Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Invité le Jeu 9 Nov 2017 - 19:15



Bonjour.
Je suis adulte.
Je me demande depuis peu si je suis un zèbre.

Je n'ai pas encore eu le temps de regarder si les questions que je pose ont déjà été posées sur ce forum.


J'ai vu sur youtube les points qui caractérisent globalement la douance. Via le témoignage de psys et de zèbres.
Mon sujet porte sur la différence entre zèbres et gens "normaux" sur la façon dont ils pensent.

Je comprend le fonctionnement en arborescence. J'ai l'impression de fonctionner comme cela.
J'ai cherché sur internet et youtube, sans grand succès, des articles ou témoignages qui décrivent ce fonctionnement en profondeur. Avez-vous svp des liens à me communiquer?


Une autre question: si le zèbre fonctionne en arborescence, je vois pas mais alors pas du tout comment pense une personne normale!!
Avez vous la réponse? Avez-vous des liens de textes ou vidéos qui traitent ce sujet en profondeur?


Merci de l'attention que vous m'avez accordé.
:-)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Bibo le Jeu 9 Nov 2017 - 21:53

A priori, il n'y a aucune donnée scientifique appuyant le fait que les zèbres ont une pensée différente des autres. Pour autant, un surdoué peut être considéré comme plus rapide et/ou plus efficace dans bon nombre de tâches intellectuelles.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par CD_CD le Sam 11 Nov 2017 - 1:15

Sur un sujet donné, il y a plusieurs aspects (mettons que la plupart de gens en voient trois au premier abord). La personne s'attaque au premier aspect, approfondit.... jusqu'à ce que le téléphone sonne, ou que n'importe quoi d'autre la perturbe. La personne approfondit soit les aspects un par un soit tous ensemble, la différence se fait dans le temps de traitement, dans la mémoire immédiate, etc., bref, les trucs testés au test de qi. Si la vitesse de traitement d'une réflexion est supérieure à la mémoire à court terme, la personne doit passer par d'autres intermédiaires pour voir sa réflexion aboutir, ou bien laisser tomber.
Chacun, à force de situations diverses, d'attendus internes ou externes, etc. s'habitue à appréhender les sujets en en traitant un certain nombre d'aspects approfondis à un certain degré.
La "pensée en arborescence" approfondie n'est possible qu'avec une certaine vitesse de traitement. Sinon, le temps qui passe rattrape l'individu qui réfléchit. Soit qu'il atteigne sa limite de concentration ("surchauffe interne"), soit qu'il soit contraint par des phénomènes extérieurs à passer à une autre activité.


Ça ne rend pas particulièrement plus malin, ça donne juste l'habitude d'avoir une approche considérée comme inhabituelle.
Je pense - mais peux me tromper - qu'il y a des tas de genres de zèbres et des tas de genres de gens "normaux", et que pas mal de gens ont probablement développé des aptitudes que je n'ai pas juste parce qu'ils n'ont pas ma vitesse de traitement. Mais au final, on aboutit à peu près au même résultat sur bon nombre de problèmes courants. Je pense par exemple à "peindre". Pendant des années, j'ai tenté de reproduire ce que je percevais du geste ou d'appliquer soigneusement les explications à destination de "normaux" qu'on me donnait, le résultat était pitoyable. Il a fallu qu'on m'explique sous la forme suivante pour que je comprenne : il s'agit d'appliquer par tous moyens un mélange de colle et de pigments sur un support. Là, tout de suite, c'était beaucoup plus clair. Ce truc qu'ils appellent "peinture", c'est de la colle, du blanc de meudon pour faire opaque et blanc et du pigment. Les réactions possibles avec le support sont du type réaction colle-support. Et je n'ai plus pensé qu'au résultat que je voulais obtenir, en utilisant n'importe quoi que j'avais sous la main pour peindre, pourvu que sa forme générale et de détail soit compatible avec le processus requis. Et j'ai appris des compléments sur les vernis, les peintures qui forment un film ou pas, etc. etc. Mais quand j'essayais d'apprendre par cœur comme tout le monde les types de peinture et la technique, ça ne marchait pas du tout alors que ça marchait pour des gens dont les caractéristiques physiques (vision, ...) et mentales étaient telles qu'ils avaient développé ou conservé d'autres aptitudes que les miennes.

CD_CD

Messages : 651
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Les normaux

Message par Belena le Sam 11 Nov 2017 - 22:08

Les gens normaux pensent aver leur cul, et nous avec le coeur… Je rigole, mais je ressens ça parfois… Les normaux me semblent  pas assez profonds à mon goût. J'aime une phrase de Proust qui dit que il y a deux cathégories de personnes: ceux qui aiment et ceux qui cherchent leur plaisir.


Dernière édition par Belena le Sam 11 Nov 2017 - 22:32, édité 1 fois
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Bibo le Sam 11 Nov 2017 - 22:22

Belena a écrit: Le normaux me semblent  pas assez profonds à mon goût.
Leur profondeur peut s'exprimer par une chose qui ne relève pas de la sphère intellectuelle, verbale. Elle sera donc, par définition, difficilement exprimable et donc partageable.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Belena le Sam 11 Nov 2017 - 22:36

Bibo, je parle de profondeur d'âme, rien à voir avec l'intellect bien sûr…et au même temps oui...
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Bibo le Sam 11 Nov 2017 - 22:47

La profondeur d'âme ? C'est à dire ?
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Belena le Sam 11 Nov 2017 - 23:15

Eh bien des valeurs humains : fidélité, compassion , empathie , écoute...
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 46
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par /// le Mer 15 Nov 2017 - 10:39

@CD_CD ça rend tout de même plus malin dans certaines sphères(et peut-être moins dans d'autres). Ce besoin de comprendre pour pouvoir apprendre, c'est une différence de taille qui nous différencie du fonctionnement de gens "normaux". Quand il n'y a rien a comprendre sauf à apprendre, c'est mort :-). Et peut-être même qu'à la base, c'est l'intérêt qui prime. Comprendre a un intérêt. Pas de bras, pas de chocolat pour ma part ^^.
///
///

Messages : 104
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 48
Localisation : Muret

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Lujan le Mer 15 Nov 2017 - 12:08

Personnellement, je pense en arborescence, je ne m'explique pas les choses autrement. Je jongle en permanence entre différents niveaux de pensée, parfois c'est pratique, ça meuble l'ennui, mais c'est incontrôlable et la pensée linéaire, quoique souvent moins rapide donne parfois des conclusions plus logiques !
Mais jusqu'à il y a peu, je croyais bêtement que tout le monde fonctionnait pareil et je ne comprenais pas mon ras le bol, comment font les gens pour faire le tri dans leurs pensées et être aussi "normaux", en tout cas en l'apparence. Moi je surchauffe facilement.
Au moins, maintenant j'ai compris que ce n'est pas franchement normal de penser au sort du monde sous la douche, je caricature un peu, mais ça a du vrai...
Par contre je n'imagine toujours pas comment ça peut bien être d'avoir un cerveau apaisé... Avec ou sans voix off en bruit de fond ? Peut-on vraiment vivre quelque chose sans être en train de réfléchir, ça me turlupine...

Lujan

Messages : 122
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par /// le Mer 15 Nov 2017 - 12:24

La pensée en arborescence et la pensée linéaire n'ont rien d'établi. Une vitesse de traitement supérieure associée à une bonne mémoire font les raccourcis. De bonnes performances en similitude permet de faire des liens que d'autres trouveront improbables. Etre plus performant dans chaque domaine du QI donne une pensée différente, plus riche, plus condensée peut-être, mais pas forcément en arborescence VS linéaire.
///
///

Messages : 104
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 48
Localisation : Muret

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Lujan le Mer 15 Nov 2017 - 12:46

/// a écrit:La pensée en arborescence et la pensée linéaire n'ont rien d'établi. Une vitesse de traitement supérieure associée à une bonne mémoire font les raccourcis.

Vrai et fort probable.
Évidemment tout est à prendre avec des pincettes, on n'est jamais que dans sa tête à soi et encore, il est difficile d'objectiver son propre fonctionnement.

Lujan

Messages : 122
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Bibo le Mer 15 Nov 2017 - 19:41

Belena a écrit:Eh bien des valeurs humains : fidélité, compassion , empathie , écoute...

Si je comprend bien, le QI prédirait une plus grande fidélité, une plus grande compassion (je ne sais pas à quel comportement cela réfère), à une plus grande empathie, et à une plus grande écoute (je ne sais pas à quel comportement cela réfère non plus) ?
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Pabanal le Mer 15 Nov 2017 - 21:28

/// a écrit:La pensée en arborescence et la pensée linéaire n'ont rien d'établi. Une vitesse de traitement supérieure associée à une bonne mémoire font les raccourcis. De bonnes performances en similitude permet de faire des liens que d'autres trouveront improbables. Etre plus performant dans chaque domaine du QI donne une pensée différente, plus riche, plus condensée peut-être, mais pas forcément en arborescence VS linéaire.

J'ai été contacté sur un forum, pour me dire que ma pensée était arborescente, il y avait d'autres signes apparemment visibles par cette personne, elle même concernée, mais c'était le principal argument qu'elle m'a donné pour me dire que je devais m' intéresser à l'éventualité que je sois zèbre.

Je ne suis pas vraiment rapide, c'est un euphémisme, même si je peux être capable de fulgurance, parfois. Je crois vraiment que j'ai une pensée en arborescence, dans le sens que je peux mettre en relation des éléments épars et les relier dans beaucoup de domaines qui n'ont a priori pas grand chose à voir. Une idée centrale trouvera des applications hors du contexte premier de cette idée, ces applications seront sources de questionnements dans tous les sens. A une réponse dix questions et ainsi de suite. Je trouve que c'est bien illustré par l'image d'un arbre.
Pabanal
Pabanal

Messages : 2101
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 62
Localisation : Rodez

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par /// le Mer 15 Nov 2017 - 22:09

Le mieux en cas de doute est de passer un WAIS ;-)

Pour l'image de l'arbre, peut-être que celui du surdoué est plus ramifié que l'arbre de quelqu'un qui ne l'est pas?

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Arbr410Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Forme-10

Il existerait quand même des ramifications chez quelqu'un de non surdoué. Simplement, elles prendraient moins d'ampleur. J'ai du mal avec cette idée de pensée linéaire. Mais peut-être.
///
///

Messages : 104
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 48
Localisation : Muret

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Pabanal le Mer 15 Nov 2017 - 22:18

J'ai passé le test depuis, et avant mon arrivée ici, l'éventualité a été confirmée. Cool
Pabanal
Pabanal

Messages : 2101
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 62
Localisation : Rodez

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par /// le Mer 15 Nov 2017 - 22:22

J'ai cru que tu te posais la question, désolée pour le HS :-)
///
///

Messages : 104
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 48
Localisation : Muret

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Pabanal le Mer 15 Nov 2017 - 22:26

Ca pouvait être équivoque effectivement.
Pabanal
Pabanal

Messages : 2101
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 62
Localisation : Rodez

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Pabanal le Mer 15 Nov 2017 - 22:38

Enfin faudra que je creuse cette histoire de rapidité, des fois j'ai l'impression que mes idées se bousculent surtout quand j'écris et que la main n'arrive pas à suivre la cadence. Du coup ma syntaxe est chaotique avec des parenthèses dans des parenthèses dans des parenthèse... entre autres.  Ma lecture est lente et d'une façon générale je savoure de prendre mon temps. J'ai aussi un trouble de l'attention mais c'est pas testé, ça me semble juste évident. Faudra que je creuse, donc.
Pabanal
Pabanal

Messages : 2101
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 62
Localisation : Rodez

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Invité le Jeu 16 Nov 2017 - 19:00

Lujan a écrit:Personnellement, je pense en arborescence, je ne m'explique pas les choses autrement. Je jongle en permanence entre différents niveaux de pensée, parfois c'est pratique, ça meuble l'ennui, mais c'est incontrôlable et la pensée linéaire, quoique souvent moins rapide donne parfois des conclusions plus logiques !
Mais jusqu'à il y a peu, je croyais bêtement que tout le monde fonctionnait pareil et je ne comprenais pas mon ras le bol, comment font les gens pour faire le tri dans leurs pensées et être aussi "normaux", en tout cas en l'apparence. Moi je surchauffe facilement.
Au moins, maintenant j'ai compris que ce n'est pas franchement normal de penser au sort du monde sous la douche, je caricature un peu, mais ça a du vrai...
Par contre je n'imagine toujours pas comment ça peut bien être d'avoir un cerveau apaisé... Avec ou sans voix off en bruit de fond ? Peut-on vraiment vivre quelque chose sans être en train de réfléchir, ça me turlupine...


et un zèbre bourré ça donne quoi?
il ne fonctionne plus en arborescence?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Invité le Jeu 16 Nov 2017 - 19:01

merci de vos réponses

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Invité le Jeu 16 Nov 2017 - 19:03

/// a écrit:Le mieux en cas de doute est de passer un WAIS ;-)

Pour l'image de l'arbre, peut-être que celui du surdoué est plus ramifié que l'arbre de quelqu'un qui ne l'est pas?

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Arbr410Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Forme-10

Il existerait quand même des ramifications chez quelqu'un de non surdoué. Simplement, elles prendraient moins d'ampleur. J'ai du mal avec cette idée de pensée linéaire. Mais peut-être.

belle réponse
merci
en plus mon nom veut dire hêtre!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Invité le Jeu 16 Nov 2017 - 19:26


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty Re: Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)?

Message par Bibo le Jeu 16 Nov 2017 - 19:56

Singulirator a écrit:

Je ne suis pas vraiment rapide, c'est un euphémisme, même si je peux être capable de fulgurance, parfois. Je crois vraiment que j'ai une pensée en arborescence, dans le sens que je peux mettre en relation des éléments épars et les relier dans beaucoup de domaines qui n'ont a priori pas grand chose à voir. Une idée centrale trouvera des applications hors du contexte premier de cette idée, ces applications seront sources de questionnements dans tous les sens. A une réponse dix questions et ainsi de suite. Je trouve que c'est bien illustré par l'image d'un arbre.

La définition que tu donnes de la pensée par arborescence (qui jusqu'à preuve du contraire, n'existe pas), ressemble à celle du raisonnement par analogie (qui a fait l'objet de recherches). Il y a un psychologue et physicien qui considère que c'est le point centrale de l'intelligence humaine, Douglas Hofstader.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Comment pensent les gens normaux (et les zèbres)? Empty arborescence / cycle / clivage légitime ?

Message par Nuanceleste le Mer 13 Déc 2017 - 23:23

Je ne sais pas si ça apportera quoi que soit, mais c'est ainsi que j'avais tenté de l'expliquer, à peu près à la période où je me suis découvert (un peu comme toi, je ne m'étais jamais dit que les autres fonctionnaient différemment avant de le découvrir) à ma meilleure amie qui me reprochais parfois de ne pas l'écouter suffisamment. « Il y a des points sur lesquels je manque de tolérance et de patience, et c'est un vrai défaut. Mais de mon point de vue, dans ces moments là, ça donne ça : 
Parfois la pensée de mon interlocuteur ne va pas assez vite pour moi. Souvent, aux premiers mots qu'il va prononcer, je sais où il va. Soit parce que j'ai déjà exploré cette piste une autre fois, soit parce que je le fais sur le moment instantanément. Du coup je veux aller directement plus loin. C'est très frustrant de s'entendre répéter quelque chose que l'on sait déjà. Surtout quand le sujet est intéressant et qu'il peut être largement approfondi. D'autant plus que beaucoup de personnes ont besoin de faire leur analyse à voix haute et de façon échelonnée (pour ce dernier point, c'est la fonction de la pensée linéaire). Sauf que mon cerveau fait parfois des bonds. Je ne sais pas comment l'expliquer autrement alors je vais imager. Détailler est, dans ces moments là, inutile pour moi, parce que de A à D, il est évident qu'il y a B et C, c'est induit, c'est logique, donc j'en ai conscience instantanément quand D intervient (je simplifie parce que c'est inexplicable autrement). Sauf que pour les autres, B et C doivent être dits au moins intérieurement pour être pris en compte (comme pour ne pas être oubliés). Je pense que ça doit t'arriver aussi, parce que tu es intelligente, ou en tout cas que ça peut aller très vite pour toi. Mais cela vaut aussi (pour moi) de A à 8. Et c'est constant. Dans ma tête tout est lié, c'est un vrai réseau. D'un sujet spécifique en littérature ou en science, va ressortir l'essence de la vie ou notre position dans l'espace temps (de façon cohérente et justifiée, pas aléatoire). Il faut que je fasse du tri et que je me centre sur ce qui peut avoir un intérêt dans la discussion pour mon interlocuteur et donc pour moi (parce que c'est une base sociale de communication). Mais en gros c'est comme ça. 
Du coup j'ai du mal à comprendre ou plutôt à me rappeler, souvent, que l'autre n'est pas dans ma tête, et qu'il a besoin de créer son propre cheminement logique. C'est comme ça seulement qu'une discussion peut se construire et trouver une certaine légitimité. »

Je lui ai expliqué qu'il était confortable pour moi de parler avec des gens qui pensaient également en arborescence parce qu'il n'y a pas besoin de se répéter ou d'expliquer son cheminement de penser. Un regard suffit à se faire comprendre.

Elle m'a répondu qu'elle ne pensait pas comme ça (ni en arborescence, ni de façon linéaire) mais plutôt en cycles. Et j'ai trouvé l'idée intéressante.

Aujourd'hui ma vision des choses a un peu évolué.

Je pense qu'on catégorise beaucoup. HP entre dans une case. D'un côté c'est tant mieux, pour se donner le droit de penser différemment. Mais je rencontre de nombreuses personnes qui n'entrent pas dans cette case, mais qui ne sont pas non plus dans une "norme" s'il en existe réellement une. Mon amie est un cas un peu à part. On a beaucoup parlé de comment marchait nos cerveaux et c'était passionnant notamment de voir que le sien était atypique, tout en n'étant pas HP (mémoire, liens). Ma petite soeur fonctionne quant à elle comme une HP (hypersensibilité, élans de lucidité, très forte originalité, douée dans ne nombreux domaines manuels, imagination exceptionnelle, capacité de remise en question étonnante eu égard au milieu social dans lequel elle a évolué) mais ne sera jamais considérée comme tel car elle a des difficultés du langage et un rejet de tout ce qui lui semble intellectuel (scolaire/universitaire). Elle ne cherche pas à se cultiver. Donc je me demande en réalité s'il n'y a pas plutôt une échelle très ample entre la pensée linéaire et la pensée en arborescence. Différentes formes d'intelligences qui se croisent, se développent ou non, se mélangent. Mais là je m'égare un peu.
Nuanceleste
Nuanceleste

Messages : 201
Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum