun 7 Nov 2016 - 19:13

Bonsoir,

Je me posais une question, et après maintes réflexions, je me décide de vous l'a poser... Il est vrai que j'apprehende un peu de poster un nouveau sujet, sachant que la dernière fois que j'en ai pris l'initiative, je me suis littéralement fait envoyer chier et forcement, c'est pas très agréable, voir blessant mais bon.. Je me dis peu importe, c'est pas pour autant que je vais plus oser écrire...hein ? Si ça évoque qqch a certains qui veulent en discuter, je serai ravie, ceux que ça n'interessent pas, c'est pas grave, je l'accepte très bien aussi. Chacun est libre Smile .


Jme lance ,

Avez-vous aussi l'impression que dans vos relations, il y a deux temps ? C'est à dire qu'au début la relation, c'est positif, enfin, on va dire plus au moins normal si je peux dire, et ensuite après un certains temps PAF , c'est comme si qqch se réveillait, se révélait chez lui, et là, vous perdez le fil... l'autre vous trouve changée, d'une quelququonque façon, d'une manière, plus au moins " brutal " ?

Est-ce que l'autre, découvre certaines choses que vous cachiez inconsciemment et que d'un coup, boum, ça pète ?

Est-ce que d'un coup, vous êtes froide, plus du tout pétillante, ou adoptez une " autre personnalité " sans même vous en rendre compte ? Comme si d'un coup, plus rien n'avait de sens, comme si vous ne saviez pas en réalité, quel était votre place, alors qu'au début, vous étiez dedans, à fond, persuadé que cette fois, votre coeur à son quota de " Boum Boum " . Smile


Merci à tous,

au plaisir de vous lire très chers lecteurs

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par SOIZE le Lun 7 Nov 2016 - 19:37

Bonsoir,

oui mais je dirais comme pour tout le reste. Au début, c'est tout feu tout flamme, et puis très vite, c'est l'ennui qui prend le dessus. On a vite fait le tour de la relation, une certaine routine s'installe et du coup on a moins d'envie, moins d'imagination, moins de peps... Après le plus plus plus, on passe vite au moins moins moins... et en face, ça doit se ressentir.

SOIZE
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Lun 7 Nov 2016 - 20:25

Bonsoir , merci pour la réponse . Oui l'effet estompé de l'amour parce qu'on s'ennuie je le vois tout à fait mais ce qui me frappe et me questionne c'est l'intensité de l'extrême entre l'avant et l'après . Il m'est arrivé dans mes relations , de comme ne plus être capable de ressentir ce que je ressentais pour la personne en face de moi , c'est très étrange , vraiment . Je suis comme anesthésiée , voire amnésique de tout ce que j'ai pu ressentir pour cette personne , tout a disparu .. Penses tu que l'ennui en est la cause ? Sachant que parfois , il n'y a pas d'élément déclencheur , pas de conflits , juste un " manque de magie " parfois mais ... Je sais pas ... Mince j'ai pas l'impression d'être clair dans mes écrit et de me répéter ...

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Vivelavie le Lun 7 Nov 2016 - 20:53

Oui je connais ça parfaitement, helas :/
avatar
Vivelavie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1237
Date d'inscription : 11/08/2016

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par SOIZE le Lun 7 Nov 2016 - 22:36

c'est parfaitement cela : un attachement aussi brutal que le détachement, et comme un énorme soulagement après... comme si j'étais libérée d'un poids, en donnant l'impression de ne pas avoir de cœur, de ne pas souffrir. Pourtant, aucune intention de faire du mal bien au contraire. Au fond de moi, je me dis qu'il sera plus heureux sans moi, que je suis incapable de lui donner ce qu'il attend, d'être parfaite. Est-ce une fuite ou est-ce que je me protège ? Je ne sais pas, c'est étrange comme tu dis. Mais je crois en fait que je n'arrive pas à être moi-même quand je suis avec quelqu'un et qu'à force de prendre sur moi pour jouer au mieux mon rôle, je m'épuise physiquement, psychologiquement et affectivement. Pas sûre d'être très claire non plus Wink

SOIZE
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Lun 7 Nov 2016 - 23:20

Oui tu as été très claire , merci pour ta réponse . Est ce que tu saurai faire la différence entre ce détachement brutal , et quand tu es dans une relation et que tu as des jours très envie de voir la personne , elle te manque etc , et d'autres ( qui peut durer plus d'une semaine ) tu n'as pas du tout envie de la voir mais absolument aucune ... Ferait tu un lien avec l'ennui ?

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par SOIZE le Mar 8 Nov 2016 - 10:28

Je ressens cela effectivement. Envie d'être seule, au calme, de faire ce que je veux sans me justifier, sans compromis. Est-ce une envie ou un besoin ? Je dirais un besoin car sans cette soupape, la pression monte et je me mets en danger d'imploser voire exploser. C'est pour cela que je fais de la course à pied !! Une fois défoulée, reposée, détendue, là, j'ai de nouveau envie de l'autre, je retrouve une vision positive de la situation. Je pense que j'ai besoin de cette pause pour me ressourcer, retrouver de l'énergie. Cependant, je me demande si c'est normal. Est-ce que j'aime vraiment cette personne ? Pourquoi notre relation me demande autant d'énergie ? Me correspond-elle ? Au début c'est bien, c'est nouveau, on se voit en catimini, pas de règles, pas de quotidien, rien que de l'envie !!! Et puis après, on se présente à nos amis, à notre famille... et puis on commence à parler vie commune, maison... et là, je bloque. Ce n'est peut-être pas l'ennui à ce moment là mais le rejet de se conformer à la norme. N'y a-t-il pas une autre façon d'aimer ?

Alors il y a l'ennui, oui mais aussi le rejet du cadre. Peut-être que le cadre m'ennuie en fait !! Oui c'est ça : la jolie maison, le gentil mari, les beaux enfants, le chat, le plan épargne retraite, chacun devant son écran... c'est confortable mais ça m'ennuie. Par contre, je n'ai jamais réussi à vivre seule. Je me suis même toujours sentie dépendante affectivement. Que de contradictions !!

Pour le détachement brutal, le fait de "zapper" en quelque sorte, je dirais que c'est l'ultime étape après plusieurs aller retour, plusieurs hésitations... "je t'aime moi non plus" "je m'en vais, je reste". Une fois la décision prise, on ne peut revenir.

Amnésique aussi, bien souvent après une émotion forte...

SOIZE
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Invité le Mar 8 Nov 2016 - 11:04

SOIZE a écrit:Je ressens cela effectivement. Envie d'être seule, au calme, de faire ce que je veux sans me justifier, sans compromis. [...] Je pense que j'ai besoin de cette pause pour me ressourcer, retrouver de l'énergie. Cependant, je me demande si c'est normal.

Je suis toujours un peu surpris quand qq décrit ce fonctionnement (que je résume par : ne pas être fusionnel, que chacun des partenaires ait son territoire "spatio-temporel" à lui - j'espère ne pas être à coté de la plaque ?), et que la personne se demande si "c'est normal".

Selon mon expérience, c'est totalement normal, et ça n'a pas forcement (voir pas du tout) rapport avec l'ennui Smile

Mon ex (avec qui j'ai vécu 10 ans) acceptait à 100 % que j'avais besoin de temps et de "tranquillité" pour mener à bien (par exemple) mes activités artistiques, qui comptent beaucoup pour moi.
Dans le sens inverse, je ne me suis jamais offusqué le moins du monde, quand elle souhaitait s'isoler pour x raisons.

C'est plutôt l'inverse (la fusion permanente) qui me ferait peur ! (même si cela convient sûrement à certaines personnes... ce n'est pas un jugement : simplement j'en serais incapable)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par ortolan le Mar 8 Nov 2016 - 11:21

Extrait des paroles de "November Rain" des Guns'n'Roses :
[...]Sometimes I need some time on my own
Sometimes I need some time all alone
Everybody needs some time on their own[...]"
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3324
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Invité le Mar 8 Nov 2016 - 11:33

Je connais aussi. Ça m'est arrivé quelques fois.
Je crois que c'est parce qu'au départ, j'aimais plus l'idée d'être amoureuse que la personne elle même, c'était un genre de choix par défaut, pour ne pas être seule, et je me persuadais tellement bien que c'était de l'amour que je finissais par y croire.
Et puis le moment arrive où la présence de l'autre est insupportable. Rien que le bruit de sa respiration. C'est le moment où le mirage s'évapore.
Je me suis rendu compte que souvent, dès le début il y a des signes qui ne trompent pas. Par exemple, le copain en question connaît peu ou pas mes amis et suuuurtout pas ma famille.

Quand c'est une relation qui se termine par manque d'intensité, avec le temps, c'est pas pareil, plus progressif et surtout, je ne ressens pas ce rejet physique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Pieyre le Mar 8 Nov 2016 - 14:51

C'est un phénomène typiquement féminin, permettez-moi de le dire... Non pas qu'il existe chez toutes les femmes ni qu'aucun homme n'y soit sujet (au point que dans un couple la situation puisse être inversée). C'est juste assez logique chez les femmes, donc plus fréquent chez elles.

J'en ai été surpris à plusieurs reprises; je n'aurais pas dû; mais il est difficile de s'abstraire de ses propres déterminations. Quand j'aime une fois, c'est pour toujours, même si au départ je ne donne pas l'impression d'être très épris, parce que je tiens à mon indépendance.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 17319
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Mark Larx le Mer 9 Nov 2016 - 16:29

Je suis d'accord avec Pieyre...
Quand j'aime c'est à fond ! Même quand l'autre dit ne plus m'aimer...
Je pense même que je pourrai aimer de vieilles relations amoureuses ou apprécier des amis perdus de vue...
Par contre, dans la relation, il est nécessaire de construire le "après tout feu tout flamme"... Il me semble que c'est dans la durée que se construit un couple et que, je trouve, c'est cela le plus intéressant : cette intimité qui grandit, cette proximité intellectuelle presqu'intuitive, cette meilleure connaissance de l'autre... Cependant, j'ai aussi de grands besoins de zèbre, pas toujours facile à supporter pour l'autre : besoin de solitude, de calme, d'indépendance, mais aussi de relations fortes, d'intimité, puis d'indépendance, de calme...
avatar
Mark Larx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 168
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 36
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Mer 9 Nov 2016 - 17:58

Lorsque vous aimez, à fond comme tu dis, les besoins de calmes se font ressentir exactement de la même manière ? N'avez-vous pas quand même ce besoin de fusionner avec l'autre à un certain moments donné ?

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par chuna56 le Mer 9 Nov 2016 - 18:04

N'avez-vous pas quand même ce besoin de fusionner avec l'autre à un certain moments donné ?

Oh que non tongue
ça m'effraie, au contraire. Tellement besoin de pouvoir être libre et exister par moi même...

Mais ça a un coût; j'ai été en vrai couple au final que 4 ans dans ma vie. et j'ai vécu 8 mois avec un gars, que j'étais contente de voir repartir Razz

Ce que vous décrivez, cette phase passionnelle suivie de rejet, ça me parle pas du tout. Chez moi, l'amour est toujours venu progressivement, et sans que je m'en aperçoive.

Du coup, ce que vous vivez, je classerais, selon mon référentiel, dans les passions.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3182
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Invité le Mer 9 Nov 2016 - 18:15

Paradoxa a écrit:Lorsque vous aimez, à fond comme tu dis, les besoins de calmes se font ressentir exactement de la même manière ? N'avez-vous pas quand même ce besoin de fusionner avec l'autre à un certain moments donné ?

Personnellement, peut-être au tout début... et encore...

Je sais pas. Encore une fois, pas de jugement : mais si on prends une analogie avec "Le Lièvre et la tortue" (avec le lièvre passionnel/fusionnel, et la tortue "sage" et "autonome"), ben je me sens plus tortue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par héhé le Mer 9 Nov 2016 - 18:17

je sais pas ,je crois que je ne ferai jamais l'analyse de mes relations

héhé
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 07/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Mer 9 Nov 2016 - 18:22

Godzilla : Je vois oui, Merci pour ta réponse Smile

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Invité le Mer 9 Nov 2016 - 18:27

Paradoxa a écrit:Godzilla : Je vois oui, Merci pour ta réponse Smile

Smile Après, je ne sais pas si on choisit d'être lièvre ou tortue... (et il doit exister des "hybrides" Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Mer 9 Nov 2016 - 18:54

Haha, je ne sais pas non plus si l'on choisit... Mais j'ai souvent été avec des hommes qui avaient besoin de s'isolé... Mon isolement moi, est différent. J'ai besoin de m'isoler lorsque je me sens bien dans une relation en fait, je m'isole car je dois être seule pour avancer sur mes projets par exemple, relever mes défis personnels que je me lance etc... Mais c'est vrai que mes derniers ex par exemple, me disait qu'ils avaient besoin de solitude, de moment de retrait,seul à cogiter... besoin d'être seul pour être mal par exemple... Et Ce besoin là, je n'ai jamais su l'expliquer, je me suis toujours demandé ( et ça me fais chier crois moi de me poser la question mais ) je me suis toujours demandé mais

- Comment peux-tu t'isoler pour être mal, pour rester seul à te te torturé alors que...je suis là... ?
Le besoin de retrait quand la personne va bien d'une manière générale, j'arrive à le comprendre car moi aussi je l'ai... mais le besoin de retrait quand la personne va mal, je me dis toujours : elle a peur... peur de partager, d'oser exprimer son mal-être, d'oser.. " enlever un masque. " Tu vois ce que je veux dire ou pas du tout du tout ? Si tu ne comprends pas ce que je veux dire, évite de me dire que je me pose trop de questions ou que j'analyse trop stp... J'en suis consciente et je t'avoue que c'est le genre de réponse qui me blesserai donc, c'est mieux de pas répondre si c'est un jugement je trouve . voilà... Smile

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Invité le Mer 9 Nov 2016 - 19:01

Paradoxa a écrit:Si tu ne comprends pas ce que je veux dire, évite de me dire que je me pose trop de questions ou que j'analyse trop stp...

Si, je pense que je vois (enfin je crois ^^)
Je ne suis pas dans la tête de tout les hommes, mais je pense que certains ne veulent pas partager ce qu'ils considèrent comme négatif, justement pour ne pas blesser la partenaire... (ne pas "la polluer" si tu préferes)
Les "braves types torturés" considérent parfois leur partenaire comme la "seule belle chose de l'univers" et ne veulent pas la "salir" avec leurs ressassements mélancoliques.
Désolé je sais pas si c'est clair...
Mon ex m'a assez reproché de TROP partager mes angoisses, à l'inverse. Non pas qu'elle ne voulait pas m'aider, mais c'était parfois "trop" pour elle...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Mer 9 Nov 2016 - 19:17

Tu es TRES CLAIR ! Et wow, ça me surprend même, à quel point c'est clair haha, mon ex me disait EXACTEMENT la même chose, c'est fou.. Qu'il ne voulait pas me polluer avec sa négativité, que je n'avais pas a supporter son mal-être, que j'étais sa bouffée d'oxygène et que c'était égoïste de sa part de " partir, revenir quand il voulait me voir, s'isoler, revenir etc etc.. "

Ma " théorie " sur les " 2 sortes d'isolements " a son sens alors je trouve... non ? L'isolement quand on est bien résulte d'un réel besoin d'indépendance et de sensation d'être libre, hors contraintes etc...
l'isolement négatif, d'une peur... T'en penses quoi ? Smile

Tu vois quand je lis que ton ex de partageait de TROP partager tes angoisses etc, eh bah.. je comprend pas.. vraiment je n'arrive pas à comprendre... A partir du moment ou tu différencies " aider l'autre " et " le soutenir " , je trouve ça beau de te révéler à elle tel que tu es vraiment... J'aurai voulu le soutenir ( je parle même parfois juste d'un simple câlin, d'un regard qui fait du bien... ) Il est parti au final, se pensant trop égoïste ... et jme dis en me lisant : mon égo a souffert, qu'il ne réussisse pas à voir en moi, que j'avais cette capacité de le rendre heureux en le soutenant.. simplement... ça n'était pas trop pour moi à partir du moment ou je restai concentrée sur moi... il ne l'a pas vu, je n'ai pas su le faire ( restée tout le temps concentrée sur moi. ) bref, WOW, ton message m'a fais prendre conscience d'un tas de truc.

" Réfléchir avant d'agir. " Bah moi " j'agis, et après je réfléchis.. "

ps : Desolée si j'ai été trop longue...

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Invité le Mer 9 Nov 2016 - 19:32

Tu n'es pas trop longue, et ta "théorie" est pertinente...
Mais j'ai un mal fou à rassembler mes idées aujourd'hui ^^

Pour mon ex, notre histoire a durée 10 ans, peut-être y avait il une lassitude de sa part, ou plus exactement, un sentiment d'impuissance (le "drôle" était qu'elle faisait la même chose en sens inverse, de ne plus se livrer, par peur de me "peser". Il faut dire aussi qu'elle a été gravement malade des années, ou j'ai du la soutenir a fond...)

La vie n'est qu'apprentissage, l'important est de comprendre ses "erreurs" pour tenter de ne pas les refaire Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Paradoxa le Mer 9 Nov 2016 - 19:45

Frustrée... Frustrée que tu n'arrives pas a réunir tes idées aujourd'hui, je trouvais le sujet vraaaaaiment intéressant hahahaha, une prochaine fois peut-être Smile

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Invité le Mer 9 Nov 2016 - 19:57

C'est l'effet election US Sad 
Demain peut-être... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par chuna56 le Mer 9 Nov 2016 - 21:11

Paradoxa a écrit:Ma " théorie " sur les " 2 sortes d'isolements " a son sens alors je trouve... non ? L'isolement quand on est bien résulte d'un réel besoin d'indépendance et de sensation d'être libre, hors contraintes etc...
l'isolement négatif, d'une peur... T'en penses quoi ?

Pour l'isolement négatif, peut être aussi que certaines personnes n'ont pas besoin d'aide, mais besoin de calme pour réfléchir et se retrouver avec elles-mêmes. non?
De ce que j'ai lu de bouquins de vulgarisation de psycho (donc je ne connais pas la confiance qu'on peut accorder à ça), les hommes ont généralement plus besoin de rentrer dans leur grotte le temps de guérir.

Dans ton cas, Paradoxa, si il a ressenti de la détresse de ta part à ne pas réussir à l'aider, ça a pu accentuer sa tristesse/détresse.

Ya un côté très frustrant à ne pas réussir à aider l'autre. ça peut entrainer de la culpabilisation également. Comme si on était responsable de ne pas y arriver. Alors que c'est juste que l'on souhaite répondre à un besoin fictif de la personne qui va pas.
On le prend pour soi, alors que ça n'a rien à voir.
on se sent également isolé, rejeté, ça peut entrainer des angoisses. Est-ce le cas? Pas forcément, je ne crois pas.

bref, c'est compliqué.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3182
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses... 2 phases .

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum