ma présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ma présentation

Message par Fantasia le Ven 5 Avr 2013 - 21:10

Bonsoir à tous !

Nouvelle sur le forum (inscrite depuis un petit moment quand j'ai découvert que j'étais peut-être zébrée moi-aussi mais pas encore prête à m'y faire... Finalement j'ai bien peur de ne pas pouvoir y échapper !! Smile Je n'ai pas passé de test, peut-être pas encore prête et puis j'avoue que l'aspect financier me demande d'attendre aussi !!!). Je me dois donc de me présenter.

Toute petite, intéressée par beaucoup de choses, j'aimais apprendre (j'aime toujours...), je savais lire avant de rentrer à l'école, et je trouvais beaucoup plus intéressant de suivre le cours du CP plutôt que de coller mes gommettes ! (Bien que c'était amusant quand même Very Happy ). Résultat : saut de classe et je me suis retrouvée directement au CP, j'étais très fière de moi, et ravie de continuer à apprendre et à progresser. Les problèmes ont surgi un peu après, quand j'ai changé d'école (je ne sais pas si c'est lié) où j'ai très vite exaspéré les autres avec mes airs de soi-disant "tout savoir" (même un peu les instits...). Grosse claque ! Je ne comprenais pas où était le mal, je pensais que justement c'était bien tout ça !!! De plus, on me reprochait que bien que douée à l'école, j'étais quand même un gros bébé ! Les autres essayaient de faire "les grands" et moi j'étais dans des rêves les plus fous et les plus imaginatifs, espérant trouver le terrier de l'entrée du Pays des Merveilles d'Alice, ou que le Soulier Volant de Chantal Goya allait venir me chercher !!! Very Happy Alors, le repli sur moi-même a un peu commencé... Pourtant moi j'avais toujours accepté les autres tels qu'ils étaient et depuis toute petite, j'ai toujours aimé le fait qu'on soit tous différents Smile Ensuite je tombe amoureuse... Le désastre !! 1e grand chagrin d'amour à 8 ans ! Je dois avouer que depuis, je ne suis pas sûre d'avoir aimé si fort et d'avoir souffert autant !! Je m'en suis rendue physiquement malade, devant mes pauvres parents inquiets et complètement perdus ! De plus c'était quelque chose d'intime, je ne me voyais pas leur raconter que j'étais amoureuse (surtout que à l'école, à cet âge là pour les autres, c'était les rires et les moqueries constantes du genre "ouh elle est amoureuse", à la Dorothée quoi !).

J'ai fini par survivre, et à rentrer au collège. Là une autre histoire. Toujours plus jeune et aussi en plus physiquement plus petite (déjà que je suis plus petite et que j'ai toujours fait plus jeune que les gens de mon âge, vous imaginez en ayant en plus de l'avance...), les moqueries ont continué, je n'arrivais toujours pas à me "protéger" et mes débordements d'imagination faisaient fuir la plupart de mes camarades. Là j'ai commencé à vouloir leur ressembler. Ils avaient tout le temps l'air de rire, de s'éclater entre copains, d'avoir des petits amis, de ne pas stresser... Moi j'étais anxieuse pour tout, j'avais peur de décevoir tout le monde, mes parents, les profs, j'avais peur de ne pas y arriver, et qu'on continue encore et encore à se moquer de moi. Les brimades "habituelles" des collégiens étaient pour moi traumatisantes et sont même encore aujourd'hui gravées dans mon esprit... Et puis les profs s'en mêlaient, moi qui avait toujours eu confiance en les adultes, ils me décevaient avec leurs injustices, avec le fait de ne pas me comprendre... (je ne savais donc pas à ce moment là que j'étais peut-être spéciale...). Là j'ai commencé à ne plus vouloir aller à l'école, point final. Une sorte de phobie scolaire, je faisais semblant d'être malade, je ne voulais plus de tout ça. Je voulais bien continuer d'apprendre mais pas comme ça !! J'ai même demandé à mes parents de prendre des cours par correspondance ! Eux ne comprenaient pas, et étaient désespérés que je ne trouve pas mon bonheur avec mes petits camarades comme tout le monde. Ils ont cru que c'était parce que j'étais trop jeune... Les profs aussi... Résultat : ils m'ont fait redoubler !!! Et là, nouvelle fêlure ! Je n'ai jamais accepté ce redoublement ! Même encore, je suis hors de moi !! Je n'ai évidemment pas non plus trouvé ma place au milieu des gens de mon âge, bien que je l'admets, socialement ça a été mieux après... mais surtout parce que j'ai commencé à apprendre à me "protéger". Disons plutôt à masquer ce que j'étais pour me fondre dans le moule. Niveau scolarité par contre : j'ai tout arrêté ! Les méthodes devenaient compliquées, il fallait plus travailler, ce que je détestais faire ! Impossible à m'obliger à faire quelque chose si je ne voulais pas (ce qui est toujours le cas...). Et puis surtout, redoubler en ayant des notes correctes, à quoi donc ça servait de travailler ?? A partir de ce moment-là, je suis toujours restée à la moyenne pile, pas plus ! J'ai eu mon bac au final avec 10.00 !!!! Very Happy

La période du lycée s'est bien mieux passée. Mais je me rends compte avec le temps que c'est parce que je m'étais construit une forte carapace !! Je m'en rendais compte et j'appelais ça "mon arme". C'était simple : je ne voulais plus souffrir alors je ne voulais plus aimer, ni penser !! Dès que je sentais que j'allais être touchée par une parole, je me disais que c'était eux qui étaient fous, pas moi ; dès que je sentais que je pouvais tomber amoureuse, je partais vite à la recherche d'autres garçons pour seulement "beaucoup les aimer" mais pas être amoureuse. Et la technique pour ne plus penser était un peu compliquée. Evidemment, impossible de ne pas penser alors je pensais à ce que je voyais (un exemple en voiture au lieu de laisser mon esprit vagabonder, je me concentrais sur les panneaux de signalisation de distance en essayant d'additionner les chiffres que je voyais, où j'essayais de me poser des questions sur ce que je voyais "tiens pourquoi ils ont peint ça en vert et pas en bleu ?", etc etc). Néanmoins, ça ne marchait pas trop mal et j'étais heureuse à cette période ! Inutile de vous dire que ça n'a pas pu durer éternellement !! Déjà, je m'attachais quand même très vite à mes petits amis mais comme je me protégeais quand même, ça n'allait pas bien loin, surtout à 17 ans, surtout quand on ne prend pas le temps de discuter avec de peur qu'ils découvrent des choses ! Ce que je voulais c'était des petits amis, de la tendresse... Déjà le décalage était très présent car les autres (filles et garçons) voulaient former un couple véritable, avec sentiments, projets, tout le tintoin, ce que je trouvais dangereux, ou alors voulait des histoires de sexe... Moi je voulais le milieu !! Mais je me rendais compte que je n'agissais pas naturellement et que je jouais une comédie. Donc ce n'était pas la vraie vie, donc nouvelle remise en questions !! Car je ne voulais pas aimer certes, mais du coup, on ne pouvait pas m'aimer vraiment non plus, et ça c'était très difficile à vivre pour moi !!! Là j'ai rencontré un homme un peu plus âgé que moi qui a creusé la superficialité pour me faire parler et me percer, j'étais contente, je me suis dit que j'avais sûrement trouvé l'homme de ma vie ! Nouvelle erreur !! Car ce n'était pas le véritable amour, la passion...

Je suis entrée à la fac sur ces entrefaits, un peu perdue quand même. Je voulais alors devenir professeur des écoles... parce que je trouvais que c'était un métier ou on pouvait faire de tout (du français, des maths, de l'histoire, du dessin...) !!! Et oui, je ne sais pas choisir !!! La fac a été un désastre !! Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'on voulait de moi !!! J'étais ravie de la liberté que j'avais, pouvoir gérer mon apprentissage, etc. mais... ce n'était pas assez clair pour moi !! Je ratais tous mes examens sans vraiment savoir pourquoi... Shocked A ce jour, personne n'a pu m'expliquer !! Dans ce dédale de déceptions et de questionnements, un "pervers narcissique" est tombé sur moi... Je ne rentrerai pas dans les détails, à vous raconter 4 ans de souffrances, de mensonges, de tromperies, de culpabilité... Pourtant je ne suis pas sûre de l'avoir aimé autant que j'ai déjà aimé finalement. Je crois que mon but était qu'il change, je voulais qu'il me comprenne, je voulais l'aider pour qu'il arrête ses conneries ! L'enfer, vraiment ! A côté ça je me suis rendue compte que le métier de prof des écoles ne me convenait pas, car je n'arrivais à rien faire avec les enfants ! J'ai un peu "honte" de le dire car dans mon entourage, il est clair que PERSONNE ne comprend, mais peut-être qu'un zèbre peut... : j'ai peur des enfants. Parce que je sais qu'ils voient tout et qu'en plus, ils ne vont pas prendre de gants pour vous le dire !! Et je n'arrive pas du tout à jouer à l'adulte avec eux, quand ils viennent me dire "comment on fait ci ou ça", j'ai parfois envie de leur crier "mais je ne suis qu'une enfant comme vous moi !! j'ai juste un tout petit peu plus d'expérience Smile " Donc compliqué... Cette période là a été un peu noire... Déjà accepter le fait qu'un homme m'avait bouffé la vie comme ça, et que moi qui ne voulait plus souffrir je l'avais laissé m'humilier à ce point ! Et puis que faire de ma vie ? J'ai passé des mois et des mois à chercher quel métier je pourrais faire... mais je voulais tout faire !! tout en sachant que si je partais dans une branche passionnante, je m'ennuierai vite... et chercherai à changer !! Finalement j'ai pris la décision qui est pour moi la meilleure, même encore Smile J'ai passé des concours de fonctionnaire administratif, mon job n'est pas tout le temps passionnant, mais c'est plutôt cool, pas prise de tête, les horaires tranquilles, et du coup les études, la vie professionnelle est devenu une petite partie de ma vie et j'ai décidé de faire ce que j'avais vraiment envie en dehors ! Ceci dit, actuellement par exemple mon poste est tellement bien que mes collègues sont devenus des supers amis, et je m'éclate vraiment au boulot !! Ce qui n'a pas été le cas dans mon ancien poste où à cause d'une seule personne, j'ai été physiquement malade et ai du tout arrêté Crying or Very sad Je marche beaucoup à l'affect et je ne travaille bien que si je me sens bien !! Le travail pour le travail, je n'y arrive pas...

En commençant ma vie professionnelle, et ma vie d'adulte, je me suis mis en couple avec un homme que j'avais d'abord repoussé parce que je ne voulais plus me mettre en couple et que je ne ressentais d'ailleurs pas de vive passion pour lui, mais qui a su gagner ma confiance petit à petit et avec qui je m'entendais (je m'entends d'ailleurs toujours) très bien. Je pense qu'il était peut-être un peu zébré aussi... Nous avons passé 5 ans et demi ensemble. Mais finalement nous étions plus des amis, enfin une sorte de lien familial, de tendresse que de passion, surtout vers la fin, ce pourquoi nous nous sommes séparés d'ailleurs... Mais c'est au cours de notre vie en couple que j'ai commencé à chercher des réponses sur mes particularité sur internet : je n'arrivais pas à vivre ma vie "d'adulte" comme mes amis... Ils exécutaient toujours les tâches ménagères sans problèmes "parce qu'il faut bien", ils se mariaient, avaient des enfants, s'enfermaient dans des vies "métro-boulot-dodo" et... étaient très heureux !! Mais pas moi ! C'était impossible ! Comme il était impossible de me mettre comme il faut au ménage, au repassage, à ci à ça... Il y avait bien trop de choses bien plus intéressantes à faire !!! Mais ne croyez pas que j'étais heureuse de la situation. Au contraire, je culpabilisais à mort ! Et j'étais très triste. Surtout avec les réflexions de mon entourage, même de mon compagnon. J'ai longtemps cru que j'étais simplement encore trop "enfant" et que je ne voulais pas changer. Pourtant il y avait tellement de facettes où je me sentais justement bien plus mûre que des personnes bien plus âgées que je trouvais vraiment immatures ! Un jour de tristesse, j'ai fais des recherches sur internet en tapant mes "symptômes". Le mot "surdoué" est apparu... Ma première réaction a été "pfffff" Very Happy Evidemment comme beaucoup de monde, j'avais le stéréotype de quelqu'un qui avait "réussi" sa vie professionnelle et était super doué, super top, etc. Mais je me suis dit "remarque, j'aurais pu l'être, avec les facilités scolaires que j'avais, j'étais bien partie !!" Alors j'ai lu... Et là je suis restée scotchée !!! C'était tout moi !! Même tout ce qui m'était arrivé auparavant depuis l'enfance trouvait écho avec le fait que j'avais du mal à organiser ma vie et à faire mon ménage !!! Very Happy Pourtant, même en étant persuadée enfin d'avoir trouvé ce que j'étais, je n'arrivais quand même pas à l'admettre, je l'avais mis dans un coin de ma tête et j'ai continué ma vie.

Les événements de ma vie personnelle de ces dernières années me font me tourner vers vous, et me dire qu'il faut que je creuse tout ça pour mieux me comprendre et être (enfin) heureuse. Avec mon compagnon ci-dessus, nous nous sommes séparés d'un commun accord car plus de passion ; je me suis mis très vite avec quelqu'un d'autre pensant qu'enfin c'était le bon ! Car là c'était un feu d'artifice (pas uniquement physique). Mais dès que la vie quotidienne a commencé ça a été fini ! Déjà trop possessif et ça n'allait pas vraiment avec moi et puis... j'ai commencé à me lasser... et à regarder ailleurs... Ce que je faisais déjà avec l'ancien d'ailleurs mais en me disant qu'il ne fallait pas, que ce n'était pas bien, que c'était lui l'homme de ma vie, etc. etc., bref d'une certaine manière en n'étant pas naturelle (notez que je dis "regarder ailleurs", pas "tromper" même si ce n'était pas l'envie qui m'en manquait). Avec le dernier en date, et arrivée à 30 ans, je me suis dit "stop on ne joue plus, on va aller voir pourquoi ça ne va pas chez moi" et j'ai préféré rompre. Je suis maintenant toute seule, attirée par des hommes, certains avec qui il se passe des choses mais je ne veux pas m'engager. Je reviens à mes premiers décalages avec les autres : pour eux, soit ça devient sérieux et on se met en couple avec la routine, le mariage, les enfants (la plupart parlent à peine de sentiments !!!!) et si je ne veux pas que ce soit sérieux c'est que forcément je ne veux que du cul ! Suspect Oui je suis un être étrange à vouloir vivre que des bons moments et profiter de la vie sans souffrir Smile Et pourtant j'ai des sentiments !! C'est juste que je sais que je me lasserai vite et que je voudrais prendre le meilleur de chaque homme que je rencontre (enfin ceux qui me plaisent hein, n'allez pas croire que je collectionne tout quand même !!) tant que je ne suis pas vraiment amoureuse. J'ai pensé au polyamour... avoir plusieurs amoureux Smile C'est une idée sympa mais je pense que même si c'est une sorte d'amour, ce n'est pas le vrai, grand amour ! Et oui, j'y crois encore !! Même si je pense que le mur que j'ai dressé face à mes émotions est immense !! En plus j'ai l'impression de toujours tomber amoureuse de ceux qui ne m'aiment pas, en fait quand l'homme n'est pas disponible il m'attire plus parce que je pense tout le temps à lui et les moments que je passe sont encore mieux, c'est aussi pour ça que je veux garder cet état Very Happy Quand la routine se met en place chez moi j'ai l'impression que les sentiments fondent comme neige au soleil... et pourtant avant je suis à chaque fois persuadée que c'est le bon !! Enfin je ne sais pas si vous voyez... Je pense que j'aurais l'occasion d'en reparler !!

Enfin voilà le parcours de ma vie, je suis donc un peu perdue (peut-être comme tous les zèbres ?) à 30 ans, je suis avec tout ça hypersensible même quand ça ne me concerne pas (je ne regarde quasiment plus les journaux TV depuis très longtemps, cela m'a causé de forts épisodes dépressifs...), hypermnésique : je peux me rappeler très précisément des détails, des choses que je faisais il y a des années, à une date précise ; en fait j'ai l'impression que tout dans ma vie s'ajoute et ne se remplace pas, je veux dire une période n'en chasse pas une autre, j'ai l'impression que même les périodes les plus anciennes sont très présentes dans mon cerveau, comme si ça s'était passé il y a deux jours ! Ce qui m'a valu des incompréhensions (encore) quand je retrouve des anciennes connaissances sur les réseaux sociaux et que je leur envoie des messages en leur disant "tu te souviens quand on faisait ci ou ça" et que leur réponse est "mais tu es qui toi déjà ?" Shocked Je fais de la procrastination comme on a pu le voir et encore plein plein d'autres choses que vous découvrirez sûrement au fil du temps !!

Il ne me reste plus qu'à m'excuser du plus profond de mon coeur car je réalise que comme je ne sais pas faire synthétique et que comme un sujet en appelle toujours un autre dans mon pauvre cerveau ma présentation est plus que longue !!! Je ne sais même pas si vous aurez la patience de me lire jusqu'à la fin !! Je ne doute pas que que vous êtes des gens plein de compréhension et de tolérance pour une pauvre fille comme moi mais j'ai peur que vous vous disiez "oh mon dieu c'est quoi cette nouvelle ???" (je ne vous en voudrais pas - oui je doute toujours !) Merci merci à ceux qui me liront déjà, et à ceux qui arriveront peut-être à me comprendre un petit peu.

Bonne soirée à tous !

Fantasia
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 34
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par Ardel le Ven 5 Avr 2013 - 21:43

Eh bien, que de (més)aventures ! J'espère de tout mon cœur que tu trouveras "le secret du bonheur" ou du moins quelques réponses. En attendant ...

Bienvenue !

Puisse-tu te plaire ici.

Ardel

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3836
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par Fantasia le Ven 5 Avr 2013 - 21:53

Merci beaucoup !!! Smile

Fantasia
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 34
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par MazelTov le Jeu 6 Nov 2014 - 18:22

Je pense que ta psy a raison pour le résultat de ton test : tu as tellement bridé ton potentiel intellectuel à cause des autres que ton vrai QI est en partie caché. C'est un peu comme si on avait mis un enfant intelligent, en avance sur les autres, dans un enclos rempli de singes dans un zoo. C'est inhumain, voire criminel, et ça ne peut que faire des dégâts, émotionnellement et intellectuellement. Néanmoins, ta présentation est très lucide, précise, humaine...donc intelligente. Tu as donc réussi à ne pas te faire totalement détruire, seulement en partie. Tu peux en être fière, et heureuse d'être arrivée jusqu'à ce forum, car c'est un petit pas sur internet, mais un grand bond en avant sur la voie de la reconquête de toi-même, de ton vrai destin. Comme d'autres surdoués tragiquement bridés avant toi, un travail sur ton inconscient avec une/un spécialiste peut parfaitement débloquer ton vrai potentiel. J'y crois ! Very Happy

MazelTov
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par cestfred le Jeu 6 Nov 2014 - 19:04

Bonjour et bienvenue

Merci pour cette présentation détaillée, sens toi à laisse ici, cherches échanges tu trouveras certainement ce que tu es venue chercher.

la quête commence cat

cestfred
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 386
Date d'inscription : 23/09/2014
Age : 44
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par Delb92 le Ven 7 Nov 2014 - 9:54

Bienvenue Fantasia...très joli pseudo Smile

Merci pour cette belle présentation dans laquelle je me reconnais (décidément je ne pensais pas trouver autant de personnes comme moi) jusqu'à certains détails troublants ! Smile
Et en plus, tu m'as battue à plat de couture, déjà que je trouvais ma présentation longue... mais la tienne l'est encore plus.. sauf que c'était passionnant et bien écrit, que j'ai tout bien suivi dans ton raisonnement et tes émotions et que promis je ne me suis pas ennuyée une seule seconde Smile

Voici ma présentation, dans laquelle je n'ai pas parlé de tout, par pudeur et par peur d'ennuyer, ou de faire trop long aussi Smile http://www.zebrascrossing.net/t18952-presentation-sous-forme-de-roman-fleuve-y-a-de-la-lecture-donc

En tout cas, c'est la 1ère fois que je comprends pourquoi j'aime pas faire le ménage non plus ! Youpiiiiii personne n'en parle d'ordinaire ! Je suis comme toi pour les infos, je ne regarde plus ça me perturbe trop.
Pareil pour la vie de couple, je n'ai pas envie de me conformer à quelque chose de conventionnel. D'ailleurs je ne veux pas avoir d'enfants et mon célibat et moi on est très heureux ensemble ! Même si ça m'a pris du temps pour en arriver là. Wink

Et puis tu as parlé du Soulier Volant quoi et de Dorothée !! Toute mon enfance ! Merci Smile

Je me suis ennuyée au CP car je savais déjà lire... En CE1 j'avais des très bons résultats mais il y avait un autre petit zèbre dans ma classe, plus doué que moi, du coup c'est lui qui a sauté une classe et pas moi (alors que j'aurai pu)... je crois que ça ne m'a pas aidée à avoir confiance en mes résultats scolaires par la suite..

Enfin en tout cas, je me sens proche de toi dans le ressenti et dans certaines choses.

Je pense que tu vas te plaire sur ce forum Smile

Si tu veux discuter en MP, ça sera avec plaisir Smile

Delphine

Delb92
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 39
Localisation : Asnières sur Seine

http://www.delphinedelambre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par Fantasia le Lun 24 Nov 2014 - 14:13

Merci pour ces nouveaux messages !!
Je n'ai pas souvent accès à une connexion internet en ce moment mais je profite de deux minutes de possibilité pour vous remercier chaleureusement de ces messages de compréhension, à un moment où je me sentais couler dans ma vie quotidienne... (Notamment dans le travail, à cause de ma vision très différente des autres, l'impression d'être folle car ce que je dis me paraît tellement logique que je ne comprends pas que les autres ne le voient pas Very Happy ) J'avoue que vos messages m'ont reboostée !!! Smile
Je ne manquerai pas de revenir répondre plus en détails et de continuer à fureter sur le forum dès que possible !
A très bientôt.
Fantasia.

Fantasia
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 34
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par MazelTov le Mar 25 Nov 2014 - 9:19

Pour ne pas devenir folle à cause des autres, tu dois comprendre que contrairement à nous, la plupart des gens n'ont pas des cerveaux logiques. À la place, ils ont des machines à produire des erreurs. Ce sont des handicapés, avec lesquels il faut être très patient, comme les personnes qui travaillent toute la journée avec des mongoliens dans des institutions spécialisées...mais le problème c'est que la plupart des gens n'ont pas conscience d'être des handicapés mentaux. Donc il vaut peut-être mieux les fuir, trouver une entreprise dirigée par un surdoué, ou alors créer ta propre entreprise.

MazelTov
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Vers chez Louis XIV

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par ZeBrAsLoLo658 le Mar 25 Nov 2014 - 20:06

Bonsoir et bienvenue
Merci pour cette longue présentation detaillé, je me re-trouve dans certaines choses : comme le fait du repli, de beaucoup rêver, être physiquement plus petite que les autres, l'apprentissage de la lecture en avance, l'anxieusité, l'hypersensibilité, être hypermnésique ...
J'espère que tu te plairas ici Tchao

ZeBrAsLoLo658
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Un jour j'irai vivre en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par IndianaJoan le Mar 25 Nov 2014 - 21:10

"Mais c'est qui cette nouvelle? Elle a l'air sympa" Smile

Bienvenue Wink sunny

IndianaJoan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1580
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 32
Localisation : tête en l'air, pieds sur terre et nez dans un bouquin

http://www.zebrascrossing.net/t17945-puisqu-il-faut-bien-commenc

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma présentation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum