De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Prienpa le Mar 29 Juin 2010 - 22:20

Bonsoir à tous !

Tout d'abord je tiens à m'excuser si ce topic est un doublon, mais j'avoue ne pas avoir eu le courage de passer en revue tout le forum..

Bon, le titre est un peu pompeux, mais je crois que c'est la seule expression qui m'est venue à l'esprit quand je cherchais à définir ce phénomène.. Quel phénomène, dites-vous ? Mais la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses, pardi ! Mh ? Ah oui j'ai recopié le titre, désolé Very Happy

Non, sans rire, entrons dans le vif du sujet. Tout d'abord je me présente; j'ai 18 ans et n'ai eu aucune petite amie jusque là - ni petit ami, mais je ne suis pas gay - . Le fait est que, comme un poète maudit à la Baudelaire auquel les célibataires endurcis aiment parfois à s'identifier, je me contente de rêver des relations avec de jeunes filles de mon entourage. Je vois déjà certains avancer l'ineffable argument de la puberté, que je tiens à réfuter. Par "relations amoureuses", je n'entends pas du tout le cul, qu'on s'entende bien ! Non non, c'est tout simplement le désir, propre à une bonne partie des célibataires je pense, à sortir de sa solitude sentimentale.

Quel rapport avec nous autres zèbres ? Hé bien voilà. Pour la forme, bien sûr, je me plains de ma situation, et je fais tout pour m'en sortir - sans pour autant tomber jusqu'aux sites de rencontre -. Mais, en réalité, je crois que je m'y complais, à rêver des relations avec une telle et une telle, qui resteront abstraites pour toujours. Et, quand l'occasion de sortir avec une fille qui me plait survient - oui, oui, c'est arrivé ! -, au fur et à mesure que mes chances avec elle augmentent, je freine, puis recule. Principe d'Ericson ? Stress tout naturel ? Je n'en sais trop rien.

Le fait est là. S'imaginer des relations amoureuses ( idéalisées, évidemment ) semble inconsciemment me correspondre plus qu'une relation réelle, fusse avec la plus belle fille qu'il me soit donné d'espérer !


Alors, plèbe zébrée, suis-je le seul à "souffrir" de cet étrange phénomène ? Ou bien est-ce tout naturel, et pas spécialement lié à la zébritude ? D'autres ici vivent-ils la même situation ? Eclairez mon pauvre cerveau embrumé Very Happy
A vous la parole !
Prienpa
Prienpa

Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Prosopeion le Mar 29 Juin 2010 - 22:58

Embrasser pour la première fois, faire l'amour pour la première fois, ça devait être "parfait". J'ai été incapable de brader ça même si ça faisait pas "vrai mec" auprès des copains. Les deux fois, j'ai attendu d'aimer vraiment, des relations intenses dans lesquelles je ne jouais pas à l'amoureux pour croire que je vivais quelque chose.
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Rootless le Mer 30 Juin 2010 - 0:56

Comme il vaut mieux prévenir que guérir je te conseille fortement de désidéaliser la relation amoureuse,ainsi que les femmes en général.Prends-le comme quelque chose d'amusant,comme un sport ou un jeu.

Tu me rappelles moi quand j'étais plus jeune,sans rire.

Ton corps veut des sensations réelles,ton esprit les fabrique pour mieux les obtenir,si tu ne les obtiens jamais ça sera de grandes frustrations qui pourront détériorer sérieusement ton équilibre psychique.

On n'est pas fait pour vivre dans le rêve.
Si ton rêve est toujours mieux que la réalité tu risques de t'enfermer dans un monde irréel et d'avoir une ivresse qui t'empêche d'en sortir..

L'idéalisme et le perfectionnisme sont des freins aux rapports humains,des raccourcis sûrs vers la déception

De toute façon ton histoire me parait assez irrationnelle et on ne raisonne pas quelque chose d'irrationnel(en général ça ne marche pas trop).Ça me paraît un blocage inconscient dû a l'envie de perfection et la peur de rater.
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par ouuuh le Mer 30 Juin 2010 - 8:15

Ben moi je suis pour le rêve et qu'importe les déceptions; je fais partie de ceux qui ont besoin de passion et de fantaisie, sinon plus rien n'a de saveur.

Les Hommes sont imparfaits, l'accepter c'est faire un pas vers la paix intérieure, on est pas obligé de se sentir résigné pour autant.

L'Amour, c'est ce qu'il y a de plus beau en chacun (et il y en a véritablement en chacun, même en ceux qui paraissent sans coeur à un moment), pourquoi vouloir s'en détacher?

La souffrance, ou la peur de la souffrance, je comprend, mais la souffrance c'est aussi s'interdire d'aimer ou de croire en l'Amour des autres, et c'est dommage.

ouuuh

Messages : 86
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par fleurblanche le Mer 30 Juin 2010 - 16:19

Rootless a écrit:Comme il vaut mieux prévenir que guérir je te conseille fortement de désidéaliser la relation amoureuse,ainsi que les femmes en général.Prends-le comme quelque chose d'amusant,comme un sport ou un jeu.

Ouh laaaaaaaaaa ! Je sais pas pour les autres femmes, mais mon estime de moi vient de baisser tout d'un coup. Crying or Very sad

Et j'arrive pas a comprendre pourquoi ! lol!
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4409
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Prosopeion le Mer 30 Juin 2010 - 16:35

fleurblanche a écrit:
Rootless a écrit:Comme il vaut mieux prévenir que guérir je te conseille fortement de désidéaliser la relation amoureuse,ainsi que les femmes en général.Prends-le comme quelque chose d'amusant,comme un sport ou un jeu.

Ouh laaaaaaaaaa ! Je sais pas pour les autres femmes, mais mon estime de moi vient de baisser tout d'un coup. Crying or Very sad

Et j'arrive pas a comprendre pourquoi ! lol!

Rho, mais y a pas de quoi ! Certains hommes ont une véritable passion pour le sport ou parfois un goût du jeu très prononcé ! Very Happy

Spoiler:
Mais du coup, un gang bang, c'est rien d'autre qu'un jeu de société, alors ? albino
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par lynka le Mer 30 Juin 2010 - 16:52

Ton corps veut des sensations réelles,ton esprit les fabrique pour mieux les obtenir,si tu ne les obtiens jamais ça sera de grandes frustrations qui pourront détériorer sérieusement ton équilibre psychique.
On n'est pas fait pour vivre dans le rêve.
Si ton rêve est toujours mieux que la réalité tu risques de t'enfermer dans un monde irréel et d'avoir une ivresse qui t'empêche d'en sortir..
L'idéalisme et le perfectionnisme sont des freins aux rapports humains,des raccourcis sûrs vers la déception
Oui, c'est le risque, on vit dangereusement hein? Laughing
Sérieusement, c'est très risqué oui, à être sans cesse déçu, on ne veut plus prendre pied dans la réalité, donc on s'évade, on perd pied, on passe de l'autre côté de la barrière...

La souffrance, ou la peur de la souffrance, je comprend, mais la souffrance c'est aussi s'interdire d'aimer ou de croire en l'Amour des autres, et c'est dommage.
Oui, très, c'est une double souffrance, voire triple, la souffrance des déceptions/trahisons passées qui brûle encore, la souffrance liée à la peur que celà se reproduise, la souffrance du manque liée à l'interdiction d'être aimé(e).
Un combat de tous les jours.



Mais sinon, en désidéalisant (c'est à dire, arrêter d'attendre la perfection de la part de l'autre (et aussi de soi) et miser sur le hasard et la spontannéité), on peut avoir de bonnes surprises finalement Smile

Courage, on est pas mal à devoir se défaire de ça, je m'inclus dans le lot.
Peur d'être encore déçue ou trahie une énième fois.
Peur d eme rendre volontairement vulnérable face à l'autre en lui ouvrant mon coeur.
Etc, etc, etc...


Oui c'est dur, mais on va y arriver Very Happy
Like a Star @ heaven
lynka
lynka

Messages : 6443
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 35
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Super PY est rive le Mer 30 Juin 2010 - 17:08

Peur que ça ne corresponde pas à ton image idéalisée? Peur de confronter à la réalité d'une personne qui ne sera pas parfaite? Peur de ne pas être à la hauteur de ce que tu voudrais faire? Peur de dire adieu à la vision idéalisée?

A 18 ans de toute façon, t'as encore du temps devant toi Wink
Désidéaliser, je suis assez d'accord, mais c'est pas forcément facile, je ne pense pas que ce soit une raison non plus pour nier les émotions et les sentiments. Puis en face aussi elles ont des attentes, des envies, des idéaux...
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 34
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Rootless le Mer 30 Juin 2010 - 17:30

Je voulais éclairer un point en ce qui concerne l'amour.

-Il y a l'amour sans préjugés qui passe par le bonheur de l'autre avant tout (plutôt typique de l'amour filial ou l'amour humanitaire,ex:le pompier qui sauve quelqu'un au péril de sa vie.(pour moi c'est le vrai amour)

-Et l'illusion d'avoir besoin de quelqu'un en particulier pour lequel c'est ton bonheur qui compte en premier (possessivité,jalousie,exigences que l'autre s'ajuste à nos canons égoïstes du partenaire idéal).

C'est très différent et je voulais nuancer.

Je suis assez primaire à ce niveau.L'"amour",le coup de foudre c'est une interprétation trompeuse d'une sécrétion soudaine d'endorphine dont le but ultime est la copulation.Un piége de l'égo.Pour moi le romantisme c'était pour justifier l'attirance physique par les sentiments d'amour à une époque d'obscurantisme chrétien..Pour "cacher le péché".

Et je n'ai pas besoin de sentiments pour justifier l'attirance physique,c'est comme si je disais à mon cerveau_

"eh eh t'emballe pas,essaye pas de me manipuler et de faire que j'idéalise cette personne pour que je reste avec elle, pour le bien-être et la stabilité des progénitures,l'homme a inventé la contraception!Cette femme est imparfaite comme tout le monde même si son physique donne une image de perfection et d'attirance..Et à court terme je ferai avec parfaitement.."

Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Rootless le Mer 30 Juin 2010 - 17:37

Oui, très, c'est une double souffrance, voire triple, la souffrance des déceptions/trahisons passées qui brûle encore, la souffrance liée à la peur que celà se reproduise, la souffrance du manque liée à l'interdiction d'être aimé(e).
Un combat de tous les jours.

Que ça soit avant,pendant ou après une partie de plaisir avec une belle femme,je n'ai pas une once de souffrance crois-moi!
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par actarus_71 le Mar 2 Avr 2019 - 10:15

Rootless a écrit:
Je suis assez primaire à ce niveau.L'"amour",le coup de foudre c'est une interprétation trompeuse d'une sécrétion soudaine d'endorphine dont le but ultime est la copulation.Un piége de l'égo.Pour moi le romantisme c'était pour justifier l'attirance physique par les sentiments d'amour à une époque d'obscurantisme chrétien..Pour "cacher le péché".

Je suis assez d'accord, moi même je me fais tout le temps avoir, c'est chiant....
actarus_71
actarus_71

Messages : 450
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Lorelei le Mar 2 Avr 2019 - 11:07

Je suis certaine que si tu suis ton coeur, et attends de te sentir vraiment amoureux pour sortir avec une fille qui elle aussi se sent vraiment en amour, tu pourras découvrir que la réalité dépasse de très loin l'imagination... I love you
  Tout dépend de la réalité que tu souhaites vivre : une déception programmée ou l'inconnu de l'amour?

Like a Star @ heaven
Lorelei
Lorelei

Messages : 1299
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par actarus_71 le Mar 2 Avr 2019 - 11:37

je souhaite rien, en amour, je décide de rien, c'est mon système hormonale qui décide
actarus_71
actarus_71

Messages : 450
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Saxifrage* le Mar 2 Avr 2019 - 11:54

Un jour pas si lointain, on m'a dit une phrase que je trouve simplement belle :
"Je t'aime. Ce n'est pas un choix, c'est un fait. Mais si t'aimer n'est pas un choix, vivre avec toi en est un que je fais." I love you
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 10512
Date d'inscription : 07/06/2018
Localisation : Dans l'oeil du cyclone

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par p2m le Mar 2 Avr 2019 - 12:18

Ah pour moi l amour est justement le choix ultime

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Saxifrage* le Mar 2 Avr 2019 - 12:20

Le choix ultime est d'accepter de vivre cet amour.
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 10512
Date d'inscription : 07/06/2018
Localisation : Dans l'oeil du cyclone

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par p2m le Mar 2 Avr 2019 - 12:29

ok What a Face

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par RonaldMcDonald le Mar 2 Avr 2019 - 13:41

Saxifrage* a écrit:Le choix ultime est d'accepter de vivre cet amour.

C'est bööööööööööö...... Et j'ai un jour fait l'autre choix. intellectuellement, je sais que c'est ce qu'il fallait faire. Mais mon cœur, des années après, n'est toujours pas d'accord.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 852
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Saxifrage* le Mar 2 Avr 2019 - 14:01

Le problème vient souvent de la conciliation cœur/tête oui…
Tout le jeu réside dans la réduction au maximum des regrets.
I love you
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 10512
Date d'inscription : 07/06/2018
Localisation : Dans l'oeil du cyclone

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par actarus_71 le Mar 2 Avr 2019 - 15:31

c'est beau ce que tu as dis grenouille, moi on m'a jamais dit un truc cool comme ça...
actarus_71
actarus_71

Messages : 450
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses Empty Re: De la complaisance dans l'abstraction des relations amoureuses

Message par Saxifrage* le Mar 2 Avr 2019 - 15:58

@ctarus : Tout vient à Pointe à Pitre à qui sait à Tendre Very Happy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_Tendre
Saxifrage*
Saxifrage*

Messages : 10512
Date d'inscription : 07/06/2018
Localisation : Dans l'oeil du cyclone

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum