Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour ceux qui sont intuitifs:

26% 26% 
[ 46 ]
35% 35% 
[ 62 ]
38% 38% 
[ 67 ]
 
Total des votes : 175

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Tête d'Ampoule le Dim 22 Juin 2014 - 17:26

Penser à quelque chose ne veut pas forcément dire mettre des mots dessus. Ce n'est pas le seul mode de pensée, loin de là.
A fortiori, par exemple, un bébé va réagir sur la base de ses émotions.

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Dim 22 Juin 2014 - 17:30

Comme a vite tourné le sujet (avec des fous partout), j'espérais finalement qu'il y aurait des gens pour discuter de la citation de Nietzsche que j'ai mise vers le début.

L'initiateur du fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Tête d'Ampoule le Dim 22 Juin 2014 - 17:33

Dit celui qui a flingué son propre sujet  Rolling Eyes 

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Dim 22 Juin 2014 - 17:43

Non, tout n'est pas à jeter: il y a une belle chanson de Brassens au milieu du remplissage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Dim 22 Juin 2014 - 20:59

.


Dernière édition par Exergueur le Lun 23 Juin 2014 - 16:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Dim 22 Juin 2014 - 21:58

âme sœur a écrit:Non, tout n'est pas à jeter: il y a une belle chanson de Brassens au milieu du remplissage.
C'est déjà ça, une grosse victoire.

De la baston, de la technique de l'eau qui coule entre les cailloux de la rivière pourpre de la montagne Shinto Kyo, de la conciliation, et une joulie vidéo.
T'as le meilleur que le forum puisse offrir là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 8:18

Exergueur a écrit:
=> faut comprendre par là que réfléchir uniquement émotionnellement, ce n'est pas un manque d'équilibre, c'est juste pas possible.

heu ... je me demande ce que tu caches derrières ces termes pour arriver à une telle conclusion. Si les émotions ont une structure, (comme le langage est composé de couches ... grammaticales, jusqu'au niveau sémantique) ... alors une personne avec une structure émotionnelle suffisamment complexe (et cohérente) peut réfléchir émotionnellement. Comme on peut parfois "réfléchir" en images.   J'ai souvent utilisé des phrases telles que "je réfléchis" pour décrire un mouvement émotionnel. Des associations qui n'ont rien à avoir avec le langage. Des espèces de rêves composés d'émotions diverses. Toujours rencontré un mur d'incompréhension.

Un jour j'ai entendu quelqu'un affirmer : "il est impossible de se souvenir des odeurs, des les évoquer comme on évoquerait une image". Les gens autour de la table ce sont regardé, et ont commencé à décrire les odeurs qu'ils pouvaient évoquer. Mais la personne qui avait fait cette affirmation, à continuer à s'accrocher à sa certitude que c'est impossible.  Est impossible, tout ce qu'on ne peut pas faire soi même, semble t'il. Le monde - les autres - est donc en perpétuelle violation de ce qui est possible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 10:42



M'enfin, ce n'était sans doute pas le propos non plus.
Même si ça l'est toujours chez les personnes divisées en deux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 11:16

.


Dernière édition par Exergueur le Lun 23 Juin 2014 - 16:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par ErikFromFrance le Lun 23 Juin 2014 - 14:14

Zarbitude a écrit:
ErikFromFrance a écrit:Dommage mais que tu sois d'accord ou non n'a pas d'importance. Les données sont suffisantes et les personnes et organismes qui participent au consensus scientifique ont établi un état des connaissances qui reconnaît comme probable l'explication matérialiste (émergente) de la conscience et qui reconnaît improbable l'explication surnaturelle.
Mais justement, ce n'est pas surnaturel! Les NDE sont des phénomènes très naturels et très répandus. C'est là où tu "bloques", je crois.
Je sais que tu n'aimes pas ca mais quelque chose est sorti de mon corps déclaré mort et qui me permettait d'observer d'en haut ce qui se passait.
Je ne bloque pas. Je te dis ce qui est. La dualité conscience/matière est contradictoire avec les connaissances établies, et cette idée de dualité a des implications de l'ordre du religieux. C'est du surnaturel. J'ai le sentiment que le mot surnaturel te gêne parce qu'il est un indicateur fort de ce que ton idée est déraisonnable.

Effectivement je n'aime pas ce que tu dis parce que je n'aime pas que les gens affirment péremptoirement des choses fausses. Ou si on veut se donner un peu plus de rigueur dans la formulation : "très très très probablement fausses au point d'être ridicules".

Je mets de coté la rigueur de formulation parce que les détours du langage gênent l'efficacité de traitement du sujet !

Rien n'est sorti de ton corps. Tu as eu une expérience dans laquelle tu t'es perçue comme flottant dans un ou des lieux, notamment la salle d'opération. Ceci est tout à fait normal et tout à fait expliqué par les neurones qui manquent d'oxygène. Donc toute ton histoire, c'est une hallucination absolument normale mais maintenant tu insistes envers et contre les connaissances en neurologie pour affirmer une histoire qui n'a pas lieu d'être. Donc tu répètes que la Terre est plate malgré les preuves du contraire. Et on te file de la documentation et des argumentations mais tu n'en as rien à faire. Le seul truc sur lequel tu es bloqué, c'est que tu répètes en boucle que c'est vrai parce que tu l'as vu. Moi, quand je rêve que je vole au-dessus de mon quartier, je ne vais pas prétendre que c'est vraiment arrivé. Parce que les connaissances sur les rêves sont suffisantes pour qu'on distingue l'expérience personnelle et la réalité et son explication.

Imagine la chose suivante : Si ma voiture et une autre voiture se percutent, il en résulte des dégâts matériels. Maintenant si je me mets à prétendre que les dégâts ne résultent pas de l'impact mais que juste avant l'impact une créature est sortie du bas-coté de la route, a ralenti le temps, et a défoncé les 2 voitures avec une batte de baseball, puis est repartie en laissant le temps reprendre son cours, tu en penses quoi ? Que c'est crédible ? Que c'est probable ? Ou que c'est délirant ? Tu vois, on a déjà suffisamment de connaissances dans le domaine de la mécanique et des chocs pour comprendre comment se déroule un impact. Et en plus, la notion d'une créature assez intelligente pour manier une batte de baseball et capable de manipuler le flux du temps, c'est incompatible avec nos connaissances actuelles sur l'évolution des espèces. Est-ce strictement impossible ? Non. Si on veut s'inventer des théories rocambolesques genre une civilisation extra-terrestre espiègle qui s'est trouvé un nouveau foyer sur Terre et qui aime se défouler quand un accident va se produire... ben... ouais... c'est vaguement possible mais tellement rocambolesque que ce n'est pas crédible. Maintenant, rajoute à ce scénario, l'idée selon laquelle il serait normal en cas de grande peur d'avoir des hallucinations de créatures armées de battes de baseball ! Du coup, on se dit que ma vision durant mon accident a de grandes chances d'être un pur produit de mon cerveau perturbé par la peur. Au cours de cette métaphore, on retrouve une croyance irrationnelle en contradiction avec des connaissances bien établies et qui a des implications surnaturelles (moins surnaturelles ici que dans les NDE) non démontrées.

Quand tu as eu ta NDE, ton cerveau était dans les choux. Et il est normal pour un cerveau dans les choux d'halluciner une sortie du corps. La réalité de la sortie du corps a été testée à de nombreuses reprises. Résultat ? zéro zéro zéro zéro zéro zéro zéro zéro zéro zéro zéro zéro zéro. Alors qu'est-ce qui est probable ? Non ! Stop ! Je devine tes processus mentaux et je devine que tu retournes à ton expérience personnelle. Cerveau dans les choux... on sait que ça génère l'illusion de sortir de son corps... et malgré les gros efforts déployés pour confirmer une réelle sortie du corps sur de nombreux cas de NDE, le résultat est NUL. Quelle est la conclusion logique qui s'impose ?

Si on te fournit une montagne de preuves que la Terre est ronde et que tu continues à affirmer qu'elle est plate, tu as un problème d'honnêteté. Si tu te contentes de répéter "oui mais elle est vraiment plate !", c'est contre-productif. Je t'ai cité une certaine quantité de choses : Entre Skeptoid, le blog Neurologica, et les diverses études qui ont été menées, as-tu lu quoi que ce soit ? Quelle opposition as-tu à formuler contre ces diverses choses ? Si tu répètes "oui mais elle est vraiment plate" ou bien "peut-être qu'elle est plate sans qu'on le sache" ou bien "il y a plein d'autres gens qui expérimentent la Terre plate", ça n'a aucune valeur au regard des éléments que je t'ai fournis. Et je pousse la comparaison avec la Terre plate parce que c'est vraiment à ce niveau là.

Mégalopin a écrit:Erik arrive toujours aux mêmes conclusions, car il a toujours le même préalable:
pour lui l'esprit prend sa source dans la matière
J'aimerais bien qu'il m'explique comment
Tu te doutes bien que la chose n'est pas encore expliquée complètement ! D'autant que les notions d'esprit ou de conscience sont mal définies. Mais on n'a pas besoin de comprendre complètement comment fonctionne une chose pour pouvoir formuler des affirmations sur des aspects du fonctionnement de cette chose. C'est le cas par exemple pour la gravité. On en connait plusieurs aspects dont on est certains, mais on ne sait pas expliquer 100% de la chose. Pour ce qui est de la conscience, on sait que les diverses espèces et sous-espèces qui précèdent l'homo-sapiens disposaient de conscience et plus on remonte en arrière plus on arrive à des formes limitées de conscience. On sait qu'il y a corrélation entre les fonctionnalités cognitives ou fonctionnalités de la conscience et activité neurologique. C'est pour ce genre de choses qu'on a des fMRI. Si tu as une lésion du corps caleux aboutissant à un split-brain, tu peux te retrouver avec 2 consciences distinctes qui soit dit en passant vont manifester des tendances en phase avec les organes cérébraux disponibles dans l'hémisphère auquel elles appartiennent (ex: rationnalité pour hémisphère gauche, sensibilité pour le coté droit). Qu'est-ce qui est le plus crédible ? Que l'âme (dont on n'a aucune raison de croire à son existence) s'est divisée ? Ou bien qu'elle est morte et que 2 nouvelles sont nées ? Ou bien que la conscience est un produit de la matière et que l'activité neuronale dans chacun des hémisphères produit des consciences à la mesure des organes cérébraux disponibles ? Les neurologues s'accordent aussi sur le fait que la mort cérébrale c'est la mort tout court et que "nous" sommes nos cerveaux.

Je t'invite aussi à aller voir : Neural correlates of consciousness

Hvannadalshnjúkur a écrit:Quelqu'un peut me dire l'intérêt d'aller débattre avec des gens à l'opposée de sa propre pensée ?
Initialement, j'espérais bousculer un peu les gens qui me semblaient ne pas réfléchir et dont les prétentions surnaturelles hallucinantes sur le salon intuitif m'avaient déjà choqué avant même que j'aille faire ma présentation. Then I took an arrow in the knee.

En fait j'espérais présenter à ces gens des outils qui leur manquent, comme la logique et une certaine connaissance des sophismes pour écarter les arguments invalides et conserver les arguments résistants à une investigation rigoureuse. En passant, je ne crache pas sur la possibilité de rencontrer des arguments convaincants capables de me faire revoir certaines certitudes... c'est ma part d'esprit ouvert... Bref je suis toujours dans la recherche de plus de vérité. Arrivant sur un forum théoriquement HPI, avec ce que ça implique d'intelligence et de sens de la justice, j'espérais pouvoir trouver des discussions honnêtes et intelligentes. Alors il y en a un peu... tout n'est pas à jeter... mais bon... voilà qui me donne au moins matière à réfléchir sur ce qu'est ou ce que n'est pas le HPI.

Equinoxe a écrit:Soit on considère que l'esprit et la matière sont une seule et même chose, auquel cas on peut tout aussi bien décrypter le réel à partir des phénomènes psychiques qu'à partir des phénomènes physiques. On ne peut pas considérer qu'une production de l'esprit, quelle qu'elle soit, n'est pas "vraie" ou "réelle" au sens de l'existence physique du phénomène. A partir du moment où une pensée existe, elle a une correspondance dans le monde physique. L'explication actuelle que Zarbitude a de sa NDE est en lien à une réalité physique actuelle. On ne peut pas en parler en termes de vérité ou de réalité, mais en termes de norme...
L'esprit émerge de la matière. Il n'est pas la matière. Comme un glissement de terrain émerge de la matière mais n'est pas la matière.

Ce que tu dis suggère aussi une "correspondance dans le monde physique". C'est vrai, tant qu'on s'en tient à l'esprit. L'expérience ressentie lors d'une NDE a un corrélaire (j'emploie ce mot en remplacement de l'anglais "neural correlate". cf. Neural correlates of consciousness) dans le monde physique : l'état des neurones et les messages chimiques ou électriques émanant des neurones. Mais ça s'arrête là. Quand on rêve d'une licorne, le corrélaire physique se limite à ce qui se passe dans notre cerveau ; la licorne n'existe pas pour de vrai à l'extérieur de notre corps. Et quand je rêve que je vole au-dessus de mon quartier, le corrélaire physique est au niveau de mon cerveau et ma conscience n'est pas vraiment en train de voler au-dessus de mon quartier. On peut tester la chose : si je reste enfermé chez moi sans pouvoir voir les nouvelles voitures qui sont venues se stationner dans ma rue, l'idée de ma conscience volant au-dessus de mon quartier doit me permettre de voir vraiment ces nouvelles voitures qui sont arrivées sans que j'aie pu physiquement les voir avec mes yeux. Pour les NDE, ça marche pareil. Et on a testé et on a abouti à la conclusion que lors des NDE, le corrélaire physique/réel est limité à ce qui se passe dans le cerveau. Quand on dit qu'une production de l'esprit n'est pas réelle, on veut dire que cette production de l'esprit se limite à ce qui se passe dans le cerveau. Comme la licorne de mon rêve. Comme le sentiment de sortir de son corps lors d'une NDE.

Stauk a écrit:On peut faire des hypothèses. On peut en privilégier certaines "L'homéopathie ne fonctionne pas". C'est légitime. Mais alors posons les choses avec rigueur et clairement. Et disons simplement que c'est l'hypothèse qu'on privilégie. Quitte à en donner les raisons "Je la privilégie, car je suis convaincu qu'il n'y a pas de molécules actives dans un produit homéopathique d'une part, et que d'autre part aucune étude n'est venu fournir un indice fort qu'il y avait matière à creuser au delà de l'habituel effet placebo". C'est un affreux manque de rigueur, et un affront à la "science" de CROIRE que l'homéopathie ne fonctionne pas. Respecter la science, c'est formuler clairement ses hypothèses. Et mettre ses croyances en suspens.
Formuler les choses avec la rigueur d'une étude scientifique... c'est bien beau mais en plus d'exiger une rigueur dont peu de gens sont capables, ça rend la formule indigeste voire incompréhensible pour les gens qui ne sont pas scientifiques. Et avec une telle chose, il se passe quoi de la communication avec les gens crédules et irrationnels ? On leur interdit de s'exprimer parce qu'ils sont incapables de dire quoi que ce soit de rigoureux ? Ou bien on s'aventure dans un dialogue où les gens rationnels se voient affublés d'un handicap qui deviendra fatal dès que le premier irrationnel venu affirmera que sa pseudoscience à lui est vraie parce qu'elle est vraie ?

Imagine un sujet irrationnel sur lequel on est d'accord que c'est de la pure invention, de la pure fiction, de la pure rationnalisation ! (existence de Xenu, par exemple?) La science ne peut pas prouver l'inexistence de la chose. Sur TOUT sujet similairement irréel, la rigueur scientifique exige de conclure qu'on n'a pas trouvé d'éléments concluant à l'existence de la chose en question. Pour un mec irrationnel qui ne connait rien à la science, ça signifie que la science n'a pas prouvé l'inexistence de sa croyance donc que sa croyance est vraie ou à tout le moins plausible. Alors qu'une telle conclusion scientifique doit s'interpréter (en se départissant de la rigueur d'un rapport d'étude) comme : "ça n'existe pas" ou bien en étant plus conservateur : "il est probable que ça n'existe pas".

Alors qu'est-ce qui se cache derrière ton souhait de rigueur ? On censure les irrationnels ? Ou bien on organise une discussion avec des règles distinctes qui condamnent les gens cultivés scientifiquement (déjà en minorité) à déployer des efforts herculéens et on autorise la majorité d'irrationnels à mentir, inventer, nier, et manquer de rigueur dans les idées et dans la formulation ?

Equinoxe a écrit:Pour moi, la science, la religion, l'astrologie (pour prendre un exemple de la 3e voie que je connais) sont des systèmes de pensée à part entière. Ils englobent la métaphysique et l'expérience. Un fonctionnement mental s'immisce dans tous les aspects du réel.
(...)
Quand la religion était le système d'explication du monde dominant (la norme), elle faisait la guerre aux systèmes de pensée qu'elle considérait comme concurrents. Elle a fait obstruction aux avancées de la science qui mettaient à mal son organisation du réel, tout comme elle a fait la chasse aux sorcières, au nom de la lutte contre l'obscurantisme.
La religion n'a jamais été un système d'explication. La religion impose une idée. Elle n'explique rien. En guise de système d'explication, la religion se limite à dire : "Taggle! C'est magique.". On ne peut pas non plus honnêtement parler de système de pensée alors qu'il s'agit d'un système de rejet de la pensée. La religion, c'est accepter une croyance et renoncer à se poser la question de savoir si cette croyance est vraie.

Et si on s'intéresse plus particulièrement à la religion chez nous, le catholicisme, c'est un euphémisme de prétendre qu'elle a fait obstruction aux avancées de la science. En vrai, la religion a activement détruit des pans préexistants de "science"... quoique le terme "science" est inadapté car il crée la confusion entre méthode scientifique (récente) et les connaissances techniques élaborées par des philosophes de longue date.

Quant à l'astrologie... il ne s'agit pas d'un système de pensée mais d'une idée qui donnait du sens à la vie il y a des millénaires quand les gens ne savaient pas ce qu'était un éclair mais qui est de toute évidence fausse à la lumière des connaissances modernes.

Equinoxe a écrit:On reproche aux non scientifiques de s'emparer de concepts qu'ils ne maîtrisent pas et déforment. Le reproche est justifié, tout comme il est justifié que les scientifiques viennent reprendre leur bien ou rectifier les ignorances, comme je l'ai fait dans ce fil quand des conneries étaient dites sur l'astro. Mais il faut voir aussi ce que cette démarche de justifier son point de vue par des concepts scientifiques signifie : plus rien n'est admis ou considéré comme valable hors science !
Si une chose a un effet réel, la science a moyen de tester les manifestations de cette chose dans le réel. Il est possible de valider la réalité d'une chose sans la comprendre entièrement. Mais prétendre que l'astrologie a des effets réels, ça veut dire accepter que la science peut tester ces effets réels.

Revendiquer une part de réel que la science ne peut connaitre, c'est de la mauvaise foi et ça témoigne d'une méconnaissance de la science. A mesure que la science progresse, elle permet d'évaluer de plus en plus de choses. Vous appréciez que la science permette de diagnostiquer des maladies et procurer des traitements au lieu d'affirmer que votre enfant est possédé par le diable et qu'il faut vite l'assassiner ? Hé bien souffrez que la science s'aventure aussi sur des terrains dont le résultat est inconfortable (momentanément) pour vous ! Si l'astrologie prétend faire des prédictions dans le réel, on peut tester ces prédictions et juger que l'astrologie est une farce pour gens crédules, ne vous en déplaise.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Tête d'Ampoule le Lun 23 Juin 2014 - 14:43

Erik, par pitié, arrête avec ces histoires de cerveau gauche / cerveau droit. Tu dis combattre les pseudosciences mais tu ne cesses de faire référence à un beau spécimen d'entre elles. Et ça te rend encore moins crédible.

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 14:44

Arf encore du dogme...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Rhaaaaa le Lun 23 Juin 2014 - 14:51

Un peu d'zique pour détendre le fil avant qu'il pète ?:

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4376
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par ErikFromFrance le Lun 23 Juin 2014 - 15:19

Tête d'Ampoule a écrit:Erik, par pitié, arrête avec ces histoires de cerveau gauche / cerveau droit. Tu dis combattre les pseudosciences mais tu ne cesses de faire référence à un beau spécimen d'entre elles. Et ça te rend encore moins crédible.
Voici un truc intéressant ! Je ne me prétends pas à l'abri de faire erreur et mes références à cerveau gauche / cerveau droit sont peut-être irrationnelles (le mot "pseudoscience" est plutôt réservé à des "disciplines"). J'avoue : je n'ai pas vérifié. Il est donc possible que je commette une erreur. Voilà qui crée une opportunité de me démontrer une erreur que je commets, si tel est le cas, et de mettre à l'épreuve mon ouverture d'esprit à changer d'avis si on me présente des arguments qui réfutent l'association de la rationnalité au "cerveau gauche" et de l'artistique au "cerveau droit".

Dire "par pitié, arrête!" c'est facile. Présenter des arguments, c'est plus difficile. La balle est dans ton camp !

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Tête d'Ampoule le Lun 23 Juin 2014 - 15:28

@ Erik :
http://www.charlatans.info/droitetgauche.shtml

@ Rhaaaaa:
Trop tard.


Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par ErikFromFrance le Lun 23 Juin 2014 - 15:34

Tête d'Ampoule a écrit:@ Erik :
http://www.charlatans.info/droitetgauche.shtml

Merci. Je vais essayer de regarder ça d'ici demain.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 16:00

Bande de flooders.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 16:03

Bande de tout seul.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 16:30

Bande comme un cochon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 16:35

Tu as une idée de comment déclencher tes expériences chelous de sorti en ville sans moyen de transport ni jambes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par ErikFromFrance le Lun 23 Juin 2014 - 17:32

âme sœur a écrit:Tu as une idée de comment déclencher tes expériences chelous de sorti en ville sans moyen de transport ni jambes ?
Avec ça, y'a moyen de spéculer en bourse sur un effondrement de l'industrie du tourisme. Ou de se faire les dernières sorties ciné sans payer ou d'aller voir le film chez les voisins qui ont payé pour un abonnement au cable. Ou bien d'aller espionner que ce soit des intimités ou des industriels/militaires... OMG... et nous voilà revenus à MK-Ultra! La boucle est bouclée.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 18:42

.


Dernière édition par Exergueur le Mer 25 Juin 2014 - 22:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 20:05

J'étais juste curieux, c'était pas pour me moquer. Je suis un peu jaloux de pas avoir vécu la même chose, ça m'aurait permis de juger si ça ressemble à un délire ou hallu... Je connais les deux, mais après ya plein de formes de dèlires...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Mar 24 Juin 2014 - 14:05

Exergueur a écrit: si j'ai des données en mémoire, c'est pas dans mon cul que ça se passe, c'est forcément dans le cerveau.

heu ... citation needed. Ca me semble un peu tôt dans l'histoire de l'étude de la psyché pour affirmer péremptoirement que la mémoire se joue uniquement dans le cerveau.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_nerveux_ent%C3%A9rique
Souvenez vous du réflexe conditionnel : si vous mettez de la poudre de viande dans la bouche d'un chien, en faisant sonner une cloche, après apprentissage ... le seul fait de sonner la cloche provoque ce réflexe. Il est donc naturel de supposer que les "souvenirs" ne sont pas stockés uniquement dans le "cerveau".  Bref, à moins qu'il y a des éléments sérieux pour affirmer que la mémoire ne se joue que dans et uniquement dans le cerveau, je reste sceptique.

http://en.wikipedia.org/wiki/Classical_conditioning

pavlov a écrit:Au début du xxe siècle, Ivan Pavlov effectuait une recherche sur la salivation des chiens pour un programme de recherches sur la digestion. Pour ce faire, il pratiquait une incision dans la joue d’un chien et y insérait un tuyau qui récoltait la salive produite par la glande salivaire de l’animal. Ensuite, il mettait de la viande en poudre dans la gueule du chien et observait l’effet. Il remarqua qu’un chien qui revenait dans le laboratoire de recherches après plusieurs fois, se mettait à saliver avant même qu’on le nourrisse. Le chien salivait à voir simplement la pièce, le plat où on mettait la nourriture, la personne qui la lui donnait ou encore à sentir l’odeur de la viande. Le chien anticipe: il associe la situation présente à la situation qui va suivre.

Pavlov vit dans ce phénomène la base de l’apprentissage et désigna ce phénomène par le nom de réflexe conditionnel (ou conditionné) ou réflexe de Pavlov. Par la suite, il se pencha sur cette découverte le reste de sa vie. Il élabora ainsi tout le concept du conditionnement répondant (qui ne fut appelé ainsi qu’à partir de Skinner).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Invité le Mar 24 Juin 2014 - 14:41

Hi Hi Stauk, tu t'aventures un peu loin sur ce coup  Laughing

Je peux certes te concéder que le système nerveux est complexe et qu'il n'est pas inenvisageable qu'il participe dans son ensemble à certaines fonctions cognitives habituellement réservées au cerveau. Il n'en reste pas moins que l'activation de certaines zones du cerveau est mesurable lorsque le sujet se remémore qqch ainsi que des amnésies lors de lésion cérébrales alors que je n'ai jamais entendu parler de troubles mnésiques résultants d'une colostomie Wink Il semble donc sensé de préférer l'hypothèse du rôle quasi omnipotent joué par le cerveau dans bon nombre de processus cognitifs. Je n'oublie pas au passage qu'un aveugle qui recouvrerait la vue ne saurait distinguer de visu un carré d'un triangle même s'il est capable de le faire par le touché. (de mémoire c'est une question qui avait été posée à John Locke). Bref...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proportion d'intuitifs qui croient au paranormal

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum