zèbres et jeux de séduction

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016 - 15:12

Certes, non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Pieyre le Mar 16 Fév 2016 - 15:56

Je ne suis pas d'accord avec cette idée que l'on défend comme naturelle, selon laquelle séduire c'est se présenter à l'autre tel qu'on est, quand on a l'impression que l'autre nous correspond bien. Séduire, c'est forcer le consentement, ne serait-ce qu'en se présentant au mieux de ce qu'on peut être, c'est-à-dire ce qu'on ne sera peut-être plus jamais par la suite dans la relation. Alors, certes, il y a des gens qui, tout en se mettant en valeur sur certains plans, se présentent sur d'autres d'une façon à se saboter – c'est assez mon cas. Mais, de façon objective en tout ? Cela doit être assez rare.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Traockl le Mar 16 Fév 2016 - 17:12

A y reflechir... Le jue de séduction c'est surtout attirer l'attention de la personne voulue sur nous.

Ce jeu de séduction montre une partie de nous, certes mais, qui n'est pas fondamentale finalement. Elle fait partie de nous mais n'intervient que dans des cas de démarche de conviction.

Que ce soit en se modifiant pour l'occasion ou non, le principe reste d'attirer l'attention sur nous et par la suite la personne cible découvrira notre nature. Se cacher, à mon sens, ne sera pas tenable sur le long terme mais c'est ma vision des choses...
Traockl
Traockl

Messages : 1870
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016 - 18:02

En fait séduire est un mot vil !
Sous-duire ...
je n'accepte plus ce mot dans mon vocabulaire! Finira dz acabo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 16 Fév 2016 - 19:31

Pieyre a écrit:Je ne suis pas d'accord avec cette idée que l'on défend comme naturelle, selon laquelle séduire c'est se présenter à l'autre tel qu'on est, quand on a l'impression que l'autre nous correspond bien. Séduire, c'est forcer le consentement, ne serait-ce qu'en se présentant au mieux de ce qu'on peut être, c'est-à-dire ce qu'on ne sera peut-être plus jamais par la suite dans la relation. Alors, certes, il y a des gens qui, tout en se mettant en valeur sur certains plans, se présentent sur d'autres d'une façon à se saboter – c'est assez mon cas. Mais, de façon objective en tout ? Cela doit être assez rare.

Pour défendre mon point de vue (pas pour te convaincre, il y a plusieurs visions de la chose et c'est heureux Wink ), je vais faire quelques précisions alors.
Pour simplifier je vais séparer 2 termes, séduire et draguer. Séduire étant ce qu'on fait pour convaincre une personne de construire une relation avec nous (et par la suite de la continuer) alors que draguer, pour faire très simple, c'est pour un truc court, parfois associable à du mensonge (voir de la fausse séduction dans les pires cas). C'est très caricaturale car il y a des nuances ... (on peut même séduire pour un soir, tant que tout est dit ...).

Séduire étant dans mon référentiel quelque chose pour pouvoir construire, se "montrer sous son meilleur jour" doit nécessairement avoir des limites, pour que la suite soit tenable. Prendre le risque de se saboter rend le "jeu" plus intéressant aussi. Sachant aussi que dans mon référentiel l'autre sait que je cherche à la séduire, j'y vais rarement visage masqué. L'allusion est soit assez énorme pour que même une personne aillant du mal avec les "non dits " le comprenne, soit je peux y aller très cash, avec un "je vais tenter de te séduire". L'autre le sachant, ben après "c'est l'jeux ma pauv' Lucette". Après oui, il y a un côté "forcé le consentement", ou "démontrer que" (mais quelle logique dans l'amour ?). Souvent c'est aussi une envie irrépressible (là je ne parle pas que d'hormone heureusement Wink ), cette personne nous a charmée pour différentes raisons (des regards, une façon d'être, de pensée, des points de vues qui plaisent, des blagues qui sont dans le même humour, le physique aussi bien sûr qui compte).

Après y a la séduction "dégât collatéral". La séduction involontaire, qu'à pu faire par exemple malgré elle la personne qu'on veut séduire.
Y a la séduction amicale, qui peut faire qu'on séduit plus "que prévu" l'autre et qui du coup veut autre chose que de l'amical ...
Ou des gens qui séduisent malgré eux (un truc surement un peu maladif ?), je parle de séduction pas de "charme" (des gens qui séduisent sans s'en rendre compte par des actions, par peur du rejet par exemple).

Enfin bref, oui même dans séduction, même dans ma définition y a des trucs un peu chelou il faut l'avouer...

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20450
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 16 Fév 2016 - 20:04

Moi, j'en suis resté au primaire, je bouscule, je tire les cheveux, et je donne des coups de pieds, avec un sourire béat. Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mer 17 Fév 2016 - 1:34

Kalthu a écrit:
Après y a la séduction "dégât collatéral". La séduction involontaire, qu'à pu faire par exemple malgré elle la personne qu'on veut séduire.
Y a la séduction amicale, qui peut faire qu'on séduit plus "que prévu" l'autre et qui du coup veut autre chose que de l'amical ...

Je crois que de part notre sensibilité, dans la relation à l'autre, (celui en qui on a confiance ) nous sommes amenés à aller plus loin dans la profondeur de l’échange et bien plus rapidement que ce qui se pratique couramment dans le registre amical.
Nous pouvons donc trompé l'autre et lui laisser croire qu'on souhaite  rentrer dans une relation très privilégiée.  
J'ai dis nous, car d'autres personnes du fofo m'ont parlé de ça.


Kalthu a écrit:
Ou des gens qui séduisent malgré eux (un truc surement un peu maladif ?), je parle de séduction pas de "charme" (des gens qui séduisent sans s'en rendre compte par des actions, par peur du rejet par exemple).
Enfin bref, oui même dans séduction, même dans ma définition y a des trucs un peu chelou il faut l'avouer...

Là, il me semble que ça relève d'un autre registre, la séduction à tout pris pour avoir l'impression d'exister.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 23 Fév 2016 - 11:36

Pour la séduction involontaire oui j'ai déjà eu plusieurs exemple sous les yeux en effet probablement liés à ce que tu dis.
Là je parle bien de séduction car il y a une action, ça n'est pas lié à une forme de charme, même si c'est involontaire.

Après la sincérité dans la séduction en fait me semble indispensable (pour revenir à ce qu'on disait avant). Par exemple les gens qui veulent absolument être en couple, parce que c'est une norme et qu'ils pensent qu'ils seraient plus heureux en couple, mais juste la forme couple, pas parce que une personne leur plait et qu'ils veulent être en couple avec. Du coup tout partenaire potentiel est potentiellement à séduire, mais il va manquer une forme de sincérité, donc le petit "truc" et du coup le taux de réussite va fondre comme neige au soleil (je mets de côté ceux qui se croient réellement amoureux en 2 coups de cuillère à pot).

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20450
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 23 Fév 2016 - 16:07

Je crois bien que nous parlons de la même chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Pola le Mar 23 Fév 2016 - 17:13

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Moi, j'en suis resté au primaire, je bouscule, je tire les cheveux, et je donne des coups de pieds, avec un sourire béat. Dent pétée

Pété de rire

Je tombe sous le charme

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Ixtlander le Sam 5 Mar 2016 - 0:29

C'est chiant la démarche de séduction... J'ai entendu dire que les HP étaient souvent très (trop ?) entiers et qu'il leur était difficile de vraiment entrer dans cette démarche. Parce qu'elle nécessite une certaine retenue notamment. On a tous entendu parler de ce paradoxe comportemental du "fuis moi je te suis, suis moi je te fuis", il fait partie paraît-il des mécanismes de la psyché qu'il faut comprendre et prendre en compte pour être séducteur.

Et moi... Ça me saoule. Je n'ai jamais eu jusqu'à présent à jouer un rôle pour rencontrer des femmes. En fait, dans tous les cas, elles me sont "tombées dans les bras" sans que j'aie réellement eu le temps de me demander ce que je devais faire. Mais j'étais plus jeune, j'étais plus libre, j'étais sans doute plus attirant aussi bien physiquement que par mon indépendance et ma grande liberté. Les choses ont changé, j'ai des enfants, j'ai un crédit, j'ai un CDI, je suis plus exigeant aussi.

Le jeu de séduction peut m'amuser, durant un temps, mais ma nature véritable ne tarde pas à revenir au galop et je ne peux pas m'empêcher de redevenir comme à l'accoutumée, trop "trop", trop entier, et j'ai pu constater que cela finit par refroidir les ardeurs de ces dames. En fait par le passé, tout est toujours allé très vite, quelques jours au plus après la première rencontre en général l'"affaire" était pliée, ce qui ne me laissait pas le temps finalement de trop dévoiler cette entièreté, cette implication totale qui fait souvent peur, même s'il ne s'agit pas d'amour mais simplement d'une façon de prendre la vie et les belles choses qui se présentent à moi.

Je suis inscrit sur un site de rencontre. J'ai eu deux coups de cœur qui étaient manifestement partagés, mais on a à mon avis mis trop longtemps avant de se rencontrer physiquement et du coup, elles ont semble-t-il pris peur et décidé d'arrêter (dans les deux cas de façon abrupte et sans réelle explication).

Je suis un peu partagé maintenant... Dans l'idéal, j'aimerais trouver une femme avec laquelle il y ait suffisamment d'affinités dès le départ pour se rencontrer très rapidement (je l'ai fait une ou deux fois, mais je n'ai pas accroché lors de la rencontre) afin que la suite se déroule comme j'en ai l'habitude jusque là : un "flash" quasi-instantané qui permette à l'histoire de démarrer suffisamment rapidement pour que de son côté également un début de sentiment commence à naître, avant qu'elle ne prenne peur devant l'intensité dont je fais preuve.

Mais j'essaye aussi de me refréner, conscient que j'ai peut-être jusqu'à présent eu de la chance et qu'un peu plus de maîtrise de ma part ne pourrait pas faire de mal. Pourtant je ne peux pas m'empêcher de penser au fond de moi que c'est une forme de malhonnêteté. Je suis comme ça, je suis entier, je suis intense, je ne sais pas faire les choses à moitié et si la personne n'est pas capable de l'apprécier au premier abord, pourra-t-elle s'en accommoder sur le moyen ou le long terme ? J'ai tendance à penser, avec l'expérience, que ce n'est pas le cas...
Ixtlander
Ixtlander

Messages : 82
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Worthy le Sam 5 Mar 2016 - 1:21

À chaque fois que j'ai voulu séduire en faisant un effort conscient, c'était pour amener une relation physique sans lendemain.

À chaque fois que le naturel, le sourire et le feeling alchimique ont pris le relais rapidement pendant l'interaction, aussi parce que j'ai senti qu'en face le naturel rayonnait ; une relation à potentiel se profilait.

Les jeux de séduction à rallonge ont toujours eu tendance à m'ennuyer de par leur manque d'authenticité. J'ai besoin de naturel pour tomber amoureux. Les masques sociaux ne me donnent pas envie et les jeux qui en découlent sont tellement fake, névrotiques, s'intéressant faussement à autrui, revêtant une dimension voyeuriste de l'âme, souvent dans une démarche de gratification eu égard de critères personnels, et sujets à des manipulations grossières que je privilégie aujourd'hui la subtilité et la découverte mutuelle.

J'interprète les jeux de séduction mentaux comme des injonctions à aimer.
Les jeux de séduction physiques ont une toute autre signification en revanche, ils entrent pleinement dans le cadre des préliminaires.

Un jeu de séduction mental peut très vite s'apparenter à une négociation commerciale où l'interlocuteur se vend artificiellement et charme autrui de manière surfaite... Cette froideur m'est quasiment impossible et les femmes sentent instantanément si je suis sous le charme ou pas.

Ah et les joutes intellectuelles d'envergure constituent-elles un tue-l'amour pendant les jeux de séduction ? Je le pense.

Worthy

Messages : 47
Date d'inscription : 04/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par BouncingPouet le Mar 15 Mar 2016 - 11:54

Séduire ça peut être aussi à l’imagination et la créativité de s'exercer.
J'ai cru comprendre que quelques gens par ici aimaient et avaient besoin de ça, en plus de certains prédispositions.

(Je mets de coté les cas de besoin de reconnaissances, de besoin excessif d'être aimé etc)

C'est devenir acteur d'une rencontre, l'entretenir, la façonner.

Je ne pense pas qu'il y ait tant de mensonge que ça dans tout ça, ça peut très bien être spontané, circonstancié, mais spontané et sincère.
BouncingPouet
BouncingPouet

Messages : 322
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 35
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Omnia vanitas le Dim 24 Avr 2016 - 19:41

Il est intéressant, ce sujet. Parce que c'est PILE le problème (quel optimisme. Non : un des problèmes, allez) que je rencontre dans mes relations amoureuses.

Soit je séduis involontairement parce qu'alchimie, évidence, tout ça, et même comme ça, dès lors où quelque chose de "codifié" se met en place, je rame monstrueusement parce que je m'impatiente face à la danse codifiée de la séduction. (typiquement, la valse-hésitation du "suis-moi-fuis-moi"- ou sa réciproque- je ne sais pas la danser, j'ai tendance à aborder le sujet de façon assez frontale.).

On m'a déjà dit que je ne savais pas trop "jouer" (et c'est vrai, je sais jouer "avant" mais je ne sais plus trop jouer dès lors qu'il y a des contacts intimes dans l'équation - c'est une des portes vers la sensibilité et l'émotion, donc à partir de là je ne joue plus).

Chose amusante (pour quelqu'un comme moi susceptible d'être intéressé par des personnes des deux genres), les tours et détours, longueurs et langueurs de la séduction ne relèvent pas du tout du même "genre" de difficulté pour moi selon les demoiselles ou les messieurs - sans expliciter.

--
Rien à voir mais j'ai lu quelqu'un qui plus haut (Worthy je crois) parlait des "joutes mentales" comme tue-l'amour. J'ai aussi connu ça ! Ça peut l'être (un tue l'amour)... comme ça peut ne pas forcément l'être (et faire figure de genre de préliminaire convoluté). Dépend des usages et des configurations. Je dirais, tant que la joute mentale est au service de la tendresse et/ou de la sensualité de couple, et surtout sait se taire au bon moment. La joute mentale "per se" peut en effet avoir un effet diamétralement opposé / et puis ramener les choses sur un terrain trop intellectualisé où le sensuel n'a juste plus sa place (mais bon du coup à quoi sert encore le couple). Enfin, disons qu'il faut dans un couple qu'il y ait un temps pour tout : un temps pour la complicité/affection, un temps pour le sekse où la communication ne doit pas passer par le canal mots mais par le canal peaux, avec un temps séparé pour les constructions intellectuelles - ou joutes, si les protagonistes ont vraiment envie de se rentrer dedans autrement qu'au sens premier ...

(C'est pour ça que les premières fois, j'essaie de ME LA FERMER! Very Happy Sinon ça fait peur. De toute façon si occasion ultérieure il y a, il y a d'autres occasions de laisser parler son cerveau.)
Omnia vanitas
Omnia vanitas

Messages : 131
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Rit-pas, ville riante (ou pas)

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction - Page 5 Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Pelot le Mar 26 Avr 2016 - 22:48

HazaH a écrit: je sais jouer "avant" mais je ne sais plus trop jouer dès lors qu'il y a des contacts intimes dans l'équation - c'est une des portes vers la sensibilité et l'émotion, donc à partir de là je ne joue plus

Clairement oui, ce n'est pas seulement que l'implication émotionnelle est trop lourde de sens et de conséquences, c'est également que ce n'est plus cohérent. Pour moi je n'ai justement pas l'impression qu'il s'agit d'un jeu codifié, mais plutôt d'une absence totale de perception du sens profond des relations, que je suis face à un être qui n'a pas d'âme en quelque sorte, ou qui a un problème psy qui le pousserait à jouer de l'eau chaude et froide à tour de rôle pour se réveiller émotionnellement...et ça me rend plutôt froid et distant...assez définitivement en général.

Pour ce qui est de la joute verbale, je trouve ça séduisant à condition que ce soit respectueux, et justement un jeu, car je déteste l'agressivité emprunte de mépris, qui en générale cache mal un mal être (insécurité) nécessitant un réconfort apporté par la domination intellectuelle. Néanmoins, pour clarifié, le débat d'opinion passionné est stimulant, à tout les point de vu, mais parfois il amène très vite de divergence qui parlent sur l'incompatibilité de deux personnes... et du coup "gâchent tout"...ce qui à mon sens ne gâche rien, bien au contraire.
Après, je dois bien avouer que tout le monde ne le vit pas ainsi, ce qui est très gênant pour moi dans la vie (tout court) et de couple (en particulier)... C'est à dire qu'il faut pouvoir facilement passer du verbal au sensuel, de l'intellectuel à l’émotionnel, ect. Car comme tu le dis très justement , il y a un temps pour tout.
En tout cas, je me fais franchement ch*** sans "joutes mentales", et à vrai dire je cesse de m'impliquer assez rapidement, en vivant la situation de l'autre comme assez pathétique, mais je me trompe vraisemblablement. 

Et puis bref, "je te suis, tu me fuis, et vice versa" m'impatiente, me stresse, m'atterre, m'insécurise, me fatigue, me lasse, me glace même, en dtrois mots "CA M ENERVE"! ^^

[désolé du craquage de début de semaine avec 30 heures de boulot dans les pattes en deux jours!]
Pelot
Pelot

Messages : 226
Date d'inscription : 25/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum