Comment pensent les autres ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Ise le Sam 18 Jan 2014 - 10:20

Ouip Neurone-indolent.
J'ai fait le même parallèle avec l'apprentissage des langues. Tu peux apprendre les bases grammaticales scolairement puis passer un an à l'étranger pour apprendre à utiliser tes acquis. Tu peux aussi te retrouver à l'étranger, apprendre sur le tas, puis essayer d'améliorer ta grammaire par une formation. Pour moi les deux se valent. Enfin plus précisément chacun fait selon les aléas de sa vie ou selon ses choix, au bout du compte tu es bilingue.

Il me semble que jusqu'à la création de ce fil le membres échangeaient (et continuent !) sur LEUR façon de penser. Je trouve intéressant de tenter dans l'autre sens !

Noumenie :
Non on ne se connaît pas ! Je suis arrivée sur ZC il y a plus d'un an et j'avais dû lire avec intérêt tes interventions puisque ton avatar m'avait frappée. Nous n'avions pas échangé. J'avais le même pseudo mais j'étais une gerbille dans une roue orange.
Je ferai une réponse plus tard, mais déjà je suis totalement d'accord avec ce que tu dis
Bonne journée à toi

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Ise le Sam 18 Jan 2014 - 10:22

@ Gallinago : c'est pas ce que j'ai dit ? C'est ce que j'ai l'intention de faire... Si plusieurs d'entre nous en font autant on pourra recouper les résultats  Wink 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 10:23

EmiM et Gallinago, je n'ai pas employé le mot Z, ou rien qui fasse référence à la douance à dessein, mais le mot "beaucoup" Wink.
Comprenne qui voudra, je ne fais que passer et donner un point de vue spontané et personnel sur la question...


Dernière édition par neurone-indolent le Sam 18 Jan 2014 - 10:34, édité 1 fois (Raison : confusion entre un dessin, et à dessein)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par EmiM le Sam 18 Jan 2014 - 10:28

Tout à fait Neurone-indolent, j'exprime une idée qui est différente de la tienne, par réaction à ton propos qui m'a fait penser à cela.
Ensuite c'est peut être bête et méchant, mais le sujet du topic, c'est bien quelle différence de façon de penser entre Z et non Z....
Et si vous pensez vraiment que le mode de fonctionnement cérébral (identifié par imagerie neuronale) des Z est le même que celui des autres,et que cela n'a aucune conséquences concrètes, j'ai envie de dire que faites vous là ?

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Ise le Sam 18 Jan 2014 - 10:36

Ben on se pose d'autres questions !


Dernière édition par Ise le Sam 18 Jan 2014 - 12:19, édité 1 fois

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 10:39

EmiM, je vais où je veux, et quand il y aura une police de la pensée trop avérée (car de façon non avérée et un peu avérée, elle existe déjà), je m'expatrierai.


Dernière édition par neurone-indolent le Sam 18 Jan 2014 - 12:23, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Bibo le Sam 18 Jan 2014 - 10:44

Noumenie Dysnomie a écrit:
Dernièrement, on m'a reproché d'avoir des avis trop tranché, du haut de mes 22ans. Des "j'aime/j'aime pas" trop décisifs.
Pourtant, ceux ci sont importants pour exprimer qui je suis. Ils ne sont pas définitifs et évolueront. Plus que surement ils se contrediront. Mais en attendant, tailler à la hache mes gouts et choix m'aident à savoir où je veux aller et ce que je veux de ce que je ne veux pas.

Tout est relatif, rien d'absolu, me disent les plus vieux, parce que ce sont eux qui me reprochent cela. Mais c'est justement parce que j'ai conscience de ces possibles doutes et failles, que mes avis n'en deviennent que plus forts et m'aident.

Ca ne peut clairement pas plaire à tout le monde, que je puisse m'affranchir du qu'en dira t on, de la société, des normes, du conditionnement, mais je le fais dans le respect d'autrui dans le sens ou je n'empêcherai personne d'être ce qu'il veut être.
Je trouve donc irrespectueux de vouloir régenter, réformer, briser, réorienter quelqu'un, ses goûts, ses choix, ce qui est donc paradoxale de ma part de vouloir interagir avec autrui quand je vois celui ci faire à mes yeux de la merde sans nom.
Du coup, j'essaie au maximum de ne pas intervenir, quitte à passer pour une personne renfermée ou colérique parce que je réfrène mais je trouverai toujours à passer cette frustration sur quelque chose de beaucoup plus constructif comme l'art.

J'aurais pu écrire la même chose avec quelques modifications, pas de reproches explicites dans mon cas mais des regards qui en disent long. De même j'ai appris à ne pas trop l'ouvrir ... quoi que, en l'écrivant je me rends compte que je trouve toujours des formulations et une énonciation de faits assez acceptable pour être exprimé (ce qui finis fondamentalement par une incompréhension et/ou un silence).

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par EmiM le Sam 18 Jan 2014 - 10:45

Ise a écrit:Ben on se pose d'autres question !

Je suis souvent déconcertée, par le nombre de personnes qui viennent sur un sujet, pour intervenir en décidant de parler d'autre chose que du sujet posé.
Je ne comprends pas, si le sujet ne vous intéresse pas, si vous vous posez d'autres questions que ce sujet, et bien n'y venez pas, ou allez là où vous êtes intéressé.
Parce que je juge ces participations intempestives, énergétivores, et inconstructives.
C'est comme dire à la personne qui pose la question et qui cherche une réponse, ta question ne m'intéresse pas, comme elle ne m'intéresse pas, intéresse toi plutôt à celle qui me convient...
On marche sur la tête, on se croirait au théâtre de l'absurde.
Mode d'emploi pour te piétiner, je t'explique que ce qui t'intéresse, ne doit pas avoir d'intérêt pour toi, parce que ça ne me préoccupe pas moi, que ce qui me préoccupe moi doit aussi te préoccuper toi !
je m’interroge profondément sur tout ça.
Y a t il un topic qui propose ce sujet histoire que j'y pousse un coup de gueule ?

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 11:15

EmiM a écrit:Parce que je juge ces participations intempestives, énergétivores, et inconstructives.
C'est comme dire à la personne qui pose la question et qui cherche une réponse, ta question ne m'intéresse pas, comme elle ne m'intéresse pas, intéresse toi plutôt à celle qui me convient...
On marche sur la tête, on se croirait au théâtre de l'absurde.
Mode d'emploi pour te piétiner, je t'explique que ce qui t'intéresse, ne doit pas avoir d'intérêt pour toi, parce que ça ne me préoccupe pas moi, que ce qui me préoccupe moi doit aussi te préoccuper toi !
je m’interroge profondément sur tout ça.
Y a t il un topic qui propose ce sujet histoire que j'y pousse un coup de gueule ?

Sur le topic, tu peux demander s'il existe, ou le créer. Il y en a un qui s'appelle coup de gueules, d'ailleurs.

La question m'intéresse, dans ce qu'elle pose. Qui sont "les autres" ? Et pourquoi se demander comment ils pensent ? Et pourquoi ne pas le leur demander ? La question aurait pu être "comment pensez-vous ?". Mais on en est toujours à cette question de la dualité, nous et "les autres" et c'est ce qui m'interroge le plus sur un forum où justement, il est question d'avoir souffert décalage et de rejet. Je me demande donc si résoudre cette question du décalage et du rejet passe par la catégorisation et la mise à distance des autres par rapport à nous. Pour moi, la réponse est non, bien sûr.

Quant à ce que je fais là. Voilà encore un automatisme. Poser la question de la place, du droit à être là. Chacun trouve ici ce qu'il a à y trouver, aucune raison d'y être n'est meilleure qu'une autre. Forum de discussion, je discute, je n'impose rien. Le désaccord n'est en rien une prise de pouvoir, juste l'expression d'une vision différente qui existe au même titre que les autres.

J'aime beaucoup l'absurde, dans ce qu'il a de déroutant, de renversant, dans ce qu'il remet en cause les certitudes et les évidences.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 11:20

neurone-indolent a écrit:EmiM et Gallinago, je n'ai pas employé le mot Z, ou rien qui fasse référence à la douance à dessein, mais le mot "beaucoup" Wink.
Comprenne qui voudra, je ne fais que passer et donner un point de vue spontané et personnel sur la question...

En passant, je suis d'accord sur ce point de vue, du général au particulier plutôt que du particulier au général. Le particulier m'intéresse énormément, le général est en général trop général (et pas assez étayé) pour dire quoi que ce soit d'autre qu'une vision particulière de ce que devrait être le monde tel qu'on le conçoit particulièrement  Smile 

Quant à la douance, disons, que bon, voilà, je ne suis pas sûre que...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Ise le Sam 18 Jan 2014 - 12:18

EmiM a écrit:
Ise a écrit:Ben on se pose d'autres question !

Je suis souvent déconcertée, par le nombre de personnes qui viennent sur un sujet, pour intervenir en décidant de parler d'autre chose que du sujet posé.
Je ne comprends pas, si le sujet ne vous intéresse pas, si vous vous posez d'autres questions que ce sujet, et bien n'y venez pas, ou allez là où vous êtes intéressé.

Y a t il un topic qui propose ce sujet histoire que j'y pousse un coup de gueule ?

Je rêve ?
Tu t'es levée sur quel pied ce matin ?
C'était ma réponse à la question au-dessus : "et si la réponse que vous trouvez est une non-réponse, que faites-vous ?"Very Happy 

Oui il y a un topic "coups de gueule"  Conteste 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par EmiM le Sam 18 Jan 2014 - 12:19

Quand je relis, le sujet initié par Tigrou, je ne vois aucune malveillance à l'égard des "autres" (non Z), il sait comment il pense, il ne sait pas comment pense l'autre, il constate des difficultés à se comprendre entre lui et les autres, et il aimerait comprendre pourquoi. Le processus étant : Si je comprends comment pense l'autre, peut être que je pourrai m'adapter, peut être que je pourrai agir, peut être que je pourrai réagir, peut être que je pourrai faire autrement, que ce que j'ai toujours fait, que ce que j'ai toujours été et qui provoque en partie les situations difficiles que je vis avec autrui. Alors c'est sur que pour tendre vers cette démarche, il faut considérer qu'il existe une différence de façon de penser et de fonctionner entre les Z et les non Z. Il faut aussi souffrir de ses relations avec les autres, puisque si on n'a pas de problèmes avec les autres, pourquoi s'interroger.
Je pense que nous sommes de nombreux Z à souffrir ou à avoir souffert de nos relations avec les non Z et parce que je suis passée par cette démarche de compréhension envers les non Z, préférant essayer de m'adapter, plutôt que de demander à l'autre de faire l'effort, j'interprète le sujet de Tigrou sous cet angle.
Et ma démarche a pour but de me rapprocher des non Z, et non de les stigmatiser, ou de juger qu'ils sont moins "bien" ou "moins intelligents" que nous. Il y a des Z intelligents et des Z cons, et il y a des non Z intelligents et des non Z cons.
Maintenant être Z, c'est avoir conscience que nous sommes une minorité de personnes ( 2% de la population environ) qui fonctionne d'un façon distincte, puisque nos connexions neuronales ne sont pas les mêmes que celles des 98% autres et elles sont également beaucoup plus rapides. Cette différence de fonctionnement cérébrale induit des conséquences comportementales qui sont régulièrement citées pour nous décrire, pour nous distinguer des "autres". Alors on peut  nier ces faits indiscutables, au nom du "pas de catégorie", pas de différences", "pas de distinction", "pas d'étiquette", "pas de particularités" et tout ce que vous voulez, mais je pense que c'est se nier, c'est nier les autres, c'est nier la réalité, c'est dire aux 98% nous sommes vous, vous êtes nous, alors que si c'était le cas, ce forum n'existerait même pas. En tant que Z, on devrait pouvoir se mettre à la portée des non Z, par contre demander à un non Z d'être un Z, c'est irréaliste. On peut être moins, ils ne peuvent pas être plus. Vous voulez penser que c'est réducteur, je pense que c'est un fait prouver, sur lequel je ne porte aucun jugement ni négatif, ni positif. Je ne me dis pas que c'est mieux d'être Z ou moins bien d'être un non Z, je sais juste que c'est ainsi et que je dois faire avec. Et plus je comprendrai ce qui nous sépare, plus j'aurai de chances de trouver des solutions pour nous rapprocher. Mais pour en arriver là, il faut s’interroger sur nos différences, bien les connaître, bien les comprendre, identifier les mécanismes qui mènent à l'échec, pour inventer des schémas qui créeront des ponts communs, de liberté d'être, de compréhension mutuelle, entre nous et le reste du monde.
La dernière chose sur laquelle j'aimerai réagir est : essayez donc de demander à un non Z comment il pense et pourquoi il pense comme ça ?
J'ai déjà tenté cette expérience et comme souvent on m'a regardé, genre mais de quoi parle-t-elle ? Emilie, tu réfléchis trop, poses toi moins de questions... ça c'est la version gentille, parce que y a des réactions plus agressives, plus moqueuses, plus dubitatives et j'en passe et des meilleurs. Je pense qui si vous aviez conscience de ce qui vous distingue des non Z, vous auriez conscience qu'il est inenvisageable de leur poser la question frontalement et d'obtenir une réponse argumentée avec un raisonnement et des observations analysées à l'appui. Et pour peu que la possibilité existe, j'imagine qu'elle doit concernée une minorité de non Z.
Si vous avez des retours positifs et nombreux sur cette expérience je suis preneuse... Mais je reste sceptique.

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 12:58

.


Dernière édition par Gallinago Imperialis le Sam 18 Jan 2014 - 21:00, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 20:57

Quel massacre  Evil or Very Mad  Si un admin veut bien locker le sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Bliss le Sam 18 Jan 2014 - 21:02


Topic vérouillé à la demande de son créateur

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment pensent les autres ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum