L'actu économique et financière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'actu économique et financière

Message par Invité le Mar 25 Aoû 2015 - 10:33

Voici un fil pour parler de l'actualité économique et financière, pour pouvoir partager, discuter de sujets ponctuels qui nous interpellent.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Invité le Mar 25 Aoû 2015 - 11:30

Manuel Walls a déclaré ce matin dans LesEchos que la croissance de la France était encore trop faible (sans dec ?)
J'ai lu l'article et j'ai eu l'impression qu'on essayait de me persuader que tout était sous contrôle. Y'a qu'à continuer les reformes qu'il dit.
"Nous devons donc poursuivre nos réformes. Persévérer, c'est l'assurance de réussir. Changer de ligne de conduite, c'est la certitude de tout perdre"

Parce que nous on voit rien de ce qu'il se passe en backstage, mais Manuel Walls nous le garantit :
"Nous avons donc, méthodiquement, réduit le déficit de 5,1 % du PIB en 2011 à 4 % en 2014. Les 50 milliards d'économies programmées de 2015 à 2017 - un objectif sans précédent - vont permettre de poursuivre la réduction des déficits sans renoncer à nos priorités : éducation, sécurité, emploi, culture. Pour cela, nous rationalisons l'action publique, par exemple en réformant notre organisation territoriale."
Ah oui ça on a vu, la carte à 13 régions. D'ailleurs que sont devenues les sous-prefectures ? scratch

Manuel Walls insiste beaucoup sur la réductions fiscales pour les classes moyennes et populaires (c'est le nouveau nom des pauvres ça?). En 2016 c'est sur, on va avoir moins d'impôt alors ? Parce que perso, j'ai bien senti baisser mon pouvoir d'achat depuis que je pointe au chômage (oui logique), mais mes impôts ont augmenté Shocked

Allez on reste confiant. Wait and see !

http://m.lesechos.fr/idees-debats/croissance-emploi-impots-nous-devons-poursuivre-les-reformes-021278066275.htm#

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par offset le Mar 25 Aoû 2015 - 12:02

Un thème très intéressant et qui concerne tout le monde

Je voudrai vous faire partager cet article qui j'espère n'est pas hors sujet :


POURQUOI PENSEZ-VOUS QU’IL FAUT DIRE ADIEU LA CROISSANCE ?

Il faut dire adieu à la croissance, en tout cas dans les pays riches, pour trois raisons :

1) Elle ne s’accompagne plus de développement humain et de progrès social ni de sentiment de mieux-être subjectif.

2) Elle s’accompagne en revanche de plus en plus de dommages écologiques d’une extrême gravité. Elle ne fait plus le bonheur aujourd’hui et elle va faire le malheur demain si on continue.

3) La troisième raison explique les précédentes : la croissance c’est celle d’une grandeur technique qui s’appelle le PIB, qui est utile dans son domaine technique, mais qui ne tient aucun compte des enjeux humains, sociaux et écologique. Ce PIB, comme le disait dès 1968 le sénateur Robert Kennedy, mesure tout sauf ce qui fait que la vie vaut d’être vécue. La Commission Stiglitz a dit la même chose 40 ans plus tard !

Le culte de la croissance nous mène dans le mur, le mur écologique, social et humain, et il n’a pas de sens ! Il faut savoir qu’une croissance du PIB par habitant de 2 % par an signifierait que nos descendants auraient en 2100 six fois plus de biens à consommer, 40 fois plus en 2200, etc. !!! Quand arrête-t-on cette course folle pour réfléchir aux fondamentaux du bien vivre ? De toute façon, la croissance va s’arrêter, mais il vaudrait mieux anticiper !

http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2014/08/29/breves-questionsreponses-sur-la-croissance-et-ses-alternatives-1/

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Invité le Mar 25 Aoû 2015 - 12:29

Il n'y a pas de hors sujet, c'est un fil de partage.

Super intéressant cet article, je n'avais jamais vu la croissance sous cet angle.
Bravo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Pikapi le Mar 25 Aoû 2015 - 18:01

Salut Smile

Topic intéressant ^^

La France détruit ses emplois et sa croissance en restant dans l'Europe (il suffit de se pencher sur certains articles du TUE ou du TFUE), et les partis politiques nous mentent (je n'apprends rien de neuf). Pour les plus motivés, je vous conseille les conférences d'un petit parti politique classé divers (ni gauche, ni droite, ni centre), très instructives mais assez exigeantes :



Et que se passerait il si l'on se passait de l'UE ?


Pikapi
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 23/08/2015
Age : 25
Localisation : Parcours le monde avec Sacha

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Mag le Mer 26 Aoû 2015 - 13:09

Hier j'ai regardé, écouté, cette femme. Bien que j'ai trouvé dans les conférences de l'UPR citées ci-dessus et dans d'autres analyses géopolitiques, des informations qu'elle ne semble pas connaître, (notamment l'article 50 pour sortir de l'europe)
je trouve son point de vue "bien porté", ses démonstration forte et simples Wink
nous n'avons plus aucune souveraineté  
donc tout l'appareil politique est fantoche
nous sommes passés sous tutelle de l'Otan et de ses guerres économiques soit disant démocratiques
et l'Allemagne est chef de file et sa souveraineté affirmée par derrière...
... et moi je n'arrive pas à mettre les vidéos en lien  Embarassed (invalid...)

http://www.dailymotion.com/video/x32i869_la-france-en-voie-de-disparition-l-analyse-de-marie-france-garaud_news

Marie-France GARAUD : "La France a abandonné son indépendance"
'INVITE" de TV5MONDE présenté par Patrick SIMONIN le 04/11/10 : Désignée un temps comme la femme la plus puissante de France, elle a conseillé tous les présidents de la République avant de se présenter à l'élection présidentielle : elle porte un regard acéré sur la France de Nicolas Sarkozy. 
http://dai.ly/xhhm4l

Marie France Garaud, l'euro c'est un deutshemark
Marie-France Garaud est une femme politique française née le 6 mars 1934 à Poitiers. Elle intervient courant décembre 2010 dans l'émission de Frédéric Taddeï au sujet de l'idéologie première de l'Euro ou tout simplement du Deutchemark déguisé. Elle confirme les positions de Jacques Sapir qui anticipe la fin de l'euro ou l'hiver 2011 - 2012.
http://dai.ly/xj7xvj
http://www.dailymotion.com/video/xj7xvj


Dernière édition par Mag le Mer 26 Aoû 2015 - 21:30, édité 1 fois

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Invité le Mer 26 Aoû 2015 - 20:49

En parlant de croissance, avez-vous lu le gentil délit d'initié d'Apple ?
http://m.huffpost.com/fr/entry/8031298


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par offset le Jeu 27 Aoû 2015 - 6:11

Après l’intervention du patron d’Apple dans les médias, l’action est montée, fruit du hasard ? Je dirai que son intervention est stratégique.


Le code des marchés financiers réglemente le délit d'initié en disposant que l'initié qui aura réalisé ou permis de réaliser sur le marché boursier, directement ou par personne interposée, une opération avant que le public ait connaissance des informations privilégiées, commet un délit.

Le délit d'initié fait partie des situations couvertes par la Directive européenne sur les abus de marché. Aux États-Unis, l'une des plus grosses sanctions a été prononcée contre Michael Milken après la crise des caisses d'épargne américaines.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9lit_d%27initi%C3%A9


De toute manière tous ces grands patrons font ce qu'ils veulent !

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Fata Morgana le Jeu 27 Aoû 2015 - 8:40


Il fut un temps où les gens se postaient en face des CRS avec des barres de fer. Aujourd'hui, plus personne ne fait rien et tout le monde pleure. Et bien qu'ils pleurent. Il faut bien comprendre qu'en politique et en économie, tout n'est que rapport de force, et quand on voit la culture de folkeux binoclards et décoiffés qui bavent des platitudes dans un neo-folk qui ne connait que deux accords, on se dit que ce n'est pas demain que la jeunesse va secouer le cocotier...

Les politiques sont devenus complices d'une finance entièrement mafieuse, entièrement corrompue, entièrement mauvaise. D'abord ils sont restés fascinés, éberlués, puis les loups sont entrés grâce à cet effet de stupeur dans les bergeries en s'organisant en lobbys, ainsi les mercenaires de la haute finance ont pris un à un les rênes du pouvoir. Comment les gens devraient-ils réagir quand ils votent à gauche et qu'ils se retrouvent avec Rotschild comme ministre (macron) ? Comment les gens devraient-ils réagir quand ils votent à gauche et se retrouvent avec des roquets d'extrême droite comme Valls dans le rôle de premier ministre ? Il faut arrêter de se demander que fait le gouvernement et se demander: "mais que fait donc le peuple ?"
... Avant que ce soit le Front qui récolte les insatisfactions, lui qui est plus capitaliste encore que Sarkosy...
Sans vouloir en rajouter sur le sujet, mais le fait que les sorties du pape ("le libéralisme c'est l'excrément de satan") lui apportent une popularité inédite est assez révélateur d'un grondement sourd qui monte dans les couches sociales littéralement pillées par cette idéologie de gros porcs qu'est le néocapitalisme.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Invité le Mer 2 Sep 2015 - 18:57

Baisse du prix du pétrole

En France, la baisse des prix des produits pétroliers est une aubaine pour les particuliers, les entreprises et l’État

Cette baisse est due au phénomène de l'offre et de la demande.

La demande a chuté à cause du ralentissement très important de l'économie chinoise.
La croissance de l'industrie y est inférieure à 7 % par an, de nombreuses branches industrielles (autos, acier, textile, électronique des ménages, électricité) stagnent et, en conséquence, la consommation de pétrole en Chine ne progresse plus. Ceci réduit l'augmentation de la demande mondiale de pétrole de près d'un million de barils par jour, soit les deux tiers de la hausse attendue.

L'offre ne s'est pas adapté à cette baisse.
A une hausse plus rapide que prévu de la production de pétrole (non conventionnel) aux Etats-Unis s'ajoute le refus de l'Arabie Saoudite de baisser davantage sa production. Le royaume voudrait que les autres pays de l'Opep, qui produisent tous à pleine capacité, réduisent eux aussi leur production ; ceux-ci ne le faisant pas, il ne veut pas jouer seul le rôle de variable d'ajustement. Au total, l'écart entre capacité de production mondiale et demande mondiale de pétrole est considérable (6 millions de barils par jour) et il ne va pas en se réduisant, ce qui tire les prix vers le bas.

Les conséquences de cette baisse en Europe semble positive : baisse les prix à la pompe pour les particuliers, baisse du prix du fioul, baisse également des prix de produits industrialisés (surtout sidérurgie, chimie), à moins que les entreprises n'en profitent pour augmenter leurs marges.
Pour l'État ça permettra de renflouer les caisses, le pétrole étant la quatrième ressource fiscale de la France.
De plus, le pétrole au plus bas permet aussi au commerce extérieur de remonter la pente.
Selon les spécialistes, cette baisse du pétrole qui s’annonce durable ferait gagner un demi point de croissance à la France.

En contrepartie, cette baisse a un impact très défavorable pour les pays producteurs de pétrole, comme le Canada qui connait une récession forte.

http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2015/09/02/affecte-par-la-chute-des-prix-du-petrole-le-canada-entre-en-recession_4743272_3234.html?xtref=acc_dir


Article intéressant à lire, les marches chinois nous donnent des suées

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/le-petrole-efface-les-velleites-de-rebond-du-cac-40-1077056.php

" L'évolution du Brent sur les 3 derniers jours

La journée avait pourtant bien commencé, les opérateurs se montrant rassurés par la remontée en fin de séance des places chinoises, alors que l’indice de Shanghai avait perdu jusqu’à 4,6% au plus bas de la séance. Mais à l’approche du seuil symbolique des 3.000 points, 9 sociétés de courtage chinoises ont promis d’injecter environ 30 milliards de yuan sur les marchés, soit près de 5 millions de dollars, indiquaient des sources de presse locales relayées par l’agence Reuters. C’est bien peu à l’échelle de la place, mais suffisant pour créer un sursaut psychologique, estimaient ce matin des traders, selon la chaîne CNBC. De quoi ramener la perte du Shanghai Composite à 0,2%."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Verticordia le Mer 2 Sep 2015 - 20:49

L'Arabie Saoudite va boucler son budget avec un déficit équivalent à 20% de son PIB. En effet, elle ne veut pas être la seule à moduler sa production. Les pays de l'OPEP et producteurs de pétrole (Canada, Suède) vont connaître une traversée du désert.

Le ralentissement chinois (qui montre que son économie est plus fragile qu'on ne pourrait le croire), la production américaine à un niveau inégalé depuis plusieurs décennies entrent en jeu. Cependant il faut ajouter qu'il y a énormément de spéculation sur l'ouverture de la production iranienne qui tirera les prix à la baisse.

On critique souvent les pays rentiers de mal utiliser leurs monstrueux excédents commerciaux. On regarde les pays du Golfe Persique qui utilisent énormément de travailleurs étrangers (fuites de capitaux) ou la Russie très dépendante des technologies occidentales, notamment le forage en permafrost (sous-investissement).

Je pense que le problème est que les analystes financiers pariaient sur un baril à plus de 100 dollars et ne s'attendaient pas à une augmentation de l'offre et une diminution de la demande. D'ailleurs la Chine commence elle aussi à délocaliser et à encourager la tertiairisation de son économie. Cela implique mécaniquement une baisse des importations de matières premières. Le problème de certains pays, comme l'Arabie Saoudite, est qu'ils font leur balance budgétaire avec un baril à 100 dollars. Personne ne sait quand on retrouvera de nouveau un tel niveau.

L'impact en France est important surtout pour l'Etat : la chute du cours de pétrole est supérieure à la chute du prix à la pompe. Cela induit des revenus supplémentaires - peut-être est-ce pour cela qu'on nous a annoncé des baisses d'impôts. On pourrait croire que la baisse du prix du baril serait la seule explication à notre inflation nulle, voire déflation. Je pense plutôt que le chômage persistant et la tertiairisation excessive de l'économie française y jouent aussi. Une autre question pour un autre débat : une économie est-elle viable sans base productive industrielle ?

Pour le Canada, que je connais bien, je pense que la récession du pays est à analyser : seules les provinces de l'ouest canadien (notamment Alberta) sont productrices de pétrole issu des sables bitumineux, très coûteux à exploiter mais rentable avec un baril à 100 dollars. La chute du cours paralyse carrément la filière. Cependant l'Alberta est une province riche, seule province canadienne à dégager des excédents budgétaires et à avoir remboursé sa dette. D'autres régions comme l'Ontario et le Québec, fortement tertiarisés, profiteront d'une baisse des prix.

La reprise américaine est aussi due à sa production interne de pétrole en hausse. La production nouvelle concerne aussi de petits exploitants, plutôt que l'éternelle balance commerciale déficitaire vers les pays producteurs de pétrole. On parle de croissance en berne en Europe, notamment en France, mais il y a plus grave : la croissance doit être tempérée par l'inflation et la croissance démographique. Aux vues des chiffres, la France est plutôt en récession. Je pense qu'il serait dangereux pour la classe politique au pouvoir de partager avec le public cette nuance qui fait que la France recule économiquement.

Verticordia
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 10/08/2015
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu économique et financière

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum