demi-zèbres? faux-zèbres?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Rootless le Ven 25 Juin 2010 - 14:07

demi-zèbres? faux-zèbres?

Le Q.I étant le critère excluant pour définir un zèbre, ceux qui coïncident avec une grande partie des traits de raisonnement des zèbres et leurs problèmes mais pas avec le Q.I minimum, quel est leur place?leur avenir?leur prise en charge?leur chemin à suivre?

Qui sont-ils? des intermédiaires ou des zèbres inhibés intellectuellement dans certains domaines,ce qui baisse leur Q.I total?

Le concept de zèbre est-il dualiste (zèbre // non-zèbre)?Ces "demi-zèbres" ne sont-ils pas condamnés à une double exclusion et incompréhension?
C'est pour ça que j'expose le nouveau concept de "demi-zèbre".

(Ça fait longtemps que je voulais poser cette problématique en plus j'ai vu que sur le forum on "tranche" souvent radicalement entre zèbre et non-zèbre)
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Ven 25 Juin 2010 - 14:09

Leur chemin ?
Découvrir que leurs particularités ont d'autres raisons et exploiter qui ils sont vraiment plutôt que vouloir se glisser en force dans une case qui n'est pas la leur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Martel en tête le Ven 25 Juin 2010 - 14:12

Le zèbre-cul-de-jatte ? Ou alors c'est dans le sens de la longueur, une vue en coupe ? Il te manque des rayures ou tu n'as que les rayures ? Ou encore un genre d'hybride mi-zèbre mi-aigle ?
Martel en tête
Martel en tête

Messages : 850
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Ven 25 Juin 2010 - 14:29

Déjà bravo pour ton courage d'avoir été passer le test.

Ensuite le test de QI est important mais pas excluant, maintenant j'ai une confiance limitée en la capacité des psys à nous jauger vraiment.

Tu es peut-être juste intelligent sans être "surdoué" mais ça n'empêche que comme tout le monde, tu es avant tout toi.
C'est rassurant de pouvoir appartenir à un groupe, rentrer dans une case, mais bon, est-ce l'essentiel?

Ce en quoi tu t'es retrouvé dans "zèbre", c'est important, c'est déjà un point de départ pour continuer. Ca ne vient peut-être pas d'une intelligence vraiment hors norme, mais c'est en toi quand même.
Bref, je rejoins Plume....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Super PY est rive le Ven 25 Juin 2010 - 14:44

Déjà la "Zébritude" <==> "Surdouement", c'est juste une classification complètement arbitraire, associée à des symptomatiques(ou caractéristiques) relevées... C'est pas comme si c'était une vérité générale, ni comme si qui que ce soit était capable d'expliquer les mécanismes sous-jacents.
Et comme toute catégorisation elle a ses limites, comme les tests de QI ont les leurs. Les faux-négatifs existent aussi.
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 34
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Rootless le Ven 25 Juin 2010 - 21:29

vega a écrit:Déjà bravo pour ton courage d'avoir été passer le test.

Ensuite le test de QI est important mais pas excluant, maintenant j'ai une confiance limitée en la capacité des psys à nous jauger vraiment.

Tu es peut-être juste intelligent sans être "surdoué" mais ça n'empêche que comme tout le monde, tu es avant tout toi.
C'est rassurant de pouvoir appartenir à un groupe, rentrer dans une case, mais bon, est-ce l'essentiel?

Ce en quoi tu t'es retrouvé dans "zèbre", c'est important, c'est déjà un point de départ pour continuer. Ca ne vient peut-être pas d'une intelligence vraiment hors norme, mais c'est en toi quand même.
Bref, je rejoins Plume....

Bravo pour le décodage de l'implicite parce que j'avais pas dit qu'il s'agissait de moi...même si c'était fort probable.

Sans vouloir me vanter depuis le primaire je me suis senti en "décalage" et c'est les commentaires et réactions des autres (soustractions à l'oral pour entrer dans une école primaire en cours d'année, profs et élèves bouche B ) qui m'ont fait me poser la question, j'ai revécu cette scène mentalement beaucoup de fois,j e me demandais comment si bien parti j'étais devenu nul en cours,le paradoxe c'est que par la suite j'ai toujours été nul en maths...et aussi je voyais que j'avais besoin de moins de répétitions voire aucune pour apprendre.Bien avant de mettre un chiffre sur mes aptitudes j'ai remarqué que j'avais des raisonnements et mémorisations "pas normales",je n'en parlais pas parce que je savais que les autres prendraient ça pour de la prétention.

Comme j'avais des problèmes à l'école je n'ai jamais fait le test appeuré par les menaces qui venaient de l'inculture:

"si t'as des mauvaises notes alors qu'en plus t'es surdoué parce que ça va barder pour toi"

Il y a quelques points dans lesquels je ne me reconnais pas mais dans le reste j'ai vue ma vie défiler dans le livre de JSF.

Il faut dire que j'ai passé le test vers 22-23 ans et que j'ai eu à partir de 15-16 ans dépression et anxiété chroniques.Et mon score serait finalement assez élévé étant donné les circonstances.Ceci expliquerait cela,et je l'ai lu dans le livre de JSF
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Rootless le Ven 25 Juin 2010 - 21:31

*correction:"si t'as des mauvaises notes alors qu'en plus t'es surdoué ça va barder pour toi"
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Wise le Ven 25 Juin 2010 - 22:13


fonction edit ; )


sinon, moi les catégorisations précises des gens basées sur des indicateurs qui varient trop facilement ça m'a un peu saoulé.
ce qui m'importe c'est les témoignages, que d'autres vivent des trucs similaires à moi et qu'on se comprenne, je me sens bien avec vous, je ne vous demanderais pas un justificatif officiel avec filigrame authentique et tou et tou lors des rencontres lol Very Happy
pour me faire un avis sur les gens je passe du temps avec eux c'est tout.
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Ven 25 Juin 2010 - 22:18

Rootless a écrit:
Bravo pour le décodage de l'implicite parce que j'avais pas dit qu'il s'agissait de moi...même si c'était fort probable.

Bah tu en parles dans un autre post, c'est pas difficile à deviner Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par soleil300 le Ven 2 Juil 2010 - 1:29

QI + ou QI-, l'important, c'est lorsque au bout de tes 20 (30, 40... x) premières lignes de JSF ou de ZC tu as le choc et des larmes qui se mettent à rouler sur tes joues, pour laisser par la suite la place à un grand soleil intérieur qui t'accompagne pendant des jours drunken
soleil300
soleil300

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 52
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par cleobule le Sam 3 Juil 2010 - 20:25

J'ai le tampon officiel THQI,et le premier a trouver ça réducteur voir ridicule.
Zébre,pas zébre,surdoué,pas surdoué,des mots,des cases dans lesquelles je ne veux pas rentrer,trop réducteur,ce définir par un mot est de la folie,.

Enfant perdu,et ayant été tamponné très tard je me suis un peu laissé allé à cet facilité du cocon du mot flatteur qui te défini;mais fi de tout ça;O.K avec toi Vega.
Juste humain,peut etre trop humaion parmi les vampires.
cleobule
cleobule

Messages : 200
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 49
Localisation : kemper

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Sam 3 Juil 2010 - 21:06

Déjà première chose :
- personne sur la planète n'a été fichu de se mettre d'accord sur une définition de ce que l'intelligence, alors un test qui l'évalue ne peut être qu'a prendre avec des pincettes.
- ensuite le test de QI n'évalue que certaines facettes de l'intelligence, pas toutes, il est donc partiel.
- enfin dans le calcul même du QI il y a 2 écoles de pensée : ceux qui disent : il ne doit pas y avoir un écart de plus X pts entre le QI verbal et le Qi performance pour pouvoir calculer un QI global et donc diagnostiquer une surdouance ou pas, et ceux qui disent : justement l'écart important qu'il peut y avoir est un signe même de surdouance.

Si je prend mon cas, il a été impossible de determiné un QI global car l'écart était trop élevé ( QI verbal à 135, performance entre 100 et 110 je crois - a certaines épreuves je plafonne à 17 voir 19 sur 20 et à d'autres en dessous de 10 ). Mais la psy qui m'a fait passer le test m'a dit qui mon état de nervosité extrême pouvait parfaitement avoir amenuisé mes résultats au tests de performance.

Donc suis je un faux-zèbre ? un Demi-zèbre ? Un zèbre amoindri ? En tout cas je colle trait pour trait à 95% au livre de JSF.

Il faut donc relativiser le test, il n'est qu'un indicateur partiel et imparfait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par cleobule le Sam 3 Juil 2010 - 21:13

Les test:une mise en case,une mise en cage;je me répéte;
mais je suis scandalisé par la trop grande importance de ces catégorisations psy ,aucun etre humain ne peut se cacher derrière un mot à moins d'etre très petit,et moi je me sens vaste,océanique ou peut etre mégalo; Laughing
cleobule
cleobule

Messages : 200
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 49
Localisation : kemper

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par didimj le Mar 6 Juil 2010 - 22:44

bref tout le monde à deux bras, deux jambes, un cerveau, une conscience et point. pas de classage, ni de declassage et on vit mieux Wink

mais ta question est intéressante au niveau du "classage" rootless, car ceci étant dit, tout le monde n'a pas le même point de vue, et beaucoup on trop tendance à classer ;)ce qui ferme des portes et on passe souvent à coté de gens vraiment bien en se classant de cette manière ( dans tous les domaines)
didimj
didimj

Messages : 137
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 27
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Super PY est rive le Mar 6 Juil 2010 - 23:02

Je suis un faux Zèbre, c'est juste que j'ai vu de la lumière, je suis rentré, puis je ne me suis pas senti si mal que ça. Mais bon, je tiens à mon statut de faux zèbre.
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 34
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par soleil300 le Mer 7 Juil 2010 - 2:59

"OK Py" ! (= faux zèbre)

(okapi !) albino

clown What a Face Rolling Eyes sunny
soleil300
soleil300

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 52
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Lanza le Mer 7 Juil 2010 - 9:37

cleobule a écrit:Zébre,pas zébre,surdoué,pas surdoué,des mots,des cases dans lesquelles je ne veux pas rentrer,trop réducteur,ce définir par un mot est de la folie,.

Suis-je donc le seul à ne pas voir ça comme une case (ou une cage) dans laquelle entrer, me faire classer, mais au contraire une brique (certes importante) de l'édifice de ma personnalité ?

Je suis surdoué (enfin à priori... j'ai pas encore le QI, juste un papier ousque c'est marqué Haut Potentiel), ça fait partie de moi, mais "moi" ne se résume pas à ça. Loin de là.

All in all it's just another brick in the wall... What a Face
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Clarisse le Mer 7 Juil 2010 - 11:11

Moi je n'ai pas vos capacités mais pareillement, je me retrouve dans plusieurs points et le livre m'a un peu parlé.

Je me sens bien parmis vous, come si j'avais trouvé non pas ma place certes, mais une place bien sympathique et où je me sens soulagée d'un côté.

Certes, pour se construire c'est un soulagement de se trouver, se reconnaitre dans une définition, un terme précis, un cadre qui nous oriente.

Mais par la suite, je trouve cela réducteur et je crains de donner trop d'importance à une chose en particulier en en privant d'autres de s'épanouir elles aussi.

Bien que notre société donne des termes bien définis à chaque chose, on peux très bien comme cela nous aide dire que nous sommes zèbre ou non zèbre, ou encore que j'ai une sensibilité de zèbre...

J'aime l'idée d'un joli zèbre tout blanc sortant du lot, avec la crinière d'un frison, qui aurait quelques rayures par ci par là Razz


Concernant le test de Q.I, je n'ai jamais passer le moindre test du genre, j'ai toujours eu peur de ne pas être à la hauteur. Et je suis d'accord surtout que le test reste une invention humaine, faite par des hommes comparant l'intelligence des autres à la leur, tout ça est à prendre avec des pincettes comme vous dîtes.
Clarisse
Clarisse

Messages : 41
Date d'inscription : 05/07/2010
Localisation : Lille / Rennes

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Mer 7 Juil 2010 - 11:24

Lanza+1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par didimj le Mer 7 Juil 2010 - 12:13

[quote="Lanza"]
cleobule a écrit:
Je suis surdoué (enfin à priori... j'ai pas encore le QI, juste un papier ousque c'est marqué Haut Potentiel), ça fait partie de moi, mais "moi" ne se résume pas à ça. Loin de là.

Bien dit, c'est exactement ça. On a beau être zèbre, notre personnalité, nos expériences etc font de nous ce que nus sommes, le fait d'être surdoués est juste un paramètre de plus Wink
didimj
didimj

Messages : 137
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 27
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Prosopeion le Mer 7 Juil 2010 - 20:47

+1 lanza

Bien, pas bien, pour ou contre, tout n'est pas binaire : on appartient tous à des groupes (homme, français, grand, surdoué etc,...) sans que cela oblige à ne faire tourner sa vie qu'autour de ça.
Prosopeion
Prosopeion

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par astronautre le Ven 9 Juil 2010 - 23:05

QI + ou QI-, l'important, c'est lorsque au bout de tes 20 (30, 40... x) premières lignes de JSF ou de ZC tu as le choc et des larmes qui se mettent à rouler sur tes joues, pour laisser par la suite la place à un grand soleil intérieur qui t'accompagne pendant des jours
+1 soleil300

+1 Lanza aussi!
Après avoir eu l'habitude de se sentir à cheval sur plusieurs cases, ça fait du bien de se dire "ouep celle là elle est pile poil, c'est moi", ça m'a rassuré.

astronautre
astronautre

Messages : 18
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 37
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Dim 18 Juil 2010 - 2:03

perso le grand soleil m'a accompagné deux minutes
apres le stress, l'angoisse (et si je ne l'etais pas?)
puis soulagement (je le suis alors?)
puis angoisse (qui je suis finalement?)
maintenant un peu d'apaisement (j'arrive)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Andy le Mar 23 Nov 2010 - 19:55

Oui, il n'est nul besoin d'être un zèbre "pur sucre" pour se sentir appartenir à une communauté.
Nos points communs nous rassemble, nos différences nous enrichissent.
Andy
Andy

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Tohwaku le Dim 28 Nov 2010 - 2:38

soleil300 a écrit:QI + ou QI-, l'important, c'est lorsque au bout de tes 20 (30, 40... x) premières lignes de JSF ou de ZC tu as le choc et des larmes qui se mettent à rouler sur tes joues, pour laisser par la suite la place à un grand soleil intérieur qui t'accompagne pendant des jours drunken
J'avais beau me savoir déjà zèbre à la lecture du livre, c'est exactement l'effet que ça m'a fait. L'impression terriblement émouvante (au sens premier) que le livre me parlait de mon vécu. Evidemment on pourra arguer que le "cold reading" fonctionne sur un principe dont on pourrait taxer le livre (par exemple si je vous lis les "propriétés" d'un signe zodiacal en vous disant que c'est le vôtre, vous aurez toujours tendance à vous y reconnaître), mais :
1- La lecture du livre de JSF provoque une résonance émotionnelle trop forte pour être simplement "vague et universel" comme l'est le cold reading
2- Les non zèbrés qui ont lu le livre dans mon entourage ne se sont absolument pas sentis visés.

En ce qui me concerne, je considère mon surdouement comme un "handicap invisible" dont je me passerais bien. Lorsque mes parents m'ont dit que je correspondais à la description de JSF des zèbres (qu'ils avaient vu dans une émission TV) et que je devrais passer un test avec elle, j'étais plus que sceptique, me disant que je ne voyais pas bien en quoi je pouvais être "surdoué". Par ailleurs, il faut toujours se souvenir qu'un test de QI n'est pas un concours de qui a la plus longue : ce n'est pas un high score de la performance, c'est juste pour confirmer si oui ou non ton intelligence est "différente" de l'intelligence commune. Ni meilleure ni pire : juste différente.

Tohwaku
Tohwaku

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 38
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par zenméninges le Mar 30 Nov 2010 - 22:03

Coup de gueule !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
zèbre non zèbre oulà
Je pense qu'il faut revoir sa copie.
les tests sont une mesure à un instant T
J'ai un résultat qui frile le ridicule si on regarde le qi global mais renseigner vous un peu mieux sur l'adulte.
Le stress est une composante évidente prise en compte lors de la passation qui fait chuter.
L'histoire de vie aussi , le zèbre a besoin d'un bon environnement affectif, de s'enrichir intellectuellement et si durant des années , s'il n'a pas cela il n'est plus rien.

Je suis inhibé intellectuellement, durant des années dans mon entourage, l'intelligence n'était pas valorisée,la femme devait être une potiche, quand j'en faisais preuve on la caractérisait de nuisible et ce dés l'adolescence.
Pour éviter les conflits, les questions on les pose plus, on perd confiance.
Quant on t'enlève les livres des mains dés l'age de treize ans , tu es l'ennemi numéro un.
AH chouette je sors de ma coquille
Zibroux
zenméninges
zenméninges

Messages : 5
Date d'inscription : 28/11/2010
Age : 49
Localisation : aix en provence

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par CatsM le Ven 31 Déc 2010 - 13:13

Je suis inhibé intellectuellement, durant des années dans mon entourage, l'intelligence n'était pas valorisée,la femme devait être une potiche, quand j'en faisais preuve on la caractérisait de nuisible et ce dés l'adolescence.
Pour éviter les conflits, les questions on les pose plus, on perd confiance.
Cela a été aussi le cas dans ma famille, en particulier pour ma grand-mère et ma mère. Quand votre entourage vous persuade que tout ce que vous dites est nul et que vous feriez mieux de vous taire, vous finissez par le croire (n'ayant pas d'avis contraires), et vous optempérez. Les femmes sont particulièrement victimes de ce phénomène du fait de leur désir de plaire et de faire plaisir. Et quand on est de surcroît hypersensible...cela fait d'énormes dégats, difficiles à compenser/rattraper une fois adulte. Le potentiel est alors inhibé durablement.
CatsM
CatsM

Messages : 120
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 44
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par The_Nomi_Song le Ven 31 Déc 2010 - 18:17

Personnellement je me contente d'être moi, tant mieux si ca convient a un groupe, sinon et bah tant pis. Comme j'ai dis lors de ma présentation je ne pense pas être Zèbre bien que j'en présente plusieurs caractéristiques. Je ne me considère pas non plus comme une personne ''normal'' ou non-zèbres. Un individu est beaucoup trop complexe pour appartenir pleinement a une catégorie de gens, il y aura toujours le petit quelque chose qui fera en sorte qu'on se sentira différent. On peut aussi être parfaitement a sa place dans plusieurs groupes de gens complètements différents. Nous appartenons tous a plusieurs groupe différent sans toutefois en faire pleinement partie. Alors moi je dis soyons nous même et soyons avec les gens avec qui on a envi, peu importe que nous fassions parti du même ''groupe''.
The_Nomi_Song
The_Nomi_Song

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 29
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par PsyLock le Sam 1 Jan 2011 - 9:58

Désolée si ce que je vais dire a déjà été dit mais... Une question me vient : connaissez-vous quelqu'un ayant passé le test et n'ayant pas été catégorisée en tant que surdoué(e)?
Que ce soit à Cogitoz ou ailleurs... Quelqu'un ayant cru l'être mais ne l'étant vraiment pas.

Personnellement, n'ayant pas le Q.I. adéquat (après un test au Cogitoz de Marseille) mais ayant - apparemment - le fonctionnement d'une surdouée, c'est plus cette question qui me taraude.

Je sais que je fonctionne comme quelqu'un n'ayant pas eu une enfance ni une adolescence heureuses et je tiens pas mal de la personnalité évitante. Je m'adapte (ou j'essaie de m'adapter) à mon interlocuteur et mes lectures ont fait que j'ai un vocabulaire fourni (malgré cela, ne pas taper s'il y a une/des erreur(s) dans mon message).

J'aime aussi à penser que nous sommes tous surdoués dans un domaine, que nous pouvons tous pleurer (comme j'ai pleuré) en lisant le livre de JSF ou les résultats du compte-rendu. Mais n'est-ce pas également le cas (de pleurer) en écoutant une chanson ou en lisant un texte qui nous touche...?

L'intelligence est le savoir, l'anxiété du savoir, de la connaissance. De ces non-dits, de ces silences qui en disent toujours plus que tous les discours (merci d'éviter les : "t'aurai dû te taire alors" ou les trucs du genre tongue ) . Elle s'acquiert de plus en plus au passage de l'âge adulte.

Je m'exprime peu sur ce forum alors soyez pas trop méchant.

Voilà, je ne sais pas si je suis vraiment une surdouée, mais pour reprendre la question que je pose, et qui est surtout lié au Cogitoz (d'Avignon, Marseille et Paris), j'ai l'impression que tout le monde a réussi le test. Et ça ne m'aide pas.


(PS : Ce n'est pas mon genre de musique à la base mais même Diam's a dit : "Je suis jalouse maladive de ceux qui vivent l'esprit vide." dans "Ecorchée" Twisted Evil )
PsyLock
PsyLock

Messages : 7
Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par CatsM le Sam 1 Jan 2011 - 10:23

PsyLock a écrit:Voilà, je ne sais pas si je suis vraiment une surdouée, mais pour reprendre la question que je pose, et qui est surtout lié au Cogitoz (d'Avignon, Marseille et Paris), j'ai l'impression que tout le monde a réussi le test. Et ça ne m'aide pas.
Je pense que peu de personnes, dont le bilan final ne relève pas une "surdouance" avérée, trouvent le courage de venir le dire ouvertement, donc cela fausse les dés.

Je suis personnellement contente que tu sois membre de ce forum et que tu t'y exprimes. Surtout continue!
Tu as fait preuve à plusieurs reprises de courage: le courage de passer le bilan, le courage d'en parler, le courage de continuer à chercher des réponses, le courage de te confronter à ce que tu sembles manifestement considérer comme un échec. Je suis admirative, et j'espère bien que les personnes comme toi, tout comme celles qui ne manifestent pas cette même force dont tu fais preuve, sont acceptées dans cette communauté virtuelle. Et à la lecture des différents fils, j'ai l'impression que c'est un groupe assez ouvert. Smile
CatsM
CatsM

Messages : 120
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 44
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Sam 1 Jan 2011 - 11:49

tout le monde est accepté ici, il n'y a pas de ségrégation de QI ou autre.

Sinon, pour répondre à ta question, oui, il y a des gens qui n'ont pas un test "positif" ( je n'aime pas ce terme, comme si il y avait un score à avoir pour avoir "gagné") il y a même des psy qui retournent leur veste:
http://www.zebrascrossing.net/t1295-non-zebre-apres-le-test

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Sam 1 Jan 2011 - 13:10

@Psylock :"j'ai l'impression que tout le monde a réussi le test. Et ça ne m'aide pas."

moi je l'ai "raté" (Wais inferieur a 130), alors je suis partie du forum (j'y étais zetortue) ...
et revenue un mois plus tard , d'abord sous un autre nom : hirondelle ( sur le conseil d'un modérateur qui , je pense , était désolé de l'effet obtenu ) : j'avais "ressenti" dans certains posts que pour leurs auteurs la légitimité à participer a ce forum était obtenue par le WAIS au dessus de 130 .... mais je me sentais et je me sens toujours des points communs avec certain(e)s ici , et j'avais envie de venir lire , même sans participer ...
puis elnumaem m'a fait sortir de mon nid d'hirondelle , et maintenant rincemaje me fait sortir de mon "incognito "...

je viens de décider de mixer mes deux noms pour en faire zehi ( j'ai fait une courte explication sur le fil "hirondelle" ), et de continuer a fréquenter ce forum autant en lecture qu'en écriture ,très certainement avec un peu plus de recul qu'a mon arrivée , mais je reconnais qu'il m'a fallu un certain temps de réflexion et de lectures ....

est ce que ça t'aide ?










Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Sam 1 Jan 2011 - 13:15

il faut du temps pour digérer ce genre de choses mais la seule condition pour être sur ce forum, c'est que ça vous apporte qq chose.

Pour le reste, je ne suis pas sure que le fait d'avoir passé le test soit une mauvaise chose. Peut-être qu'il faudra du temps, mais c'est un élément supplémentaire dans la connaissance de toi. Il ne t'a pas apporté ce que tu voulais, il t'a surement blessée mais on dirait bien que tu as réussi à surmonter tout ça et à assumer un peu mieux qui tu es TOI.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par PsyLock le Sam 1 Jan 2011 - 13:51

Merci à tous pour vos réponses :

@ CatsM : Merci. J'ai le net par intermittence en plus, c'est difficile de m'exprimer parce que je me cherche encore. Mais j'aime beaucoup ce forum : il est rare de trouver un lieu d'expression aussi ouvert...

@ Vega : Tu as raison quelque part. Une partie de moi sait que je suis différente et pas seulement à cause de ce que j'ai vécu dans ma vie... Merci pour l'adresse, je vais lire tout ça. Et merci pour ta réponse.

@ Zehi : Ce qui me perturbe, c'est que la psy m'a dit que le résultat (moi aussi j'ai moins de 130) n'était rien mais que j'étais bien une surdouée (que j'en avais le fonctionnement du moins). Après, je ne sais pas s'ils s'amusent à dire à des gens qu'ils sont surdoués alors qu'ils ne le sont pas...


Encore une fois, merci de vos réponses.
PsyLock
PsyLock

Messages : 7
Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Sam 1 Jan 2011 - 14:38

Je ne crois pas qu'ils s'amusent.
Personne ne sait exactement ce que c'est qu'un surdoué, certains se satisfont du seul QI, d'autres seulement de caractéristiques psy, mais dans le fond, pourquoi est-ce qu'on serait surdoué ou non surdoué, comme s'il y avait un fossé entre les 2?
Il y a forcément une population " frontière", les choses ne sont pas forcément noires ou blanches.

Bref, je ne pense pas que les psys s'amusent, ils parlent en leur âme et conscience. Quant à savoir si ils ont tord ou raison... Sachant qu'ils ne sont même pas d'accord entre eux en ce qui concerne la valeur de QI qui marque la douance... La question, c'est plutôt de savoir si c'est si important que ça de correspondre exactement à une étiquette....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Sam 1 Jan 2011 - 14:48

@PsyLock :" Ce qui me perturbe, c'est que la psy m'a dit que le résultat (moi aussi j'ai moins de 130) n'était rien mais que j'étais bien une surdouée (que j'en avais le fonctionnement du moins). Après, je ne sais pas s'ils s'amusent à dire à des gens qu'ils sont surdoués alors qu'ils ne le sont pas...

je crois que nous sommes plusieurs a rentrer dans le cadre : " a un fonctionnement et certaines des caractéristiques du "surdoué" tel qu'il est décrit dans différents livres " tout en ayant un résultat du WAIS discordant ( pour moi la "rigueur "voudrait que non seulement le surdoué ait un résultat du wais superieur a 130 mais aussi soit capable de "reussir" les test d'entrée a Mensa )

je pense que c'est une "surprise" pour les "inventeurs"/"découvreurs" du concept "surdoué" , de se retrouver avec des personnes comme toi et moi ....je me classerais
-soit comme Od@vie (dont j'apprécie beaucoup les posts , soit dit en passant ), dans la catégorie des okapis , entre girafe et zèbre ...ce qui me va très bien , puisque la girafe est le symbole de la communication non violente choisi par Marshall Rosenberg
- soit dans celle des surdoués ayant eu un vécu "lourd" à la naissance , entrainant une auto-limitation/inhibition dans la toute petite enfance , pour diverses raisons , et aboutissant au même résultat apparent ....je crois fortement a la puissance de l'inconscient , et je crois qu'il est tout a fait capable de saboter des fonctionnalités pour préserver la survie , y compris chez un petit enfant .
je n'ai absolument aucun élément me permettant de trancher entre ces deux hypothèses .

et avec le recul que j'ai maintenant : je ne pense pas qu'ils fassent ça : dire a des gens qu'ils sont surdoues alors qu'ils ne le sont pas , je crois surtout qu'ils /elles n'ont pas encore bien mesuré la portée de ce qu'ils ont enclenché avec leurs descriptions et qu'ils/elles n'ont pas assez de recul et de "cas " différents pour avoir eu le temps de peaufiner leurs réponses .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Sam 1 Jan 2011 - 14:57

@vega : "La question, c'est plutôt de savoir si c'est si important que ça de correspondre exactement à une étiquette...."

pour moi il ne s'agissait pas de me coller une étiquette , j'ai vécu la "rencontre " avec les zèbres comme une rencontre avec d'autres "comme moi" , c'est a dire la fin d'une certaine forme de solitude .




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Manou le Sam 1 Jan 2011 - 15:56

zehi a écrit:
pour moi il ne s'agissait pas de me coller une étiquette , j'ai vécu la "rencontre " avec les zèbres comme une rencontre avec d'autres "comme moi" , c'est a dire la fin d'une certaine forme de solitude .


Idem.... Si je suis ici, c'est à cause/grâce à ma Titelfe... Donc Psyloc n'hésite pas à rester, revenir, rencontrer...tant que cela résonne en toi, c'est que tu es sur le bon chemin (le tien).

J'aime bien cette notion de population "frontière" ou "Okapi" entre Girafe et Zèbre (Gibre ou Zérafe)...si je suis plutôt contre les étiquettes, on en a néanmoins parfois besoin pour se définir soi-même...je confirme en tout cas l'ouverture et même la largeur d'esprit de la plupart des participants à ce forum...et qui sait, si un jour j'étais tentée par ce test, je serais peut-être surprise du résultat (puisque perso je pense être sous la barre des 130), mais il ferait quoi? que confirmer que c'est "normal" que je sois en train de trainer mes guêtres ici...? De toute façon, je m'y sens bien, accueillie et y trouve des tas de perspectives qui m'"alimentent" de façon bienveillante....What else?

sunny
Manou
Manou

Messages : 1894
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 51
Localisation : Pas loin de Paname

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Lena le Dim 2 Jan 2011 - 0:49

Je pense que la question à se poser c'est pourquoi vous voulez/vouliez avoir l'étiquette estampillée officiellement zèbre.

Dans mon cas : c'était pour avoir une brique justement (+1 Lanza), sur laquelle construire, avoir des bases pour explorer ce qui caractérise ma personnalité et partir de là pour changer ce que je n'aime pas, accepter ce qui ne peut être changé, et exploiter ce qui peut être développé. Et puis le résultat du test me permettrait aussi de faire la part entre ce qui peut être changé et ce qui ne peut pas l'être (ex : même en étant zèbre je peux acquérir de la confiance en moi. Moi en étant zèbre je ne peux pas trouver le bouton "off" pour que mon hamster de cerveau s'arrête de courir, donc je dois accepter qu'il existe)
Et même si j'avais peur avant le test, je savais que quel que soit le résultat j'aurais cette brique, car le oui et le non sont tout aussi constructifs.

Si tu t'es reconnu dans le livre de JSF ça veut pas forcément dire que tu es zèbre mais ça veut dire que quelqu'un a réussi à mettre des mots sur ce que tu ressens. C'est une chance et c'est énorme. C'est une brique aussi. Et c'est pas parce que au final ton QI est moins de 130 que tu n'as pas le droit de lire JSF, de t'y reconnaître, de t'en servir pour avancer.
J'en ai discuté avec la psy avec qui j'ai passé le test, elle m'a dit que un certain nombre de non zèbres se reconnaissent dans le livre, car ils ont certaines caractéristiques décrites. Après tout, manque de confiance en soi , empathie, etc ... ne sont pas des caractéristiques réservées aux zèbres.
Ce qui est zèbre c'est de les avoir toutes. Et ne pas être zèbre ne dispense pas de la volonté de changer, s'améliorer, trouver des réponses aux questions qu'on se pose sur soi, etc ... Et les zèbres n'ont pas le monopole de la cogitation. C'est d'ailleurs pour ça que les non-zèbres se sentent bien aussi sur ce forum, et qu'ils sont tout à fait les bienvenus et que zèbres et non-zèbres apprécient leur contribution. Tous les membres de ce forum sont des gens qui cogitent. Et qui sont heureux de s'être trouvé les uns les autres pour trouver du répondant. On a droit non ?! On ne mets pas un tag "ouuuuuuu il n'est pas zèèèèèèbre" sur qui que ce soit : si tu es sur ce forum pour faire avancer le schmilblik tu es le bienvenu, qui que tu sois, et je pense que c'est dans cette "philosophie" que tous les membres se retrouvent.
Lena
Lena

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 36
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Romulus le Dim 2 Jan 2011 - 9:24

HariSeldon a écrit:Déjà première chose :
- personne sur la planète n'a été fichu de se mettre d'accord sur une définition de ce que l'intelligence, alors un test qui l'évalue ne peut être qu'a prendre avec des pincettes.
- ensuite le test de QI n'évalue que certaines facettes de l'intelligence, pas toutes, il est donc partiel.
- enfin dans le calcul même du QI il y a 2 écoles de pensée : ceux qui disent : il ne doit pas y avoir un écart de plus X pts entre le QI verbal et le Qi performance pour pouvoir calculer un QI global et donc diagnostiquer une surdouance ou pas, et ceux qui disent : justement l'écart important qu'il peut y avoir est un signe même de surdouance.

Si je prend mon cas, il a été impossible de determiné un QI global car l'écart était trop élevé ( QI verbal à 135, performance entre 100 et 110 je crois - a certaines épreuves je plafonne à 17 voir 19 sur 20 et à d'autres en dessous de 10 ). Mais la psy qui m'a fait passer le test m'a dit qui mon état de nervosité extrême pouvait parfaitement avoir amenuisé mes résultats au tests de performance.

Donc suis je un faux-zèbre ? un Demi-zèbre ? Un zèbre amoindri ? En tout cas je colle trait pour trait à 95% au livre de JSF.

Il faut donc relativiser le test, il n'est qu'un indicateur partiel et imparfait.


Un garçon m'a rendu un témoignage semblable concernant le test qu'il a passé. Le psychologue en a conclu : il est surdoué... mais un sourdoué "atypique" ayant des capacités bien supérieures à la moyenne, mais dans certaines aptitudes des capacités inférieures à la population moyenne!
Romulus
Romulus

Messages : 752
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Od@vie le Dim 2 Jan 2011 - 12:23

PAS LIES

L’ascenseur est bondé de gens affairés qui se regardent à peine. Chacun croit connaître l’autre et ne prend plus la peine d’accompagner son salut matinal d’un regard de circonstance.

C’est que l’on redoute l’imprévisible « non, ça ne va pas fort » dont on a connu un jour l’effet dévastateur et qu’à présent, on évite de tenter par un sourire, un mot dérogeant au bonjour monocorde du lever du jour. Ce serait donner l’impulsion au premier domino faisant irrémédiablement vaciller les autres provoquant la mort de ce à quoi on tient plus que tout : une journée semblable aux autres.

On se balaie furtivement d’un revers de paupière avec la maîtrise absolue de ces fractions de seconde limitant tout risque d’engager la conversation. Chacun est devenu un expert en matière d’évitement de l’autre en ces lieux exigus d’où l’on ne peut s’extraire et où engager la conversation devient suspect.

On parle bien un peu mais on ne se parle pas.

Le rectangle plasmatique a résolu la torture matinale d’avoir à choisir un sujet comme un devoir à rendre. Il est maintenant question de ce que l’on a vu, du but marqué la veille, de la tenue sexy de la première dame de France, du week-end meurtrier d’un car de touristes bavarois. On est soulagés, on s’en est sortis et du car et de la corvée d’avoir à ouvrir le dialogue tout en ne s’ouvrant pas.

L’ascenseur emporte à bout de bras le flot uniforme des paliers 90 à 110 dans cette tour immense perdue dans un impalpable éther dont la présence est indiquée par le sigle mathématique de l’infini sur le tableau de bord .

Dans la foule compacte, on devine à peine quelques regards brillants, protégés par les paupières baissées, remparts nécessaires à tout risque d’être débarqué de l’ascenseur.

Le flot se déverse aux étages, d’un même mouvement régulier et souple, d’une même chorégraphie répétée depuis longtemps.

Puis, l’ascenseur reprend sa course muette emportant d’autres individus, moins nombreux, discrets.

A première vue, rien ne les distingue de ceux descendus plus bas. D’ailleurs, ils sont vêtus pareil quoique l’on devine des mèches rebelles lissées à la va - vite pour l’un, de fines paillettes luisant sous le néon central de la cabine sur la veste d’un autre et leurs bonjours semblent dire autre chose que bonjour.

Leur fin trépignement est singulier dans cet espace qui peine à les hisser à leur niveau. Ils font l’effort d’attendre mais leur souffrance est palpable.

Certains ont eu le toupet de ne pas réagir au score de l’équipe nationale de foot, d’autres ont baillé en écoutant la valse des cumulus prévue ce jour.
L'une a même été bousculée par un grand type, vexé de n’avoir pu trouver écho à son bonjour ordinaire. Elle l’avait regardé, se demandant quelle taille il pouvait faire et qu’elles seraient ses chances de survie en cas de rupture des câbles de l’ascenseur compte tenu de...

« Aïe ! » salaud s’était elle dit lorsqu’il lui avait écrasé les orteils d’un air vainqueur du haut de son crâne dégarni.

Le petit groupe attend, suspendu aux lumières bleutées des touches indiquant les étages.

D’un geste nerveux, l’un d’eux desserre le cordon noir autour de son cou. Il étouffe dans cet ascenseur. Ce n’est pas la première fois mais aujourd’hui, il n’en peut plus. Putain de chaleur, putain de cravate, putain de cons à se farcir.

Il a fumé la veille comme toutes les veilles sachant qu’il aurait à monter dans l’ascenseur, parmi ses congénères.
La nuit l’avait emporté dans les cimes, enveloppé dans des volutes moirées, soulevé par des vents légers et chauds. Il avait goûté au Sirocco, au Chocolatero , au Zéphyr , à ces cocktails aériens avant de redescendre plus accablé que jamais. Putain de réveil, putain de ville, putain de vie.

Elle se masse les orteils. Putain d’odeur, putain de talons, putains de con au crâne vide.

Alors il relève la tête, il ose, il les regarde.

Tient… l’autre a aussi viré sa cravate et la petite brune est appuyée contre lui en se massant les pieds.

Elle est jolie et porte des foulards irisés et aériens . Elle a des yeux brillants de malice.

Pas envie de lui dire bonjour et pas envie de lui dire au revoir. Envie de lui dire qu’il existe des vents aux noms gourmands comme ses lèvres qu’il aimerait gouter avec un vin et deux pailles. Il sourit en pensant à son joli mot (et se Jura de le retenir) à défaut de la retenir.

Tous se regardent à présent.

Ils ne s’étaient pas vus dans l’attroupement tout à l’heure, leurs paupières écran ayant cloué leurs regards au sol. Ils avaient soufferts d’un même silence, d’une même distance, d’une même différence.

Les étages défilant, le groupe s’était clairsemé et ne restaient qu’eux, appartenant au commun des mortels mais si conscients de n’être que mortels. Ils se pensaient seuls, aussi fragiles que des mollusques, éternels Bernard l’Hermite cherchant une carapace à habiter. Ils se demandaient où était ce foutu mode d’emploi qui leur auraient permis de monter sans appréhension dans l’élévateur.

Drôle de nom d’ailleurs ! Était-ce cela s’élever ? Se saluer sans conviction sans même remarquer combien l’iris peut posséder de reflets.

Ils avaient préféré le terme de monte –charge car tel était leur quotidien : se fader le fardeau de la fadeur.

Il était tentant d’en vouloir au plus grand nombre, ceux de l’étage 100. D’ailleurs pour certains, c’était la clef de tous leurs maux, de leur mal – être : ces cons qui ne s’intéressent qu’à leur lucarne insipide alors que la voûte céleste leur tend les bras de sa belle énigme tous les soirs.

Mais ils savaient que malgré tous leurs efforts, ces cons n’y pouvaient pas grand-chose et leur allure était celle qui leur avait été dévolue à la naissance : on ne transforme pas une deux chevaux en Ferrari.

Alors, ils n’enviaient plus leur banale existence mais leur en voulaient tout de même d’être dépourvus ou si pauvres en égards envers les êtres des autres paliers.

D’autres savouraient cette différence comme un bonbon à la menthe, la laissait fondre en bouche, attendant patiemment le bip de l’avertisseur indiquant l’arrivée à l’étage. Ils se délectaient à observer le vivant dans tous ses contrastes, ces hommes capables de géniales inventions, repoussant la vie ou précipitant la mort, parlant de ballon rond comme de la naissance du petit dernier avec la même intensité.

Chaque palier apportait une pièce au puzzle de l’existant. Alimentés par cette diversité, les résidents des autres étages avaient su s’adapter selon le niveau, se ressourçant alors plus haut ou ailleurs dans des antichambres dont eux seuls connaissaient l’existence.

Ils se mettaient alors à écrire, à peindre, à jouer ou tout simplement à la fenêtre, observant l’oiseau venu nicher ou la révérence de la lumière avant le tomber de rideau.
Ils partageaient alors ces moments de grâce aux autres paliers quand l’occasion s’y prêtait ou qu’ils avaient su créer de par leur imagination et leur sens du partage.

Même si certains crânes vides s’esclaffaient ou les dénigraient, d’autres en restaient sans voix avec l’envie de les accompagner dans l’ascenseur. Alors, ces derniers s’arrêtaient interdits sur le palier, semblant renaître après un si long silence.

Ils relevaient alors la tête, émus et se dirigeaient vers la fenêtre observant l’oiseau dont il avait perçu le pépiement depuis si longtemps.

Le signal sonore de l’ascenseur rompt la distraction du petit groupe.

Tous se regardent à présent. Ils sont arrivés.

Plus haut ou à peine plus mais où la vue est ample et où le ciel ne demande qu’à être cueilli.

Juste là où les portes de l’ascenseur semblent murmurer en s’ouvrant « bienvenue à la maison ».

Juste où l’air est respirable.

Juste au bon étage.











Dernière édition par Od@vie le Dim 2 Jan 2011 - 21:08, édité 4 fois (Raison : fautes à la pelle et encore pas toutes ramassées...sorry)
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Invité le Dim 2 Jan 2011 - 12:57

I love you


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Od@vie le Dim 2 Jan 2011 - 21:00

Voilà juste pour dire avec cette histoire (peut-être un peu tarabiscotée) que si on a pas tous le même niveau, on est tous dans le même ascenseur.

Diviser le monde en zébres et non zébres me paraît simpliste. Soit: est surdoué celui qui regroupe un faisceau de signes mais les autres ne sont pas des imbéciles pour autant.

Toutes les oeuvres d'art, toutes les richesses culturelles, intellectuelles de ce monde ne sont pas le seul fait des surdoués.

C'est donc qu'il existe nombre de personnes maîtrisant un ou des talents. Le surdoué ayant la capacité d'aller plus vite et plus profondèment dans nombre de domaines pourvu qu'il soit mis en confiance et soutenu.

Beaucoup peuvent s'entendre avec les surdoués : il existe des passerelles faites d'empathie, d'ouverture d'esprit etc .

Ne singez pas les non zébres (tient, ça me fait marrer ça)ne zébrez pas les singes (nan, ça c'est pas drôle et ça veut rien dire)même s'il est tentant de leur en vouloir pour les situations dues à leur incapacité à comprendre et leur capacité à stigmatiser les "autres".

Je persiste à penser que c'est une chance d'avoir des capacités innées même assorties d'hyperbeaucoup de choses.

Une terre de surdoués? pas possible, là encore des différences de niveaux, de sensibilités, de personnalités.

Et si le problème tout comme le défi résidait à vivre entre hommes tout simplement?
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par bluecat le Lun 3 Jan 2011 - 7:25

Encore touché! Je parle de l'effet de ton texte sur moi Wink

Pour la question à la fin: sur le concept: absolument d'accord!
Sur la forme: préfère nettement "humains" à "hommes" Wink
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Od@vie le Lun 3 Jan 2011 - 17:00

Même si mon avatar évoque notre "home" commune faite d'une de deux mains, j'acquiesce chatbleu! cat oui, toute la difficulté réside à vivre entre humains.
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Humain le Jeu 6 Jan 2011 - 0:07

Je réveille ce topic parce que je viens de découvrir le concept de zèbre et ce forum, par là même.

Ton histoire Od@vie est pleine d'amour pour autrui et de tolérance (pour ne pas dire "humaine" car ce terme contient autant de moralité que de vices à mes yeux) ... j'adore aussi et j'adhère, à ta conclusion.

Mais, s'inscrire sur ce forum, comme sur tous les forums dédiés à une particularité, c'est rechercher des gens "comme nous". Même en étant ouvert au partage, on cherche d'abord à se rassurer, à se trouver une identité. C'est important de savoir à quelle case on appartient, pour reprendre une expression citée péjorativement au début de ce topic.
Il paraît que "la conscience a peur du vide" Smile

En tout cas, pour ma part, c'est le besoin de ne plus me sentir à part et incomprise, qui me fait poser cette question : êtes-vous nombreux sur ce forum à ne pas avoir passé le test de QI ou à ne pas être au-dessus du seuil significatif pour être qualifié de zèbres ?

Je me reconnais en de nombreux points dans la description du zèbre, mais pas forcément dans la rapidité de compréhension. Je ne connais pas mon QI et ne suis pas sûre de vouloir le connaître Smile
Apparemment, l'auto-dépréciation est fréquente dans cette population, surtout chez les filles. Ce qui ne fait qu'alimenter mes doutes...

Humain
Invité


Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Lena le Jeu 6 Jan 2011 - 0:37

le QI n'est pas le seul élément permettant de diagnostiquer la zébritude, donc sur ce forum il n'y a pas de "seuil d'entrée" , tous ceux à qui ça parle sont invités à partir du moment où ils respectent les valeurs communes du forum (écoute, tolérance, débat intellectuel stimulant, etc ...enfin pas sure qu'elles soient clairement définies quelque part mais moi c'est comme ça que je le vois).
Passer ou non le test c'est une affaire personnelle, selon ton histoire, ton environnement, ta personnalité et là où tu en es dans ta vie , tu peux ressentir le BESOIN de le passer ou non. Si tu en ressens le besoin n'hésite pas (même si ça fait peur), si tu n'en ressens pas le besoin pas de problème, personne n'ira te dire que tu n'es pas un zèbre approuvé ou quelque chose du genre Smile
Si tu viens de découvrir ce forum et est devenu accro, il y a en effet de fortes chances que tu sois zèbre Wink
Lena
Lena

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 36
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par antigone le Ven 7 Jan 2011 - 19:02

OK pour l introduction de l'Okapi. Je me suis totalement trouvée ds le livre et qqs temps avant ds celui de béatrice Millètre "petit traité à l usage des gens intelligents qui se trouvent bête" (titre à peu près). J'ai pleuré en me disant ouf génial je suis la reine de la plage; adieu la camisole! Elle y traite des 30% de la population qui fonctionne avec le cerveau droit, ce qui ressemble beaucoup aux THQI et soulève qqs questions en plus.
Ayant découvert tout ça cette semaine je n ai encore rien envisagé sauf la trouille monumentale de passer les tests; déjà je suis une super quiche en math...
antigone
antigone

Messages : 39
Date d'inscription : 05/01/2011
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par Lena le Ven 7 Jan 2011 - 20:17

il n'y a qu'un des sous tests qui est des maths, et c'est des maths basiques (addition, soustraction, multiplication sous forme de mini problème).
T'inquiète pas, il y a deux parties : l'intelligence "acquise" (qui est un indicateur sur ta scolarité plus que sur ta zèbritude) et une partie sur l'intelligence cognitive (comment fonctionne ton cerveau) donc là il faut juste faire ce qu'on te dit sans te poser trop de questions. Je l'ai passé sur Paris avec une psy qui te donne le résultat direct car elle calcule en même temps, ça prend 2h au total, si tu veux ses coordonnées envoie moi un MP.
Lena
Lena

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 36
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

demi-zèbres? faux-zèbres? Empty Re: demi-zèbres? faux-zèbres?

Message par antigone le Ven 7 Jan 2011 - 20:55

Je vais réfléchir encore merci de ta proposition. Smile
antigone
antigone

Messages : 39
Date d'inscription : 05/01/2011
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum