Etudes supérieures et tests de QI

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etudes supérieures et tests de QI

Message par Lucile11 le Mar 18 Fév 2014 - 1:17

Pourriez-vous me dire, selon votre expérience et votre opinion, ce en quoi les diplômés d'un Bac + 5, + 6, + 7, + 8, etc. ne sauraient pas répondre lors des tests de QI ?

Merci de vos avis et de vos commentaires.

JSF précise sur son livre qu'à compter de 130 de QI, on parle de surdon. Pourtant, dans une interview, elle dit que ce n'est pas parce que l'on a 130 de QI que l'on est forcément surdoué ; il faut qu'un diagnostic de la personnalité soit posé pour confirmer que la personne est surdouée.

Mais alors, si à 130 de QI on n'est pas forcément surdoué, pourquoi dans son livre mentionne-t-elle qu'à compter de 130, on parle de surdon ?

Quand on dit qu'il y a 2% environ de la population qui atteint 130 de QI, je lis en règle générale que l'on est surdoué.

Ce n'est pas très cohérent tout ça...

Lucile11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 27/07/2013
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Invité le Mar 18 Fév 2014 - 1:28

Ce ne sont que des nomenclatures.

Des néologismes semi-récents ou récents derrière lesquels différentes personnes mettent différentes choses Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par oufy-dame le Mar 18 Fév 2014 - 2:00

Lucile11 a écrit:Pourriez-vous me dire, selon votre expérience et votre opinion, ce en quoi les diplômés d'un Bac + 5, + 6, + 7, + 8, etc. ne sauraient pas répondre lors des tests de QI ?

Jen e comprends pas ta question : voulais-tu demander "à quelles questions du WAIS des gens ayant Bac+5 "et +" ne sauraient pas répondre" ?

JSF précise sur son livre qu'à compter de 130 de QI, on parle de surdon. Pourtant, dans une interview, elle dit que ce n'est pas parce que l'on a 130 de QI que l'on est forcément surdoué ; il faut qu'un diagnostic de la personnalité soit posé pour confirmer que la personne est surdouée.

Mais alors, si à 130 de QI on n'est pas forcément surdoué, pourquoi dans son livre mentionne-t-elle qu'à compter de 130, on parle de surdon ?

Quand on dit qu'il y a 2% environ de la population qui atteint 130 de QI, je lis en règle générale que l'on est surdoué.

Ce n'est pas très cohérent tout ça...

Effectivement. Mais elle n'a qu'un Bac + 5 et elle n'a manifestement pas appris la méthodologie scientifique ; tout ce qu'elle affirme n'est pas fondé sur des études scientifiques validées faisant l'objet d'un consensus international...

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par david50 le Mar 18 Fév 2014 - 2:20

Lucile11 a écrit:Pourriez-vous me dire, selon votre expérience et votre opinion, ce en quoi les diplômés d'un Bac + 5, + 6, + 7, + 8, etc. ne sauraient pas répondre lors des tests de QI ?

Si j'ai bien compris ta question, tu te demandes si le niveau d'éducation influe les résultats?

Peut-être pour ce qui est du verbal, cela doit bien jouer un peu. Pour les 3 autres aspects normalement non.
Il est tout à fait possible d'ailleurs d'obtenir un doctorat avec un QI de 120, ce qui rappelons le représente un niveau cognitif tout à fait satisfaisant.

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4021
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Niobée le Mar 18 Fév 2014 - 9:09

Lucile11 a écrit:JSF précise sur son livre qu'à compter de 130 de QI, on parle de surdon. Pourtant, dans une interview, elle dit que ce n'est pas parce que l'on a 130 de QI que l'on est forcément surdoué ; il faut qu'un diagnostic de la personnalité soit posé pour confirmer que la personne est surdouée.

Ah oui, le fameux "surdon", chose que je n'ai encore jamais rencontré. Par contre, des gens "intelligents" et des gens doués, oui, plusieurs, c'est même arrivé chez les "surdoués".


oufyfille a écrit:Effectivement. Mais elle n'a qu'un Bac + 5 et elle n'a manifestement pas appris la méthodologie scientifique ; tout ce qu'elle affirme n'est pas fondé sur des études scientifiques validées faisant l'objet d'un consensus international...

En tout cas, elle aurait du, vu son "titre". Mais en effet, la mode du "surdoué" à la française est douteuse. Poser un qualificatif aussi prétentieux et incorrect sur une si petite frange de la population qui ne sort du lot que par, éventuellement, une vitesse de traitement et des stratégies mentales significativement différentes en moyenne, il faut le vouloir. Sauf à vouloir faire émerger des différences qui n'en disent guerre plus sur tout un chacun que les recherches sur les différences cognitives entre hommes et femmes. Du "Psycholalie magazine" en somme, à quand un "surdoué magazine" ? Comment passe-t'on d'un "avoir des capacités intellectuelles" à un "être surdoué" ? Après, se dire "surdoué", cela permet peut-être à certains de se sentir mieux, mais il faut voir les dérives ! Vous m'imaginez, vous, en "Niobée THQI" ? Et vous pensez vraiment en arborescence de façon significativement différente des "autres là" ? Moi pas !

Et je ne parle même pas de l'escroquerie en bande organisée d'un Raymond d'Hazen.

Niobée
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Le Logos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par LillyKat le Mar 18 Fév 2014 - 9:49

Personnellement,  après la passation de la WAIS, j'ai demandé à ma psy (avec laquelle je discute beaucoup et qui prend une patience d'ange à répondre à toutes mes questions y compris par mail ^^) si les personnes faisant de longues études supérieures étaient "forcément" beaucoup plus intelligentes que les autres (pour info j'ai longtemps fait un complexe après avoir abandonné les miennes car je me croyais trop bête pour y parvenir). Et bien à peine. Elle m'a précisé que la moyenne obtenue par les médecins (qui font de looooongues études comme tout le sait) était de 115, soit un peu au-dessus de la normale, qu'en gros pour effectuer des études supérieures c'est à peu près ce qu'il faut.

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par fleur_bleue le Mar 18 Fév 2014 - 10:16

Si toutes les personnes titulaires d'un bac +5 étaient plus intelligentes que la moyenne, cette moyenne n'aurait plus beaucoup de sens, parce que le pourcentage serait trop important... Il y a eu un cas d'une personne trisomique qui a réussi à faire des études supérieures, alors que les personnes trisomiques ont généralement des retards dans le développement cognitif. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pablo_Pineda) Pour réussir des études, il faut surtout arriver à s'insérer dans le système et bosser, pas nécessairement avoir des capacités intellectuelles supérieures. (Je connais beaucoup de surdoués qui se sont énormément ennuyés pendant les études, parce que c'était facile.)

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par LillyKat le Mar 18 Fév 2014 - 10:34

Tout à fait d'accord avec toi  Wink 
Mais il n'empêche que dans l'inconscient collectif, beaucoup tendent à penser que quelqu'un qui a fait de longues études, quel que soit le domaine, est forcément plus intelligent. Je constate malheureusement tous les jours au travail à quel point on peut s'extasier sur untel ou untel qui a un certain bagage scolaire comparé à d'autres...

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par EmiM le Mar 18 Fév 2014 - 11:40

Personnellement, je suis quelque peu inquiète quand je lis qu'un "sur-efficient" ne pense pas en arborescence, parce que c'est justement l'une de nos spécificités, il est très souvent dit que l'on peut avoir un QI très élevé et ne pas être "sur-efficient" et qu'un sur-efficient n'a pas forcément un QI global très élevé, c'est bien ce qui fait qu'on ne peut pas déterminer la sur-efficience, sur le seul critère du QI....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Tête d'Ampoule le Mar 18 Fév 2014 - 12:34

D'où l'intérêt de différencier HP et HQI. Et d'autant plus qu'on peut avoir un QI inférieur à 130, et pourtant...
De toute façon, le cerveau est plastique, donc ce n'est pas comme si le QI était une caractéristique fixe à vie. Et une meilleure adaptation au système scolaire, le travail d'un élève bosseur, ça va automatiquement monter le score dans certains sous-tests. Un gamin qui n'a pas été assez à l'école ne peut prétendre à un bon score. Pourtant ça ne change rien à ses capacités. Et ne parlons même pas du gamin fortement dyslexique au point d'être illettré, qui va avoir un QIV désastreux même s'il est HP.

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Caracol le Mar 18 Fév 2014 - 12:41

@Niobée
Merci à cyrilTHQI c'est utile de pouvoir repérer sur un forum très passionné quelqu'un qui aura les ressources pour répondre à mes questions.
Une norme relativisée peut aussi être utile Wink

Caracol
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 199
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 32
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Niobée le Mar 18 Fév 2014 - 13:46

EmiM a écrit:Personnellement, je suis quelque peu inquiète quand je lis qu'un "sur-efficient" ne pense pas en arborescence, parce que c'est justement l'une de nos spécificités, il est très souvent dit que l'on peut avoir un QI très élevé et ne pas être "sur-efficient" et qu'un sur-efficient n'a pas forcément un QI global très élevé, c'est bien ce qui fait qu'on ne peut pas déterminer la sur-efficience, sur le seul critère du QI....

Plutôt que "sur-efficient", j'aurais carrément dit "surpuissant".



Bon, allez, j'arrête de vous taquiner !  Razz 


sillemme a écrit:@Niobée
Merci à cyrilTHQI c'est utile de pouvoir repérer sur un forum très passionné quelqu'un qui aura les ressources pour répondre à mes questions.
Une norme relativisée peut aussi être utile Wink

полезно быть может также Стандарт Релятивизированные. форум вопросы мои на ответить чтобы, ресурсы иметь будет который, человек страстный очень идентификации для полезно это.  Wink

Niobée
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Le Logos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Caracol le Mar 18 Fév 2014 - 14:07

@Niobée
Très belle réponse qui fait cas de nombreuses et pertinentes nuances encore que je ne sois pas certain d'être en mesure d'en percevoir toute les subtilités sans commencer prestement l'apprentissage du russe. Very Happy

Caracol
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 199
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 32
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 18 Fév 2014 - 14:40

Moi j'ai fais des fausses études :p

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16903
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Exilium le Mar 18 Fév 2014 - 15:59

J'ai eu cette discussion dans un autre forum. Moi qui a passé beaucoup trop de temps sur les bancs d'université, voici ma perception. Plus tu avances dans le cursus scolaire, plus la fréquence de zèbres est élevée. Exemple, au baccalauréat (licence chez vous je crois?), c'est peut-être 20%, ce qui est déjà plus élevé que dans la population générale. Ensuite, à la maîtrise, dans mon domaine, c'est probablement plutôt 35%. Maintenant, si je me fie à mon radar à zèbres pour le doctorat, je dirais que c'est facilement 50%. Et même côté profs dans mon domaine, le score est probablement environ 50%.

Note: ça varie fort probablement selon les domaines. Entre autre, avant de faire mon parcours actuel, j'ai entre autre étudié en informatique. Dans ce domaine, j'aurais tendance à dire que même au niveau baccalauréat (licence pour vous), c'était autour de 35% de HQI. Dès la maîtrise, je ne serais pas surprise qu'on tombe dans les 80% HQI. Enfin, tous les informaticiens que je connais qui ont enchaîné avec des études supérieures sont des HQI/THQI.

Bref, les études supérieures ne requièrent pas d'être HQI, toutefois, le HQI favorisent sans aucun doute les parcours de ce type.

Pour le reste, je vais passer mon tour sur le débat sémantique...

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par fleur_bleue le Mar 18 Fév 2014 - 16:07

C'est sûr que si au niveau doctorat (dans un domaine précis), on trouve environ 50% de zèbres, ça veut dire que 50% ne sont pas zèbres, et que donc a priori on peut y arriver sans l'être. Heureusement je dirais, parce que s'il n'y avait que 2% de la population qui pourraient obtenir un doctorat, en sachant que dans ces 2%, il y en a qui ne vont jamais à l'université pour des raisons diverses et variées, ça ne ferait pas grand-monde pour faire de la recherche...

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 18 Fév 2014 - 16:08

Le biais doit être plus par domaine. Je suis archéologue, la dernière équipe avec laquelle j'ai bossé sur 12 sur le terrain on était 3 testé certifiés, 1 n'a rien voulu me dire (me semble bien atteint) et un quatrième n'est qu'un caricature à l'extrème du zèbre !
ça voudrait dire au moins un quart de surdoués (minimum car bon les soupçons sont fort sur le chef et au moins un autre Wink ).

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16903
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Lucile11 le Mar 18 Fév 2014 - 21:06

Oufyfille,

Oui, ma question pourrait se formuler ainsi : "à quelles questions les bac + 5 et plus" ne sauraient pas répondre ?".

Lillykat,

115 de QI pour les médecins (en moyenne) ?!!

C'est vrai qu'il y a un inconscient collectif qui veut que dès que l'on parle de hautes études, on pense que le diplômé est intelligent et que, en conséquence, il doit avoir un QI important. Et je suis en plein dans cet inconscient collectif !

Ce qui me gêne dans  les tests de QI, c'est qu'ils ne prennent pas suffisamment en compte l'intuition, la créativité, l'aspect artistique, la capacité de parler plusieurs langues, l'intérêt sur l'au-delà, etc. Il y a beaucoup de logique, de questions verbales.

Faut-il être curieux, aimer ce qui est compliqué, aimer résoudre des énigmes ? A-t-on un sens objectif, qui après avoir essayé plusieurs possibilités de réponses, nous permet de prendre du recul et de se dire qu'il ne faut pas chercher midi à quatorze heure ? Réussit-on parce qu'on réussit dans des domaines variés ? A-t-on un système intellectuel plus solide qui nous encourage à chaque réponse trouvée à trouver une autre réponse, ce qui pourrait jouer sur notre volonté à aller jusqu'au bout du test, là où d'autres se lassent après plusieurs questions sans réponses ?

Quelqu'un connaît-il un ou des bac + 5 et plus qui n'ont que 115 ? J'ai passé des épreuves de pré-admissibilité pour la fonction publique de niveau bac + 4 et bien, un bon nombre a été éliminé. Il y avait deux épreuves : un test de QI et un questionnaire psychologique.





Lucile11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 27/07/2013
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par MarTigre le Mar 18 Fév 2014 - 21:14

Je vais répondre à la question initiale (j'ai eu la chance de faire des études sup et je viens de repasser une WAIS)

les calculs mentaux, le QI verbal... les gens ayant fait des études sup sans être "HQI" y arriveront (culture gé littéraire et scientifique).

par contre la vue dans l'espace et la logique (origamis avec les cubes, matrices de raven) ils n'y arriveront pas.

retenir 9 chiffres dictés à l'oral lentement et les restituer dans l'ordre croissant ils n'y arriveront pas.

Le codage (chiffre <-> symboles) non plus

les associations entre 2 mots... jusqu'à un certain point oui. les plus compliqués non.

Donc les personnes ayant fait des études sups sans être HQI "échoueront" à la plupart des tests. par "échouer" j'entends obtenir un score plus faible que "nous"

Enfin, faire des études sups ne veut pas dire être HQI, et être HQI ne veut pas dire que l'on peut/va/doit faire des études sup.

petit coup de de gueule final : marre des cases. Nous sommes ce que nous sommes. Toi, moi, nous, eux. Je fais ce que je veux/peux. Il est dangereux de vouloir associer niveau d'études et intelligence (je ne dis pas que c'est ce que vous souhaitez faire). Mais il est important que ce soit détaché, et ça l'est.

Ensuite, il me semble relativement évident que le QI moyen au delà de bac+3 est supérieur à 100...


Edit : J'ai fait une école d'ingé et si je pense que beaucoup avaient 115 - 120 de QI, je me suis toujours très ennuyé intellectuellement. Je dirai que sur 120 il y avait pas plus de 10-15 vrais zèbres (d'après mon radar). On est pourtant à Bac+5 et ça fait du 10-12%...

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Lucile11 le Mar 18 Fév 2014 - 21:35

Bien MarTigre ! Ton avis est intéressant. Les matrices ne raven ne me semblent pas vraiment compliquées ; retenir 9 chiffres à la suite, il y a une technique pour les retenir... Les origamis avec les cubes, ça, c'est vrai qu'à l'école, on ne nous apprend pas ça.

Ma question est plutôt lié au fait que, me concernant, j'ai un complexe d'infériorité qui revient épisodiquement. Quand on me dit : untel a bac + 8, je me sens rabaissée, même zèbre, alors, je me pose des questions, pour réduire mon complexe d'infériorité. Cette question est un des moyen de le réduire.

Lucile11
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 27/07/2013
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par MarTigre le Mar 18 Fév 2014 - 21:40

je t'assure que les chiffres, il n'y a pas de méthode possible : ils sont dictés, pas écrits, et rapidement. une seule fois. tu dois les restituer dans l'ordre de dictée, dans le désordre puis dans l'ordre croissant en répétant ceux répétés. J'en connais beaucoup qui seraient perdus à 4 ou 5 déjà !

Les matrices sont souvent simples. Je suis arrivé à la dernière et je t'avoue avoir répondu par instinct, ne comprenant pas ma propre logique.

ensuite il y a le codage, la performance/mémoire pure et là c'est très révélateur à mon avis.

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par oufy-dame le Mar 18 Fév 2014 - 23:07

Je lis bcp de choses discutables sur ce fil et de manque de connaissances de base sur le QI... sans parler du raisonnement... grrr

Il n'y a pas de frontière stricte entre les 2% nommés HQI et les 98% autres.

Les tests de QI s'étudient en L3 de psycho...

La psychologue avec laquelle j'ai passé le WAIS 3 (et qui est Maîtresse de conf' après avoir obtenu un Doctorat) m'a dit que les gens qui vont au-delà du Bac ont un QI autour de 125-130. Je n'ai pas vérifié... mais :

Un chercheur de l'INETOP m'a confirmé ce que j'avais compris sur la corrélation < 100 entre QI et résultats scolaires (à 10 ans par ex.). Ca aussi, on l'étudie en licence de psycho.
Je l'ai déjà expliqué sur un autre fil.

En tt cas, les recherches scientifiques montrent que pour être chercheur en physique ou math, il faut nécessairement être (T)HQI.

J'aimerais bien vérifier ce QI moyen des médecins à 115 : et avoir des précisions.

Il ne faut pas confondre études longues, qui peuvent nécessiter surtout une excellente mémoire pour bcp de "par coeur", et études difficiles nécessitant logique, raisonnement, complexité...

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Tête d'Ampoule le Mar 18 Fév 2014 - 23:14

De nos jours, ça fait quand même bien plus que 2% des gens qui vont au-delà du bac. Donc il y en a forcément beaucoup qui ont un QI en-dessous de 125-130. Sans oublier que si l'on tient compte du fait que seul un tiers des HQI fait des études brillantes, donc la proportion de HQI là-dedans est certainement même encore plus basse que ça.
Je ne serais pas étonnée que le QI moyen des médecins tourne autour de 115. Dans le lycée très réputé où j'étais, qui envoyait pratiquement tout le monde en prépa de maths, la moyenne de mes camarades ayant passé le test tournait autour de 120.

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Exilium le Mar 18 Fév 2014 - 23:18

Oufyfille, ce que tu dis confirme que mon radar à zèbre est efficace hihihi

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Lauzeta le Mar 18 Fév 2014 - 23:20

Il me semblait que la raison pour laquelle il est nécessaire de passer ces tests avec un psy c'est que l'évalution du QI ne repose pas sur le simple fait de donner les bonnes réponses, mais aussi sur une manière de répondre (prise en compte du temps, des possibilités de réponses envisagées, de la méthode, etc).
Or à mon avis ce qui caractériserait une "manière" des HQI, c'est le fait de suivre des cheminements inattendus, une méthode non académique, laquelle peut les conduire à ne pas trouver LA réponse, à en envisager de multiples, à ne plus savoir des choses simples, etc.
Et il me semble qu'au contraire, les personnes ayant fait des études supérieures poussées se distinguent par leurs compétences à utiliser des méthodes rigoureuses, efficaces et scolaires, lesquelles doivent les conduire à donner sinon LA bonne réponse, du moins la/les réponses académiquement attendues. Elles se caractérisent par leur (forte) capacité à employer des processus cognitifs communs (et donc qu'on peut transmettre, enseigner, qu'on peut partager dans un groupe de chercheurs, etc), alors que les HQI se caractérisent par la spécificité de leurs processus cognitifs.

De plus, l'environnement culturel joue une grande importance dans le fait de suivre des études supérieures, à mon avis une importance bien plus grande que le fait d'avoir des structures cognitives HQI ou pas. L'environnement culturel détermine :
- l'accès dès le plus jeune âge à la culture, qui devient une chose du quotidien, naturelle
- la rigueur et la discipline personnelle
- la volonté et l'ambition de réussir, l'orgueil
- autres ?

Et enfin, il est très certain que dans les environnements culturels favorisés, on est plus disposé à percevoir un surdoué dans son enfant que dans des environnements culturels défavorisés. Et donc d'apporter des réponses, de valoriser l'agilité mentale, de pousser, de diagnostiquer, d'applaudir, etc.

Donc d'après moi :
- il y a sans doute beaucoup de diagnostiqués HQI parmi ceux qui font de hautes études parce qu'ils viennent d'environnement où on est sensibilisé à la chose, il y en a moins dans les autres milieux parce qu'on ne sait pas ce que c'est.
- les personnes qui font de hautes études sont intelligentes, mais pas "zèbres" pour autant. Leur aptitude provient d'une forte discipline, volonté et, bien souvent, de leur naissance dans le milieu où elles excellent.
- s'il "suffit" d'avoir fait des études pour répondre, cela pourrait vouloir dire que ce test repose sur le fait de donner les bonnes réponses. Et donc je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas le faire sur internet. Ou encore dans ce cas je ne vois pas en quoi il serait légitime de parler d'un groupe "zèbre", "HQI" ou autres. (?)

Bref, il me semble qu'il y a peu de raisons d'établir un lien entre HQI et hautes études.


Dernière édition par Lauzeta le Mar 18 Fév 2014 - 23:34, édité 1 fois

Lauzeta
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 30/05/2013
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes supérieures et tests de QI

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum