zèbres et jeux de séduction

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 11:56

sujet tabou ou pas j'en sais rien.. toujours est il que je me demande si parfois vous n'êtes pas tenté de faire l'économie des jeux de séduction dans les relations ?

en sachant que c'est peut être dans l'efficacité mais que finalement une approche directe et finalement dictée par la raison plutôt que par le coeur est finalement une négation de l'autre , de soi même et un manque fondamental de respect

comme je le lisais ailleurs "c'est ça séduire, c'est pousser l'autre a nous résister " et c'est ce jeu de chat et de souris qui finalement nous rapproche ? crée le désirs ? ou peut on s'en passer ?

peut on prendre du plaisir à ces jeux ou pas ? et sinon comment apprendre à aimer ces jeux juste pour respecter l'autre ?

je sais c'est compliqué ... faire parler la raison est peut être aussi tout simplement de la peur de jouer ces jeux , de ne pas accepter les risques des échanges d'émotions

qu'en pensez vous ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 12:31

...


Dernière édition par Kaiin le Jeu 28 Jan 2016 - 16:11, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 13:13

merci pour la réponse Smile

admettre de perdre et ne pas maitriser aussi sans doute

oui la peur du rejet je connais bien .. et la confiance en soi est certainement en jeu , en fait il existe deux confiances en soi selon moi, celle de la raison et celle des relations humaines

en tant que zèbre les relations sociales et affectives sont plus complexes à gérer je pense

mais fort heureusement cela se travaille et s'apprend.; pas facilement mais quand même oui

le jeu de séduction doit il jouer aussi sur le fait qu'on soit zèbre ? je n'en suis pas certain mais comment gommer ce qu'on est ? et est ce qu'on doit gommer ? pas certain du tout

pas simple, se faire confiance oui surement et faire confiance à l'autre mais progressivement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 13:47

...


Dernière édition par Kaiin le Jeu 28 Jan 2016 - 16:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Daorys le Lun 14 Déc 2015 - 14:06

Kaiju a écrit:Je pense que l'absence du jeu de séduction dénote surtout un gros manque de confiance en soi.

Le rationalisme à tout va, c'est une technique défensive contre l'adversité : on a peur de soi même, on a peur de l'autre, on a peur du rejet, donc on se dit: "en utilisant les bons arguments, logiquement établis, je ne me met pas en danger, si l'autre refuse ma logique c'est qu'il/elle n'est pas le/la bonne".

Pour apprendre à aimer ça ? il faut s'aimer un minimum et accepter que comme dans n'importe quel autre jeu, on puisse perdre, et que c'est aussi ça, le jeu.

Rassure moi, c'est du vécu ?
Daorys
Daorys

Messages : 463
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par EmiM le Lun 14 Déc 2015 - 14:12

Déjà d'une, je ne pense pas qu'il y ait qu'un jeu de séduction et peut être en existent-ils autant que de personnes.
Le jeu de séduction a souvent une connotation négative parce qu'il peut amener la personne à être autre que ce qu'elle est dans le but de séduire, c'est sans doute en cela que l'on considère qu'il y a une forme de mensonge ou de malhonnêteté dans le jeu de séduction.
Personnellement j'ai la position inverse de Kaiju sur le jeu de séduction, je pense qu'il faut sacrément manquer de confiance en soi pour avoir besoin de recourir à un jeu, pour séduire l'autre. Quand on a confiance en soi, être soi-même devrait suffire pour intéresser l'autre, il ne devrait pas y avoir besoin de créer des situations "particulières" non spontanées pour attirer l'autre à soi. Et le risque du jeu est que tôt ou tard le naturel revient galop et une fois que la réalité nous rattrape on fait quoi ? Parce que le jeu de séduction ne peut être permanent et de longue durée.
Je ne sais pas si la frontière sera claire, mais je distingue être séduisant(e) de séduire, on peut être séduisant naturellement par nature et dans ce cas, on va pas se nier et devenir moche, ou un sale con pour ne pas être séduisant. Very Happy
Et là où peut être on pourrait dire que je me contredis, c'est que pour qu'un couple dure, je pense qu'il faut se "séduire" encore et encore pour entretenir le désir et là je ne pense pas qu'être attentif à l'autre dans le couple soit la même chose que séduire quelqu'un que l'on rencontre nouvellement, mais peut être que je me trompe.
Maintenant, il y a également des attitudes séductrices qui peuvent être inconscientes, parce que lorsque quelqu'un nous plait, il paraît assez humain d'avoir envie de lui plaire aussi. Après il s'agit sans doute d'une question de conscience de soi et à quel point on est prêt ou pas à se fourvoyer pour attirer l'autre à soi.
Mais je maintiens que cela ne dure qu'un temps, il faudra bien se montrer tel qu'on est à un moment donné, et c'est comme ça que l'on saura si on est apprécié vraiment pour ce qu'on est ou pour ce qu'on paraissait être.


Dernière édition par EmiM le Lun 14 Déc 2015 - 14:14, édité 1 fois
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Daorys le Lun 14 Déc 2015 - 14:14

Ah, ça me rassure ça Very Happy
Daorys
Daorys

Messages : 463
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 14:16

Kaiju a écrit:Je pense qu'il n'y a qu'une seule confiance en soi, faire un clivage revient à se désengager Smile
La confiance en soi c'est connaitre ses qualités et les accepter, connaitre ses faiblesses et les accepter aussi.
Pour un Zèbre c'est difficile car nous sommes souvent très - plus - conscient de nos faiblesses ce qui nous amène à ne plus voir nos qualités, le travail du zèbre c'est, probablement, surtout accepter ses qualités. C'est surement pour ça que beaucoup trouve que séduire quelqu'un c'est mentir...

Je ne comprend pas ta question "le jeu de séduction doit il jouer aussi sur le fait qu'on soit zèbre ?" c'est interprétable de bien des façons Smile Quoi qu'il en soit il n'y a rien a gommer, il faut s'accepter.

Pour la confiance en l'autre c'est un autre sujet, on est au delà de la séduction, on est dans la relation.

oui je suis en train de me recoller :-)) et d'accepter ce que je suis , en je vais toujours trop vite.. en effet la confiance vient au delà de la séduction

un pied devant l'autre, une étape avant l'autre... le jeu de la séduction c'est aussi accepter d'être patient , de se faire confiance à soi

je devrais m'entraîner comme les acteurs devant un mirroir, je suis beau je suis aimable, je suis merveilleux et le miroir de me dire.. même pas vrai !

saloperie de miroir ! lol

ne pas chercher les réponses dans le regard des autres mais en soi, un vrai challenge aussi





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 14:28

EmiM a écrit:Déjà d'une, je ne pense pas qu'il y ait qu'un jeu de séduction et peut être en existent-ils autant que de personnes.
Le jeu de séduction a souvent une connotation négative parce qu'il peut amener la personne à être autre que ce qu'elle est dans le but de séduire, c'est sans doute en cela que l'on considère qu'il y a une forme de mensonge ou de malhonnêteté dans le jeu de séduction.
Personnellement j'ai la position inverse de Kaiju sur le jeu de séduction, je pense qu'il faut sacrément manquer de confiance en soi pour avoir besoin de recourir à un jeu, pour séduire l'autre. Quand on a confiance en soi, être soi-même devrait suffire pour intéresser l'autre, il ne devrait pas y avoir besoin de créer des situations "particulières" non spontanées pour attirer l'autre à soi. Et le risque du jeu est que tôt ou tard le naturel revient galop et une fois que la réalité nous rattrape on fait quoi ? Parce que le jeu de séduction ne peut être permanent et de longue durée.
Je ne sais pas si la frontière sera claire, mais je distingue être séduisant(e) de séduire, on peut être séduisant naturellement par nature et dans ce cas, on va pas se nier et devenir moche, ou un sale con pour ne pas être séduisant. Very Happy
Et là où peut être on pourrait dire que je me contredis, c'est que pour qu'un couple dure, je pense qu'il faut se "séduire" encore et encore pour entretenir le désir et là je ne pense pas qu'être attentif à l'autre dans le couple soit la même chose que séduire quelqu'un que l'on rencontre nouvellement, mais peut être que je me trompe.
Maintenant, il y a également des attitudes séductrices qui peuvent être inconscientes, parce que lorsque quelqu'un nous plait, il paraît assez humain d'avoir envie de lui plaire aussi. Après il s'agit sans doute d'une question de conscience de soi et à quel point on est prêt ou pas à se fourvoyer pour attirer l'autre à soi.
Mais je maintiens que cela ne dure qu'un temps, il faudra bien se montrer tel qu'on est à un moment donné, et c'est comme ça que l'on saura si on est apprécié vraiment pour ce qu'on est ou pour ce qu'on paraissait être.

"Je ne sais pas si la frontière sera claire, mais je distingue être séduisant(e) de séduire, on peut être séduisant naturellement par nature et dans ce cas, on va pas se nier et devenir moche, ou un sale con pour ne pas être séduisant. Very Happy"

oui c'est dans ce sens que j'ai ouvert ce topic mais je me demande si la séduction n'est pas incontournable quand même sauf chance de rencontrer quelqu'un avec qui on n'a presque pas besoin d'échanger pour se comprendre

mais même dans ce cas là jouer le jeu n'est ce pas respecter l'autre, lui faire ce cadeau ? enfin je sais pas si c'est un cadeau lol quoique si , si on le fait avec ce qu'on est

aaaa pas facile facile...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Lun 14 Déc 2015 - 14:30

induction séduction déduction, les mots en "tion" demandent attention


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par EmiM le Lun 14 Déc 2015 - 14:35

Personnellement j'associe le jeu de séduction au besoin de plaire. Et si cela me semble normal de vouloir plaire à celui ou celle qui nous plait, la question que je soulève est : qu'est-on prêt à faire pour plaire ?
Je ne fais rien pour plaire, je suis moi et être moi plait ou pas à l'autre, c'est ainsi que je me positionne.
Dans ton cas Zebulonzèbre, je ne sais pas exactement ce que tu vis et comment tu définis les choses.
Et ce que je trouve compliqué avec les jeux de séduction c'est quel est le jeu de l'autre ? quelles en sont les règles ? Et dans quel but ?
Je trouve les relations interpersonnelles suffisamment compliquées pour ne pas en rajouter une couche.
Maintenant ce n'est que mon avis et chacun fait comme il veut, ou trop souvent comme il peut.
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par AnnaK le Mar 15 Déc 2015 - 5:02

J aime ce que tu écris EmiM
Very Happy

AnnaK
AnnaK

Messages : 41
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Nhayaa le Mar 15 Déc 2015 - 5:54

C'est marrant, c'est une discussion qu'on a eu il n'y a pas très longtemps sur le tchat.

La séduction est partout, tout le temps, avec tout le monde. Certains le font avec honnêteté, d'autres non. Je ne pense pas que les deux soit forcément liés. Même si elle ne dure pas dans le temps, au début elle permet au moins d'attirer une personne pour savoir si cela vaut la peine de pousser plus loin. Il y en a avec qui ça match naturellement, d'autres avec qui cela peut prendre du temps, ou d'autres encore avec qui, on le sait assez rapidement, ça ne passera jamais.
Là où on ne sera pas forcément d'accord c'est que je ne pense pas la séduction comme un jeu. Ou en tout cas pas un jeu où le but serait de plaire absolument à l'autre. C'est là où je rejoins Kaiju sur la confiance en soi et les autres sur le "séduisant ou non". Si l'on a confiance en soi et que l'on se sent séduisant, on n'a pas besoin d'en faire un jeu, c'est quelque chose que l'on met en marche naturellement, cela fait partie de nous. On m'a souvent reproché de vouloir séduire alors même que je ne m'en rends pas compte.

Je crois avant tout que cela dépend de la relation que l'on a à l'autre. Si on s'en fout des gens, qu'on s'en fout qu'ils nous apprécient ou non, etc, il n'y a pas de raison de vouloir séduire. On nous aime, on ne nous aime pas, ça ne change finalement pas grand chose. Par contre si on aime les gens, qu'on veut se donner la peine d'apprendre à les connaître parce qu'ils nous semblent intéressants, là la séduction s'installe. Car la séduction n'est pas qu'amoureuse, elle revêt bien des formes différentes selon la relation que l'on est en train de tisser.

Là où cela peut poser problème en étant "zèbre", c'est dans cette impression de ne pas être soi-même. Mais encore une fois, on en revient à la confiance en soi. Ce qui semble faire défaut chez beaucoup d'entre nous. Et peut-être aussi ce besoin pour certains de vouloir décrypter en permanence la personne en face pour s'y adapter ou non selon le ressenti du moment.
La séduction dépend peut-être aussi de la relation que l'on espère avec l'autre. Si c'est pour être ami, il y a moins de difficultés à être soi-même. Si c'est pour une nuit, autant être cash effectivement et s'éviter une dépense d'énergie inutile. C'est oui ou non dans ces cas là, en général. Si c'est pour plus... comme je le disais plus haut, s'il y a attrait et qu'il est réciproque, je pense vraiment que c'est quelque chose qui se fait tout seul. Les gestes, les regards, les mots, l'envie de proximité... quand une personne nous plait il y a beaucoup de "processus" non réfléchis qui se mettent en place et dont on se rend pas forcément compte. Et là on n'est pas dans le "jeu", on est dans l'instant.
Nhayaa
Nhayaa

Messages : 445
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 8:49

.


Dernière édition par Rapha31 le Mer 6 Avr 2016 - 18:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 9:46

Salut,

En fait c'est charmant vos interventions, on voit bien que pour vous, un jeu de séduction c'est forcément positif.
Sauf que ça ne l'est pas toujours.
Il y a du jeu de séduction négatif.

Vous partez du principe que, quand on est séduisant par nature, on a pas besoin de séduire.
Seulement, désolée de choquer, mais la séduction peut être négative, et ce pour un tas de raisons, souvent inconscientes :

La séduction négative, c'est quand, au lieu de chercher à être séduisant et à montrer quelque chose de bien, on essaie plutôt de rabaisser celui ou celle qu'on cherche à séduire pour le/la faire basculer.
Ca ne vous ai jamais arrivé ? Moi oui, et je vous assure que ça fait tout drôle. Quelques exemples de séduction négative :
- Draguer d'autres personnes très lourdement, et faire des comparaisons " je préfère untel parce qu'il est plus " ... " mais toi t'as ceci en plus ".
- Balancer d'emblée tous ses points négatifs sous prétexte d'être honnête, et pointer ceux de l'autre " je suis bordélique, mais toi tu es trop maniaque ", " j'ai un sale caractère mais tu es pire que moi ", " je suis peut être moche mais je suis déjà sorti avec des filles beaucoup plus jolies que toi ". "Je suis un sale con en apparence, je suis méchant et agressif, je fais du mal aux autres, mais c'est parce que j'ai tant souffert, si tu te donnais un peu de mal, tu verrais quelle personne adorable je suis au fond "  
- Dénigrer l'entourage de l'autre : " pourquoi tu traines avec ces cons, tu serais mieux avec moi ", " qui se ressemble s'assemble " ...

Ouh, ça fait peur hein ? Et bien ça existe. Et oui, c'est fait dans un but de séduction.
Et en soufflant suffisamment de chaud et de froid, devinez quoi ? Ca marche parfois. Surtout avec les zèbres ? Des hypersensibles qui manquent souvent de confiance en eux ?  Perplexe

Voilà pourquoi je pense qu'essayer de se présenter sous son meilleur jour et être bienveillant en essayant de valoriser la personne qu'on veut séduire, c'est pas forcément quelque chose de naturel et d'évident pour tout le monde.
Que certaines personnes pensent vraiment que c'est à l'autre de gratter sous toute leur couche de problème pour trouver le positif. Alors que la séduction, c'est présenter ce que l'on a de bien. Pas l'inventer, pas mentir, mais juste faire un petit effort pour se présenter sous un bon jour.

Et me dites pas que ça peut pas exister chez les zèbres, parce que ces phrases là, je ne suis pas allé les chercher ailleurs que sur ZC affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 10:12

...


Dernière édition par Kaiin le Jeu 28 Jan 2016 - 16:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 10:22

Nhayaa a écrit:. Et là on n'est pas dans le "jeu", on est dans l'instant.

oui j'arrive aussi à cette conclusion là.. si je fais tourner la machine comme dit d'une autre manière EmiM, je complique ce qui ne doit pas l'être

et je retiens

" s'il y a attrait et qu'il est réciproque, je pense vraiment que c'est quelque chose qui se fait tout seul"

donc les jeux de séduction en fait ne sont pas de mise au sens volontaire , pensé , dans le don ou dans la manipulation..

et si je peux comprendre que des personnes en souffrance soient tentée de mettre en oeuvre des stratégies de manipulation mais alors c'est qu'elles ne sont pas sures d'elles, mais cela se paie cash de toute manière tôt ou tard , je préfère être seul que de tricher sur ce que je suis

cela conforte ma vision des relations, simples et directes, si on ne peut pas être soi, c'est que l'autre n'est pas la bonne personne

on perd moins de temps et on ne se retrouve pas dans des relations déséquilibrées et de rapport de force

si on accepte l'autre et que l'on veut donner, on trouve toujours un moyen, si on n'a pas envie de donner c'est que quelque part au fonds de soi on ne veut pas

bien entendu présenter ses beaux côtés n'est pas toujours facile pour un zèbre mais on n'est pas si opaque face à l'autre qui saura elle voir au travers des maladresses

et le temps est un facteur clef, se côtoyer, s'apprendre on finit par voir les vrais côtés des gens

merci pour vos interventions

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Pieyre le Mar 15 Déc 2015 - 10:36

Un petit résumé de l'entrée Séduire dans le TLF :

A. Rare. (séduire de) — Détourner, séparer de.

B. 1. Vieux — Induire en erreur, abuser.
2. — Détourner du droit chemin, du bien.
En particulier — Amener une femme à se donner en dehors du mariage.
3. — Convaincre en mettant en œuvre tous les moyens de plaire.

C. — Attirer de façon irrésistible.

Quant à l'étymologie :
Réfection d'après le latin ecclésiastique seducere « séduire, détourner du droit chemin », en latin classique « amener à part, à l'écart ».


Certes, le sens C a pris le pas sur les autres (sous la forme plus banale de faire ce qu'il faut pour plaire), mais ces derniers sont encore présents, parce qu'il est difficile de séparer.

Alors, si séduire doit être « pousser l'autre a nous résister », comme dit Zebulonzebre, on irait encore plus loin, en considérant que séduire implique de se montrer à l'autre avec ses qualités et ses défauts, de susciter son intérêt mais aussi de l'inciter à être conscient de la violence implicite qu'il y a dans certains aspect de la séduction, notamment de la conquête (si j'interprète bien). D'une certaine façon, n'était-ce pas le cas dans la longue cour que les hommes devaient faire aux femmes, pour se montrer au mieux mais aussi pour éviter les déconvenues de part et d'autre ?

Maintenant, sur le point de faire l'économie des jeux de séductions en ce sens, n'est-ce pas en partie le cas sur les sites de rencontre ? Déjà, puisqu'on est là pour ça, l'approche est limitée; et, lorsqu'on se rencontre, implicitement c'est pour aller directement à l'essentiel. Enfin, c'est ce qui m'est arrivé. Cela s'est bien passé par deux fois (peut-être parce que c'est la femme qui s'est montrée plus entreprenante). Mais il peut y avoir bien des déconvenues là aussi.


Dernière édition par Pieyre le Mar 15 Déc 2015 - 10:38, édité 1 fois

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par AnnaK le Mar 15 Déc 2015 - 10:37

Mily, ok avec toi sur la description, pas sur l' appellation.. pour moi quand l autre rabaisse, humilie etc.. je ne parle plus du tout de seduction, même negative..c est juste ce que c est réellement:de l humiliation et au fond de la méchanceté,  peut être de la jalousie ou encore de la manipulation.. et oui Pour moi la séduction c est quelque chose de chouette même si être totalement soi-même comme dit Emy M, ça c est le top!
AnnaK
AnnaK

Messages : 41
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 10:44

AnnaK a écrit:Mily, ok avec toi sur la description, pas sur l' appellation.. pour moi quand l autre rabaisse, humilie etc.. je ne parle plus du tout de seduction, même negative..c est juste ce que c est réellement:de l humiliation et au fond de la méchanceté,  peut être de la jalousie ou encore de la manipulation.. et oui Pour moi la séduction c est quelque chose de chouette même si être totalement soi-même comme dit Emy M, ça c est le top!

Oui, pour toi ..
Ca tombe bien, Pieyre vient d'expliquer dans son post juste au dessus du tien pourquoi ta définition n'est pas universelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 10:46

Pieyre a écrit:Un petit résumé de l'entrée Séduire dans le TLF :

A. Rare. (séduire de) — Détourner, séparer de.

B. 1. Vieux — Induire en erreur, abuser.
2. — Détourner du droit chemin, du bien.
En particulier — Amener une femme à se donner en dehors du mariage.
3. — Convaincre en mettant en œuvre tous les moyens de plaire.

C. — Attirer de façon irrésistible.

Quant à l'étymologie :
Réfection d'après le latin ecclésiastique seducere « séduire, détourner du droit chemin », en latin classique « amener à part, à l'écart ».


Certes, le sens C a pris le pas sur les autres (sous la forme plus banale de faire ce qu'il faut pour plaire), mais ces derniers sont encore présents, parce qu'il est difficile de séparer.

Alors, si séduire doit être « pousser l'autre a nous résister », comme dit Zebulonzebre, on irait encore plus loin, en considérant que séduire implique de se montrer à l'autre avec ses qualités et ses défauts, de susciter son intérêt mais aussi de l'inciter à être conscient de la violence implicite qu'il y a dans certains aspect de la séduction, notamment de la conquête (si j'interprète bien). D'une certaine façon, n'était-ce pas le cas dans la longue cour que les hommes devaient faire aux femmes, pour se montrer au mieux mais aussi pour éviter les déconvenues de part et d'autre ?

Maintenant, sur le point de faire l'économie des jeux de séductions en ce sens, n'est-ce pas en partie le cas sur les sites de rencontre ? Déjà, puisqu'on est là pour ça, l'approche est limitée; et, lorsqu'on se rencontre, implicitement c'est pour aller directement à l'essentiel. Enfin, c'est ce qui m'est arrivé. Cela s'est bien passé par deux fois (peut-être parce que c'est la femme qui s'est montrée plus entreprenante). Mais il peut y avoir bien des déconvenues là aussi.

oui les sites de rencontres gomment sans doute une partie du processus, et oui les déconvenues y sont clairement présentes aussi

mais au moins on passe outre le est ce qu'il cherche , est ce qu'elle cherche et on entre en relation plus clairement, j'aime assez l'idée de s'apprivoiser, car c'est un peu cela

on s'attire, attirance plutôt que séduction, et on dialogue pour essayer d'en savoir plus, le dialogue peut être muet, des attentions, des regards, des postures, des manières de s'habiller , de se parfumer... le non verbal et là la séduction intervient mais par envie , non par besoin ou nécessité, on a juste envie de donner cela

j'aime cette manière de voir les choses, mais cela mènent parfois à des solides râteaux aussi , mais si on reste à se regarder en chien de faïence, ben on reste comme cela, sous cet angle là, autant faire autre chose

ce qu'on peut faire c'est se poser la question de savoir, qu'est ce qui m'attire, qu'est ce que je souhaite vraiment et c'est la chose la plus complexe qui soit, on sait souvent ce qu'on ne veut absolument pas, rarement ce qu'on veut vraiment



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 10:49

Kaiju a écrit:C'est fréquent oui Smile
Mais puisque tu as conscience que c'est une séduction que tu estimes négative, pourquoi ne pas y mettre fin ?

Je suppose que dans une discussion, on parle en général. Donc aussi d'autres personnes qui n'en ont pas conscience.
Je pense surtout à ceux qui le ferait sans s'en rendre compte.

@zebulonzebre: pourrais tu développer les caractéristiques que tu mets derrière pour un zèbre, je suis un zèbre dans le contexte ? Parce que tout le monde ne va pas y entendre la même chose que toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 10:56

est ce que je veux une bête de sexe ou pas , avec ou sans enfants richissime ou pauvre intelligente ou bête ? est ce que je veux juste une compagne pour briser la solitude, peu importe ce qu'elle est ? est ce que je recherche une compagne qui me comprenne et ait la même vision de la vie que moi peu importe le reste.. est ce que j'accepte d'avoir une compagne qui voit la vie différemment mais avec laquelle je me sens moi .. etc combinatoires multiples...

souvent ni noir ni gris.. la magie des relations humaines.. ententes multiples sur différentes choses c'est l'idéal mais il est rare qu'il en soit ainsi.. mais est ce un problème si on aime ?

je n'ai pas de réponse, j'essaie juste de savoir ce que je ne veux pas et ce que je veux , une séduction sincère passe aussi par cette "assurance" relative de se dire je viens vers l'autre non pas comme cela mais en sachant ce que je veux, c'est aussi une forme de respect

mais bien entendu pour un zèbre comme pour un normo pensant, mais sans doute davantage pour un zèbre c'est pas si simple de savoir qui on est et ce qu'on veut..

alors faut oser , y a pas 36 chemins , et parfois la souffrance est telle qu'on n'ose plus.. sur sites de rencontres il y a plein de gens qui ont reçu des baffes et qui n'osent qu'à moitié

le miracle c'est quand les deux osent en même temps


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 10:58

Petit rappel sur le Syndrome du "nice guy"

C'est bien d'être un " nice guy " ( ça marche aussi avec la " nice girl ", pas de jaloux ) mais :

- Nice guys end up not being there for the people who really matter, because they try to please everybody;
- Nice guys are full of repressed rage and they tend to erupt at the most inappropriate times;
- Nice guys lie, hide and they try to get what they want in indirect, manipulative ways.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Traockl le Mar 15 Déc 2015 - 10:59

Bon à quand le handbook sur le B-A-ba de la séduction pour les nuls ?

non parce que concretement, si tout le monde savait séduire au moins un minimum, les manipulations psychologiques du type drague ou encore humiliation, dévalorisation, etc ne seraient pas nécessaires ou au programme.

Il y a visiblement des gens (dont j'admet faire partie) qui ne savent pas faire.
Comment s'en affranchir dans ce cas ? ou bien comment apprendre ?
Je crois qu'il y a un problème de confiance en soi/connaissance de soi. mais est-ce seulement ca ?

Moi je dis, prennons exemple sur les odrinateurs ! le plug and play consiste à, lors du branchement d'un dispositif, qu'il communique son fonctionnement à l'unité centrale. pourquoi pas faire de même ? quand 2 personnes se rencontrent, elles se donnent mutuellement leur mode opératoire. Hop Very Happy


Après pour les nice people, c'est certainement une forme de tentative de séduction... mais pourquoi si répendue alors qu'elle ne fonctionne que si peu en proportion ? -_-' (ce n'est pas une critique gratuite, je suis de ces gens là ^^)
Traockl
Traockl

Messages : 1870
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 11:09

Traockl a écrit:Après pour les nice people, c'est certainement une forme de tentative de séduction... mais pourquoi si répendue alors qu'elle ne fonctionne que si peu en proportion ? -_-' (ce n'est pas une critique gratuite, je suis de ces gens là ^^)

Parce que moralement, les gens veulent être des gentils, et qu'ils pensent qu'en étant gentils, on leur doit quelque chose en retour.
Comme avec la maitresse à l'école. " Si je suis sage, on doit me donner un bon point ".

Je pense que c'est le résultat de principes éducatifs type bâton / carotte appliqué à la maison, à l'école.

Seulement pour une relation amoureuse, malheureusement, cela ne suffit pas. Quelqu'un qui nous plait ne nous doit rien en échange de notre gentillesse, si ce n'est de la gratitude et éventuellement de la gentillesse équivalente.

Zebulonzebre : ce que je ne comprend pas : quels traits de personnalité tu mets derrière " être un zèbre " par rapport à cette discussion ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 11:36

Mily a écrit:Petit rappel sur le Syndrome du "nice guy"

C'est bien d'être un " nice guy " ( ça marche aussi avec la " nice girl ", pas de jaloux ) mais :

- Nice guys end up not being there for the people who really matter, because they try to please everybody;
- Nice guys are full of repressed rage and they tend to erupt at the most inappropriate times;
- Nice guys lie, hide and they try to get what they want in indirect, manipulative ways.


on me considère souvent comme gentil, naïf, bonne poire, pour ainsi dire idiot... non je suis empathique, c'est autre chose, j'aime penser que le monde est bon

mais je ne suis en rien un nice guy, quand je suis en colère ou énervé ou frustré, cela s'entend, je ne garde pas cette énergie en moi, je la canalise, je la lâche mais pas sur les autres, sur un mur, en criant, en faisant du sport... j'ai fait l'armée et des sports de combats

je passe parfois d'ailleurs pour un râleur, un mauvais caractère, comme tout bon surdoué qui se respecte

je m'en fous... même si cela me touche et me heurte profondément et je fuis autant que je peux ces personnes négatives qui amènent ma colère ou ma frustration, bien évidemment cela n'est pas simple

et dans les relations affectives, le pire c'est de tomber sur quelqu'un qui provoque en vous cette colère ou cette frustration, dans ces cas là il faut quitter

non que je veuille nier les crises de couple , c'est différent, et le dialogue franc sincère même sérieux et dur dans les paroles est préférable à aller tabasser sa femme..on vide son sac comme on dit et

si par malheur on est dans un état d'énervement amenant à risque de battre l'autre, qui comme il parait 1/3 des mecs le font.. pitoyable mais parfois compréhensible et si c'est le risque donc, avant de le faire on arrête la relation

si c'est ce type de malentendus et de violence qui s'installe , alors c'est que l'on n'est pas fait pour vivre ensemble c'est tout

je me méfie des gens trop gentils et mielleux dans la vie , ils cachent en effet une colère profonde, moi je suis gentil avec les gentil et méchant avec les méchants et quand je suis de mauvais poil cela se voit directement

je n'ai pas de problème à montrer ce visage social là, je préfère passer pour un enfoiré râleur et si on me demande j'explique volontier pourquoi je râle

quand je suis enthousiaste de même, quand je suis amoureux de même

mon problème à moi est d'un autre ordre, je ne garde pas facilement mes ressentis , je sais que cela peut fatiguer les autres mais bon je suis zèbre thqi c'est comme cela

c'est aussi mon côté artiste , j'ai d'ailleurs tâté de cela aussi dans une de mes milles vies ;-)

je me dis parfois qu'il vaut mieux paraître pour un sale con que pour un nice guy mais dans les relations affectives comment on fait pour présenter ses qualités, ok, ses défauts ?

je préfère pour ma part ne pas cacher mes défauts mais la sincérité n'est pas souvent payante...











Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 11:52

Mily a écrit:
Traockl a écrit:Après pour les nice people, c'est certainement une forme de tentative de séduction... mais pourquoi si répendue alors qu'elle ne fonctionne que si peu en proportion ? -_-' (ce n'est pas une critique gratuite, je suis de ces gens là ^^)

Parce que moralement, les gens veulent être des gentils, et qu'ils pensent qu'en étant gentils, on leur doit quelque chose en retour.
Comme avec la maitresse à l'école. " Si je suis sage, on doit me donner un bon point ".

Je pense que c'est le résultat de principes éducatifs type bâton / carotte appliqué à la maison, à l'école.

Seulement pour une relation amoureuse, malheureusement, cela ne suffit pas. Quelqu'un qui nous plait ne nous doit rien en échange de notre gentillesse, si ce n'est de la gratitude et éventuellement de la gentillesse équivalente.

Zebulonzebre : ce que je ne comprend pas : quels traits de personnalité tu mets derrière " être un zèbre " par rapport à cette discussion ?


quels traits de personnalité ? je n'en sais rien, je suis moi c'est tout, ni bon ni mauvais comme la plupart des gens, avec mes qualités et mes défauts

et s'il faut mendier l'amour de l'autre c'est un amour conditionnel donc pas de l'amour, si je dois être gentil, pour recevoir l'amour de l'autre alors c'est de l'amour sous condition

"si t'es gentil je t'aime"

c'est pour cela que je me dis qu'il vaut mieux ne pas jouer la séduction et être soi du mieux qu'on peut, ce qui n'enlève pas l'idée qu'on puisse sincèrement vouloir être gentil avec quelqu'un sans rien attendre, juste parce qu'on l'aime

bien entendu une relation où un seul des deux donne n'est pas une vraie relation mais cela ne se commande pas, cela doit aller de soi

hélas pour moi je n'ai que très rarement connu des gens qui aient été spontanément vers moi et ceux qui l'ont fait c'était pour me manipuler mais comme dit siaud facchin qu'il est de bon ton de critiquer injustement selon moi, un zèbre recommence, encore et encore à faire confiance

c'est codé

la colère peut venir des baffes reçues, dans mon cas c'est l'isolement que j'ai préféré

comme disait le professeur laborit , dans la vie il existe deux stratégies, la fuite ou l'attaque

je préfère la fuite à la destruction , c'est aussi la sagesse des arts martiaux, le meilleur combat est celui qui n'a pas lieu

non que je ne sache pas détruire si nécessaire mais je préfère toujours construire que détruire

on n'a qu'une vie et au bout tu en as fait quoi mec ? tu as détruit les autres et toi même ou tu as construit et aimé comme tu as pu ?

je fonctionne plutôt comme cela

si je pouvais enfin trouver une personne qui fonctionne comme moi ..

parfois certains disent qu'une personne intelligente doit plutôt se prendre une compagne bête , cela simplifie l'équation il paraît, mais cela a un côut quand même, on n'est pas totalement soi

je n'ai pas la solution et je pense que peu de gens l'ont en fait, la plupart respectent un modèle sans se poser de question, ils sont heureux ou finissent par prendre amant ou maitresse

pourquoi pas .. les zèbres sont plus en quête d'absolu, c'est codé aussi

parfois sous cet angle précis je souhaiterai être un normo pensant qui semblent si heureux en couple parfois









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 11:54

je passe parfois d'ailleurs pour un râleur, un mauvais caractère, comme tout bon surdoué qui se respecte

mon problème à moi est d'un autre ordre, je ne garde pas facilement mes ressentis , je sais que cela peut fatiguer les autres mais bon je suis zèbre thqi c'est comme cela

quels traits de personnalité ? je n'en sais rien, je suis moi c'est tout, ni bon ni mauvais comme la plupart des gens, avec mes qualités et mes défauts

Donc rien à voir avec la douance/zébritude/THQI ?

je n'ai pas la solution et je pense que peu de gens l'ont en fait, la plupart respectent un modèle sans se poser de question, ils sont heureux ou finissent par prendre amant ou maitresse

pourquoi pas .. les zèbres sont plus en quête d'absolu, c'est codé aussi

parfois sous cet angle précis je souhaiterai être un normo pensant qui semblent si heureux en couple parfois

Et ceux qui se posent des questions et sont heureux quand même ? Et ceux qui ne se posent pas de question et sont malheureux ?

Et si on arrêtait de tout mettre sur le dos du QI ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Pieyre le Mar 15 Déc 2015 - 12:02

Pour aller dans le même sens :

Je suis assez râleur mais je n'ai pas mauvais caractère. Je ne sais pas bien me mettre en colère, ce qui d'ailleurs peut être gênant.

Je manifeste ce que je ressens d'une manière superficielle; sinon je préfère le garder pour moi dans un premier temps, et le révéler petit à petit.


Sur le fond, je suis plutôt favorable au fait de respecter des formes dans l'approche amoureuse. J'ai connu une femme qui a tenu à choisir vite un compagnon. Nous sommes restés ensemble deux ans, et c'était très bien. Mais ce n'était pas destiné à durer.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 12:10

il faut distinguer qi qe et qr selon moi, on peut être thqi et n'avoir qu'un quotient relationnel et un quotient affectif faibles

le qi mesure , comme cela peut, l'intelligence, une ou quelques formes d'intelligence, en fait il en existe plein d'autres

l'intelligence relationnelle ou affective en sont deux autres

il y a aussi l'intelligence artistique, transcendante, culinaire etc etc

je n'ai pas de problème avec le fait que je sois thqi, c'est comme cela, cela ne fait pas de moi un dieu ou un surhomme

mais je suis objectivement doté de l'outil ,c'est une part de ce que je suis et je la revendique sans problème

même si la société a un mal de chien avec les gens qui affirment être intelligents

par boutade souvent je dis que mon génie sera reconnu après ma mort, et je le pense vraiment en plus.. la violence de la société est cependant très présente et quand je fais cette provocation là sans humour la violence redouble

je suis parfois un zèbre de combat... mais j'en ai marre de me battre

j'en ai vraiment marre de devoir justifier ce que je suis

et les autres ils justifient de quoi ? d'être cons ? de penser que la cop21 est un succès ? pauvres idiots...

on peut parler de certaines choses mais alors on parle avec mon niveau à moi ..

je recherche autre chose que de me battre sans cesse

dans l'éducation identifier les hp devrait juste permettre qu'ils soient moins agressés et puissent simplement être ce qu'ils sont sans devoir sans cesse le justifier et faire de belles choses

mais la société n'aime pas les différences, elle a du mal avec la couleur de peau, avec les handicaps, les vieux et les hauts potentiels

la société est bête mais elle est .. elle devra évoluer si elle ne veut pas disparaître un jour






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 12:10

Pieyre a écrit:Pour aller dans le même sens :

Je suis assez râleur mais je n'ai pas mauvais caractère. Je ne sais pas bien me mettre en colère, ce qui d'ailleurs peut être gênant.

Je manifeste ce que je ressens d'une manière superficielle; sinon je préfère le garder pour moi dans un premier temps, et le révéler petit à petit.


Sur le fond, je suis plutôt favorable au fait de respecter des formes dans l'approche amoureuse. J'ai connu une femme qui a tenu à choisir vite un compagnon. Nous sommes restés ensemble deux ans, et c'était très bien. Mais ce n'était pas destiné à durer.

merci oui je râle mais je n'ai pas mauvais caractère c'est aussi mon cas

.. je me rends compte paradoxalement qu'on est loin de la séduction là ;-)

mdrrrr

soyez vrai l'art de non séduire en quelque sorte.. comment perdre tous ses amis amies et ses compagnes.. en une seule leçon

lol

mais en fait profondément les vrais amis et compagnes sont ceux et celles qui vous acceptent comme vous êtes et cela c'est précieux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 12:22

zebulonlezebre a écrit:il faut distinguer qi qe et qr selon moi, on peut être thqi et n'avoir qu'un quotient relationnel et un quotient affectif faibles
le qi mesure , comme cela peut, l'intelligence, une ou quelques formes d'intelligence, en fait il en existe plein d'autres
l'intelligence relationnelle ou affective en sont deux autres
il y a aussi l'intelligence artistique, transcendante, culinaire etc etc
je n'ai pas de problème avec le fait que je sois thqi, c'est comme cela, cela ne fait pas de moi un dieu ou un surhomme
mais je suis objectivement doté de l'outil ,c'est une part de ce que je suis et je la revendique sans problème
même si la société a un mal de chien avec les gens qui affirment être intelligents
par boutade souvent je dis que mon génie sera reconnu après ma mort, et je le pense vraiment en plus.. la violence de la société est cependant très présente et quand je fais cette provocation là sans humour la violence redouble
je suis parfois un zèbre de combat... mais j'en ai marre de me battre
j'en ai vraiment marre de devoir justifier ce que je suis
et les autres ils justifient de quoi ? d'être cons ? de penser que la cop21 est un succès ? pauvres idiots...
on peut parler de certaines choses mais alors on parle avec mon niveau à moi ..
je recherche autre chose que de me battre sans cesse
dans l'éducation identifier les hp devrait juste permettre qu'ils soient moins agressés et puissent simplement être ce qu'ils sont sans devoir sans cesse le justifier et faire de belles choses
mais la société n'aime pas les différences, elle a du mal avec la couleur de peau, avec les handicaps, les vieux et les hauts potentiels
la société est bête mais elle est .. elle devra évoluer si elle ne veut pas disparaître un jour

Oh la laaaa. Mais c'est super d'être THQI Zèbre, et tout, tu fais bien de l'assumer. Ce n'était pas la question.
C'est juste que tu sembles mettre toutes tes difficultés relationnelles et autres sur le fait d'être zèbre/THQI.
J'ai l'air vraiment insistante avec ça, mais tu répètes cela comme un mantra. Tu te plains de devoir te justifier, mais tu le fais toi-même sans arrêt.

C'est pour cela que je te posais la question, qu'est ce qui fait précisément dans ton état de zèbre, (que tu compares quand même à un handicap au passage ) que tu penses avoir des difficultés dans la séduction ? Tu m'as répondu par des aspects de ta personnalité, pas forcément en lien avec le HP.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Pieyre le Mar 15 Déc 2015 - 12:33

De ce point de vue je me rapproche de Zebulonlezebre. Je pense qu'un séducteur c'est plutôt un dominateur, et que ceux qu'on appelle zèbres le sont moins. Mais ce ne serait vrai que de façon statistique bien sûr.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par AnnaK le Mar 15 Déc 2015 - 12:44

ha ha ha Mily ! en effet j'ai eu la bonne idée de lire en diagonale!
allez!je relis tout ça bien comme il faut et je reviens te faire une petite réponse, enfin, si j'en suis capable ! ;-)
AnnaK
AnnaK

Messages : 41
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par EmiM le Mar 15 Déc 2015 - 12:56

Je trouve qu'être Zèbre c'est ce que nous montre Zebulonzebre, pour la simple et bonne raison que chez les Z ce type de questions, de constats, d'envies et même cet échange en soi est très zébresque. En fait quand je discute avec les Zautres, ils ne sont pas ça, dans leurs attentes, dans leurs observations, dans leurs questionnements, en fait on aurait pas cet échange avec ses réponses avec des non-Z...
Le problème est fréquent sur le forum, certains se reconnaissent lorsqu'ils lisent autrui et donc ils n'ont pas besoin de lui demander pourquoi il fait un lien avec la zebritude, quand celui qui ne se reconnait pas lui dira que ça n'a rien avoir avec la zébritude.
Et si on était plus tolérant avec les ressentis d'autrui, et si on était plus respectueux des modes de réflexions et des conclusions d'autrui, même si ce ne sont pas les nôtres.
Je ne pense pas pouvoir faire un parallèle entre Zebulonzèbre et moi, pourtant quand je le lis, je peux me retrouver et j'y vois une attitude très zébresque.
Et ce que j'adore pour être plus positive, c'est qu'entre ton premier message Zébulonzèbre, où je t’imaginais complètement replié sur toi, au fur et à mesure des posts, c'est comme si je te voyais te redresser, te tenir debout bien droit et ça fait super plaisir.
Je te conseillerai dans n'importe quel cas, qu'il s'agisse de relation amicale, amoureuse ou que sais-je, de ne jamais courber l'échine, de ne pas te plier en 4 pour quiconque, (si ce n'est peut être toi, pour toi-même) de rester droit, de t'affirmer tout en douceur et oui les personnes qui nous aiment vraiment pour ce que l'on est sont rares, je le confirme, mais celles-ci on les rencontre, on les reconnait, on les attire qu'en étant pleinement soi. Donc reste toi-même en toute circonstance, et même si cela peut être dur parfois d'être soi, je pense vraiment que c'est le plus sur moyen d'être avec ceux qui sont bons pour nous.
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 13:03

Mily a écrit:
zebulonlezebre a écrit:il faut distinguer qi qe et qr selon moi, on peut être thqi et n'avoir qu'un quotient relationnel et un quotient affectif faibles
le qi mesure , comme cela peut, l'intelligence, une ou quelques formes d'intelligence, en fait il en existe plein d'autres
l'intelligence relationnelle ou affective en sont deux autres
il y a aussi l'intelligence artistique, transcendante, culinaire etc etc
je n'ai pas de problème avec le fait que je sois thqi, c'est comme cela, cela ne fait pas de moi un dieu ou un surhomme
mais je suis objectivement doté de l'outil ,c'est une part de ce que je suis et je la revendique sans problème
même si la société a un mal de chien avec les gens qui affirment être intelligents
par boutade souvent je dis que mon génie sera reconnu après ma mort, et je le pense vraiment en plus.. la violence de la société est cependant très présente et quand je fais cette provocation là sans humour la violence redouble
je suis parfois un zèbre de combat... mais j'en ai marre de me battre
j'en ai vraiment marre de devoir justifier ce que je suis
et les autres ils justifient de quoi ? d'être cons ? de penser que la cop21 est un succès ? pauvres idiots...
on peut parler de certaines choses mais alors on parle avec mon niveau à moi ..
je recherche autre chose que de me battre sans cesse
dans l'éducation identifier les hp devrait juste permettre qu'ils soient moins agressés et puissent simplement être ce qu'ils sont sans devoir sans cesse le justifier et faire de belles choses
mais la société n'aime pas les différences, elle a du mal avec la couleur de peau, avec les handicaps, les vieux et les hauts potentiels
la société est bête mais elle est .. elle devra évoluer si elle ne veut pas disparaître un jour

Oh la laaaa. Mais c'est super d'être THQI Zèbre, et tout, tu fais bien de l'assumer. Ce n'était pas la question.
C'est juste que tu sembles mettre toutes tes difficultés relationnelles et autres sur le fait d'être zèbre/THQI.
J'ai l'air vraiment insistante avec ça, mais tu répètes cela comme un mantra. Tu te plains de devoir te justifier, mais tu le fais toi-même sans arrêt.

C'est pour cela que je te posais la question, qu'est ce qui fait précisément dans ton état de zèbre, (que tu compares quand même à un handicap au passage ) que tu penses avoir des difficultés dans la séduction ? Tu m'as répondu par des aspects de ta personnalité, pas forcément en lien avec le HP.

dans mon esprit en effet cela n'a en grande partie  rien à voir avec mon qi sauf certaines caractéristiques qui font que le rejet m'isole,si j'étais normo pensant j'aurais des difficultés sans doute proches , mais la nuance vient aussi de la capacité de réfléchir sur soi même et les autres plus développées chez un zèbre et des aspirations plus fortes , rien à voir avec la capacité de lire comme j'essaie de le faire ces temps ci feynman et l'électrodynamique quantique donc, mais je ne peux pas nier que je suis cela aussi dans ma relation aux autres

si je lisais martine va à la plage les questions seraient les mêmes et je ne doute pas une seconde que tous le monde se les pose, je me les pose sans doute un peu différemment

et bien évidemment que mon parcours de vie et ma personnalité jouent aussi


Dernière édition par zebulonlezebre le Mar 15 Déc 2015 - 13:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 13:05

EmiM a écrit:
Et ce que j'adore pour être plus positive, c'est qu'entre ton premier message Zébulonzèbre, où je t’imaginais complètement replié sur toi, au fur et à mesure des posts, c'est comme si je te voyais te redresser, te tenir debout bien droit et ça fait super plaisir.
Je te conseillerai dans n'importe quel cas, qu'il s'agisse de relation amicale, amoureuse ou que sais-je, de ne jamais courber l'échine, de ne pas te plier en 4 pour quiconque, (si ce n'est peut être toi, pour toi-même) de rester droit, de t'affirmer tout en douceur et oui les personnes qui nous aiment vraiment pour ce que l'on est sont rares, je le confirme, mais celles-ci on les rencontre, on les reconnait, on les attire qu'en étant pleinement soi. Donc reste toi-même en toute circonstance, et même si cela peut être dur parfois d'être soi, je pense vraiment que c'est le plus sur moyen d'être avec ceux qui sont bons pour nous.

merci    cela me touche profondément

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par EmiM le Mar 15 Déc 2015 - 13:18

Zébulonzèbre, je vais te confier quelque chose, en bonne ancienne guerrière que je suis...
Très souvent j'ai eu des idées, des prises de position qui différaient de la norme (zut ne serai-je pas hors norme ? Wink) et je ne compte plus le nombre de fois, où l'on m'a dit : "tu devrais te remettre en question", parce que tu es la seule à penser comme-ci, à faire tel choix, à être autre en fait... Ce à quoi j'ai toujours répondu," que ce n'était pas parce que la majorité faisait la même connerie, que je devais la faire aussi" Very Happy  Et oui j'ai toujours eu le culot d'aller au bout de moi-même, quand bien même j'étais seule contre tous, et j'ai toujours eu la satisfaction de faire le bon choix, même si je devais m'opposer à ce que la majorité, c'est à dire souvent la norme, faisait, choisissait etc... Quand on est seul contre tous, quand on est à contre courant, c'est en effet parfois difficile, on peut être tenté d'imiter la norme, de s'y fondre et même d'adhérer à leur mode d'être, mais je ne crois pas que l’intelligence, ou la capacité d'adaptation nous apprenne cela. Je pense que la vraie intelligence, la souplesse d'adaptation, nous apprend à être nous, sans piétiner autrui, sans nous amputer nous-même, en trouvant une zone "neutre" qui n'entrave pas notre expression profonde de nous-même et qui reste conciliable, voire harmonieuse avec autrui, quelque soit cet autre Z ou pas. Et quand on atteint cet espace de liberté d'être, qui s'intègre harmonieusement dans un ensemble différent de soi, alors je pense que les relations aux autres deviennent plus simples, pas parfaites, pas faciles, mais plus simples. C'est que je souhaite à chacun.
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 13:28

EmiM a écrit:Zébulonzèbre, je vais te confier quelque chose, en bonne ancienne guerrière que je suis...
Très souvent j'ai eu des idées, des prises de position qui différaient de la norme (zut ne serai-je pas hors norme ? Wink) et je ne compte plus le nombre de fois, où l'on m'a dit : "tu devrais te remettre en question", parce que tu es la seule à penser comme-ci, à faire tel choix, à être autre en fait... Ce à quoi j'ai toujours répondu," que ce n'était pas parce que la majorité faisait la même connerie, que je devais la faire aussi" Very Happy  Et oui j'ai toujours eu le culot d'aller au bout de moi-même, quand bien même j'étais seule contre tous, et j'ai toujours eu la satisfaction de faire le bon choix, même si je devais m'opposer à ce que la majorité, c'est à dire souvent la norme, faisait, choisissait etc... Quand on est seul contre tous, quand on est à contre courant, c'est en effet parfois difficile, on peut être tenté d'imiter la norme, de s'y fondre et même d'adhérer à leur mode d'être, mais je ne crois pas que l’intelligence, ou la capacité d'adaptation nous apprenne cela. Je pense que la vraie intelligence, la souplesse d'adaptation, nous apprend à être nous, sans piétiner autrui, sans nous amputer nous-même, en trouvant une zone "neutre" qui n'entrave pas notre expression profonde de nous-même et qui reste conciliable, voire harmonieuse avec autrui, quelque soit cet autre Z ou pas. Et quand on atteint cet espace de liberté d'être, qui s'intègre harmonieusement dans un ensemble différent de soi, alors je pense que les relations aux autres deviennent plus simples, pas parfaites, pas faciles, mais plus simples. C'est que je souhaite à chacun.

merci c'est très gentil :-) je te le souhaite aussi Smile

et je retiens l'idée de la zone neutre, belle idée , être moi même sans piétiner les autres c'est ce que j'essaie aussi de faire depuis longtemps même si souvent les autres eux piétinent, la vraie adaptation en effet est de le constater et de ne pas le nier mais de s'y adapter, pas facile mais quand on y arrive le monde tourne rond (avec de l'huile d'essence de rose en plus, tant qu'à faire autant qu'en plus cela sente bon .. quoique la canelle c'est cool aussi ou alors la vanille ? )

merci ces échanges sur ce topic me font du bien au coeur merci Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Mag le Mar 15 Déc 2015 - 14:18

Merci aussi à toi de les avoir lancés et soutenus zebulonlezebre Very Happy J'apprécie de te lire, même si je reconnais pas mal de mes soucis... dommage j'ai loupé ce que tu as effacé ailleurs Wink

Coucou EmiM Very Happy

Belle fin de journée à toustes Wink


Dernière édition par Mag le Mar 15 Déc 2015 - 14:21, édité 1 fois
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 72

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par EmiM le Mar 15 Déc 2015 - 14:19

Coucou Mag cheers
Long hug
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Mag le Mar 15 Déc 2015 - 14:24

Very Happy j'ai été ravie de voir ta photo EmiM au dernier bas les masques Un ange
J'aime bien voir les gens et leurs transformations à travers leur permanence d'être !

Enfin... scratch c'est plutôt ma permanence de perception d'eux ... enfin non... bref.
Mag
Mag

Messages : 3742
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 72

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par AnnaK le Mar 15 Déc 2015 - 15:23

EmiM, ce que tu écris me touche bcp, je trouve que c'est très positif et gentil <3
Very Happy
AnnaK
AnnaK

Messages : 41
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par EmiM le Mar 15 Déc 2015 - 15:32

Merci AnnaK pour tes mots de soutien et d'encouragement (ici et là...)
Je suis une gentille, une vraie de vraie et c'est pas pour ça que je suis une "nice girl" et je me trouve pas non plus, trop bonne, trop conne...
Y 'en a qui n'aime pas quand on leur dit qu'ils sont gentil, y a presque un côté péjoratif, ou du moins y en a souvent un, dans le double langage que les gens pratiquent, mais à moi, ça ne me pose aucun problème. Comme Zebulonzèbre, je sais montrer les crocs, et il vaut mieux ne pas me chercher, parce que ceux qui m'ont trouvé, n'ont pas aimé... C'est le problème de sous-estimer, ou mal-estimer (plutôt) les gens et d'associer des causes à effets bêtement. L'expérience m'a appris, que ce n'est pas parce qu'une possibilité existe, qu'elle peut se généraliser, et que ce qui est valable souvent, ne veut pas dire toujours. A nous d'être nuancé et juste...
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Kodiak le Mar 15 Déc 2015 - 17:15




EmiM a écrit:Déjà d'une, je ne pense pas qu'il y ait qu'un jeu de séduction et peut être en existent-ils autant que de personnes.
Le jeu de séduction a souvent une connotation négative parce qu'il peut amener la personne à être autre que ce qu'elle est dans le but de séduire, c'est sans doute en cela que l'on considère qu'il y a une forme de mensonge ou de malhonnêteté dans le jeu de séduction.
Personnellement j'ai la position inverse de Kaiju sur le jeu de séduction, je pense qu'il faut sacrément manquer de confiance en soi pour avoir besoin de recourir à un jeu, pour séduire l'autre. Quand on a confiance en soi, être soi-même devrait suffire pour intéresser l'autre, il ne devrait pas y avoir besoin de créer des situations "particulières" non spontanées pour attirer l'autre à soi. Et le risque du jeu est que tôt ou tard le naturel revient galop et une fois que la réalité nous rattrape on fait quoi ? Parce que le jeu de séduction ne peut être permanent et de longue durée.
Je ne sais pas si la frontière sera claire, mais je distingue être séduisant(e) de séduire, on peut être séduisant naturellement par nature et dans ce cas, on va pas se nier et devenir moche, ou un sale con pour ne pas être séduisant. Very Happy


Je partage totalement ton avis sur ce point EmiM : je crois moi aussi que les jeux de séduction sont des jeux de dupes, que l'insincérité, la dissimulation de ses petits défauts et grands travers, et le travestissement enjolivé de sa personnalité sont des pièges redoutables qui se paient tôt ou tard (et bien plus tôt que tard d'ailleurs). Pourquoi diable se faire désirer, convoiter, et in fine aimer, pour ce que l'on est pas, pour une chimère fantasmatique. La désillusion du partenaire n'en sera que plus cruelle et amère. Cela constitue une arnaque, une escroquerie.

Je suis tombé une fois dans ce panneau (et ma partenaire aussi), j'avais 20 ans, Nous avons eu le coup de foudre, nous nous sommes racontés de belles histoires l'un à l'autre, ou plutôt de belles histoires pour que l'un idéalise l'autre et vice versa, et cela a abouti à une union qui a duré 15 ans, durant laquelle ni elle ni moi ne fûmes heureux, car vivant avec un être fort éloigné du roman rose que l'autre avait décrit pour lui !!! Plus jamais ça.

Je suis tout autant d'accord avec toi lorsque tu établis un lien fort entre confiance en soi, estime de soi, et capacité à se présenter et à se représenter à autrui en toute sincérité et connaissance de cause. Peut être que tout cela provient finalement d'une capacité à se connaître soi même, et à s'accepter et s'assumer soi même.

Mily a écrit:Salut,

En fait c'est charmant vos interventions, on voit bien que pour vous, un jeu de séduction c'est forcément positif.
Sauf que ça ne l'est pas toujours.
Il y a du jeu de séduction négatif.

Vous partez du principe que, quand on est séduisant par nature, on a pas besoin de séduire.
Seulement, désolée de choquer, mais la séduction peut être négative, et ce pour un tas de raisons, souvent inconscientes :

La séduction négative, c'est quand, au lieu de chercher à être séduisant et à montrer quelque chose de bien, on essaie plutôt de rabaisser celui ou celle qu'on cherche à séduire pour le/la faire basculer.
Ca ne vous ai jamais arrivé ? Moi oui, et je vous assure que ça fait tout drôle. Quelques exemples de séduction négative :
- Draguer d'autres personnes très lourdement, et faire des comparaisons " je préfère untel parce qu'il est plus " ... " mais toi t'as ceci en plus ".
- Balancer d'emblée tous ses points négatifs sous prétexte d'être honnête, et pointer ceux de l'autre " je suis bordélique, mais toi tu es trop maniaque ", " j'ai un sale caractère mais tu es pire que moi ", " je suis peut être moche mais je suis déjà sorti avec des filles beaucoup plus jolies que toi ". "Je suis un sale con en apparence, je suis méchant et agressif, je fais du mal aux autres, mais c'est parce que j'ai tant souffert, si tu te donnais un peu de mal, tu verrais quelle personne adorable je suis au fond "
- Dénigrer l'entourage de l'autre : " pourquoi tu traines avec ces cons, tu serais mieux avec moi ", " qui se ressemble s'assemble " ...

Ouh, ça fait peur hein ? Et bien ça existe. Et oui, c'est fait dans un but de séduction.
Et en soufflant suffisamment de chaud et de froid, devinez quoi ? Ca marche parfois. Surtout avec les zèbres ? Des hypersensibles qui manquent souvent de confiance en eux ? Perplexe


Voilà pourquoi je pense qu'essayer de se présenter sous son meilleur jour et être bienveillant en essayant de valoriser la personne qu'on veut séduire, c'est pas forcément quelque chose de naturel et d'évident pour tout le monde.
Que certaines personnes pensent vraiment que c'est à l'autre de gratter sous toute leur couche de problème pour trouver le positif. Alors que la séduction, c'est présenter ce que l'on a de bien. Pas l'inventer, pas mentir, mais juste faire un petit effort pour se présenter sous un bon jour.

Et me dites pas que ça peut pas exister chez les zèbres, parce que ces phrases là, je ne suis pas allé les chercher ailleurs que sur ZC affraid

Salut Mily,


Je trouve que ton intervention, fort intéressante au demeurant, contient une partie fourre-tout et un tantinet contradictoire avec ton idée conductrice que je partage. Il s'agit du morceau que j'ai mis en gras.

Tu y cites des comportements clairement offensants (et rédhibitoires de mon point de vue) comme de la drague concurrente, du rabaissement et dénigrement de son interlocuteur, qui à mon sens constituent d'insupportables manques de respect, et ne ressortissent pas d'un quelconque mécanisme séducteur, mais de simple bêtise et/ou méchanceté.

Par contre, tu y introduis des situations que je n'interprète pas de la même manière : confesser d'emblée des travers comme le désordre, une personnalité écorchée vive ou châtaigne sous bogue, prévenir un éventuel partenaire que l'on souffre de blessures intimes anciennes, sont à mon sens des preuves d'authenticité, d'honnêteté et de respect vis à vis de son interlocuteur, lui donnant des informations clés sur soi même et lui permettant d'affiner son jugement en toute connaissance de cause, bien plus qu'un jeu de chaud et froid calculateur.

Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 17:20

*


Dernière édition par zebulonlezebre le Mar 15 Déc 2015 - 21:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 17:31

*


Dernière édition par zebulonlezebre le Mar 15 Déc 2015 - 21:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015 - 17:38

@Kodiak: confesser des failles n'est pas un problème en soi, à condition de montrer aussi que cela vaut la peine de les surpasser.
Je caricature volontairement, mais si tu arrives en disant " je te préviens, je suis un chardon, je suis désagréable, hautain, je vais me conduire comme un sinistre con, mais j'attend de toi que TU fasses tous les efforts pour outrepasser cela et derrière, je t'assure, il faut me croire sur parole, j'en vaux vraiment la peine " et bien si tu ne montres pas un peu le côté " super " et qu'à la limite tu ne démontres pas un minimum de volonté de ne pas être pénible H24, il y a de fortes chances que tu reçoives une fin de non recevoir.

EDIT : et en extrapolant, c'est aussi une belle excuse pour ne faire aucun effort, aucune concession, et brandir l'étendard du " je t'avais prévenu " lorsque les objections pointeront le bout de leur nez (ce qu'elles ne manqueront pas de faire).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbres et jeux de séduction Empty Re: zèbres et jeux de séduction

Message par Kodiak le Mar 15 Déc 2015 - 18:01

@ Mily

Certes, éclairée sous cet angle, je te concède qu'une pareille présentation de sa personne peut être une habile façon de faire passer un oukase, en mode chantage affectif "je te l'avais bien dit" et cela dédouane effectivement l'auteur de tout effort d'agrément vis à vis du partenaire.

Je me suis permis mon objection car je me présente usuellement ainsi, sans fard ni alignement sur un modèle socialement valorisant, ni envie de "faire rêver" une compagne potentielle, par transparence et honnêteté, par respect pour la personne que j'ai en face de moi, un peu par testardise et vanité je dois l'avouer aussi, et il est vrai que cela m'a valu des échecs et rejets. Mais au fond, ces rejets ne signifient ils pas tout simplement que ces personnes n'étaient pas compatibles avec l'être que je suis ?
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum