anipassion.com

Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 15:07

Voilà,c'est pas une juste grave en soi...Mais c'est mon pire ennemi...ce qui me fait le plus souffrir en fait...La deuxiéme chose dans la vie face à laquelle je me sent impuissant comme la mort...Inéluctable...Quand je m'embrouille plus ou moins violemment avec ceux que j'aimes le plus...Mes parents...Ceux qui m'ont données la vie,presque plus puissant que la notion du dieu,qui est le dieu en psychanalyse d'ailleurs,ceux qui ont eu notre vie entre leur mains depuis bien avant qu'on ai conscience d'éxisté en tant qu'être avec des souvenirs...J'ai l'impression que quoi que je dise,ils auront tjrs l'arguments et le statut de ceux qui m'ont données la vie et donc quelque part supérieur à dieu pour ceux qui y croient...Comment dépassé ce sentiment...Comment faites vous mentalement pour affronté cette fatalité? Pour vous permettres d'avance que vous dites vous pour vous démarquez de cela ? J'aimerais des suggestions courtes et concrétes de votre part,collégues zébres...Pas des grandes théories,des actes et de petites tactiques ou phrases auto-suggérés qui me permettrait de dépassé cette sale frustration et sensation d'impuissant...

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par Loxosceles le Sam 27 Aoû 2016 - 15:14

Est-ce parce qu'ils nous ont donné la vie qu'on leur doit un esclavage éternel ?

Ce ne sont pas des dieux, juste des géniteurs.

Si tu ressens une difficulté sur ce plan, j'aurais tendance à me demander s'il n'y a pas, de leur côté, un peu trop de manipulation, voire de chantage sur une notion de dépendance, mais peut-être que j'extrapole un peu trop.

Loxosceles
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 110
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 43
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 15:43

Oui peut être aprés,on est tous des manipulateurs qui s'ignorent un peut...Je l'ai déjà fait même sans m'en rendre compte...Tu as peut être raison,mais dans ces cas là beaucoup de parents doivent l'être...ça fait pas d'eux des personnes mauvaises...Mais oui je pense qu'il y a un peut de petite manipulation affective de leur part,mais qui est somme toute quelque chose de courants,mais qu'il faut vaincre et dépassé,en prendre conscience c'est déjà bien et oui je pense qu'ont doit pas sous pretexte qu'ils nous ont donné naissance être dépendant de leur culpabilisation ce dont ils sont des spécialistes,le plus horrible c'est que ça s'accompagne d'un amour sincére mais trop éttouffé par des émotions de possessions de leur part,aprés voilà ils m'ont bien éduqué,ils m'ont aimé et ils m'ont torché le cul et réconforté à certains moments...Mais quand ont conteste ou leur reproche certaines choses de maniéres plus ou moins juste,ils ce braquent ils disent qu'on éxagére que sous pretexte que les 3/4 des choses qu'ils ont faites sont bien,les choses mauvaises ou toxiques n'ont pas d'importance car ils nous ont torchés le cul donc ont doit fermé nos gueules(ils sont polis ils le disent pas comme ça mais c'est tout comme),enfin je le perçois comme ça...simple exemple quand j'avais 15 ans,sachant que je disais jamais les choses parce que je savais qu'ils allaient ce muré dans leur jargon traditionnel du "ont t'aimes";"ont sait pas comment faire";"tu nous fatigues on a nos problémes","t'aurais vu à notre époque,machin t'a de la chance"(alors qu'en plus les époques sont pas les mêmes donc les difficultés non plus)...Bref tout ce que je sais c'est qu'à 15 ans je me suis engueulé avec eux j'ai rien dit pendant longtemps,j'allais pas bien à l'école et avec mes potes...Je me sentais seul et j'avais envie de crevé tout bonnement,mais je le faisais pas parce que je sais qu'ils m'auraient pleuré mais qu'ils auraient juré sur mon cadavre que j'aurais manqué de courage comme les deux tantes de ma mére qui ce sont suicidé à 45 ans cette année la et l'autre 10 ans avant et que voilà sans avoir pris en compte ma souffrance,et même si c'est vrai que ce suicidé c'est un mélange extrême de courage (ce donné la mort c'est quand même pas évident mdr,faut arrêté de dire que ça ce fait comme fuire un combat,c'est mettre fin à sa vie,c'est pas rien,c une grosse pression) mais que c'est quand même le refus d'affronté la vie...j'avais la tête pleine,mais j'ai pris des notes au fur et à mesures et ça depuis 9 ans pour me débarassé silencieusement et en finesse de cette dépendance affective,en gardant ce masque....et en essayant de pas tombé dans le piége de leur truc du "ont t'a donné la vie,on est tes parents..."enfin voilà quoi,le dicton de merde classique mais qui est quand même vrai...Moi ce que je sais c'est qu'un jour quand j'aurais des gosses,j'éssaierai de faire en sorte qu'ils soient meilleur que moi(mieux dans leur peau,épanouie) et plus heureux que moi...en leur disant que c'est pas parce que je leur ai donné la vie,qu'ils doivent faire comme moi...

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 15:52

aprés c'est des gens qui m'aiment...Ils ont jamais levé la main sur moi...Ils ont tjrs été la pour moi...(c'est encore plus horrible,parce que c'est des gens trés bien,mais qui peuvent me détruire) Mais ils portent en eux la chose qui me vexe le plus au monde,qui peut m'anéantir rien que quand je discute avec eux,c'est ça...ce determinisme qui fait que je suis le résultat de leur spermatozoide et ovule et que sans eux j'aurais pas éxisté...Je pourrais soulevé toutes les montagnes,ignorés les pires remarques à mon égard ou ne pas être détruit par les autres...parce que j'm'en fou...Mais quand c'est ces personnes là qui me disent ce que je décrit au dessus...Mentalement je suis au fond du trou,je déprime et je me dit que je mérité pas d'éxister alors que pour le reste je peut relevé tous les défis avec tout l'investissement et la concentration qui m'est nécéssaire...

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 16:03

Je les vois comme des boulets qui me tirent de leur poids vers l'avant à certains moments,c'est une image et une sensation trés bizarre

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 16:16

voilà je veut des conseils pour sortir de ce cercle d'influence négative...Car je me rend compte que c'est ça qui va me faire le plus de mal et que jusqu'à leur mort ils auront l'occaze de me le dire même quand je serais indépendant et que même aprés leur mort,je porterais ces paroles là de leur part

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par Loxosceles le Sam 27 Aoû 2016 - 17:50

Je ne sais pas quel âge tu as, si tu es enfant unique ou non, mais ce que je vois dans ton propos, c'est tout de même une détresse émotionnelle certaine. Tu as déjà essayé de voir un psy ? Sinon pourquoi ? Je ne parle pas de prendre des médicaments ou quoique ce soit, mais puisque tu es en recherche de conseils et suggestions, certes tu peux en avoir sur un forum, certes beaucoup de psy ne vont pas comprendre immédiatement ton problème, et vont penser qu'il faut du temps pour faire le tour de la question, alors que visiblement, tu veux juste une méthode pour mieux gérer sur le plan émotionnel. Du côté des psy, aller plutôt vers ceux qui proposent des thérapies courtes. Sur un forum, il y aura toujours une limite à ce que tu trouveras, des gens qui glisseront vers le diagnostic sans te connaitre, etc.

Tu pourrais peut-être aussi te tourner vers la PNL, si jamais tu n'as pas encore essayé. J'aurais du mal à te conseiller un bon livre dessus, ceux que j'ai lu sont vieux et certainement dépassés et plus publiés, mais évite plutôt ceux qui portent sur le coaching, et cherche plutôt ceux qui proposent des méthodes de suggestion émotionnelle utiles au quotidien et en toutes circonstances.

Sinon, quoi d'autre... on voit que tu as la tête sur les épaules, que tu as conscience que tes difficultés sont presque exclusivement avec tes parents, et ce malgré l'amour qu'ils te portent. Il est vrai que les parents peuvent mal agir par ignorance, par maladresse, etc., et il est alors difficile de leur en vouloir. Mais il n'y a pas besoin de leur en vouloir. Il suffit de prendre conscience de leurs limitations, d'assumer leur mauvaise foi (involontaire ou non) et de marcher vers une certaine forme d'indépendance affective, ce qui est plus facile à dire qu'à faire puisque nous sommes tous humains, et avons tous des besoins affectifs. Je dis cela car j'ai croisé trop de gens qui vivent à travers les autres, et nous pouvons tous trébucher sur cette difficulté (y compris moi-même à certains moments).

Une chose est sûre, tes parents ne pourront pas réparer les erreurs qu'ils ont commises, alors peut-être faut-il aussi se poser la question : qu'attends-tu d'eux ? Une reconnaissance ? Des excuses ? De la compassion ? Et dans ce cas, il faudrait se poser la question : sont-ils en mesure de te donner cela ?

Et une autre question : te serait-il possible d'aborder ces questions précises avec eux ? Leur faire comprendre que tu n'attends pas d'eux qu'ils soient parfaits ou surhumains, mais qu'ils te prennent davantage en compte, si cela leur est possible.

Loxosceles
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 110
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 43
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 20:35

J'ai 25 ans,un frère une sœur de 38 ans et 34 ans...Oui une détresse émotionnel que je porte depuis assez longtemps si bien qu'au final je renonce à convaincre mes parents et qu'elle s’effacera quand j'aurais une certaine indépendance mais qu'elle restera en parti,aprés pas de détresse émotionnel sur l'amour qu'ils me portent,juste sur comment ils me comprennent et dés fois ils déforment mes propos et comprennent tout de travers en faisant des reproches...Oui j'ai déjà essayé les psys,ils comprennent pas bien mon cas à part quand ils disent qu'en effet il faut que je prenne mon indépendance;mais ça c'est lié aussi au fait que j'ai eu des déficit d'inhibition latente qui en fait avaient été au départ confondu avec un mauvais diagnostic de dyspraxie(trouble spatiale et de la planification du geste alors qu'en fait c'est l’excès de stimuli dans mon cerveau qui faisaient que j'avais du mal à concentré mon physique dans le présent le spatiale et la planification du geste justement)...Sinon je me soigne pas à la médecine chimique à part l'homéopathie et j'ai tjrs guéris comme ça donc pas besoin de médicaments non,j'ai déjà tout ce qui faut en homéopathie)...Ensuite merci tes conseils sont peut être pas une réponse type mais ça m'aide déjà à structuré les choses par rapport à moi même d'avoir un avis extérieur à ma famille...Et oui mes problèmes ça fait assez longtemps que je les connait a peut prêt bien et que je les règles au fur et à mesure...Oui sinon je veut juste des conseils,des phrases,des actions qui me permettront de plus prêté attention à la culpabilité que je ressent quand ils me dépriment avec leur affection ultra possessive toxique et pleine de culpabilité envers eux même et envers moi,donc oui mieux géré,voir dépassé cette sensation d'être sous l'emprise de cette putain de possessivité sous couvert de grand amour qu'ils me portent,leur amour j'en doute pas,ils ce rendent malade quand ils ont pas de nouvel précisent de moi pendant deux trois heures,c'est assez stressant et oppressant parce que derrière y a cette culpabilisation chronique...Après oui pour les psys je déjà suivi des thérapies courtes au fur et à mesure de mes problèmes;bien qu'ils comprenaient pas tout(nul n'est infaillible,je méprise pas leur compétence) ça m'a bien aider au 3/4...Maintenant je vais faire le dernier axe de cette thérapie suivre mon propre chemin leur parlé de ça comme j'en parle ici...Après pour ce qui est du forum,si vos conseils sont bienvenue,mais au final c'est peut être approximatif,mais pas plus qu'un psy,parce qu'en général les haut potentiels et zébres savent ce diagnostiquer et s'auto diagnostiquer mais ont du mal à le faire précisément parce qu'il y a l’ego qui fait qu'on a tjrs du mal à être précis dans notre auto psychanalyse,mais merci nan tes conseils sont utiles c'est tjrs ça de pris...Sinon oui la PNL ça m'intéresse,l'hypnose et la sophrologie c'est métiers qui m'intéressent pour moi me soigner et ensuite aider les autres ensuite,je suis très attiré par cette manière simple d'aider rapidement les autres...et pour tout vous dire,je prépare déjà des phrases t'autosuggestions que je m'appliquerais à moi pour programmé mon psychisme à aller mieux...Merci de me dire que j'ai la tête sur les épaules,y a que mes parents et ma sœur qui croient que je l'ai pas,mon frère il me dit que je suis la personne la plus intelligente de la famille et que j'ai plus la tête sur les épaules que lui,moi avant je le croyais pas,maintenant je me rend compte qu'il avait raison,petit à petit...oui pas que mes parents,mais dés fois j'ai l’impression que des fois sans mauvaises intentions ils ont pas réussis à le faire et à des moments ils ont peut être pas su s'y prendre et ils ont fait pire que mieux,l'effet recherché à produit tout le contraire genre par des phrases toute faites pour pas trop avoir à faire travailler leur méninge pour me comprendre,du coup c'été approximatif et pas approprié à mes problèmes,du coup ça créée des quiproquos avec ce que ej ressentais et comme je me connaissais pas moi même,ils m'induisaient sans le vouloir en erreur et de toute façon j'ai déjà essayé de leur en parlé,mais je sais trés bien que je pourrais pas car ils ont l'excuse et l'alibi,le postulat,qu'ils m'ont aidés,aimer,torché le cul et malheureusement tout ça c'est vrai et ils sont tellement borné que j'ai les changerais pas donc nan ça sert à rien que je leur en parle...et que non j'ai compris que leur en vouloir ça amplifierait les choses malsaines,les problèmes,incompréhensions et que ça me ferait encore plus mal,mais le truc c'est que des fois gardé tout pour moi et les entendre dire leur phrase formaté et toutes faites,j'ai juste envie de leur manqué de respect de fou et pourtant j’essaye le moins possible de leur faire mal,mais il suffit que je leur fasse une petite remarque pour qu'ils me reprochent d'être ce que je leur reproche d'être alors qu'en fait je cherche pas spécialement à avoir raison sur eux j’essaie de leur faire comprendre et ça fini en pugilat verbale donc c'est inutile,ça a pas fonctionner avec mon frère ça fonctionnera pas avec eux et j'ai bien compris qu'ils étaient limité et de mauvaises foi,je dirais que c'est leur seul défaut et que quand ils sont en colère et orgueilleux ils essayent de nous faire passé pour ce qu'on est pas et de nous reprochez à nous ce qu'ils nous ont conditionnés à être par leur exemple,leur expérience et leur conseil pas tjrs avisé et qu'on a que ça comme réponse à ce moment là du coup c'est déroutant,enervant,déprimant et ont ce sent comme une merde,comme eux ils doivent ce sentir des merdes parce qu'ils ont l'impression qu'ont les aimes pas,alors qu'en fait c'est pas qu'ont les aimes pas,c'est qu'ils acceptent pas qu'ont soit pas entièrement d'accord avec eux et qu'ils nous l'imposes presque,alors qu'en fait on accepte que personne soit d'accord à cent pour cent avec nous,mais ont veut juste qu'ils arrêtent de nous bassinez avec ça,de vouloir que tout chez eux soit une science exact et que quand ont les écoutes pas ils ont l'impréssion qu'ont les prends pour des merdes,et qu'ils préférent voir ce qu'on écoute pas chez eux que ce qu'on a appliqué venant d'eux...et l'indépendance affective j'y marche au fur et à mesure,par des petites actions et des plans de formations que je me fixe,mais y a des moments la réalité émotionnel déroute et rattrappe la froideur et la patience du schémas rassurant mais cohérent...Et oui c'est difficile parce que tout le monde n'arrive pas à avoir la patience de dépassé cette dépendance affective,que j'appel surtout dépendance matérielle...MAIS J AI LA CONVICTION QUE JE NE TREBUCHERAIS PAS...Nan mes parents comme j'ai dit au dessus je ne les changerais pas et c'est pas mon but j'ai juste envie que leur influence,leur mauvaise parole s’efface et que leur besoin de me donner des conseils dégagent de ma vie tout bonnement...Et la reconnaissance nan je la recherche plus,je veut juste qu'ils me foutent la paix définitivement,leurs excuses ils m'en ont déjà fait mais au final c'est parce que je leur ai fait croire que je portais tous les tords pour qu'ils arrêtent de ma cassé les couilles parce que les discussions rhétorique sous forme de débat politique animés ça peut duré un temps infini et oppressant avec eux...mais le truc c'est qu'ils m'envahissent avec les leurs toute la journée et comme c'est les bosses chez eux bah je suis un peut obligé de me les coltinés et ils disent que ma sagesse de pas m'engueulé avec eux en fait c'est parce que eux et leur parole digne des pires enculés quand ils sont en colère me nique le morale;les tympans,mon estime de moi;ma détermination même quand elle est au sommet et ma patience (y a qu'eux qui ont le pouvoir de le faire)...La compassion je pense pas qu'ils en manquent au contraire,mais comme décrit au dessus c'est avec leur schémas et à la sauce qui les arranges mais ont peut pas vraiment leur en vouloir de pas me comprendre car nul n'est infaillible...Je peut être trés fort face à n'importe qui ou quoi sauf eux car ils ont l'affections,le torchage de cul et l'aide qu'ils m'ont apportés par le passé et ils le font pas par méchanceté mais orgeuille quand fatigué parce qu'ils ont pas eu une vie facile...et non pour te dire je ne pense pas qu'il soit en mesure de me donné cela car ils ont un côté borné et un orgueille maladif,et un égocentrisme narcissique sur-développé qui font qu'ils assument tout sauf que leurs enfants viennent leur dire ce qu'ils pensent d'eux et qu'ils font qu'ils inversent les tords parce qu'ils sélectionnent ce qui les arranges par rapport à des choses qu'ils nous ont indirectement appris à faire et aprés ils disent que c'est nous,alors que eux qui disent qu'ont les écoutes jamais ils nous reproches de faire comme eux...Et non comme j'ai vu avec mon frère les sujets sensibles c'est impossible de les abordés avec eux,parce qu'ils ont tellement de malheur qu'ils ont gardé en eux,qu'ils toléraient pas qu'ont leur dise des choses supplémentaires qui leur font mal...et leur dire que j'attend pas d'eux qu'ils soient et surhumain,ils le comprendront jamais,alors que je me suis tjrs arrangé pour pas trop les envahir dés que je leur demande un petit service et alors qu'ils sont à la retraite,eux qui m'ont mis dans les conditions d'être couvé par eux ils viennent me cassé les couilles pour des services très rare que je leur demande et a part ça et malgré mes difficultés scolaire j'ai fini par obtenir le diplôme que j'ai eu tant de mal a avoir à cause de ma dyspraxie-déficit d'inhibition latente...et tout bonnement ça leur est impossible de prendre tout ça en compte parce qu'ils ont pas réglé leur problème avec eux même ils ont trop de casserole du malheur et de dénis de leur malheur en eux...Ils sont courageux...Mais ils ont un petit côté autruche avec eux...Genre une fois j'ai frappé quelqu'un qui m'a attaqué et que j'avais essayé d'évité,ils ont été capable de reconnaître que si j'avais blesse le gars c'est parce qu'il m y avait poussé et qu'ont réglés pas nos problèmes par la violence...qu'ils trouvent que je vois trop le monde du travail,le monde et les autres dans un rapport de force et de manières négatives et que je fait aucun effort pour m'adapter alors que j'ai FERMER MA PUTAIN DE GUEULE DE ZEBRE...ET QU ONT SAIT CE QUE C EST L ECOLE LE TRAVAIL ET L ADAPTATION POUR NOUS ZEBRES ET APRES ON A L IMPRESSION QU ON EMMERDE LE PETIT CONFORT EGOISTE DE PERSONNES QUI CE REMETTENT JAMAIS EN QUESTION ALORS QUE MOI JE LE FAIT TOUS LES JOURS DEPUIS 10 ANS BORDEL DE MERDE...Voilà petit énervement symbolique de fin pour bien exprimé mon ressentie et ça fait du bien,c'été pas dirigé contre toi x)

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 20:45

En attendant oui qu'est ce que tu me conseillerais pour dépassé le déterminisme socio-biologique qui fait que je suis impuissant face au fait qu'ils m'ont donnés la vie,que quand ils me blessent je ressent la culpabilité et le dégoût d'être leur enfant,parce que j'ai l'impression d'être une merde à leur merci? Me détaché de cette croyance que sans eux je suis rien...et que j'ai beau tout le reproché,le fait est que je leur ''doit'' la vie et mon éducation...Comment dépassé ce propos? Le contredire ? Le vaincre ? Le relativisé ? L'invalidé ? Et faire en sorte qu'il arrête de paralysé mon esprit,pour aller de l'avant et m'en foutre définitivement quand ils me disent ça et enfin être une personne UNIQUE avec sa personnalité propre et à part entière indépendamment de tout ce qu'ils disent ?...J'attend pas un postulat philosophique juste de petites phrases ou techniques de persuasions envers moi même...A moins que mon excés de reflexion et d'analyse font que j'ai déjà tout dit et que vous pouvez m'en dire plus parce que j'ai déjà tout dit,que les réponses sont dans mes questions et que donc vous voyiez pas ce que vous pourriez tous me dire de plus...et que sans m'en rendre compte la réponse je l'ai déjà?

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par Loxosceles le Sam 27 Aoû 2016 - 21:29

Tu poses de bonnes questions, et tu fais une peinture qui me semblent assez lucide de la situation. Je remarque aussi que tu dépeins tes parents à travers un "eux", et toi et tes frère et soeur par un "nous" qui laisse peu de place à l'individualité de chacun, mais je suppose que c'est par souci de simplification.

De toute évidence, tes parents ont eux aussi un parcours compliqué, et tu en es conscient. A partir de là, j'aurais en effet envie de te dire que tu as toutes les clefs en toi, mais que ce qu'il te manque, c'est le "trousseau" pour les organiser (j'ai lu ton sujet sur le déficit d'inhibition latente).

Ce serait bien qu'une ou deux autres personnes viennent te donner leur propre point de vue, car je ne peux te donner que le mien, et il est toujours bon d'avoir plusieurs éclairages, à mon sens. Apparemment tu trouves du soutien dans ta fratrie, donc sur ce point, c'est déjà plutôt bien.

La difficulté avec l'auto-suggestion est qu'à mon sens, il faudrait très bien te connaître pour savoir quelle est ou seraient la ou les phrases adaptées à toi, même si bien sûr on peut toujours faire des propositions.

De ce que j'ai compris, tu te sens vulnérable par rapport à leurs jugements, malgré la conscience intellectuelle que tu as des dysfonctionnements dans votre communication. C'est comme si un lien ne se faisait pas entre l'information objective que tu possèdes, et la manière de la traiter. J'aurais tendance à penser que tu dois te convaincre que tu peux exister par toi-même et indépendamment du jugement des autres, qui n'est pas censé modifier qui tu es. Quelque chose dans le style "J'existe par moi-même, et je peux être mon propre parent". Il faudrait sûrement affiner... En tout cas je dois filer, mais je repasserai quand j'aurai le temps (sûrement pas ce week end).

Loxosceles
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 110
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 43
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par Sun Simiao le Sam 27 Aoû 2016 - 22:01

Mais pourquoi te disputes-tu avec tes parents ? Je veux dire, sur quels sujets et pour quelles raisons cherches-tu à leur imposer ton point de vue ?
Personnellement, ça a toujours été difficile de m'entendre avec mon père, qui est très intelligent mais fermé sur certains sujets, ayant besoin de penser qu'il a atteint une vérité. Bref. J'ai fini par cerner ses limites en dépassant les "miennes" -en bonne partie héritées- et ce qu'il en est d'abord résulté est la frustration de ne pas pouvoir lui faire reconnaître ce que j'ai réalisé intellectuellement -comme si j'avais voulu un moment être un père pour mon père. Maintenant j'essaie de l'aimer tel qu'il est, mais dépasser la frustration, qui est aussi de ne pas pouvoir plus partager et échanger, reste difficile.
Il est étrange de sentir à la fois lui devoir beaucoup et être radicalement différent, et l'avoir toujours été.
Cette relation d'étrangers se connaissant sans se comprendre est inconfortable. Je ne sais pas comment la rendre riche.

Sun Simiao
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 404
Date d'inscription : 03/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par Jérémy34 le Sam 27 Aoû 2016 - 22:16

HPverbal a écrit:Voilà,c'est pas une juste grave en soi...Mais c'est mon pire ennemi...ce qui me fait le plus souffrir en fait...La deuxiéme chose dans la vie face à laquelle je me sent impuissant comme la mort...Inéluctable...Quand je m'embrouille plus ou moins violemment avec ceux que j'aimes le plus...Mes parents...Ceux qui m'ont données la vie,presque plus puissant que la notion du dieu,qui est le dieu en psychanalyse d'ailleurs,ceux qui ont eu notre vie entre leur mains depuis bien avant qu'on ai conscience d'éxisté en tant qu'être avec des souvenirs...J'ai l'impression que quoi que je dise,ils auront tjrs l'arguments et le statut de ceux qui m'ont données la vie et donc quelque part supérieur à dieu pour ceux qui y croient...Comment dépassé ce sentiment...Comment faites vous mentalement pour affronté cette fatalité? Pour vous permettres d'avance que vous dites vous pour vous démarquez de cela ? J'aimerais des suggestions courtes et concrétes de votre part,collégues zébres...Pas des grandes théories,des actes et de petites tactiques ou phrases auto-suggérés qui me permettrait de dépassé cette sale frustration et sensation d'impuissant...

Arrête de considérer que tu as un devoir envers eux et arrête de considérer qu'ils ont un devoir envers toi, tu auras fait le plus grand pas en avant dans TA VIE. Et peut-être que si tu leur répètes suffisamment fort et longtemps ils commenceront à voir l'être vivant que tu es.

Considère-les simplement pour ce qu'ils sont et qui ne changera jamais : des êtres humains.

Maintenant, à toi d'apprendre à aimer les êtres humains. N'oublie pas que tu en es aussi un. D'ailleurs tu es l'être humain que tu côtoies le plus souvent dans ta vie, alors apprendre à t'aimer c'est déjà apprendre à aimer les êtres humains.

Jérémy34
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 142
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 23:10

Sun Simiao a écrit:Mais pourquoi te disputes-tu avec tes parents ? Je veux dire, sur quels sujets et pour quelles raisons cherches-tu à leur imposer ton point de vue ?
Personnellement, ça a toujours été difficile de m'entendre avec mon père, qui est très intelligent mais fermé sur certains sujets, ayant besoin de penser qu'il a atteint une vérité. Bref. J'ai fini par cerner ses limites en dépassant les "miennes" -en bonne partie héritées- et ce qu'il en est d'abord résulté est la frustration de ne pas pouvoir lui faire reconnaître ce que j'ai réalisé intellectuellement -comme si j'avais voulu un moment être un père pour mon père. Maintenant j'essaie de l'aimer tel qu'il est, mais dépasser la frustration, qui est aussi de ne pas pouvoir plus partager et échanger, reste difficile.
Il est étrange de sentir à la fois lui devoir beaucoup et être radicalement différent, et l'avoir toujours été.
Cette relation d'étrangers se connaissant sans se comprendre est inconfortable. Je ne sais pas comment la rendre riche.

Je me dispute parce qu'ils m'ont dit des choses blessantes à des moments ou je croyais bien faire,ou qu'ils ce sont trompés sur mes intentions...Je les aimes...Je veut juste me débarasser de cette culpabilité que j'ai de cette sensation qui fait que même si je présente les choses de manières cohérentes,bien ressentie,écrite pensé et structuré quand je leur parle ils mettent tjrs l'affectif dessus...Ils me culpabilisent et lien parent enfant est plus fort que la simple rationalité...

Sinon pour ton pére je te souhaite bonne chance et j'espére que les conseils qui me seront donné te donneront les moyens aussi de t'en sortir,ou de trouver des réponses...car j'ai la sensation qu'ont vie des choses similaire toi et moi...Merci de partagé tes impressions...

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 23:21

Jérémy34 a écrit:
HPverbal a écrit:Voilà,c'est pas une juste grave en soi...Mais c'est mon pire ennemi...ce qui me fait le plus souffrir en fait...La deuxiéme chose dans la vie face à laquelle je me sent impuissant comme la mort...Inéluctable...Quand je m'embrouille plus ou moins violemment avec ceux que j'aimes le plus...Mes parents...Ceux qui m'ont données la vie,presque plus puissant que la notion du dieu,qui est le dieu en psychanalyse d'ailleurs,ceux qui ont eu notre vie entre leur mains depuis bien avant qu'on ai conscience d'éxisté en tant qu'être avec des souvenirs...J'ai l'impression que quoi que je dise,ils auront tjrs l'arguments et le statut de ceux qui m'ont données la vie et donc quelque part supérieur à dieu pour ceux qui y croient...Comment dépassé ce sentiment...Comment faites vous mentalement pour affronté cette fatalité? Pour vous permettres d'avance que vous dites vous pour vous démarquez de cela ? J'aimerais des suggestions courtes et concrétes de votre part,collégues zébres...Pas des grandes théories,des actes et de petites tactiques ou phrases auto-suggérés qui me permettrait de dépassé cette sale frustration et sensation d'impuissant...

Arrête de considérer que tu as un devoir envers eux et arrête de considérer qu'ils ont un devoir envers toi, tu auras fait le plus grand pas en avant dans TA VIE. Et peut-être que si tu leur répètes suffisamment fort et longtemps ils commenceront à voir l'être vivant que tu es.

Considère-les simplement pour ce qu'ils sont et qui ne changera jamais : des êtres humains.

Maintenant, à toi d'apprendre à aimer les êtres humains. N'oublie pas que tu en es aussi un. D'ailleurs tu es l'être humain que tu côtoies le plus souvent dans ta vie, alors apprendre à t'aimer c'est déjà apprendre à aimer les êtres humains.

Sauf que même si les autres ont un lien avec ça...c'est pas d'eux dont je parle le plus directement,justement j'arrive a vaincre leur regard grâce à ma fratrie et mes parents...quand ils comprennent ma souffrance... Aprés je sais pas si je me considére comme redevable mais quand ils me disent des choses blessantes;j'ai tellement nouer d'affectif avec eux que je pourrais dire les choses les plus sensés,le fait est que j'ai une répartie de malade avec tout le monde,ceux qui me connaissent pas autant qu'eux (ont me dit que je suis marrant quand je fais des vannes,et que c'est éfficace quand je me retrouve face à des têtes de cons) mais mes parents sont immunisés contre ça car ils ont tout le statut de ceux qui m'ont mis au monde,et ça en soit c'est supérieur à la meilleur répartie du monde et à toutes les vannes les plus fines et à toutes les figures réthoriques les plus fortes...et ça peut mettre à bas les hommes les plus forts car y a rien de plus fort que le lien familial et affectif,car y a rien de plus vitale...Je veut juste prendre mon envole en apprenant à me débarasser de la derniére chose qui m'empêche vraiment de vivre une vie heureuse et épanouie...ce sentiment qui est pas que je veut qu'ils me doivent quelque chose,au contraire j'ai surtout pensé qu'a des moments je mérité les choses mauvaises qu'ils me disaient quand ils étaient en colére,et je me taisais parce que même si ils disent de la merde quand ils partent trop loin dans leur reproche et que moi j'encaisser en me taisant comme je le ferais jamais auprés d'autre personne,leur reproche,leur culpabilité et leur emprise...quelque part je sais bien qu'ils me doivent rien...Je l'ai tourné dans le sens ou ils me devaient quelque chose car je le faisais par provocation et autodéfense le jour ou comme Rocky j'en eu marre d'encaisser leur coup verbaux et j'ai rendu mes coups verbaux avec une violence adapté à la leur...Parce que j'en avait marre,et même si c'été con ça fonctionnait plutôt bien,mais ça me rendait pas plus heureux et ça m'éloigné d'eux...Oui justement je veut éssayé de moins me voir comme redevable d'eux,c'est pour ça que je suis là...comme il a été dit au dessus je veut presque être mon propre parent,ma fierté propre,ma propre personnalité,pour me retiré la peur d'avoir été formaté comme un mouton a être trop vulnérable et à la merci de leur reproche et culpabilité qui est un mirroir de celles qu'ils portent en eux...donc quand je leur fait des reproches c'est qu'ils m'en font parce qu'ils m'ont fait du mal...par ailleurs ils me sont redevable de rien,ils ce sont occupés de moi etc...je disais du mal par provocation car à force ils m'avaient bléssé j'ai jamais été dans l'esprit autain de pensé que je leur été supérieur...Je voulais surtout qu'ils me foutent la paix parce qu'à part ma répartie,ma forte personnalité...Je suis pas un emmerdeur parce que j'aime pas être emmerdé,donc j'évite de faire à autrui ce que j'aimerais pas qu'il me fasse sauf si il me cherche la merde...et que parce qu'il m'a agréssé,que j'ai pas pu empêché qu'il m'agresse physiquement mais surtout verbalement...bah pour pas me laisser faire j'ai pas d'autre choix que de jouer la carte de l'impertinent qui provoque pour moins ce faire emmerdé par leur culpabilité et leur besoin que j'ai un statut pour qu'ils me reconnaissent comme leur fils (et j'en ai rien à foutre d'avoir un statut,je veut juste être tranquille,loin de leur emprise inconsciente,et dont ils ont pas conscience,et qui fait qu'ils ignorent à quel point ils peuvent faire du mal,alors que moi j'ai conscience du mal que je leur fait,quand je me défend face à leurs attaques de culpabilité et leur reproche...)

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 23:28

Je leur ferait plus de reproche quand ils m'attaquent le jour ou ils arrêteront de m'attaquer avec leur culpabilité,qu'ils iront consulté (enfin ça je m'en fou qu'ils consultent ou pas) en arrêtant de pensé que c'est moi qui ai un probléme(enfin comme je dit ils le feront jamais,ça serait un miracle si ils le faisaient)...en attendant je vient ici non pas pour me présenté comme un sale caliméro fiotassant qui ce plaint de tout,qui croit que tout le monde lui en veut et qui assume rien et qui va pas de l'avant;qui croit que tout lui est du mais comme quelqu'un qui créve l'abscés et qui dit les choses...parce que je suis pacifique et je hais la violence...Mais j'ai appris à m'en servir quand en ultime ultime ultime recours les malades mentaux en face de moi me laisser pas d'autre choix que de leur faire du mal verbalement et physiquement...Pour leur dire que j'été pas un connard mais que si ils voulaient jouer au connard ok,j'ai des bonnes bases,pour bien leur ramoné la merde qu'ils ont en eu...la ou je me plaint et ou je donne l'impression que j'donne l'impression qu'ont m'est redevable c'est que face à trop d'abus de formule réthorique bléssante proche de procédé de pervert narcissique,bah on a envi d'éclaté des tronches et de pousser des connards aux suicides parce que c'est eux ou toi...aprés quand je dit que je donne l'impression que j'aime pas les autres...c'est parce qu'au départ;je pensais qu'ont pouvais ce respecté sans ce parlé comme à des merdes...Mais j'ai compris que la politesse c'été trés artifiel et que quand t'a plusieurs personnes qui entrainent des gens bien et normaux dans leur merde pour corrompre le bien;2-3 ça suffit pour mettre la merde...bah ont fait des généralités...Mais je crois tjrs que la majorité des gens est bien...Mais juste je crois aussi que la majorité est influençable et peut rapidement ce trompé sur toi ou pas te comprendre...Aprés justement j'apprend à faire avec...Mais alors quel casse tête,et quel coup de poing dans la tronche de l'insouciance...pppfff fatiguant de s'adapté à des gens qui font pas autant d'éffort que toi,parce qu'ils ont pas conscience de ce que tu es,malgrés toute la bonne volonté qui t'anime...je vois pas les autres comme des ennemis plutôt des étrangers...deux trois sur un groupe précis comme capable de me comprendre et les deux trois autres extrêmum comme des fils de pute que je doit recadré avec réparti verbale ou physique si ils comprennent pas que j'emmerde leur connerie...Mais la le sujet c'est mes parents...mais je disais ça pour bien précisé que quelque part je suis misanthrope non par goût mais par contrainte,car je me rend compte que tout le monde me comprendra pas...Mais pas misanthrope au sens d'un mépris totale de tout et de tout ce qui vie...mais la vie c'est quand même un rapport de force et des rivalités plus ou moins violente,car nous sommes des êtres doué ou du moins doté de désir qui nous rendes névrotiques car nous ne sommes plus des singes à part entiére mais des êtres avec des codes et des principes...

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 23:45

Voilà ça me fait du bien de crevé l'abscés merci pour vos messages;mais continuer c'est important pour moi même tout n'est pas forcément des choses qui me parlent c'est pas grave,j'aime apprendre de gens qui veulent le bien des autres,qui ont de la curiosité,de l'amour en eux qu'ils arrivent pas à exprimé face à un monde plus terre à terre qu'eux...parce que ça fait du bien !!!

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par HPverbal le Sam 27 Aoû 2016 - 23:52

Loxosceles a écrit:Tu poses de bonnes questions, et tu fais une peinture qui me semblent assez lucide de la situation. Je remarque aussi que tu dépeins tes parents à travers un "eux", et toi et tes frère et soeur par un "nous" qui laisse peu de place à l'individualité de chacun, mais je suppose que c'est par souci de simplification.

De toute évidence, tes parents ont eux aussi un parcours compliqué, et tu en es conscient. A partir de là, j'aurais en effet envie de te dire que tu as toutes les clefs en toi, mais que ce qu'il te manque, c'est le "trousseau" pour les organiser (j'ai lu ton sujet sur le déficit d'inhibition latente).

Ce serait bien qu'une ou deux autres personnes viennent te donner leur propre point de vue, car je ne peux te donner que le mien, et il est toujours bon d'avoir plusieurs éclairages, à mon sens. Apparemment tu trouves du soutien dans ta fratrie, donc sur ce point, c'est déjà plutôt bien.

La difficulté avec l'auto-suggestion est qu'à mon sens, il faudrait très bien te connaître pour savoir quelle est ou seraient la ou les phrases adaptées à toi, même si bien sûr on peut toujours faire des propositions.

De ce que j'ai compris, tu te sens vulnérable par rapport à leurs jugements, malgré la conscience intellectuelle que tu as des dysfonctionnements dans votre communication. C'est comme si un lien ne se faisait pas entre l'information objective que tu possèdes, et la manière de la traiter. J'aurais tendance à penser que tu dois te convaincre que tu peux exister par toi-même et indépendamment du jugement des autres, qui n'est pas censé modifier qui tu es. Quelque chose dans le style "J'existe par moi-même, et je peux être mon propre parent". Il faudrait sûrement affiner... En tout cas je dois filer, mais je repasserai quand j'aurai le temps (sûrement pas ce week end).

Le trousseau je suis en train de le concevoir,et vos suggestions en font parti study farao alien je suis ici pour progrésser..et justement ce trousseau c'est des notes que je prend avant de faire des phrases style méthode couet pour habituer mon esprit à automatiser des principes positifs...Oui ma fratrie enfin surtout mon frére m'aident beaucoup...


"
De ce que j'ai compris, tu te sens vulnérable par rapport à leurs jugements, malgré la conscience intellectuelle que tu as des dysfonctionnements dans votre communication. C'est comme si un lien ne se faisait pas entre l'information objective que tu possèdes, et la manière de la traiter. J'aurais tendance à penser que tu dois te convaincre que tu peux exister par toi-même et indépendamment du jugement des autres, qui n'est pas censé modifier qui tu es. Quelque chose dans le style "J'existe par moi-même, et je peux être mon propre parent". ------------>non y a pas grand chose à affinner c'est éxactement ça,je veut me sentir libre et indépendant d'une emprise qui a créée ma vie et qui de ce fait me donnent l'impression que j'ai pas de personnalité et que je pourrais pas éxisté sans eux et le simple que ma mére ai ovulé le spermatozoide de mon pére cat pig bounce Suspect Embarassed flower afro elephant albino jocolor rendeer ...Et que même si j'ai toutes les armes intellectuels les plus fines...Je peut pas lutter enfin j'ai la sensation de pas pouvoir lutter face à de determinisme imposer et pesant quand il prend un sens négatif et conflicteul car trés délicat de construire son image positive quand t'a des gens négatifs;et dont l'avis et l'éducation font que l'image qu'ils ont d'eux même et de toi est vitale et décisive dans la création de l'identité,de l'indépendance personnel etc

HPverbal
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 07/02/2016
Localisation : entre le fini et l'infini

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment de devoir la vie à ceux qui nous ont créée...quand ont c'disputes avec eux...comment le surmonté ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum