Se décoincer, lâcher prise

Aller en bas

Se décoincer, lâcher prise

Message par Décézébré le Dim 29 Oct 2017 - 17:17

Bonjour tout le monde,

Vous-a-t-on déjà dit que vous étiez coincés, que vous n'arriviez pas à lâcher prise, à vivre l'instant présent? Avez-vous su y remédier, ou du moins atténuer ce trait de caractère aux vertus anti-sociales?

L'on me rabâche souvent, et j'en suis conscient, que je suis trop coincé, l'exemple le plus frappant étant que je suis dans l'incapacité, même après plusieurs verres, à danser lorsque je suis en soirée, ce qui a pour conséquence de m'isoler des autres personnes, incrédules face à une personne aussi "mauvaise ambi". J'appréhende tout, tout le temps, sans cesse, sauf avec mes amis les plus proches ainsi que ma famille. J'ai besoin de prévoir, d'anticiper, ce qu'il va ou ce qui pourrait se passer. Je n'ose pas rencontrer des filles pour un rencard de peur de ne savoir quoi faire, quoi dire. Ce besoin de contrôle pourrit le quotidien et a des incidences sur la vie sociale que j'aimerai évincer pour pouvoir, enfin, "profiter" de ce que je "regretterai de ne pas avoir fait" plus tard...
avatar
Décézébré
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 20
Date d'inscription : 30/11/2016
Age : 21
Localisation : Loin de la foule

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par Ombrinou le Dim 29 Oct 2017 - 18:33

Bonjour,

on ne m'a pas forcément dit que j'étais coincée mais je l'étais. Quand j'étais plus jeune, j'étais extrêmement timide : quand quelqu'un sonnait à la porte, je me cachais sous la table pour ne pas avoir à dire bonjour et plus tard, au collège et au lycée, je n'osais pas parler aux garçons. Je restais avec des amies qui me toléraient mais j'étais toujours en retrait.

Finalement, en première, je suis tombée amoureuse d'un garçon de ma classe et je me suis dit que j'allais tout faire pour l'avoir. Du jour au lendemain, je me suis dit qu'il fallait que je sois "la fille sympa" et j'ai tout fait pour le devenir. J'ai joué ce rôle pendant un mois, et après le naturel est revenu au galop, je suis redevenue la fille déprimée et déprimante qui n'a pas confiance en elle mais j'ai quand même réussi à sortir avec ce mec et je me suis rendue compte que la vie était beaucoup plus simple quand on ne se mettait pas sois-même des barrières.

Depuis j'oscille entre les périodes où j'ai trop confiance en moi, où je suis "a-do-rable" et les périodes où je me fais pitié à moi-même.

Je sais que c'est facile à dire, mais il faut oser. Tu ne sais pas danser, ose. Tu ne sais pas quoi dire, ose. Plus tu essaies, plus tu auras d'expérience. Plus tu auras d'expérience, mieux ça se passera. Tu as le droit d'être maladroit, de ne pas savoir danser... Il faut un début à tout. Courage !
avatar
Ombrinou
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par Douceurdusoir le Mar 31 Oct 2017 - 22:23

Bonjour,
Essaie le théatre ! J'ai essayé ...

Douceurdusoir
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 44
Date d'inscription : 22/10/2017
Age : 41
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par SacredScallop le Ven 3 Nov 2017 - 9:17

Se déchaîner en jouant d'un instrument, pratiquer une activité physique qui vous pousse dans vos limites, un sport de combat.
Agresser subtilement, physiquement ou non, toutes les merdes et sous sous résidus de capote trouée que vous croisez.
Chacun peut trouver sa solution.
Pour ma part c'est tout ça a la fois.
Avant je n'aimais pas me battre, maintenant j'aime ça, et comme tout ce que je fais, je le fais à fond.
avatar
SacredScallop
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 38
Date d'inscription : 20/11/2016
Localisation : Lizié-Lès-Gorets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par Xinehp le Dim 26 Nov 2017 - 13:48

Effectivement je ressent souvent ce que tu décris. Impossible de danser, de se lâcher. Quand je danse j'ai l'impression d'être ridicule.
Fait un peu appel aux émotions et pour quelqu’un de très cartésien comme moi, je ne trouve pas de chemin logique a cette pratique ...

Se lacher c'est un art. Ca s'entraine. Le théatre peu être une solution pour s'y entraîner.
Moi j'y arrive un peu parfois, je me dis que je ne connais personne et que j'ai rien à perdre. Je vais donner ma bonne humeur pour faire plaisir a ceux que je connais les autres ils accroches, ils n'accrochent pas, peu m'importe. Ca me déverrouille un peu et me pousse a tenter des trucs un peu ridicules, qui parfois passent Wink

Xinehp
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 29
Localisation : savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par boule-d-ombre le Mar 28 Nov 2017 - 7:59

pour la danse certains d'entre nous n'arrivent pas à se détendre en dansant. un sujet avait été posé sur le forum et une partie d'entre nous ne voyait pas ça comme moyen de se détendre mais comme un passe temps sans but apparent(il me semble que "gesticulation désordonnée" avait même été utilisée ou peu s'en faut). Pour la détente c'est parfois problématique à expliquer aux autres notre point de vue. C'est sûr que quand j'explique que pour me détendre je me renseigne sur les sciences et technique ça choque(en plus pour ceux qui ont vu sos fantomes ça rappelle le personnage d'egon). le plus dur c'est d'arriver à être soit même, à s'accepter et surtout d'accepter ses différences vis à vis des autres. par exemple j'ai du mal avec la foule, non pas par peur mais simplement à cause de mes oreilles qui sont sensibles et l'impossibilité d'avoir une discussion soutenue dans tout ce chaos. à la dernière irl j'ai dû sortir un moment à cause du bruit. Le fait d'appréhender le futur est plus ou moins normal pour nous à cause de notre nature et souvent le fait de se sentir 'étranger' au groupe nous pousse un peu plus dans nos retranchements. le meilleur moyen d'être plus serein est d'apprendre qui nous sommes et de s'accepter tel quel. la connaissance du 'pourquoi j'ai fait ça', 'pourquoi je réagis comme ça' m'a appris à être moi-même sans honte et surtout à être serein alors qu'on ne m'invitait plus parce que 'trop coincé', 'trop bizarre', trop et même de trop.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1123
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par Lyss le Dim 3 Déc 2017 - 11:33

Je me retrouve tout à fait dans ton message. Je crois qu'être à une fête me paralyse, c'est comme si on attendait quelque chose de moi, c'est-à-dire de m'amuser comme tout le monde, et que j'en étais incapable. Finalement, je reste dans un coin, glacée jusqu'au coeur, et les autres se demandent "mais pourquoi on l'a invitée?". Pourtant, ce n'est pas faute d'y mettre du nôtre, on se donne du mal pour s'intégrer! C'est juste que ça ne fonctionne pas et on s'en sent coupable parfois. Le décalage...
avatar
Lyss
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 02/12/2017
Age : 19
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par boule-d-ombre le Lun 4 Déc 2017 - 13:53

te sentir coupable ? moui mais pourquoi ? qu'as tu fais de mal ? rien. je pense que l'une des choses importantes à apprendre pour nous c'est de désapprendre à suivre les règles 'implicites'. tu peux toujours 'jouer un rôle ' en te forçant à donner des apparences normales mais apprendre à t'accepter toi-même passe souvent par cette prise de recul. oui ces règles sont utilisées par les autres mais à trop vouloir t'y conformer tu te feras du mal. je sais c'est dur et long mais si tu veux te sentir bien c'est souvent nécessaire à moins de te trouver un moyen différent.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1123
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par minord le Lun 4 Déc 2017 - 15:50

Bonjour

J'étais comme ça il y a quelques années. Aujourd'hui ça va bien mieux.
Je suis suivi par un Gestalt thérapeute, après avoir fait de l'hypnose et vu un psychologue classique.
L'objectif de ma thérapie est d'apprendre à agir suivant les ressentis et non pas en fonction de ce que je pense. Une gageure pour un HPI qui se voit (voyait plutôt) comme très cérébral.
Derrière la mentalisation, la rationalisation se cache des angoisses que l'on cherche à éviter. Nous somme extrêmement doués pour trouver toute sortes d'astuces pour éviter de vivre des émotions gênantes, douloureuses, embarrassantes. On appelle ça les techniques d'évitement expérientiel. La procrastination est un bon exemple. La rationalisation en est un autre.
L'évitement soulage à court terme mais laisse le problème en l'état. Il reviendra inévitablement en force.

https://psydeploiement.wordpress.com/2015/10/29/le-piege-de-levitement-experientiel/comment-page-1/

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par boule-d-ombre le Mar 5 Déc 2017 - 13:47

l'intellectualisation je pense est une forme de réponse face à un panel d'émotions envahissant et surtout très fort : on est au calme pas d'explosion de colère ou d'émotions intenses limite même on peut diriger le courant. l'un sert à se protéger de l'autre en rassurant.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1123
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par minord le Mar 5 Déc 2017 - 14:18

La rationalisation (ou intellectualisation) est une tactique d'évitement très efficace mais à ne pas aller au contact de ce qui nous inquiète, on ne fait qu'accumuler les angoisses et un jour on fait une dépression ou un burn-out...

J'ai dit "ne pas aller au contact" pour ne pas dire "affronter" pour une raison précise : "ce qui nous inquiète" ne dois pas être vu comme un problème, une difficulté, un obstacle à éliminer. C'est une vision inadéquate de la situation. La bonne attitude (ça n'engage que moi) c'est de considérer les ressentis désagréables comme des signaux et de les observer sans vouloir les "affronter". Parce que, objectivement, ce qui est le plus bloquant c'est d'avoir peur par anticipation d'une situation que l'on ne cesse de voir comme insurmontable. Mieux faire un constat des choses, calmement, sans jugement, sans se mettre de pression. Soyez honnête avec vous-même. C'est une bonne première étape pour apprendre à prendre soin de soi, à ne pas se faire souffrir.

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 48
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se décoincer, lâcher prise

Message par noixdecajou le Mer 6 Déc 2017 - 2:41

Pour se décoincer, regarder des biographies ou des interviews de (très) grands acteurs, souvent surdoués (Dewaere, Depardieu, etc.) selon moi, et qui ont (contrairement à nous ?) cette habilité (ce courage ?) de se plonger à se frotter et à se plonger dans la vie ... Quelle meilleure façon de se s'éveiller et de se réveiller au fond ? Tu ne RISQUES RIEN, donc tente, arrête de réfléchir ! et ressens et AMUSE toi, cherche la joie et la légèreté en tout, car c'est la seule vision réaliste de notre futur à tous ... santa
avatar
noixdecajou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 91
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum