Phobie du lâcher prise sentimental

Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Phobie du lâcher prise sentimental

Message par 52hertz le Ven 26 Juil 2013 - 2:53

Bonjour,

J'ai un peu parcouru ce forum et je vois beaucoup de sujets sur la difficulté qu'ont certains d'entre vous de maintenir une relation, de trouver la bonne personne, mais finalement assez peu sur la difficulté de simplement entrer en relation amoureuse.
Car en fait, en ce qui me concerne (je vais essayer de faire court, promis!), en plus des difficultés sociales d'ordre général maintes fois listées et partagées par beau nombre d'individus "souffrant" de douance (dissynchronie, ennui, solitude,...), je suis victime d'un "blocage" lorsque je me retrouve face à une femme qui me plait vraiment, ou -plus étonnant- lorsque je me retrouve face à une femme dont je soupçonne que je lui plais.
Et quand je parle de blocage, ce n'est pas - à mon sens - de la simple timidité mais ça peut aller jusqu'à une vraie paralysie, presque physique tellement elle est puissante.
Ainsi, par exemple, je nierai complètement deux femmes assises un peu plus loin alors qu'elles sont clairement en train de parler entre elles de moi avec intérêt et de manière suffisamment audible pour je puisse normalement l'entendre. Ou bien pire: une collègue dont je sais qu'elle a des sentiments pour moi essayera à plusieurs reprises d'implicitement provoquer une réaction de ma part sans aucun résultat. Et un peu à la manière d'un étau, plus je la sentirai insistante et proche du passage à l'explicite, plus je me cabrerai alors que je ne suis pas contraire à une relation avec elle, et que je pense même parfois que m'avouer directement ses sentiments serait la seule façon possible!
Et bon, lorsque je bloque, ce n'est pas en envoyant des signaux, par exemple en devenant tout rouge et en bégayant -ce serait trop facile.. - mais activant mon super système de protection qui consiste à devenir impassible, le plus neutre possible, à fuir.
Voilà, j'imagine que beaucoup doivent trouver ce fonctionnement paradoxal complètement débile et moi le premier puisque grâce à ça, du haut de mes 24 balais, je n'ai encore jamais eu l'occasion d'être en couple malgré une envie toujours très présente. Mais j'en souffre vraiment et j'aimerais savoir si certains d'entre-vous vivaient ou avaient vécu ce genre de "phobie du lâcher prise amoureux" incompréhensible et les solutions éventuelles qu'ils y avaient apporté.
Merci!
52hertz
52hertz

Messages : 6
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par the buru le Ven 26 Juil 2013 - 2:57

que craint tu?
Es tu au clair avec le fait que tu es meme si tu ne controles rien?
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par U.T. le Ven 26 Juil 2013 - 3:35

Je vois ça juste comme une expression parmi d'autres de difficultés relationnelles plus générales,
mais probablement mélangées ici à des blocages/peurs plus intimes (vision du sexe opposé, sexualité...)

Les deux doivent se cumuler et se nourrir, et il faudrait essayer de déterminer quelle est la part de chaque.

Dans les grandes lignes j'ai vécu la même chose que toi, mais je n'ai aucune recette miracle malheureusement.
Ça s'est à peu près débloqué, rien de surprenant, grâce à une première relation amoureuse.

C'est donc un cercle vicieux qui s'auto-alimente oui.
Pas de relations : blocage / Blocage : pas de relations

La relation qui m'a permis de dépasser ça a été possible parce qu'on s'est connus sur un forum (pas celui-là) et qu'on s'est d'abord
apprivoisés longuement à distance pendant des mois, ce qui m'a permis d'être plus à l'aise, plus en confiance, de mûrir lentement.
Et pourtant je peux t'assurer que c'était vraiment pas gagné d'avance vu mes difficultés... mais ça a bien fini par se passer.
Certes ça n'est qu'un exemple perso qui ne prouve pas grand-chose.

Faut que tu tombes sur la bonne personne, toujours cette même rengaine pénible je sais... mais comment pourrait-elle être fausse ?

Après c'est peut-être plus profond/problématique que ça, auquel cas il faudrait surement creuser plus loin.

Désolé c'est peut-être pas très pertinent il est tard...
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par Zeppo le Ven 26 Juil 2013 - 3:38

Même problème à la différence que chez moi ma basse estime de moi m'empêche totalement de repérer les signes chez l'autre d'une attirance. Je n'ai aucune solution/explication à t'apporter mais je suis le fil Smile
Zeppo
Zeppo

Messages : 170
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 24
Localisation : Montcuq

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par the buru le Ven 26 Juil 2013 - 4:23

Faut que tu tombes sur la bonne personne, toujours cette même rengaine pénible je sais... mais comment pourrait-elle être fausse ?
la bonne personne c'est lui meme, sinon cela reviens à mettre la solution a son problème hors de lui meme...Ce qui n'est pas le cas Wink
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par 52hertz le Ven 26 Juil 2013 - 13:39

the buru: Oui je pense que dans mon cas, cela part d'un besoin de maitriser la situation - et en particulier moi-même - que je combats fermement mais qui est ancré en moi, mais encore une fois paradoxalement accompagné d'un désir inouï de pouvoir libérer mes sentiments, trouver un lâcher-prise, ici via une relation amoureuse. Mais d'un "simple" tourbillon réflexif caractéristique du surdoué, j'ai l'impression que ça s'est transformé en un vrai blocage encore plus incapacitant.

Ultraterrestre: N'ayant pas de problèmes avec mon corps ni avec mon orientation sexuelle sans ambiguité, je me demandais si, comme expliqué au dessus, ça n'était pas lié à certains "symptômes" de la douance (surtout l'hypersensibilité du coup) mais alors exacerbés par la puissance des émotions dues au sentiment amoureux, le tout consolidé par le temps. En gros, plus c'est intense, plus je bloque. Je ne suis pas trop adepte de l'idée de trouver la bonne personne (j'estime que je devrais être capable d'interagir et d'exprimer mes sentiments à une femme qui me plait/à laquelle je plais quelle qu'elle soit sans me fermer des portes et me cantonner à des femmes - hypothétiques pour l'instant d'ailleurs - qui me comprendraient vraiment) mais tu me rassures en me disant que ta première relation t'a "débloqué" alors que je trouvais cette idée à laquelle je m'accroche pas mal un peu utopique par moment. Et je te rejoins tout à fait dans l'idée de ce cercle vicieux qui, même s'il se base sur de l'irrationnel et qu'il ne tient qu'à moi de m'en défaire, pèse malgré tout.

Zeppo: J'ai aussi beaucoup de difficulté à repérer, voire à admettre qu'une femme est attirée par moi, crois-moi. Mais il y a des fois où les signes sont tellement évidents (bien que jamais complètement explicite, parce que je pense notamment que le fait que je sois intimidé intimide) qu'on ne peut décemment pas le nier. Et pourtant je le nie..

Merci pour vos réponses en tout cas, c'est fort éclairant! Very Happy
52hertz
52hertz

Messages : 6
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par the buru le Ven 26 Juil 2013 - 13:48

Oui je pense que dans mon cas, cela part d'un besoin de maitriser la situation
Je dirait de contrôler plutôt que de maitriser...Et ca marche?What a Face 

- et en particulier moi-même - que je combats fermement mais qui est ancré en moi, mais encore une fois paradoxalement accompagné d'un désir inouï de pouvoir libérer mes sentiments, trouver un lâcher-prise, ici via une relation amoureuse.
Et ca marche? (bis)

Mais d'un "simple" tourbillon réflexif caractéristique du surdoué, j'ai l'impression que ça s'est transformé en un vrai blocage encore plus incapacitant.
Bhé ptet que tu peut bosser sur "pour être, je doit me contrôler"...répète la toi quelques fois en étant à l'écoute de tes émotions...Et dis nous ce que tu en ressent.

the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par 52hertz le Ven 26 Juil 2013 - 17:43

Bah non que ça marche pas, d'où ce sujet qui tente justement d'expliquer un dysfonctionnement dont je suis pleinement conscient de l'absurdité mais qui est là, indéniablement.
Et il ne me faut pas répéter la phrase que tu proposes pour qu'elle me paraisse aberrante. Ce contrôle, qui est tellement puissant et ancré en moi qu'il parait indélogeable, c'est justement ce qui me pourri la vie - comme je pense beaucoup de personnes correspondant au profil de surdoué - qui m'empêche de faire preuve de spontanéité et qui est poussé à un genre de paroxysme, le fameux "blocage", lors de situations d’interaction à forte charge sentimentale/émotionnelle, ici le sentiment amoureux et le feu d'artifice émotionnel qui l'accompagne.
Merci pour ton attention!
52hertz
52hertz

Messages : 6
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par the buru le Ven 26 Juil 2013 - 18:52



Faudrait y aller IRL la je pense parce que je sent d'ici l'émotionnel verrouillé sur verrouillé d'un kilo de mental...Le support même du foruml incitant à la mentalisation, si tu met les concepts de coté : Qu'est ce que tu ressents face à tout ca?
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par Carbone le Sam 3 Aoû 2013 - 23:06

Est-ce que ce blocage ne pourrait pas venir d'un gros perfectionnisme lié à un manque de confiance en soi et d'estime de soi? Est-ce que nier l'autre, ne pas pouvoir reconnaître que l'autre éprouve quelque chose pour nous d'ordre du désir, émotionnel et sentimental n'est pas perçu comme un paradoxe si on ne se reconnaît pas d'abord soi-même comme un être aimable, désirable, possible d'être la source d'émois chez l'autre? Est-ce que ce fantasme d'être aimé par l'autre ( et je dis fantasme dans le sens où l'on peut croire qu'on est pas aimable et que donc on rêve d'être aimer) ne suscite pas yn rêve d'absolu, de très, de magnifique... cet autre qui pourrait nous aimer doit être très fort! Très compréhensif, très beau, très "parfait". Et s'il est si parfait pour être capable de m'aimer alors je souhaiterai moi aussi lui donner autant qu'il pourrait m'apporter et donc je dois moi aussi être parfait? Mais si je manque d'estime de moi, suis -je capable d'être aussi parfait que l'autre? J'aurais tendance à croire que non... mais c'est horrible? Comment dois-je être ? Je ne sais pas? Si je fais-ci, si je fais-ça, je vais faire fuir l'autre? Je vais ruiner mes chances?..il vaut peut-être mieux ne rien faire? Etc

Je donne cet exemple pour voir si ce genre de parcourt fait écho en vous qui vous posez des questions sur le sujet. Est-ce mécanisme pensez-vous qui vous amène à être bloqué malgré vous? Parce que dans ce cas, la solution pour lâcher prise est peut-être de commencer par reprendre confiance en soi, à accepter que rien n'est parfait et ce quoi qu'on imagine on ne sait pas ce qu'il y a dans la tête des autres et personne ne peut prédire ce qui se passera vraiment réellement. Lâcher prise ok mais encore faut-il identifier sur quoi on veut avoir prise et sur quoi on a prise. Est-ce que ça vous parle? Smile
Carbone
Carbone

Messages : 154
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par Charlyz le Mer 7 Aoû 2013 - 16:38

Hey!
Je serais plutôt de l'avis de Herbe Rouge, un manque de confiance qui s'accentue quand on est intéressé par l'autre. Bah voui, tout se complique toujours à ce moment là^^'! Peut-être aussi comme dit plus haut un besoin de contrôle monstre au point d'avoir du mal à gérer des sentiments trop imposants. Peur de soi et de l'autre en fin de compte. Peur de se mettre à nu, de laisser l'autre voir à travers les barrières qu'on a solidement fixé et qu'en plus il soit déçu de ce qu'il a perçu et que ça le fasse changer d'avis. Or si rien ne se passe, on ne peut rien regretter^^!
Je pense avoir le même problème. Quand je suis vraiment vraiment intéressée, je ne sais pas le montrer, je suis aussi comme bloquée.
Au contraire si ce n'est qu'amical, ou si je ne suis pas intéressée, là pas de problème, ça roule. Résultat? Celui qui me plaît se dit que ce n'est pas réciproque vu que je suis "comme ça" avec d'autres et moins avec lui... Et même si au fond je sens de la réciprocité dans les sentiments, c'est pour moi tellement improbable que tant que ce n'est pas clairement explicité, j'arriverais toujours à trouver des arguments contraires...
Donc les solutions?? Hum... Honnêtement, à part espérer que l'autre soit plus têtu que nous, je vois pas trop... Ou espérer une illumination au bon moment! (sait-on jamais hein =) )

Bref, bon courage Wink 
Charlyz
Charlyz

Messages : 195
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par jmd le Mer 7 Aoû 2013 - 16:52

Charlyz, tu décris parfaitement mon propre comportement.

Et je n'ai moi-même pas de remède à cela Smile

C'est parce que cette personne a tellement d'importance pour nous.
jmd
jmd

Messages : 827
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par zébrettechouette le Mer 7 Aoû 2013 - 21:21

Hello, oui je connais bien ce que tu décris. Ma "solution" à moi (deux histoires de 6 ans et demi  dont un mariage quand même), ça a été de repérer ma cible et de ne plus la lâcher jusqu'à ce qu'elle craque :-). Quand je dis ne pas lâcher c'est être présente, pas envahissante, mais présente. J'ai utilisé ma faculté d'empathie en fait. Actuellement, je bloque aussi parce que ,après coup, j'ai l'impression de les avoir un peu manipulés (pas en mal!) et d'avoir transformé ma personnalité pour coller à ce qu'ils désiraient (ça c'est mal!). Donc aujourd'hui j'essaie d'être vraie en toute circonstance qu'en je vais "boire un café avec quelqu'un" ce qui n'arrive pas souvent parce que je suis "difficile" (entendez zébrée) il paraît. Moralité, essaie d'utiliser nos capacités hors-normes mais en restant toi-même (à ma décharge j'ai appris il y a seulement 6 mois que je suis zébrée). J'espère t'être utile.
zébrettechouette
zébrettechouette

Messages : 64
Date d'inscription : 06/08/2013
Age : 38
Localisation : Verviers..ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par potiron le Jeu 8 Aoû 2013 - 18:50

Je pense avoir vécu le même genre de paralysies absurdes. Au cas ça te servirait aussi, ce qui m'a débloqué c'est de mettre de côté toute projection/anticipation mentale pour me concentrer sur ce que je ressens sur le moment (émotions, envies, angoisses etc.) et sur ce qui se passe autour de moi. Autrement dit de profiter du voyage plutôt que de rêver de la destination.

potiron
potiron

Messages : 118
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 41
Localisation : Bruxelles

http://www.crocosmic.be

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par zébrettechouette le Jeu 8 Aoû 2013 - 20:04

@Potiron: waouww tu arrives à faire ça toi!! Moi si je me mets à auto-analyser ce qui se passe dedans et autour alors là je ne contrôle plus rien du tout...Note que c'est peut-être le but de l'Amououourrr
zébrettechouette
zébrettechouette

Messages : 64
Date d'inscription : 06/08/2013
Age : 38
Localisation : Verviers..ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par potiron le Ven 9 Aoû 2013 - 8:45

Ah bin oui moi aussi mais en fait je me suis mal exprimé.
Par "me concentrer" je voulais dire me concentrer sur la perception et me mettre à l'écoute de ce qui se passe à l'intérieur et à l'extérieur, pour justement distraire mon esprit de tout processus d'interprétation, d'analyse, d'anticipation, de projection etc. (en concentrant toutes mes resources mentales dans l'observation des faits, tous mes processus d'analyse se mettent automatiquement en standby). Par exemple j'aime regarder les jeux de lumière et les ombres qui bougent, ce qui fait d'ailleurs généralement un premier sujet de conversation qui me plaît bien et qui ne génère aucune angoisse chez moi.
potiron
potiron

Messages : 118
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 41
Localisation : Bruxelles

http://www.crocosmic.be

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par zébrettechouette le Ven 9 Aoû 2013 - 20:00

@Potiron: aaahhh voilà!!
zébrettechouette
zébrettechouette

Messages : 64
Date d'inscription : 06/08/2013
Age : 38
Localisation : Verviers..ou presque

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par 52hertz le Ven 9 Aoû 2013 - 21:05

Merci pour toutes vos réponses! Very Happy 
La dernière intervention de the buru m'a fais mettre le doigt sur une sorte de paradoxe que constitue cette discussion. En effet a priori je cherche à "mentaliser", à réfléchir sur un sujet dont le problème semble clairement être (en tout cas en ce qui me concerne) qu'on réfléchit trop!
Et donc je rejoins parfaitement les descriptions de Herbe rouge et Charlyz: un gros manque de confiance en soi issu d'une envie de "trop bien faire" et résultant en un blocage qui s'auto-alimente via une sorte de cercle vicieux.
Puis il y a la réponse de potiron qui me parle vraiment. Accepter pleinement qui on est sur le moment, accueillir ses émotions plutôt que de vainement les combattre. Absurde tellement ça parait simple et ça m'est compliqué.
Dans l'absolu il suffirait d'une seconde pendant laquelle on ne pense plus à rien, d'un instant de lâcher-prise pour que la machine se mette en route, pour que quelque chose se crée.

En tout cas ça fait plaisir de voir autant de Belges, ça fait se sentir un peu moins seul d'un coup! tongue
52hertz
52hertz

Messages : 6
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par Charlyz le Sam 10 Aoû 2013 - 3:53

Vive la Belgique Very Happy  !!! (dixit une fausse belge^^' mais chuut faut pas le dire)
Bon courage pour la suite et tiens nous au courant surtout
Charlyz
Charlyz

Messages : 195
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Phobie du lâcher prise sentimental Empty Re: Phobie du lâcher prise sentimental

Message par Bobslug le Mer 28 Aoû 2013 - 21:54

Je déterre un peu ce sujet pour dire que je me reconnais vraiment dans ce que tu dis 52hertz, ainsi que dans ce que d'autres ont ajouté.
J'ai le même problème de "blocage". Pour trouver la personne qui m'intéresse dans une pièce c'est simple, il suffit de voir celle à laquelle je ne parle pas, et dont parfois je n'ose même pas croiser le regard.

Je pense que comme vous l'avez dit c'est une question d'estime de soi. Mais plus particulièrement chez moi je pense que c'est une question de peur de soi. Je m'explique: ayant fait un gros boulot sur moi je me suis rendue compte que mes problèmes d'anxiété étaient souvent liés à la peur de mes propres réactions/sentiments, et que dans ce genre de cas mon masque (ou faux-self?) réapparaissait au point que je ne semblais pas réagir à ce qui se passait.
Et lorsque je suis intéressée par quelqu'un c'est le même mécanisme qui se met en place. D'une part j'ai peur de l'intensité de cette émotion (l'attirance ne se contrôle pas, quand on est amoureux on perd tout contrôle sur ses sentiments), et c'est quelque chose qui m'effraie.
D'autre part je pense que je me projette trop loin, que je me dis que cette attirance peut déboucher sur une relation (peur de l'engagement), ou bien sur une attirance à sens unique (peur du rejet, peur d'être blessée).
Résultat: je me bloque, physiquement et mentalement, et plus rien ne transparaît. Au point que comme tu l'as dit Charlyz la personne pense que je suis froide avec elle.

Mais le problème c'est que la solution de se "débloquer" par une première relation ne fonctionne pas pour moi. J'ai déjà eu des relations, certes relativement courtes, et comme elles ne se sont en général pas bien finies je crois que j'ai peur que cela se reproduise. Au point où même lorsque l'attirance n'est que sexuelle ou bien qu'elle n'est pas intense au point d'être amoureuse j'ai quand même ce réflexe de tout fermer et de me bloquer. Jusqu'à même éviter la personne tant ce qu'elle me fait ressentir me perturbe. Mais je crois que tout cela vient du manque de contrôle que je ressens.

Pas facile d'envisager alors sereinement une relation apaisée avec quelqu'un. Mais je me soigne, enfin j'essaie Wink

Bobslug

Messages : 18
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum