S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 11:27

Mon projet : Devenir "inédien" (synonyme : "respirien", "pranique")

Définition : Se nourrir autrement (de "prâna")

Complément d'infos :
http://www.rezozen.com/articles/fiche/139/Tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-le-pranisme-sans-jamais-oser-le-demander

Motivation personnelle :
- je rencontre des problèmes de fatigue (et de digestion et de concentration et dermatologiques) dûs à une candidose qui persiste depuis plus de 15 ans
- j'ai quasiment tout essayé pour me sortir de cette situation (toutes les thérapies possibles, tous les traitements, le plus grand respect d'une hygiène de vie monacale, d'une alimentation équilibrée…). Mon état ne s'améliore sensiblement que lorsque je cesse de manger.

Description de l'expérience:
Je compte mener, du 6 au 27 septembre 2016, une "pause alimentaire" de 21 jours qui devrait déboucher sur la capacité de me détacher (définitivement ou non) de l'alimentation classique selon un protocole précis :
- 7 jours de jeûne total sec.
- 7 jours de jeûne avec ajout d'un 1/3 de jus de fruit à l'eau
- 7 jours de jeûne avec ajout d'un 2/3 de jus de fruit à l'eau
A l'issue de ce processus, soit mon poids sera stabilisé (ne baissera plus) ET je n'aurai plus d'attachement à l'alimentation classique; soit si un de ces critères n'est pas présent et je reprendrai progressivement une alimentation normale.

Objectif personnel :
- l'expérience en elle-même (aller au bout de soi, être confronté à ses limites personnelles, être à l'écoute de son corps, etc…)
- recherche d'amélioration durable de ma santé (effet présumé du pranisme)
- modification de ma conscience (meilleure intuition, compréhension élargie des choses…)

Atouts :
- lecture de 3 livres sur le sujet et de (presque) tout ce qui est écrit sur ce thème sur internet
- une certaine habitude du jeûne à mon domicile
- 2 essais préalables de "processus de 21 jours" du 5 au 23 décembre 2015 et du 6 au 27 janvier 2016; tous deux ont été menés à leur terme. Mon poids était stable mais j'y ai mis fin spontanément en raison de mon attachement aux aliments et de la spécificité de certains éléments (veille du réveillon pour décembre; froid et faim en janvier)

Les limites fixées :
- ma santé
- ma perte de poids ne devra pas être supérieure à une douzaine de kilos à l'issue du processus de 21 jours (soit arrêter l'expérience si mon poids descend en dessous de 60 kilos)
- mon poids devra être stabilisé à l'issue des 21 jours (risque non négligeable)

Intérêt de ce post :
En exposant mon expérience, j'espère ainsi trouver un engagement plus large que l'engagement que je peux prendre vis à vis de ma seule petite personne.
Je suis par ailleurs disposé à répondre à vos questions si elles ne sont pas agressives mais plutôt respectueuses de mon choix personnel à l'égard de l'expérience que j'entreprends.

Vos réactions escomptées :
- la curiosité, l'ouverture d'esprit, le partage d'expériences sont pour moi des valeurs chères à mon coeur.
- le scepticisme est inévitable. Nous aurons l'occasion d'y revenir. Il me donnera un aperçu de ce qui m'attend si l'expérience est réussie (passage au pranisme)
- l'agressivité, la volonté de me dissuader de mener l'expérience, hurler à l'escroquerie… ne sera pas toléré.


En conclusion, le sujet est sensible, l'expérience n'est pas courante et demande des efforts; par conséquent, je compte sur votre compréhension et votre zébritude. Vos commentaires sur l'expérience m'intéressent s'ils sont respectueux de ma personne et de ce projet que j'ai entamé le 6 septembre 2016.

Merci.
AT


Dernière édition par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 13:20, édité 1 fois
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Invité le Mer 7 Sep 2016 - 11:53

Bonjour Alain,

Je suis admirative ; l'expérience que tu as décidé de vivre, me semble tellement tellement difficile à réaliser.
Moi, je n'ai pas réussi à être plus forte que l'autre moi-même ; me suis contentée de me nourrir de "liquide" pendant 15 jours, dans le cadre d'une volonté de perte de poids.
Je t'avoue que je vais suivre avec beaucoup d'attention, tes impressions, tes états d'âme pendant cette expérience.
Je suis intimement persuadée que tu en as la force "mentale".... que je n'ai pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Lainie le Mer 7 Sep 2016 - 12:37

Bonjour,

Moi je dis pourquoi pas.

Mais 3 semaines je sais que je ne pourrais pas, et pour une raison très pragmatique: je ne vois pas comment je pourrais aller bosser avec que ça dans le ventre.

Bon ceci dit je me passe très bien de faire un repas le soir, je ne mérite (selon moi) pas de faire un régime, et n'ai pas de problème de santé lié. Donc mon investissement serait... Assez faible Laughing

Bon courage, je vais essayer de me souvenir ce lire ce fil.

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1502
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par chuna56 le Mer 7 Sep 2016 - 12:52

Tant que l'on veille sur toi au cas où ton corps te dit que c'est pas une bonne idée et que tu ne veux pas l'écouter...

Mais après, tu te remets à manger normalement?

Une collègue faisait un truc similaire mais moins strict, elle buvait des bouillons toute la journée.
J'ai trouvé l'idée intéressante, notamment pour permettre de relancer une flore intestinale nouvelle (vu que celle ci influence notre comportement).

Je vais suivre avec attention.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3593
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Stauk le Mer 7 Sep 2016 - 14:10

21 jours, avec en plus un apport, ça ne semble pas trop dangereux en soi. Il faut faire attention particulièrement à la reprise de l'alimentation par contre, un écueil bien documenté depuis la seconde guerre mondiale :

Il existe un risque médicalement avéré au moment de la reprise de l'alimentation, qui a été observé chez les rescapés qui ont subi des périodes de malnutritions sévères.

A part ça je suis curieux de lire le compte rendu de l'expérience.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5668
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 14:14

@ Cygne Etheria : la force mentale est effectivement un facteur de réussite important. La première fois (en décembre), j'étais porté par la nouveauté. Lors de la seconde (en janvier), j'ai commencé à m'accorder certaines libertés dans les dilutions et leur nature (j'en avais marre des jus de fruits : je voulais du bouillon de légumes !)
La décision se prend en amont apparemment. D'ailleurs, Michaël Werner (chimiste allemand concerné par le sujet) dit que tous ceux qu'il a accompagnés sont allés au bout des 21 jours.

@ Buffle : En fait, en pratique, le jeûne n'est pas spécialement épuisant: beaucoup de gens relatent un surplus d'énergie. Beaucoup de jeûneurs font des randonnées (http://www.ffjr.com)
Ce qui j'ai constaté, c'est qu'il ne m'était pas possible de faire d'efforts violents (contre-indiquée ton intense activité au boulot par exemple). Ceci dit, je suis surpris de la différence entre un jeûne classique et un "arrêt alimentaire pranique". C'est ahurissant!

@ Chuna56: t'inquiète ! je m'écoute, je m'écoute, je m'écoute.
Après le processus des 21 jours, je devrai
. soit me remettre à manger normalement après une reprise alimentaire progressive qui dure une semaine (je devrai alors réintroduire progressivement les catégories d'aliments par palliers de 2 jours)
. soit je continuerai à me nourrir exclusivement de prana. A suivre donc.

J'ai été frappé moi aussi de l'influence des aliments sur notre comportement : dès la première journée, mon esprit, mon regard semblaient plus clairs; mes pensées et mon énergie semblaient plus lucides et plus actives.


Dernière édition par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 14:32, édité 1 fois
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 14:22

Stauk a écrit:21 jours, avec en plus un apport, ça ne semble pas trop dangereux en soi. Il faut faire attention particulièrement à la reprise de l'alimentation par contre, un écueil bien documenté depuis la seconde guerre mondiale :
Il existe un risque médicalement avéré au moment de la reprise de l'alimentation, qui a été observé chez les rescapés qui ont subi des périodes de malnutritions sévères.

Ce que tu écris me parle : la reprise alimentaire est mon point faible. Comme l'appétit vient en mangeant (hypothèse), du coup, je brûle les étapes lors de mes ré-alimentations, ce qui est au final très désagréable. Le corps s'adapte très vite à ce que nous mangeons (produisant des enzymes digestives supplémentaires ou cessant d'en produire justement pour décomposer certaines molécules). Donc, il faut vraiment que je pense à lui laisser le temps de produire au risque d'être très mal.
Je lirai les conclusions que tu mentionnes (merci) pour m'en persuader une fois encore.
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Lainie le Mer 7 Sep 2016 - 14:54

Mes journées sont pas trop intenses (quoi que, ça me fatigue de trouver diverses l'occupations capables de m'absorber!!) mais tu vois typiquement les 45 min de transport en commun dans une chaleur étouffante, sans manger... 2 fois par jour... Et puis accessoirement j'ai la charge d'un être humain dont je dois m'occuper régulièrement... Je suis déjà claqué, alors sans apport nutritionnel j'avoue que je me projette mal!

M'enfin je suis souvent critique, ce qui veut pas dire que je pense que ça fonctionne pas. Disons que j'envisage les futurs problèmes.

Et au fait pourquoi commencer si tard?

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1502
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par chuna56 le Mer 7 Sep 2016 - 15:04

Moi ce qui me questionne c'est la gestion des baisses de glycémie. ça m'intéresse ce genre de cure, ça me ferait ptèt du bien (d'autant que je suis hyperphagique), je conduis (1h matin et 1h soir), j'aurais peur d'avoir des malaises.

Comment ça se gère?
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3593
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 15:18

Buffle a écrit:Mes journées sont pas trop intenses (quoi que, ça me fatigue de trouver diverses l'occupations capables de m'absorber!!) mais tu vois typiquement les 45 min de transport en commun dans une chaleur étouffante, sans manger... 2 fois par jour... Et puis accessoirement j'ai la charge d'un être humain dont je dois m'occuper régulièrement... Je suis déjà claqué, alors sans apport nutritionnel j'avoue que je me projette mal!
M'enfin je suis souvent critique, ce qui veut pas dire que je pense que ça fonctionne pas. Disons que j'envisage les futurs problèmes.

Ayant lu ton post sur l'ennui, je te provoquais un peu sur l'intensité de tes journées Dent pétée
Après, j'ai remarqué que l'absence d'apport de nourriture était plus une solution qu'un problème, en fait.
Ca, tous les jeûneurs ont font l'expérience. Ceci dit, ça reste contraignant : faire la cuisine à sa famille sans manger soi-même, par exemple, demande une forte motivation (expérience personnelle)


Buffle a écrit: Et au fait pourquoi commencer si tard?

Commencer si tard … à jeûner ? Beaucoup de gens ont des problèmes de santé et peu pensent à se dispenser de manger. Apparemment, comme souvent, on a plutôt tendance à chercher des solutions à l'extérieur de soi : des médicaments, des compléments alimentaires…
Il existe plein d'alternatives à notre alimentation trop riche à commencer par le point de vue de Thierry Casasnovas (http://regenere.org )
J'en suis venu à envisager le Pranisme parce que les fruits m'amènent trop de sucre (effet néfaste sur la candidose).
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 15:42

chuna56 a écrit:Moi ce qui me questionne c'est la gestion des baisses de glycémie. ça m'intéresse ce genre de cure, ça me ferait ptèt du bien (d'autant que je suis hyperphagique), je conduis (1h matin et 1h soir), j'aurais peur d'avoir des malaises.
Comment ça se gère?

L’hyperphagie est très semblable à la boulimie en ce sens qu’elle implique la prise d’aliments en quantités importantes sur une courte période de temps. Très souvent le patient souffrant d’hyperphagie a perdu le repère des sensations régulatrices des prises alimentaires que sont la faim et la satiété. Les crises d’hyperphagie surviennent volontiers après les frustrations de la vie quotidienne ou dans des moments d’ennui et de solitude.
Personnellement,  il y a une vingtaine d'années j'ai eu une période où j'étais soumis à des crises de boulimie. Ca a duré quelques années avant de résoudre le problème par des séances chez le kinésiologue. Ces compensations alimentaires ont une origine qu'il vaut mieux solutionner sinon les efforts de changement d'alimentation risquent d'être vains.

L'autre versant du problème, c'est effectivement l'alimentation : certaines associations alimentaires sont catastrophiques et il est très difficile d'avoir accès à l'information tant elle est controversée (sous la pression de lobbies alimentaires notamment).
Au fil des années, je trouve quand même que les concepts développés en naturopathie sont plutôt bons.

Enfin, il reste la question issue de ces désordres alimentaires : les intolérances et les allergies.
En effet, à force de manger régulièrement une alimentation peu variée et industrielle (peu nutritive), on épuise bien souvent notre organisme jusqu'à développer des intolérances qu'il est difficile de reconnaître. Perso, j'ai été surpris par la méthode Naet pour les déceler.


En conclusion, pour te répondre précisément sur ton questionnement, j'explorerais d'autres pistes préalables avant de me lancer dans un jeûne, même classique (notamment en raison de la sensation de "vide" qui pourrait être déstabilisante en raison de ton hyperplasie).
Je n'ai pas grand chose à te dire sur la gestion des baisses de glycémie car, pour moi, le problème c'est plus de consommer du sucre (qui engendre systématiquement une hypoglycémie).


Dernière édition par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 16:07, édité 2 fois
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par ortolan le Mer 7 Sep 2016 - 15:45

Alaintuitif a écrit:(sous la pression de hobbies alimentaires notamment).
Très divertissant ! Very Happy
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3900
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 15:47

ortolan a écrit:
Alaintuitif a écrit:(sous la pression de hobbies alimentaires notamment).
Très divertissant ! Very Happy

Tu sembles en douter ?
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par ortolan le Mer 7 Sep 2016 - 15:49

Non, mais un hobbie c'est un passe-temps ; un lobby c'est un groupe de pression.

Bon courage pour ta cure / ton jeûne ; ne mets juste pas ta santé en danger Wink
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3900
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 15:59

ortolan a écrit:Non, mais un hobbie c'est un passe-temps ; un lobby c'est un groupe de pression.

Bien vu ! J'aurais mérité un "point ortho".  pirat
Ma mauvaise foi m'aurait amené à comparer ces compagnies qui ont pour loisir de démarcher l'INPES à coup de campagne "les produits laitiers, nos amis pour la vie" et autre publicités sur "l'énergie du sucre" mais non, je préfère corriger ! facepalm


Dernière édition par Alaintuitif le Jeu 29 Déc 2016 - 16:20, édité 1 fois
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par ortolan le Mer 7 Sep 2016 - 16:09

Wink Allez, on met ça sur le compte du jeûne (il a bon dos).
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3900
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Lainie le Mer 7 Sep 2016 - 16:09

Alaintuitif a écrit:


Buffle a écrit: Et au fait pourquoi commencer si tard?

Commencer si tard … à jeûner ? Beaucoup de gens ont des problèmes de santé et peu pensent à se dispenser de manger. Apparemment, comme souvent, on a plutôt tendance à chercher des solutions à l'extérieur de soi : des médicaments, des compléments alimentaires…
Il existe plein d'alternatives à notre alimentation trop riche à commencer par le point de vue de Thierry Casasnovas (http://regenere.org )
J'en suis venu à envisager le Pranisme parce que les fruits m'amènent trop de sucre (effet néfaste sur la candidose).

Je pensais plutôt à si tard dans l'année? (Désolée, je suis spécialiste de l'information au compte-goutte)

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1502
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Bimbang le Mer 7 Sep 2016 - 16:26

Je suis en pleine cure de raisins, pas moi qui vais te contredire. ^^
C'est ma deuxième semaine, avec que du raisin, et ça va très bien. J'ai très peu perdu de poids. 3 kilos. Et pourtant, je ne suis pas maigre. Mais, ça ne veut pas.
La première fois que je l'avais fait, j'avais perdu 10 kg. Mais j'étais vraiment beaucoup plus grosse. Peut être que l'organisme juge lui-même de ce qu'il est bon de perdre ?
Pour ceux que ça intéresse, j'ai trouvé un livre aux éditions "Terre Vivante" sur cette cure 'le petit guide de la cure de raisin".

Comme le dit Stauk, tout l'intérêt de n'importe quelle cure peut être perdu si la reprise alimentaire est mal faite.
Voire ça peut se transformer en cauchemar et aggraver l'état. Gaffe !!

Ma première cure de raisin a été faite à cause de l’acné dont je n'arrivais pas à me débarrasser. Et depuis, je n'ai plus de souci. L'effet a été radical mais j'ai tout suivi à la lettre. Lavements et tout. J'en ai fait qu'un là. Peut être que c'est aussi la raison pour laquelle je ne perds pas plus ?

Ce que je trouve chouette depuis que j'ai fait ces expériences, c'est que j'ai l'impression maintenant que mon corps me cause. J'ai des envies soudaines et fortes parfois de noix de cajou, ou de foi de morue. Des huiles oui, je ne sais pas pourquoi, mais ça m'appelle fort. Je ne prends plus de sucre blanc, j'ai une impression d'agression. Je mets du miel dans mon café et dans mes yaourts. Ou parfois je n'ai pas envie de manger, alors tant pis, je ne mange pas. Je vois plus les aliments comme des bénéfices potentiels, même si j'adore toujours autant harmoniser des gouts.
Des petites choses comme ça... à découvrir par chacun donc !

Bonne cure !! Very Happy
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1632
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par chuna56 le Mer 7 Sep 2016 - 16:40

Vraiment super intéressant, tout ça, merci Smile

Très souvent le patient souffrant d’hyperphagie a perdu le repère des sensations régulatrices des prises alimentaires que sont la faim et la satiété.

Voilà. C'est le souci fondamental que je n'arrive pas à résoudre depuis toutes ces années. Et mon souci avec la bouffe est aussi vieux que moi.

Du coup, voilà, je connais toute la théorie, sur la bouffe, notamment la mauvaise alimentation, comment manger mieux, moins de sucre, toussa toussa, d'autant que je suis physiologiste et donc je sais comment fonctionne un organisme. Mais je n'ai pas la capacité intellectuelle (?) de faire un vrai régime et sortir de ça. à la moindre contrariété, je rebascule dans un mode alimentaire en 'portnawak.
Tout est vain, et ça se termine ne effet yoyo.

Je vais pas continuer à discuter de ça ici pour pas polluer.

En tout cas, merci pour les pistes.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3593
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par oufy-dame le Mer 7 Sep 2016 - 17:47

Ce type de sujet est malheureusement parfois proche des dérives sectaires.
avatar
oufy-dame
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 978
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Stauk le Mer 7 Sep 2016 - 17:49

chuna56 a écrit:Moi ce qui me questionne c'est la gestion des baisses de glycémie. ça m'intéresse ce genre de cure, ça me ferait ptèt du bien (d'autant que je suis hyperphagique), je conduis (1h matin et 1h soir), j'aurais peur d'avoir des malaises.

Comment ça se gère?

Un corps humain normal et en bonne santé est capable de tenir aisément deux semaines (et même quatre) sans prise de nourriture. Il y a des tas de mécanismes de régulations qui permettent cet exploit, et qu'on utilise assez peu dans nos cultures, en dehors des régimes volontaires.

J'avais fait un test de trois jours une fois, par curiosité, je n'ai constaté aucune baisse d'attention, mais par contre il y a manifestement d'énormes influences de l'attitude psychologique qu'on adopte (ne serait-ce qu'au niveau de la sensation de faim). Si tu crois que c'est facile, et possible, ça devient facile, et possible. Sinon c'est rapidement la galère ...

Il peut y avoir des ptits soucis les deux premiers jours (peut être bien de commencer un vendredi soir du coup), mais une fois que ton corps entre dans le troisième jour, normalement les adaptations principales à la disette sont en place, et tu peux vivre ta vie normalement, en évitant simplement les efforts intenses (genre séance de muscu, marathon ... ). Le fait de ne pas avoir à digérer fait gagner un peu d'énergie. Marcher et conduire ne sont pas à priori des efforts intenses, mais ça peut dépendre de ton niveau de forme physique. Peut être le mieux c'est de tester avec prudence ... (Moi je suis allé faire un petit footing de 15 minutes le troisième jour .. et j'ai eu des courbatures qui n'avaient rien à voir avec l'effort fourni - beaucoup plus fortes !)


Les jeûnes sont souvent déconseillés pour maigrir, l'intérêt réside ailleurs apparemment : désintoxication, curiosité, méditation, connaissance de soi etc etc. A la fin du jeûn une période de compensation s'installe, où tu as naturellement tendance à manger plus pour récupérer et faire des réserves.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5668
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par david50 le Mer 7 Sep 2016 - 17:59

Alaintuitif a écrit:Je compte mener, du 6 au 27 septembre 2016, une "pause alimentaire" de 21 jours qui devrait déboucher sur la capacité de me détacher (définitivement ou non) de l'alimentation classique selon un protocole précis :
- 7 jours de jeûne total sec.
- 7 jours de jeûne avec ajout d'un 1/3 de jus de fruit à l'eau
- 7 jours de jeûne avec ajout d'un 2/3 de jus de fruit à l'eau

Sec? Pendant 7 jours?
Autant on peut tenir des semaines sans nourriture mais 7 jours sans boire...
avatar
david50
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4048
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Lainie le Mer 7 Sep 2016 - 18:01

Remarque... J'ai déjà fait plusieurs jours sans manger. Par fleime lol. Ben arrivé à un certain temps, la sensation de faim disparaît et il m'est difficile de recommencer à manger!

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1502
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par chuna56 le Mer 7 Sep 2016 - 18:04

Dans l'immédiat de toute façon, vu mes soucis alimentaires, ça serait pas une bonne idée, j'aurais peur de retomber dans l'anorexie. C'est en effet compliqué de relancer la machine ensuite.
et si un jour je tente l'expérience, ça sera sûrement pas pour maigrir. Je connais trop l'effet compensatoire de la privation sur le corps Rolling Eyes

je faisais jeûner mes perches, pendant ma thèse, 15 jours de jeûne et 15 jours de nourrissage à volonté. Pendant la phase hivernale (9° dans les bacs)
A la fin de la période, elles avaient un poids moyen plus élevé que celles qui ont été nourries à volonté. Mais non significatif (échantillonnage trop faible)
Elles, comme activité, elles restaient dans le fond du bac à attendre que ça se passe lol
(ah, et pas d'effet sur les performances de reproduction, c'est plutôt rassurant looool!!!!)

En y repensant, c'est vrai qu'il fut un temps lointain où je mangeais 1 pomme et un yaourt par jour, je courrais matin et soir, et sans souci d'hypoglycémie.
Par contre, j'avais mal à l'estomac constamment... sans sensation de faim.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3593
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Alaintuitif le Mer 7 Sep 2016 - 22:43

@ Buffle
Pourquoi commencer si tard dans l'année ?
J'aurais aimé suivre ce processus cet été mais il faut réussir à se bloquer 21 jours quand même en évitant la pression de la bouffe (se ravitailler en produits alimentaires, cuisiner sans gouter à sa propre cuisine, servir des menus appêtissants  pour 6… ). Je crois que je n'aurais pas réussi plus tôt.
Initialement, le protocole conseillait de s'isoler complètement pour vivre ce processus de 21 jours (quitter son domicile, mener des activités relaxantes…)

@ Bimbang
Je ne connais pas la cure de raisins (juste entendu parlé). Apparemment, les effets ont l'air très bénéfiques. Cette sensibilité retrouvée me parle bien en tout cas.
Perso, j'ai fait quelques essais: prendre l'aliment dans sa main, le porter sur son plexus solaire et être à l'écoute de ses propres modifications corporelles. C'est stupéfiant !

@ Stauk
Encore une fois, je partage tes conclusions.
Le fait de ne pas avoir à digérer ferait gagner jusqu'à 30% d'énergie.
J'ai déjà observé les petits soucis des deux premiers jours. Peut-être existe-t-il une corrélation entre ces désagréments (maux de tête notamment) avec le respect ou non d'une bonne "descente alimentaire" (préparation du jeûne) et surtout avec une détoxination (libération de toxines dans l'organisme qui profite de l'accalmie digestive).
J'ai toutefois observé que je n'avais pas ces petits problèmes en cas de jeûne sec.

@ david50 :
Personnellement, j'ai tenu 6 jours sans boire à deux reprises. Le 7ème jour, je pense que j'ai été rattrapé par le phénomène psychologique évoqué par Stauk (si on pense que ce n'est pas possible ou risqué, tout s'effondre)
Bon, classiquement, on semble évoquer l'idée que j'aurais dû être mort assoiffé à l'issue du 3ème jour : http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/urgences/combien-de-temps-peut-on-vivre-sans-boire-ou-manger-nbsp_1663.html
Ce que je n'ai pas mesuré, c'est que sous un climat comme celui d'aujourd'hui (38 degrés à l'ombre; bon, pourquoi rester à l'ombre aussi ?!), je me déshydrate beaucoup trop vite (perte de poids trop rapide). Il est vraisemblable que je vais stopper le jeûne sec dès demain au profit d'un jeûne à l'eau pendant encore 5 jours. Même si ce n'était pas prévu dans le protocole initial, certains encouragent à boire. Je vais plutôt leur faire confiance en espérant que ça ne compromettra pas le projet.

@ Chuna56:
Mes sensations de faim évoluent d'un jeûne sur l'autre. Avec l'expérience, le corps s'adapte et on apprend à repérer des tensions, voire des douleurs qui, du coup, disparaissent. Ainsi, personnellement, je n'ai ressenti ni sensation de faim ni douleur durant ces deux derniers jours, mais j'ai déjà entendu parler de l'estomac qui se contracterait de façon (très) désagréable chez certains.
avatar
Alaintuitif
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1077
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 50
Localisation : Bordeaux Cestas

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'alimenter autrement (projet mené à partir du 6/09/2016)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum