Le doute, la culpabilité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le doute, la culpabilité.

Message par Paqui7 le Mar 8 Déc 2015 - 12:37

Bonjour à vous amis Zèbres.

Je ne sais pas si j'ai vraiment ma place sur ce forum,

Je me présente j'ai 20 ans, je suis en échec total, scolaire, affectif, je n'arrive pas à trouver ma place.
Etant petit j'était très fort à l'école, je réussissait très bien car rien ne me demandait d'effort particulier, aujourd'hui c'est different j'ai abandonné mes études en BTS après avoir abandonné un DUT. Mon père imagine que je me fous de lui, que je me fous de mon avenir, que je suis juste feignant et irresponsable ce qui est d'autant plus difficile pour lui qui à vraiment pour mission que je réussisse ma vie.
Pourtant j'ai l'impression que je ne suis pas feignant, enfin si, je le suis mais j'ai plutôt l'impression que ma feignantise vient d'un problème que j'ai avec la vie, et la société, je suis le champion de la procrastination.
Je me sens nul, inadapté , et terriblement seul. Je sais très bien que je pourrait réussir si j'était en accord avec moi et le monde. Mais je me culpabilise, je me dis que je suis un "branleur" que j'ai beau me rendre compte a chaque fois de mes erreurs, et que ça ne m'empêche jamais de recommencer, je remet toujours tout au lendemain, je ne finit jamais les choses que j'entreprends. Je ne sais pas ce qui cloche chez moi, je ne sais pas si je suis un zèbre bien que j'ai énormement de point commun avec eux, ou si je me plais à le penser car ça me donnerait une bonne excuse pour tout foirer.
Je suis un immature affectif, le simple fait d'avouer mes sentiments est complètement impossible, je n'arrive pas à parler à mon père, ou aux gens que j'aime.
Quelque part j'ai l'impression qu'inconsciemment je fais exprès de tout foirer, c'est bizarre...
Je suis plutôt effacé, reservé, toujours dans mes pensées même si bien souvent elle ne mène à rien ^^, souvent quand j'ai le regard dans le vide on me demande à quoi est ce que je peut bien penser, mais si les gens savaient il serait probablement très décu :p, je suis juste dans mon monde c'est tout, comme depuis toujours.
Je passes l'essentiel de mon temps a glander, jouer aux jeux vidéos (Un jeu de strategie en particulier), sinon je suis chez mon meilleur pote ou chez mon frère.
Je ne sors jamais, je ne rencontre jamais de nouvelle personnes, j'ai du mal à me construire un avenir et à me projeter.

J'attend désespérément le déclic qui me fera devenir responsable et sérieux et heureux mais j'ai de plus en plus de mal à y croire.
Voilà je ne sais pas si je fait partie du troupeau mais je vous comprend sincèrement.

Paqui7
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 07/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute, la culpabilité.

Message par Daorys le Mar 8 Déc 2015 - 12:44

Hello,
Bienvenue dans la savane. En espérant qu'ici tu trouveras quelques pistes pour mieux appréhender ta vie. Pour Toi

Daorys
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 459
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute, la culpabilité.

Message par Invité le Mar 8 Déc 2015 - 14:24

Bonjour Paqui,

C'est un petit nom basque ca non ? pour Francois si je me souviens bien.
La procrastination risque de ne pas tellement s’améliorer en t'inscrivant sur un forum, surtout ZC qui est terriblement chronophage.

A te lire, je dirais que c'est la motivation qui te manque. Tu faisais un BTS de quoi ?

Cette phrase que tu as écrite me fait bizarre !!

Je ne sais pas ce qui cloche chez moi, je ne sais pas si je suis un zèbre bien que j'ai énormement de point commun avec eux, ou si je me plais à le penser car ça me donnerait une bonne excuse pour tout foirer.

Etre zebre serait une explication au fait que tu foires tout ce que tu fais ?
C'est marrant que tu penses ca.
Quand j'ai découvert que j'etais HQI, je me suis plutôt dit qu'avec un QI pareil j'aurai du faire des études brillantes en sciences ou en math. L'idée populaire la plus repandue est que etre HQI ou zebre rendrait la vie plus facile.
Alors que toi tu penses qu'un zebre c'est normal qu'il foire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute, la culpabilité.

Message par Invité le Mar 8 Déc 2015 - 14:35

Bienvenue...

Tu t'es inscrit au bon moment, un mois plus tard, et on aurait pas vu Paqui S't'année

Je sais:
Suspect j'ai honte

Sinon je suis d'accord avec Parisette.
Je serais même un peu dure. Si c'est pour justifier le fait que tu vas mal, ça ne sert à rien de te poser des questions.
Si c'est pour chercher à aller mieux, alors ça vaut peut-être le coup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute, la culpabilité.

Message par Invité le Mar 8 Déc 2015 - 14:38

Paqui S't'année

Pété de rire
Trop bon

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute, la culpabilité.

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Dim 13 Déc 2015 - 18:06

Yo,

Tu me fais penser à mon frère par certains côtés, et on a découvert il y a peu qu'en fait il était TDA (c'est peut-être pas ça pour toi mais je sais pas, je le dis, on sait jamais)

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le doute, la culpabilité.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum