Timidité et séduction

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Timidité et séduction Empty Timidité et séduction

Message par Eos le Mer 6 Mai 2015 - 14:07

Bonjour zèbres !

Je m'adresse à vous pour tenter de comprendre la séduction actuelle. Principalement chez les zèbres.
Si j'apparais machiste ou sexiste, je vous prie d'avance de ne pas vous indigner.
D

J'ai remarqué que beaucoup d'entre-vous messieurs attendent que la femme vous arrive dans les bras. Vous voyez une jolie femme mais n'osez l'approcher. Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole. Vous croisez un regard et le fuyez.
Pensez-vous que c'est acceptable ?

Mais où sont passées la séduction, la drague et la galanterie ?
Bien entendu, je ne fais pas référence au mec lourd avec deux verres dans le nez. Celui-ci n'a pas changé.
Mais l'homme, le séducteur, le beau-parleur ?
Je suis jeune et peut-être suis-je atteinte de la déception induite par mes excès de lecture.
Mais les Cyrano, Rastignac, Bel-Ami, Lupin n'existent-il pas dans la vraie vie ? N'existe-t-il pas d'homme prêt à risquer une partie de son orgueil pour séduire une femme par ses mots. Les lettres se font de plus en plus rares, et de moins en moins d'hommes sont aptes à faire la discussion à la femme en face d'eux.
Et vous, zèbres êtes particulièrement visés par mes accusations. Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.

Je me sens révoltée par tous ces témoignages, tout en n'ayant pas le cœur à le reprochez personnellement aux individus qui font part de leur détresse. Je trouve juste difficile d'accepter le monde tel qu'il est après avoir vécu des années à l'idéaliser.


Dernière édition par Eos le Dim 31 Mai 2015 - 0:39, édité 1 fois
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Bacha Posh le Mer 6 Mai 2015 - 14:13

Spoiler : Eos, je t'en prie, ne mets pas le valeureux Cyrano au même rang que Duroy et Rastignac ! Very Happy

Bacha Posh

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Mer 6 Mai 2015 - 14:15

Tout le monde n'aime pas Cyrano Very Happy
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Bacha Posh le Mer 6 Mai 2015 - 14:22

Je ne saisis pas ? Embarassed

Effectivement, tout le monde n'est pas déterminé à apprécier Cyrano cependant la personnalité de ce personnage est très éloignée de celle de Georges Duroy (Bel Ami). Nous sommes d'accord ? Wink

Bacha Posh

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Mer 6 Mai 2015 - 14:29

Je n'avais pas compris ta remarque.

Tu fais référence à l'écart des capacités oratoires entre les deux personnages ? Dans ce cas, en effet, les rapprocher était déplacé. L'élégance stylistique de Cyrano est sans égale.

N'oublions pas tout de même que Georges Duroy est parvenu à séduire beaucoup de femmes. Il a une qualité dont Cyrano a parfois manqué: il s'adresse directement à la femme, pas dans l'ombre d'un autre.
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Bacha Posh le Mer 6 Mai 2015 - 14:33

À oui ! Mais tout de même, quels sont ses desseins ! (à GD j'entends)

Bacha Posh

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par higeekomori le Mer 6 Mai 2015 - 16:11

Bonjour Eos, bonjour aux autres participants.

Eos a écrit:J'ai remarqué que beaucoup d'entre-vous messieurs attendent que la femme vous arrive dans les bras.
Pas sûr, chère demoiselle! ^^ Je crois qu'il y a autant d'approche de la séduction qu'il y a de caractères différents chez les hommes. Et puis, toutes femmes n'est pas forcément à approcher selon un même rituel stéréotypé. Je crois même que c'est un minimum que d'individualiser la démarche, ( ce qui d'un seul coup offre un éventail bien plus large de possibilités quand on sait qu'un homme ne ressemble pas à un autre, et que chacun peut avoir plusieurs stratégies à son actif... )

Eos a écrit:Vous voyez une jolie femme mais n'osez l'approcher.
En cela, il y a surement deux paramètres complémentaires. Aujourd'hui, les femmes n'envoient plus les même signaux que par le passé, et les hommes se doivent de respecter à présent une distance pour ne pas être mal interprété une fois sur deux. Et puis enfin, il y a sans doute aussi un aspect intrinsèquement culturel à prendre en compte. En Allemagne, par exemple, il est tout naturel de se laisser aborder par une femme en soirée plutôt que l'inverse.

Eos a écrit:Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole.
Encore une fois, il ne faut pas schématiser. Il n'y a pas qu'un seul genre d'hommes même s'il y a plusieurs grandes tendances masculines facilement discernables.

Si pour certains hommes, la parole n'est pas facile à délivrer, c'est aussi surement parce qu'ils n'ont pas une culture approfondie de la psychologie féminine et donc, ne savent pas décoder les bons signaux... Tout ça ne peut être alors qu'une simple question subtile de messages qui ne passent pas sur les bonnes fréquences.

Eos a écrit:Vous croisez un regard et le fuyez.
Le regard appuyé, justement, en voilà un signal qui ne trouve parfois pas preneur ! ^^. Se regarder longuement, c'est déjà entrer en séduction. Hors, tant d'hommes se font reprocher d'avoir le regard qui déshabille. Ils sont donc par conséquent à ce point déstabilisés qu'ils se retranchent vers un comportement évitant pour ne pas devoir se mettre au clair avec eux-même. Ce n'est pas intelligent, certes, mais c'est ainsi...

Eos a écrit:Mais où sont passées la séduction, la drague et la galanterie ?
Nouvelle société, nouveaux codes peut-être ? Les cartes sont rebattues et la donne est nouvelle...

Eos a écrit:Mais l'homme, le séducteur, le beau-parleur ?
Ce à quoi serait aujourd'hui d'avantage préféré le ténébreux, le sensible, voire le prévenant, mais pas l'entreprenant...

Eos a écrit:Je suis jeune et peut-être suis-je atteinte de la déception induite par mes excès de lecture.
Jeunesse n'est sans doute pas antagoniste à la notion de cour, cependant une heureuse évolution des mœurs est en marche avec ce début de 21eme siècle, et l'homme et la femme ont encore quelques épreuves à traverser avant de se retrouver pleinement... Peut-être te sens-tu simplement en creux avec cette période ?

Eos a écrit:Mais les Cyrano, Rastignac, Bel-Ami, Lupin n'existent-il pas dans la vraie vie ?
Ils sont devenus, James Bond, Frank Stokes, John Reese et Jax Teller. Moins bavards, mais beaucoup plus actifs ^^.

Eos a écrit:N'existe-t-il pas d'homme prêt à risquer une partie de son orgueil pour séduire une femme par ses mots.
L’orgueil n'a rien à voir là dedans. Et tous les hommes ne maitrisent pas les mots. Il est loin le temps où un jeune homme recevait une éducation littéraire avant de s'avancer plus en âge au sein de la société...

Eos a écrit:Les lettres se font de plus en plus rares, et de moins en moins d'hommes sont aptes à faire la discussion à la femme en face d'eux.
Est-ce aussi parce qu'ils s'auto-persuadent que les femmes n'ont définitivement pas les mêmes centres d’intérêt qu'eux, ce qui je le reconnais, est une approche des rapports homme-femme particulièrement biaisé. Être masculin, cela ne veut pas toujours dire, être malin ! ^^

Eos a écrit:Et vous, zèbres êtes particulièrement visés par mes accusations.
Personnellement, non je ne me sens pas visé. D'ailleurs, je suis pour que les genres se connaissent mieux l'un l'autre afin de bien vivre ensemble. J'ai séduit et j'ai été séduit. Je suis donc pour que chacun et chacune trouve au mieux se qu'il recherche chez le sexe opposé.

Eos a écrit:Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.
Lol, et dire que le mois dernier on m'a personnellement reproché tout l'inverse ! ^^ Ce monde est injuste...

Eos a écrit:Je me sens révoltée par tous ces témoignages, tout en n'ayant pas le cœur à le reprochez personnellement aux individus qui font part de leur détresse. Je trouve juste difficile d'accepter le monde tel qu'il est après avoir vécu des années à l'idéaliser.
Oui, mais, est-ce que ces témoignages lus sont l'ensemble de tous les comportements masculins, même chez les zébrés ? N'as-tu sans doute peut-être lu qu'une part des choses, tout autant que l'on ne peut voir qu'une masse partielle de l'iceberg ? Ceux qui ne sont pas dans la détresse ne sont peut-être pas dans la démarche de vouloir témoigner... Moi le premier.

Bise, A te lire bientôt ici.

Bonne soirée.
higeekomori
higeekomori

Messages : 181
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Bibo le Mer 6 Mai 2015 - 16:52

Eos a écrit:
Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole. Vous croisez un regard et le fuyez.
Pensez-vous que c'est acceptable ?
J'ai bien peur que la non évidence du caractère lumineux de l'esprit en face de moi m'incite à ne rien tenter.
Que d'énergie dépensée pour si peu de résultat !

Eos a écrit:
Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.
Qui dans cette société a de l'admiration pour un homme qui viendrait partager spontannément ses sentiments ? C'est un reproche classique qui n'a de poid qu'une fois la relation commencée et qui suppose un implicite comme évidence : Les sentiments partagés, c'est mal vu, sauf quand tu es supposé les partager. Je n'ai jamais vraiment compris quand jetais supposé les partager, donc j'écris.
Le partage de sentiment, c'est acceptable et désirable lorsqu'il s'agit d'un beau jeune homme propre sur lui et répondant à tes attentes, ça l'est moins si c'est un mec à l'allure de clochard, quand bien même 60 points de QI les sépareraient.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par ErikFromFrance le Jeu 7 Mai 2015 - 0:57

Je suis tellement partagé sur ce sujet ! J'hésite entre le prendre par-dessus la jambe comme un sujet de plus où s'accumuleront des choses bien éloignées du concret, et divers préjugés bêtes... ou le prendre comme un sujet sérieux auquel cas je risque de renvoyer l'auteur de ce topic à la réalité avec des faits un peu brutaux tellement ils sont concrets et tellements ils sont accusateurs de ses erreurs (volontaires ou pas) et de ses incompréhensions.

Par manque de temps, je laisse juste ce message laconique.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Jeu 7 Mai 2015 - 9:54

higeekomori a écrit:Bonjour Eos, bonjour aux autres participants.

Eos a écrit:J'ai remarqué que beaucoup d'entre-vous messieurs attendent que la femme vous arrive dans les bras.
Pas sûr, chère demoiselle! ^^ Je crois qu'il y a autant d'approche de la séduction qu'il y a de caractères différents chez les hommes. Et puis, toutes femmes n'est pas forcément à approcher selon un même rituel stéréotypé. Je crois même que c'est un minimum que d'individualiser la démarche, ( ce qui d'un seul coup offre un éventail bien plus large de possibilités quand on sait qu'un homme ne ressemble pas à un autre, et que chacun peut avoir plusieurs stratégies à son actif... )
Je ne vois rien à aujouter à cela. L'individuation de la démarche est presque toujours appréciée par la femme en question.

higeekomori a écrit:
Eos a écrit:Vous voyez une jolie femme mais n'osez l'approcher.
En cela, il y a surement deux paramètres complémentaires. Aujourd'hui, les femmes n'envoient plus les même signaux que par le passé, et les hommes se doivent de respecter à présent une distance pour ne pas être mal interprété une fois sur deux. Et puis enfin, il y a sans doute aussi un aspect intrinsèquement culturel à prendre en compte. En Allemagne, par exemple, il est tout naturel de se laisser aborder par une femme en soirée plutôt que l'inverse.

Eos a écrit:Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole.
Encore une fois, il ne faut pas schématiser. Il n'y a pas qu'un seul genre d'hommes même s'il y a plusieurs grandes tendances masculines facilement discernables.

Si pour certains hommes, la parole n'est pas facile à délivrer, c'est aussi surement parce qu'ils n'ont pas une culture approfondie de la psychologie féminine et donc, ne savent pas décoder les bons signaux... Tout ça ne peut être alors qu'une simple question subtile de messages qui ne passent pas sur les bonnes fréquences.

Cette histoire de signaux m'intéresse. Qu'attendez-vous comme signaux de la part d'une femme ? Quels sont ces signaux présents autrefois et disparus aujourd'hui ?
Je ne remets pas en cause les différentes tendances masculines discernables. Seulement, je remarquent que de plus en plus d'hommes appartiennent au groupe des timides, faibles ou hommes-enfants (je caricature). Et certaines tendances masculines semblent avoir complètement disparues (si elles ont existé un jour). Tu en reparles après.

higeekomori a écrit:
Eos a écrit:Vous croisez un regard et le fuyez.
Le regard appuyé, justement, en voilà un signal qui ne trouve parfois pas preneur ! ^^. Se regarder longuement, c'est déjà entrer en séduction. Hors, tant d'hommes se font reprocher d'avoir le regard qui déshabille. Ils sont donc par conséquent à ce point déstabilisés qu'ils se retranchent vers un comportement évitant pour ne pas devoir se mettre au clair avec eux-même. Ce n'est pas intelligent, certes, mais c'est ainsi...

Est-ce vraiment à cause de reproches sur leur regard qu'ils fuient ?
Ou seulement à cause d'une admiration qu'ils ne parviennent pas à assumer ?

higeekomori a écrit:
Eos a écrit:Mais où sont passées la séduction, la drague et la galanterie ?
Nouvelle société, nouveaux codes peut-être ? Les cartes sont rebattues et la donne est nouvelle...

Eos a écrit:Mais l'homme, le séducteur, le beau-parleur ?
Ce à quoi serait aujourd'hui d'avantage préféré le ténébreux, le sensible, voire le prévenant, mais pas l'entreprenant...

Oui,c'est bien ça que je déplore ! Le ténébreux, le sensible, le prévenant ne sont que des mots faisant ressortir les qualités (qui existent bel et bien) de ces hommes au caractère faible, facilement impressionnables et peu enclins à la prise d'initiative. Bien sûr, l'entreprenant a aussi des défauts. Mais beaucoup de femmes, je pense, seraient attirées par cet homme de plus en plus délaissé (disparu peut-être même du côté des poètes)

higeekomori a écrit:
Eos a écrit:Je suis jeune et peut-être suis-je atteinte de la déception induite par mes excès de lecture.
Jeunesse n'est sans doute pas antagoniste à la notion de cour, cependant une heureuse évolution des mœurs est en marche avec ce début de 21eme siècle, et l'homme et la femme ont encore quelques épreuves à traverser avant de se retrouver pleinement... Peut-être te sens-tu simplement en creux avec cette période ?
Il faut croire que le début du XXIème siècle est une période creuse sur de nombreux domaines. Agir activement pour combler ce creux est possible dans certains d'entre-eux. Cependant, dans notre cas, prendre son mal en patience et attendre ou changer ses exigences semblent être la meilleure solution. On peut changer la vision d'un homme, mais changer celle d'une société est plus compromis.

Tu parles d'une heureuse évolution des moeurs, qu'entends-tu par là ? J'imagine que tu fais référence à l'amélioration de l'égalité homme-femme et à une plus grande tolérance. Est-ce de ça qu'il s'agit ?

higeekomori a écrit:
Eos a écrit:N'existe-t-il pas d'homme prêt à risquer une partie de son orgueil pour séduire une femme par ses mots.
L’orgueil n'a rien à voir là dedans. Et tous les hommes ne maîtrisent pas les mots. Il est loin le temps où un jeune homme recevait une éducation littéraire avant de s'avancer plus en âge au sein de la société...

Eos a écrit:Les lettres se font de plus en plus rares, et de moins en moins d'hommes sont aptes à faire la discussion à la femme en face d'eux.
Est-ce aussi parce qu'ils s'auto-persuadent que les femmes n'ont définitivement pas les mêmes centres d’intérêt qu'eux, ce qui je le reconnais, est une approche des rapports homme-femme particulièrement biaisé. Être masculin, cela ne veut pas toujours dire, être malin ! ^^

Eos a écrit:Et vous, zèbres êtes particulièrement visés par mes accusations.
Personnellement, non je ne me sens pas visé. D'ailleurs, je suis pour que les genres se connaissent mieux l'un l'autre afin de bien vivre ensemble. J'ai séduit et j'ai été séduit. Je suis donc pour que chacun et chacune trouve au mieux se qu'il recherche chez le sexe opposé.
On ne retournera pas en arrière dans les prochaines années.
Les hommes maîtrisent sans doute moins les mots, tout comme les femmes sont moins aptes à les juger sévèrement non ?
J'accusais les zèbres car beaucoup font preuve d'esprit poétique et sont donc aptes à utiliser leur talent dans l'art de la séduction de la femme. Certains le font, mais ils sont peu. Et trop attendent que la femme soit conquise pour ça.

higeekomori a écrit:
Eos a écrit:Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.
Lol, et dire que le mois dernier on m'a personnellement reproché tout l'inverse ! ^^ Ce monde est injuste...

Eos a écrit:Je me sens révoltée par tous ces témoignages, tout en n'ayant pas le cœur à le reprochez personnellement aux individus qui font part de leur détresse. Je trouve juste difficile d'accepter le monde tel qu'il est après avoir vécu des années à l'idéaliser.
Oui, mais, est-ce que ces témoignages lus sont l'ensemble de tous les comportements masculins, même chez les zébrés ? N'as-tu sans doute peut-être lu qu'une part des choses, tout autant que l'on ne peut voir qu'une masse partielle de l'iceberg ? Ceux qui ne sont pas dans la détresse ne sont peut-être pas dans la démarche de vouloir témoigner... Moi le premier.

Ce témoignage, je l'ai principalement vu chez les zébrés. Je parlerai plus difficilement de celui des non-zèbres car j'y ai été très peu confrontée.
Mais il est bien entendu absurde de généraliser à tous les zèbres. D'autant plus que ceux que j'ai observés sont surement non représentatifs de l'ensemble des zèbres. J'espère. Les hommes plus âgés semblent moins touchés par ce phénomène. Il m'est difficile (pour des raisons évidentes) de dire si l'homme change en vieillissant, s'affirme, ou si l'homme est réellement en train de se transformer. Un peu des deux surement.

Merci pour cette réponse, très riche et précise. Ce n'est pas moi qui te reprocherai de t'exprimer ^^
Mon point de vue évolue en lisant les réponses et en avançant dans le temps. Si j'en viens à me contredire, ce ne sera pas à dessein malhonnête.


Dernière édition par Eos le Jeu 7 Mai 2015 - 9:58, édité 1 fois
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Jeu 7 Mai 2015 - 9:56

ErikFromFrance a écrit:Je suis tellement partagé sur ce sujet ! J'hésite entre le prendre par-dessus la jambe comme un sujet de plus où s'accumuleront des choses bien éloignées du concret, et divers préjugés bêtes... ou le prendre comme un sujet sérieux auquel cas je risque de renvoyer l'auteur de ce topic à la réalité avec des faits un peu brutaux tellement ils sont concrets et tellements ils sont accusateurs de ses erreurs (volontaires ou pas) et de ses incompréhensions.

Par manque de temps, je laisse juste ce message laconique.

Si le temps se présente à toi, l'auteure serait enchantée de voir la réalité afin de comprendre ses incompréhensions Very Happy
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Jeu 7 Mai 2015 - 10:05

Bibo a écrit:
Eos a écrit:
Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole. Vous croisez un regard et le fuyez.
Pensez-vous que c'est acceptable ?
J'ai bien peur que la non évidence du caractère lumineux de l'esprit en face de moi m'incite à ne rien tenter.
Que d'énergie dépensée pour si peu de résultat !

Eos a écrit:
Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.
Qui dans cette société a de l'admiration pour un homme qui viendrait partager spontanément ses sentiments ? C'est un reproche classique qui n'a de poid qu'une fois la relation commencée et qui suppose un implicite comme évidence : Les sentiments partagés, c'est mal vu, sauf quand tu es supposé les partager. Je n'ai jamais vraiment compris quand jetais supposé les partager, donc j'écris.
Le partage de sentiment, c'est acceptable et désirable lorsqu'il s'agit d'un beau jeune homme propre sur lui et répondant à tes attentes, ça l'est moins si c'est un mec à l'allure de clochard, quand bien même 60 points de QI les sépareraient.

Une apparence trop négligée peut faire fuir, c'est vrai Smile
Sans aller jusqu'à la déclaration enflammée (qui peut être touchante, je ne suis pas certaine qu'elle soit systématiquement mal vue), ne peut-on attendre un minimum de prise de risque de la part de l'homme ? Ne serait-ce que pour avoir l'impression d'être choisie, et pas seulement de choisir.
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par ErikFromFrance le Jeu 7 Mai 2015 - 10:44

Eos a écrit:
Une apparence trop négligée peut faire fuir, c'est vrai Smile
Sans aller jusqu'à la déclaration enflammée (qui peut être touchante, je ne suis pas certaine qu'elle soit systématiquement mal vue), ne peut-on attendre un minimum de prise de risque de la part de l'homme ? Ne serait-ce que pour avoir l'impression d'être choisie, et pas seulement de choisir.
L'homme prend déjà des risques en faisant le 1er pas. Et ce sont des GROS risques (si les sentiments investis sont forts et que l'homme est timide) parce que les conséquences psychologiques d'un rateau sont douloureuses et durables.

Mais tu demandes que l'homme prenne encore plus de risques que ça ? Et toi dans l'affaire, à quel moment donné tu prends un risque ? Et est-ce que tu te rends compte que tu te place dans la situation d'attendre que tout te tombe tout cuit dans le bec, et que c'est précisément ce que tu critiquais chez certains de ces messieurs ?
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 11:52

Eos a écrit:Bonjour zèbres !

Je m'adresse à vous pour tenter de comprendre et accepter mon problème avec la séduction actuelle. Principalement chez les zèbres.
Si j'apparais machiste ou sexiste, je vous prie d'avance de ne pas vous indigner.
D

J'ai remarqué que beaucoup d'entre-vous messieurs attendent que la femme vous arrive dans les bras. Vous voyez une jolie femme mais n'osez l'approcher. Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole. Vous croisez un regard et le fuyez.
Pensez-vous que c'est acceptable ?

Mais où sont passées la séduction, la drague et la galanterie ?
Bien entendu, je ne fais pas référence au mec lourd avec deux verres dans le nez. Celui-ci n'a pas changé.
Mais l'homme, le séducteur, le beau-parleur ?
Je suis jeune et peut-être suis-je atteinte de la déception induite par mes excès de lecture.
Mais les Cyrano, Rastignac, Bel-Ami, Lupin n'existent-il pas dans la vraie vie ? N'existe-t-il pas d'homme prêt à risquer une partie de son orgueil pour séduire une femme par ses mots. Les lettres se font de plus en plus rares, et de moins en moins d'hommes sont aptes à faire la discussion à la femme en face d'eux.
Et vous, zèbres êtes particulièrement visés par mes accusations. Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.

Je me sens révoltée par tous ces témoignages, tout en n'ayant pas le cœur à le reprochez personnellement aux individus qui font part de leur détresse. Je trouve juste difficile d'accepter le monde tel qu'il est après avoir vécu des années à l'idéaliser.

Non. Ou alors il doit en exister 3 en fac de lettre et 4 en école de théâtre. Et autant il est plus ou moins possible de jouer le James Bond le temps de quelques soirées, mais si une relation dure, faudra bien se rendre à l'évidence : Même lui il fait caca.

Le problème de l'idéalisation est dramatique. Pour la personne qui idéalise, car malheureusement, il lui faudra aller de déception en déception, mais aussi pour la personne ou le groupe de personne idéalisé. Pour ces derniers, c'est avoir en face d'eux des accusations non fondées pour qu'ils changent au tréfonds d'eux même. Autant dire que c'est mission impossible, ils sont ce qu'ils sont. Je pourrais même dire : Qu'est ce qu'ils gagnent à être "Beaux Parleurs, séducteurs" alors que sans, ils peuvent très bien vivre des histoires passionnantes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 11:58

Bibo a écrit:
Eos a écrit:
Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole. Vous croisez un regard et le fuyez.
Pensez-vous que c'est acceptable ?
J'ai bien peur que la non évidence du caractère lumineux de l'esprit en face de moi m'incite à ne rien tenter.
Que d'énergie dépensée pour si peu de résultat !


Eos a écrit:
Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.
Qui dans cette société a de l'admiration pour un homme qui viendrait partager spontannément ses sentiments ? C'est un reproche classique qui n'a de poid qu'une fois la relation commencée et qui suppose un implicite comme évidence : Les sentiments partagés, c'est mal vu, sauf quand tu es supposé les partager. Je n'ai jamais vraiment compris quand jetais supposé les partager, donc j'écris.
Le partage de sentiment, c'est acceptable et désirable lorsqu'il s'agit d'un beau jeune homme propre sur lui et répondant à tes attentes, ça l'est moins si c'est un mec à l'allure de clochard, quand bien même 60 points de QI les sépareraient.

Oui, je crois que chacun a ses limites. Si on perçoit cette lumière, et qu'elle est assez intense, les bénéfices (vivre une belle histoire) peut contrebalancer les risques (d'orgueil et ou de déception). Ceci, tout le monde peut le faire. Si le désir est tel, il faut savoir s'y abandonner et je pense qu'après un ou deux essais infructueux, chaque homme, même le plus timide qui soit connaitra sa limite. T'façon, Allah dans sa miséricorde a inventé l'alcool pour donner du courage à n'importe qui.

Mais déjà il faut qu'il existe un désir qui soit autre que "elle est pas mal".*

*Et ce désir pour peu qu'on soit légèrement exigent est assez rare.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 14:27

Bonjour à tous Smile

Eos a écrit:Mais où sont passées la séduction, la drague et la galanterie ?
La séduction me semble être un jeu, surtout dans les premiers contacts. Des tentatives d'approche, de compréhension de l'autre. Bref, du jaugeage. Censé durer un minimum.

Eos a écrit:J'ai remarqué que beaucoup d'entre-vous messieurs attendent que la femme vous arrive dans les bras. Vous voyez une jolie femme mais n'osez l'approcher. Vous découvrez un esprit à vos yeux lumineux mais n'osez lui adresser la parole. Vous croisez un regard et le fuyez.
Pensez-vous que c'est acceptable ?
C'est une question que je me suis posé récemment. Dans le cadre de la recherche d'une relation à long terme, pas dans celui d'une rencontre au cours d'une soirée par exemple (court terme).

Pars des principes :
- qu'un "zèbre" se protège plus que la normale,
- qu'il a plus de capacités à se projeter sur la viabilité de la relation,
- qu'il a peut-être un déficit de son estime de lui, en terme de ce qu'il "vaut" en tant que séducteur.

Il est dans ce cas plus facile de laisser venir à toi la personne, plutôt qu'aller la chercher.

Est-ce acceptable ? ... Le fait que tes tentatives de séduire ne trouvent pas écho chez l'autre ne t'en rend pas moins séduisante. On ne peut pas plaire à tout le monde.

Eos a écrit:Et vous, zèbres êtes particulièrement visés par mes accusations. Vous écrivez sur ce forum et dans vos carnets, mais ne partagez que rarement ce que vous ressentez spontanément.
J'aurai tendance à croire que le "zèbre", dans le cadre de sa protection, a appris à ne pas dire ce qu'il ressent. Je vais même aller plus loin, je pense que c'est commun à beaucoup de gens, sans notion de "zébritude".

Il faut une bonne estime de soi pour dire ce que tu ressens.

Eos a écrit:Je me sens révoltée par tous ces témoignages, tout en n'ayant pas le cœur à le reprochez personnellement aux individus qui font part de leur détresse. Je trouve juste difficile d'accepter le monde tel qu'il est après avoir vécu des années à l'idéaliser.
Haut les cœurs M'dame Smile .

Molina a écrit:Le problème de l'idéalisation est dramatique. Pour la personne qui idéalise, car malheureusement, il lui faudra aller de déception en déception, mais aussi pour la personne ou le groupe de personne idéalisé. Pour ces derniers, c'est avoir en face d'eux des accusations non fondées pour qu'ils changent au tréfonds d'eux même. Autant dire que c'est mission impossible, ils sont ce qu'ils sont. Je pourrais même dire : Qu'est ce qu'ils gagnent à être "Beaux Parleurs, séducteurs" alors que sans, ils peuvent très bien vivre des histoires passionnantes.
+1.

Je rajouterai ils peuvent très bien vivre des histoires passionnantes, qui détruisent, et répétitives. Le passage de l'idéalisation à son revers peut être violent. C'est pourtant la première étape de toute relation amoureuse. Je ne peux pas poster de lien, rechercher "étapes relation amoureuse" sur Google.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Helios Il Du Vent le Jeu 7 Mai 2015 - 15:02

Il n'y a pas de problème à être idéaliste mais à bien comprendre en soi d'où vient l'idéalisation dans son processus spirituel et créatif, puis ce qu'il est possible d'en tirer et appliquer à la "vie réelle" et/ou comment est ce que la vie réelle peut être comme socle à l'idéalisme !
Il y a toujours une partie de vrai et une partie de faux
Le plus vrai c'est qu'il est difficile de vivre l'idéalisme quand le faux self est impliqué et que celui ci s'en sert pour ne pas être délogé et démasqué. Une partie vrai, une partie "fausse" Smile
Bon c'est un peu complexe mais ça vaut le coup de s'y pencher
Helios Il Du Vent
Helios Il Du Vent

Messages : 165
Date d'inscription : 19/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Arizona782 le Jeu 7 Mai 2015 - 23:22

Les femmes, surtout les jolies, ont le choix au niveau des prétendants. Et forcement elles vont prendre le meilleur parti. S'il s'avère que l'homme qui tente de le séduire se plante ou montre un signe de faiblesse, ou qu'elle n'est plus attirée c'est au revoir.
N'oublions pas l'évolution des moeurs, le couple a moins de valeur et les femmes sont plus liberees.
Peu de nana de mon âge cherchent du sérieux elles veulent juste s'amuser.

Malheureusement quand t'es zèbre tu idéalises les choses tu recherches quelque chose d'entier. Et quand tu te manges un râteau ça fait très mal a l'ego t'as l'impression d'être un nul.

N oublie pas aussi que la société nous a inculqué le principe de consommation immédiate: Plus besoin de se bouger tu peux faire ton shopping, parler avec tes amis, écouter de la musique, gérer ta popularité et draguer en un clic sur internet.
regardez tinder, hop je zappe, hop je te like.
Ajoutez l'effet pervers du virtuel. Ca créé une sphère virtuelle très superficielle ou tu joues ton image a chaque instant sur instagram snapchat Twitter ou picasa.

c'est la course a la popularité et ça flatte l ego et tout particulièrement des nanas qui se prennent pour des princesses car des dizaines de male en rut vont la complimenter.

Le virtuel et la société de consommation ont inculqué un culte de la personnalité et un retrait sur soi.
avant on demandait a un japonais de nous prendre en photo devant la tour Eiffel, maintenant tu te fais un selfie trop swag avec un sourire de biatch ou de teubé sur la tête.

on est plus dans une optique de rencontrer l'autre mais de se montrer et de se vendre.
comment un surdoué sensible, a fond dans l'idéal et hors des normes peut s'intégrer a ce système qui met en valeur la vanité et la superficialité ?
j'ai plus l'impression que tout se résume a des nanas qui sont élevées au rang de femmes deesses qui ne savent pas ce qu'elles veulent et qui ont pris un ascendant sur les hommes a cause d un féminisme exacerbé et d hommes qui ne savent plus comment réagir et se positionner face a elles et a la société.

Du coup on a quoi ? 1 français sur 3 célibataire, des histoires qui ne tiennent pas car les gens bricolent et des coucheries a droite et a gauche.

ce monde est malsain. Amis célibataires je vous souhaite bon courage.
Arizona782
Arizona782

Messages : 2493
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 26
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Ven 8 Mai 2015 - 10:18

ErikFromFrance a écrit:
L'homme prend déjà des risques en faisant le 1er pas. Et ce sont des GROS risques (si les sentiments investis sont forts et que l'homme est timide) parce que les conséquences psychologiques d'un rateau sont douloureuses et durables.

Mais tu demandes que l'homme prenne encore plus de risques que ça ? Et toi dans l'affaire, à quel moment donné tu prends un risque ? Et est-ce que tu te rends compte que tu te place dans la situation d'attendre que tout te tombe tout cuit dans le bec, et que c'est précisément ce que tu critiquais chez certains de ces messieurs ?

Je reproche justement à l'homme (ou à certains hommes) de n'oser faire le premier pas.
Et faire les premiers pas et une déclaration d'amour n'est pas tout à fait la même chose. Mais peut-être que le râteau est ressenti de la même manière dans les deux cas, je ne sais pas.

Je ne pourrai jamais vivre les risques de la même manière qu'un homme les vit. Si je prends des risques, ce ne sont pas d'aussi gros risques que si j'étais un homme, où les attentes sont beaucoup plus fortes.

Quant à attendre que tout me tombe dans le bec non, ce n'est pas ce que je souhaite.
Mais je ne souhaite pas non plus être comme un oiseau qui va ramasser les pommes sous le pommier.
Dans les deux cas, l'homme se place en situation d'infériorité, c'est une des choses qui me dérangent.
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 10:28

Plus vite tu y vas, plus vite tu sais (de toute façon ça colle ou pas Smile alors autant demander tout de suite : salut, tu veux bien ou pas que je sois ta "glue" ?)
cela dit être amis d'abord c'est mieux, ça retire la pression d'un, et de deux ça permet de se dégager de tout ce tralala de "séduction" et quitte à se poser des questions, autant le faire avec l'autre puisqu'il est le premier concerné

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 10:32

De toute façon, timidité ou pas, si tu te poses des questions, c'est que déja ça va pas, au pire il t'arrivera quoi ? rien donc...
ou alors séduis en faisant le paon, c'est marrant un paon au moins Smile
plus tu essaies de demander comment avancer, plus tu recules, si si je t'ai vu à l'oeuvre, et du coup ce qui me séduisait chez toi au début finit que par la suite tu m'agaces... c'est une vision de l'extérieur féminine pour ajouter au débat Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Ven 8 Mai 2015 - 10:38

Flo-rian a écrit:
j'ai plus l'impression que tout se résume a des nanas qui sont élevées au rang de femmes deesses qui ne savent pas ce qu'elles veulent et qui ont pris un ascendant sur les hommes a cause d un féminisme exacerbé et d hommes qui ne savent plus comment réagir et se positionner face a elles et a la société.
C'est là tout le problème ! Ou alors ce sont les hommes qui se sont affaiblis. C'est triste que les relations homme-femme deviennent de plus en plus des relations mère-fils Sad

*va probablement recevoir des tomates*

Mais heureusement, on nous propose une solution pour trouver Cyrano.
Molina a écrit:
il doit en exister 3 en fac de lettre et 4 en école de théâtre.
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 11:23

Eos a écrit:Je reproche justement à l'homme (ou à certains hommes) de n'oser faire le premier pas.
Et moi je te reproche d'exiger des hommes (ou de certains hommes) quelquechose que toi-même tu avoues n'être pas disposée à leur offrir. Tu exiges des hommes (parce que le reproche est une forme d'exigence) qu'ils fassent le 1er pas mais tu ne sembles pas disposée toi-même à faire le 1er pas. C'est une injustice et/ou une hypocrisie.


De par mon implication (au moins émotionnelle) dans les questions d'égalité des genres, il me parait important de signaler aussi l'injonction paradoxale que reçoivent les hommes. D'une part, pour servir un principe d'égalité, il est demandé aux hommes de quitter le rôle masculin traditionnel et donc de féminiser leurs comportements... Mais d'autre part la réalité biologique fait que les femmes sont beaucoup plus intéressées par des hommes machos que par les "gentils garçons" (manque de confiance en soi, toutou, etc). L'injonction paradoxale est un phénomène psychologiquement destructeur et pour les hommes qui reçoivent ces injonctions, tous les choix possibles mènent à la négativité. Soit ils vont vers le machisme et acceptent de devenir des connards, soit ils vont vers la féminisation et sont voués à l'échec en matière de séduction, soit ils sont coincés avec le cul entre 2 chaises et souffrent de l'indécision ou de la navigation en eaux troubles.

Et faire les premiers pas et une déclaration d'amour n'est pas tout à fait la même chose. Mais peut-être que le râteau est ressenti de la même manière dans les deux cas, je ne sais pas.
Ahhh! Voilà un morceau TRES intéressant. Peux-tu décrire de manière très concrète ce qui différencie un premier pas d'une déclaration d'amour ? Peux-tu me décrire un exemple de 1er pas ? Et la manière dont il est perçu du coté féminin de la chose ? Et aussi me dire comment l'homme de son coté est informé explicitement (l'implicite ça ne marche pas avec nous) de la réponse positive ou négative à son 1er pas ?

Je ne pourrai jamais vivre les risques de la même manière qu'un homme les vit. Si je prends des risques, ce ne sont pas d'aussi gros risques que si j'étais un homme, où les attentes sont beaucoup plus fortes.
Et c'est bien ce que je te reprochais plus haut. Tu dis simultanément que le risque est plus grand pour les hommes et que les hommes devraient prendre ce risque plus grand parce que toi tu refuses de prendre un risque égal (ou plus petit?). Ca fait un peu genre : "je crains de transporter 1 kg alors il est préférable que les hommes transportent 100 kg".

Ou alors j'ai mal compris ton propos?

Quant à attendre que tout me tombe dans le bec non, ce n'est pas ce que je souhaite.
Mais je ne souhaite pas non plus être comme un oiseau qui va ramasser les pommes sous le pommier.
Dans les deux cas, l'homme se place en situation d'infériorité, c'est une des choses qui me dérangent.
Tu sembles attendre que les hommes fassent le 1er pas. Donc si, c'est équivalent à attendre que tout te tombe dans le bec, puisque tu attends que ce soit l'homme qui vienne s'offrir à toi et c'est toi qui détiens le pouvoir d'accepter ce qui t'est offert ou de le rejeter. Si tu juges que tout ne te tombe pas dans le bec avec ce mode de fonctionnement, il faut que tu m'expliques la part de difficulté ou de travail que tu penses assumer.

Je n'ai pas compris ce que tu veux dire en parlant de 2 cas où l'homme se place en infériorité, mais oui de toute évidence, la création d'une relation homme-femme est comme un marché économique avec de l'offre et de la demande et dans une société comme la nôtre la "dynamique de pouvoir" favorise les femmes.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Arizona782 le Ven 8 Mai 2015 - 11:53

Je plussoie erik.
Tu sais pourquoi on nous affaiblit ? Parce que les nanas du moins les féministes veulent non pas l'égalité mais la domination sur l'homme.

pour un mec c'est simple tu ne dois pas être macho car sinon t'es sexiste mais tu dois être viril a minima pour exciter la nana.
Car, et pour paraphraser un pote, avoir le qi d'Einstein, être fort aux échecs ou avoir un don pour un art la nana lambda va s'en ficher. ce qu'elle veut c'est un male qui l excite mais pas trop dominateur.

Voila le problème. L'homme doit être celui qui prend l'initiative, être subtil, dominant sans trop l'être, sexué sans être un pervers, être inaccessible mais pas trop sinon ca tue l'attraction, valoriser madame mais pas trop sinon tu la mets sur un piédestal, montrer ta sensibilité mais pas trop sinon tu es une lopette, être a son écoute mais pas trop sinon t'es dans la friendzone...

Cherchez pas les nanas ont le pouvoir. Marchez dans la rue ou allumez la tels y aura toujours une nana canon pour vendre un parfum, présenter la métro, promouvoir un produit ménager, être la tête d affiche d'un film d'horreur ou être en lingerie.
On a trop mis la femme sur un piédestal. On ne sait pas sur quel pied danser.

Je me rappelle d'une discussion avec une fille qui disait : " y a un mec qui me draguait 5 minutes avant c'est un pick up artist (dragueur en série) il a un culot incroyable et enchaîne les contacts. Jusqu'à ce que ça passe. Ca me dégoûte"
Enfin ça ce sont ses mots. Elle bouillait sur sa chaise et était toute émoustillée car elle se sentait desiree puis refoulée.

les mecs n'ont qu'une solution, devenir des dragueurs en série.
Mesdames arrêtez de nous bassiner et de nous culpabiliser avec vos arguments sur les hommes peu entreprenants, pas séduisants, et paumés.
c'est de votre faute.
Arizona782
Arizona782

Messages : 2493
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 26
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 12:07

Messieurs, arrêtez de faire des généralités. il y a bien longtemps qu'on ne doit plus dire les hommes mais des hommes et les femmes mais des femmes.

je connais un tas de nanas qui ne rêvent que d'une chose : pouvoir être avec un homme et non pas avec "nous les hommes", ça fait beaucoup trop de monde, déja qu'un seul te pique toute la couette Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 12:08

et vice versa pour les femmes évidemment Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Kass le Ven 8 Mai 2015 - 12:26

+1 zébulonette

peut-être que j'me trompe mais on dirait que ce sont justement ceux/celles qui parlent en termes de "les hommes/les femmes" qui ont des "problèmes de célibat" récurrents  Rolling Eyes

genre une de mes nouvelles collègues, qui appelle son mec pour lui rappeler qu'il faut sortir le chien (...) et après nous sort un "ah les hommes, faut toujours les materner"... son mec je le vois bien se laisser faire, pour ensuite aller se réfugier au bistrot pleurnicher "pfff les femmes elles sont chiantes"... les deux sont responsables de leur connerie !
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 12:31

Kass a écrit:+1 zébulonette

peut-être que j'me trompe mais on dirait que ce sont justement ceux/celles qui parlent en termes de "les hommes/les femmes" qui ont des "problèmes de célibat" récurrents  Rolling Eyes

genre une de mes nouvelles collègues, qui appelle son mec pour lui rappeler qu'il faut sortir le chien (...) et après nous sort un "ah les hommes, faut toujours les materner"... son mec je le vois bien se laisser faire, pour ensuite aller se réfugier au bistrot pleurnicher "pfff les femmes elles sont chiantes"... les deux sont responsables de leur connerie !


J'adore ainsi que le fait justement de dire : je les vois bien, ou l'art de ne pas entrer surtout dans des schémas psychologiques dont on sent de loin qu'ils sont plein d'amoooourrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Arizona782 le Ven 8 Mai 2015 - 13:19

Ouais t'as  raison kass faut pas généraliser. Enfin pour autant je trouve qu'on est dans une société de consommation totale ou les gens ont énormément de mal a communiquer et de fait a se séduire.
Et Oui effectivement je fais partie des célibataires récurrents.

Je suis pas parfait mais je demande qu'une chose : Vivre le frisson, arrêter ces conneries de " j'ai trop souffert / je suis pas prête / t'es trop jeune " et se dire " pourquoi pas ? "
abolir ces putains de barrière qu on se forge dans le prisme de notre peur et se dire " hey coucou viens on fait un truc de fou ! "
Arizona782
Arizona782

Messages : 2493
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 26
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 13:20

Flo-rian a écrit:Cherchez pas les nanas ont le pouvoir. Marchez dans la rue ou allumez la tels y aura toujours une nana canon pour vendre un parfum, présenter la métro, promouvoir un produit ménager, être la tête d affiche d'un film d'horreur ou être en lingerie.

C'est du pouvoir ou de l'objectification? Honnêtement, utiliser un corps féminin pour vendre, attirer le regard, et l'associer de fait avec une marchandise, un produit à consommer, je ne vois pas trop en quoi c'est valorisant pour le genre féminin. Je serais curieuse que tu m'explique, je ne comprends pas.

Edit (parce que mes pensées viennent lentement): De plus, ce n'est pas comme si l'homme était absent de l’image publicitaire ou de la présentation télévisée. Associé davantage, je te l'accorde, aux produits de type voitures qu'aux produits ménagers ou yaourt bio... et bien moins souvent nu, le costard-cravate est quand même plus fréquent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Kass le Ven 8 Mai 2015 - 13:29

Flo-rian a écrit:Ouais t'as  raison kass faut pas généraliser. Enfin pour autant je trouve qu'on est dans une société de consommation totale ou les gens ont énormément de mal a communiquer et de fait a se séduire.

je peux comprendre que pour la nouvelle génération ce soit peut-être plus difficile; trop de virtuel fait oublier comment entrer en contact IRL, alors que c'est si simple...
je fuis les cons-sots-mateurs.
je préfère oublier la notion de "besoin" qui fait fuir (à juste titre !), et laisser naître une envie, tranquille, aborder l'autre en tant qu'être humain avant tout, de la légèreté...
"tout est possible rien n'est nécessaire"...
avoir le temps - avoir sa propre vie, bien remplie, et voir une nouvelle rencontre comme un bonus, ne pas projeter tous ses espoirs sur quelqu'un qui n'a rien demandé et qui a le droit de ne pas être intéressé/prêt ou peu importe...
de la légèreté !
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 13:32

Kass a écrit:
avoir le temps - avoir sa propre vie, bien remplie, et voir une nouvelle rencontre comme un bonus, ne pas projeter tous ses espoirs sur quelqu'un qui n'a rien demandé et qui a le droit de ne pas être intéressé/prêt ou peu importe...
de la légèreté !
Ne pas tomber amoureux, en quelque sorte ?
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 13:32

Flo-rian a écrit:Voila le problème. L'homme doit être celui qui prend l'initiative, être subtil, dominant sans trop l'être, sexué sans être un pervers, être inaccessible mais pas trop sinon ca tue l'attraction, valoriser madame mais pas trop sinon tu la mets sur un piédestal, montrer ta sensibilité mais pas trop sinon tu es une lopette, être a son écoute mais pas trop sinon t'es dans la friendzone...


Oh... et qu'en est-il alors des femmes qui aiment prendre l'initiative? De celles qui n'aiment pas la subtilité et préfèrent une approche directe? Qu'en est-il de celles qui aiment les hommes complètement dominants ou alors pas du tout? Celles que ça ne dérangent pas d'avoir un mec "pervers", oh ! Et puis, qui le sont elles-mêmes tiens ! Celles qui aiment être mises sur un piédestal, celles que ça rebute, celles qui aiment la sensibilité, l'hypersensibilité ou tout l'inverse...

Je vais pas aller au bout de la liste.

Aziraphale a écrit:C'est du pouvoir ou de l'objectification? Honnêtement, utiliser un corps féminin pour vendre, attirer le regard, et l'associer de fait avec une marchandise, un produit à consommer, je ne vois pas trop en quoi c'est valorisant pour le genre féminin. Je serais curieuse que tu m'explique, je ne comprends pas.

Une objetisation dont les (des*) femmes sont à la fois l'objet (lol) et les actrices.

Edit : désolée, je n'avais pas vu le message où tu répondais à Kass, Flo-rian.


Dernière édition par Kasconaute le Ven 8 Mai 2015 - 13:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 13:35

Kass a écrit:
Flo-rian a écrit:Ouais t'as  raison kass faut pas généraliser. Enfin pour autant je trouve qu'on est dans une société de consommation totale ou les gens ont énormément de mal a communiquer et de fait a se séduire.

je peux comprendre que pour la nouvelle génération ce soit peut-être plus difficile; trop de virtuel fait oublier comment entrer en contact IRL, alors que c'est si simple...
je fuis les cons-sots-mateurs.
je préfère oublier la notion de "besoin" qui fait fuir (à juste titre !), et laisser naître une envie, tranquille, aborder l'autre en tant qu'être humain avant tout, de la légèreté...
"tout est possible rien n'est nécessaire"...
avoir le temps - avoir sa propre vie, bien remplie, et voir une nouvelle rencontre comme un bonus, ne pas projeter tous ses espoirs sur quelqu'un qui n'a rien demandé et qui a le droit de ne pas être intéressé/prêt ou peu importe...
de la légèreté !

c'est souvent comme ça qu'on peut tomber amoureux en fait Smile joliment dit et tellement vrai. rien qu'à le lire ça me repose et re pose tiens Smile merci Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Kass le Ven 8 Mai 2015 - 13:39

ErikFromFrance a écrit:
Kass a écrit:
avoir le temps - avoir sa propre vie, bien remplie, et voir une nouvelle rencontre comme un bonus, ne pas projeter tous ses espoirs sur quelqu'un qui n'a rien demandé et qui a le droit de ne pas être intéressé/prêt ou peu importe...
de la légèreté !
Ne pas tomber amoureux, en quelque sorte ?

on choisit pas ses sentiments - mais on peut choisir la façon dont on les démontre/exprime...
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 13:42

Kass a écrit:
ErikFromFrance a écrit:
Kass a écrit:
avoir le temps - avoir sa propre vie, bien remplie, et voir une nouvelle rencontre comme un bonus, ne pas projeter tous ses espoirs sur quelqu'un qui n'a rien demandé et qui a le droit de ne pas être intéressé/prêt ou peu importe...
de la légèreté !
Ne pas tomber amoureux, en quelque sorte ?

on choisit pas ses sentiments - mais on peut choisir la façon dont on les démontre/exprime...
La timidité n'existe donc pas en tant que telle ? La timidité est un choix, tu crois ?
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Ven 8 Mai 2015 - 13:50

ErikFromFrance a écrit:
Eos a écrit:Je reproche justement à l'homme (ou à certains hommes) de n'oser faire le premier pas.
Et moi je te reproche d'exiger des hommes (ou de certains hommes) quelquechose que toi-même tu avoues n'être pas disposée à leur offrir. Tu exiges des hommes (parce que le reproche est une forme d'exigence) qu'ils fassent le 1er pas mais tu ne sembles pas disposée toi-même à faire le 1er pas. C'est une injustice et/ou une hypocrisie.
J'ai déjà fait les premiers pas à plusieurs reprises, et ça c'est toujours bien passé. Autant pour moi que pour l'homme en question.
Mais les témoignages d'amis (hommes), intelligents, cultivés, amoureux mais incapables d'approcher la femme qu'ils aiment m’insupporte.
Tout comme des aveux d'hommes avouant leur amour après s'être faits passés pour des sociopathes pendant des années m'insupporte. Vous dites que les femmes n'envoient pas les bons signaux. Mais vous n'êtes pas toujours meilleurs dans cet art.

ErikFromFrance a écrit:
De par mon implication (au moins émotionnelle) dans les questions d'égalité des genres, il me parait important de signaler aussi l'injonction paradoxale que reçoivent les hommes. D'une part, pour servir un principe d'égalité, il est demandé aux hommes de quitter le rôle masculin traditionnel et donc de féminiser leurs comportements... Mais d'autre part la réalité biologique fait que les femmes sont beaucoup plus intéressées par des hommes machos que par les "gentils garçons" (manque de confiance en soi, toutou, etc). L'injonction paradoxale est un phénomène psychologiquement destructeur et pour les hommes qui reçoivent ces injonctions, tous les choix possibles mènent à la négativité. Soit ils vont vers le machisme et acceptent de devenir des connards, soit ils vont vers la féminisation et sont voués à l'échec en matière de séduction, soit ils sont coincés avec le cul entre 2 chaises et souffrent de l'indécision ou de la navigation en eaux troubles.

Je suis d'ailleurs curieuse de savoir lequel de ces choix, tous aussi déplorables les uns que les autres, vous avez choisi.
Au fond, je ne pense pas que le problème soit que l'homme soit plus ou moins efféminé (là on entre surement dans une question de vocabulaire).
La question de l'égalité des genres est intéressante et je pense qu'on a tendance à trop la sacraliser.

ErikFromFrance a écrit:
Peux-tu décrire de manière très concrète ce qui différencie un premier pas d'une déclaration d'amour ? Peux-tu me décrire un exemple de 1er pas ? Et la manière dont il est perçu du coté féminin de la chose ? Et aussi me dire comment l'homme de son coté est informé explicitement (l'implicite ça ne marche pas avec nous) de la réponse positive ou négative à son 1er pas ?
(tu marques une opposition entre le caractère féminin et masculin dans la compréhension de l'implicite. Si votre fonctionnement n'est pas le même à cet endroit, l'égalité des genres semble une illusion...)
Un exemple de premier pas.
Par une belle journée ensoleillée, vous décidez d'aller dans le parc à côté de votre lieu de travail pour manger un pique-nique.
Et là, vous découvrez, assise au milieu de l'herbe, une pomme à la main et un journal posé à côté de son sac, une femme magnifique. Une fée même.
Donc là, vous avez plusieurs solutions de premier pas, plus ou moins dangereux.
Vous pouvez par exemple vous approchez de la femme, et entamer la discussion avec elle. Lui parler de son journal, de vos passions (et au passage lui demander les siennes), les raisons qui vous amènent à ce parc. A moins d'avoir l'air d'un gros pervers, il y a peu de chances qu'elle s'enfuie en courant.
La femme vous informera de la réponse de votre premier pas par une phrase évoquant le désir de se revoir une prochaine fois ("à bientôt", "on se reverra peut-être, je viens souvent ici"...), par le retour dans ce même parc les jours suivants, ou si elle est plus directe, pas la demande d'un moyen de vous contacter.
Avant ce premier pas, si vous êtes plus timide, essayer de croiser son regard. Si elle vous rend un sourire ou un regard appuyé, c'est une réponse qui me semble positive à ce premier pas. (vous pouvez donc aller lui parler)
Une déclaration d'amour pourrait être d'aller la rejoindre et lui avouer votre coup de foudre directement.

Bon après, il y a les variantes du genre écrire une tirade ou un poème sur un bout de papier, que vous mettrai discrètement sur son sac en sortant du parc (mais là, je ne peux pas parler au nom des autres femmes).

ErikFromFrance a écrit:
Je ne pourrai jamais vivre les risques de la même manière qu'un homme les vit. Si je prends des risques, ce ne sont pas d'aussi gros risques que si j'étais un homme, où les attentes sont beaucoup plus fortes.
Et c'est bien ce que je te reprochais plus haut. Tu dis simultanément que le risque est plus grand pour les hommes et que les hommes devraient prendre ce risque plus grand parce que toi tu refuses de prendre un risque égal (ou plus petit?). Ca fait un peu genre : "je crains de transporter 1 kg alors il est préférable que les hommes transportent 100 kg".

Ou alors j'ai mal compris ton propos?

Je n'ai pas choisi d'être une femme et de n'avoir qu'un kilogramme à soulever. Mais crois moi, j'aurais pris vraiment beaucoup de plaisir à vivre la conquête de la femme du côté de l'homme.
Je ne dis pas refuser de prendre un risque égal. Je déplore simplement que les hommes ne le fassent pas parce qu'ils le trouvent plus grand.

ErikFromFrance a écrit:
Quant à attendre que tout me tombe dans le bec non, ce n'est pas ce que je souhaite.
Mais je ne souhaite pas non plus être comme un oiseau qui va ramasser les pommes sous le pommier.
Dans les deux cas, l'homme se place en situation d'infériorité, c'est une des choses qui me dérangent.
Tu sembles attendre que les hommes fassent le 1er pas. Donc si, c'est équivalent à attendre que tout te tombe dans le bec, puisque tu attends que ce soit l'homme qui vienne s'offrir à toi et c'est toi qui détiens le pouvoir d'accepter ce qui t'est offert ou de le rejeter. Si tu juges que tout ne te tombe pas dans le bec avec ce mode de fonctionnement, il faut que tu m'expliques la part de difficulté ou de travail que tu penses assumer.

Je n'ai pas compris ce que tu veux dire en parlant de 2 cas où l'homme se place en infériorité, mais oui de toute évidence, la création d'une relation homme-femme est comme un marché économique avec de l'offre et de la demande et dans une société comme la nôtre la "dynamique de pouvoir" favorise les femmes.

Dans la situation actuelle, j'ai déjà l'impression de faire mon marché. C'est déjà comme si tout me tombait dans le bec, mais de manière beaucoup moins belle.
Je suis d'accord avec toi: "la dynamique de pouvoir" favorise les femmes. C'est pour ça que je demande aux hommes de ne pas se faire écraser Wink
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Ven 8 Mai 2015 - 13:56

ErikFromFrance a écrit:
Kass a écrit:
ErikFromFrance a écrit:
Kass a écrit:
avoir le temps - avoir sa propre vie, bien remplie, et voir une nouvelle rencontre comme un bonus, ne pas projeter tous ses espoirs sur quelqu'un qui n'a rien demandé et qui a le droit de ne pas être intéressé/prêt ou peu importe...
de la légèreté !
Ne pas tomber amoureux, en quelque sorte ?

on choisit pas ses sentiments - mais on peut choisir la façon dont on les démontre/exprime...
La timidité n'existe donc pas en tant que telle ? La timidité est un choix, tu crois ?

La timidité n'est pas forcément un choix.
Mais on peut toujours chercher à se surpasser, se faire violence.
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Kass le Ven 8 Mai 2015 - 14:00

ErikFromFrance a écrit:La timidité n'existe donc pas en tant que telle ? La timidité est un choix, tu crois ?

...c'est relatif ? Laughing non je peux pas m'en sortir avec ce joker je sais.

j'ai beau être parfois une "grande gueule", quand un mec me plaît vraiment beaucoup, je peux être intimidée, limite paralysée.
ne pas pouvoir soutenir son regard, et si j'arrive à ne pas rougir, y'a toujours cette foutue carotide qui peut me trahir.
ado, j'avais tendance à boire - ça marchait car tout le monde buvait.
maintenant je bois beaucoup moins, et j'ai mes parades pour désacraliser (genre l'imaginer en train de se couper les ongles des pieds  What a Face ), mais en même temps je sais que ça peut être séduisant aussi, quelqu'un qui manifeste un certain trouble.
et de se dire qu'on a rien à perdre, qu'on va tous crever, ça peut être libérateur (se le répéter en boucle).

après l'aisance oratoire, c'est un plus, mais les beaux parleurs ascendants poètes maudits, ça peut aussi éveiller la méfiance.
être doux, être léger, ne pas oublier de sourire, c'est déjà beaucoup, après à l'autre, si intéressé, de renvoyer la balle...

je parlais récemment à quelqu'un de ma nostalgie des "bals au village"; combien de jeunes garçons peu dégourdis ont pu ainsi avoir au moins l'occase de toucher une fille (même si c'est épaule ou taille, pour certains c'est énorme), de passer quelques minutes de légèreté en contact rapproché, à parler de tout et de rien ! même des piètres danseurs pouvaient se débrouiller sur les 2 temps des slows... et ainsi ne pas être complètement terrorisés au contact de l'autre sexe...
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 14:17

Je dois prendre la route pour mon activité du weekend. Je ne pourrai donc répondre comme je le souhaite qu'à partir de dimanche soir ou lundi.

Je relève tout de même que l'exemple de 1er pas me parait très décalé d'avec l'idée que j'avais en tête. Je partais du principe qu'il existait déjà un lien au moins cordial ou amical entre les 2. Ce que je nomme 1er pas correspond donc peut-être à ce que tu nommes "déclaration". Et je posais la question de savoir comment l'homme qui tente une approche (déclaration? ou 2ème pas?) peut recevoir un signal explicite d'intérêt (romantique) réciproque.

Entre tes réponses et celles de Kass, j'ai l'impression, peut-être à tort, que vous n'avez pas idée de la casse psychologique que représentent de multiples tentatives de 1er pas (ou déclaration) qui se heurtent à l'échec. Tu tentes une fois, ça fait mal et t'es tout tristoune. Quelques mois plus tard, nouvelle rencontre, tu tentes une 2ème fois et tu te sens comme une merde. Quelques mois encore plus tard, nouvelle rencontre, t'es comme un rat qui s'est pris 2 fois des décharges électriques en appuyant sur l'interrupteur alors tu hésites, tu attends, et puis tu rassembles tout ton courage et là c'est le drame. Et puis tu passes des années sans toucher un corps, sans embrasser une femme, sans un calin (non-sexuel). Et puis tu vois autour de toi les femmes qui se plaignent de ne pas avoir de mec parce que ça fait presque 6 mois pour elles et qu'elles éconduisent des propositions selon que c'est trop ceci ou pas assez cela et qu'elles comptent leurs expériences en dizaines, tandis que toi ça fait 5 ans que tu te l'es mise derrière l'oreille pour la fumer plus tard et que tu as connu seulement 3 ou 4 relations dans toute ta vie.

Du coup, j'ai le sentiment... je précise toujours que je peux me tromper... que vous n'avez pas idée de la réalité de la difficulté amoureuse mais que vous vous sentez malgré tout, à tort, en position légitime à critiquer ces connards (cassés psychologiquement) qui sont trop respectueux et trop sérieux pour penser avec leur bite mais trop blessés pour aborder les femmes avec juste la bonne quantité de légèreté que vous souhaiteriez.

Bon allez ! Je plie bagage pour le weekend !
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Kass le Ven 8 Mai 2015 - 14:25

beaucoup de colère chez toi jeune padawan je sens Neutral

je n'ai jamais parlé de "connards" (tu dis "Kass" puis "vous" donc je le prends perso), t'es encore en train d'amalgamer...
tu sembles plus parler d'un problème de tempo, on en reparlera après ton week-end, si tu veux (et si tu te calmes un peu, l'agressivité, c'est pas séduisant du tout).
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par JCVD le Ven 8 Mai 2015 - 14:32

@ Eos : Si tu es bien foutue, je veux bien te réciter tout ce que tu voudras, des Précieuses Ridicules au Père Goriot. Sinon, j'en ai rien à… !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 14:43

Kass a écrit:beaucoup de colère chez toi jeune padawan je sens  Neutral

je n'ai jamais parlé de "connards" (tu dis "Kass" puis "vous" donc je le prends perso), t'es encore en train d'amalgamer...
tu sembles plus parler d'un problème de tempo, on en reparlera après ton week-end, si tu veux (et si tu te calmes un peu, l'agressivité, c'est pas séduisant du tout).
On en reparlera après le weekend alors.

Mais tu confonds colère et aigreur.

J'ai juste l'impression que je suis un pauvre et que vous êtes des riches et que ce topic a pour objet pour vous de chanter la chanson suivante :

ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par JCVD le Ven 8 Mai 2015 - 14:50

C'est vrai ça : y en a marre des pauvres !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 14:51

Donc tu es riche d'aigreur à partager ? on va pas aller loin avec ça Smile bon weekend à toi.

Kass je te rejoins à fond sur le trouble à montrer, on m'a dit que justement c'était mieux que de donner le sentiment que ça ne nous touche pas du tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 14:56

Eos a écrit:
Flo-rian a écrit:
j'ai plus l'impression que tout se résume a des nanas qui sont élevées au rang de femmes deesses qui ne savent pas ce qu'elles veulent et qui ont pris un ascendant sur les hommes a cause d un féminisme exacerbé et d hommes qui ne savent plus comment réagir et se positionner face a elles et a la société.
C'est là tout le problème ! Ou alors ce sont les hommes qui se sont affaiblis. C'est triste que les relations homme-femme deviennent de plus en plus des relations mère-fils Sad

*va probablement recevoir des tomates*

Mais heureusement, on nous propose une solution pour trouver Cyrano.
Molina a écrit:
il doit en exister 3 en fac de lettre et 4 en école de théâtre.

L'hagakuré fut écrit pendant (ou quasiment à quelques années près) pendant l'apogée de la civilisation japonaise. Et pourtant, ce qui est assez drôle, c'est qu'il contient un passage où Yamamoto discute avec un médecin qui lui affirme que les hommes ne sont plus des hommes. Je passe sur la raison qui lui fait dire ça, une sombre histoire de pouls masculin qui ressemble à un pouls féminin. Il dit entre autre, que c'est normal, 50 ans plus tôt, les hommes étaient virils, ils allaient à la guerre sans trop poser de question, et qu'ils étaient assez bruyants comme des vrais hommes dans les tavernes. Ce qui est intéressant c'est de voir que la virilité est liée à une classe de guerriers docile, assez contente de leur état et qui ne poserait pas des questions sur les raisons de telle ou telle guerre, mais irait sur le champs de bataille en chanson.

On peut y voir en exergue que la virilité, ou la msculinité est lié à une classe dominante (ici des samourais) et dont les valeurs de virilité sont lié à leur utilisation. J'vais prendre un exemple plus parlant qui est James Bond, puisque ça fait plus de 50 ans que ça dure. Sean Connery, incarne le gentleman anglais, extrêmement séduisant. Ces caractéristique ? Il est patriote, accepte le boulot qu'on lui confie sans poser de question. Jamais il va faire un coup de pute au MI6 : la loyauté est la valeur centrale dans une société qui se reconstruit et assez conservatrice.

Les derniers James Bond sont tout autres. JB est un type indépendant, qui remet en question l'Etat (les coups de pute qu'il faut au  MI6 et à sa cheffe) fait ce qui lui plait et surtout pour des raisons personnelles. J'aime beaucoup le dernier JB parce que justement vers la fin, il y a un retour des valeurs conservateurs qui fait d'ailleurs echo à un société qui a voté hier : Un retour à la nation et à ses valeurs historiques.

Ce que tu dis fait échos à la communauté de séduction en France. Ici, j'vais essayé de démontrer que les valeurs de séduction ne sont que des valeurs mis en avant par la société, et notamment de sa classe socio-culturelle affiliée. L'idéal de virilité est le regard que porte un groupe social sur lui même.

La communauté de séduction en France a été construite par des hommes de classe sociale élevée (des anciens ingénieurs en fait, ce qui explique que les débuts de technique de séduction ressemble à un manuel pour apprendre le C++) qui faute d'avoir un succès fou avec les femmes, ont essayé de s'entre-aider à trouver technique et  façon d'être pour choper de la meuf. C'était vers les années 2002. De nos jours, cette communauté est arrivée à maturité. Pour être un bon séducteur, il faut effectivement faire exactement ce que tu dis : être un entrepreneur. J’utilise ce mot, car en effet, il renvoie exactement à ce que demande la société à ses membres. Il faut être indépendant, ne pas s'appuyer sur l'état, être un entrepreneur qui entreprends (quelque soient la valeur de ce qu'on produit) prendre des initiatives., être un leader et savoir mener les autres (En gros, savoir manager). En conclusion être dans l'instabilité permanente et aimer ça (tout comme l'est la société). Ce qui est drôle, c'est que ce sont des valeurs qui est demandés à des CPS + par les DRH à ceci près que bon... L'indépendance est tellement exacerbé, que certain coach de séduction préconise même de devenir entrepreneur de sa carrière : Monter sa boîte est vu comme le summum de la virilité. A défaut de cela, il faut au moins être mobile (la stabilité de la carrière est mal vu, signe d'une faiblesse de caractère).

En miroir, il y a une séduction pour ouvrier. Dont le stéréotype a été construit par Alain Soral. Le vrai séduction est un homme bourru, qui déstabilise, dans tous les sens du termes, les femmes. C'est le regard du pauvre qui se regarde soi même, (surtout d'un ancien communiste) où la vie est une lutte même pour baiser. Faire une déclaration en vers, c'est bien un truc de tapette.

Ca c'était pour le golerie.

Ce qui me surprend avec le discours de l'op, ou plutôt m'amuse, c'est le relent de Montherlantisme qui en ressort. C'est une adhésion sans faille à la description homme-femme de Montherlant, qui était pourtant misogyne au vu du dédain que lui inspiraient les femmes. Costal est typiquement ce que recherche l'op du topic. Un écrivain séduisant mais dont le mépris qu'il affiche envers les "jeunes filles" n'a d'égal que l'admiration que portent celles-ci sur lui. Il détestait du plus profond de son cœur ces jeunes filles qui étaient attirées par le "Sublime" de l'artiste sans l'être elle même. Or, ce que montre ses bouquins, c'est que justement, Costal est aimé car il a oublié l'homme en lui et est devenu artiste, artiste dont les femmes s'arrachent. Son dégoût des femmes n'est en fait que le dégoût de l'image incessante qu'on lui renvoie et qui le tue petit à petit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Ven 8 Mai 2015 - 16:03

Je ne connais ni Montherlant, ni Costal merci beaucoup de nous permettre de les découvrir Smile

Quand à l'homme dont je parle, il n'est pas misogyne ! Pense à Cyrano...
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Eos le Ven 8 Mai 2015 - 16:19

JCVD a écrit:@ Eos : Si tu es bien foutue, je veux bien te réciter tout ce que tu voudras, des Précieuses Ridicules au Père Goriot. Sinon, j'en ai rien à… !
Le choix des Précieuses ridicules devait-il être interprété comme de la provocation ? Very Happy
Eos
Eos

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 16:40

Je me permet une petite digression sur Rostand, puisque le personnage de Cyrano a été pris comme exemple d'un "idéal" de drague -je vais assumer qu'il s'agit du personnage de la pièce et non du vrai Cyrano de Bergerac dont les exploits (ou non) galants sont beaucoup moins documentés.

Je ne suis pas d'accord avec l'idée que les hommes doivent nécessairement faire le premier pas et se définir dans une démarche de séduction de la femme. D'ailleurs, Rostand non plus. Il a même écrit une pièce pour démontrer ça...

Le personnage de Cyrano est un personnage sensible et doux dans son rapport à l'amour. Il est timide, il est plein de principes et -dans ce domaine- il manque d'audace. Il est en revanche rempli de poésie et de mots, ne demande qu'à s'épancher dans des termes délicats, mais ne peux pas.
Christian, lui, a de l'audace. C'est un homme bon aussi, loyal, capable d'un amour aussi ardent que celui de Cyrano et d'une amitié toute aussi désintéressée (on oublie parfois que Christian aussi est un homme bien). Mais lui n'a pas l'esprit poétique. Il n'aime pas moins cependant...

Aucun des deux ne correspond aux attentes de Roxane. Roxane veut un héros de pièce galante car elle a été éduquée dans l'idée que c'est ce qu'un homme doit être. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment de sa faute et Rostand ne la diabolise jamais, mais le problème fondateur est là.

Nos deux amoureux créent donc un personnage, amalgame de leurs meilleures qualités (selon Roxane) pour avoir le courage de "faire le premier pas". C'est le cœur de la tragédie de cette pièce, les attentes mise sur la séduction et l'amour. L'idéalisation d'une image.

Roxane à la fin se rends compte de son erreur qui a poussé deux hommes (qu'elle a aimé tous deux, parce que non, elle n'a pas aimé QUE Cyrano en se fourvoyant) à se dévoyer pour la séduire. Elle dira "Je n'aimais qu'un seul homme et je le perds deux fois!".

Les hommes seuls n'ont pas à porter le poids d'une séduction si cela ne convient pas à leur personnalité. Un homme timide accueillera peut-être bien les avances d'une femme entreprenante... Un audacieux saura peut-être davantage conquérir la femme craintive. A imposer un "modèle" de séduction qui fait fi des personnalités des uns et des autres, donnant à untel et untel leurs rôles bien défini (tu seras le séducteur, mon fils, et ma fille, tu seras séduite!) on fait beaucoup de mal à des gens qui, peut-être, auraient autrement le potentiel de vivre de très belles histoires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Timidité et séduction Empty Re: Timidité et séduction

Message par Arizona782 le Ven 8 Mai 2015 - 17:05

ma critique concerne la France. En grande Bretagne Les nanas sont entreprenantes.
En France kasconaute elles se planquent. J'habite paris et rien que le fait de regarder une nana est de trop. Alors bon je veux bien te croire mais les faits démontrent que non c'est pas dans la culture d'une nana française de faire le premier pas mais celui de se mettre en valeur et de se faire desirer a mort. Regarde toutes les nanas entre 20 et 30 ans. Elles sont fieres bien appretees et ignorent royalement le mec lambda.

azira je sors du métro aux halles. J'ai vu une myriade de pubs avec des mannequins feminins et aucun masculin.
Chaque chose est associé a une très belle femme. Ça pousse les nanas a étre comme ces femmes. Va pas me dire qu'il n'y a aucune pub ou magasine qui conseille aux femmes de maigrir, faire du sport, acheter des fringues et du parfum et d'être sexy au quotidien.
regarde la télé au foot qui présente les debriefs ? Une jolie nana.
On rattache tout a une jolie fille donc pour mettre en valeur le produit on met sur un piédestal la femme.
Par assimilation les femmes sont sur un piédestal. C'est le culte de la beauté féminine.
les mecs bavent sur elles et on a inculqué des valeurs féministes (bonnes comme mauvaises) aux femmes.
Du coup les femmes se sentent d'autant plus supérieures car la société les pousse a étre des objets d adoration et qu'on leur a inculqué qu'un homme macho c'est un connard et un homme gentil un faible.
Je vous plains mesdames.
Arizona782
Arizona782

Messages : 2493
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 26
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum