Comment sortir du silence ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 16:26

Bref...
Concrètement, vous vous jetez à l'eau de quelle manière ?


Dernière édition par Pythie le Mer 19 Nov 2014 - 22:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Mag le Sam 25 Oct 2014 - 16:37

Suis dans la même phase que toi après ces années de fréquentation de ce forum...
Bon j'ai bien conscience que ça ne t'apporte pas grand chose comme réponse !
Si, juste que, ben, je me suis jetée à l'eau en postant ces mots Pété de rire
Je t'embrasse dans ta transparence Un ange

edit : ah si j'ai vécu récement 3 jours dans ma ville natale où je n'étais pas venue depuis longtemps,
j'ai passé ces trois jours à marcher à pied dans les rues et à brancher tout le monde au feeling,
j'ai pu avoir des conversations passionnantes avec toute sorte de gens,
ce qui m'a remis en contact avec ma vibration personnelle et confirmé tout bêtement que je n'étais pas dans mon milieu là où je vis !
J'ai maintenant un réel problème de communication par l'écrit survenu pour moi sur ce forum...

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3588
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 16:44

.


Dernière édition par Pythie le Dim 22 Mar 2015 - 13:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par SeppAdrohl le Sam 25 Oct 2014 - 16:47

en parlant avec le corps, avec des poutous Rougit Console Bisous Amis

SeppAdrohl
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 140
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 31
Localisation : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 16:49

... depuis deux ans et demi de parcours sur ce forum, et quelques rencontres Z... je pense avoir avancé même si beaucoup de choses sont identiques... mais je reviens de loin...

en fait je me rend compte que dans mon travail depuis presque un an, j'arrive à parler (en réunion notamment) en étant hors sujet. C'est -à-dire que je ne cherche pas La Bonne place, Le Bon moment, je parle quand je suis prête, c'est à dire quand quelque chose de très pertinent me vient à l'esprit.

Je le place, et continu, même si cela semble tomber comme un cheveux dans la soupe... J'étais vraiment en décalage, le suis toujours... mais j'ai compris qu'il n'y a pas une case à trouver pour placer ce que j'ai à dire.

C'est de la création sur le moment. Au début je ne regardais pas trop les autres en parlant pour me protéger du regard désapprobateur, des mimiques (j'y suis très sensible). Aujourd'hui, avec cette même équipe, qui apprécie vraiment maintenant ces propos, je les regarde bien dans les yeux car cela me soutient.

J'ai fait cela lors de plusieurs réunions depuis un an, dans d'autres équipes, et je vois que le regard des personnes sur moi est différent. C'est loin d'être suffisant pour que j'apprécie le travail en équipe, et globalement on me coupe beaucoup la parole etc...

Il y a une place à prendre, de façon un peu autoritaire (pas en s'énervant, mais en imposant son propos). Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Mag le Sam 25 Oct 2014 - 16:59

Very Happy oui ton pseudo m'est familier mais j'ai oublié dans quels échanges dans cette tourmente !
Me reste juste un paysage Very Happy
C'est d'ailleurs un élément de la problématique rencontrée ici pour la première fois depuis que je fréquente les forum, les pseudos qui changent tout le temps, les doubles ou triples pseudos, les faussaires, les échanges en sous marin, cela m'a fait décrocher...
Il y a un sujet ouvert par Waka je crois qui parle de la censure, comment elle s'est censuré dans les échanges, j'y ai trouvé dans les témoignages des résonances avec ma vie...
De même que dans ce que viens d'écrire Asperge (coucou!) que je vois s'intercalant dans mon postage et que je vais mieux lire en cliquant sur envoyer ( pour moi je lis "envoyer quand même!")

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3588
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Kodiak le Sam 25 Oct 2014 - 17:31

Mag a écrit:Very Happy oui ton pseudo m'est familier mais j'ai oublié dans quels échanges dans cette tourmente !
Me reste juste un paysage Very Happy
C'est d'ailleurs un élément de la problématique rencontrée ici pour la première fois depuis que je fréquente les forum, les pseudos qui changent tout le temps, les doubles ou triples pseudos, les faussaires, les échanges en sous marin, cela m'a fait décrocher...
Il y a un sujet ouvert par Waka je crois qui parle de la censure, comment elle s'est censuré dans les échanges, j'y ai trouvé dans les témoignages des résonances avec ma vie...
De même que dans ce que viens d'écrire Asperge (coucou!) que je vois s'intercalant dans mon postage et que je vais mieux lire en cliquant sur envoyer ( pour moi je lis "envoyer quand même!")

@ Mag:
Je mets mon message en spoiler, pour ne pas faire du hors sujet public sur ce fil. Je souhaitais seulement te demander si tu t'étais déjà entretenue avec des personnes pratiquant ces jeux de masques sur le forum ? (doubles comptes, réinscrits sous des pseudos différents, etc.). As tu déjà obtenu des réponses de leur part expliquant leurs comportements clairs-obscurs ? A quoi attribues tu la fréquence atypique de tels agissements sur ZC ? Penses tu qu'il existe une corrélation entre la douance et ces jeux de cache-cache ?

J'avoue que ces pratiques, ainsi que le turn-over important des membres actifs, me rendent assez perplexe (et sans réponse satisfaisante pour apaiser ma curiosité) !!



Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 18:41

Bonjour Pythie, Mag, Asperge et Kodiak,

Il y a des jours, où je n'ai aucune attente sur zc, et où je vais écrire comme ça me vient, vraiment sans réfléchir ni attendre de réponse.
Et puis y'a des jours où je suis triste de constater que mes écrits ne sont pas relevés, que je ne n'arrive pas à faire comprendre mes idées et que surtout je n'arrive pas à "influencer" les autres.
Ça m'attriste d'autant plus que je sens que c'est pareil en vrai.

Je parle facilement, je suis même plutôt bavarde. C'est rare qu'il y ait des blancs dans les conversations avec moi. Mais ce sont des conversations banales, la météo, le barboc du dimanche etc.
Quand il s'agit de faire passer une idée importante, je sens que je n'arrive pas à argumenter.

C'est marrant, lors de mon entretien annuel avec mon chef en 2004, il m'avait fait remarquer que j'avais de l'influence sur les commerciaux, et que donc je devais être positive sur les nouveaux projets. Je m'étais dit à l'époque 
quand on sait de quoi on parle, forcément on est écouté
Sauf que en 2014, le nouveau chef, en bilan annuel me fit une tout autre remarque. Son discours c'était :
tu es la seule que je n'arrive pas à manager, et je ne comprends pas tes arguments, tu n'arrives pas à m'influencer
.
Honnêtement je m'étais dit que c'était un crétin parce que les chef précédents (très certainement HQI) n'avaient pas eu ce soucis.
Dans mon nouveau boulot, je sens à nouveau que je m'épuise à faire comprendre mes idées. Et je sais que j'ai raison et qu'ils s'en rendront compte mais ça prend du temps et vendredi ça m'a miné le moral... Pis je finis par me taire, je les écoute avec leurs solutions rustines qui puent
 
Alors je pourrais bien me trouver des circonstances atténuantes, me dire que ma pensée en arborescence, mon esprit vif qui part dans tous les sens, je peux être difficile à suivre, mais entre nous, je ressens exactement la même chose sur zc.
Et pareil, je finis par me dire "A quoi bon m'exprimer, autant pisser dans un violon".
Je me rends à l'évidence, je manque de charisme, en vrai et en virtuel, je n'arrive pas à attirer l'attention...

Ça existe des cours de charisme ?
Je veux devenir prof, ça craint de ne pas savoir retenir l'attention. Ça va être le bazar dans la classe et je vais finir déprimée Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Mag le Sam 25 Oct 2014 - 18:57

Kodiak:
Bonjour Kodiak je te lisais justement à l'instant sur le fil du suicide et j'appréciais le posé du ton de ton écriture Wink
J'ai passé des heures à fouiller à lire tout le monde même si ça me sortais par les yeux pour comprendre, pas par curosité parceque je me suis pris la tête avec ça !
J'ai trouvé plusieurs choses, c'est accepté par le forum et mieux régulé maintenant, il y a ceux qui se faisant font disparaître les liens avec ce qu'ils ont postés auparavant, il y a ceux qui jouent à ça pour embrouiller, confusionner, ceux qu'ils détestent, il y a ceux qui s'en servent pour se cacher et faire des interventions différentes et complètement opposées à leur autre pseudo, il y a ceux qui font ça pour faire comme tout le monde, il y a ceux que je ne comprend pas pourquoi ils font ça ou alors c'est en lien avec leurs rencontres IRL peut être?!
La douance ... maintenant, pour moi, après ces expériences, elle à bon dos !
En tout cas tout ceux que j'ai rencontrés (pas beaucoup : j'ai du mal à me déplacer faute de moyens, et pour les mêmes raisons à recevoir) sont des pseudos avec lesquels j'ai échangé sous la même forme pendant des mois. J'ai même retrouvé des pseudos d'autres forums "de douance".
Que veux tu dire par "turn-over des membres actif" ?




Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3588
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 19:07

moi quand je parle on comprends pas ce que je dis...

jsais pas. je ne comprends pas.

et comme personne n'est pas assez gentil pour venir m'expliquer le soucis je galere grave.

et jme jette pas a l'eau. jme jette a l'eau quand je suis sur a 100 % de savoir m'expliquer et aussi au feeling.


j'ai toujours été observatrice.
selon la personne en faced e moi je peux discuter tranquillement. de tout et de rien , ou alors surtout de rien quand ca passe pas.

je vais pas commenterc e qui spasse au travail.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par elpulsco le Sam 25 Oct 2014 - 19:37

Bonsoir à tous,
Pour moi, la transparence et la non action ont été longtemps la règle. Et finalement toujours je casse ce jeu(je) car ce qui est vivant en moi trouve ça insupportable. Ça bout et ça explose très fort.  Radioactif Avant ça prenait du temps, beaucoup d'énergie et d'heures de dépression. Maintenant c'est moins long. Ce sont mes émotions qui m'indiquent finalement (je crois) quand sortir de ma tanière et quand y rentrer. Et plus j'apprends à les écouter, les nommer, les libérer,  plus je suis capable d'être moi dans des moments ou auparavant j'étais juste un spectre(tâteur)Teuse ) trice ). C'est tout un projet de s ajuster soi même. Et d être vivant dans l'environnement en contact avec les autres.

Déjà être tendre avec soi, c'est la base, puis une pincée de confiance  Se prosterne ( pas toujours facile de basculer du bon côté sur ce sujet j'en sais quelque chose), des interactions avec des gens choisis : bienveillants et gourmands du cerveau par exemple. (La relation peut réparer et nous aider à sortir de ce qui est parfois la honte d'être soi) Console
Et petit à petit on prend plaisir à être soi dans le contact de l'autre.
Moi aussi je reviens de très loin et tout est possible dans ce domaine.
En espérant avoir été à peu près claire et cohérente.Wink

elpulsco
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par unbeldi le Sam 25 Oct 2014 - 19:49



liberté d'expression

unbeldi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 335
Date d'inscription : 11/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Kodiak le Sam 25 Oct 2014 - 20:43

Jordan Sulli a écrit:Bonjour Pythie, Mag, Asperge et Kodiak,

Il y a des jours, où je n'ai aucune attente sur zc, et où je vais écrire comme ça me vient, vraiment sans réfléchir ni attendre de réponse.
Et puis y'a des jours où je suis triste de constater que mes écrits ne sont pas relevés, que je ne n'arrive pas à faire comprendre mes idées et que surtout je n'arrive pas à "influencer" les autres.
Ça m'attriste d'autant plus que je sens que c'est pareil en vrai.

Sur le forum, il m'arrive parfois de faire le même constat que toi : l'impression de m'exprimer sans écho. Et puis je me raisonne, et je me dis que, compte tenu du nombre de sujets existants, du flux important de messages, ce n'est pas parce que je n'ai pas de réponses directes que je ne suis pas lu. Les présents ne peuvent pas rebondir sur tous les messages postés dans tous les sujets.

Si je peux te glisser une petite astuce : lorsque un fil t'accroche particulièrement, n'hésites pas à y poster à plusieurs reprises, à t'intercaler dans les échanges entre les piliers de ZC. Tes propos sont intéressants, leur répétition leur permettra d'être relevés et commentés. Smile



Jordan Sulli a écrit:Je parle facilement, je suis même plutôt bavarde. C'est rare qu'il y ait des blancs dans les conversations avec moi. Mais ce sont des conversations banales, la météo, le barboc du dimanche etc.
Quand il s'agit de faire passer une idée importante, je sens que je n'arrive pas à argumenter.

Dans la vie courante, hélas, il y a davantage d'interactions possibles autour du film de la veille, des prochaines vacances et autres banalités qu'en développant des raisonnements fins et approfondis. Même si tu étais experte en communication, tu ne parviendrais pas plus à capter l'attention du plus grand nombre qui n'a pas envie (ou qui n'est pas en capacité) de se creuser un tantinet les méninges.

L'audience comparée de TF1 et d'Arte en est un révélateur flagrant Rolling Eyes


[quote="Jordan Sulli"]C'est marrant, lors de mon entretien annuel avec mon chef en 2004, il m'avait fait remarquer que j'avais de l'influence sur les commerciaux, et que donc je devais être positive sur les nouveaux projets. Je m'étais dit à l'époque 
quand on sait de quoi on parle, forcément on est écouté
Sauf que en 2014, le nouveau chef, en bilan annuel me fit une tout autre remarque. Son discours c'était :
tu es la seule que je n'arrive pas à manager, et je ne comprends pas tes arguments, tu n'arrives pas à m'influencer

Entre ces deux entretiens, dix ans se sont écoulés, et les méthodes managériales sont devenues beaucoup plus brutales, la dévalorisation infondée de personnes expérimentées et capables en fait hélas partie. Le déni des compétences par autorité est délétère et toxique (en particulier pour des personnes ayant une estime d'elles insuffisante).

Jordan Sulli a écrit:Je me rends à l'évidence, je manque de charisme, en vrai et en virtuel, je n'arrive pas à attirer l'attention...

Ça existe des cours de charisme ?
Je veux devenir prof, ça craint de ne pas savoir retenir l'attention. Ça va être le bazar dans la classe et je vais finir déprimée Sad

Un antidote au manque d'intérêt est l'assertivité. Tu possèdes bien les sujets dont tu parles. Si tu parviens à les transmettre avec la force de conviction et l'assurance nécessaires, en étant convaincue toi même par ton discours, alors tu pourras emporter l'attention puis l'adhésion de ton auditoire.

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Kodiak le Sam 25 Oct 2014 - 20:56

@ Mag:

Mag a écrit:
Kodiak:
Bonjour Kodiak je te lisais justement à l'instant sur le fil du suicide et j'appréciais le posé du ton de ton écriture Wink
J'ai passé des heures à fouiller à lire tout le monde même si ça me sortais par les yeux pour comprendre, pas par curosité parceque je me suis pris la tête avec ça !
J'ai trouvé plusieurs choses, c'est accepté par le forum et mieux régulé maintenant, il y a ceux qui se faisant font disparaître les liens avec ce qu'ils ont postés auparavant, il y a ceux qui jouent à ça pour embrouiller, confusionner, ceux qu'ils détestent, il y a ceux qui s'en servent pour se cacher et faire des interventions différentes et complètement opposées à leur autre pseudo, il y a ceux qui font ça pour faire comme tout le monde, il y a ceux que je ne comprend pas pourquoi ils font ça ou alors c'est en lien avec leurs rencontres IRL peut être?!
La douance ... maintenant, pour moi, après ces expériences, elle à bon dos !
En tout cas tout ceux que j'ai rencontrés (pas beaucoup : j'ai du mal à me déplacer faute de moyens, et pour les mêmes raisons à recevoir) sont des pseudos avec lesquels j'ai échangé sous la même forme pendant des mois. J'ai même retrouvé des pseudos d'autres forums "de douance".
Que veux tu dire par "turn-over des membres actif" ?


Je te remercie pour ce compliment sur mon écriture, que je te retourne bien volontiers  Smile Chapeau bas pour ton abnégation à procéder à une telle vivisection du forum !!! Ton retour d'expérience confirme plusieurs pistes que j'envisageais : ces petites manœuvres proviennent donc d'emmerdeurs virtuels, de personnes pas équilibrées, et de poules mouillées n'assumant pas leurs propos précédents ou une IRL mal conclue. J'en déduis donc que ces pseudos protéiformes sont à fuir comme la peste (et en creux je valide donc que les liens que tu as pu nouer l'ont été avec des personnes se présentant sincèrement et clairement dans la durée).

Le "turn over" me saute aux yeux quand un fil vieux de plusieurs années (ou même mois) est exhumé : je ne retrouve quasiment personne parmi les intervenants de l'époque encore actif sur ZC, et quasiment aucun des actifs actuels ne l'était alors.


Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par EmiM le Sam 25 Oct 2014 - 21:28

Bon j'en connais certains parmi vous Very Happy , et j'ai lu...
quand je ne connais pas, j'observe et ça ne me pose pas de souci de ne rien dire quand je n'ai rien à dire... D'ailleurs c'est assez souvent le cas quand j'écoute les conversations courantes... et je vais même vous dire que parfois j'arrête d'observer et d'écouter parce que y a rien à en retirer Very Happy
Après je différencierai les façons de se lancer sur le forum et dans la "vraie vie"
Sur le forum, si certains parmi vous ont des blocages, j'avoue ne pas bien comprendre le pourquoi de ne pas se lancer.. Les risques sont clairement identifiés : dans le meilleur des cas quelqu''un échange agréablement avec vous, dans le pire l'échange est désagréable et il est simple de fermer la fenêtre internet et hop ! on ne voit plus ce qui est déplaisant.. Je pense que l'absence de réponse est neutre, comme le dit Kodiak, il n'y a pas UNE raison qui explique en tout ou partie l'absence de réponses...
Personnellement quand j'ouvre un fil, je fais une vraie propagande de comm' (lien en signature, lien sur mon fil perso, appel à participation chez ceux que je connais...) pour que le sujet soit visible et obtenir quelques échanges...Je ne dis pas que vous devez faire la même chose, je dis qu'on est pas obligé d'attendre tristement...
Après si le blocage est profond et paralysant, alors il a une origine personnelle qui va au delà de donner un simple avis sur un sujet X....
Je pense qu'il est possible d'avoir une grande difficulté à partager ses pensées quand on accepte pas qu'une fois livrées elles ne nous appartiennent plus.. On se livre pour se confronter aux autres, au réel et quand les réactions ne sont pas celles qu'on espérait on se braque, on se ferme et on marque dans notre mémoire émotionnelle autant de blessures que de déceptions... tant que l'on n'est pas prêt à accepter que partager son opinion c'est se livrer en pâture au monde extérieur, c'est qu'on a pas compris ce que c'était d'entrer en contact avec le monde...
Je pense que je n'ai pas peur de dire ce que je pense ici ou ailleurs parce que je n'ai pas peur d'être incomprise, d'être remise en question, d'être moquée, d'être rejetée, d'être raillée etc.. Une fois que l'on sait que c'est possible mais pas automatique, soit on est prêt et on se lance, soit on ne l'est pas et on reste fermé...
pourquoi souhaitez vous échanger ? est-ce pour que l'on soit d'accord avec vous ? est-ce pour être reconnu ? est-ce pour être soutenu ? est ce pour vous enrichir ? Bref quel est l'enjeu de l'échange ? qu'est ce que vous y mettez ?
Moi j'y mets une opinion, mon opinion.. Si elle peut servir à quelqu'un tant mieux, sinon tant pis.. Si j'ai un bon retour tant mieux mais ça ne m'est pas nécessaire.. si on me surprend tant mieux ça n'arrive pas souvent.. Si on me corrige tant mieux j'aurai appris quelque chose... Bref vous voyez l'idée que je vous propose ?
Entrer en communication avec le monde ça s'apprend c'est un entrainement comme un autre.. Plus vous aurez d'échanges, plus vous aurez des conflits, moins vous en aurez peur et plus vous saurez les accueillir et les gérer.. Il n'est jamais trop tard pour apprendre.. Personnellement je me suis aidée avec des bouquins mais le travail intérieur est une démarche individuelle...
Le seul conseil que j'ai à vous donner c'est lancez-vous c'est comme ça qu'on apprend....et si vous baissez les bras, c'est que vous n'êtes pas prêt à apprendre de vous, des autres, à communiquer, à vous dépasser... si vous laissez tomber, vous êtes le seul responsable et non les autres...Ne vous censurez pas, allez au bout de vous-même, vous verrez c'est salvateur même si on est seul face et contre tous... Very Happy
Je précise que je sais parfaitement ce que c'est de ne pas être consensuelle, d'être à part et je ne compte plus le nombre de fois où on m'a dit : "oui mais tu es la seule à penser ça" et moi de répondre : "oui mais ce n'est pas parce que je suis seule que je suis dans l'erreur" Very Happy
et du reste je n'ai pas besoin que les gens adhèrent à mes idées, je ne cherche pas à convaincre ou à persuader, je veux juste être respecté comme être libre d'être et de penser.


Dernière édition par EmiM le Sam 25 Oct 2014 - 21:41, édité 1 fois

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 21:37

Kodiak a écrit:ce n'est pas parce que je n'ai pas de réponses directes que je ne suis pas lu

Moi ça va un peu plus loin. Je devrais plutôt dire "ce n'est pas parce que je n'ai pas de réponses directes que je ne suis pas aimée.

Merci pour ta réponse détaillée, tu es clairvoyant ^^



Edit . EmiM je viens de lire ton post.
Clairement c'est comme ça qu'il faudrait agir et penser, surtout sur un forum, où il n'y a pas vraiment d'enjeu.
Sauf que... Ben c'est pas si simple pour moi.
Un ami chair me disait vendredi " tu n'es pas hypersensible, tu as une sensibilité normale". Mais voilà, j'ai une sensibilité débordante. Je prends les choses, les remarques, les silences trop à coeur. 
Sûrement un manque de confiance, peut-être un trop gros besoin de démonstration d'affection.
Ça fait très longtemps que je ne fréquente plus de psy, je devrais peut-être y retourner. 
(Cela dit je suis très consciente de ce bias, et j'essaie de prendre sur moi ce gros besoin d'amour)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 22:05

Emim:
je pense pas que les gens qui sortent pas du silence soient tous des neuneu qui ne savent pas discuter.

moi j'ai arrété de parler , parce qu'on se moque de moi. Alors bon , deja moi quand je discute ca me choque pas que les autres soient pas d'accords. meme s'ils sont 10 et moi tout seule.

mais une discussion ca sfait en etant poli et respectueux et  personnellement j'ai du mal a discuter avec quelqu'un qui pouffe quand je parle qui rit ou qui me fait la remarque come quoi ce que jdis c de la merde. il a le droit de le penser mais ya des manieres de dire. mais ce n'est que mon avis. que bcp de gens ne comprennent pas. je suis incapable de discuter avec qlq un d'irrespectueux. et ca arrive trop souvent.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par EmiM le Sam 25 Oct 2014 - 22:12

Bien sur Fleur Chou qu'il y a des gens qui ne méritent pas que l'on discute avec eux... la question est : est ce que le comportement de quelques uns fait que tu te prives avec d'autres de discuter par crainte que cela ne se reproduise ?
Autre question : as-tu analysé qu'est ce qui dans ton comportement faisait que les autres ne t'accueillaient ? ou la réponse est toujours : ce sont eux les cons ...
Personnellement, j'ai fait de nombreux efforts pour comprendre à quel moment ma façon de m'exprimer était responsable des réactions négatives que j'obtenais et à quel moment mon comportement était adapté et c'était bien ceux à qui je m'adressai qui n'en valaient pas la peine...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 22:26

EmiM a écrit:Bien sur Fleur Chou qu'il y a des gens qui ne méritent pas que l'on discute avec eux... la question est : est ce que le comportement de quelques uns fait que tu te prives avec d'autres de discuter par crainte que cela ne se reproduise ?
Autre question : as-tu analysé qu'est ce qui dans ton comportement faisait que les autres ne t'accueillaient ? ou la réponse est toujours : ce sont eux les cons ...
Personnellement, j'ai fait de nombreux efforts pour comprendre à quel moment ma façon de m'exprimer était responsable des réactions négatives que j'obtenais et à quel moment mon comportement était adapté et c'était bien ceux à qui je m'adressai qui n'en valaient pas la peine...


moi jme prive pas specialement.

et j'ai essayé d'analyser mais j'ai pas trouvé. et personne ne m'a ecore dit ce qui clochait.

donc je rame. What a Face

j'ai jamais pensé que "les autres" etaient les cons.

je sais que ma timidité derange ( en passant je trouve ca choquant que le fait que je sois timide choque les gens. on vit ds un monde ou les gros TDC sont aimés et ou le fait d'etre un peu reservé te met ds une situation merdique. ben bravo. ( eh TDC et situation merdique ca va bien ensemble loul) )


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 22:33

Chou-fleur, il y a des gens avec qui je parle parfois, qui me surprennent par leur aptitude à me comprendre (comme Kodiak à l'instant.
Ca serait chouette un lieu de rassemblement ou les forts en gueule seraient interdit Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 23:05

oui jaimerais bien , en vrai aussi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 23:40

.


Dernière édition par Pythie le Dim 22 Mar 2015 - 13:45, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Invité le Dim 26 Oct 2014 - 11:49

EmiM a écrit:Bon j'en connais certains parmi vous Very Happy , et j'ai lu... .../...

Merci EmiM de ces mots qui vont me servir d'incise.

J'ai fermé mon fil de présentation récemment. J'ai eu l'impression qu'il me fallait m'éjecter de ma caverne pour "aller au contact". Résultat ? Je recommence un fil de personnel ailleurs, ce qui au fond n'est pas bien malin.

J'ai beaucoup de mal à m'intégrer dans un groupe qui parle, quant aux réunions pro, c'est carrément la cata. Il faut qu'ils accumulent une pile de conneries/rustines (j'ai bien aimé le mot), pour que la colère déborde la retenue. Mais alors, les mots que j'utilise trahissent ma pensée et mon discours devient irrecevable.
Dans d'autres conditions, j'arrive à reporter à propos d'un sujet précis sans aucune difficulté, mais au fur et à mesure que les mots se posent dans la salle, je vois les yeux de mes auditeurs s'arrondir, les fronts se plisser, ... et là je comprend que je les ai perdus. J'essaye alors de les rattraper, mais pour le coup mon discours s'embrouille et le grand plongeon arrive !

J'ai donc pris l'habitude de me taire en public, enfin en guise d'habitude prise, de continuer ce que je faisais quand j'étais petit.

Je réalise par exemple que ce WE, sur 2 jours, j'ai échangé 6 mots avec un être humain : à la caisse du cinéma, plus cher que prévu - "Ah il vous en manque / Merci". Et ce sera tout. Je ne sais même pas si c'est normal ou pas.

Et pourtant, il m'arrive d'être loquace, quand je n'écoute pas le silence... Embarassed

J'éprouve un sentiment de fatigue importante à parler à d'autres. J'ai fait l'expérience de l'autre, étranger. Il se trouve qu'une de mes filles a ramené son boy-friend de Nouvelle Zélande et que cela parle anglais par là-bas. Ma pratique date de l'univers scolaire, autant dire une éternité. Je me suis aperçu que cela revenait assez vite. Pour "subventionner" leur périple mondial, j'ai fait travailler le boy-friend ; ponçage et peinture à la MAZ. Il m'a demandé de l'héberger, ce que j'ai accepté. Et donc le midi et le soir (eh oui, c'est cela la province, on peut rentrer entre 12 et 14h00), je speakais inglish. En fait, je n'étais ni plus, ni moins fatigué des nos échanges que si cela avait été en français.

J'en déduis donc que ce qui est complexe, c'est de coder-décoder en permanence et de plus mon codec personnel est inculturé saxon et pas sud. Peut-être un jour remonterai-je vers le nord, Paris et quart Nord Ouest. De toutes façon, rien ne me retient plus ici, sait-on jamais, cela me sera peut-être profitable...
J'ai donc renoncé à parler, sauf nécessité.
Tant pis.
Je me console en me disant "il vaut mieux se taire et passer pour un idiot, que parler et ne laisser aucun doute à ce propos" - ce que j'ai bien conscience d'avoir fait ici même What a Face


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Kodiak le Dim 26 Oct 2014 - 12:06

Jordan Sulli a écrit:
Kodiak a écrit:ce n'est pas parce que je n'ai pas de réponses directes que je ne suis pas lu

Moi ça va un peu plus loin. Je devrais plutôt dire "ce n'est pas parce que je n'ai pas de réponses directes que je ne suis pas aimée.

Merci pour ta réponse détaillée, tu es clairvoyant ^^

Bonjour Jordan Sulli Smile

Merci pour ton compliment : j'ai simplement tenté de suivre ton raisonnement et d'y répondre point par point. Ce que tu nommes clairvoyance, je le décrirais comme une capacité à extraire les racines et à projeter les ramifications d'un "cliché" que constitue un texte factuel. Ou bien, dit autrement, la transformation d'une "image" figée à un instant t en une "vidéo" contenant les faits générateurs de cet instantané (images passées) et projetant ses conséquences possibles (images futures). La pratique de cet exercice est aisée, pour peu que l'on actionne à bon escient les leviers inductif-synthétique et déductif-analytique Wink

A défaut d'être aimée, tes propos peuvent être appréciés, ce qui constitue déjà un bon début dans des échanges virtuels. Une appréciation réciproque peut ensuite constituer un bon point de départ pour envisager des IRL. En revanche, je crois que l'amour a besoin d'un substrat, d'un terreau, plus réel et direct qu'un forum pour croître et embellir. Je suis moi même tombé une fois dans ce travers qui consiste à trop attendre de ZC, et je suis convaincu que nous sommes nombreux à avoir connu pareille mésaventure.

Cette attente démesurée provient d'une projection de tous nos désirs non satisfaits dans la vie de tous les jours. Compréhension et compatibilité en tête. Et autant il est relativement simple de trouver un coefficient d'intersection suffisant pour échanger fructueusement (entre HQI le décalage cognitif s'estompe), autant pour la compatibilité affective la tâche s'avère bien vite beaucoup plus ardue.


Dernière édition par Kodiak le Dim 26 Oct 2014 - 12:32, édité 1 fois

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Kodiak le Dim 26 Oct 2014 - 12:17

@ Pythie:

@ Kodiak:
Cette thématique des changements de pseudos et autres doubles comptes semble effectivement te préoccuper - je me souviens d'un échange sur le fil d'Emim - et j'espère que d'autres parviendront à t'apporter des éléments de réponses... En ce qui me concerne, je pars et je reviens, mais je reste autour de la Pythie...
Tu évoques le turn-over des membres, il m'interpelle aussi, tout comme me surprend cette capacité propre à certains "nouveaux" de devenir des posteurs prodigues en très peu de temps - à l'autre bout du thème de ce fil donc -, ou comme m'étonne et m'attriste parfois la disparition d'autres sans signe annonciateur.

Absolument Pythie. J'avoue que la dissimulation, le manque de franchise, sont pour moi des obstacles rédhibitoires. Donc je me sens mal à l'aise pour discuter avec des personnes faisant preuve d'une telle duplicité et/ou un pareil manque de courage, car AUCUNE RAISON ne justifie à mon sens d'adopter un tel comportement.

Le turn-over, j'arrive à le comprendre mieux, à la lumière de la déception qui peut être ressentie par ceux qui ont surinvesti affectivement dans un forum de HQI, et qui se rendent bien compte au fil du temps que ce lieu n'est nullement un sanctuaire à l'abri des vices que bien des zèbres partagent avec les autres humains.

Personnellement, j'ai vécu cette déception, mais je reste avec plaisir, ne serait ce que parce qu'il est plus facile ici que dans la vie quotidienne d'échanger des propos de qualité, et que malgré tout le gradient de décalage y est bien moindre.


Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir du silence ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum