present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Jeu 30 Oct 2014 - 22:39

ben oui aère mag non par airbag ça ressemble les mots c'est drôle alors ce qui s'est passé les mots un jour que j'étais à la campagne je me souviens même de leur nom de famille folléa lui un grand maigre brun il faisait des lithographies elle une plus petite blonde leurs enfants et la ferme les moutons les cochons les poussins les lapins et petit françois un crayon dans la main un papier dans la poche je visite seul toujours toujours seul l'énergie du seul tout capter voir sentir entendre sortir mon papier ouvrir cette porte de la grange il n'y a rien que de la paille des fourches des râteaux des pelles des outils

ah les outils ah les bottes les planches les parois un trésor derrière cette porte qui grince je prends des mots des mots encore des mots dans la figure je vois des mots partout sur les murs des mots cachés des mots de poète des mots banals

la banalité si belle plus tard Flaubert m'initia à ces toits de Paris ces fumées cette crasse ce smog à la pierre à l'industrie à la sinuosité d'un rail à l'onctuosité d'un ruisseau au métallique d'un pont et toujours encore toujours goûter les plaisirs des espaces des graffitis sur les temples à Kyôto les plaques d'égout colorées du papier d'Imadate les murs salies oubliés partout dans le monde de voir ce qui n'est pas visible de l'entendement

à quatorze ans dans cette grange sur un terrain en pente le pique nique des parents les enfants excités jouant petit françois dans la grange note sur son carnet les mots tous les mots n'importe quel mot en couleur en saveur en relief en mouvement ça oscille ça bascule ça balance ça décompose recompose tout simultanément se savait pas à ce moment élastique mou de voir de sur-voir de plonger d'embrasser simplement d'être


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Mag le Jeu 30 Oct 2014 - 23:13

simplement d'être...
je fuis les mots et les mots me fuient
c'est venu petit à petit au fur et à mesure que je reviens vers ce que je suis
je retrouve les sons les odeurs les gestes le ressenti
je n'ai pas pu regarder le film mis par Harpo jusqu'au bout je m'étais arrêtée au moment du "je l'attendais cette réponse" trop de refus en moi de revivre ça
à tes commentaires j'ai repris le film pour voir le regard du chat mais je n'ai retenu qu'une chose : après la claque la question de ce... "pourquoi j'ai fais ça, quelqu'un peut me dire pourquoi j'ai fait ça" et en moi s'est élevé "comme j'aurai aimé entendre cette question de la part de mon père" et m'est revenu le jour de mes 5 ans après la première claque incompréhensible pour moi que j'ai reçue à table...
c'était en Afrique...
les mémoires enquistées se libèrent pas besoin de les nommer finalement elles trouvent toujours aide auprès de la synchronicité des mots imagés par les coeurs qui donnent
la vibrance de la vie se fout des mots et si les mots ne vibrent pas inutile de les prononcer ou de les écrire
j'ai envie de recommencer à écrire à la main périodiquement les lettres sont des dessins avant d'être des codes
je vais dormir
belle soirée nuit rêve Very Happy

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Jeu 30 Oct 2014 - 23:20

et si on s'écrivait des lettres à la main Mag...
j'ai dit des lettres c'est du papier
j'ai pas dit des mots

"la vibrance de la vie se fout des mots et si les mots ne vibrent pas inutile de les prononcer ou de les écrire"

tellement chinois ou japonais
pas utile de les prononcer quand
ils sont ils le sont ils font ce
qu'ils veulent ces mots

parler peu agir
fugen jikô

soon
now it's time to say goodnight
so goodnight

dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Ven 31 Oct 2014 - 9:10

Hi Mag and Harpo

voilà ce qui s'est passé c'est passé je ne devrais même pas devoir falloir des mots que je n'envie plus de longtemps j'ai rompu d'avec l'asie mon asie faut bien que je me le dise rupture spatiale spatio-temporelle amoureuse j'ai cru - et croître - au sein d'une autre civilisation qui ne convient absolument pas à la mienne né quelque part trimballé partout passionnément actionné en cherchance errance je me déplais momentané dans cet univers coi sournois parfois

je comprends que je ne comprends pas le compris des ombres qui ne me comprennent pas vivent dans un petit monde quand les espaces infinis les minuscules choses de la vie du partage sont dans la paume de ma main dans une goutte de larme sur ma joue dans un cri irisant mes lèvres et tout ce que j'écris n'existe même pas

me désencentré déjanté un décalage si grand d'une touffe d'herbe d'un sourire qui dit quoi des myriades de systèmes de socles de soi des croyances je suis allé dans cette voie celle du vide un vide qui me dépasse tandis que je dis je me dépasse

impossible ici illusion tout l'est je sais ici et en mon asie si je me rasais le crâne et entrais plus avant dans l'ordre-désordre équilibre-déséquilibre de mon être là une étape peut-être désengagé assurément la voie à tourner en certitude incertitude en cerclitude rien ne se tient y mettre des yeux pétillants des joues pleines des poumons sains une cervelle en scène des pas langoureux le corps en mouvement le silence en exergue

si ça te fais du bien fais ça décroche-cœur

voilà il y a des choses des dimensions des sensations des moi des autres des moi z'en d'autres

le mot qui ne véhicule rien un mince fil qui vibre une harpe corde un boyau un pneu

sur l'asphalte brûlant glissant sur l'asphalte c'est tout

tout ceci dit sans nostalgie dans l'instant



dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Ven 31 Oct 2014 - 9:46

ce recul il avance

ce que tu dis ici permettez que je me commente

si tu es corde de guitare la sol ré je veux bien y croire

si mi fa s'en éloignent je suis aimé (puis) je suis haï

je suis roulé dans l'onde rejeté dans l'ombre

je passe intense

stop dede! tu permets un instant que je m'exprime
comme Jean-Arthur Rimbaud
tu t'amuses avec les mots

c'est de bon aloi et t'augure
cependant tu vois ta vitesse
mollo mollo mets à plat
la geste le chevaleresque

il y a bien des choses que je vois
il y a toi né ici il y a toi né ailleurs
presque partout où tu vas tu
t'engoues pourquoi pas

bon là maintenant tu ne sais
sur quel pied danser tu es
adulé tu es écar(telé)té

te souviens-tu ton amie
japonaise te disait
tu sens les choses

quatre mots quatre petits
mots ah! il faut bien te dire
dans sa bouche cette
articulation ses lèvres

là la plus belle des
déclarations bien sûr
les seuls mots censés
l'invitation à entrer

vas-y dans un autre monde
tu y seras seul et tu y seras
bien non non ne dis rien
je vois bien qu'une ferraille

de tic de isme de mots en ac
et pire guttural et patatrac
assez! fais ta bouche flux
fais tes lèvres tues fais
ton corps m...

dis donc t'es pas en train de t'amuser
avec les mots tu commentes
ou tu copies? Comme j'aime entendre
le cristallin la douceur la rage
de ton timbre une tempête un orage

il y a cette chose que je me dis
de comprendre mes amis jusqu'à
un certain point et crac

quoi crac? ça craque tout craque
ceci est bonne chose ton
recul il avance








dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Ven 31 Oct 2014 - 22:01

ce fil pour dire ne pas dire en dire j'ai pensé ce soir dans ma cuisine au dîner que ma nature était belle et aussi qu'on -qui est qu'on il y en a tant, des centaines, des milliers - tirait des ficelles que j'étais une marionnette ou peut-être un plat à réchauffer et puis s'il ne cuit pas ben tant pis on en cuit un autre je m'en fous

je m'en fous qu'on me cuise car je le sais et qu'on ne peut faire autrement car personne ici ou ailleurs ne peut comprendre jouir oui c'est jouir jouissons de ces instants ensemble de ces clic clac polaroïds on a bu du vin trop un peu trop on est cuit je le sais bien chacune chacun si différent mais oui faut-il majusculer le mot SI

SI c'était en Chine un mot tellement commun toujours dans la suspension des si des possibles des possibilités de l'éventail de dix mille visages des dix mille positions d'un sexe ou pour tondre la pelouse j'ai eu comme l'impression ici et n'importe où d'avoir été joué jouet un pitre un trouvère dans la cour d'un comte je ne reviens pas sur le passé ce passé comme l'azyme que je goûtais en l'église agenouillé

agenouillé la bouche ouverte la langue tendue avalant ce corps du christ tu parles c'est sucré je n'ai jamais cru dans cette croyance ni dans aucune et moins encore dans celle de l'attachement et si je me détache comme je le disais il y a des mois et des mois des années déjà pourquoi j'ai cette envie d'être aimé valorisé

ça je peux le faire seul pas besoin le besoin déjà un attachement une attente un remerciement je m'en fous des ficelles et j'ai grande conscience de ce qui va arriver j'ai la lucide situation en main quand peu ont la capacité d'aller au-delà d'eux-mêmes de leur système de leur entité rien de plus normal on tient à sa peau

alors je me demande c'est quoi s'aimer ne pas aller trop profond l'incompatibilité est totale il n'y a pas même pas un seul moment où je te comprends je dis des mots je dis des silences je ne dis rien tu veux savoir quoi savoir c'est risible ce que je fais ce que j'ai fait c'est fait je fais encore et encore le sourire aux lèvres

aux lèvres quelle importance si elles sont belles goulues humides tartinées de rouge de rose de bleu et tes ongles peints et ta chaine en or à la cheville qui pend pas mal le caviar hein et là le homard en salade sur pluie d'œuf mimosa attend c'est succulent c'est juste ce qu'on avale je ne vois pas de ficelles, ni ricanement ni théorie nouvelle

je pensais simplement et c'est pas simple non que certains sont prêts à glisser au fond d'eux-mêmes d'autres jamais toujours en surface surtout ne pas donner prise à ce qui semblerait une agression un déshabillage le pire quand le q... i... s'illimite c'est bien la question du bonhomme qui cause ici sur son fil l'est un solitaire le restera dans sa visualité

il a raison seulement pour lui-même personne ne comprend son cerveau son histoire mais un verre de vin et plusieurs sert à libérer son verbe sa verve son enfer son humour grincif sa lucidité sa vitesse quelque chose que j'avais écrit il y a dix ans le japon à toute vitesse ses amitiés à toute vitesse et pourtant il aime aussi une femme des femmes

il aime la perfection ne peut être satisfait de lenteur de demi tous ces éloignements le mine change les certitudes il n'y en pas je n'y crois pas quand j'étais en chine tous les jours tous les matins vous n'avez qu'à lire mes bouquins on oublie on oublie tout et on se remplit d'autres des autres tout est nouvellement on ne renaît pas on naît chaque instant

chaque instant depuis quelques jours je me dis que la vie comme je suis entier loyal un chevalier je fais du bon travail il y a une harmonie une oscillation c'est obligé dans mon mode de pensée je vous aime vous autres tous toutes cela peut se dire ainsi même si je sais qu'il y a des ficelles des dentelles des arrangements des retournements

la vie ma vie c'est de faire comme je le sens même s'il y a mur de béton j'avancerai reculerai j'irai toujours de l'avant estimant que mon c.v. ce sont des accidents oui des bienfaits pour enrichir ce qui m'avance me donne des ailes des moteurs des carburateurs je crois aux essences à tous mes sens spontanés simultanés

c'est dommage ou hommage c'est ainsi c'est un destin elle reviendra peut-être plus tard plus en âge plus détachée curieuse rieuse elle aussi je le sais je le sens c'est bien ce qui fait ma désespérance de savoir de visionner ce qui vient de pleurer ceux qui partent


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Invité le Ven 31 Oct 2014 - 22:07

... et bien...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Ven 31 Oct 2014 - 22:28

eh oui!

dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Mag le Sam 1 Nov 2014 - 0:14

et si on s'écrivait des lettres à la main Mag...
Quelle bonne idée ! déjà depuis plusieurs semaines j'ai envie de reprendre ce mode d'écriture abandonné avec l'ordinateur les couriels et les jetés de phrases sur des pages à dessin volantes. Or je suis coinçée les personnes à qui je pensais écrire sont des personnes avec qui il y a beaucoup de non-dit traumatiques...
Je vais dormir on en "reparle" bonne nuit Dede, coucou Asperge Very Happy

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 1 Nov 2014 - 0:51

whah là Mag tu me scies (dère)
écrivons alors z'en épistolaire
un rêve point une chimère
moi qui croyais me taire

je vas reprendre craie pendre
la plume l'encrier l'encre le geste
et faire du clavier de la cendre
sul tableau noir des traces restent

passe pas l'éponge j'aime ce regard
eh ben allons Mag et Dede écrivons
des longues bavard pas bavard
on s'en fiche par la tête avançons

tes vides mes pleins plein de dessins
des crobards le livre le fleuve de vie
des nuits des éclats du sable des grains
tout ce que tu aimes tous les cris

et même à minuit
bonne nuit



dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 1 Nov 2014 - 11:15

l'intérêt de ce fil ce matin une idée en me levant avant c'est sur papier que je griffonnais à la va vite alors je me disais que (se) me connaître moi-même c'est à la fois une consolidation d'un soi qui est à toute occasion en mono dépose d'ancre en mer solidité et à la fois visualiser les mécanismes de cette consolidation/connaissance de soi

être dedans dehors simultanément ne pas voir et s'arranger seulement avec moi-même c'est si difficile d'analyser des situations les raisons du ça disjoncte c'est qu'il y a des raisons contraires qui se battent en soi-même en chine j'appelle cela l'adaptation considérer sur le plan de la forme que tout change à toute vitesse et en vie je vis

patatras dents de scie étale flux reflux qu'est-ce que je ressemble à la nature! et en même tant du flan! c'est du flan tout ça la recherche comme de savoir comment je fonctionne cependant au fond pourquoi me mettrais-je dans un système-socle qui dirait voilà dedezhu il est comme ça alors qu'en lui lutte des forces contraires, d'aucuns diraient complémentaires

nombre de choses entendues vues lues qui pouvaient heurter et ici je ne vais pas me faire de cadeaux! égratigner le système-socle-pensée-valeurs-ce qu'on dit/ce que qu'on cache ce qui peut être lumière ce qui ne peut être qu'ombre ce qui est dans la simultanéité non binarité sur ce palier alors tout est dans tout le système-socle se fait tout petit

et l'esprit s'ouvre le corps lévite plus de heurts plus de torts plus de raisons


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 1 Nov 2014 - 12:46

je vais aller dans le sud mais aussi à l'est retour en asie d'abord s'arrimer je sais pertinemment aussi que rien ne se fait comme convenu!

j'ai saisi en asie des opportunités de travail c'est venu naturellement sans forcer j'aime bien ce mot "naturel, naturellement" cela me correspond bien et c'est un mot si japonais si chinois si asiatique

j'ai traversé tant et tant d'apparences de châteaux de sable que je faisais enfant sur les plages bretonnes dans la joie et les cris des enfants que j'eus aussi

prendre reprendre mon bâton de pèlerin du solitaire qui marche jusqu'à l'écroulement des sens le sommeil les pieds dans la bassine d'eau chaude dans le jardin au soleil qui part se coucher

mon empathie est telle que je sens tout même à travers des mots une photographie un geste un sourire je pense à quelqu'un qui souffre en silence

en asie quand j'y suis je trouve comme un souffle de vent une bouffée l'élasticité la distanciation dix mille possibles l'apaisement car quitte à être et être dans la solitude

la traversée de (mes) apparences se meut lentement dans l'humidité la chaleur étouffante la sueur des mâtines et l'appétit de la douche glacée en ses jours heureux

la vie à deux la vie à trois la vie à un dans un ensemble une bulle une forme informe en perpétuel mouvement richesse là c'est ici que s'écoule

l'immensité clepsydre je meurs je renais


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 1 Nov 2014 - 13:25

je repousse les systèmes mais eh! ton cerveau est un système qui d'accord peut en admettre plusieurs qui luttent entre eux qui s'accablent et tu vois dede tu as réussi l'impossible

comment ça l'impossible? A réunir dans une mouvementation fluide-serrée des systèmes antinomiques le gréco-romain-chrétien et le bouddhiste-animiste-shintô

chapeau! mais dites-moi jeune homme comment faites-vous? comme me disait une amie japonaise tu sens les choses je peux même enlever le tu et le les

c'est en ne désignant rien en ne signifiant rien en ne cloisonnant rien que le tout de (mes) perception et même les choses s'évaporent

justesse senteur naturel bonheur et tristesse il n'y a pas de système alors c'est pour ça que tu m'as fichu des migraines terribles mon cerveau en juin dernier

ah oui c'est pas idiot ça dans mon cerveau ce sont des mouvements de balançoire des milliers de balancements et quand j'ai plus envie de pousser c'est la marée basse la peur

de perdre des morceaux de soi d'être entraîné hors de sa bulle-système qui est moteur patiemment construit et qui ne peut être déconstruit

mets toi donc à la place de quelqu'un d'autre dede tu comprendras que personne n'a ce fonctionnement ah oui tu as raison là c'est bien la question

c'est qu'ayant décloisonné tout matières matériaux savoir sensations philosophie système nature ouverture émotion rire ton approche est vouée à l'incompréhension

ta totalité échappe à l'entendement humain! c'est ce que je me demande comment me comprendre comment vous comprendre et l'incompréhension n'est même pas le

mot en adéquation ah ah ah



dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Sam 1 Nov 2014 - 21:42



image que j'aime bien

dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Ištar le Sam 1 Nov 2014 - 21:45


Bisous

Ištar
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2211
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 2 Nov 2014 - 13:21

finalement - cet adverbe non utilisé comme une fin - Supercalinou me voit de bronze à force de marcher je me suis figé de fatigue cependant que j'ai l'air de sourire et je me fais vieux (de corps moins d'esprit) maintenant j'ai une canne parce que j'ai des vertiges...

en ce jour je ne peux compter que sur mes propres forces

il me semble que je tourne en rond

dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Mag le Dim 2 Nov 2014 - 14:15

c'est en ne désignant rien en ne signifiant rien en ne cloisonnant rien que le tout de (mes) perception et même les choses s'évaporent
"La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié"
il est des phrases comme ça que "Mentalou" me réserve en bruit de fond
le coquin !
il le fait très souvent hors de propos logiques mais tellement pertinents !!
je le soupçonne maintenant d'avoir fait alliance avec mes autres intelligences et de me l'avoir caché pendant que je le stressait à faire l'intelligent le ventre serré de peur de ne pas y arriver puisque dans les mémoires traumatiques de profonds stress d'enfance régnaient par la terreur sur ma volonté de vivre et de m'exprimer
avant de me remettre à écrire papier comme avant paraît il que "corpus" ait besoin de marcher et de capter à moins que ce soit Mentalou qui en ait besoin et l'autre tout à fait OK
c'est ce que je "vois" ces jours
je suis passionnée en ce moment d'une reconnaissance de fonctionnements très fin avec l'inspiration et l'intuition trop de bruits de ce monde trop de laideur de sombre en ce moment me gènent pour ça mais j'y vais quand même utilisant l'avant et l'après du sommeil
c'est curieux je ne commande rien j'observe et découvre l'inconnu de moi
ça me fait de la compagnie Pété de rire



Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 2 Nov 2014 - 14:28

A TOUS LES ZEBRES LES ZEBRETTES LES CONJOINTS LES CONJOINTES DE ZEBRES
AUX MONDE AUX PLANETES

Para Ti Mi Hermano Pour toi mon frère Want U My Brother Për je vëllau im For You My Brother لك أخي Եղբայր քեզ Siz My Brother üçün আপনি আমার ভাইয়ের জন্য Для, мой брат Per a Tu meu Germà Kay ikaw ang akong Brother 为了你我的兄弟 Wèile nǐ wǒ de xiōngdì 為了你我的兄弟 당신이 내 동생 dangsin-i nae dongsaeng Pou Ou Frè mwen Por Vi Mia Frato Para ti meu irmán თქვენ ჩემი ძმა t’k’ven ch’emi dzma Για τον αδελφό μου Gia ton adelfó mou તમે મારા ભાઈ માટે Tamē mārā bhā'ī māṭē आप अपने भाई के लिए Āpa apanē bhā'ī kē li'ē Koj Kuv Tij Laug N'ihi na I My Nwanna Untuk Anda My Brother Chun tú mo deartháir Fyrir þig bróðir minn あなたマイブラザー用 Anata maiburazā-yō Panjenengan kanggo My Brother ನೀವು ನನ್ನ ಸೋದರ Nīvu nanna sōdara ​ចំពោះ​អ្នក​បងប្រុស​របស់ខ្ញុំ champoh anak bangobrosa robsakhnhom ​ສໍາລັບທ່ານ​ອ້າຍ​ຂອງຂ້າພະເຈົ້າ soalabthan ai khongkhaphachao Tu enim frater meus За тебе брат ми Za tebe brat mi Untuk Anda Saudara Saya Hoki koe taku teina,आपण माझे भाऊ साठी Āpaṇa mājhē bhā'ū sāṭhī Та нар миний ах нь Ta nar minii akh ni तपाईं मेरो भाइ लागि Tapā'īṁ mērō bhā'i lāgi ਤੁਹਾਨੂੰ ਮੇਰੇ ਭਰਾ ਲਈ Tuhānū mērē bharā la'ī Dla Ciebie brata Para você meu irmão Pentru Tine fratele meu Для, мой брат Dlya , moy brat Фор Иоу Ми Бротхер Wixii My Waxaad Brother För dig min broder Kwa Wewe Kaka yangu Para Sa Iyo Aking Brother நீங்கள் என் சகோதரன் Nīṅkaḷ eṉ cakōtaraṉ మీరు నా బ్రదర్ కోసం Mīru nā bradar kōsaṁ สำหรับคุณพี่ชายของฉัน S̄ảh̄rạb khuṇ phī̀ chāy k̄hxng c̄hạn Fun O Arakunrin mi בשבילך האח שליפֿאַר איר מיין ברודער برای شما برادر من


I love you my sister Para que mi hermana Pour toi ma sœur für Sie meine Schwester for you my sister vir jou my suster за вас, сестра ми teile mu õde rau koj kuv tus muam ​ສໍາລັບທ່ານ​ຂ້າພະເຈົ້າເອື້ອຍ soalabthan khaphachao euony तपाईं मेरी बहिनी लागि waayo, adigu waxaad walaashay cho bạn gái của tôi për ju motra ime perquè la meva germana sinulle siskoni mert a nővérem Soror mea est pro vobis for deg min søster för dig min syster alang kaninyo sa akong igsoon nga babaye gị na nwanne m nwanyị jums mana māsa ਤੁਹਾਨੂੰ ਮੇਰੀ ਭੈਣ ਦੇ ਲਈ fun o arabinrin mi 你姐姐 Nǐ jiějiě i chi fy chwaer chun tú mo dheirfiúr за вас сестра ми dla Ciebie moja siostra நீங்கள் என் சகோதரி ձեզ համար իմ քրոջ 당신이 내 동생을위한 თქვენ ჩემი დის fyrir þig systir mín untuk anda kakak saya para você minha irmã pro vás mé sestry Siz mənim bacısı üçün pou మీరు నా సోదరి కోసం ou sè m ' για εσάς αδελφή μου per voi mia sorella għalik sister tiegħi pentru tine sora mea duzu nire arreba તમે મારી બહેન あなた妹のために Anata imōto no tame ni mo koutou taku tuahine для вас моей сестре สำหรับคุณน้องสาวของฉัน S̄ảh̄rạb khuṇ n̂xng s̄āw k̄hxng c̄hạn আপনি আমার বোনের জন্য til dig min søster a gare ku 'yar uwata kanggo sampeyan adikku आपण माझ्या बहीण фор иоу моју сестру Eğer ablam için ನೀವು ನನ್ನ ತಂಗಿ та нар миний эгч por vi mia fratino तुम मेरी बहन के लिए ​ប្អូនស្រី​របស់ខ្ញុំ​សម្រាប់អ្នក voor jou mijn zus تم نے میری بہن کے لئے برای شما خواهر من לאחותי ש





dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 2 Nov 2014 - 16:14

Oh merci Mag merci grande sœur tu vois ce que j'ai écrit sur la (non)désignation la (non)signification le (non)cloisonnement si en asie j'étais/je suis moins à côté de la plaque ici je le suis tout à fait...

J'ai avancé (sans me savoir Z) dans ma recherche (quoique je ne me suis jamais levé le matin en me disant je cherche!) à travers écritures, voyages, séjours, amitiés, amours, mariage, enfants, livres publiés, lus, travail, enseignement, articles, journalisme, céramique, papier, gravure, cuisine, chocolats (fait main!), marche, photographie, calligraphie, langue japonaise, chinoise, dvd, sommeil, ménage, lessive, vaisselle, chats, cigarette (faudrait la stopper mais je n'y arrive pas), vin rouge (je ne bois pas d'alcools forts ou un whisky un pastis par an!), inventions, sexualité, solitude...

@Mag: pardon/suis permis d'écrire cette phrase qui me plaît... en (mon) chinois:
"c'est curieux je ne commande rien j'observe et découvre l'inconnu de moi"

traduction / chinois officiel:

这 是 奇怪 的 我 为了 什么 我 观察 和 发现 未知 的 我

Zhè shì qíguài de wǒ wèile shénme wǒ guānchá hé fāxiàn wèizhī de wǒ

traduction littérale: ceci bizarre de je/moi (c'est) pour quoi j'observe et découvre (ce que -de- moi être inconnu)

non, non Mag on ne fait pas du chinois je me pose cette (multiple) question:

1. "ce que de moi être inconnu"... ou l'inconnu de moi

c'est infini cette histoire d'inconnu! Ou si ça s'arrête (= plus rien ne m'est inconnu) c'est que (je) tombe dans le dogme ou bien (je) suis mort

2. se maîtriser seul / en solitude / comme Gautama ou bien comme Bodhi-dharma ou toi ou moi la possibilité de "l'enfermement" dans une bulle de savoir-non-savoir d'agir-non-agir

3. se maîtriser au contact d'autres (humains, paysages, machines, nature...), ne rien commander (comme tu l'exprimes parfaitement et en ce quoi je me sais), laisser venir les choses... 让 事情 来了 / Ràng shìqíng láile /

4. l'inconnu de mon moi-même, ce que je ne sais pas encore maîtriser, pour le (ceci ou cela) pour le regarder yeux dans les yeux, le caresser dans le sens du poil, le bousculer, en ce qui me concerne je passe par l'expérience (cobaye de moi-même) sinon je n'apprends pas, ce sont toutes les claques dans la "gueule" et le bonheur dans la "gueule" (aussi) qui vont réduire un peu plus d'inconnu en moi... Inconnu que je ne veux (peux) point voir, qui m'échappe, qui joue avec moi, c'est un savon dans la baignoire!

5. oui à ne rien commander les choses viennent comme elles viennent elles sont belles elles sont moches elles sont (ce qu'elles sont)

tu m'expliqueras cette phrase que je ne comprends pas (dans ma multilangue asiati-occidentale) "La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié"










dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 2 Nov 2014 - 18:10

quand je relis les premiers mots de mon fil "quoi un bilan"... en ce temps je me battais probablement contre les pales d'un moulin à vent... mais j'écoute le bel air qu'ISE m'a offert le 30 octobre je me dis (et je viens essentiellement à cette "conclusion") que la beauté est là dans l'échange essentiel sans plus sans trop sans moins et là il y a ce signe que j'avais inventé il y a fort longtemps (que je ne peux écrire ici) que je peux décrire ici une barre verticale à gauche une barre horizontale au milieu une barre verticale à droite aucune des barres ne se touchent mais elles bougent sans cesse jamais fixes

elles bougent dans un non-cadre formel elles se meuvent les unes les autres en fonction des unes des autres elles ne peuvent que danser dans l'espace-temps parce que si elles s'arrêtaient elles définiraient des choses elles diraient ça c'est ça ça c'est ci même si ça et ci ne durent qu'une seconde cela ressemble au senti que j'eus quand je vis pour la première fois le David de Buenarrotti Michelangelo à Florence ou bien quand j'entendis pour la première fois vers 14 ans le Violin concerto de Mendelssohn par Yehudi Menuhin (Furtwängler - I - 1/2)

je veux dire qu'il ne s'agit ni (pour moi) de voir ni t'entendre mais bien plutôt de vivre de vibvre (!) les déplacements les mouvements les décalages les... y'a pas de mot... je sens que la peau l'épiderme la courbe l'échancrure le port tous ces mots-concepts qui ne veulent rien dire qui n'expriment pas l'émotion que je ne peux exprimer qu'en rire et larmes je sens que les approches les accroches les croches le rythme les coulées les lumières les couleurs rien ne se dit tout se sent tout se vit et chaque mot comme une montagne de sable où est le sens que je lui donnais

quand j'étais prof d'anglais en chine je me demandais si souvent à quoi peuvent bien servir ces mots qui ne traduisent rien ou si éloignés des idéogrammes tous ces traits qui dansent ma langue si pauvre qui dirait c'est beau c'est profond c'est touchant bah autant ne rien dire je l'ai appris ça plus je le vis dans l'intérieur dire s'il y a dire ne rien dire s'il n'y a rien dire

je me souviens que quand je vivais le mot est fort trop fort car ici il y a ces trois barres noires qui bougent comme je l'ai écrit plus haut alors que quand je vib(v)rais comme vibre un instrument à cordes ou les lèvres à peine posées sur le cylindre du shakuhachi vibrais en/par/avec/contre/dans/pour mon amie japonaise elle pouvait concentrer en quatre ou six mots (en français en pensée japonaise) ce que je mettais à dire en une heure!

pour moi tout est lié il n'y a pas de cloisons entre les choses mon cerveau s'y est fait peu à peu il aime bien je crois maintenant qu'il y ait ces multiples dimensions parfois des doubles ou triples lectures dans un livre ou comme je le disais "vivre" le David, "vivre" la palpitation (de) Yehudi Menuhin

il y a encore beaucoup de travail à accomplir

les mots ! trois, cinq, neuf... à partir du moment où je pars dans une "argumentation / démonstration" où je ne me comprends pas moi-même je décroche et je me remets dans les oreilles le vynil offert de Lust Caution...

un film poignant!


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Ištar le Dim 2 Nov 2014 - 18:45

Pas tant la matière physique, ni l'âge physique.
scratch
Enfin, lisant cela:
Dede a écrit:prendre reprendre mon bâton de pèlerin du solitaire qui marche jusqu'à l'écroulement des sens le sommeil
Je pensais finalement à ça ------>LA

J'avoue que je ne sais comment lire:
Supercalinou me voit de bronze à force de marcher je me suis figé de fatigue cependant que j'ai l'air de sourire et je me fais vieux

Tes écris m'ont fait pensée aux rêveries...
(oui, c'est de Rousseau, mais voilà que veux tu, les HS, suis championne)

Ištar
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2211
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par dedezhu le Dim 2 Nov 2014 - 19:24

oui oui partant d'un éclat de rire (gentil, hein, je suis gentil) je marche comme Jean-Jacques Rousseau dans ses pensées (d'ailleurs je dois ajouter que tu as deviné quelque chose: j'ai habité à Paris rue Jean-Jacques Rousseau au 68 c'est un immeuble du XVIIIe siècle lequel était fréquenté par JJR rendant visite à son amante)

"J'avoue que je ne sais comment lire:" ---> je me décrivais à travers les pas de JJR sur ce sentier de forêt... Cela m'a rappelé un chemin que j'ai emprunté seul (comme d'hab! je ne me plains pas) dans une forêt au Japon dans le département de Nagano et je ne sais pourquoi j'ai à la fois peur d'aller seul en forêt - rencontrer un ours peut-être? - et en même temps ce sont mes pas qui m'entraînent alors pas d'hésitation c'est qu'il y a dans cette marche physique quelque chose qui fonctionne avance/recule (ces deux mots ont le même sens pour moi) en parallèle dans ma tête... Il est nécessaire que j'aille en forêt...




dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Rhaaaaa le Dim 2 Nov 2014 - 22:34


Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4375
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Invité le Dim 2 Nov 2014 - 22:39

c'est un sacré photomontage cette dernière photos.... les chats sont clonés....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par offset le Dim 2 Nov 2014 - 22:56




Spoiler:
http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.gauger-sculpture.fr%2FAnim_chatboc2010.gif&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.gauger-sculpture.fr%2Fchats.sculpture.html&h=454&w=600&tbnid=tJphPlY7OOe6eM%3A&zoom=1&docid=VH6FUHMrCXuqfM&ei=EqhWVOe2CYe4OMP4gNgF&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=920&page=1&start=0&ndsp=47&ved=0CCwQrQMwBA

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: present dans l'hémicycle depuis février 2013 ni heureux ni déçu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum