present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 29 Mar 2014 - 12:24

c'est pas un bilan, j'aime pas les bilans, je suis grognon...


En trois parties d'une phrases je n'ai rien dit d'important il n'y a rien d'important

Oui, bien sûr prendre la balle (des mots) au bond. Il y a toujours une bouche, en une autre bouche des explications à tout

Je ne m'intéresse à aucune explication

Ouh la Même les zèbres (censés, rationalistes, cartésiens) diront, écriront, démontreront que ce Z-là est à côté de la plaque


Je sais que vous ne savez pas

(Et prétentieux en plus ce Z-là) (voilà toujours un mot à placer sur un autre mot) (c'est le jeu de l'amitié avec le dos de la main celui-là en mots) (un mot des mots plaqué au-dessus d'un mot des mots)

Tout est vain tout m'est illusion

j'aime à parler j'aime à "silencer"

mais il est suicidaire, mais il faut l'aider, mais qu'est-ce qu'il raconte Dede, c'est un gamin, c'est un vieux, c'est c'est c'est il est il est, il est ci il est ça OH LA LA... même l'onomatopée à sa réponse... oh la la il débloque

maimaimaimais mémémémémém A ENFERMER!

Je vous vois mes frères mes sœurs ZEBRES depuis et un mois que vois-je?

Rien - Mais parle pour toi mon pote! Laissez les vivre! Avec tes grandes vérités Dede laisse les vivre! Laisse les croire douter questionner s'époumoner


C'est vrai je vous laisse vivre je vais dans ma grotte dans ma montagne dans les forêts je m'y sens bien

je chante à tue-tête me parle à moi-même écrit de longue lettres entremêlées de croquis

rien qui ne soit important

c'est un fou et puis non il raconte tout ça juste pour se faire remarquer oh ma petite dame je ne vous dis pas le locataire du 9e c'est un bizarre

dans ma civilisation chrétienne française (ah non tu vas pas recommencer Dede à dénigrer ta patrie!)

il éclate de rire....

Et en plus il rit il rit oui Dede il rit de tout de lui-même bien sûr il a un QI a faire péter les plombs il y a du Brel dans c'bonhomme

Brel était un THQI je l'ai découvert comme ça en lisant sa biographie

j'aime lire les livres c'est silencieux secrètement sentencieux


quoi que je dise quoi que j'écrive toujours interprétation explication blabla a(c)tion ablation je pars vivre au côté des Indiens d'Amérique

je pars je pars vivre je pars je vis je pars je viens je vais je vois je vis

décalé déclassé sos r.a.s.

j'aime pas les bilans, ce que je dis écris n'a aucune importance

c'est de l'oubli je l'oublie je vais j'avance

c'est ainsi que je vis que je te vis toi







dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par zebresse le Sam 29 Mar 2014 - 12:37

Coucou à toi le (la) tourmenté(e) ! Détends toi ça va aller. Je trouve beau ce que tu viens d'écrire. Douloureux mais beau. Je te comprends je pense. . . .

zebresse
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 28/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 29 Mar 2014 - 13:22

thanks ze(e)bresse i like the zeeeeeeeeeeeeee...

tourmenté plus du tout dépassé dans le rire lucidité

dolor en anglais comme moins douloureux que douleur

good! thanks! Zebresse happy you feel

I feel


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Mag le Sam 29 Mar 2014 - 13:51

C'est vrai je vous laisse vivre je vais dans ma grotte dans ma montagne dans les forêts je m'y sens bien

je chante à tue-tête me parle à moi-même écrit de longue lettres entremêlées de croquis

rien qui ne soit important
hihi tu peux me les envoyer cela me changera peut être ou pas des miens, que j'écris dans ma grotte, dans une montagne virtuelle, qui donne sur la mer... fait soleil dans mon virtuel Very Happy
et quand il pleut je met des récipients pour que ça fasse une chanson  clown 

j'aime bien te lire dans mon silence, j'aime pas te lire dans tes silences, j'aime comme t'aime pas la france de maintenant, je suis curieuse de ton regard d'étranger français  alien 

rien d'important Very Happy

juste le plaisir d'écrire, de lire et de repartir ...

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 29 Mar 2014 - 17:52

elle se développe quoi? quoi? elle se veloppe "repartir" ne suis pas "re" venu y'a eu un déclic comme ça des crampes dans les pieds et quoi jouir dans l'entre de temps le temps virevolte vire tue ça j'aime à malaxer pétrir l'argile le grès des formes des racines des feuilles le pinceau l'encre des mots rien n'est important j'aime rien

j'aime rire

pssscchhhh plic ploc ploc ploc plic pffff tchac ah tchac ah ah ploc pssssccchhhh c'est là

suspension

je pars
oui
bientôt





dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Mag le Sam 29 Mar 2014 - 18:15

splotch alors !

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par EmiM le Sam 29 Mar 2014 - 19:46

Ben personne te souhaite la bienvenue Dede ! je sais que t'es déjà un ancien, mais bon on peut officialiser la bienvenue quand même... non ??? Ben moi j'aime te lire, j'adore ta sensibilité et je te trouve parfait comme tu es...
alors passer ici, ça me permet de m'accrocher à ton fil, pour te suivre au long cours...
à bientôt ici, ou là... Bisous
au plaisir de te lire...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par offset le Sam 29 Mar 2014 - 20:28

J'aime ton côté poète, merci pour ce partage délicieusement agréable.

Une petite chanson pour accompagner ma joie de te découvrir :



Combien de lieues ton enfant doit-il faire
Avant de mériter des hommes ?
Combien de bleu pour l'oiseau sur la mer
Avant qu'au sable, il ne se donne ?
Combien de guerres, de canons et de larmes
Avant que nos lois ne désarment ?

Pour toi, mon enfant
Dans le souffle du vent
Pour toi, la réponse est dans le vent

Combien de siècles aux falaises de rochers
Avant qu'elles ne sombrent sous la mer ?
Combien de siècles pour l'esclave enchaîné
Avant qu'il ne brise ses fers ?
Combien de siècles, de regards détournés
Pour ne pas voir la vérité ?

Combien de fois lèverons-nous les yeux
Avant d'entrevoir la lumière ?
Combien de fois aurons-nous prié Dieu
Sans même un regard pour nos frères ?
Combien de morts, d'enfants et de soldats
Avant de cesser le combat ?

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Invité le Sam 29 Mar 2014 - 20:57

Un fil tendu tel une toile d'araignée, un piège à filles.
Tellement de tendresse se dégage de tes mots d'ours mal léché... que ça donnerait presque envie de te chatouiller le bidon pour t'entendre rire.

Si si c'est l'effet que ça m'a fait (c'est peut être bien moi la plus tordue alors ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 29 Mar 2014 - 21:17

bah! causette à ton aise

tout simplement le portrait d'un dede

je prends tout j'ingère digère conserve compose et à écrire ce que je ne savais pas c'est joli

"un piège à filles"

Etonnes moi disait Picasso à Diaghilev

c'est réussi

je ne vois ni de plus (tordu) ni de moins

"la réponse est dans le vent"



dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par offset le Dim 30 Mar 2014 - 10:30

dedezhu a écrit:bah! causette à ton aise

tout simplement le portrait d'un dede

je prends tout j'ingère digère conserve compose et à écrire ce que je ne savais pas c'est joli

"un piège à filles"

Etonnes moi disait Picasso à Diaghilev

c'est réussi

je ne vois ni de plus (tordu) ni de moins

"la réponse est dans le vent"



La réponse est peut être aussi dans cette citation  Wink 

« La critique est aisée, mais l'art est difficile  »

dedezhu  Console

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Mar 8 Avr 2014 - 10:41

Merci Offset! Là j'en ai bien besoin! Il y a pas mal d'agressivité sur d'autres fils à mon endroit. Soit je suis à côté de la plaque (genre "interlude") sur un fil qui ne me concerne pas, soit je suis attrapé dans le pot de confiture, je mets de l'eau dans mon vin ou alors je ne réponds pas.

Sur certains fils je ne dois pas répondre. Et si je le fais c'est plus par enthousiasme "gamin" ou bien besoin de communiquer momentanément et je me fais rembarrer. Ce grand peuple de zèbres a ses humeurs! Untel (ce peut-être dedezhu) peut prendre quelque chose dans la figure, une claque dans le cœur (claque passagère) c'est pourquoi je ne peux être ni heureux ni déçu, plutôt situé sur un sable mouvant qui m'entraîne dans son fond et aussi m'éjecte comme un pop corn en train de frire!

ZC est comme une sorte de "drogue" ça fait à la fois avancer et s'enfoncer. Je suis passé à "inconditionnel" à 300 messages! J'aimais bien le fidèle... Cette sorte de graduation un peu boy-scout ne me ravi pas. Me déprime même. Ceux qui ont passé toutes les "épreuves" pourraient partir sur la pointe des pieds ou bien revenir à la case "départ" (Monopoly).

Enfin, ils font ce qu'ils veulent. Je n'envie personne. Je me sens parfois dans un enclos, je tourne en rond d'un fil à l'autre (le fil à la patte). Avec une IRL chaque jour j'irai sans doute au galop. Désirles, désirs... non je suis toujours seul dans ma tour. Il y a bien quelques zèbres proches, très proches avec qui je converse en harmonie (ils se reconnaîtront je les aime et je frissonne), beaucoup d'autres c'est cahin caha montrant leur propre cheminement en équilibre/déséquilibre, quelques autres encore c'est "dur" avec les coups de sabots que je prends dans la tronche. Cependant je sais que l'harmonie me détend tandis que la dureté me grandit.

En prendre plein la gueule c'est pas drôle (dans la vie en général pas que sur ZC), certes et c'est un terrain propice à d'autres constructions mentales, que je ne soupçonnais pas.

« La critique est aisée, mais l'art est difficile »

Elle est souvent implacable, elle est parfois sinueuse, elle est rarement positive. Pourtant à l'origine, le terme de "critique" n'est pas d'écraser en arguments une personne. Hier, j'ai été écrasé deux fois sur deux fils, sans sommations. Boum! Un peu sonné! "C'est grave docteur?" Non.

 Console 

Il est impossible que chacun sur ZC (deux ou trois exceptés sur 2000milliers) puisse (me) comprendre le fil de ma pensée/émotion. Une logique/iilogique-arborescence-intuition, nous ne sommes pas à chaque instant dans un même élan... L'un fait série de ces problèmes/incompréhensions un à un, l'autre a la capacité de les voir et de les stimuler simultanément. Et cela est difficile de (le) savoir en avance quand on n'a pas une sensibilité à fleur de peau (à tel ou tel moment, pas tout le temps). Me faire attraper dans le pot de confiture c'est à la fois humiliant et amusant!

Là maintenant j'ai envie de dire, à la place du "qui est qui": qui est quand? ou qui est qui quand? En soi, l'identité a peu importance. Ce qui me semble plus probant c'est:

"c'est là maintenant tu te sens comment, tu réagis comment" (une personne de ZC me parle, m'écris) ou alors un membre de ZC pense ou dit: " je vais lui répondre à celui-là (exemple dedezhu), quelles sont ces bêtises qu'il raconte sur ce fil de ZC. Mais je me dis que si je suis trop dur il va le prendre mal. En préalable je pourrais lui dire que j'ai passé une journée abominable, humilié par ma mère, engueulé par ma femme, foutajedegueule de mon patron plus les keufs qui m'arrêtent sur la route pour un clignotant qui ne clignote plus. Alors normal, j'ai répondu/écrit/mis en garde dedezhu (ça aurait été pareil pour n'importe quel HP) et c'est sorti comme ça". Suite de la pensée (imaginée), d'un de mes interlocuteurs: " Merde! j'ai été dur! C'est trop tard je l'ai écrit, comment il va interpréter ça? Avec toutes les conneries de la journée, mon empathie s'est asséchée. Tandis que la sienne a gonflé. Et j'ai mélangé les "merdes du jour" associant ce HP qui m'a énervé. J'ai répondu du tac-au-tac, je n'ai même pas lu sa prose, en prenant le temps et en sentant le ton de ce qu'il raconte".

La société du "Zebra Crossing", des HP qui se croisent, de croisés, de croisades, qui croisent le fer...qui se croisent, qui s'arrêtent un moment (durée non déterminée), qu'ils n'ont pas ouvert la bouche qu'ils se sont compris. Mais impossibilité-s de sortir d'un système. Le système "normal", le système "anormal", s'asseoir un moment dans un système mais ne pas s'y endormir, le monde, le sien, le monde flottant, l'empathie est un flux/reflux. Trop, pas assez. Tout près, très loin. Du temps pour la mer étale. Ils, il, elle s'apprécient sans se presser quand d'autres s'empressent se pressent clac.

"Tellement de tendresse se dégage de tes mots d'ours mal léché"

Ce que j'aime sur ZC "c'est que je te balance ce qui me viens", des images, des associations d'images, ça fait mal, ça fait rire, ça fait pleurer (de rire aussi), ça fait réfléchir, ça fait avancer (et reculer).

ZC, tous les dialogues et silences est une construction par frottements.

Effleurements (citation de Ise), "effleurances", fleuret de l'escrime, un bouquet de fleurs des champs jetés à la face, non, les pétales, les sépales, les pistils, les cosses, la sève... virevoltants s'attachant aux textiles aux textures à la peau à ta chevelure du plat de la main s'en défaire du bout des lèvres humecter les parfums et puis, ça crie, ça crisse, les frottements sans espaces sans lumière comme étouffé oppressé un ça s'en va et ça vient reste ne reste pas pars en suspension

La sensibilité voilà bien quelque chose qu'on connaît par la douleur quand on se blesse dans les rochers au bord de l'eau. Dans les épines d'un buisson de mûres sauvages. Dans les orties enfantines.

A fleur de peau

C'est joli

Trois quatre mots

Jo c'est li












dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Invité le Mar 8 Avr 2014 - 11:11

Tiens, c'est peut être le moment de sortir de ma lecture silencieuse et de te dire juste en passant que les posts que j'ai lus de toi, je les ai apprécié, je trouve ta manière de voir les choses enrichissante.
Ton livre "Professeur d'anglais en Chine" est d'ailleurs sur ma liste de livres que j'ai envie d'acquérir !

dedezhu a écrit:ZC est comme une sorte de "drogue" ça fait à la fois avancer et s'enfoncer.
Même sans participer beaucoup, et sans m'être fait taper dessus, zc me fait le même effet...
Je fais régulièrement une réévaluation pour distinguer clairement de quel côté penche le plus la balance.
Quand ça penche du côté "ça m'enfonce", je quitte zc pour quelques temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par EmiM le Mar 8 Avr 2014 - 11:31

Coucou, moi je veux pas enfoncer le clou, mais j'aimerai bien que vous parliez du côté qui enfonce, parce que je comprends pas... Moi quand je m'enfonce, c'est parce que je m'enfonce...(toute seule pour ceux qui comprendraient pas...)
pour moi ZC c'est un lieu d'évasion, de stimulation, d'enrichissement, de rencontres, d'échanges... Mais c'est vrai que je ne lui donne aucun pouvoir, ni de me faire avancer, ni de me faire couler... Alors, je pense comprendre votre point de vue, mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi vous lui donnez autant de pouvoir sur vous, enfin c'est comme ça que je l'entends, peut être à tort...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Mar 8 Avr 2014 - 11:51

非常感谢 Fēicháng gǎnxiè, merci beaucoup!

(j'aurais préférence à dire "merci infiniment" à l'infini bouddhiste-taoïste chinois mais je crains que cette expression d' infiniment paraisse en langue française "déplacée" ou "décalée" car l'infini fait "peur" en France et remercier infiniment, tel qu'on le faisait à l'époque du Roi-Soleil, sortant en reculant et plongeant bas le chapeau à plumes en direction du souverain, serait anti-républicaine, anti-novlangue... une belle farce! tout de même... la République...)

"Me faire taper dessus"... Je sens la frappe parce que je ne m'y attendais pas, je n'ai pas anticipé. Depuis ma vie chinoise je n'anticipe plus beaucoup car j'aime l'instant (qui ne prête pas à conséquence - je raconte cela souvent dans mon livre chinois - ou au rappel de mes erreurs passées = voilà qui est si Français = "porte ta croix!") ou alors je me bats pour ne pas tomber moi-même dans le dogmatisme/le théorisme, le "terrorisme" des ismes... On comprendra que j'ai préférence pour les deltas, les embouchures et les isthmes. Lieux de mélanges, eau douce, eau salée, lieux de cultures (c'est un peu du coq à l'âne, une expression qui me plaît, très asiatique aussi et sans culpabilité aucune), lieux d'échanges sans recherche de vérité (dogme), ni non plus de direction (linéaire).

Oui je fais cette réévaluation également quand viennent les "coups"! Un peu mélancolique et je reprends du poil de la bête (drôles de bêtes ces Z).

Je dois simplement prendre du recul par rapport à cette sorte de hiérarchisation du site Z. Cette catégorisation en sept paliers étoilés peut être comme un jeu. Cependant je saute d'une pierre à l'autre et me dis plutôt que dans un esprit "franc-maçon" je suis dans un esprit "rôji". Chemin de rôji au Japon chemin qui me mène me transporte au chashitsu le pavillon de thé.

Voilà j'y suis bien.

La tête vide, j'ai quitté ZC un moment

Et sens le macha couler dans mes entrailles

repose le chawan de Sen-no-Rikyû

et ferme les yeux

des bulles qui claquent à la surface de l'eau







dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Mar 8 Avr 2014 - 12:18

Tu as raison EmiM... ça n'est pas un clou. D'accord avec toi sur tout... "c'est pourquoi vous lui donnez autant de pouvoir sur vous"... juste une question de sensibilité qu'elle est parfois la mienne "sur" ma peau, hérissée, criante, froissée, en couleur.

Ma peau elle n'est pas à tout moment riante. "Du côté qui enfonce" c'est quand il y a décalage par moments (je n'ai pas de décalage ou infime avec toi EmiM) que je sens des tensions dans les mots les histoires les recherches les découvertes que je lis sous les plumes légères laborieuses contraintes ovoïdales (des dires en œuf avec coquille, non brisés) ou sèches, bang, un coup sur la nuque ou alors j'écris quelque chose mais mon esprit vagabonde ailleurs...

Quoique ce soit rare. J'ai toute ma tête équilibres mental/cérébral en harmonies, ne rien imposer (même si parfois les mots que je dis disent le contraire... ce sont les interprétations qui permettent qu'on avance ou qu'on recule), il n'y a, pour moi, que des vérités de circonstance qui n'ont pas de conséquences. Si je dis "je t'aime" c'est "je t'aime" maintenant.

La joie de vivre maintenant. Je ne suis pas triste si tu ne me dis pas "je t'aime" demain. J'ai / nous avons / bien assez à faire dans notre "lieu d'évasion, de stimulation, d'enrichissement, de rencontres, d'échanges"... Bien sûr EmiM! je te donne raison...

Je sentais hier et ce matin un poids qui revient de temps à autre sur ZC. Qui (me) revient. C'est un senti. J'ai plus vécu sans ZC qu'avec... cependant ZC m'a fait avancer très vite... De se savoir Z... Cependant je suis incapable de dire si ZC m'a réveillé (Eveil bouddhiste) ou m'a endormi, me réveille (parfois), m'endort (parfois)... ZC me fait monter des larmes aussi (et je pleure maintenant) juste des larmes qu'il me faut sortir de mon corps... Des larmes qui montent et tombent en gerbes face à la "dureté" de certains Z et face à (mon) "l'hyper-sensibilité" émotionnelle, mon empathie à savoir d'avance les situations, et que je ne peux toujours apaiser.

Alors je me retire sur la pointe des pieds. Cela fait du bien.









dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Invité le Jeu 10 Avr 2014 - 1:16

Je lis ta réponse et, moi qui passe souvent difficilement le pas de réagir à ce que je lis sur le forum je me dis que bien m'en a pris cette fois-là puisqu'elle a eu pour résultat de me donner à lire ta belle réponse et celle d'EmiM qui me parle aussi !

dedezhu a écrit:"Me faire taper dessus"... Je sens la frappe parce que je ne m'y attendais pas, je n'ai pas anticipé. Depuis ma vie chinoise je n'anticipe plus beaucoup car j'aime l'instant (qui ne prête pas à conséquence - je raconte cela souvent dans mon livre chinois - ou au rappel de mes erreurs passées = voilà qui est si Français = "porte ta croix!") ou alors je me bats pour ne pas tomber moi-même dans le dogmatisme/le théorisme, le "terrorisme" des ismes... On comprendra que j'ai préférence pour les deltas, les embouchures et les isthmes. Lieux de mélanges, eau douce, eau salée, lieux de cultures (c'est un peu du coq à l'âne, une expression qui me plaît, très asiatique aussi et sans culpabilité aucune), lieux d'échanges sans recherche de vérité (dogme), ni non plus de direction (linéaire).
Quand je lis des passages comme ça, je me régale
Ta pensée coule, libre. Comme l'eau que tu évoques ou comme la vie qui ne prend jamais les chemins carrés de nos esprits cartésiens (mais jamais si cartésiens qu'ils veulent bien le croire sans doute...)

Pas sûr que d'anticiper les frappes ait un effet autre que celui de bloquer le flux naturel des choses
Anticiper, faire lien entre le passé et le présent, donc vivre partiellement dans ce qui a été, non ce qui est, là, maintenant, vivant, mouvant.
Je préfère "aimer l'instant" comme tu dis. Sauf quand... je ne préfère pas ! ;-)
Ni que tout blanc ni que tout noir, ce ne sont pas les chinois ou les taoïstes qui contrediront cela...
Très souvent, à peine ai-je dit quelque chose que je vois aussitôt la réalité du contraire... je ne pense pas qu'à toi ça pose problème ;-)

@EmiM
C'est vrai que tout n'est au fond que la perception que l'on en a, et n'a que l'importance qu'on veut bien lui donner.
En ce sens, oui, je m'enfonce toute seule, ce n'est pas zc (ou untel, ou tel événement) qui m'enfonce.
Mais il n'empêche que selon mon paysage intérieur du moment, (et la conscience de ce que je dis ci-dessus qui peut fluctuer) je serai plus ou moins encline à percevoir tel ou tel élément de ma vie comme bénéfique ou non. Il y a des endroits, des activités, des personnes, plus favorables que d'autres.

Mais je te rassure, il y a aussi plein de fois où zc est aussi pour moi "un lieu d'évasion, de stimulation et d'enrichissement", même en simple lectrice. En fait.... surtout quand je reviens après une absence d'au moins plusieurs jours !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Mer 16 Avr 2014 - 21:08

S'enfoncer c'est aller de l'avant évidemment! S'enfoncer au premier degré, pas obligé.

Avancer s'enfoncer c'est le même mot. Rien de négatif. Rien de binaire. Juste deux mots qui se suivent (à lire de droite à gauche, de gauche à droite, de haut en bas, de bas en haut, à lire comme on veut)

DEFINIR c'est LIMITER.

Tout m'est bénéfique ("pour" sortir du binaire). Le "pour" quelque chose n'a même pas besoin d'être (là).

"Ni que tout blanc ni que tout noir, ce ne sont pas les chinois ou les taoïstes qui contrediront cela..." En effet quelque chose n'est pas quelque chose car "est passée quelque chose". Quelque chose n'existe pas encore... existe... existe quelque chose d'autre qui n'existe pas encore...

Il n'y a pas de contradiction en Chine

Il n'y a rien que de la vie la vie un matériau comme la lumière l'espace




dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Jeu 17 Avr 2014 - 1:06

Ni heureux ni déçu mais à la vie mort de rire!


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Ise le Dim 20 Avr 2014 - 12:29



Joyeuses Pâques et bientôt...  Very Happy 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 20 Avr 2014 - 17:14

C'est gentil ça me touche! Chère ISE

EMU

dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par EmiM le Dim 20 Avr 2014 - 17:20


Si tu as besoin de petits cadeaux, ben fallait le dire...
Celle-ci me fait penser à toi, nous...


EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 20 Avr 2014 - 17:34

OUi à TOI à NOUS EMI

Cette épître aux YEUX https://www.youtube.com/watch?v=ZPg-iz8V02k

+ +

J'ETAIS TRISTE ET JE NE PLEURE PLUS

dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par EmiM le Dim 20 Avr 2014 - 18:15

Bon suis heureuse, de savoir que ça va... bien que pleurer ne veut pas dire que ça va pas... en fait des fois pleurer c'est justement pour aller bien, parce que ça fait du bien, ça nettoie, ça ressource, bon ça peut faitguer un peu aussi, après ça va tellement mieux non ?
avant je ne m'autorisais plus à pleurer, maintenant c'est l'inverse, dés que je peux pleurer, je pleure, ça me libère !
ça libère tout ce qui est enfoui, accumulé, non entendu, non accueilli...et puis ça nous raconte des choses importantes, qui doivent être respectées... ça nous parle de nous, et après on se connait un peu mieux qu'avant...
Alors si tu as pleurer finalement, je crois que c'est bien...mais faut pas pleurer tout le temps non plus... Very Happy 
 Long hug 

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 20 Avr 2014 - 23:18

MA CONFESSION

D'une certaine manière je m'ennuie ici! Non, non pas avec toi ni avec certains/certaines que j'aime et que je ne citerai pas, je les garde dans mon cœur. Je m'amuse avec la déconnade mais très vite je m'ennuie... Je me fais (je suis) toujours Bon Samaritain, j'essaye de proposer des terrains d'entente et puis parfois cela ne fonctionne pas... Alors je suis TOUT CHOSE.

J'ai trop de larmes dans mon corps, l'exemple de mes enfants qui m'on été arrachés (je pèse mes mots) par mon ex-épouse... De mes enfants qui m'ont rayé de leur mémoire. C'est plus que DUR. Je n'y pense pas. Alors la déconnade me sauve UN MOMENT. Puis, ça reprend.

DEJA que je ne suis pas leur père réel (étant XXY), qu'ils sont nés par insémination artificielle, que mon ex-épouse m'a TRAHI à vie... Non, je ne veux rien, pas de compassion, pas de larmes non plus. J'ai assez des miennes.

J'ai 59 ans. Les reverrai-je? Là est mon drame, je ne le montre pas. D'être un zèbre n'est au fond pas bien important pour moi. D'être SEUL l'est beaucoup plus. Sans "ma" progéniture.

Ce Zèbre que je suis je l'ai dompté 57 années durant. Sans rien savoir. Maintenant de plus en plus je me sens libéré du Zèbre mais pas des enfants.

Ceci dit très égoïstement et douloureusement pour les raisons décrites ci-dessus, la ZEBRITUDE je n'en ai rien à faire. L'amitié, le partage, la compréhension, la drôlerie, l'écriture, les idées, les fulgurances, l'arborescence, le silence, "ton" regard, OUI je les aime. Comme j'aime quelques zèbres.

Je suis solitaire et le resterai. J'ai toujours aimé d'amour et fais l'amour avec des non-zèbres. Je ne sais pas en réalité si j'ai jamais rencontré des zèbres avant de me le savoir. Cela n'a guère d'importance. J'ai ENVIE (est-ce égoïste?) d'être aimé. Pour ce que je suis. Avec mon imaginaire, mes talents, mes compétences, ma sensibilité.

Je ne veux pas perdre mon temps (est-ce égoïste?) avec ceux ou celles qui s'éloignent... Ou ceux qui s'éloignent je les retrouverai. Plus tard. Plus vieux. J'ai maintenant une plus grande maîtrise de mon être. De moi-même. Je dis : j'ai encore 10% de connerie.

Ni prétentieux, ni modeste, c'est ma confession. Ma profession de foi. Si je mourrais, je l'aurais écrite. Elle est là. Dans ce cœur de zèbre qui bat. Je n'ai toujours pas fait les tests de QI. A quoi cela me servirait? A faire revenir mes enfants?

Je m'amuse, je ris, je pleure sur Zebra Crossing. Mais tout me paraît si dérisoire (en tout et sur Zebra Crossing).

Sur Zebra Crossing il y a à la fois du partage et puis une sorte d'indifférence d'urgence de la vie qui nous sépare manger dormir nos tâches ménagères on est "séparés-ensemble" on vit on rit soudain sérieux soudain déliquescent.

Je ne serais heureux que quand je ne me le demanderais pas. Il y a une toujours une sorte d'ironie de ma vie (ironie que me reproche ma famille), de tristesse dans mes yeux, d'inconfort à m'apprécier.

Je ne sais comment réagir. Aux applaudissements, sauf à baisser la tête. Des courbettes à la japonaise. J'aime cette discipline. Je ne la vois pas toujours ici, sur ce site. Je suis moi-même parfois emporté par la truculence.

Et puis, j'ai ces moments de recul, de "disparaître", de fuite peut-être mais à bon escient. Comprendre que je suis aimé un instant. Et qu'on m'abandonne aussi, qu'on me laisse me construire à mon rythme. Nous n'avons pas le même rythme sur ces pages qui n'en finissent jamais.

Telles des enluminures.

Fichtre! Je vais partir.

Dede aura disparu un moment.

Je vais au soleil. Au firmament. Au très chaud. Il y a 39 ans j'avais 20 ans.

Pas croyable! Qu'est-ce qu'on change!! Ici, rien ne change. En Asie je ne me pose plus la question. ZC est une drogue, je l'ai écris. Je m'en libère. Un moment. J'ai du cœur pour toi.

Il y a parfois des paroles tranchantes. Des lames sur mon cou.

Il y a parfois des lueurs.

Il y a parfois de l'amour.

Je vous embrasse et vous serre sur mon cœur toutes et tous que j'aime

Dede




dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum